Browsing Tag

Dogfriendly

Dog's Mom Life Lifestyle/ Inspiration Pour doglovers Only

Parlons de l’importance d’un ami… !

8 avril 2020

#FriendsAddicts

Bien dans ses pattes par et avec les autres !

Imaginez vous, juste une seconde, propulsés dans un pays étranger, dont vous ne parlez pas la langue, dont vous ignorez les us et coutumes; De quoi rêvez-vous ? De rentrer chez vous… de croiser quelqu’un comme vous; qui parlera votre langue, qui vous comprendra, ou encore, d’apprendre rapidement pour vous intégrer…

Je pense que c’est plus ou moins ce que ressentent nos boules de poils au quotidien, ils vivent une immersion continue dans l’univers humain; avec le temps, ils apprennent à nous décoder, nous comprendre, selon les situations avec plus ou moins de complications… Nous, les humains, supposons bien plus souvent, lorsqu’il s’agit de les comprendre… Nous leur proposons de jouer à notre manière, de communiquer avec nos codes, de vivre selon nos us et coutumes; … Cependant, malgré l’effort d’adaptabilité, que ces pratiques impliquent, pour eux, ils se prêtent volontiers au jeu, par amour de nous.

On est complètement soi-même que lorsque nous nous trouvons en confiance, avec nous-même et avec les autres; lorsque nous n’avons pas peur du jugement ou d’une réaction de désapprobation;

Forte de cette certitude, légitimement, me sont venues les questions suivantes; Comment permettre à Queeny d’évoluer en étant pleinement elle-même dans cet univers qui lui est propre par nature, mais que je suis incapable d’intégrer pleinement ? Comment reproduire l’environnement de communication dans lequel elle pourrait se sentir pleinement libre d’agir et réagir, en adéquation avec ses propres codes ?

La solution était finalement simple, en la laissant évoluer parmi ses congénères… En lui permettant de côtoyer des êtres semblables, mêmes s’ils ne sont pas similaires; mais qui cependant, partagent des codes de communication, des aspirations, des habitudes, des jeux en commun.

Cette prise de position n’engage que moi mais j’ai la ferme conviction que ma boule de poils a besoin d’avoir des amis, de fréquenter cet univers canin, sans que je n’interfère dans ses interactions.

Mon chien, cet être sociable …

Lorsqu’elle était petite, déjà, elle était très attirée par les autres quadrupèdes, par définition, si poilu a été sociabilisé, soit dès son plus jeune âge, soit ultérieurement avec un suivi comportemental, c’est le cas; Cependant, pour les boules de poils comme pour les humains, il y a le facteur “affinité”, votre boule de poils a beau être “cool”, il peut arriver que le courant ne passe pas avec l’un ou l’autre de ses congénères; d’où l’importance de bien connaître son chien; cette connaissance passant par l’observation quotidienne, et par la maîtrise de ce que l’on appelle, les signaux d’apaisement; Des indicateurs corporels qui vous permettront d’anticiper ses réactions car ils reflètent son inconfort dans l’une ou l’autre situation.

J’ai pu constater, durant mes promenades, que bien souvent, le frein premier à l’interaction d’une boule de poils avec les autres, c’est l’humain qui se trouve au bout de la laisse. Il ramène son chien à proximité de lui, à l’approche d’un congénère, afin d’éviter qu’ils n’entrent en interaction… J’ai souvent cherché à comprendre pourquoi l’humain avait cette attitude, et pourquoi, en certains cas, j’avais cette attitude…

Les raisons possibles sont multiples : La peur, que l’autre chien ou votre chien ne se montre agressif, soit parce qu’il y a des antécédents, une mauvaise expérience passée, soit parce que vous le surprotégez. Un autre élément, étant, lié à des possibles problèmes comportementaux, ou à un dispositif d’éducation en cours d’acquisition, une mauvaise expérience pourrait mettre à mal le travail effectué par votre duo, et c’est légitime de vouloir préserver l’harmonie que vous œuvrez, durement, à pouvoir instaurer. En d’autres circonstances, on peut évoquer, le manque de confiance en votre compagnon; en ce cas, cela revient à évoquer la problématique d’éducation, initiale… Notons, que certains chiens, sont comme des poissons dans l’eau, en évoluant exclusivement dans l’univers humain, au point tel, qu’ils ne semblent, plus ou très peu, intéressés par les interactions avec les autres quadrupèdes. Cela peut se justifier s’ils n’en côtoient que rarement voire jamais, ils ont perdu l’intérêt et/ ou l’habitude d’interagir avec eux.

Comment savoir si un congénère deviendra un copain, la bienséance? Lorsque nous nous promenons avec Queeny, elle est en libre dans les lieux qui ne présentent aucuns risques pour elle, et surtout, dans lesquels elle n’est susceptible de déranger personne. De fait, lorsque nous croisons un autre chien, par respect, je la rattache, en attendant de voir les réactions des deux au moment de se croiser; Il est arrivé que les deux semblaient avoir l’envie de se saluer ou de jouer, comme il est également arrivé que l’un des deux ne prête aucune attention à l’autre, ou encore, que l’un d’eux montre des signes d’hostilité … En ce sens, rattacher son chien à la vue d’un autre, est une réaction saine, et surtout respectueuse des autres; La laisse est un moyen de protéger et de se montrer responsable envers son chien, mais aussi, envers les autres.

Du coup, le meilleur moyen de savoir, c’est d’échanger avec l’humain à l’autre bout de la laisse, mais en gardant toujours à l’esprit, qu’un chien en théorie “cool” ne le sera pas forcément à cet instant “T” avec votre boule de poils… D’où l’observation constitue un excellent indicateur. Je suis en mesure d’affirmer que, oui, Queeny est cool, mais … pas avec tous les chiens; De fait, je me montre très vigilante lorsque nous croisons des chiens à nez plats, petits ou grands, d’ailleurs. Effectivement, en respirant ils font des petits bruits, qu’elle semble considérer comme une provocation, il lui est donc arrivé de se montrer hostile envers eux, jamais au point de mordre, mais suffisamment, au point d’envoyer des signaux clairs d’avertissement … qui semblaient dire, sans appel, “ne m’approche pas” !

Comment savoir que notre boule de poils est hostile ? On pense souvent que le seul moyen de manifester son hostilité c’est le grognement, mais bien souvent, lorsque poilu en vient au grognement, c’est déjà quasi trop tard, ce qui suit rapidement, c’est la version canine des dents de la mer…, du moins, pour Queeny ! Les moyens de manifester un inconfort sont multiples, certains sont d’ailleurs communs à ceux des humains : Détourner le regard, comme pour indiquer qu’on est mal à l’aise ou qu’on se sent acculé, se lécher la truffe plusieurs fois ou de plus en plus rapidement, signe avant-coureur d’un mauvais jeu de dents à venir, enfin, le bâillement, qui peut signifier que la lassitude ou l’agacement monte pour votre compagnon. En revanche, si vous avez l’impression que votre boule de poils cligne des yeux, cela peut vouloir indiquer qu’il cherche à détourner le regard, ou du moins à ne pas entrer dans un rapport de force, par le regard afin de ne pas sembler être une menace pour le congénère.

Pourquoi, tu veux pas …? L’hostilité peut survenir lorsque poilu croise un type de chien qu’il considère comme ayant déjà été hostile envers lui, rappel d’une mauvaise expérience, mais aussi, lorsqu’il n’est pas bien dans ses pattes; par exemple, en convalescence, lorsqu’il est malade, en vieillissant, il n’a pas forcément envie d’interagir avec les autres. D’autres sont hostiles dès qu’un autre chien approche de leur humain, ils apprécient de jouer avec eux, mais ne tolère pas qu’un congénère s’approprie l’humain, même le temps d’un bonjour… Lorsque poilu se montre hostile pour cette dernière raison, liée à la possessivité, il s’agit de protection de ressources; et celle-ci peut se manifester pour vous, mais aussi, pour une gamelle, une friandise ou encore, un jouet. Poilu veut protéger et garder ce qu’il considère comme étant à lui, c’est une question d’instinct, c’est naturel, mais parfois cela peut jeter un froid dans les amitiés, c’est pourquoi, lorsque nous croisons des copains potentiels à la plage, je range la balle de Queeny; elle est d’accord de prêter ses jouets aux copains, mais le nouvel arrivant, n’est pas encore un copain, par sécurité, il est préférable de se montrer vigilant.

Pour régler ce type de problématiques comportementales, il ne faut pas hésiter à recourir à l’intervention d’un professionnel de l’éducation, bien souvent, il propose des formules de cours d’abord individuel et ensuite, collectif afin que votre boule de poils renoue progressivement avec ses congénères.

Petit conseil : Il existe aussi des groupes de promenades collectives, avant d’envisager d’y participer avec votre boule de poils, procédez d’abord à votre examen de “conscience”, et ce, en toute objectivité et lucidité, si votre chien n’est que partiellement cool, échangez avec les membres du groupe, avant de vous présenter à la promenade, soyez francs et honnêtes; Parfois, ils peuvent s’avérer d’une aide précieuse, ou carrément être professionnels, et ainsi, proposer un dispositif qui permettra à votre boule de poils de participer en interagissant progressivement avec les autres, afin de gagner progressivement en confiance.

Un copain pour ma boule de poils, mais lequel ? Au même titre que pour les petits d’hommes, vous ne choisirez pas les copains de votre boule de poils; Ils se choisiront mutuellement, certaines rencontres “Match” et débouchent sur de belles amitiés et d’autres se finalisent sur un profond désintérêt, aussi balayez les clichés… Ce n’est pas parce que deux chiens sont du même sexe qu’ils vont se battre, ce n’est pas parce qu’ils sont de sexes opposés qu’ils vont tenter de s’accoupler à chaque instant; ce n’est pas parce qu’ils sont de tailles différentes qu’ils vont se faire malmener ou malmener, ce n’est pas parce qu’ils sont de mêmes races, qu’ils vont forcément s’entendre ou se plaire … Je considère que comme pour les humains, ma boule de poils est en droit de choisir ses copains selon les affinités communes qu’ils sont susceptibles de partager. Je reste donc ouverte à toutes les amitiés qu’elle se choisit… Petit, grand, femelle, mâle, jeune, vieux, …

Votre chien choisira ses copains, et il faudra vous adapter à ses choix, même si l’humain du copain n’est pas votre choix premier… Après, ne dit-on pas “tel maître, tel chien”, bien souvent nous avons beaucoup de choses en commun avec nos compagnons, Queeny choisit très bien ses copains, et les copains ont souvent des humains au top ! Cela étant, ne privez pas votre chien d’un copain, sur ce simple critère “humain”, comme pour les petits d’hommes, faîtes des concessions, les poilus n’y peuvent rien.

Notre plus belle rencontre amicale;

Le meilleur copain de ma boule de poils; Retour sur expérience…

Lorsque la rencontre ne se fait pas au hasard d’une promenade, ou en lien avec les congénères résidant dans votre quartier, bien souvent, elle naît de l’initiative humaine. Il peut s’agir du poilu des amis de vos humains, en ce cas, vous les côtoyer régulièrement; ils viennent chez vous, vous allez chez eux, l’un de vous a été le petit dernier de la troupe, ou le nouvel arrivé, ce type de copain fait partie intégrante du décor de votre existence. Notons, que ce n’est pas parce que vos humains sont amis, que cela suit niveau poilu… Il est donc important d’accepter le refus d’amitié que pourrait manifester votre boule de poils.

