BadTime Dogmom actually Les dangers

kyste sébacé chez le chien

Ecouter ce contenu en version AUDIO

Retour sur vécu avec le kyste sébacé chez le chien !

#PARTAGE UTILE

T’as un truc bizarre …

Tout a commencé lorsque j’ai repéré une mini boule sur Queeny. Au niveau de la joue droite ! On pouvait la comparer à une lentille … Donc toute petite. Cependant, j’ai souhaité la montrer à notre vétérinaire afin de m’assurer que ce n’était pas grave.

kyste sébacé chez le chien

Celle-ci m’informa qu’il s’agissait d’un kyste sébacé ! Elle m’indiqua qu’il fallait le surveiller. Aussi, qu’au besoin … Entendons, s’il grossissait davantage, on pourrait le retirer.

Conseil : On ne le dira jamais suffisamment. Il est essentiel de palper son chien régulièrement. Notamment lors des soins, du brossage, massage ou câlins. C’est nécessaire pour repérer les parasites et les problématiques de santé. Plus tôt le problème est repéré, plus vite il sera prit en charge. Ainsi, les chances de guérison sont optimisées.

Le truc bizarre prend de l’ampleur …

J’étais donc au taquet sur ce kyste. Au point de réaliser rapidement un grossissement. La lentille était devenue mogette ! J’ai donc recontacté notre vétérinaire afin de prendre rendez-vous.

Pour le confort de Queeny, la décision de le retirer a été prise. Car il commençait à la gêner. Elle se grattait beaucoup, se frottait la tête sur le canapé ! Au point de constater une perte de poil dans la zone concernée. Aussi, il était plus aisé de le retirer lorsqu’il avait encore une taille raisonnable.

Ainsi, j’ai posé beaucoup de questions. Afin d’obtenir un maximum d’informations sur le Kyste sébacé ! Car le kyste sébacé est beaucoup plus fréquent qu’on ne le pense chez le chien ! Notamment, chez les chiens seniors ! Si ce contenu peut être utile à quelqu’un qui se retrouve dans ma situation, j’en suis ravie ! Pour être honnête, au départ, c’était effrayant ! Lorsqu’on nous parle de Kyste, … Instinctivement, on pense tumeur !

Le kyste sébacé chez le chien, qu’est ce que c’est ?

Un kyste sébacé chez le chien est une petite excroissance constituées de cellules. Cette accumulation est appelés épithélium. Elle est remplie de sécrétions, de gaz, d’une substance liquide ou quasi liquide, qui peut être du pus. C’est notamment pour cette raison que le kyste est mou en palpation et non complètement rigide. Le kyste peut apparaitre sur ou sous la peau.

Selon sa localisation le kyste sébacé peut être douloureux. Aussi, il peut être gênant car sa taille, sa forme et son emplacement son variables d’un chien à l’autre.

Pourquoi parle-t-on de kyste sébacé ?

Qu’est-ce que les glandes sébacées chez le chien ?

Les glandes sébacées sont des glandes qui produisent de l’huile, appelée sébum, dans la peau des chiens.

Ces glandes sont présentes dans toutes les parties de la peau de votre chien, mais sont plus nombreuses sur certaines zones comme le museau, le cou et le dos.

Leur fonction principale est de protéger et hydrater la peau en produisant du sébum. Le sébum hydrate la peau et forme une barrière contre les agents extérieurs tels que les bactéries et les virus.

Les glandes sébacées sont également importantes pour la santé des poils de votre chien, car elles produisent les huiles qui nourrissent les poils et les maintiennent en bonne santé.

C’est quoi le sébum chez le chien ?

Le sébum est une substance huileuse produite par les glandes sébacées qui se trouvent dans la peau des chiens. Il a plusieurs fonctions importantes pour la santé de la peau et des poils de votre chien, y compris :

Lubrification: Le sébum hydrate et lubrifie la peau et les poils de votre chien pour les maintenir en bonne santé et éviter les irritations.

Protection: Le sébum aide à protéger la peau de votre chien contre les agents extérieurs tels que les bactéries et les virus.

Barrière: Le sébum forme une barrière qui empêche les liquides corporels de s’échapper de la peau de votre chien.

Nourrissant : Le sébum contient des nutriments importants pour la santé de la peau et des poils, comme la vitamine E.

La production de sébum est régulée par les hormones et peut varier en fonction de l’âge, de la race, de l’état de santé, des saisons et de l’environnement. Si la production de sébum est excessive ou insuffisante, cela peut causer des problèmes de peau tels que des kystes sébacés, des pellicules, de la sécheresse et des infections.

Quelles sont les causes du kyste sébacé chez le chien

Les causes exactes des kystes sébacés chez les chiens son variables. Cependant, elles peuvent être liées à une accumulation de sébum dans les glandes sébacées. Les facteurs de risque potentiels comprennent :

Génétique : Certains types de chiens, comme les Boxers, les Bouledogues français et les Chihuahuas, sont plus sujets aux kystes sébacés.

Age : Les kystes sébacés sont plus fréquents chez les chiens âgés. Justement à cause de la production ou la régulation parfois défaillante.

Hormones : Les fluctuations hormonales peuvent causer une augmentation de la production de sébum et contribuer au développement de kystes sébacés.

Incident : Tels qu’un traumatisme entrainant un hématome ou encore une piqure d’insecte.

Peau sèche : La peau sèche peut causer une augmentation de la production de sébum et contribuer au développement de kystes sébacés. On peut aussi évoquer les chiens qui sont fortement exposés au soleil ou aux chaleurs susceptibles d’assécher la peau.

Obésité : Les chiens obèses ont une plus grande probabilité de développer des kystes sébacés car leur peau est souvent plus sèche et plus exposée à des fluctuations hormonales.

Comment soigner un kyste sébacé chez le chien ?

Il existe plusieurs options pour traiter un kyste sébacé chez le chien. La meilleure approche dépendra de la taille, de l’emplacement et de l’état général du kyste. Les options de traitement courantes incluent :

Surveillance : Si le kyste est petit, ne cause pas de problèmes et n’est pas infecté, il peut être surveillé et un traitement peut être envisagé seulement si il change de taille ou d’apparence. Notre cas, nous avons commencé par une surveillance ! Malheureusement la taille croissante imposa la solution deux … A savoir l’excision chirurgicale.

Excision chirurgicale : Le kyste est enlevé chirurgicalement par un vétérinaire. C’est ce qui nous a été proposé.

Incision et drainage : Si le kyste est infecté ou enflé, il peut être nécessaire de percer la surface du kyste pour permettre à l’infection de s’écouler. Cette méthode peut être utilisée temporairement pour soulager la douleur et réduire l’enflure, mais elle ne traite pas le problème durablement. Elle serait éventuellement préconisée pour les chiens qui ne peuvent subir une anesthésie générale nécessaire à l’excision chirurgicale.

Médicaments : Certains médicaments topiques ou oraux peuvent être utilisés pour traiter les kystes sébacés, mais ils ne sont généralement pas aussi efficaces que la chirurgie.

Il est important de consulter un vétérinaire pour évaluer le kyste et déterminer la meilleure approche pour le traitement. Ainsi, c’est notre vétérinaire qui nous guide dans la bonne approche. Personnellement, j’étais en confiance et sereine !

Existe-t-il un lien entre le kyste sébacé et un risque de cancer chez le chien?

Aussi, une question qui me vint en tête. Une question qui doit vous occuper l’esprit. Notamment, si un kyste sébacé a été localisé sur votre boule de poils.

Les kystes sébacés sont des tumeurs bénignes qui se développent à partir des glandes sébacées. Cependant, ils sont généralement considérés comme étant non cancéreux.

Toutefois, ils peuvent parfois s’infecter ou enfler. Toutefois, ils ne se propagent généralement pas à d’autres parties du corps et ne mettent pas la vie en danger. Aussi, ils ne sont pas contagieux si vous avez plusieurs chiens !

Il est important de noter que les kystes sébacés ne doivent pas être confondus avec des tumeurs malignes de la peau, qui peuvent être cancéreuses et mettre la vie en danger.

Si vous remarquez des changements dans les kystes sébacés de votre chien ou si vous avez des doutes sur l’état de santé de votre chien, il est important de consulter votre vétérinaire.

Comment se passe l’opération chirurgical de retrait d’un kyste sébacé chez le chien?

L’excision chirurgicale d’un kyste sébacé chez le chien est généralement une procédure relativement simple qui peut être réalisée sous anesthésie générale. Ainsi, j’ai déposé Queeny à 8h30 et j’ai pu la récupérer à 16h ! De fait, c’est une opération d’une journée. Aussi, votre chien, sera de retour à la maison, c’est rassurant.

Un bilan

Un bilan sanguin est nécessaire. Généralement réalisé le jour J. Toutefois, il peut être effectué avant … Dans mon cas, j’avais pris rendez-vous pour faire constater l’augmentation du la taille du kyste. Ainsi, c’est à ce moment que les bilans ont été effectués. Soit, une semaine avant l’opération.

Voici les étapes générales de l’opération :

Préparation : Votre chien sera anesthésié et un médecin vétérinaire effectuera une évaluation préopératoire (bilan) pour vérifier qu’il est en bonne santé pour l’opération. Aussi, votre chien devra être a jeun. Queeny a été opérée un jeudi. A partir du mercredi 20h, elle ne pouvait plus ni boire, ni manger.

Pourquoi ?

Il est généralement recommandé de ne pas donner à manger à votre chien avant une opération ou une intervention chirurgicale pour éviter tout risque de vomissement ou de complications pendant l’anesthésie.

Bref, je ne vous cache pas que l’absence de petit déjeuner était pénible pour elle … Cependant, c’est un mal nécessaire ! Ainsi, il est primordial que votre chien arrive le ventre vide !

Incision : Le médecin vétérinaire fera une incision dans la peau pour accéder au kyste. Il retirera ensuite la tumeur en entier, en prenant soin de ne pas endommager les tissus environnants.

Points de suture : Si l’incision est suffisamment petite, le médecin vétérinaire peut utiliser des points de suture pour fermer la plaie. Queeny en a deux qui seront retirés après 12 jours.

Récupération : Le chien sera surveillé pendant la récupération de l’anesthésie et il sera donné des soins postopératoires pour éviter les infections et favoriser la cicatrisation. Pour Queeny, 6 jours d’antibiotiques et du repos car son kyste était infecté.

Suivi : Il est important de surveiller l’état de la plaie pendant la période de récupération et de donner les comprimés prescrits. En cas de doute sur la cicatrice, il faut contacter directement votre vétérinaire.

Il est important de noter que la durée de la récupération et les soins postopératoires peuvent varier en fonction de la taille, de l’emplacement et de l’état général du kyste sébacé. Ainsi que de l’état de santé général de votre chien. Aussi, on ne récupère pas de la même manière à trois ans qu’à huit ans. De fait, Il est important de suivre les instructions de votre vétérinaire pour assurer une récupération rapide et complète.

Les points ont été retirés en 5 minutes chrono … La cicatrisation est parfaite ! Elle ne gardera pas de marque visible, étant donné que le pelage repousse déjà très bien.

Combien coûte le retrait d’un kyste sébacé chez le chien?

Pour répondre à cette question il est nécessaire de clarifier la notion suivante. L’inégalité territoriale dans la tarification. Ainsi, d’un professionnel ou d’une région à l’autre, la tarification peut varier.

Cependant, il faudra considérer les examens ! Notamment, l’analyse d’un fragment de peau et la prise de sang + l’intervention et les médicaments.

Aussi, étant donné que votre chien est anesthésié, un détartrage peut vous être proposé. Queeny a été détartrée en même temps. Car, à 8 ans, je préfère éviter une anesthésie ultérieure.

Bref, entre 200 et 600 euros, selon les examens préopératoires et la tarification de votre praticiens. En incluant le détartrage.

L’importance de consulter ?

Comme mentionné. J’insiste sur le fait que le kyste sébacé chez le chien peut s’infecter. Aussi, il peut grossir devenir une gêne ou douloureux. Enfin, il peut se percé. Encore, prendre une couleur rougeâtre ou purulent. C’est notamment un signe d’infection. Cela peut aussi occasionner de la fièvre.

Toutefois, gardez à l’esprit que d’autres kystes peuvent apparaitre. Ainsi, il faut garder la vigilance par la suite. Le kyste peut également être signe de l’apparition d’un cancer. Notamment, si d’autres symptômes apparaissent en complément. C’est pourquoi, il est essentiel de consulter. Car un kyste profond non traité ou surveillé peut également être à l’origine d’un ulcère.

Notons que dans certains cas le kyste peut être interne. C’est à dire localisé sur des organes. De fait, il n’est ni visible, ni palpable. Dans ce cas le vétérinaires peut vous proposer de réaliser une radiographie. Ainsi, elle pourra indiquer la présence d’autres kystes sur les organes internes ou les os de votre chien.

Un dernier point, même si cela coule de source … Surtout, n’essayer jamais de retirer le kyste sébacé de votre chien ! Consultez votre vétérinaire afin de poser un diagnostique et de prendre les bonnes décisions.

La récupération de mon chien

J’ai donc récupéré Queeny à 16h ! Une particule d’argent colloïdale avait été badigeonnée sur sa plaie ! Nous en avons déjà parlé sur le blog. Notamment dans l’article trousse de secours.

L’assistante vétérinaire a recommandé un repas léger aux alentours de 18-19h ! Donc, des petites quantités d’eau et de nourriture ! Aussi, une convalescence durant la période de prise des antibiotiques. Notamment à cause de l’infection. Durée de 6jours avec des sorties de commodités ou d’aération. Au-delà, les sorties peuvent être “normales” en étant vigilantes aux fils qui ne seront retirés que 12jours après l’opération.

Aussi, on m’avait indiqué qu’elle pouvait vomir en réaction à l’anesthésie ou faire un petit accident pipi. Il n’en fut rien ! Elle a effectivement fait pipi en sortant de la clinique. Ainsi que les paillettes (caca) vers 20h30. Des déjections un peu molles mais rien d’anormal compte tenu l’opération subie dans la journée. Le lendemain, elle était déréglée niveau déjections … Un peu de glace coco, des haricots vers au repas, et ça repart .. les déjections étaient lentes à arriver mais normales.

Je vous ai préparé deux autres articles sur la thématique apparentée, ils seront publiés très prochainement : Gérer l’opération de son chien / Gérer la convalescence de son chien.

Queeny & L'humaine
Queeny & L’humaine

𝘘𝘶𝘦𝘦𝘯𝘺, 𝘤𝘳𝘰𝘪𝘴𝘦́𝘦 𝘈𝘒𝘈 𝘱𝘢𝘶𝘱𝘪𝘦𝘵𝘵𝘦 e𝘵 𝘴𝘰𝘯 𝘩𝘶𝘮𝘢𝘪𝘯𝘦 💬𝙵𝚘𝚗𝚍𝚊𝚝𝚛𝚒𝚌𝚎 𝚍𝚎 𝙼𝙳𝙸𝙰𝚀 𝚎𝚗 𝟸0𝟷𝟼 𝗥𝗲́𝗱𝗮𝗰𝘁𝗿𝗶𝗰𝗲𝘀 𝗕𝗹𝗼𝗴 & 𝗠𝗮𝗴 𝟭𝟬𝟬% 𝗗𝗼𝗴𝗺𝗼𝗺𝘀 ◽Dღɢℓɨƒєsтγℓє / Иєωs◽ 𝑅𝑢𝑏𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 𝑝ℎ𝑎𝑟𝑒𝑠 : 𝑊𝑖𝑠ℎ𝑙𝑖𝑠𝑡, 𝑏𝑜𝑢𝑞𝑢𝑖𝑛𝑒, 𝐷𝑜𝑔𝑠𝑚𝑜𝑚𝐿𝑖𝑓𝑒,..

J’espère que ce vécu vous sera utile. J’ai posé beaucoup de questions pour être complète. Cependant, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire au moindre doute et à lui poser d’autres questions. Une situation n’étant pas une autre. Ainsi, cet article n’a pas vocation à généraliser ou à se substituer à une consultation. Je ne suis pas véto, juste une Dogmom passée par là avec son chien !

Si vous avez une question, n’hésitez pas à nous la poser soit en commentaire de cet article, soit en nous contactant sur l’adresse e-mail du blog : mydogisaqueen@gmail.com ou notre compte Instagram @mydogisaqueen.

, ,

You Might Also Like...

1 Comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :