Browsing Tag

Travel

Dogfriendly Vacances

Destination vacances … avec quels outils? Le petit futé… et Co.

11 mai 2019

Non pas de chiens ici…

Je ne suis pas un chien… je suis la poilue à son humaine ! 

Madame, excusez-moi mais les chiens sont interdits sur la plage… (Le gamin qui fait pipi sur la plage, dos à la mer, juste à côté de ceux qui s’empiffrent en laissant des déchets, c’est juste pour les nouvelles cartes postales ou pour m’enquiquiner ?)

Madame, vous ne pouvez manger ici avec votre chien, cependant, vous pouvez l’attacher devant, la rue est relativement calme, notre chargée d’accueil jettera un œil (En période estivale… Tu me prends pour une quiche ?? On dîne dans un jardin extérieur et mon poilu est “persona non grata ??)

Évidemment Madame, nous acceptons les animaux à l’hôtel. Cependant, ils ne sont pas admis autour de la piscine, la boutique, dans le restaurant, dans l’espace petit déjeuner, au bar,… Vous comprenez, c’est une question d’hygiène !(En gros, dans la chambre il est autorisé à entrer, ou vous le considérez admis s’il reste dans le coffre de la voiture sur votre parking ?)

MAIS Où alors ?

Pourtant pour moi les vacances, c’est jamais sans mon poilu…

Pour ne pas les passer coincée dans votre chambre d’hôtel à manger des salades préparées durant toutes vos vacances… il vaut mieux bien les préparer !

Que vous optiez pour la location, l’hôtel, le camping, la chambre d’hôte ou le gîte, il est impératif de savoir si votre poilu, lui aussi, passera de bonnes vacances lors du choix de votre prochaine destination; entendons, est-il accepté, toléré ou carrément interdit de séjour.

Nous avons donc tenté de vous regrouper des informations potentielles utiles afin d’éviter les mauvaises surprises !

Avec Queeny ? 

Queeny est trop (grosse) grande… (il ne faut pas lui dire…) pour voyager en cabine dans l’avion, la soute n’est pas envisageable, elle ne supporte pas le confinement; Ce qui exclus ce mode de transport; Le train s’avère tout aussi compliqué pour des vacances longues durées, pour un weekend c’est jouable, mais pour une semaine ou plus, entre ses affaires et les miennes … avec les changements, etc… ça devient compliqué, j’ai donc rapidement fait une croix sur ce mode de transport !

De fait, avec Queeny nous nous déplaçons principalement en voiture, ce qui nous permet de faire des arrêts fréquents, d’une nuit parfois deux, un véritable parcours touristiques, parfois éloigné des sentiers battus, découvrant ainsi des coins magnifiques qui nous donneront peut être envie de revenir plus longuement une autre année.

Nous privilégions l’hôtel pour nos arrêts, et la location pour nos vacances; cela permet à Queeny de se sentir plus à l’aise dans un environnement qu’elle s’approprie généralement très vite, sans restrictions ou contraintes liés à la cohabitation avec d’autres clients, comme c’est le cas dans les hôtels ! Nous choisissons toujours une location pourvue d’un jardin pour ne pas modifier radicalement ses habitudes.

Ce type de voyage doit être bien préparé, nous réservons nos nuits à l’avance, même s’il nous arriver de prolonger lorsque c’est possible, il faut garder à l’esprit que la période de vacances est chargée pour tout le monde, et qu’il est préférable d’anticiper les réservations pour ne pas se retrouver sans logement !

Pour vous aider à décider du mode de transport, qui influence bien souvent la destination, et vice-versa … Voici un site qui comporte une infographie très complète des modalités de transport aérien ICI sur Globe-Trotting

1. Les choses auxquelles on pense avant les vacances 

  • L’identification par puce ICAD doit être à jour, et éventuellement, les bonus tels que Dispositifs QR-Code ou traceur de géolocalisation.
  • La vaccination et les traitements antiparasitaires internes et externes à jour. Voici un site qui vous propose de télécharger une application vous offrant une cartographie des menaces.
  • On vérifie si le pays de destination applique une période de quarantaine.
  • On pense au certificat de santé et au passeport européen pour les animaux de compagnie.
  • On vérifie la prise en charge de l’assurance. (Responsabilité civile)
  • Installer l’application SOSPETS pour les urgences vétérinaires.

Pour la valise de poilu on CLIQUE ICI 

Sachez qu’un rubrique vacances est à votre disposition sur le blog, vous pourrez y découvrir des produits indispensables, des destinations, des astuces, etc. pour la découvrir, il suffit de cliquer ICI.

2. Les destinations qui posent une réglementation particulière dans l’Union Européenne : Finlande, Irlande, Royaume-Uni, Malte, Suède.

Votre poilu doit avoir au moins 3 mois (jusque -là logique) mais il doit également avoir subi un test permettant de vérifier l’efficacité du vaccin contre la rage, avoir reçu un traitement antiparasitaire (vers et tiques), arrivé sur le territoire par un transport public, officiel et non privé (laissez le jet privé au hangar pour les vacances, poilu voyagera avec le commun des mortels…) Une prise de sang de vérification peut ou doit selon la destination être préalablement effectuée (prenez garde au délai, anticipez !) Par ailleurs, nous vous conseillons de vous rendre directement sur le site officiel (ambassades, ministères de l’agriculture) du lieu d’accueil afin de vérifier que notre liste est complète ou que la législation en vigueur n’a pas évolué.

Soyez particulièrement dans les prochaines années avec le BREXIT car les mesures relatives à l’entrée ou à la sortie des poilus risquent de changer !

3. Les destinations en dehors de l’Union européenne :

Il faut se renseigner directement auprès des ambassades du pays concerné, des documents peuvent vous être demandés, ce qui nécessite une préparation quelques mois avant votre départ !

Les outils indispensables pour préparer ses vacances par ici !

Tout d’abord, je vous propose de découvrir le guide du petit futé “VACANCES AVEC OU SANS SON ANIMAL”

%d blogueurs aiment cette page :