Il y a aussi, les rencontres virtuelles…Nous vivons de plus en plus connectés, nous échangeons avec des personnes que nous ne connaissons pas, et au hasard de ces échanges parfois, une opportunité de se rencontrer réellement se présente. C’est ce qui se passa pour Queeny et son copain Nadgee; la maman de Nadgee et moi échangions occasionnellement sur Instagram, lorsqu’elle a publié une photo d’un lieu se trouvant à proximité de chez nous, j’ai d’abord pensé qu’ils y passaient des vacances; surprise, en fait, ils venaient d’y emménager. D’une pierre deux coups, nous avons convenu de faire une rencontre, promenade avec nos boules de poils…

Première rencontre, un lieu neutre, ni chez eux, ni chez nous, la plage… Ils se sont reniflés, observés, les choses se sont bien passées; cependant, Queeny, vue de l’extérieur, semblait ne manifester que peu d’intérêt pour ce nouveau copain; La vérité, c’est que Miss paupiette est timide, elle était intimidée par le nouveau copain; Au fil des rencontres, j’ai pu observer que le lien commençait vraiment à s’installer, petit à petit, elle a gagné en confiance, s’est rapprochée, et désormais la simple prononciation du nom “NADGEE” la rend hystérique, elle pleure, elle cherche, elle appelle son ami…

Nadgee, l’Australien qui balaie les clichés … Monsieur, mâle entier, est un véritable gentleman avec sa copine, il la respecte et a compris en moins de 30 minutes que son popotin n’était pas une zone d’exploration; Il est doux, prévenant, attentif à elle; C’est vraiment l’ami dont toute Dogsmom rêve pour sa boule de poils.

Pour découvrir Nadgee et son quotidien c’est par ICI

Une amitié authentique; Ils sont futés, ils savent que nous avons toutes les deux une réserve à friandises pour les promenades, aucune rivalité, c’est ensemble, qu’ils passent de l’une à l’autre Dogsmom pour multiplier la récolte collective … Ils appliquent également ce processus stratégique pour les caresses, surtout Queeny, qui initialement est de nature timide, mais qui a progressivement adopté l’humaine de Nadgee; C’est agréable de constater que ma boule de poils donne des câlins à quelqu’un d’autre que moi, ça montre qu’elle est équilibrée, et en confiance. C’est aussi rassurant pour moi, lorsque nous effectuons des promenades en forêt, je suis en confiance, je sais que Queeny écoute l’humaine de Nadgee, qu’elle reviendrait vers elle si une menace devait surgir, et je sais aussi, que cette humaine prendrait soin de ma boule de poils comme s’il s’agissait de la sienne; comme je le ferais pour Nadgee, c’est une amitié canine mais aussi humaine que nous avons eu la chance de trouver !

Qu’est-ce qu’un copain apporte à mon chien? Les 5 incontournables….

Des valeurs telles que le sens du partage et la patience; partager la réserve à friandises, attendre son tour pour recevoir la sienne, ce sont des valeurs liées à la générosité qui s’acquièrent en acceptant de ne plus être seul sur le coup; prêter sa balle pour que l’autre puisse s’amuser également, et au passage, prêter son humaine pour la lancer.

La confiance en soi; le fait d’avoir un ami permet de gagner en assurance et en confiance, c’est plus rassurant d’avancer lorsqu’on est deux, dans un nouvel endroit; pour traverser un point d’eau en marchant sur une passerelle. Queeny a toujours eu peur de le faire, avec Nadgee, son humaine et moi, elle était encouragée et soutenue; ce qui renforce aussi sa confiance en l’humain et en ses congénères, contribuant ainsi, à une pleine sociabilité; elle est bien dans ses pattes avec et par le contact à l’autre.

Apprendre à faire de nouvelles choses; comme Queeny a contribué à l’apprentissage du jeu de balle pour Nadgee, qui quant à lui contribua à lui apprendre comment escalader, grimper, traverser des planches en bois, se jeter dans le lac sans crainte; Un ami ça permet de découvrir et d’apprendre, c’est un enrichissement et un partage naturel.

Le bonheur d’un moment partagé; C’est quelque chose qui n’a pas de prix, la joie qu’elle manifeste à chaque fois qu’elle le voit arriver au loin, lorsque nous avons rendez-vous pour une virée à l’aventure; la voir sauter de joie sur la Dogsmom de Nadgee, les voir partir ensemble, courir, se suivre, se montrer des trouvailles. Une amitié se construit dans le temps, plus ils se voient plus on peut déceler la complicité et l’attachement qui les unit;

Le sentiment d’être compris; L’essentiel, cette satisfaction recherchée, la possibilité de lui offrir un univers à elle, dans lequel, elle évolue en ayant la possibilité de pratiquer son langage et d’appliquer ses codes, avec un ami qui est en capacité de la comprendre mieux que je ne le pourrais jamais.

Le bilan : Après plusieurs mois, plusieurs virées à l’aventure, notre confrérie de la truffe est sans conteste la plus jolie chose qu’internet nous a apporté; On dit que les amis, c’est la famille que l’on se choisit, je suis heureuse que Queeny soit entourée de Nadgee et de son humaine, qu’elle ait la chance de côtoyer des personnes qui partagent nos valeurs, notre amour des boules de poils: Elle s’épanouit dans ces échanges avec eux;

Alors si vous avez l’opportunité d’offrir cela à votre boule de poils, surtout, n’hésitez pas, si vous n’avez pas de congénères à proximité, renseignez-vous, dans des groupes de promenades collectives, sur internet, dans les forums, il y a peut-être un ami prédisposé qui n’attend que de rencontrer votre poilu, quelque part. Il existe également des applications de promenades collectives, qui peuvent vous aider à favoriser les rencontres pour votre boule de poils.

Un ami, c’est important, cela favorisera l’épanouissement mais ça permettra aussi à votre boule de poils de ne pas s’encroûter, de bouger, d’explorer, de s’amuser; Cela contribuera donc à sa longévité… Bien dans ses pattes par et avec les autres, ce n’est pas si compliqué !

Conseils en vrac pour les rencontres;

Même si vous ne choisirez pas ses amis, vous pouvez effectuer une présélection, de fait, soyez attentif aux antécédents, dans les deux sens d’ailleurs;

Assurez-vous de maîtriser les signaux et la compréhension de votre boule de poils, afin de pouvoir intervenir avant l’incident diplomatique.

Aussi, il est recommandé de choisir un lieu neutre, mais aussi, un lieu qui présente de l’intérêt et de l’espace pour pouvoir se mouvoir ou encore détourner l’attention, s’ignorer un temps, s’observer de loin, pour enfin, se rapprocher; Choisissez donc une lieu sympa à découvrir ou explorer, mais malgré tout sécurisé !

Au début de la rencontre, évitez la laisse, privilégiez une longe qui permettra à poilu de s’éloigner si nécessaire, mais qui vous permettra malgré tout à vous, de le rapprocher en cas de nécessité.

Ne forcez pas le destin, même si vous adorez la boule de poils ou l’humain, n’imposez rien à votre poilu, si le courant ne passe pas, respectez son choix.

Il n’est pas nécessaire de faire une première rencontre de trois heures, parfois, plusieurs petites rencontres sont préférables, adaptez-vous à vos boules de poils. S’ils s’amusent dès la première rencontre, c’est encore mieux…

Un dispositif rassurant peut être envisagé, par exemple; lors de la première rencontre avec Nadgee, Queeny portait un t-shirt, ça la rassure; par la suite, ce n’était plus nécessaire mais nous avons préféré mettre toutes les choses de son côté.

Proposez une activité à vos compagnons, par exemple, une promenade dans un nouvel endroit est une belle occasion de se fabriquer les premiers souvenirs ensemble.

Évitez les sources de conflits lors du premier contact, tels que les jouets, les friandises, laissez-les s’apprivoiser et attendez le bon moment, aussi, procédez en étant équitable, si l’un reçoit quelque chose, il faut partager afin qu’ils soient à égalité … Aussi, saluez l’autre poilu et l’humain, sans en faire trop, mais c’est important pour signifier à votre boule de poils qu’il s’agit de nouvelles connaissances et pas de simples passants.

Avant la rencontre, vous pouvez prononcer plusieurs fois le nom du copain et en parler à votre boule de poils, pour qu’il intègre déjà ces nouvelles informations.

Et vous, vos poilus ont-ils des amis ??

Dogfriendly

Un centre aéré pour Poilu ? En Belgique ?

25 février 2018

#Le Bon plan DogFriendly with Emi

On se demande souvent « que faire avec son chien ? Quelles activités dénicher ? Quels séjours organiser ? … Voici le bon plan Belgium sympa que nous vous recommandons !

Pssssst ! Tu recherches un atelier canin qui combine légèreté, fun, rires, apprentissage et sécurité ? Tu es en quête d’une activité ludique à partager avec ton toutou, dans une ambiance détendue mais néanmoins encadrée ?

Notre+®quipe.jpg

Nath d’Une fille parmi les Louvettes et Emi du Monde d’Emi te proposent de les rejoindre aux “Walk, Learn & Play” (ou “WL&P” pour les initiés) !

Dogfriendly

Salami&Co – Dogfriendly

13 janvier 2018

#BONPLANUK

Cocooner chez soi c’est bien mais dans un salon de thé c’est mieux !

L’hiver, c’est également savourer le plaisir de se promener, d’apprécier ce changement de saison par des paysages visuellement différents, chaque saison à son charme, ainsi décembre et janvier, c’est surtout l’occasion de s’imprégner de l’ambiance des fêtes de fin d’année ; découvrir les vitrines des magasins et les illuminations qui décorent nos centres urbains.

Pour faire une pause douceur, dans ce marathon de découvertes, quoi de plus agréable que de se poser avec poilu dans un Dog Friendly Coffee House ? Pour ceux qui se rendront prochainement au Royaume-Uni, voici l’adresse à laquelle vous devez absolument vous rendre !

C’est justement la bonne adresse internationale, que nous vous proposons de découvrir.

logo.png

Dogfriendly

BivinsGallery

1 janvier 2018

#Actualités /Dogfriendly

Un galeriste pas comme les autres, pour cause, il est carrément au poilu !

Pour le rencontrer, il faudra vous rendre aux US, dans une galerie d’art de Dallas, au Texas, la « BivinsGallery », qui applique parfaitement le concept Dogfriendly.

La galerie Bivins est détenue et gérée par Karen et Michael Bivins, chacun avec plus de 30 ans d’expérience dans le monde de l’art. Localisée dans le célèbre complexe Crescent à Uptown Dallas, la galerie est directement située en face de l’entrée principale de l’hôtel Crescent Court.

Dogfriendly

Dogparker

26 décembre 2017

#Dogfriendly

 

Même si nous rêvons de partager chaque instant de liberté avec poilu, nous devons quotidiennement faire face aux interdits, par exemple ; interdiction pour poilu d’entrer dans certains magasins, tels que les supermarchés, commerces de proximités spécialisés en alimentation, ou les pharmacies, les accès sont parfois aussi difficiles lorsqu’il s’agit d’accéder à certains services, bureaux, guichets, etc…

Dogfriendly

Un aéroport Dogfriendly ?

14 novembre 2017

#Vu sur la toile;

Nouveautés - Vu sur la toile

 

 

 

Introspection: Bien que “l’ancien continent” européen pointe souvent du doigt son jeune “homologue” américain, notamment dans le domaine politique, il n’en demeure pas moins qu’il nous faudrait le prendre en exemple, du moins, dans un domaine bien particulier…

USA Airport, Dogfriendly un exemple à suivre…

Les aéroports, et plus largement, le fait d’embarquer dans l’avion, d’effectuer un parcours dans les airs, constituent une grosse source de stress chez bon nombre de voyageurs. L’appréhension, la “phobie” de l’avion, les escales, les courses-poursuites afin de trouver la porte d’embarquement, l’angoisse de perdre les bagages, les circonstances du voyage, elle-même, qui peuvent parfois s’avérer pénibles, les délais d’attente… Bref, l’aéroport, n’est pas toujours le lieu idéal pour se détendre… On relâche bien souvent, la pression, seulement arrivé à destination.

Dogfriendly

La clairière à Lille

11 novembre 2017

#Fait bon vivre chez les Ch’tis

Actualité 2017 

Dogfriendly.jpg

“Manger pour vivre ou vivre pour manger ?”

Manger, est indispensable mais peut également s’avérer un véritable plaisir, l’art de la table, la suprématie des saveurs; le culte de la fourchette; en ce moment détente que l’on peut passer à table en bonne compagnie… malheureusement, c’est rarement celle de notre poilu, car ils sont souvent “Persona non grata” … Et pourtant, ce sont des plaisirs que l’on voudrait vraiment partager avec eux ! Le restaurant, Nous et lui, attablés pour une soirée tête à truffe, en savourant de bons petits plats, …

ET si c’était désormais envisageable ?

Mag

MAG – Novembre – Be yourself

3 novembre 2017

#La nouveauté

MDIAQ!

“Parce qu’il est important d’être et de rester soi-même, parce que vous nous inspirez, sans nous influencer, parce que la vie est faite de belles rencontres et que le partage tout comme l’échange restent nos priorités, parce que notre passion nous unit et en l’occurrence, ici nous réunit … “

Be Yourself … 

cover November.jpg

Cliquez ici pour lire votre MAG

 

 

MDIAQ

 

Dogfriendly Vacances Winter is Coming

Faisons la valise de Poilu, pour les vacances !

2 juillet 2017

#En route pour les vacances …

L’humaine, je crois que les copains sont presque sur le départ des vacances!

Nous aussi, Queeny, on part en vacances ! 

L’humaine, et si on les aidait en faisant nos valises ensemble?

Excellente idée, nous sommes des championnes de la valise, vous allez voir, on va vous aider … Action // Réaction !

Pour commencer, à vos valises …

Dans le cas de Queeny, j’ai opté pour un sac de voyage, plus facile à ranger dans le coffre !

IMG_1730.JPG

L’humain ça y est, j’ai regroupé mes affaires ! Hop dans la valise et on s’en va ! 

Hum… Queeny, il y a autre chose à mettre dans la valise que tes jouets, non?

Tu as raison, il y a les friandises aussi… mais ça, on les mettra dans la tienne, moi je manque de place !

Que faut-il prendre dans la valise de Poilu pour les vacances ?

Dogfriendly Vacances

Camping avec Poilu, les indispensables !

27 juin 2017

#Séjour dans la nature

En route pour l’aventure !

illustration queenyL’humaine, on a encore été recalée pour Koh Lanta … C’est la faute de Brogniart, je te dis qu’il préfère les chats ! 

Je sais Queeny, mais ce n’est pas grave, on va faire du camping, pour nous ça sera pareil ! 

On va dormir dans le jardin ? 

Non, on va camper dans la nature ! 

Si tu ne vas à Koh Lanta, Koh Lanta viendra à toi… 

L’humaine, il va falloir nous équiper ! Bivouac, Camping… Nous voilà !

Dogfriendly

Dogfriendly Belgium

16 février 2017

#Si tu vas saluer le petit chien qui “pisse”!

 

Cet article va te donner des idées… !

 

IMG_6602-970x642.jpg

Source photographie

Un peu d’histoire

Moins célèbre que son homologue, le Manneken Pis ou de sa fiancée Jaeanneke Pis, le chien Zinneke Pis fit son apparition à Bruxelles, en Belgique sous l’initiative de son créateur, le sculpteur Tom Frantzen en 1999. Il est situé entre la place du vieux Marché aux Grains et la rue des Chartreux. C’est -à -dire au cœur même du centre historique de Bruxelles. Parsemées de petites ruelles sinueuses, de bâtisses intemporelles…

Bref, la ville de Bruxelles, reste un plaisir pour les amoureux de villes trouvant leurs origines au Moyen-Âge, trace des enceintes par ses portes encore visibles car, oui, la ville  fut jadis une ville fortifiée, cours d’eau encore visible dans une arrière-cours du centre-ville, cependant accessible aux touristes, il s’agit de l’îlot Saint-Géry

Source photographie

Un vrai bonheur de découverte et de dépaysement !

D’autant que… la Belgique, c’est top pour le shopping, les restaurants et les musées… mais aussi pour les Poilus ! 

On vous présente nos bons plans Dogfriendly, MADE IN BELGIUM !

Dogfriendly

Je t’emmène à une expo…

13 août 2016

#VIESOCIALE #SORTIE #JETEMMENE

Je t’emmène voir une expo pour poilu

Les poilus sont des êtres sensibles, cette affirmation incontestable trouve une illustration parfaite, de par cette action merveilleuse mise en place à Londres. La sensibilité et l’art allant de paires, il était temps qu’une exposition soit vouée à nos poilus, non pas une exposition sur les poilus mais bien une exposition destinée au poilu.

Dogfriendly

Ce soir, je t’emmène au resto !

1 août 2016

Ce soir tête à tête avec poilu … au resto !

Le resto, un moment de détente et plaisir gastronomique … qu’on aime partager entre amis, en famille, avec son chéri … mais aussi avec poilu.

Sauf que passer sa soirée planquée sous la table avec un maigre bol d’eau… ce n’est pas vraiment palace pour chien.

Voilà l’endroit qui a clairement tout compris au concept de “Petfriendly”

 Le pub de l’hôtel Carrington Sydney 

Ce pub ne se contente pas de tolérer poilu durant votre repas… il invite poilu à table en lui proposant un menu spécial. Un service adapté qui permet à poilu et vous de partager un vrai tête à tête, comme les namoureux !

Au menu pour poilu 

20

© thecarringtonsydney

Tatare de boeuf, steak et légumes sans oublier le biscuit en dessert.

Un dîner au calme ?

Pas toujours, dans ce pub de nombreuses animations à thème pour poilu sont organisées … spectacles, vente aux enchères pour association canine, tout ce qu’il faut à poilu pour passer une agréable soirée !

Sous la table vous pensez ? 

Sans titre 5.jpg

©thecarringtonsydney

Poilu sera traité comme un client avec égard … pas d’obligation de “cache-cache” sous la table, poilu et vous mangerez en toute complicité !

Aux commandes de cette initiative un amoureux des poilus qui ne manque pas de reverser une partie de l’addition de votre poilu à une association venant en aide aux chiens abandonnés.

Bref, une bonne motivation pour partir visiter l’Australie !

Pour suivre l’actu thecarringtonsydney sur Instagram Clic 

MDIAQ

 

Dogfriendly

Parc d’aventures

31 juillet 2016

02

Les parcs d’attractions à thème sont un bon moyen de s’amuser, se détendre, se dépasser lorsqu’il s’agit de parcs à vocation sportive. Une sortie familiale ou entre amis à la journée voir en certains cas étalés sur plusieurs jours. Les parcs à thèmes les plus prisés en France sont bien évidemment Disneyland Paris, Le Futuroscope, le Puy du Fou, le parc Astérix,… et j’en passe. Outre le divertissement que ces parcs à thèmes peuvent générer pour l’individu, ils ont autres chose en commun… ils n’ont pas pour vocation d’accueillir nos poilus.

Mais dans ce cas… Comment faire pour que Poilu puisse également profiter pleinement des joies d’une journée à l’aventure dans un parc à thème ?

On l’emmène au parc d’aventures Out-Dog situé dans les Vosges ce parc est entièrement dédié aux poilus.

 

Out-Dog ou l’aventure à portée de nos poilus; 

Le parc Out-Dog propose plusieurs activités adaptées à nos poilus, des activités à pratiquer patte dans la main… en équipe. Ces activités permettent de renforcer la complicité existante entre vous et votre poilu, de se dépenser tout en s’amusant, de surmonter des obstacles liés à certaines craintes personnelles de votre poilu ( peur de la hauteur, de marcher en équilibre, …)

Toutes ces activités vont vous permettre d’apprendre, de progresser, de souder votre équipe en vous amusant. Le tout dans un cadre naturel verdoyant et régénérateur. C’est par ailleurs la raison d’être de ce parc, conceptualisé par des amoureux de chiens qui souhaitaient créer un lieu dans lequel la complicité et la relation entre poilus et humains seraient à l’honneur. Lorsque poilu devra ramper pour passer dans un tunnel… vous ramperez avec lui pour y passer également, tantôt à l’avant pour le motiver, tantôt à l’arrière parce qu’il sera votre aide.

La complicité, l’aide, le dépassement de soi fonctionnera dans les deux sens, comme dans votre quotidien; C’est par ailleurs ce qui est très plaisant dans ce concept, On s’amuse ensemble, On se dépasse en équipe !

 

Quelles sont les activités proposées par le parc ?

1. Le parcours Out-Dog accessible à tout type de chien, du plus petit au plus grand, du plus sportif au plus flemmard. Par ailleurs, le temps de réalisation du parcours peut varier entre une à deux heures en fonction de vos performances ( Soyons honnête, ce n’est pas forcément poilu qui sera à la traîne face aux obstacles … )

Exemple d’activités qui composent le parcours de 20 obstacles au total, garanti sans danger pour votre équipe :  Passer sur des poutres, dans des tubes, grimper sur des bottes de paille, passer des obstacles faits de pneus, de boue, de cordes, de bouteilles plastiques… Ramper sous des filets, passer des haies ou pousser une brouette en gardant le chien dedans…

Tarif : 15 euros pour vous et votre poilu, 5 euros pour un accompagnant sans poilu, et 20 euros avec un poilu de l’équipe Out-Dog.

Notons, qu’il faut prévoir des vêtements de rechange ou des vêtements chaud selon la saison (Neige possible pour une partie du parcours )

 

2. Le cani- trotinette 

Cette activité se pratique à l’aide d’une trotinette tout terrain équipée spécialement pour que vous puissiez en profiter plainement avec poilu. Effectivement, celle-ci est équipée d’une fourche amortie, de pneus tout terrain et d’un bon système de freinage , elle s’utilise sans chien, et elle est adaptée à la conduite d’un chien en toute sécurité, grace à une barre et une ligne de trait amortie .

Tarif : 20 euros la location d’une heure avec votre poilu, possibilité de prendre un forfait une heure plus le parcours aventure pour 30 euros. Encore une fois l’activité vous est proposée avec un poilu de l’équipe Out-Dog pour 25 euros.

3. Le cani -VTT

Location de VTT équipé d’une barre de sécurité , prêt de harnais adapté, conseil, parcours balisés.

Tarif: Identique à celui du cani-trotinette, 20 euros de l’heure, forfait à 30 euros avec le parcours aventure et 25 euros pour pratiquer l’activité avec un poilu de l’équipe Out-Dog.

4. Le cani-patinette 

Cette activité se substitue aux autres attractions en cas de neige. Attention, elle nécessite une réservation. 

Il s’agit de patinette très légère constituée de deux patins et d’un guidon, que l’on peut freiner aisément grâce à un tapis en caoutchouc.

Le tout en vidéo afin de vous faire une idée des activités proposées 

©Manue Out-dog

Les gros plus du parc: 

Des stages sont également organisés, des stages tout publics dispensés par des professionnels de l’éducation, de la santé, des sports canins. Ceux-ci peuvent être suivis en groupe ou en individuel lors des sessions organisées. Selon des thèmes en relation avec les activités du parc, sports canins, canicross, cani-Vtt – trotinette ; flyball, préparation physique des chiens sportifs, découvertes des massages et du bien être canin. Ces stages sont complets car ils sont composés de l’aspect théorique et pratique.

Tarif : 35 euros la demi-journée de 3heures, 85 euros la journée complète (de 9h30 à 17h) et 145 euros les deux jours. Avec des tarifs régressifs pour les groupes, -10 % à partir de 2 personnes, -20 % à partir de 5 personnes. 10 euros pour manger tous ensemble au restaurant.

Pour ce qui est de l’hébergement, il y a un gîte sur place 50 euros la nuit en saison d’été, capacités (2 à 6 personnes).

Une boutique sur place mais aussi en ligne avec tout le matériel nécessaire aux sports canins. Clic 

Un parc véritablement pensé pour nos poilus mais attention, il n’en reste pas moins un espace dans lequel les règles de bienséances sont à respecter; par exemple: être détenteur d’une licence sportive, ou un certificat médical de bonne santé de moins de trois mois. Si ce n’est pas le cas, pas de soucis, respirez, il vous suffira de signer une décharge avant de vous lancer dans les activités. Les poilus doivent être tenus en laisse dans l’enceinte du parc, ils doivent par ailleurs, être identifiés et détenteur d’un passeport (carnet de santé) en ordre de vaccination, restriction concernant les chiens de première catégorie durant les heures publiques ( il ne s’agit pas d’une exclusion, ils sont également les bienvenus au parc mais à des heures différées, on pense à tous chez Out-Dog) et muselière obligatoire pour les chiens de catégorie 1 et 2. Il est également recommandé de ne pas faire manger votre poilu au moins 3 heures avant l’activité ( il en va de même pour certains humains… dont nous ne citerons pas les noms …)

L’équipe d’Out-Dog se compose de 9 poilus qui ont clairement tous pour vous faire craquer, des bouilles de sportifs mais surtout de gentils loulous qui donnent envie de faire leur connaissance ! Shane, Etno, Kivik, Ciako, Speedy, Hancock, Forest Gump, (avec un nom pareil, je ne pense pas que My Queen lui proposerait de faire la course , prems à la récompense, ça lui ferait un bon régime n’empèche ^^) Haven, Strike, ..

Aux commandes de ce paradis pour nous et nos poilus ?

Emmanuelle Hameury, est-il nécessaire de la présenter ? C’est une sommité en matière de sport de traîne, 29 années de compétition et de sports liées à ces activités, une connaissance des sports canins mais aussi des titres de Vice -Championne et championne dans ces disciplines au national et à l’international.  Une personne compétente et disposée à partager ses expériences et ses connaissances pour que votre passage dans son parc soit un moment de pur bonheur inoubliable avec poilu ! 

Bref, ce parc c’est véritablement le lieu dont on rêvait, et qu’il faut absolument “bouquer” pour vos prochaine vacances, plans aventures et escapades en perspectives avec poilu ! 

Les liens utiles : 

Le site pour les renseignements et les réservations Clic 

La chaine Youtube pour des vidéos Clic 

La boutique pour un shopping sportif en prévision de votre visite au parc Clic

 

Alors les poilus, on se fait une virée au parc Out-Dog cet été ? 

MDIAQ

Les passionnés Vacances

Le Toutourisme

31 juillet 2016

Logo Toutourisme (2).jpg

On en rêvait et ils l’ont fait… Le Toutourisme, ces humains qui garantissent à nos poilus un accueil de VIP, une information et des conseils sur nos lieux nos vacances !Les vacances se préparent et davantage lorsque poilu est de la partie, pour des vacances réussies vous bénéficiez désormais d’un atout de taille qui deviendra prochainement l’incontournable point de chute des vacanciers et de leurs poilus.

Nous avons interviewé Aurore, de la maison du tourisme de Gap, l’une des membres de l’équipe du Toutourisme.

Le Toutourisme, qu’est-ce que c’est … ? Toutou= poilu, risme comme tourisme… c’est du tourisme pour poilu alors ?

Queeny… sort tes lunettes de soleil, on va investiguer en posant la question directement à Aurore !

Aurore nous éclaire sur la question : ” Le Toutourisme est un concept qui a pour but de valoriser et personnaliser l’accueil et l’information des touristes propriétaires d’animaux de compagnie, que nous accueillons en grand nombre dans nos structures chaque année ! Chaque visiteur d’un Office du Toutourisme repart avec son pack accueil complet, dans lequel il trouvera canisac, sticker du Toutourisme, cadeau de nos partenaires… et bien sûr le guide Accueil du Toutourisme, propre à chaque Office, qui va réunit toutes les informations (partenaires motivés, balades, informations diverses …) nécessaires pour des vacances “Dog friendly” ! Sans oublier le Toutoubar à disposition : eau fraîche assurée !”

 

Génial, ce sont donc des offices du tourisme qui offrent un accueil, des informations, des conseils, tant aux humains qu’aux poilus à qui ils réservent un traitement de VIP en leur offrant même un pack de bienvenue.

Le Toutourisme c’est nouveau ? Et bien non, pas si nouveau que cela … pour trouver les origines de ce concept totalement Dog friendly , il faut remonter le temps, jusqu’en 2007, précisément. C’est l’office du tourisme de Troyes qui a lancé le concept, il a ensuite souhaité mettre le concept et le label à la disposition de tous les offices du tourisme souhaitant s’y investir. C’est ainsi, qu’en 2010, le club du toutourisme vit le jour.

Un club qui depuis s’est agrandi comme nous l’explique Aurore: ” En 2015, trois nouveaux Offices du Toutourisme nous ont rejoints et nous espérons qu’ils seront encore très nombreux à se lancer dans l’aventure ! De notre côté, nous nous rapprochons de villes ayant déjà quelques “actions” en faveur de nos amis canins…Chaque Office a “sa propre mascotte” mais notre label est inspiré du bouvier bernois .” 

Actuellement, ce club compte neuf membres parmi lesquels : Avalon, Sedan, Troyes, Lac du Der, Château d’Olonne, La tranche sur Mer, Marne & Gondoire, Istres et Gap.

 

Concrètement, comment s’organise le Toutourisme dans les structures d’accueil ? On vous dit tout des coulisses de cette belle aventure;

Dans chaque office, il y a une personne qui est davantage en charge “du dossier” Toutourisme, mais elles sont toutes des amoureuses de poilus dans l’équipe.

Aurore nous explique le lien qui les unit aux poilus ”  L’avantage est que nous connaissons bien – de manière personnelle – les problématiques qui peuvent être rencontrées avec les chiens lors de départs en vacances (ou tout simplement dans la vie quotidienne) donc nous essayons toujours de renseigner au mieux notre clientèle ! Pour ma part, je suis accompagnée de 2 bouviers bernois : Farah et Poki, qui ne passent pas vraiment inaperçus et qu’on ne case pas dans un mouchoir de poche ! Je suis confrontée tous les jours à de bonnes (et moins bonnes) réactions lors même de simples randonnées… alors j’essaye toujours de conseiller au mieux mais aussi de “changer” les a priori !”

DSC_3268.JPG

– Farah et Aurore – ©Toutourisme

Ce qui nous garantit un encadrement de confiance emprunt d’un subtil mélange entre connaissance et compréhension de nos besoins ainsi que ceux de nos poilus ! Que du bonheur ce Toutourisme !

Dans les offices de Toutourisme, la surprise est souvent au rendez-vous pour les humains qui ont plutôt l’habitude de demander s’ils sont autorisés à entrer avec leur poilu. On imagine très bien la surprise d’un accueil de VIP avec cadeaux, photos pour immortaliser le moment et rejoindre les autres Globepoilus présents sur la page Facebook, toutoubar, câlins, … L’office du Toutourisme c’est donc avant tout un endroit convivial, d’échanges, de rencontres, un lieu dans lequel on ne manquera pas d’attention à votre poilu ! C’est l’office du tourisme comme dans nos rêves !

Par ailleurs, on peut compter sur ces équipes, en toutes circonstances… Aurore partage avec nous l’une des anecdotes qui l’a fait sourire :Le jour où on m’a demandé d’examiner une coupure de coussinet… moi qui avait toujours rêvé d’être “vétérinaire” ;)” 

On vous l’avait dit … L’équipe du Toutourisme c’est une équipe en or, qui ne recule devant rien pour vous satisfaire ou vous venir en aide !

Quels sont les futurs projets du Toutourisme ?

L’année 2016 est une année de changement, nouvelle identité visuelle, nouveaux partenariats, éditions de sacs pour les toutous packs, cani-rando, animations, … cette super équipe ne manque pas d’idées !

Le mot de la fin revient à l’équipe du Toutourisme porté jusqu’à vous par Aurore, sa digne représentante : ”  N’hésitez pas à vous venir nous rendre visite ! Locaux, vacanciers, ou même simplement de passage, nous serons ravies de vous accueillir au sein de notre Office du Toutourisme. Et si vous aimez le concept, faîtes passer le mot à vos amis à 2 et … 4 pattes.”

 

12642961_10207881094763811_1987894516158804904_n-1– Poki et Aurore -©Toutourisme

Nous félicitons les membres de cette équipe pour ces superbes initiatives qui prennent en considération nos poilus, car après tout, les vacances sont un moment de joie en famille ou entre amis, nos poilus en faisant partie intégrante, il est agréable de savoir que quelque part, on pense à leur préparer des vacances de rêve à eux aussi ! La hantise de se faire refuser l’entrée parce qu’on est accompagné de poilu est irrévocablement balayée grâce à des porteurs d’initiatives totalement Dog friendly on se sent rassuré, apprécié et détendu !

Les liens utiles :FacebookLe site / Instagram

mydogisaqueen

signature Queeny

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :