Browsing Tag

Chien

Dog's Mom Life Lifestyle/ Inspiration NatureLovers Soins et quotidien Pour doglovers Only

Un poilu engagé dans l’écologie…

1 novembre 2020

#ECOFRIENDLY

L’éco-responsabilité, un concept plus vaste qu’il n’y paraît…

Au cœur de cette thématique, la nécessité de consommer moins, sans abstraire la notion de consommer mieux.

Consommer moins, afin de limiter la surproduction, nous sommes pleinement conscients, que la surconsommation a un impact dramatique sur l’écologie et que la surproduction est un véritable fléau pour notre environnement ;

De même, favoriser le développement durable est l’enjeu majeur de ces dernières décennies, et manifestement, il le restera encore longtemps, du moins, tant que nous, consommateurs ne prendront pas notre « destinée en main ».

Consommer en pensant à demain, répondre aux besoins d’aujourd’hui sans amoindrir la capacité d’exploitation des ressources demain. Placer l’écologique au centre de notre réflexion sans l’opposer à l’humain, c’est là, le cœur même du concept de développement durable ; nous sommes un tout, qui se doit de tendre vers la cohérence en matière de coexistence ; de fait, la réduction des inégalités est également l’une des clés de voûte de cet édifice qu’est l’humanité ; c’est pourquoi, l’acte d’achat se complexifie pour celui qui souhaite concilier consommation et éthique …

Consommer sans souffrance qu’elle soit humaine ou animale, consommer durable pour ne pas racheter en permanence ; consommer solidaire pour contribuer à un vivre mieux pour tous, consommer rationnel pour éviter les achats impulsifs, consommer équitable pour que tous soient valorisés dans la sphère de production, consommer en pleine conscience car on est en droit d’attendre la transparence, l’information et la sollicitation de notre libre arbitre !

Cette série d’articles, sur cette thématique spécifique, me tenait a cœur, il est en quelque sorte la matérialisation de ma rédemption, j’ai longtemps été une grande consommatrice, je suis souvent restée attachée à mes ornières ; cependant, depuis quelques années, les constats, que beaucoup dénient encore à tort d’alarmistes, ont trouvé écho en moi, car personnellement, je les considère comme réalistes !   

Nous sommes de plus en plus nombreux à placer l’écologie et l’éco-responsabilité au cœur de nos préoccupations ; soucieux de préserver notre planète avec éthique, nous modifions nos us et coutumes afin d’y intégrer une dimension de consommation « durable ».

Si vous souhaitez changer de cap en y intégrant votre boule de poils, c’est possible, cette série d’article est conçue pour vous y aider… Il est fruit de ma réflexion personnelle, et des adaptations mises en place dans notre vie depuis quelques années.

Changement de cap….

Stylé avec éthique… Les deux sont conciliables

Les colliers en cuir n’ont pas le monopole du « style », il existe plusieurs alternatives qui permettent de mettre votre boule de poils en valeur sans recourir à ce matériau, qui de plus en plus, se trouve au cœur de polémiques relatives aux conditions d’élevage et d’abattage des animaux dont la peau sera prélevée afin de réaliser cet accessoire ! Aussi, nous pouvons soulever le questionnement suivant ; « une bête sur une bête », est-ce bien éthique ? Ici encore, tout n’est que question de convictions ; d’aspiration et d’engagement ; mais il est important de savoir, qu’il existe des accessoires superbes, conçus et réalisés sans la moindre cruauté animale, car la mode change, progressivement, suivant l’éveil des mentalités, et qu’il n’est jamais trop tard pour emboîter le mouvement du cruetly free… Une sélection de 4 styles, pour adopter ce nouveau mode de consommation, alternatif au cuir ;

J’ai personnellement décidé de renouveler le dressing de Queeny en ce sens, voici ma sélection à découvrir sur le blog : Hoadin / Koko collective / Pawness / Herzog / Cloud7 la collection Vegan / See Scout Sleep.

D’autres viendront ultérieurement étoffer cette liste, par des articles “vu sur la toile”

L’hygiène écofriendly à portée de pattes…

Ici aussi, des gestes simples sont à privilégier lorsque l’on souhaite intégrer pleinement poilu dans l’univers de l’éco-responsabilité ; à commencer par se montrer regardant quant à la composition de ses produits de soin, en favorisant un maximum les produits naturels et en limitant au maximum les produits chimiques, qui sont, notamment, responsables de pollution.

Plusieurs marques éco-responsables sont présentées sur le blog, dans les rubriques bulles de savon et naturelovers.

D’autres attitudes à adopter pour contribuer à préserver notre environnement… Limiter les bains qui génèrent une forte consommation d’eau, grâce à la mousse lavante et privilégier un savon solide, afin de minier l’empreinte Carbonne des contenants; il en va de même pour la prévention, en favorisant des antiparasitaires naturels afin de limiter l’impact écologique; On a un crush sur le savon Aston & Astrée; une collaboration au poil.

Ces gestes favorisent non seulement, la limitation de surconsommation d’eau, qui, pour rappel, reste un Graal dans certaines régions du monde ; et la réduction des déchets, les savons solides ne sont pas conditionnés dans des bouteilles plastiques, c’est donc un moyen concret de militer contre la pollution.

Food, pour manger sain et responsable…

L’écoresponsabilité alimentaire passe inévitablement par la composition, mais aussi par la traçabilité, la provenance des ingrédients ; plus globalement, lorsqu’il est question de viande, il s’agit de producteurs et de méthodes d’abattage prenant en considération la notion d’éthique. L’Union européenne ne garantit pas l’équitabilité de ces deux mesures… C’est pourquoi un produit MADE In France avec provenance UE, n’est pas forcément un produit éthique ou écoresponsable, soyez donc vigilants !

Conseils : Privilégiez les produits naturels ; circuits courts, production locale, labels attestant d’un engagement écologique ou éthique ; par exemple pêche durable, élevage en plein air ; sélectionnez également vos produits en fonction du packaging : recyclable, recyclé, papier kraft, tetra et bocaux plutôt que plastique ou conserve; Plusieurs marques d’alimentation ou de friandises sont proposées sur le blog, ainsi que des bonnes adresses pour les “shopper”. Idéalement, il faut privilégier les compléments naturels, issus d’une agriculture éthique.

Playtime, des jouets aux matériaux engageants et engagés ;

Sur le marché, on trouve de plus en plus de marques qui propose des jouets durables et éco-responsables, très souvent réalisés à partir de matériaux recyclés. Ainsi, plusieurs d’entre elles sont à retrouver dans la rubrique salle de jeux; notamment la marque “Planète Dog” pionnière en la matière;

Les astuces récup & Antigaspi, simples à appliquer

L’eau : Source de vie ; elle est indispensable, vue du ciel, elle semble, à juste titre être abondante. Effectivement, l’eau des océans et des mers recouvre 71 % de la surface de la Terre, contre 29 % pour les terres émergées. Vue de l’espace, la Terre apparaît bien comme la « planète bleue » ! Toute l’eau présente sur la Terre représente un volume de 1,4 milliard de km3. Cependant, l’eau salée des mers et des océans représente plus de 97 % du volume d’eau total, l’eau douce, quant à elle représente donc un peu moins de 3 % de ce volume. La problématique réside dans l’inégale répartition de cette ressource. C’est pourquoi, il est important de ne pas la gaspiller.

Quotidien, que faire ? Recycler l’eau des écuelles… Nous changeons régulièrement l’eau des écuelles de nos compagnons, jusqu’à plusieurs fois par jour en été, pour y remettre de l’eau fraîche ; Il est indispensable de ne plus jeter cette eau à peine souillée dans nos éviers ; elle peut être utilisée pour les plantes, les oiseaux du jardin ou du balcon, nettoyer les jouets de poilu, le nettoyage de la gamelle etc.

Bonus : Pour petit d’homme, voici un dossier de l’UNICEF qu’il peut être intéressant d’aborder en famille.

Les poils : Les poils perdus au moment des mues peuvent, eux aussi, être réutilisés, vous pouvez soit les offrir en présent aux oiseaux de votre jardin pour qu’ils les utilisent dans la constitution de leur nid ; soit les conserver afin de les transformer en laine pour vous tricoter un Snood ou une écharpe avec les poils de votre compagnon.Si vous ne savez pas tricoter et que vous n’avez pas de jardin, pensez aux associations qui recueillent des « volatiles » blessés, et proposez votre don…

Pour les nids / Pour la laine un article existe déjà sur le blog, on vous y présentant Dogwool.

Une seconde vie à vos objets : Adopter de nouveau réflexes de consommation et de « disgrâce » pour les effets personnels de poilu ;

Nous avons tous des ratés dans nos choix de jouets, mais ce qui ne plaît à l’un peut contribuer à faire le bonheur de l’autre ; ainsi, lorsque poilu délaisse des jouets neufs ou en bon état, pensez à les offrir, à un ami ou à une association ; il en va de même pour les couchages, accessoires, plaids, couvertures ;…

Un site dédié pour les objets humains et canins :Longue vie aux vieux objets

Lire les étiquettes : Qu’il s’agisse d’alimentation, de jouets, d’accessoires, il est intéressant de prendre le temps de lire la composition ou les matériaux, mais aussi, de prendre connaissance de la provenance ; à défaut d’informations suffisantes, une recherche sur la marque, menée en amont de l’acte d’achat, peut s’avérer utile.

Pour limiter l’empreinte carbone, on peut privilégier les circuits courts, acheter local, voire national ; en achetant international, on se montrera regardant quant aux conditions de conception, respect des normes écologiques et/ou éthique que l’on affectionne, labellisation et certification du produit par les matériaux utilisés et les procédés de fabrication, mais aussi des conditions de travail et de la législation sociale en vigueur dans le pays de fabrication.

Un site qui vous informe sur les labels; 

Plus globalement, sur l’éthique, l’incontournable PETA et sa liste indétrônable qui est une véritable bible pour moi ; La Vegan / La cruetlyfree 

Pour info, sachez qu’une application est disponible en libre téléchargement.

Privilégier le HOME MADE : Qu’il soit question des friandises, réalisées à l’aide d’un déshydrateur, des accessoires ou jouets en DIY, confectionner soi-même, avec des matériaux de récupération peut largement contribuer à limiter la pratique de la surconsommation. Le Web et Pinterest regorgent de bon plan en la matière ; aussi, sur le blog, plusieurs D.I.Y sont proposés, notamment pour réaliser des accessoires Vegan, des friandises, des utilitaires du quotidien… Ainsi vous pouvez recycler vos objets en réalisant des accessoires ou des jouets à votre boule de poils.

Promenades utiles : Individuellement ou collectivement, contribuez en pratiquant la promenade responsable, cela implique, de ramasser les déjections de votre compagnon et de les placer à la poubelle, mais aussi, de participer à nettoyer les espaces collectifs en ramassant des déchets lors de vos promenades. Plusieurs collectifs existent, il s’agit d’une initiative que vous pouvez prendre ou rejoindre.

Pour information : Le 19 septembre, c’est la journée mondiale du ramassage des déchets, à cette occasion se déroulera la worldcleanupday sur le site officiel français, vous pouvez rejoindre ou organiser un cleanup à proximité de chez vous s’il n’y en a pas encore !

Des associations qui organisent : MountainRiders / SurfRider / Plastic Pickup / j’agis pour la planète /WWF / Geres / Difuzz : Une plateforme qui propose des initiatives citoyennes, toutes causes confondues / Pour les parisiens ZeroWasteParis / Un article de Consoglobe qui vous explique comment organiser une récolte ; monter votre projet

Antiparasitaires prévention et information Les dangers NatureLovers Soins et quotidien Vacances

La lesihmaniose

12 juin 2020

#Prévention

On parle souvent des maladies que peuvent contracter nos boules de poils; parmi celles-ci, la leishmaniose; Il s’agit d’une maladie chronique grave, transmise à la fois aux chiens et à l’homme, d’où l’importance de la prendre très au sérieux. La période des vacances approche, il faut impérativement prendre connaissance de cette menace à laquelle, par nos mobilités estivales, nous sommes susceptibles d’exposer nos compagnons !

Vacances en France… Ok mais dans de bonnes conditions, l’aimer c’est le protéger !

LA LEISHMANIOSE … DONC…

Comment est-elle contractée ? “Lors de la piqûre d’un « moucheron » bossu et jaunâtre de quelques millimètres, appelé phlébotome. Cet insecte, voisin du moustique, se nourrit surtout en fin de journée et en début de nuit, à des températures minimales de 18-22°C. Les phlébotomes sont largement répandus sur tout le pourtour méditerranéen, une grande partie de l’Afrique et le Moyen-Orient. En France, sa zone de distribution s’accroit vers le Nord (vallée du Rhône) et vers le Sud-Ouest (vallée du Lot). La saison d’activité va de juin à septembre, voire de mars à novembre si les températures sont favorables. La transmission des leishmanies est maximale en fin d’été, début d’automne dans nos régions à climat tempéré”. Source

Une problématique qui risque de s’accroître proportionnellement et géographiquement dans les prochaines années, pourquoi ? Le réchauffement climatique présente une multitude d’effets, écologiques mais pas seulement… Le bouleversement des saisons, de plus en plus marqué par une augmentation des températures moyennes à la surface terrestre, et de plus en plus instables, renforce ce type de menace en prolongeant la récurrence sur l’année; ainsi, l’activité de ces vilaines bestioles s’étend en France, initialement localisée sur le pourtour méditerranéen, la leishmaniose canine s’étend désormais vers les régions océaniques, le Centre et le Nord du pays. Une menace opportuniste de mobilités … Les moyens de transport humains (voiture, train, avion) favorisent également le déplacement des phlébotomes et des chiens infectés sur de longues distances permettant ainsi aux leishmanies de s’implanter dans de nouveaux lieux de vie favorables à leur développement. Si le bassin méditerranéen est particulièrement touché, certains cas autochtones de chiens ont été diagnostiqués sans jamais s’être déplacés dans le Sud.

Du chien à l’homme, des cas rares mais un danger réel ! La leishmaniose est une zoonose, c’est à dire qu’elle est commune à l’animal, comme le chien, et à l’Homme. Il s’agit d’une affection parasitaire transmise par un vecteur : le phlébotome. Cet insecte proche du moustique injecte à son hôte un parasite microscopique, la leishmanie. Le chien est le principal réservoir de la maladie. La transmission à l’Homme se fait lors d’une piqûre d’un phlébotome infecté après s’être nourri sur un chien contaminé. En l’absence de traitement, l’issue de la maladie peut s’avérer fatale chez le chien comme chez l’Homme. Heureusement, les cas humains (principalement les personnes âgées ou immunodéprimées) restent rares en France.

La leishmaniose humaine à découvrir ICI, une problématique mondiale qui touche les plus démunis par l’OMS.

Source et article à consulter pour approfondir le sujet ESCCAP FRANCE

Une maladie à vie ? … Un souvenir de vacances qui perdure… ?

Effectivement, la leishmaniose se traite mais ne se guérit pas … ce qui implique un suivi régulier à vie pour votre compagnon s’il a été contaminé.

Le traitement permet seulement un ralentissement de l’évolution de la maladie et non une guérison définitive.


Dans sa forme classique, les principaux signes cliniques sont :
• Abattement, amaigrissement ;
• Augmentation de la taille des ganglions ;
• Signes cutanés : perte de poils, pellicules ;
• Atteinte de la truffe, allongement anormal des griffes.
Enfin, des formes atypiques et localisées existent et rendent le diagnostic plus difficile.

Pour éviter la maladie, quelles solutions ? En l’absence de traitement permettant une guérison définitive, les animaux atteints restent porteurs des parasites à vie et demeurent un danger pour leurs congénères et les personnes qui les entourent.

Si votre chien séjourne régulièrement ou vit dans une zone à risque ou bien s’il voyage dans une zone à risque, il est impératif d’observer les mesures préventives suivantes :
• Prévenir l’infection en traitant en continu le chien avec un insecticide répulsif adapté ;
• Vacciner pour réduire le risque de développer la maladie ;
• Limiter l’exposition aux piqûres des phlébotomes en gardant le chien à l’intérieur, entre le crépuscule et l’aube, pendant la saison à risque et en évitant de le promener dans un environnement à risque ;
• Traiter un chien infecté malade ou infecté cliniquement sain, afin de limiter son rôle de réservoir pour les phlébotomes.

Il est particulièrement recommandé de traiter votre chien, s’il vit dans la zone à risque, s’il y séjourne ou séjournera, et ce, même s’il ne s’agit que d’une période de vacances, s’il est amené à côtoyer des copains originaires de cette zone, ou qui ont résidé dans cette zone à risque.

Un récapitulatif vidéo ou infographie ?

Article complet du Docteur Corlouer à découvrir ICI

Deux vaccins contre la leishmaniose canine existent en France avec une ou trois injections en première année, et d’un rappel annuel par la suite. La vaccination ne remplace jamais le traitement insecticide, mais s’utilise toujours en complément d’une lutte insecticide bien menée. Demandez conseil à votre vétérinaire. Pour plus d’informations sur cette maladie, rendez-vous sur ce site.

Très important : Pour protéger à l’aide d’antiparaistaires externes, soyez attentifs à la mention, il faut que votre produit protège également contre les phlébotomes et/ou moustiques; la mention puces et tiques n’est pas suffisante.

Vous pouvez vous tourner vers des produits tels que : Biovetol, Béaphar, Naturalys, Biogance, vendu sous forme de collier ou pipettes.

Bien évidemment, d’autres marques proposent des protections, mais je me suis bornée à référencer les plus “naturelles”, entendons, les moins chimiques. Pour prendre connaissance d’autres contenus sur les thématiques maladie ou antiparasitaire parcourez le blog en suivant ce lien.

Sources : Dossier presse HUDIK FOR ANIMALS / La santé de mon chien / Leishvet /Fregis / Esccap.fr / LEISHVET.

Les indispensables du Train-Train

Couchage Monsieur Hardi

6 juin 2020

#SleepingTime

Nous vous avions déjà parlé du coussin Cozy que j’avais acheté à Queeny, il y a trois ans, il est installé dans la chambre d’ami, car c’est là, que se trouve mon bureau, et pour être honnête, j’y passe beaucoup de temps… Cependant, comme beaucoup d’entre vous, j’apprécie de créer des espaces cocooning à plusieurs endroits de la maison, afin que Queeny se sente autant chez elle, que moi. Il est important qu’elle puisse passer d’une pièce à l’autre pour se reposer, jouer, flâner en ayant un coin à elle. Evidemment Queeny est une adepte des lits et des canapés, mais elle apprécie également de pouvoir s’isoler lorsque bon lui semble dans un espace qui lui est exclusivement dédié.

Les couchages de nos boules de poils sont l’équivalent de nos matelas, avec le temps, ils s’usent, peuvent s’affaisser en prenant la forme du corps, toujours localisé au même endroit, le tissu peut souffrir à force d’être lavé, cela peut donc s’avérer judicieux de les renouveler pour garantir un confort optimal à nos compagnons.

Dans un précédent article, nous évoquions l’importance de fournir un bon couchage à nos boules de poils, un temps de sommeil suffisant et un lieu favorisant un sommeil réparateur sont donc indispensables. Clic pour consulter cet article.

Je m’étais donc lancée en quête d’un nouveau couchage qui pourrait s’intégrer au salon mais aussi, être placé à l’extérieur, par beau temps, afin que Queeny soit bien installée pour ses siestes à l’ombre lorsque je travaille au jardin. Je souhaitais dénicher un produit Made In France, et j’avais constaté que de nombreux créateurs étaient apparus dans le secteur du couchage pour chien. Par chance, celui qui a retenu mon attention, est aussi, celui qui m’a contacté afin de me proposer de tester ses produits.

Monsieur Hardi, un gros coup de cœur, au départ visuel, qui se confirma lorsque j’ai pu évaluer la qualité des produits en les ayant entre les mains.

Monsieur Hardi, un peu d’histoire…

Monsieur Hardi est une marque de couchage et sac de transport française, née en août 2018; il s’agit donc d’une jeune entreprise éco-responsable, 100% Made In France.

Une marque engagée …

Les produits sont fabriqués en France, confectionnés par des artisans qualifiés, il s’agit donc de Made In France. Les tissus et fournitures sont fabriqués dans le respect de l’environnement et d’une économie durable. Monsieur Hardi travaille avec des fournisseurs français et européens labellisés éco-responsables, et ce, dans une totale transparence, étant donné que la traçabilité des fournisseurs est essentielle pour eux.

La marque propose deux formes de coussins: Rectangulaire ou ronde; dans ces deux formes, vous pourrez choisir soit le modèle en velours, lui-même disponible en 5 coloris, à savoir : Rose, bleu ciel, bleu pétrole, vert impérial ou taupe; soit le modèle végétal.

Welcome to the jungle … Miss Queeny !

Mon choix fut très simple, énorme “crush” pour le coussin végétal, on a opté pour la forme rectangulaire car Queeny apprécie de s’étendre de tout son long, niveau configuration de la décoration du salon, c’était également plus facile à positionner.

Ce coussin est disponible en quatre tailles, compte tenu des dimensions proposées, on peut clairement avancer, qu’il convient à tous…

Les points forts : Tout d’abord, il s’agit d’un coussin au rembourrage moelleux, ce qui implique que Poilu pourra s’y prélasser et se lover à outrance dans le confort. Gros plus, un rembourrage également antiparasitaire, car rappelons-le, nos poilus sont eux aussi confrontés à la problématique des acariens sur les textiles, pouvant engendrer de lourdes allergies et problèmes de peau. C’est donc très rassurant de savoir que son coussin la protège de ces indésirables.

Ensuite, il faut mettre en avant, la qualité du tissu utilisé pour la confection, il est robuste et épais, et ça tombe très bien car Queeny adore gratter son coussin pour y faire un “nid” avant de s’y coucher. Les coutures sont soignées et résistantes, ce qui permet à ce coussin déhoussable, d’être lavé en machine à 30 degrés, ils recommandent cependant, l’utilisation du programme délicat. Tout est-il qu’avec nos boules de poils, on lave souvent … et ce coussin peut être lavé régulièrement sans que la moindre couture n’ait à souffrir de la session lavage. Gros plus, vous pouvez laver aussi bien l’intérieur, que l’extérieur de votre coussin… Maintenir une bonne hygiène de vie à votre boule de poils passe aussi par l’entretien régulier de son couchage.

Niveau confection, ce que j’affectionne beaucoup, c’est l’engagement écologique de la marque, qui n’utilise que des matières premières éco-responsables et qui confectionne à la commande afin de limiter la surproduction, réduisant ainsi, son empreinte carbone.

Compositions; pour le tissu extérieur : 80% Coton, 20% Polyester et pour le rembourrage intérieur : Fibre recyclée de polyester et coton.

Des matériaux de qualité, respectueux de l’environnement, confectionnés de manière responsable, 100% Made In France, que demander de plus ?

La longévité; par les housses de rechange vendues sur le site, mais aussi, par la possibilité de rembourrer le cousin; effectivement, une tirette vous permet de renflouer le rembourrage intérieur, s’il s’affaisse avec le temps ! Notons, que ce dispositif permet également de nettoyer votre housse de rembourrage intérieur afin de garantir une hygiène de sommeil optimale à votre boule de poils.

Mon avis ? Un énorme coup de cœur pour ce couchage, tout d’abord, j’ai été conquise par la qualité des matériaux mais aussi par le savoir-faire relatif à la confection du coussin. C’est un très beau travail ! Ensuite, j’affectionne vraiment les valeurs véhiculées par la marque, ainsi que les engagements écologiques qu’elle a prise. Acheter Made In France, lorsque c’est possible, c’est contribuer à soutenir nos entreprises, encourager nos créatifs, et récompenser leur initiative de développement de l’économie française.

Pour Queeny... une rencontre qui change le quotidien; comme je vous l’avais annoncé, Queeny est (ou était, en fait) une grande adepte des lits et des canapés. Le premier jour, elle a regardé le coussin durant une heure avant de s’en approcher, comme elle le fait avec toute nouvelle chose que nous introduisons dans la maison. Lorsqu’elle a commencé à s’en approcher, elle a reniflé, elle a posé la patte pour évaluer .. à sa guise, je suis partie faire du rangement durant une dizaine de minutes, à mon retour dans la pièce, la miss y était installée… et semblait apprécier.

Observation qui se confirma dés le soir même, lorsqu’elle m’a délaissé, seule, dans le canapé, en préférant la compagnie de son nouveau coussin… Depuis, elle ne le quitte plus, elle prend son biscuit “petit-déjeuner” sur son coussin, fait sa sieste sur son coussin, et il lui arrive aussi de m’abandonner, lorsque je travaille au bureau, pour rester avec ce fameux coussin… Je ne pensais pas qu’elle pouvait à ce point modifier ses habitudes, j’en déduis donc, que ce coussin lui plaît vraiment … Cela m’a énormément surprise mais positivement, finalement, c’était le but recherché, qu’elle se sente chez elle, partout, qu’elle puisse être en autonomie dans d’autres pièces que moi, pour vaquer à ses propres occupations. Depuis l’arrivée de Jungle (son petit surnom) c’est le cas… une poilue bien dans ses pattes, qui vit sa vie, comme elle veut, où elle veut dans la maison.

Où acheter ? Votre coussin rectangulaire tropical est disponible, sur la boutique officielle, en 4 tailles, vendu entre 110 et 210 euros, selon la taille choisie; pour la livraison, il vous faudra patienter 10 jours au minimum, le temps que votre coussin soit confectionné et expédié.

Vous préférez la version ronde du tropical... Il est également disponible en 4 tailles, vendu entre 110 et 210 euros, livraison selon les mêmes délais et modalités.

Monsieur Hardi … pense à tout; pour cause, les housses de rechange sont également vendues sur le site, et ce, pour chaque modèle de coussin.

Les housses de rechange des deux modèles tropicaux sont vendues entre 79 et 119 euros, selon la taille choisie, sur le site officiel. Notons, que cette offre concerne aussi les modèles en velours.

Pour nos lecteurs étrangers, sachez que Monsieur Hardi livre dans le monde entier !

Gros plus pour votre commande: La livraison standard est gratuite en France et en vous inscrivant à la Newsletter vous bénéficiez de 5% de réduction sur votre première commande !

Le coin des petits… Wishlist … Si et seulement Si, elle ne pesait pas 17 kilos et des poussières, mais évitons de la vexer, ça serait vraiment génial de pouvoir la transporter, j’ai complètement craqué, aussi, sur les sacs de transport…

Les sacs de transport sont disponibles selon trois coloris proposés, à savoir, noir, bleu et kaki… et deux tailles : petit (dimension 35 cm x l 24 cm x H 24 cm) et grand (dimension 53 cm x l 32 cm x H 32 cm – Jusqu’à 15 kg), vendus entre 175 et 195 euros sur le site officiel.

Gros plus des sacs de transport de Monsieur Hardi : Anses réglables, attache intérieure, rembourré de mousse épaisse pour plus de confort et de sécurité, résistant à l’eau et facile à nettoyer, lavable.

Mise à jour, l’actualité “NEWS”

Petite nouveauté mais pas des moindres; Monsieur Hardi vient de lancer sa dernière nouveauté; une couverture de voyage “facile à utiliser, solide et esthétique”.

Très fonctionnelle pour les déplacements du quotidien; elle peut effectivement vous accompagner en aventures, au resto, pour faire les boutiques, si poilu vous accompagne, il peut être agréable pour lui d’avoir un lieu confortable ou se poser; mais elle peut aussi servir dans la voiture, pour les dîner chez des amis, en cas de garde chez NOUNOU, et surtout, durant les vacances, c’est le “lit” qui l’accompagne. Réconfortant et familier pour une acclimatation au poil sur son lieu de villégiature. On peut également concevoir qu’elle deviendra l’incontournable des poilus qui accompagnent l’humain au boulot; elle peut aisément s’installer à proximité du bureau !

Description :

La couverture de voyage Monsieur Hardi, légère, facile à transporter et à entretenir vous accompagnera partout. Elle s’adapte autant à l’environnement urbain (bureau, restaurant, parc…) qu’aux grands espaces (forêt, plage….). Elle offre un nid douillet à votre chien où que vous soyez, pour qu’il puisse se reposer après une longue balade !  Souple et légère, elle a des vertues thermo-régulatrice. Elle protège votre chien d’un sol trop chaud (le sable fin de l’été qui arrive) ou trop froid. Le tissu extérieur est déperlant et n’accroche pas les saletés. L’intérieur tout douillet offre un moelleux exceptionnel. Une fois plié, elle se porte en bandoulière ou se glisse dans votre sac à dos quand vous repartez en balade. Elle est fabriquée en France dans des matières durables et solides qui apportent le meilleur confort à votre chien tout en respectant l’environnement et en durant longtemps.

Elle est disponible en deux tailles : La taille M 90 x 60 cm et la taille L 110 x 70 cm; mais aussi, en trois coloris, à savoir; bleu, kaki et noir.

Pour les matériaux; Tissu extérieur : Coton/Polyester recyclé, déperlant / Tissu intérieur : Polyester recyclé. Notons, que la couverture se lave très facilement en machine à 30°.

Elle est vendue entre 99 et 109 euros, selon la taille choisie, à “shopper” sur le site officiel !

Le saviez-vous ? Monsieur Hardi offre la possibilité de payer vos achats en 3x sans le moindre frais, et la livraison est gratuite partout en France !

Il s’agit d’un nouveau produit, qui comme toute la gamme de Monsieur Hardi, véhicule ces mêmes valeurs; une confection éco-responsable, garante de confort et considération pour nos boules de poils.

Les liens utiles : L’article Interview sur la Team et les coulisses de la marque Monsieur Hardi / Le site officiel / Le Facebook / L’Instagram.

Dog's Mom Life Lifestyle/ Inspiration Pour doglovers Only

Parlons de l’importance d’un ami… !

8 avril 2020

#FriendsAddicts

Bien dans ses pattes par et avec les autres !

Imaginez vous, juste une seconde, propulsés dans un pays étranger, dont vous ne parlez pas la langue, dont vous ignorez les us et coutumes; De quoi rêvez-vous ? De rentrer chez vous… de croiser quelqu’un comme vous; qui parlera votre langue, qui vous comprendra, ou encore, d’apprendre rapidement pour vous intégrer…

Je pense que c’est plus ou moins ce que ressentent nos boules de poils au quotidien, ils vivent une immersion continue dans l’univers humain; avec le temps, ils apprennent à nous décoder, nous comprendre, selon les situations avec plus ou moins de complications… Nous, les humains, supposons bien plus souvent, lorsqu’il s’agit de les comprendre… Nous leur proposons de jouer à notre manière, de communiquer avec nos codes, de vivre selon nos us et coutumes; … Cependant, malgré l’effort d’adaptabilité, que ces pratiques impliquent, pour eux, ils se prêtent volontiers au jeu, par amour de nous.

On est complètement soi-même que lorsque nous nous trouvons en confiance, avec nous-même et avec les autres; lorsque nous n’avons pas peur du jugement ou d’une réaction de désapprobation;

Forte de cette certitude, légitimement, me sont venues les questions suivantes; Comment permettre à Queeny d’évoluer en étant pleinement elle-même dans cet univers qui lui est propre par nature, mais que je suis incapable d’intégrer pleinement ? Comment reproduire l’environnement de communication dans lequel elle pourrait se sentir pleinement libre d’agir et réagir, en adéquation avec ses propres codes ?

La solution était finalement simple, en la laissant évoluer parmi ses congénères… En lui permettant de côtoyer des êtres semblables, mêmes s’ils ne sont pas similaires; mais qui cependant, partagent des codes de communication, des aspirations, des habitudes, des jeux en commun.

Cette prise de position n’engage que moi mais j’ai la ferme conviction que ma boule de poils a besoin d’avoir des amis, de fréquenter cet univers canin, sans que je n’interfère dans ses interactions.

Mon chien, cet être sociable …

Lorsqu’elle était petite, déjà, elle était très attirée par les autres quadrupèdes, par définition, si poilu a été sociabilisé, soit dès son plus jeune âge, soit ultérieurement avec un suivi comportemental, c’est le cas; Cependant, pour les boules de poils comme pour les humains, il y a le facteur “affinité”, votre boule de poils a beau être “cool”, il peut arriver que le courant ne passe pas avec l’un ou l’autre de ses congénères; d’où l’importance de bien connaître son chien; cette connaissance passant par l’observation quotidienne, et par la maîtrise de ce que l’on appelle, les signaux d’apaisement; Des indicateurs corporels qui vous permettront d’anticiper ses réactions car ils reflètent son inconfort dans l’une ou l’autre situation.

J’ai pu constater, durant mes promenades, que bien souvent, le frein premier à l’interaction d’une boule de poils avec les autres, c’est l’humain qui se trouve au bout de la laisse. Il ramène son chien à proximité de lui, à l’approche d’un congénère, afin d’éviter qu’ils n’entrent en interaction… J’ai souvent cherché à comprendre pourquoi l’humain avait cette attitude, et pourquoi, en certains cas, j’avais cette attitude…

Les raisons possibles sont multiples : La peur, que l’autre chien ou votre chien ne se montre agressif, soit parce qu’il y a des antécédents, une mauvaise expérience passée, soit parce que vous le surprotégez. Un autre élément, étant, lié à des possibles problèmes comportementaux, ou à un dispositif d’éducation en cours d’acquisition, une mauvaise expérience pourrait mettre à mal le travail effectué par votre duo, et c’est légitime de vouloir préserver l’harmonie que vous œuvrez, durement, à pouvoir instaurer. En d’autres circonstances, on peut évoquer, le manque de confiance en votre compagnon; en ce cas, cela revient à évoquer la problématique d’éducation, initiale… Notons, que certains chiens, sont comme des poissons dans l’eau, en évoluant exclusivement dans l’univers humain, au point tel, qu’ils ne semblent, plus ou très peu, intéressés par les interactions avec les autres quadrupèdes. Cela peut se justifier s’ils n’en côtoient que rarement voire jamais, ils ont perdu l’intérêt et/ ou l’habitude d’interagir avec eux.

Comment savoir si un congénère deviendra un copain, la bienséance? Lorsque nous nous promenons avec Queeny, elle est en libre dans les lieux qui ne présentent aucuns risques pour elle, et surtout, dans lesquels elle n’est susceptible de déranger personne. De fait, lorsque nous croisons un autre chien, par respect, je la rattache, en attendant de voir les réactions des deux au moment de se croiser; Il est arrivé que les deux semblaient avoir l’envie de se saluer ou de jouer, comme il est également arrivé que l’un des deux ne prête aucune attention à l’autre, ou encore, que l’un d’eux montre des signes d’hostilité … En ce sens, rattacher son chien à la vue d’un autre, est une réaction saine, et surtout respectueuse des autres; La laisse est un moyen de protéger et de se montrer responsable envers son chien, mais aussi, envers les autres.

Du coup, le meilleur moyen de savoir, c’est d’échanger avec l’humain à l’autre bout de la laisse, mais en gardant toujours à l’esprit, qu’un chien en théorie “cool” ne le sera pas forcément à cet instant “T” avec votre boule de poils… D’où l’observation constitue un excellent indicateur. Je suis en mesure d’affirmer que, oui, Queeny est cool, mais … pas avec tous les chiens; De fait, je me montre très vigilante lorsque nous croisons des chiens à nez plats, petits ou grands, d’ailleurs. Effectivement, en respirant ils font des petits bruits, qu’elle semble considérer comme une provocation, il lui est donc arrivé de se montrer hostile envers eux, jamais au point de mordre, mais suffisamment, au point d’envoyer des signaux clairs d’avertissement … qui semblaient dire, sans appel, “ne m’approche pas” !

Comment savoir que notre boule de poils est hostile ? On pense souvent que le seul moyen de manifester son hostilité c’est le grognement, mais bien souvent, lorsque poilu en vient au grognement, c’est déjà quasi trop tard, ce qui suit rapidement, c’est la version canine des dents de la mer…, du moins, pour Queeny ! Les moyens de manifester un inconfort sont multiples, certains sont d’ailleurs communs à ceux des humains : Détourner le regard, comme pour indiquer qu’on est mal à l’aise ou qu’on se sent acculé, se lécher la truffe plusieurs fois ou de plus en plus rapidement, signe avant-coureur d’un mauvais jeu de dents à venir, enfin, le bâillement, qui peut signifier que la lassitude ou l’agacement monte pour votre compagnon. En revanche, si vous avez l’impression que votre boule de poils cligne des yeux, cela peut vouloir indiquer qu’il cherche à détourner le regard, ou du moins à ne pas entrer dans un rapport de force, par le regard afin de ne pas sembler être une menace pour le congénère.

Pourquoi, tu veux pas …? L’hostilité peut survenir lorsque poilu croise un type de chien qu’il considère comme ayant déjà été hostile envers lui, rappel d’une mauvaise expérience, mais aussi, lorsqu’il n’est pas bien dans ses pattes; par exemple, en convalescence, lorsqu’il est malade, en vieillissant, il n’a pas forcément envie d’interagir avec les autres. D’autres sont hostiles dès qu’un autre chien approche de leur humain, ils apprécient de jouer avec eux, mais ne tolère pas qu’un congénère s’approprie l’humain, même le temps d’un bonjour… Lorsque poilu se montre hostile pour cette dernière raison, liée à la possessivité, il s’agit de protection de ressources; et celle-ci peut se manifester pour vous, mais aussi, pour une gamelle, une friandise ou encore, un jouet. Poilu veut protéger et garder ce qu’il considère comme étant à lui, c’est une question d’instinct, c’est naturel, mais parfois cela peut jeter un froid dans les amitiés, c’est pourquoi, lorsque nous croisons des copains potentiels à la plage, je range la balle de Queeny; elle est d’accord de prêter ses jouets aux copains, mais le nouvel arrivant, n’est pas encore un copain, par sécurité, il est préférable de se montrer vigilant.

Pour régler ce type de problématiques comportementales, il ne faut pas hésiter à recourir à l’intervention d’un professionnel de l’éducation, bien souvent, il propose des formules de cours d’abord individuel et ensuite, collectif afin que votre boule de poils renoue progressivement avec ses congénères.

Petit conseil : Il existe aussi des groupes de promenades collectives, avant d’envisager d’y participer avec votre boule de poils, procédez d’abord à votre examen de “conscience”, et ce, en toute objectivité et lucidité, si votre chien n’est que partiellement cool, échangez avec les membres du groupe, avant de vous présenter à la promenade, soyez francs et honnêtes; Parfois, ils peuvent s’avérer d’une aide précieuse, ou carrément être professionnels, et ainsi, proposer un dispositif qui permettra à votre boule de poils de participer en interagissant progressivement avec les autres, afin de gagner progressivement en confiance.

Un copain pour ma boule de poils, mais lequel ? Au même titre que pour les petits d’hommes, vous ne choisirez pas les copains de votre boule de poils; Ils se choisiront mutuellement, certaines rencontres “Match” et débouchent sur de belles amitiés et d’autres se finalisent sur un profond désintérêt, aussi balayez les clichés… Ce n’est pas parce que deux chiens sont du même sexe qu’ils vont se battre, ce n’est pas parce qu’ils sont de sexes opposés qu’ils vont tenter de s’accoupler à chaque instant; ce n’est pas parce qu’ils sont de tailles différentes qu’ils vont se faire malmener ou malmener, ce n’est pas parce qu’ils sont de mêmes races, qu’ils vont forcément s’entendre ou se plaire … Je considère que comme pour les humains, ma boule de poils est en droit de choisir ses copains selon les affinités communes qu’ils sont susceptibles de partager. Je reste donc ouverte à toutes les amitiés qu’elle se choisit… Petit, grand, femelle, mâle, jeune, vieux, …

Votre chien choisira ses copains, et il faudra vous adapter à ses choix, même si l’humain du copain n’est pas votre choix premier… Après, ne dit-on pas “tel maître, tel chien”, bien souvent nous avons beaucoup de choses en commun avec nos compagnons, Queeny choisit très bien ses copains, et les copains ont souvent des humains au top ! Cela étant, ne privez pas votre chien d’un copain, sur ce simple critère “humain”, comme pour les petits d’hommes, faîtes des concessions, les poilus n’y peuvent rien.

Notre plus belle rencontre amicale;

Le meilleur copain de ma boule de poils; Retour sur expérience…

Lorsque la rencontre ne se fait pas au hasard d’une promenade, ou en lien avec les congénères résidant dans votre quartier, bien souvent, elle naît de l’initiative humaine. Il peut s’agir du poilu des amis de vos humains, en ce cas, vous les côtoyer régulièrement; ils viennent chez vous, vous allez chez eux, l’un de vous a été le petit dernier de la troupe, ou le nouvel arrivé, ce type de copain fait partie intégrante du décor de votre existence. Notons, que ce n’est pas parce que vos humains sont amis, que cela suit niveau poilu… Il est donc important d’accepter le refus d’amitié que pourrait manifester votre boule de poils.

Il y a aussi, les rencontres virtuelles…Nous vivons de plus en plus connectés, nous échangeons avec des personnes que nous ne connaissons pas, et au hasard de ces échanges parfois, une opportunité de se rencontrer réellement se présente. C’est ce qui se passa pour Queeny et son copain Nadgee; la maman de Nadgee et moi échangions occasionnellement sur Instagram, lorsqu’elle a publié une photo d’un lieu se trouvant à proximité de chez nous, j’ai d’abord pensé qu’ils y passaient des vacances; surprise, en fait, ils venaient d’y emménager. D’une pierre deux coups, nous avons convenu de faire une rencontre, promenade avec nos boules de poils…

Première rencontre, un lieu neutre, ni chez eux, ni chez nous, la plage… Ils se sont reniflés, observés, les choses se sont bien passées; cependant, Queeny, vue de l’extérieur, semblait ne manifester que peu d’intérêt pour ce nouveau copain; La vérité, c’est que Miss paupiette est timide, elle était intimidée par le nouveau copain; Au fil des rencontres, j’ai pu observer que le lien commençait vraiment à s’installer, petit à petit, elle a gagné en confiance, s’est rapprochée, et désormais la simple prononciation du nom “NADGEE” la rend hystérique, elle pleure, elle cherche, elle appelle son ami…

Nadgee, l’Australien qui balaie les clichés … Monsieur, mâle entier, est un véritable gentleman avec sa copine, il la respecte et a compris en moins de 30 minutes que son popotin n’était pas une zone d’exploration; Il est doux, prévenant, attentif à elle; C’est vraiment l’ami dont toute Dogsmom rêve pour sa boule de poils.

Pour découvrir Nadgee et son quotidien c’est par ICI

Une amitié authentique; Ils sont futés, ils savent que nous avons toutes les deux une réserve à friandises pour les promenades, aucune rivalité, c’est ensemble, qu’ils passent de l’une à l’autre Dogsmom pour multiplier la récolte collective … Ils appliquent également ce processus stratégique pour les caresses, surtout Queeny, qui initialement est de nature timide, mais qui a progressivement adopté l’humaine de Nadgee; C’est agréable de constater que ma boule de poils donne des câlins à quelqu’un d’autre que moi, ça montre qu’elle est équilibrée, et en confiance. C’est aussi rassurant pour moi, lorsque nous effectuons des promenades en forêt, je suis en confiance, je sais que Queeny écoute l’humaine de Nadgee, qu’elle reviendrait vers elle si une menace devait surgir, et je sais aussi, que cette humaine prendrait soin de ma boule de poils comme s’il s’agissait de la sienne; comme je le ferais pour Nadgee, c’est une amitié canine mais aussi humaine que nous avons eu la chance de trouver !

Qu’est-ce qu’un copain apporte à mon chien? Les 5 incontournables….

Des valeurs telles que le sens du partage et la patience; partager la réserve à friandises, attendre son tour pour recevoir la sienne, ce sont des valeurs liées à la générosité qui s’acquièrent en acceptant de ne plus être seul sur le coup; prêter sa balle pour que l’autre puisse s’amuser également, et au passage, prêter son humaine pour la lancer.

La confiance en soi; le fait d’avoir un ami permet de gagner en assurance et en confiance, c’est plus rassurant d’avancer lorsqu’on est deux, dans un nouvel endroit; pour traverser un point d’eau en marchant sur une passerelle. Queeny a toujours eu peur de le faire, avec Nadgee, son humaine et moi, elle était encouragée et soutenue; ce qui renforce aussi sa confiance en l’humain et en ses congénères, contribuant ainsi, à une pleine sociabilité; elle est bien dans ses pattes avec et par le contact à l’autre.

Apprendre à faire de nouvelles choses; comme Queeny a contribué à l’apprentissage du jeu de balle pour Nadgee, qui quant à lui contribua à lui apprendre comment escalader, grimper, traverser des planches en bois, se jeter dans le lac sans crainte; Un ami ça permet de découvrir et d’apprendre, c’est un enrichissement et un partage naturel.

Le bonheur d’un moment partagé; C’est quelque chose qui n’a pas de prix, la joie qu’elle manifeste à chaque fois qu’elle le voit arriver au loin, lorsque nous avons rendez-vous pour une virée à l’aventure; la voir sauter de joie sur la Dogsmom de Nadgee, les voir partir ensemble, courir, se suivre, se montrer des trouvailles. Une amitié se construit dans le temps, plus ils se voient plus on peut déceler la complicité et l’attachement qui les unit;

Le sentiment d’être compris; L’essentiel, cette satisfaction recherchée, la possibilité de lui offrir un univers à elle, dans lequel, elle évolue en ayant la possibilité de pratiquer son langage et d’appliquer ses codes, avec un ami qui est en capacité de la comprendre mieux que je ne le pourrais jamais.

Le bilan : Après plusieurs mois, plusieurs virées à l’aventure, notre confrérie de la truffe est sans conteste la plus jolie chose qu’internet nous a apporté; On dit que les amis, c’est la famille que l’on se choisit, je suis heureuse que Queeny soit entourée de Nadgee et de son humaine, qu’elle ait la chance de côtoyer des personnes qui partagent nos valeurs, notre amour des boules de poils: Elle s’épanouit dans ces échanges avec eux;

Alors si vous avez l’opportunité d’offrir cela à votre boule de poils, surtout, n’hésitez pas, si vous n’avez pas de congénères à proximité, renseignez-vous, dans des groupes de promenades collectives, sur internet, dans les forums, il y a peut-être un ami prédisposé qui n’attend que de rencontrer votre poilu, quelque part. Il existe également des applications de promenades collectives, qui peuvent vous aider à favoriser les rencontres pour votre boule de poils.

Un ami, c’est important, cela favorisera l’épanouissement mais ça permettra aussi à votre boule de poils de ne pas s’encroûter, de bouger, d’explorer, de s’amuser; Cela contribuera donc à sa longévité… Bien dans ses pattes par et avec les autres, ce n’est pas si compliqué !

Conseils en vrac pour les rencontres;

Même si vous ne choisirez pas ses amis, vous pouvez effectuer une présélection, de fait, soyez attentif aux antécédents, dans les deux sens d’ailleurs;

Assurez-vous de maîtriser les signaux et la compréhension de votre boule de poils, afin de pouvoir intervenir avant l’incident diplomatique.

Aussi, il est recommandé de choisir un lieu neutre, mais aussi, un lieu qui présente de l’intérêt et de l’espace pour pouvoir se mouvoir ou encore détourner l’attention, s’ignorer un temps, s’observer de loin, pour enfin, se rapprocher; Choisissez donc une lieu sympa à découvrir ou explorer, mais malgré tout sécurisé !

Au début de la rencontre, évitez la laisse, privilégiez une longe qui permettra à poilu de s’éloigner si nécessaire, mais qui vous permettra malgré tout à vous, de le rapprocher en cas de nécessité.

Ne forcez pas le destin, même si vous adorez la boule de poils ou l’humain, n’imposez rien à votre poilu, si le courant ne passe pas, respectez son choix.

Il n’est pas nécessaire de faire une première rencontre de trois heures, parfois, plusieurs petites rencontres sont préférables, adaptez-vous à vos boules de poils. S’ils s’amusent dès la première rencontre, c’est encore mieux…

Un dispositif rassurant peut être envisagé, par exemple; lors de la première rencontre avec Nadgee, Queeny portait un t-shirt, ça la rassure; par la suite, ce n’était plus nécessaire mais nous avons préféré mettre toutes les choses de son côté.

Proposez une activité à vos compagnons, par exemple, une promenade dans un nouvel endroit est une belle occasion de se fabriquer les premiers souvenirs ensemble.

Évitez les sources de conflits lors du premier contact, tels que les jouets, les friandises, laissez-les s’apprivoiser et attendez le bon moment, aussi, procédez en étant équitable, si l’un reçoit quelque chose, il faut partager afin qu’ils soient à égalité … Aussi, saluez l’autre poilu et l’humain, sans en faire trop, mais c’est important pour signifier à votre boule de poils qu’il s’agit de nouvelles connaissances et pas de simples passants.

Avant la rencontre, vous pouvez prononcer plusieurs fois le nom du copain et en parler à votre boule de poils, pour qu’il intègre déjà ces nouvelles informations.

Et vous, vos poilus ont-ils des amis ??

About MDIAQ

LookBook By Queeny

28 février 2020

#Shop My BESTS

Nous présentons beaucoup de choses sur le blog, cependant, il y a les récurrents, indétrônables, dont on ne peut se passer, nos BESTS… Looks, indispensables, marques, bonnes adresses, on vous propose la compilation des nos favoris…

DRESSING

Queeny est d’un gabarit moyen, de fait, pour les vêtements nous shoppong exclusivement les manteaux Cloud7 et les sweats ou pulls Mister Woof. En revanche, pour les bandanas nous shoppons plus vaste; les éditions limitées Aston’s Cookies ou Aurorapets, Vackertass et évidemment Cloud7. Pour les colliers, Cloud7, Kleps et Buddys, see scout sleep. Pour les harnais High5dogs et Ruffwear. Pour les laisses, raccords chez High5dogs et Cloud7, Pour les médailles, nous shoppons chez Lovelytruffe.

Vous pourrez les retrouver dans la rubrique “FashionWeek

SOINS & MISE EN BEAUTÉ

Pour les cosmétiques, nous sommes adeptes du parfum et shampoing Harlow Harry, mais nous utilisons également des produits de la marque Anju, Néo Lupus, Lila Loves it, Biovetol et Biogance pour les soins quotidiens, tels que les oreilles, le démêlage, cures, les antiparasitaires, etc…

Les produits sont à découvrir dans la rubrique “Bulle de savons

BONNES ADRESSES

logo

L’incontournable boutique UK comme on les aime; empreinte d’une réelle identité, sélection exceptionnelle, produits de qualité, et marques réputées, c’est la BONNE ADRESSE à ne pas manquer. Car vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre Outre-Manche, nous explorons aussi des pistes susceptibles de vous satisfaire ! Livraison dans toute l’Europe !!

La sélection est très souvent renouvelée, vous pourrez y trouver de quoi vous looker, vous reposer, déguster, et s’amuser… nos favoris s’y trouvent !

Un rapport qualité prix au top, des frais de port vraiment abordables, des conseils et un service à féliciter, je vous recommande le site, c’est notre spot shopping préféré, pourquoi se priver ?

Les liens utiles : Le site / Le blog / Le Facebook / L’Instagram de la boutique / Celui des égéries de la boutique, Yianni et Yoko / Les articles disponibles sur le blog.

Hariet et Rosie

L’incontournable bonne adresse pour le shopping de poilu, chien et chat !

HARIET ET ROSIE

D’Hariet et Rosie, il découle un judicieux mélange de créativité, de naturel et pourtant c’est une incitation tacite à une forme de raffinement qu’on a dès lors, une foudroyante envie d’arborer, ça plane dans l’air, cette abondance tourbillonnante est perceptible même au virtuellement notre !

On ADORE, se laisser emporter dans cet univers…  car cette boutique est véritablement empreinte d’une forte identité et d’une personnalité réjouissante!

Profession- Dogmodel (6)

Les liens utiles : La boutique en ligne pour shopper ou consulter/ le blog/ L’Instagram pour suivre les présentation de Rosie/ Les articles sur les produits testés par le blog / Le Facebook pour ne rien manquer de l’actualité.

13872779_1746991638883425_8465622920430419008_n.jpg

Une marque d’accessoires et une boutique en ligne où l’on peut toujours dénicher des pépites; Vous pourrez y trouver les produits de la marque, mais aussi une sélection de friandises, jeux, accessoires qu’on adore, la boutique renouvelle fréquemment sa sélection, vous pouvez donc souvent dénicher des nouveautés;

Les liens utiles : Les articles disponibles sur le blog/ Le Facebook / Le site officiel / L‘Instagram .

Klep's_Logo_RVB-02 copie.png

L’un de nos « incontournables » Clic-shopping, depuis le lancement de cette boutique géniale, nous y effectuons des achats fréquemment, nous y trouvons toujours des articles de qualité et des nouveautés que nous adorons vous présenter ! Très souvent un coup d’avance sur les tendances, mais aussi du flair pour dénicher les marques de « demain », Kleps est une boutique de confiance, rapport qualité prix, expédition, service après vente et humainement, derrière l’enseigne se cache une équipe très accessible et très à l’écoute de vos questions !

Matcha clin d'oeil gold

Pour info: Kleps organise également un casting mensuel qui permet de gagner « une box cadeau » pleine de surprises, et de voir la jolie bouille de poilu trôner sur le site de la boutique !

kleps casting

Les liens utiles : Le site officiel / Le Facebook/ L’Instagram / Les articles sur les produits testés par le blog.

Une boutique US de référence, sur laquelle nous adorons flâner et shopper, vous pourrez y trouver une sélection très tendance, un conseil et une écoute !

Les liens utiles : Le site officiel / Instagram / Facebook

FOODTIME

Un article complet évoque le parcours alimentaire de Queeny ICI

Queeny est une gourmande à placer dans la catégorie “gourmet”, bon public mais sélective, ainsi, sur le blog vous pouvez retrouver toutes les savoureuses “gourmandises” qu’elle a validé mais aussi les aliments et compléments qui compose sa gamelle. Ils sont tous à retrouver dans le coin des gourmands, rubriques friandises ou alimentation;

logo140x140

Friandises naturelles gourmandes pour chiens gourmets; Accessoires pour Dog’Mom stylée; Boutique en ligne qui déchire !!

« Outre le fait qu’Alvin soit vraiment beau gosse, Aston’s cookies est une entreprise qui nous a véritablement séduites, des produits de qualités, naturels à des prix démocratiques, abordables. Une enseigne chaleureuse, chez qui on se sent comme à la maison, de petites attentions à chaque commande, mais surtout des personnes qui aiment les poilus. On ne peut qu’être admiratifs face à cette belle aventure, bousculer son quotidien pour écrire sa propre histoire, par amour, avec amour, pour produire de l’amour même s’il ne s’agit que de biscuits, l’amour peut s’exprimer sous diverses formes, la petite attention pour votre poilu qui dit«régale-toi, je t’aime et c’est pour toi!»

Ces notre marque de référence, la marque que l’on peut toujours trouver à la maison, nous avons toujours des réserves, parce que Queeny en est complètement addict, certes, elle en goûte d’autres, mais celle-ci est la marque qui est établie à « résidence » avec amour car elle occupe une place toute particulière en nos cœurs; et accessoirement, que je mange aussi les petits biscuits … en tête à truffe avec ma boule de poils !

Les liens utiles : Le site officiel / Le Facebook / L’Instagram / Les articles sur les produits de la marque Aston’s Cookies.

IMG_3702

PLAYTIME

Le jeu occupe une grande place dans le quotidien de Queeny, je tente de lui dénicher des nouveautés fréquemment, l’ensemble de nos pépites est à retrouver dans la rubrique PLAYTIME, la salle de jeux, avec des articles plus généralistes sur l’occupation. Nous dénichons les jouets, principalement, sur les boutiques présentées en bonnes adresses.

ARTISTIQUEMENT

L’illustratrice de Queeny, Marie Capriata

Les liens utiles : le blog /  la boutique / le Facebook / La chaîne Youtube « angstromkiki »/ L’Instagram. Les jolis bonus : Album de crapette Clic et Clic, les Albums de Marie Clic et la galerie Clic / Les articles proposés sur le blog.

Notre ami, portraitiste, L’Animorphe;

Les liens utiles Site internet / Instagram / Facebook / Les articles disponibles sur le blog.

GEEKPARADISE

Dans notre quotidien, il y a des dispositif High tech et des applications utiles;

Vous pourrez tous les retrouver dans la rubrique Geek Paradise, nous les utilisons quotidiennement;

Logo.png

C’est l’application indispensable à avoir dans son mobile afin de parer aux urgences médicales de nos boules de poils, mais pas seulement, c’est également un pense-bête vraiment pas bête pour les soins quotidiens et accéder aux professionnels où que l’on se trouve. Une application gratuite 7j/7 et 24h/24 !

Les liens utiles : Le site officiel / Le Facebook / L’Instagram

L’article de présentation CLIC

Rappel pour télécharger l’application : Appstore / Googleplay

Le blog propose également une rubrique Wishlist pour vous donner des idées “SHOPPING”

PASSIONS

Avec Queeny on adore les soirées tête à truffe, du coup il y a des cinédogs ou des bouquines à découvrir sur le blog…

ENCORE PLUS….

D’autres incontournables sont à découvrir dans l’intégralité des rubriques disponibles !

Bon shopping à tous;


Alimentation Dog's Mom Life Le coin des gourmands NatureLovers Soins et quotidien

Anthologie d’un parcours alimentaire parsemé de croquettes et rations ménagères;

22 décembre 2019

#FOODTIME

1735 gamelles plus tard…

Aujourd’hui, on parle d’alimentation …

… plus précisément de l’alimentation de Queeny, car vous êtes nombreux à me poser des questions sur nos réseaux sociaux;  

L’alimentation; un vaste sujet, qui se prête volontiers aux débats; parfois même très animés … Il ne s’agit pas pour moi de vous dire, ce que vous devez donner à manger à votre boule de poils, vous savez mieux que moi ce qui lui convient, mais tout simplement de partager avec vous, mon expérience, ma quête du Graal version gamelle, ce que fut notre parcours durant ces 5 années, pour élaborer ce que ma boule de poils mange actuellement; Un résumé des étapes par lesquelles nous sommes passées, les soucis rencontrés, et les questionnements que ceux-ci ont engendrés; et finalement les choix opérés.

On bouquine ?

100 clés pour dresser son chien

16 avril 2019

#Bouquine 

Comment faire de ton PadawanPoilu

Un vrai JEDI !

L’une des facultés de l’individu, que j’affectionne le plus, c’est son indéniable capacité à apprendre toute sa vie durant, pour peu qu’il en manifeste la volonté… Assidue dans cette philosophie de vie, j’apprécie d’acquérir de nouveaux savoirs ou compétences, qui s’intègrent dans mon quotidien, s’articulant ainsi, avec les acquis dont je bénéficiais déjà préalablement. Au même titre, je trouve salutaire, de prendre la peine, et le temps de remobiliser des acquis antérieurs parfois peu sollicités, afin d’en explorer les possibilités. En termes d’éducation, ce concept triadique, d’acquisition, de mobilisation et de remobilisation est au cœur de ma relation avec Queeny, car il ne me semble pas présomptueux d’affirmer que cette capacité à apprendre toute notre vie durant, peut également être observée chez nos boules de poils.

Dog's Mom Life

Quand Poilu est-il en droit de manger le petit d’homme ?

27 juin 2017

#Non mais… c’est quoi cette question?

T’es sérieuse ?

La réponse semble simple, Poilu n’est pas en droit de manger le petit d’hommeJAMAIS, même pas un petit orteil pour le goûter …

Cependant, si la réponse est simple, tout comme le concept, ce type de “catastrophe” arrive … Poilu a mordu le petit d’homme, OUI MAIS … le petit d’homme avait mordu poilu … C’est la faute du Chien… C’est la faute du Gamin … 

Qui est coupable ? Poilu ? Le petit d’homme ? … Poilu et le petit d’homme ont en commun de ne pas songer aux conséquences, de suivre les envies du moment… les humains en revanche doivent être prudents, entendons donc inculquer des notions de vivre ensemble tant à poilu qu’au petit d’homme ! C’est bien plus qu’une mission, il en va de notre responsabilité ! Pour éviter les catastrophes, coexister sans dangers, les enfants et les poilus doivent être éduqués ! 

BabyDogBabyLove Welcome Baby dog

Et si on choisissait notre baby dog ?

20 juin 2017

Choix d’une race, d’un caractère

00

 

Cela fait un bon moment que vous avez pesé le pour et le contre l’accueil d’un poilu dans la famille, et la réponse est arrivée : vous êtes prêt à accueillir un poilu (baby ou adulte) au sein de la famille ! Plein d’amour en perspective !! Une merveilleuse histoire va s’écrire, le début d’une très belle relation va naitre. Oh petit poilu viens à moi !!!

Lorsqu’on a décidé de donner de l’amour à un poilu, de l’accueillir dans notre vie, il faut être sûr de son choix. Et là, c’est bon vous êtes prêts : vous avez du temps à lui accorder, de la place à la maison, les finances pour l’entretenir correctement, des solutions en cas de départ en voyage (où poilu ne pourrait pas vous accompagner) et surtout plein d’amour à donner. Bref, vous voulez rendre heureux une boule de poils !

Mais mais mais, une grande question subsiste : quel poilu choisir pour qu’il convienne à la famille, à son style de vie ? Quel poilu nous correspond pour que LUI soit heureux avec nous ! Parce que ce n’est pas le tout de prendre un poilu et lui donner tout votre amour, si la situation familiale, vos journées types, les activités et le temps que vous êtes prêt à lui consacrer ne conviennent pas à SON style de vie, le rêve peut tourner cauchemar pour lui, comme pour vous. Certains pourraient me dire « quelque soit sa race, un chien reste un chien. Tant qu’il sort, mange, dort et qu’il a des câlins, il est heureux. » Oui… mais… Non.

Les dangers Vacances

Gare aux épillets !

25 mai 2017

Quand le printemps/été peut devenir cauchemar

 

Avec la période estivale, vous avez probablement entendu parler des épillets… Les fameux épillets… je ne sais pas si vous avez fait attention en promenant poilu, mais il y en a de partout à cette période de l’année ! Une vraie plaie pour nos poilus. Pourquoi sont-ils méchants ? Tout simplement parce qu’ils peuvent se loger partout chez nos amis à 4 pattes, et entrainer une multitude de problèmes, tous plus désagréables les uns que les autres…

Revenons-en au début, enfin, à nos épillets.

%d blogueurs aiment cette page :