All Posts By

MydogisaQueen

NatureLovers Soins et quotidien On bouquine ?

12 huiles essentielles pour mon chien de Maxime Beune

3 mars 2021

#Bouquine

Utile !

Les huiles essentielles, je ne sais dire pourquoi, mais durant quelques années, j’étais frileuse quant à leur utilisation, et ce, jusqu’à ce qu’une amie m’explique l’usage qu’elle en avait ! Conquise par sa maîtrise des propriétés, et convaincue par la pédagogie dont elle fit preuve; j’ai décidé de me lancer, d’abord pour moi, ensuite, pour Queeny. Cependant, lorsqu’il est question de bien-être et de santé, même au naturel, il ne faut jamais jouer aux apprentis sorciers, il est donc primordial de s’entourer de professionnels, de se documenter en utilisant des ouvrages de références rédigés par ces mêmes professionnels et bien évidemment, de suivre à la lettre leurs recommandations.

Voici donc, un ouvrage incontournable pour ceux qui souhaitent recourir aux huiles essentiels pour leur boule de poils;

Présentation de l’éditeur;

BEUNE Maxime, 12 huiles essentielles pour mon chien, aux éditions Jouvence, collection mes petites huiles, 127 pages, paru en septembre 2020;

“Peut-être avez-vous avez déjà entendu parler des propriétés bienfaisantes des huiles essentielles ? Pourraient-elles avoir des effets similaires sur votre chien ? Sont-elles sans danger pour lui ? Lesquelles sont absolument contre-indiquées ?
Avec la popularité grandissante des huiles essentielles, de nombreux propriétaires d’animaux de compagnie sont tentés par cette approche qui, bien que naturelle, n’est pas pour autant inoffensive. Suivez les conseils de Maxime Beune :écouvrez 12 huiles essentielles sélectionnées pour leurs bienfaits sur les chiens (stimulantes pour le système immunitaire, apaisantes pour lutter contre l’anxiété et l’hyperactivité, anti-inflammatoires, régénérantes en cas de piqûres d’insectes, antispasmodiques, etc.) complétez votre approche avec les eaux florales ;

Découvrez 12 huiles essentielles sélectionnées pour leurs bienfaits sur les chiens (stimulantes pour le système immunitaire, apaisantes pour lutter contre l’anxiété et l’hyperactivité, anti-inflammatoires, régénérantes en cas de piqûres d’insectes, antispasmodiques, etc.)

Complétez votre approche avec les eaux florales ;

Mettez en pratique vos connaissances avec plus de 40 recettes aromatiques faciles à préparer.

Offrez le meilleur des huiles essentielles à votre compagnon à quatre pattes !” Source

Pour lire un extrait de l’ouvrage CLIC

Au sujet de l’auteur;

Maxime Beune est naturopathe certifié en conseils en aromathérapie animalière, spécialisé dans l’accompagnement complémentaire et la prévention de la candidose. Il s’est tout d’abord fait connaître en tant que praticien de phyto-aromathérapie et nutrithérapie. Aujourd’hui, il est coach en découverte des huiles essentielles, chroniqueur webzine, blogueur et conférencier. Suivez son actualité sur son site : http://www.misternaturo.com.

Bonus : L’ouvrage est préfacé par le DR Séverine Rouvet;

Gros plus, une introduction très avisée !

Mais surtout, nécessaire, on voit trop d’automédication bien intentionnée, tourner à la catastrophe sur les réseaux sociaux ! On ne le dira jamais suffisamment, dirigez-vous vers des professionnels, ou des ouvrages de références avant de vous lancer; Pour information, les huiles essentiels ne peuvent en aucun cas se substituer à une consultation vétérinaire; cet ouvrage permet justement de démarrer de 0 connaissance, de bien discerner les temps opportuns à leur utilisation, l’utilité ne se limite pas à l’instant “T” lorsque l’on est confronté à une problématique, elles sont préconisées en amont, par exemple, pour consolider le système immunitaire;

Décortiquons l’ouvrage

Il est fractionné en 4 chapitre;

Tout d’abord, chapitre 1 : les précautions préalables avec les huiles essentielles chez le chien;

Ce chapitre s’ouvre sur une liste non-exhaustive des huiles essentielles interdites chez la femelle gestante ou allaitante, suivie, d’une liste d’huile à ne pas diffuser en présence d’un chat ou d’un chien; je trouve ces recommandations particulièrement pertinentes, on peut, sans le vouloir, causer du tort lorsque nous diffusons des huiles essentielles à la maison, par méconnaissance; c’est donc une excellente entrée en matière préventive.

Ensuite, chapitre 2: Pourquoi et comment utiliser les huiles essentielles sur le chien ?

L’auteur explique en quoi, les huiles essentielles peuvent s’avérer très utiles pour nos chiens; ce qu’elles sont capables de faire, notamment, renforcer l’immunité et soutenir le bien-être; mais il prodigue également de précieux conseils pour choisir les huiles, effectivement, sur le marché, notamment, sur internet, les huiles fussent, il est intéressant, en qualité de novice ou initié, d’être accompagné dans la démarche de sélection. Ainsi, l’auteur vous encourage à utiliser des huiles de qualité et recommande des marques dont il fait usage pour ses propres chiens.

Gros plus de cet ouvrage, les encadrés “bon à savoir ou conseil” qui dispensent un contenu informatif de qualité en accompagnement de la présentation de page. (Couleur verte)

L’auteur aborde également les précautions d’emploi à prendre nécessairement en compte; les réactions négatives d’un chien face aux huiles essentiels; des recommandations pour les cas particuliers (chiot, femelle gestante ou allaitante); les types d’utilisation : voie orale, cutanée ou inhalation; les hydrolats;

Notons la présence d’encadrés de couleur jaune, qui servent à clarifier des notions, par exemple, de vocabulaire et qui permet, de fait, d’intégrer l’apport théorique nécessaire à la connaissance complexe relative à l’introduction d’un nouvel outil “santé” dans notre quotidien.

Encore, chapitre 3: Quelles sont les huiles essentielles à privilégier pour le chien ?

L’auteur propose, sous forme de tableau, une introduction des 12 huiles essentielles utiles et sûres; avec des recommandations sur les voies d’utilisation recommandées (voie cutanée, en diffusion). Ce tableau introduit, les fiches spécifiques qui sont proposées en suite; celles-ci développent, pour chaque huile, les informations suivantes : historique de l’huile, effets secondaire, illustration de la source naturelle, famille botanique, prix moyen, partie utilisée, origine, voie d’administration, actions thérapeuthiques, indications thérapeuthiques, protocoles de soins, astuces;

Les 12 huiles, sélectionnées par l’auteur, sont présentées selon plusieurs usages; par exemple, la camomille romaine est recommandée pour la perte d’appétit, le stress, l’anxiété l’hyperactivité, … mais aussi, la constipation.

C’est donc un guide à la fois théorique, mais aussi, pratique; qui nous est proposé !

Bien évidemment, ces fiches s’accompagnent d’encadrés “Attention”, “Astuce”, “Important”, “Bon à savoir”. Selon des thématiques santé récurrentes pour nos compagnons; par exemple : la toux du chenil, le cycle de vie des puces, le hot spot, etc…

Bonus: En fin de présentation de ces 12 huiles essentielles; vous pourrez retrouver des produits de dilution tels que : Gel d’aloe Véra, huile végétale d’amande douce, huile végétale de nigelle, macérât huileux d’arnica, macérât huileux de calendula.

Enfin, chapitre 4: Ma trousse d’urgence naturelle pour chien;

L’indispensable en 4 pages, de ce que vous pouvez placer dans la trousse d’urgence au naturel de votre chien, les incontournables à toujours avoir sous la main;

Gros plus : La fin de l’ouvrage propose non seulement, une conclusion, mais aussi; un lexique des actions thérapeutiques, un index des troubles, la bibliographie pour approfondir ses connaissances, une information générale sur “mes petites huiles”, les propriétés et les bienfaits d’ordre général, les principales précautions.

Si je dois résumer cet ouvrage, simplement, “Bible fonctionnelle“, c’est vraiment l’essentiel de ce qu’il faut savoir, non seulement pour commencer, mais aussi, pour approfondir des prérequis. Le tout, expliqué avec méthode et rigueur mais dans un vocabulaire parfaitement adapté aux novices; beaucoup de bienveillance, une réelle connaissance des procédés mais aussi, une parfaite présentation des cas possibles; on sent qu’il s’agit de quelqu’un qui connait les chiens, qui utilise vraiment ces dispositifs, et de fait, qui partage son vécu et son expérience avec une expertise abordable par et pour tous. Les encadrés qui accompagnent sont vraiment pertinents, rassurants, très complets! De fait, je recommande vivement d’ajouter ce livre à votre bibliothèque pour des soins naturels au quotidien.

Le site officiel des Editions Jouvence, le compte Facebook, le Twitter et l’Instagram / Le site de l’auteur mais aussi son Instagram, son Facebook, sa chaine Youtube et son compte Twitter / Le Twitter.

Les liens shopping pour acquérir l’ouvrage, celui-ci est venu 9.90 sur les sites suivants : le site officiel des Editions Jouvence / Fnac et bien évidemment; sur simple commande chez vos libraires de proximité.

INFORMATION : Sur le site Amazon, en passant par notre vitrine MDIAQ pour notre projet soutient aux associations;

<strong>Team Paupiette</strong>
Team Paupiette

𝘘𝘶𝘦𝘦𝘯𝘺, 𝘤𝘳𝘰𝘪𝘴𝘦́𝘦 𝘈𝘒𝘈 𝘱𝘢𝘶𝘱𝘪𝘦𝘵𝘵𝘦 e𝘵 𝘴𝘰𝘯 𝘩𝘶𝘮𝘢𝘪𝘯𝘦 💬𝙵𝚘𝚗𝚍𝚊𝚝𝚛𝚒𝚌𝚎 𝚍𝚎 𝙼𝙳𝙸𝙰𝚀 𝚎𝚗 𝟸0𝟷𝟼 𝗥𝗲́𝗱𝗮𝗰𝘁𝗿𝗶𝗰𝗲𝘀 𝗕𝗹𝗼𝗴 & 𝗠𝗮𝗴 𝟭𝟬𝟬% 𝗗𝗼𝗴𝗺𝗼𝗺𝘀 𝙲𝚑𝚊𝚛𝚐𝚎́𝚎 𝚍𝚎 𝚌𝚘𝚖𝚖𝚞𝚗𝚒𝚌𝚊𝚝𝚒𝚘𝚗 ◽Dღɢℓɨƒєsтγℓє / Иєωs◽ 𝑅𝑢𝑏𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 𝑝ℎ𝑎𝑟𝑒𝑠 : 𝑊𝑖𝑠ℎ𝑙𝑖𝑠𝑡, 𝑏𝑜𝑢𝑞𝑢𝑖𝑛𝑒, 𝐷𝑜𝑔𝑠𝑚𝑜𝑚𝐿𝑖𝑓𝑒,..

Les dangers Take care of me

Up4pet, le test urinaire à domicile pour chiens et chats de Medisur

27 février 2021

#TAKECARE

En bon dogparents que nous sommes, nous avons à coeur de prendre soin de nos poilus du mieux possible. Et cela ne passe pas uniquement par des bains et l’alimentation ou encore la prévention contre les parasites… cela concerne aussi, et bien évidemment, leur santé, prendre soin d’eux en cas de maladies… mais également arriver à détecter les symptômes ! Est-il plus fatigué en ce moment ? Ces déjections sont-elles comme d’habitude ?

Qui ne s’est jamais posé la question de savoir si tout allait bien pour son poilu, et ce, malgré les visites annuelles de contrôle chez le dogteur ? Parce qu’il faut bien se l’avouer, lors de la visite chez le dogteur, en temps normal et si rien ne nous est apparu suspect, il n’y a pas de prise de sang ou autres pour détecter une éventuelle maladie sous-jacente.

La question peut donc, chez certains d’entre nous, à l’affût du moindre changement de comportement, rester en suspens dans notre tête. Surtout lorsque poilu commence à avancer dans l’âge ! Tout comme chez l’Homme, les poilus, avec l’âge, sont plus susceptibles de développer des maladies telles que le diabète, des problèmes rénaux ou hépatiques, arthrite, cécité, etc…

Il faut aussi savoir que dans la plupart des cas, certains marqueurs sont présents dans l’organisme bien avant le développement des symptômes. La maladie est donc souvent à un stade avancé lorsqu’elle apparaît. Or, avec une détection de certains marqueurs sériques ou urinaires, les traitements auraient pu débuter plus tôt, pour une prise en charge plus efficace…

C’est dans cette optique de prévention que la marque Medisur a créé un test urinaire de diagnostic rapide pour certaines pathologies classiques chez le chien et le chat.

Vous le savez, il est très rare que nous acceptions de tester des produits qui pourraient nous être envoyés, pour la simple et bonne raison que nous souhaitons sur le blog garder toute notre objectivité. Nous avons cependant, une fois n’est pas coutume, décidé de tester ce produit.

A la base, c’est notre reine incontestée, Queeny, qui devait passer sous le détecteur… mais en bonne reine, la demoiselle préfère être loin du regard de sa mom pour les pipis ! C’est donc Nalie qui s’est prêtée au jeu, sous le regard inquiet de Luna !

Medisur est une marque française créée en 2015, spécialisée dans les autotests de détection rapide.

Elles proposent différents types de tests préventifs à destination des humains (allergies alimentaires, cancers colorectal et prostate, tétanos, infections urinaires), tests de fertilité (grossesse, ménopause) et conduites addictives (alcool, drogues, nicotine), et plus récemment des tests antigéniques certifiés contre la Covid-19.

Tous ces autotests ne peuvent être vendus qu’aux professionnels (contrairement à la dernière gamme, celle qui nous intéresse plus particulièrement). Vous les trouverez par la suite via différents acteurs de la santé dont les pharmacies.

Depuis 2020, Medisur propose également une gamme à destination des chiens et chats, via la marque Up4pet, permettant la détection préventive de maladies rénales et urinaires, hépatiques, et le diabète.

L’objectif d’Up4pet est d’orienter les analyses vétérinaires et de prévenir l’apparition des symptômes. Ils permettent également le suivi et la normalisation des marqueurs le cas échéant lors d’un traitement.

Ces tests urinaires sont à faire à la maison, directement par les dogparents ! Cette gamme peut donc être achetée directement par les particuliers, sur le site de la marque.

MEDISUR a décidé de développer une gamme exclusivement vétérinaire car nous tenons autant au bien-être des animaux que des humains.

Avec Up4pet vous pourrez surveiller la santé de votre chien et chat depuis votre maison. Grâce à Up4pet, vous aurez plus de contrôle sur la santé de votre animal de compagnie. Réaliser un test urinaire permettra d’avoir des visites plus productives chez le vétérinaire qui sera déjà orienté par les résultats. Si une maladie de type insuffisances rénales ou hépatiques, diabète, infections urinaires, cristaux ou calculs, apparaît, le test urinaire Up4pet permettra de l’identifier grâce à l’analyse de 10 indicateurs de maladies.

Puisque certains problèmes de santé ne sont visibles qu’à un stade déjà avancé, mais qui peuvent pourtant être traités à un stade précoce, il est nécessaire d’agir de manière préventive pour la santé de son animal de compagnie.

Aujourd’hui vous avez le pouvoir d’agir sur l’état de santé de votre chien et de votre chat depuis chez vous et de rendre vos visites chez le vétérinaire encore plus bénéfiques pour la santé de votre compagnon. Ne laissez plus la maladie s’installer grâce à aux tests de santé Up4pet, et gardez votre animal de compagnie heureux et en bonne santé le plus longtemps possible.

Source

Les tests sont fabriqués en France, à Meyreuil (région PACA), et distribués dans près de 100 pays. La France étant, contre toute attente, le pays le moins bien desservi par la marque, celle-ci tente actuellement de développer la distribution de ses produits dans le pays. 

Test de détection rapide Up4pet

Comme mentionné plus haut, les tests urinaires à détection rapide Up4pet se focalisent sur la détection des marqueurs urinaires impliqués dans les maladies hépatiques, rénales, urinaires, et le diabète. Ils sont non traumatisants pour poilu car totalement indolores. Le test est non-invasif.

10 marqueurs sont analysés grâce à ces petites bandelettes

Marqueurs urinairesTaux de fiabilitéIndications / informations
Urobilinogène99%L’urobilinogène provient de la transformation par des bactéries intestinales de la bilirubine, un produit de dégradation de l’hémoglobine des globules rouges. Normalement éliminé dans les selles, une présence dans les urines peut être synonyme de problèmes hépatiques ou de destruction anormale des globules rouges.
Glucose94%Absent des urines en temps normal, la présence d’une glycosurie indique une concentration de sucre trop importante dans le sang. Peut être synonyme d’un diabète ou d’un dysfonctionnement rénal.
Bilirubine96%La bilirubine est un produit de dégradation de l’hémoglobine, lors de la destruction des globules rouges. Son excès dans l’urine peut indiquer un dysfonctionnement de la fonction hépatique, une obstruction des voies biliaires, la famine, une hémolyse. La bilirubine est très instable à l’air, les échantillons d’urine doivent être analysés peu de temps après le prélèvement.
Corps cétoniques91%Les corps cétoniques sont des produits de dégradation des acides gras, dans le cadre d’une alimentation trop peu riche. Leur présence dans les urines est un indicateur de mauvaise nutrition ou de diabète : pas assez de glucide pour le métabolisme énergétique.
Densité urinaire64%Donne une indication sur la fonction rénale mais donnée très variable selon l’heure de prélèvement, d’où la basse fiabilité du test.
Sang93.5%Totalement absent des urines en temps normal, une présence de sang peut être liée à un problème rénal ou urinaire (infection, calcul, etc…)
pH79%Le pH est très variable (entre 4,5 et 8,5) selon l’alimentation du chien et les conditions de prélèvement… donnée difficile d’interprétation.
Protéines90%La présence de protéines sous formes de traces peut être normale dans les urines. En revanche, une vraie protéinurie peut être due à une infection urinaire, une pathologie rénale, un diabète. Le pH de l’urine influence le résultat de cette analyse…
Nitrites93.5%La présence de nitrites est habituellement très peu testées car trop dépendante des conditions de prélèvement. Un résultat positif peut indiquer la présence de bactérie dans le tractus urinaire.
Leucocytes100%Les leucocytes sont une forme de globules blancs. Leur présence peut être liée à une infection du tractus urinaire.

Pour plus d’information, vous trouverez la notice ici

Le kit pour réaliser le prélèvement et l’analyse se compose de différents éléments :

  • Une perche télescopique pour le prélèvement d’urine (ou litière hydrophobe pour les chats)
  • Une pipette et un tube à essai
  • Une boite contenant 2 tests emballés individuellement (pour chien ou pour chat – à conserver entre 4 et 30°C)

Tout l’équipement pour réaliser les tests est disponible sur la boutique en ligne Up4pet

Il est possible de se procurer soit les kits de test avec tout l’équipement perche/litière + tests pour 29€80, soit les tests seuls pour 14€90, ou encore la perche/litière seule pour 14€90 également.

La marque conseille d’effectuer un test de dépistage rapide tous les 3 mois, ou dès qu’un changement comportemental est observé.

Comment effectuer le test urinaire ?

Comment effectuer le test urinaire ? Prélever l’urine de poilu grâce à la perche télescopique, de préférence le matin (en laissant passer le 1er jet)

Transvaser l’urine grâce à la pipette dans le tube à essai (il est préférable de réaliser la suite dans les 30 min suivant le prélèvement d’urine)

Sortir une bandelette test de son emballage – attention à ne pas toucher la zone de test (les petits carrés)

Tremper la bandelette dans l’urine de poilu 2 secondes (photo étape 4)

Attendre 1 min exactement (sauf pour les leucocytes où il faut lire le résultat au bout de 90-120 secondes)

Lire les résultats en comparant les couleurs de votre bandelette aux données sur l’emballage de la bandelette (carte colorimétrique)

Lors de la lecture des résultats, il vous faudra comparer la couleur de votre test (1er carré tout à gauche), avec les carrés de la carte colorimétrique. Un résultat normal sera identique au premier carré des résultats (sur la gauche). Si la couleur de votre test se rapproche plutôt des carrés sur la droite (soulignés), alors le résultat est en dehors des normes physiologiques.

En cas de résultat anormal, Up4pet conseille de réaliser un deuxième test (avec l’autre bandelette de la boîte) dans les 48h après le premier. Si les résultats ne sont toujours pas bons, il faut consulter son vétérinaire. Vous pourrez lui montrer les résultats obtenus (ou prendre une photo et lui montrer la photo puisque la couleur des zones de tests risque fortement de varier d’ici au rdv…)

Il est important de réaliser la lecture des résultats dans les temps impartis. Une exposition plus courte ou, notamment, plus longue, peut entraîner une modification des couleurs des petits carrés tests et engendrer une mauvaise interprétation des résultats.

Pour un chat, l’étape qui diffère concerne le prélèvement d’urine : il vous faudra non pas la perche mais la litière vendue par la marque pour effectuer le prélèvement. La litière Up4pet doit être installée dans un bac à litière propre (ne pas mélanger avec la litière habituelle). La litière est hydrophobe, donc l’urine de petit chat remontera en surface. Il suffira ensuite de la récupérer via la pipette. La trempouille et la lecture des résultats restent inchangés.

Pour Nalie, il s’avère que tout va bien ! Excepté, si vous avez bien regardé, le pH et la présence de protéines (le test indique un pH de 9 et des traces de protéines). Toutefois, la fiabilité n’est pas de 100%, et les tests de pH par bandelettes sont bien loin d’être optimum ! parole de biologiste ! D’autre part, le pH d’un poilu peut varier en fonction des conditions et de son alimentation : de 4.5 à 8.5… ça fait un sacré delta vous en conviendrez ! Donc en résumé, pas d’inquiétude pour mon scott !

A priori, prélever l’urine de poilu n’est pas sorcier. En pratique c’est une autre histoire ! Mieux vaut connaître les habitudes de poilu en termes de pipi pour arriver à prélever le fameux liquide.

Pour une femelle ce sera également beaucoup plus simple que pour un mâle à mon avis… Un entraînement ne serait pas de trop pour arriver à rattraper l’urine en plein vol contre un arbre avec la fameuse perche !

Pour récolter le “nectar”, nous avons sorti les filles à 2 : papa qui tient les filles en laisse, et moi derrière avec ma perche, ma pipette et mon tube à essai ! Je ne sais pas trop comment j’aurais fait toute seule pour tout vous dire… avec un poilu à tenir pendant qu’on prélève ça peut le faire, mais deux ça devient beaucoup trop sportif pour moi !

Mon cher mari m’a d’ailleurs suggéré quelque chose qui pourrait être pas mal : une fermeture/ouverture latérale, en mode petit clapet sur le collecteur de la perche, avec actionnement au niveau du manche, et ce, pour éviter de tout renverser en retirant la perche de sous poilu ou lors d’un attrape-pipi en plein vol !

Une fois la partie prélèvement effectuée (et c’est ce qui s’avère le plus compliqué), tout est très facile et très rapide. La lecture des résultats sur la bandelette est simple (bon, j’ai l’habitude donc ça aide) : il suffit de faire une petite comparaison entre notre bandelette et la carte colorimétrique. Et hop ! On a une idée de la santé de poilu !

Je pense que ce test peut être particulièrement intéressant lorsque poilu commence à prendre de l’âge. Ici, les filles n’ayant que 4 et 5 ans et demi, c’est un peu tôt pour débuter les tests réguliers. Toutefois, on n’est pas à l’abri d’un problème quelconque !

Les tests n’étant au final pas très cher (14€90 les 2), il est tout à fait envisageable d’en réaliser 1 ou 2 par an, entre les rendez-vous de contrôle annuel chez le vétérinaire. On le rappelle aussi, l’autotest Up4pet ne peut en aucun cas remplacer une visite chez le vétérinaire.

Ils peuvent également être intéressants en surveillance, si poilu a déjà souffert d’infections urinaires, ou s’il a un diabète déclaré, pour avoir une petite idée d’où en est sa maladie, la stabilité suite au traitement par exemple.

Toutefois, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un test diagnostic rapide, via une petite bandelette. La fiabilité des résultats n’est donc pas de 100% comme le montre le tableau plus haut. Un résultat qui paraît anormal peut ne pas l’être, tout comme un résultat normal sur bandelette pourrait s’avérer anormal en réalité (risque de faux positifs et de faux négatifs).

Ces tests permettent de donner des indications aux soignants, des pistes à explorer par votre vétérinaire si jamais les résultats semblaient mauvais. Il ne faudrait donc pas paniquer le cas échéant (vous avez pu le voir avec le test de Nalie et son pH qui semble crever le plafond et les traces de protéines… au final, quand on étudie bien tout ça, il s’avère que tout est normal).

Seule une analyse en laboratoire, réalisée via un prélèvement sanguin et/ou urinaire permettra d’obtenir un résultat beaucoup plus fiable, et guidera votre vétérinaire vers un diagnostic précis.

Dans tous les cas, si vous êtes inquiets, consultez votre vétérinaire pour des analyses approfondies !

Luna's Team
Luna’s Team

ʟᴜɴᴀ·s ᴛᴇᴀᴍ; ᴋᴀʀᴇɴ﹐ ɴᴀʟɪᴇ﹐ ʟᴜɴᴀ ﹠ ᴘ·ᴛɪ ᴅ·ʜᴏᴍᴍᴇ; ʀᴇ́ᴅᴀᴄᴛʀɪᴄᴇs 𝘽𝙡𝙤𝙜 𝙚𝙩 𝙈𝙖𝙜 100% 𝘿𝙤𝙜𝙢𝙤𝙢𝙨 – 𝘼𝙡𝙡 𝘽𝙖𝙗𝙮𝙨- ʀᴜʙʀɪϙᴜᴇs ᴘʜᴀʀᴇs ﹕ ᴛᴀᴋᴇ ᴄᴀʀᴇ﹐ ᴍɪɴɪ ʜᴜᴍ·s ᴀᴅᴅɪᴄᴛ﹐ ʙᴀʙʏᴅᴏɢ ᴇᴛ ᴘʟᴜs ᴇɴᴄᴏʀᴇ…

Friandises Le coin des gourmands

4 Friandises incontournables à shopper !

22 février 2021

#TreatsTime

Pour le plaisir des papilles…


Les friandises font parties du quotidien de nos boules de poils; elles sont utilisées à divers temps forts afin de contribuer à l’éducation, pour encourager, ou encore, récompenser en félicitant; mais aussi, pour apaiser, car depuis plusieurs années, la friandise est de plus en plus élaborée. Il n’est pas rare de l’apprécier comme un véritable complément alimentaire car elle présente des bienfaits ciblés de par sa composition, de plus en plus élaborée. La friandise qu’elle se mange ou s’ingurgite, invite désormais à la dégustation du beau, du sain mais aussi, de l’utile… c’est justement ce que vous propose de découvrir aujourd’hui; j’ai testé quatre nouvelles variétés de friandises, spécifiques et particulières qui sont susceptibles de trouver leur place dans votre boîte à friandises.

Attention, cependant, aux travers typiquement humains liés à l’administration des friandises; c’est-à-dire, qu’elles ne peuvent en aucun cas se substituer à un repas équilibré, qu’il faut maintenir le poids de forme de votre compagnon, et de fait, éviter d’en donner à outrance, sinon, le simple geste perd tout son sens; la friandise doit être assimilée à un renforcement positif, à l’accomplissement d’une tâche, ou à la gratification d’une action bien menée; par exemple: après la visite vétérinaire, elle récompense la témérité; après un temps de solitude, elle félicite le courage et la sagesse; lorsque poilu revient, on renforce son rappel; évidemment, il y a les autres temps forts plus ritualisés qui peuvent s’avérer tes moments d’ancrage dans le quotidien…

Chez nous les friandises sont grandement ritualisées:

  • Le petit déjeuner: Il s’agit généralement d’un bâtonnet, un biscuit ou d’un snack présentant des propriétés liées à l’hygiène bucco-dentaire; elle marque le début de la journée, elle peut également selon la variété, incarné un indicateur (c’est le week-end pour ses préférées, l’humaine va travailler pour les autres,…); elles peuvent donc aisément constituer des indicateurs temporels, visant à orchestré un quotidien par des repères plus ou moins fixes.

  • La sporadique : Il peut s’agir de petites friandises utilisées dans les jeux intelligents ou d’occupation, mais aussi, lors des promenades pour marquer une pause et reprendre de l’énergie ou pour récompenser lorsqu’un bon comportement a été observé; Elle n’est pas systématique, car elle dépend de la configuration de notre journée ou de notre promenade.

  • La fonctionnelle : En ce cas, il s’agit principalement de friandise à ronger, qui peut servir à canaliser le stress, décharger la pression, occuper par temps de pluie, grâce à l’apport de la mastication, ou encore, entretenir naturellement. En ce cas, il est question de viande séchée; elle n’est pas journalière, mais on l’intègre une à trois fois par semaine, selon la nécessité.

  • La Good Nigth: Une friandise relaxante et apaisante, à déguster avant le dodo qui marque clairement qu’il est temps de dormir, un moment douceur pour faire de beaux rêves;

Le côté obscur de la friandise…

La friandise ne doit pas être instrument de chantage, et je pense que c’est toute la nuance, entre récompense et moyen de pression; elle doit être utilisée à bon escient, surtout, dans les premières années de votre boule de poils; un chien qui ne revient que pour la friandise, pointe du doigt, la problématique de la motivation liée à l’apprentissage; c’est pourquoi, lorsque nous avons travaillé le rappel avec ma boule de poils, le recourt à la friandise était dégressif, au fil de l’acquisition, on diminuait petit à petit, pour qu’un jour, elle ne soit même plus attendue par Queeny;

Vous devez garder le contrôle sur le bocal à friandises, bon nombre de boules de poils sont très douées pour obtenir ce qu’elle souhaite, et peuvent s’avérer particulièrement impliquée dans l’organisation mafieuse du racket à la récompense; si vous donnez systématiquement, poilu réclamera encore, et encore, toute la journée; il serait évidemment plus simple de céder, vu qu’il est un harceleur de première catégorie lorsqu’il souhaite quelque chose, grattage des jambes, vocalises. Bref, une intimidation totale est orchestrée pour vous faire céder. Cependant, cédons-nous systématiquement à nos fringales alimentaires durant la journée, sans en déplorer les conséquences en montant sur notre pèse-personne ? Evidemment que non, pour poilu c’est pareil, le surpoids entraine de lourds problèmes : articulaire, cardiovasculaire, réduction de l’espérance de vie; c’est pourquoi, refuser, en ce cas spécifique, est plus à apparenter à un acte d’amour qu’à une restriction autoritaire.

Si vous rencontrez ce type de problématique, gardez à l’esprit, que comme pour toutes les addictions, ce sont les premiers jours qui sont les plus difficiles, de fait, voici la marche à suivre que vous pouvez appliquer :

  • Commencez par réduire progressivement la quantité des friandises données dans la journée; ne passez pas de tout à rien car poilu ne comprendrait pas, il pourrait le vivre comme une punition et s’interroger sur son comportement, sans trouver de réponses à cette sanction.
  • Détourner son attention lorsqu’il réclame, il peut s’agir d’une compensation car il s’ennuie ou tout simplement d’un moyen d’attirer votre attention.
  • Cacher le bocal à friandises, s’il s’agit d’une armoire, modifiez la configuration pour qu’il ne sache plus y accéder aussi facilement.
  • Soyez déterminé mais pas trop autoritaire, il ne faut pas le réprimander pour un travers qui n’est que la conséquence de votre comportement initial. Compensez par des câlins, des jeux, des attentions plus ciblées sur le relationnel que le gustatif.

#1. Des friandises instagrammables ?

Sun and Zaira, pour ceux qui ne connaissent pas encore, c’est la jeune marque Belge, qui grimpe sur les réseaux sociaux; pour cause, elle propose des friandises 100% Instagrammables; mais pas que…

Déjà, si on vous en parle c’est car la marque détient le précieux Saint Graal, à mon sens, indispensable à la commercialisation de produit alimentaire pour chien, à savoir, l’agrément AFSCA (Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire); qui plus est, il s’agit d’une boutique 100% déclarée, contrairement à de nombreuses “marques”, qui distribuent sur les réseaux sociaux, avec une commande à passer directement en MP, et qui finalement ne proposent aucune traçabilité, garanties, ou même de possibilités de plainte en cas d’intoxication, étant donné qu’elles n’existent pas…

Un peu d’histoire : Derrière la marque se cache Sun, la créatrice des biscuits, mais aussi, Zaira, une superbe berger australien qui comble sa vie depuis 2016. Elle est également sa source d’inspiration, sa muse, soucieuse de lui fournir une alimentation de qualité, Sun, confectionne ses pâtisseries avec des produits naturels, issus de l’agriculture biologique, en adéquation totale avec sa préoccupation du bien-être alimentaire qui nous incombe à tous pour nos boules de poils.

Des friandises aux ingrédients naturels et sains;

Les friandises ne contiennent pas de conservateurs ni colorants artificiels, pas d’arômes, pas de sel, pas de beurre ni margarine mais des aliments naturels tels que par exemple la pomme, la banane, le miel qui apporteront une note sucrée; qui plus est, les produits font toujours l’objet d’une analyse nutritionnelle; ce qui vous certifie qu’ils peuvent pleinement être recommandés.

Le gros plus de ces friandises ? L’univers magique, coloré, dans lequel il nous entrainte, il s’agit de compositions thématiques, qui propulsent directement dans l’imaginaire; pour cela, Sun utilise un glaçage, mais encore une fois, pas de stress, celui-ci est ne contient pas de sucre mais de la fécule de tapioca, de la maltodextrine de pomme de terre, toujours d’origine biologique. Les colorants utilisés sont des préparations naturelles BIO à base de légumes et épices.

Pour les chocolatine (ahaha j’adore utiliser cette expression qui fait grincer les dents, d’accord, LE CHOCOLAT) … elle utilise de la poudre de caroube dont le goût et l’aspect sont similaires à celui du cacao. Le caroube n’est absolument pas nocif pour la santé de nos boules de poils contrairement au chocolat, qui lui peut s’avérer mortel. Au contrainte, il présente même des bienfaits très intéressant pour la santé de nos compagnons.

Une liste complète des ingrédients utilisés est à retrouver sur le site officiel CLIC

J’ai passé deux commandes, la première il s’agissait du calendrier de l’Avent; quant à la seconde il s’agissait de friandises spécialement conçues pour la période de Woofmas;


Le calendrier de l’Avent

C’était un panel de mignonneries à découvrir; mais aussi, une excellente opportunité de tester plusieurs productions; c’est ce qui m’a incité à recommander, car Queeny a tout de suite accrocher avec les saveurs proposées ! Il était vendu 21.99 euros; pour la livraison en France, les frais de port étaient de 4.85 euros par Mondial Relay; soit un total de 26.84 euros.

Gros plus : La petite attention dans la commande, qui était également présente lors de la seconde commande, ça fait vraiment plaisir; notons que le conditionnement est parfait ! Un emballage soigné, une jolie carte d’accompagnement et une petite attention; c’est vraiment une enseigne qui soigne ses clients ! Un vrai bonheur de recevoir son colis !


La commande de Woofmas, composée des éditions spéciales;

Tout d’abord; la box de Noël; une composition thématique de plusieurs biscuits, quatre grandes friandises pour être précise, sur le thème Noël, vendue 10.90 euros / le sachet de sapins de Noël, vendu 6.99 euros / la box Candy, une boite avec des sucres d’orge, traditionnellement associé à noël, sauf, qu’ils sont en biscuits avec glaçage; vendue 7.49 euros; et enfin, un traditionnel de la boutique, les biscuits empreinte, la boîte est vendue 6.99 euros.

Bon à savoir : Pour des éditions spéciales, telles que celles-ci, il s’agit souvent de précommandes; de fait, vous commandez mais votre colis qui ne sera, en revanche, expédié qu’après la fin de la période de précommande; tout simplement car Sun fabrique en fonction des commandes reçues. Notons qu’il s’agit d’un mode de fonctionnement que j’apprécie vraiment beaucoup, car il limite le gaspillage alimentaire, et apporte une garantie fraicheur des produits supplémentaire !

Ce qu’on en pense ?

Ce sont des friandises qui cadrent parfaitement avec mes critères de sélection par la composition au top; j’apprécie le service excellent de l’enseigne, sa bienveillance dans la préparation des colis, son excellente communication sur les étapes du suivi; outre ces critères de consommatrice; Queeny adore ces friandises, qui sont juste adorables; et comme indiqué en intitulé, pleinement Instagrammables; il s’agit d’un produit artisanal, confectionné à la commande, de fait, je considère le rapport qualité prix absolument excellent lui-aussi ! Des friandises créatives, qui nous replongent dans l’enfance, dans l’imaginaire, et qui permet de sublimer les papilles de nos boules de poils;

Quand les donner ? Elles peuvent être données au petit-déjeuner, au goûter; les plus petites peuvent également servir pour l’éducation ou récompenser; bref, elles trouveront sans conteste une place de choix dans vos rituels gourmands; notons qu’elles peuvent également être mises à l’honneur pour les anniversaires car l’enseigne propose des créations originales afin de célébrer votre compagnon dignement;

Gâteau d’anniversaire personnalisable, dans le chiffre, la taille et la couleur, vendu entre 16.99 et 34.99 euros / la box licorne vendue 9.99 euros / la box donuts coloris au choix vendue 9.49 euros / la I Woof You box vendue 9.49 euros.

Toute la collection est à retrouver sur le site officiel ;


Pour information : L’enseigne propose également une sélection de produits tels que des jouets, des accessoires de mode, des friandises et des incontournables pour le quotidien à la maison, ainsi que des bocaux à friandises.

L’Instagram / Le Facebook / Le site officiel pour commander

#2. Des friandises fonctionnelles !

Kiwi, vous connaissez ? Ce petit oiseau qui devient rapidement un incontournable du quotidien…

Dans la série des friandises fonctionnelles, gros crush pour cette jeune marque qui nous propose des jouets, des accessoires, des couchages mais surtout des friandises naturelles

Les gros plus de ces friandises ? Une taille parfaitement adaptée à l’éducation, aux jeux d’occupation ou aux jeux intelligent; elles peuvent facilement se glisser dans votre poche ou pochette à friandises; de toute petite taille, elle favorise la distribution raisonnée de petits plaisirs gustatifs lorsque l’on tente de modérer la consommation gourmande de sa boule de poils. Elles sont composées sans additifs, sans conservateurs, uniquement à partir de produits de qualité prémium.

Nous avons essayé deux saveurs de friandises; poulet et canard;

Les friandises sont proposées dans un conditionnement très original, qui peut facilement être récupéré pour stocker; palliant ainsi au bémol, ils sont en plastique, même recyclables, on cherche toujours à limiter les emballages, d’où la nécessité de les réutiliser pour conserver d’autres friandises vendues, quant à elles, en vrac.

Le bocal de 80 grammes est vendu 7.50 euros, dans les variétés présentées;

Pour information, la marque propose également une variété 100% fruits à déguster … Banane, kiwi et fraise, de 25 à 30 grammes selon la variété, vendu 5.99 euros le bocal.

Toutes les propriétés des friandises sont conservées par un processus de lyophilisation; faibles en calories; elles sont également riches en vitamines, minéraux et antioxydants mais surtout, adaptées à tous car; hypoallergéniques, sans céréales, sans additifs, arômes ou colorants artificiels; idéales donc pour faire plaisir à sa boule de poils, sans grande entrave aux bonnes résolutions …

Queeny en raffole; je les utilise principalement dans ses jeux d’occupation; ou en promenade lorsqu’il y a des copains, pour récompenser; ou l’encourager à accomplir quelque chose; elles sont légères et pourtant croquantes; elles sont rapidement devenues des incontournables de notre placard à friandises. Notre prochaine dégustation portera sur la version 100% fruits, je trouve le concept très sympa pour l’hiver, lorsque la possibilité de consommer des fruits locaux est moins diversifiée; par exemple; les fraises pour décorer un gâteau HOME MADE d’anniversaire ou agrémenter une gamelle spéciale, festive; c’est une trouvaille très sympa ! Bref, on vous invite à tester par vous mêmes, car les friandises du petit Kiwi valent le détour !

L’Instagram / Le Facebook / Le site officiel / L’e-shop d’Inooko pour passer commande.

#3. Des friandises relaxantes !

Good Night … BabyDog … Relax don’t do it ..

La marque que je vous propose de découvrir ici, est particulièrement intéressante car elle cible sa production sur deux produits phares; deux produits qui sont utiles au quotidien; le soin gourmand des dents et la relaxation par les papilles. Il s’agit d’une jeune marque Anglaise qui propose des friandises et de l’alimentation pour chiens et chats; nous ne vous présenterons que ce que nous avons testé, à savoir, les friandises pour chiens.

C’est pour leur chien et chat; Smudge et Boo que les fondateurs de la marque ce sont lancés dans l’aventure … pour notre plus grand bonheur car les produits sont vraiment tops !

Les friandises relaxantes; elles sont composées à 30% de dinde qui est une viande très digeste et faible en calories; ce qui permet aussi, de minimiser la prise de poids. Elles sont de petits formats, pour ce qui est du côté relax, il est à attribuer à la présence de la camomille et de la mélisse, deux plantes réputées pour leurs vertus apaisantes; notons, que la mélisse permet aussi de soulager les névralgies, de fait, pas de courbature, et un bon dodo en perspective; le sachet de 100 grammes est vendu 3.95 euros;

Composition analytique : Protéine 28%, Matières grasses 13,5%, Fibre brute 3,5%, Matière inorganique 7,7%

Ingrédient : 30% Dinde, patate douce, farine de gramme, huile de colza pressée à froid, camomille 0,5%, mélisse 0,5%, orme glissant 0,1%, glucosamine 0,1%,

Notons que la farine de gramme est une farine spécifique qui ne continent pas de céréale, car il s’agit en fait, d’une farine de poids chiche qui naturellement contribue à l’équilibrage de la flore intestinale; c’est également un aliment riche en protéine végétales. L’orme quant à lui, est un draineur naturel, il contribue également à réduire l’ulcération, et à renforcer le poil et la peau.

Nous les utilisons comme biscuit du soir, l’avant dodo, mais aussi, pour se détendre avant d’aller chez le vétérinaire; Queeny supporte très bien la voiture, mais pour ceux qui éprouvent plus de difficultés lors des transports, ces friandises peuvent constituer une excellente alternative gourmande.

Le sachet comporte 7 os nettoyants pour les dents; ils contribuent à entretenir la bonne hygiène buccodentaires, il s’agit de biscuits durs, qui nécessite de croquer, ce qui produit un effet abrasif sur la plaque dentaire; faible en calories, cet os ne comporte effectivement que 7 calories; mais il est cependant recommandé de limiter la consommation à un par jour. Le sachet est vendu 4.50 euros.

Composition analytique : Protéine 18,8%, Matières grasses 7,7%, Fibre brute 5%, Matière inorganique 4%

Ingrédients : Patate douce, farine de gramme, huile de colza pressée à froid, extrait de levure, graines de citrouille 2%, persil, épinards 0,5%, graines de sésame 0,5%, huile de coco 0,1%, orme glissant 0,1%, hexamétaphosphate de sodium 0,1%, huile de menthe poivrée 0,05%

L’huile de coco dont je vous parle souvent est un must dans ce type de produit, la menthe poivrée quant elle, contribuera à réduire la mauvaise haleine de votre boule de poils.

Notons, que ces friandises ne se substituent pas au brossage des dents; en revanche, elles constituent un renfort efficace du dispositif quotidien mis en place afin de garantir à votre compagnon de maintenir des dents saines le plus longtemps possibles.

Bonus pour les deux variétés : Elles sont Ecofriendly par le mode de cuisson mais aussi, par l’emballage 100% compostable. C’est pour nous, le type de détail qui fait toute la différence. Aussi, la marque s’approvisionne en local afin de favoriser les circuits courts.

Pour information, sachez que la marque propose également une gamme pour notre Chamis; les produits conviennent aux chiens et chats adultes, et aux chiots à partir de 3 mois !

Queeny adore les friandises relaxantes; en revanche, sur les os dentaires, je reste mitigée; elle a apprécié lorsqu’il était en petit format dans le calendrier de l’Avent que nous avons également testé cette année, par contre, le format os semble trop gros pour elle; Elle le commence, sans le terminer, et généralement lorsqu’elle délaisse une friandise, c’est pour ne plus y revenir. D’où, mademoiselle produit du gaspillage …

Il est dommage que la marque ne commercialise pas le petit format toute l’année, pour les boules de poils moins “gourmandes” de ces ingrédients. Cependant, ça reste un excellent produit, pour en revenir aux friandises relax, elle me la réclame tous les soirs, si je viens à oublier, elle se lève et va pleurnicher devant son bocal à friandises “spéciales Good Nigth”. C’est en tout cas, un excellent rapport qualité prix, pour des produits à la composition très naturelles, en adéquation avec nos préoccupations écologiques.

L’Instagram / Le Facebook / Le site officiel / L’e-shop d’Inooko pour passer commande.

#4. Des friandises aux propriétés ciblées;

Dans la série des friandises utiles, je vous propose de découvrir la gamme concoctée par une marque Anglaise, dont la ligne directe est 100% orientée vers le naturel.

On les connaissait déjà pour les produits de soins; principalement les shampoings, mais ils ont créé la surprise en lançant des friandises saines, et surtout aux propriétés ciblées pour nos compagnons.

Tous les produits Hownd sont 100% naturels, éthiques et certifiés sans cruauté envers les animaux par Leaping Bunny. Tous les produits Hownd sont fabriqués au Royaume-Uni, Vegan et accrédités par les organisations Ethical Company et la NatureWatch Foundation. Ainsi, les compositions sont vraiment géniales !

Concrètement, quelles friandises sont proposées ?

Des friandises aux multiples propriétés :

Haleine fraiche

Renfort des os;

Peau et pelage;

Spécial senior;

Stress et anxiété;

Pour Queeny, j’ai commandé les friandises relax, dans le but d’avoir une autre variété à lui proposer le soir; il y a toujours 4–5 marques qui coexistent, simultanément dans son bocal à friandises du soir; ça me permet de varier, cependant, elles sont toutes très similaires déjà au niveau de la qualité, mais également, sur les propriétés apaisantes.

 Keep Calm de Hownd; ce sont des friandises réalisées à partir d’ingrédients 100% naturels, issus d’un circuit local, donc court, ce qui correspond à nouveau à nos préoccupations Ecofriendly; Elles sont cuites doucement, au four de manière artisanale;

Ingrédients : Pois cassé jaune, chanvre (6%), pomme, huile de colza, carotte, Camomille (1%), inulin (extrait de racine de chicorée) et minéraux

Composition analytique : Protéines 20%, huiles et graisses brutes 7,4%, fibres brutes 7,2%, matière inorganique 3,5%, acides gras omega 3 0,6%, acides gras omega 6 3,5%, acides gras omega 9 3,2%, Fer 40mg/100g, Vitamine E 6.3mg/100g

Pour ce qui est des bienfaits, une composition vraiment top; nous pouvons, notamment, compter sur la Camomille, qui est réputée pour ses vertus apaisantes; mais aussi sur le chanvre, une source alternative de protéines, qui contribue pleinement à la digestion et à la santé du poil; d’où il est vraiment intéressant de les donner avant de dormir, pour une bonne nuit de sommeil. Le tout nous permet d’obtenir une friandise riche en omégas 3, 6 et 9. Tout bénéfice pour la santé générale de nos boules de poils.

Les tubes de 130 grammes sont vendus 5.99 euros.

On adore toutes les deux; c’est agréable pour elle de pouvoir varier les petites gourmandises du soir, et ça l’est également pour moi de pouvoir lui proposer des produits bénéfiques pour sa santé; aux propriétés ciblées et adaptées à ses besoins, qui plus est, des produits qui correspondent également à mes préoccupations écologiques.

Comme toujours, un excellent rapport qualité prix, pour des marques qui parviennent à se démarquer avec une réelle qualité sur un secteur qui d’apparence semble inondé par les nouveautés; cependant, comme les 4 présentés dans cet article, il y en a qui sortent vraiment positivement du lot;

L’Instagram / Le Facebook / Le site officiel / L’e-shop d’Inooko pour passer commande.

On se dit tout…

Blabla d’info

Les produits présentés ne font pas l’objet d’un partenariat, il s’agit de nos achats et nous avons à cœur de partager nos bons plans avec vous; n’hésitez pas à nous faire un retour si vous les tester à votre tour !

<strong>Team Paupiette</strong>
Team Paupiette

𝘘𝘶𝘦𝘦𝘯𝘺, 𝘤𝘳𝘰𝘪𝘴𝘦́𝘦 𝘈𝘒𝘈 𝘱𝘢𝘶𝘱𝘪𝘦𝘵𝘵𝘦 e𝘵 𝘴𝘰𝘯 𝘩𝘶𝘮𝘢𝘪𝘯𝘦 💬𝙵𝚘𝚗𝚍𝚊𝚝𝚛𝚒𝚌𝚎 𝚍𝚎 𝙼𝙳𝙸𝙰𝚀 𝚎𝚗 𝟸0𝟷𝟼 𝗥𝗲́𝗱𝗮𝗰𝘁𝗿𝗶𝗰𝗲𝘀 𝗕𝗹𝗼𝗴 & 𝗠𝗮𝗴 𝟭𝟬𝟬% 𝗗𝗼𝗴𝗺𝗼𝗺𝘀 𝙲𝚑𝚊𝚛𝚐𝚎́𝚎 𝚍𝚎 𝚌𝚘𝚖𝚖𝚞𝚗𝚒𝚌𝚊𝚝𝚒𝚘𝚗 ◽Dღɢℓɨƒєsтγℓє / Иєωs◽ 𝑅𝑢𝑏𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 𝑝ℎ𝑎𝑟𝑒𝑠 : 𝑊𝑖𝑠ℎ𝑙𝑖𝑠𝑡, 𝑏𝑜𝑢𝑞𝑢𝑖𝑛𝑒, 𝐷𝑜𝑔𝑠𝑚𝑜𝑚𝐿𝑖𝑓𝑒,..

Box ConceptBox MDIAQ Concours

LA CONCEPT BOX MDIAQ

21 février 2021

#ShoppingTIME

RDV Mensuel … !

Qu’est-ce que la CONCEPTBOX ?

Le concept de Box est attrayant, le fait de recevoir tous les mois une boîte surprise, avec des nouveautés à découvrir, c’est toujours un moment d’impatience partagé avec sa boule de poils; cependant, encore faut-il trouver LA BOX qui apporte satisfaction; par deux fois, nous avons déniché la perle rare, tout d’abord la Lotpets une box US qui a été supprimée; ensuite la CollarClub une box UK dont le brexit nous a privé …

Ces deux box étaient géniales, elles répondaient à tous nos critères: Surprise, nouveauté, diversité des produits proposés, qualités; alors que faire ? J’ai cherché une autre box, de préférence française, mais aucune ne nous correspondait; personnellement, recevoir des shampoings, des portes sacs à déjections etc, ne m’intéresse pas vraiment parce que j’en suis déjà pourvue; je me suis donc concentrée sur l’objectif; finalement, qu’est-ce que j’attends principalement comme produits ? des friandises, des compléments alimentaires, des utilitaires de saison et des jeux; accessoirement, des produits de soin mais pas systématiquement.

J’en suis venue à la conclusion suivante; ne serait-il pas plus judicieux de m’auto-concocter une box sur mesure, tous les mois ? C’est exactement ce que propose la CONCEPTBOX de MDIAQ, de partager avec vous, le modèle de box alternative concoctée pour Queeny; libre à vous de suivre le modèle ou de passer votre tour !

Tous les mois, une box thématique, une ALTERNATIVE BOX, on va s’arranger pour que l’intégralité des produits proviennent d’une seule et même enseigne, sans quoi, en cumulant les frais de port, on arriverait rapidement à une box hors de prix ! On va essayer aussi de varier les thématiques d’un mois à l’autre, en ciblant, selon les occasions, les saisons, voire, les fêtes du calendrier ! Idéalement, je cible un budget de 50 euros maximum par Box … C’est plus cher qu’une box traditionnelle, mais la commande étant passée à l’unité, en tant que consommateurs lambdas, nous ne bénéficions par des mêmes tarifs; aussi, les box traditionnelles tournent entre 19.99 et 28 euros; cependant, je préfère mettre un peu plus de sous dans la balance et obtenir quelque chose qui nous satisfera pleinement, si on prend en considération les produits qu’on donne ou boude dans les box tradis, finalement, on n’y gagne au change !

La concept box du mois sera ajouté à cet article; publication chaque fin de mois; pour que vous puissiez passer commande et la recevoir sur le mois à venir; on vous fera également gagner des concepts box pour les occasions spéciales !

LOVE –PLAY-WOOF

CONCEPTBOX

FEVRIER

Découvrir les produits sur le blog ?


Nous avons notre duo gagnant; cependant, nous avons aussi une bonne nouvelle pour les autres…

SHOP TA BOX

Aston’s cookies a décidé de vous proposer la box “the original” à un prix préférentiel de 38 euros frais de port INCLUS, et ce jusqu’au 30 mars ! Seule condition résider en France métropolitaine. 😃Ce n’était pas prévu au moment de concevoir la box, mais j’en suis ravie pour vous car pour rappel la box vaut 44.80 soit 51.40 euros avec les frais de port ! D’où j’ai un duo gagnant et un bon plan shopping pour tous !

MARS

UNE PLAYLIST EN ATTENDANT?

<strong>Team Paupiette</strong>
Team Paupiette

𝘘𝘶𝘦𝘦𝘯𝘺, 𝘤𝘳𝘰𝘪𝘴𝘦́𝘦 𝘈𝘒𝘈 𝘱𝘢𝘶𝘱𝘪𝘦𝘵𝘵𝘦 e𝘵 𝘴𝘰𝘯 𝘩𝘶𝘮𝘢𝘪𝘯𝘦 💬𝙵𝚘𝚗𝚍𝚊𝚝𝚛𝚒𝚌𝚎 𝚍𝚎 𝙼𝙳𝙸𝙰𝚀 𝚎𝚗 𝟸0𝟷𝟼 𝗥𝗲́𝗱𝗮𝗰𝘁𝗿𝗶𝗰𝗲𝘀 𝗕𝗹𝗼𝗴 & 𝗠𝗮𝗴 𝟭𝟬𝟬% 𝗗𝗼𝗴𝗺𝗼𝗺𝘀 𝙲𝚑𝚊𝚛𝚐𝚎́𝚎 𝚍𝚎 𝚌𝚘𝚖𝚖𝚞𝚗𝚒𝚌𝚊𝚝𝚒𝚘𝚗 ◽Dღɢℓɨƒєsтγℓє / Иєωs◽ 𝑅𝑢𝑏𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 𝑝ℎ𝑎𝑟𝑒𝑠 : 𝑊𝑖𝑠ℎ𝑙𝑖𝑠𝑡, 𝑏𝑜𝑢𝑞𝑢𝑖𝑛𝑒, 𝐷𝑜𝑔𝑠𝑚𝑜𝑚𝐿𝑖𝑓𝑒,..

Mini hum’addict

Un bébé arrive dans la vie de poilu ? Partie 1…

19 février 2021

#Dogmomlife

Journal de bord d’une MOM..

Episode 1 : La découverte du petit pois

Nous sommes en plein milieu de l’automne, et depuis quelques jours, les fifilles me font différemment la fête quand je rentre du travail… Etrange…

Elles me sautent toujours dessus, j’ai les aboiements de Luna et les wouwou qui n’appartiennent qu’à Nalie, mais il y a autre chose de nouveau : elles se sont mises à me sentir genre « bonjour copain chien ! que racontes-tu aujourd’hui ? » Oui oui, vous avez bien compris ou visualisé la chose, elles me sentent entre les jambes dès que je me baisse pour les caresser et m’occuper d’elles !

Etrange, étrange… pourquoi se mettent-elles à faire ça toutes les deux ??

Bon, il est vrai que je sens qu’il y a un truc depuis quelques jours, je me sens un peu patraque, nauséeuse de temps en temps donc… ok, je crois qu’il est temps faire un petit test…

Et hop !! 2 petites barres ! « Les filles, vous aviez raison !! »

En résumé, cette découverte précoce de ma grossesse, je la dois aux 2 poilues : elles m’ont clairement mis la puce à l’oreille et leur comportement m’a incité à faire un test beaucoup plus rapidement que je ne l’aurais fait sans elles.

Info Box

Pourquoi le savaient-elles avant moi ? Grâce aux hormones, pardi ! Les sacrées saintes hormones qui nous font changer d’odeur corporelle. Et je n’ai pas besoin de vous préciser que les poilus sont des êtres très sensibles aux changements, et particulièrement à ces types de changements là (odeurs, comportements, etc…).  Ce sont d’ailleurs ces capacités qui sont utilisées pour les chiens d’assistance (par exemple détection des crises d’épilepsie, problèmes glycémiques lors d’un diabète, crises d’anxiété sévères ou troubles psychiatriques et/ou comportementaux importants néfastes, certains types de tumeur ou encore plus récemment un certain virus qui pourri la vie de tout le monde…). Le test beta-HCG peut aller se rhabiller !

Il n’a donc pas été compliqué pour elles de comprendre qu’il se tramait quelque chose dans mon corps. Des tests de grossesse sur pattes ! Elles ont donc détecté très rapidement que j’étais enceinte, et, adorables comme elles sont, elles me l’ont fait comprendre à leur manière (aka des sniff bien placés…) !

Hihi ! J’aime mes fifilles, et j’adore le fait qu’elles m’aient un peu annoncé la jolie nouvelle 😊


Episode 2 : Le 1er trimestre de grossesse – La déchéance !

Qu’on se le dise, niveau grossesse, on n’est clairement pas toutes logées à la même enseigne ! Il y a les futures mamans épanouies, resplendissantes et en pleine forme qui dansent jusqu’au jour J, et puis il y a moi… arrêtée au bout d’un mois de grossesse, littéralement HS avec un package « symptômes de grossesse » quasi complet… je vous passe les détails pas glam du tout ! ça me donne envie de crier à tout bout de champs des « C’est pô juste ! » comme un certain Titeuf (les plus anciens comprendront haha).

Résumé de ce 1er trimestre ? Le package est bien installé, je suis KO en permanence et à la maison.

Bon ok, ce n’est pas tout : je suis plus qu’heureuse d’avoir un petit être qui grandit en moi, et en même… temps je suis flippée ! Et je m’en veux un peu quand même : je n’arrive pas à m’occuper des filles comme je le fais d’habitude, et autant que je le souhaiterais… Luna, me voyant à la maison en permanence, veut tout le temps sortir. Mais en appartement, pas possible de lui ouvrir la fenêtre pour qu’elle aille se défouler dans le jardin. Il faut obligatoirement sortir avec les monstres. Mais je suis teeeeeeellement fatiguée… Les sorties sont plus courtes et moins dynamiques… Alors oui, je culpabilise…

Les filles, elles, semblent ne pas mal le vivre en revanche. Je suis à la maison et elles peuvent se la couler douce avec moi en permanence à côté. Vive les siestes et les calinous !

D’ailleurs, Nalie se met à venir se coucher en permanence sur moi. Et quand je dis sur moi, c’est souvent sur mon ventre ! Une vraie petite mère poule ! Luna, elle, ne change pas son comportement. Elle m’en veut probablement un peu de ne pas jouer autant que d’habitude, mais dans l’ensemble, elle reste fidèle à elle-même. On gère, on gère ! 

J’ai pu lire durant cette période qu’il y avait 3 types de comportements possibles : poilu qui ne change pas son comportement (=Luna), poilu qui couve (=Nalie) ou poilu qui devient un peu plus tendu voir agressif (ouf !! ce n’est pas pour nous !)

Quoi qu’il en soit, je crois que le principal c’est de continuer de vivre avec poilu le plus normalement possible (et d’essayer de faire fi de l’espèce de sentiment de gastro permanente pendant plusieurs mois ! je hais les hormones).

Et je n’ai qu’une chose à dire : vivement le 2ème trimestre ! Il paraît que les symptômes disparaissent…

Info Box

Mon poilu a changé de comportement depuis je suis enceinte, est-ce normal ?

Comme mentionné plus haut, il n’est pas rare qu’un poilu change de comportement lorsque sa dog mom est enceinte. Ces changements peuvent être de 2 ordres principalement : poilu devient beaucoup plus protecteur, collant, une vraie glue sur pattes ! Ou alors, beaucoup moins cool, il peut devenir un peu agressif, repousser les câlins de sa mom, l’éviter, ne plus écouter le moindre ordre…

Pourquoi ? Les poilus sont sensibles à nos changements, et avec un petit être qui grandit dans son ventre, la future maman en subit des changements ! Non seulement des changements physiques bien sûr, mais aussi physiologiques et comportementaux (même le plus petit changement comportemental est susceptible d’impacter un poilu). Et puis le/la partenaire de la dog mom change aussi généralement son comportement vis à vis de la future maman (plus protecteur, activités quotidiennes qui se modifient, etc…), ce qui là encore peut renforcer les ressentis de poilu.

Poilu, fasse à ce déferlement de changements dans sa famille, s’adapte comme il peut. Et en début de grossesse, difficile de lui faire comprendre que sa vie va bientôt être complètement chamboulée ! Il ne sait pas trop pourquoi, mais quelque chose change, donc il a le droit, lui aussi, de changer. Il faut qu’il s’adapte et cela peut passer par un changement comportemental… Il voit la famille être plus protectrice avec sa dog mom ou alors il sent sa dog mom plus faible ? peut-être décide-t-il lui aussi de devenir plus protecteur… Il est difficile de savoir exactement à quoi pense un poilu dans ce cas-là, mais une chose est sûre : les poilus vivent de façon routinière. Et avec une grossesse et l’arrivée prochaine d’un bébé, les routines changent dans la famille… La grossesse l’impacte donc lui aussi dans sa vie.

Il ne faut pas en vouloir à poilu si son comportement change. En revanche, s’il change vraiment beaucoup trop, ou que vous sentez poilu mal dans sa peau, voir un comportementaliste pourrait aider la famille et surtout poilu à être mieux dans ses patounes !


Episode 3 : Le 2ème trimestre de grossesse – confinement de la future maman, déconfinement des poilues !

Après les affres du 1er trimestre, les symptômes se calment effectivement progressivement et l’énergie revient lors du début du 2nd trimestre, ouf ! Mais il y a un « mais » : Bonjour Confinement dû au Covid !! haha !! Tu l’avais pas vu venir celle-là hein ?! Et bah si ! C’est LA surprise de l’année dont on se serait bien passé ! On aurait pu recommencer à se balader tranquillement avec les filles, mais non ! On continue sur la même lignée, coincées chez soi. Enfin en l’occurrence, ça sera un confinement, coincées chez mes parents… mais en maison s’il vous plait ! (petit rappel retour vers le futur ! il y a un décalage d’environ 8 mois entre la publication de l’article et la période durant laquelle nous l’avons vécu). Et oui, le futur papa est en 1ère ligne dans la lutte contre le Covid. Alors avec une femme enceinte à la maison, on ne souhaite prendre aucun risque : les filles et moi partons en exil. Pour le plus grand bonheur des petits monstres !!

Un confinement déconfiné pour les filles ! Jardin, 3 pommes à lécher en permanence, des câlins et… un bébé qui bouge pour le plus grand plaisir de Nalie 😊 Tout comme au 1er trimestre, elle continue de me couver pendant que Luna s’éclate dans le jardin. Je culpabilise beaucoup moins, elles sont heureuses et ça se voit !

Et que dire du lien que Nalie et le bébé sont en train de créer… un vrai bonheur ! Elle vient s’installer sur mon ventre et attend que ça gigote à l’intérieur. Et le petit bout le lui rend bien : il gigote dès qu’elle vient prendre place, un peu du genre « oui je suis là, mais je veux plus de place alors pousse toi petit chien ! »

Nous commençons à préparer doucement l’arrivée du bébé, et les 1ers éléments arrivent. Et il est bien évidemment hors de question pour moi de mettre les filles de côté. Je leur présente donc chaque objet, vêtement, produit qui arrive ! De toute façon, Luna est tout le temps persuadée que les colis sont pour elle donc elle saute comme un petit cabri pour voir ce qui se cache dans les cartons, et fourre sa truffe partout. Je tente de leur faire partager les débuts des préparatifs.

Et je leur parle beaucoup de leur « petit frère » qui va bientôt arriver. Il faut bien commencer à les préparer. Ce chamboulement va aussi les concerner !

En cette fin de 2ème trimestre, les filles sont dans la confidence : elles seules connaissent le prénom du bébé ! Et au moins, je suis certaine qu’elles ne le répèteront pas haha !

Info Box

Préparer poilu à l’arrivée d’un bébé, faut-il le faire ? Si oui, comment ?

Sur la toile, si vous tapez les mots clés “chiens, bébé, grossesse”, vous tomberez très probablement sur quelques articles vous parlant de comment préparer son chien à l’arrivée de bébé. J’ai moi-même cherché quels étaient les meilleurs conseils pour que les filles puissent se préparer et accepter au mieux l’arrivée du mini humain. J’ai trouvé quelques conseils, qui d’ailleurs ne me convenaient pas forcément, et souvent dans le sens “vous devez absolument faire ça” (sinon votre poilu va manger tout cru votre bébé mouhahahaha). Bref, j’ai surtout fait selon mon instinct et en connaissant mes filles. Vous connaissez vos poilus, alors, même si ce n’est pas une science exacte et qu’un poilu reste un animal, et qu’il faut quand même toujours faire attention, vous savez probablement au fond de vous ce qu’il sera nécessaire de faire ou non pour le préparer à l’arrivée d’un bébé dans sa vie.

Il se peut effectivement que si votre poilu est hyper possessif et en demande permanente de votre attention, il y ait quelques petits soucis à l’arrivée de bébé puisque que vous serez accaparés par ce petit être vivant hyyyyper dépendant, et que poilu soit de ce fait un peu plus “seul”, et ce même en faisant très attention.

Certains préconisent de commencer à habituer poilu à avoir moins d’attention, car il en aura forcément un peu moins à l’arrivée du bébé. Je pense que de toute façon, si vous avez une grossesse un peu difficile ou, plus simplement, que vous n’avez pas la pêche (comme ça a pu être le cas pour moi qui était en arrêt dès la fin du 1er mois), poilu va forcément avoir un peu moins d’attention, par la force des choses, car vous serez difficilement active… Il commencera donc son adaptation. A vous de voir comment gérer au mieux en fonction de vos capacités et de votre état pendant cette période de la vie ! Et s’il semble avoir du mal à s’adapter, ne pas hésiter à voir un comportementaliste pour l’aider et vous aider.

Personnellement, je n’ai pas à proprement parlé préparer les filles, je les ai plutôt impliquées dans les préparatifs pour qu’elles voient les nouveaux équipements principalement. Parce que, il faut le dire, des équipements nouveaux dans la maison, il va y en avoir un certain nombre ! Poussette, cosy, transat, tapis d’éveil qui pourrait passer pour un nouveau tapis/panier de jeu, chaise haute… et peut-être même des baignoires (purée, un nouvel engin de torture pour le bain ! courage , fuyons !). Pour nous, les futurs parents, c’est une sacrée épopée d’équiper toute la maison et trouver une place pour chaque objet, mais pour poilu, ça s’apparente à une montagne d’objets non identifiés potentiellement dangereux ! Les filles, par exemple, adorent voir des poussettes car ça veut dire mini humain qui joue pour elles, donc voir arriver la poussette ne les perturbe pas. En revanche, le transat… cette espèce de petite chaise longue à bascule… c’est carrément flippant ! Donc, il va leur falloir apprivoiser la chose ! Le temps de comprendre que ce n’est pas dangereux pour elles et que ça ne va pas les attaquer en gros ! Et pour le coup, c’est mieux de grogner et aboyer sur le transat avant qu’un bébé ne soit dedans je crois ! Donc… présenter les équipements à poilu et le laisser renifler et toucher à tout (sans qu’il détruise cela va de soi) me semble une bonne approche pour éviter les mauvaises surprises quand bébé prendra place dans ces équipements justement.

Concernant le bébé en lui-même… cet étrange petit être qui ne fera pas grand chose au début à part pleurer, manger, dormir… et remplir ses couches ! Elles ont déjà côtoyé des bébés en étant adorable, mais jamais aussi petits qu’un retour de maternité… donc la prudence restera de mise quand même ! L’avantage étant qu’elles aiment beaucoup les enfants et adoooorent jouer avec, je sais au fond de moi que tout se passera bien. Il faudra une petite période d’adaptation, surtout à Luna je crois, mais ça ira ! Encore une fois, vous connaissez votre poilu, si comme les miennes, il est habitué aux bébés et enfants, il se peut que tout se passe bien. Mais attention, le bébé chez les autres, ce ne sera jamais pareil que votre bébé. Votre comportement envers ce petit être sera différent et poilu le ressentira. Donc il agira peut-être de manière différente… il faut s’y préparer aussi soi-même.

En revanche, si votre poilu n’a jamais été en contact avec des enfants, et encore plus des mini mini humains, il est peut-être nécessaire de savoir comment poilu pourrait réagir. Le faire côtoyer des enfants calmes et des bébés pourrait être un bon début si cela est possible bien sûr. En général, il sera plus prudent de l’éduquer ou le rééduquer avant l’arrivée de bébé pour éviter les problèmes. Il est toujours préférable de prévenir plutôt que guérir ! Dans ce cas, n’hésitez pas à bien vous entourer pour éduquer poilu !

C’est d’ailleurs un conseil général, un poilu éduqué (j’utilise volontairement le terme “éduquer” et non “dresser”, je n’aime pas ce dernier, qui me semble toujours trop violent… histoire de sémantique…) sera plus facile à gérer lors de l’arrivée de bébé, quelle que soit sa façon de réagir (heureuse voire trop enjouée, curieuse, brusque, etc).

Petit mot de la fin : lors de l’arrivée prochaine d’un bébé, la maison et la famille se préparent… et poilu ne fait-il pas partie intégrante de la famille ?


Episode 4 : Le 3ème trimestre de grossesse – mode baleine !

Je suis certaine que celles qui sont passées par là comprendront parfaitement ce que je veux dire lorsqu’on a l’impression de s’être transformée en baleine ou en éléphant de mer lors du 3ème trimestre de grossesse ! Mais COMMENT font celles qui arrivent à gigoter jusqu’au bout comme on peut le voir dans des vidéos sur le net ?! J’ai l’impression d’être énorme… et pourtant, mon ventre n’est pas gros dixit l’équipe de soignants qui me suit.

Les filles sont d’accord avec moi je crois : mon ventre prend trop de place ! Elles ne peuvent plus se coucher dessus et je galère à me baisser. Les doucher ou les brosser ?? mouhahaha la bonne blague ! De toute façon, Luna, la petite garce, ne veut plus que je m’occupe de son poil depuis que je suis enceinte… pourquoi ? C’est une excellente question qu’il faudrait lui poser ! Elle n’accepte que son papa… Nalie, ça a toujours été le cas « Non, maman c’est pour les câlins et le jeu ! et manger aussi, c’est sacré ! ». Bref, vive le toilettage et nos super toiletteuses !!!

Mais, moins drôle, je recommence à culpabiliser de ne pas pouvoir m’en occuper aussi bien qu’à l’habituée. Les sorties sont courtes, rapides, parce que j’ai du mal à marcher… Vivement la fin !!

Et je stresse un peu : comment vont-elles réagir dans quelques semaines lorsque le petit sera là ? Comment je peux faire pour que les présentations et la cohabitation se passent au mieux ? Comment faire pour qu’elles acceptent le petit, sans être jalouses ? Et comment m’occuper d’elle alors que bébé me prendra énormément de temps ? Comment vais-je réussir à conjuguer les poilues et le bébé ? Comment sortir les filles avec un nourrisson ? Et si je n’arrivais pas à gérer toute la troupe ?? Je fais quoiiiii ? Bref… plein de questions se posent pour moi… et c’est stressant tout ça…

Et quand je relis des conseils sur le net, rien ne me convient… il y a tout et son contraire… Soit ! Je ferai comme je le sens !!

En parallèle de tous ces questionnements, il faut continuer de préparer l’arrivée de petit bouchon aka : lui faire sa chambre ! hihihi ! Et quand je dis faire la chambre, c’est la refaire du sol au plafond. Les filles dans nos pattes en prime… J’ai bien pensé au moment de refaire la peinture des murs à prendre Nalie comme pinceau à réchampir et Luna en plumeau pour m’aider à dégager les angles. Valérie Damidot sort de ce corps !

En attendant, elles étaient visiblement ravies de jouer aux inspectrices des travaux finis ! A chaque morceau de planche fixé lors du montage des meubles, un petit sniff pour vérifier que les vis étaient bien serrées. Et je ne vous raconte pas la vérification des jouets… « Dis voir Mam’s, t’es sûre que c’est pas pour nous ça ? ». En bref, elles ont participé à chaque étape de la préparation de l’arrivée du petit, pour le plus grand plaisir de tout le monde. Certains décident d’interdire l’accès à la chambre de bébé aux poilus (et je peux comprendre hein !), mais pour nous, c’est totalement impossible, j’aurais l’impression de les exclure. Donc… elles ont le droit d’y aller quand elles en ont envie et Luna a tout de suite trouvé son coin pour faire la sieste dans cette nouvelle pièce ! Nous verrons quand bébé sera là si elles y vont toujours pour dormir elles-aussi !

Info Box

Poilu peut-il continuer à aller partout dans la maison avec l’arrivée de bébé ?

Ce sont surtout, à mon sens et uniquement ceci, les habitudes et le comportement habituel de poilu avec des enfants qui va vous permettre de répondre à cette question.

Si votre poilu est un peu brusque sans le vouloir, super méga léchouilleur ou encore très pot de colle, il se pourrait que vous ayez besoin de lui faire comprendre que bébé est très fragile, et donc à vous de faire passer la protection de bébé en priorité par rapport aux habitudes de poilu. Pas que poilu serait volontairement dangereux, mais un petit coup de patoune en jouant, ou une fête un peu trop enjouée et bébé se retrouverait peut-être vite submergé par une boule de poils !

Dans ce cas là , il vous faudra donc faire en sorte qu’il comprenne que bébé à sa zone à lui, et ce, que cette zone se cantonne simplement à son tapis de jeu ou carrément à la moitié de la maison. Mais dans ce cas, essayez d’y aller progressivement et toujours en éducation positive… Il est préférable de commencer doucement avant l’arrivée de bébé à délimiter les zones, pour que ça devienne une nouvelle habitude de ne pas aller dans telle ou telle pièce, ou tel ou tel coin de la maison. Le risque d’un changement trop brutal serait que poilu ne comprenne vraiment pas pourquoi d’un seul coup il est interdit d’aller où bon lui semble, et il se pourrait bien qu’il assimile le bébé à ces changements (ce qui est la vérité) mais de façon beaucoup plus négative… Si les changements se font progressivement, l’acceptation sera probablement plus douce.

Si vous souhaitez que poilu continue de vivre sa vie tranquillement après l’arrivée de bébé, comme c’est le cas pour nous, alors pas besoin de changer ses habitudes, vous en prendrez de nouvelles à l’arrivée de bébé, au fur et à mesure des découvertes si besoin ! Pour notre part, les filles ont le droit d’aller dans la chambre de bébé quand elles le souhaitent, en revanche, elles ne sont pas censées aller sur le tapis d’éveil. Donc même si elles ont vu ce grand tapis moelleux au sol (et qu’elles ont tenté de le tester lorsque je le fabriquais), je leur ai gentiment dit que c’était pour le futur bébé, pas pour elle. Même si ce n’est pas vraiment compréhensible pour elles la notion de “futur bébé”…

La délimitation des zones peut aussi être bénéfique pour poilu ! L’éducation se fera dans les deux sens par la suite, éducation de poilu et bébé, pour que chacun se respectent, et respectent leur espaces de vie respectifs.

En effet, pourquoi ne pas proposer, si besoin, à poilu son propre espace ou un nouvel aménagement de son espace existant, avec quelques améliorations pourquoi pas ? un panier plus moelleux, plus de jeux ou autres, pour compenser les nouvelles zones “interdites” de la maison. Poilu aura le temps de s’approprier son espace à lui avant l’arrivée de bébé, et pourra par la suite s’y réfugier lorsqu’il aura besoin d’être tranquille. Vous pourrez également plus facilement lui demander de rester dans son espace quand vous en aurez besoin quand bébé sera là (par exemple quand bébé joue sur son tapis et que vous devez vous absenter quelques minutes pour par exemple aller aux toilettes ou manger ! haha). Il ne prendra pas cette zone comme une punition genre “va dans ton panier !” Cela peut donc être bénéfique pour tout le monde !


Episode 5 : Quelques jours avant l’arrivée et les présentations !

Pour finir notre retour sur la grossesse, un petit point sur les derniers jours avant l’arrivée de bébé. Surtout pour déculpabiliser les futures mamans à qui cela pourrait arriver…

Je pensais pouvoir garder les filles avec moi jusqu’au bout, mais il s’avère que je n’arrive plus du tout à me bouger et les sortir est devenu vraiment trop compliqué. Je me suis donc résolue à les confier à mes parents 10 jours avant l’accouchement pour qu’elles soient bien et puissent se dépenser autant qu’elles le souhaitent. Je ne crois pas que ça les perturbe, elles sont en vacances ! Et moi, je peux me reposer avant le tsunami ! 

Finalement, en plein cœur de l’été, petit bouchon a pointé le bout de son nez ! Via l’option ouvre-boite pour maman, et je vous assure que j’étais bien contente que les filles soient gardées par mes parents ! Parce que papa a pu rester à la maternité jours et nuits durant tout le séjour et les filles étaient donc tranquillement dans leur deuxième maison, à se faire choyer telles des princesses poilues.

Pour la petite anecdote, petit bouchon et Luna partage leur anniversaire ! 5 ans pile entre eux deux !

Covid oblige, interdiction des visites durant mon séjour à la maternité… Nous qui souhaitions proposer aux filles de sentir un body porté par bébé avant notre retour à la maison c’est loupé ! Quoi que ?! finalement, les filles sont restées 3 jours de plus chez mes parents après mon retour de la mat’. Papa devant retourner travailler 3 jours avant ses vacances, et moi avec mes agrafes, j’avais du mal à imaginer devoir sortir les filles avec le risque qu’elles tirent en laisse + gérer un nourrisson sans aucune autre aide… Donc ma maman venue voir bébé chez nous avant le retour des filles, a emporté le body pour le faire sentir aux filles 😊 De cette façon, elles ont pu avoir un petit aperçu de cette nouvelle odeur, avec l’explication qu’il s’agissait d’un vêtement de petit bouchon, leur petit frère !

Alors oui, j’ai dû laisser les filles un peu plus de 15 jours en cette fin de grossesse et le début de cette nouvelle vie, mais je ne le regrette pas, c’était pour notre bien à tous ! Et ce fut pour de meilleures retrouvailles… et une jolie rencontre entre bébé et les filles 😊

Petit conseil : faites vous confiance, et n’hésitez pas à prévoir une solution de repli pour les poilus si jamais vous en veniez à ne plus arriver à vous en occuper comme vous le souhaiteriez. Ce n’est pas à mon sens les abandonner, mais penser à leur bien-être aussi que de les confier au besoin.

LA rencontre !

Comment la rencontre s’est déroulée ? euh… comment dire… sportive ? joyeuse ? les deux en même temps !

Les filles étaient gardées par mes parents, donc c’est lors de leur venue pour me ramener les ptits monstres, que les présentations ont été faites.

En premier lieu : la grosse fête ! Luna qui me saute dessus (mouarf, une césarienne ? m’en fout moi mam’s !) et Nalie qui me wouwoute dessus.

Elles ont eu un peu de mal à retrouver leur calme il faut le dire, donc au moment de découvrir petit bouchon, elles étaient encore un peu fofolles ?

Tiens ? Il nous ont ramené un nouveau truc à la maison… mais qu’est-ce que c’est ?! Oh punaise ! ça bouge et ça crie !! mais ça sent bon… et si on tentait de lui faire quelques léchouilles pour voir ? Que sur la main et les pieds ? Bon, ok, ça sera sur les mini pieds et mini mains alors les bisous !

Bref, tout s’est bien déroulé pour nous ! heureusement ! J’avais confiance en nos filles, nous n’étions pas stressés… et surtout nous étions plusieurs pour gérer plus sereinement tout ce petit monde qui se voyait pour la première fois. Je pense que ça a largement contribué à la réussite de cette rencontre.

Info Box

Comment gérer au mieux la première présentation de bébé à poilu ?

Si vous tombez sur notre article, vous êtes donc très probablement passés par des articles sur la toile, indiquant qu’il faut faire sentir l’odeur de bébé à poilu avant de ramener le nouveau venu à la maison. Et ce, pour que poilu reconnaisse ensuite l’odeur de bébé lorsqu’ils seront en présence dans la même pièce. L’odeur ne lui sera ainsi pas totalement étrangère. C’est donc ce que nous souhaitions faire aussi. Beaucoup optent pour les bodies portés par bébé durant la journée ou la nuit, mais certains vont même jusqu’à présenter les couches sales !

Toutefois, en y réfléchissant bien, et si c’est papa qui rentre s’occuper des poilus restés au calme au domicile, logiquement, il a été en contact rapproché avec bébé et est donc imprégné de son odeur sur lui. Ce n’est donc à fortiori pas vraiment nécessaire.

En revanche, si vous êtes dans notre cas, où papa reste H24 à la maternité et que poilu est en vacances dans la famille, un visiteur peut tout à fait lui présenter cette nouvelle odeur, qui ne lui sera donc pas inconnue quand il verra bébé pour la première fois “Tiens ! C’est donc cette petite chose qui sentait ça ?! ok !”

Le retour à la maison… On peut se poser la question de savoir à quel moment présenter bébé à notre poilu. En l’occurrence, je ne pense pas qu’il y ait de moment spécifique. Surtout si poilu est déjà dans la maison au moment où on rentre !

Le plus important, à mon avis, c’est que poilu soit calme et qu’il ne saute pas dans tous les sens. Alors oui, comme d’habitude, il va faire la fête à sa dogmom parce qu’il ne l’aura pas vu depuis quelques jours. Il est donc préférable de laisser bébé avec papa, dans son cosy, le temps que poilu dise bonjour comme il se doit et qu’il ait eu le temps de retrouver un peu son calme avant d’amener bébé dans la pièce.

Il est donc préférable d’être à plusieurs lors des présentations : un qui gère bébé, l’autre qui gère poilu (et éventuellement un troisième visiteur qui filme ! hahaha)

Ensuite, il faut laisser faire poilu, sous surveillance bien évidemment ! La suite dépend du caractère et de l’envie de poilu à découvrir ce petit (mini) d’Homme. Un poilu curieux ira vite voir à quoi ressemble le nouveau venu, un timide ou méfiant s’approchera doucement, histoire de s’assurer que ce n’est pas dangereux pour lui par exemple.

Et surtout, surtout ! ne jamais forcer poilu ! S’il ne veut pas s’approcher, ou s’il n’est pas aussi intéressé que vous l’auriez souhaité, tant pis ! Son bien être passe avant et s’il ne veut pas, il ne veut pas. Il ira plus tard, quand il sera décidé et qu’il en aura envie. Cette petite chose qui arrive, va rester et chambouler sa vie, il a donc bien le temps de faire connaissance en douceur.

Le tout, c’est de rester calme et d’observer les réactions de poilu. Vous le connaissez, vous connaissez ses façons de faire et ses réactions. Alors observez-le, et faites-vous confiance. Et tout se passera pour le mieux!

Luna's Team
Luna’s Team

ʟᴜɴᴀ·s ᴛᴇᴀᴍ; ᴋᴀʀᴇɴ﹐ ɴᴀʟɪᴇ﹐ ʟᴜɴᴀ ﹠ ᴘ·ᴛɪ ᴅ·ʜᴏᴍᴍᴇ; ʀᴇ́ᴅᴀᴄᴛʀɪᴄᴇs 𝘽𝙡𝙤𝙜 𝙚𝙩 𝙈𝙖𝙜 100% 𝘿𝙤𝙜𝙢𝙤𝙢𝙨 – 𝘼𝙡𝙡 𝘽𝙖𝙗𝙮𝙨- ʀᴜʙʀɪϙᴜᴇs ᴘʜᴀʀᴇs ﹕ ᴛᴀᴋᴇ ᴄᴀʀᴇ﹐ ᴍɪɴɪ ʜᴜᴍ·s ᴀᴅᴅɪᴄᴛ﹐ ʙᴀʙʏᴅᴏɢ ᴇᴛ ᴘʟᴜs ᴇɴᴄᴏʀᴇ…

Lifestyle/ Inspiration Mini hum’addict Pour doglovers Only Shopping P'tit Addict Wishlist

Des puzzles à thème Poilu

16 février 2021

#DogsMomLife

Dans la rubrique “occupe ton humain pendant des heures”…

Luna’s Team parle puzzle

Si je vous dis : petites pièces, dans la majorité des cas en carton, à assembler pendant des heures pour obtenir une belle image ? Vous l’avez ? Les puzzles bien sûr !!

En ces temps quelque peu troublés, où nous passons beaucoup de temps à la maison, nous avons dans notre famille redécouvert, comme beaucoup, cette activité quelque peu addictive.

A l’origine, j’avais offert 3 puzzles à ma maman pour Noël, en prévision de longues soirées d’hiver… Un soir, nous voilà donc à sortir le premier puzzle, sur un thème poilu… et, chose qui me semblait hautement improbable, même les plus geek d’entre nous ont lâché leurs ordinateurs et téléphones et s’y sont mis ! A coup d’une heure par ci, 5-10 min par là, nous avons terminé un 1000 pièces en famille en moins de 24h. C’était donc parti pour un deuxième puzzle, 1500 pièces cette fois-ci… avec un motif beaucoup plus compliqué… conduite addictive je vous dis !

Inventés par un cartographe et graveur londonien en 1760, les puzzles étaient à l’origine destinés à l’apprentissage de la géographie de manière ludique.

De nos jours, les puzzles mappemonde existent toujours, mais ils ont aussi été rejoints par d’infinies possibilités : dessins divers et variés, paysages, reproduction d’œuvres d’art, etc… et d’un nombre de thèmes incroyables ! Il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges, il en existe même en 3D !

Petits, c’est un des jeux les plus classiques. Mais en grandissant, l’envie se perd… et pourtant !! Faire des puzzles serait bon pour notre cerveau et notre bien-être, alors pourquoi s’en priver ?

En effet, patience et concentration sont les leitmotiv pour assembler un puzzle. En se concentrant sur un puzzle, nous nous déconnectons du monde extérieur et cela entraîne une diminution du stress.

Logique, mémorisation, observation et visualisation spatiale également : vers quelles formes de pièces dois-je me diriger pour terminer cette zone ? Ah mais oui ! je sais, je l’ai vu tout à l’heure, elle était où déjà ?!

Différents d’autres activités qui pourraient nous endormir, les puzzles nous stimulent via l’activité neuronale qu’ils engendrent. Une étude scientifique réalisée par l’université d’Ulm en Allemagne, a même montré l’effet positif des puzzles sur les performances cognitives des sujets testés. Si le sujet vous intéresse, vous trouverez l’article scientifique ici

Alors, si vous aussi vous souhaitez tuer le temps à la maison, tout en vous relaxant et en améliorant vos performances cognitives, voici notre mini sélection de puzzles sur le thème poilu bien évidemment ! 

Des portraits de poilus, des poilus rigolos, des illustrations de poilus, des poilus mis en scène… et même un poilu 3D !! Mais on vous prévient, quand on commence, on a qu’une envie : terminer le puzzle !

Zoom sur la sélection de la Team …

Pour les plus petits

Puzzle bois Chien Titus – 9 pièces – Janod – 8€99

Puzzle en bois chiffre chien – 26 pièces – Lanka – Pour apprendre les chiffres et à emboîter les pièces ! Kade – 24€90

Mes premiers cubes en bois – portraits de la forêt – Janod – 10€99

Firmin le chien – 24 pièces – Djeco – 12€99

Pour les plus grands et adultes

Funny dog portraits – 1000 pièces – Trefl – 7€95

Chiot sous l’eau – 500 pièces – Dino – 9€95

En détails …

Chiens – 2000 pièces – Eurographics – 18€99

Charlie Brown – 1000 pièces – Clementoni – 13€99

Bonjour! – 100 pièces – Educa – 7€99

Puzzle en Plastique – Cats & Dogs – 500 pièces – PINTOO – 15€26