Browsing Tag

Lifestyle

Dog's Mom Life Dogfriendly Les indispensables du Train-Train Lifestyle/ Inspiration Nos tests Wishlist

Quels sont les 5 indispensables de la Dog’s MOM en promenade ?

6 février 2021

#SHOPPINGTIME

Best-Seller du quotidien !

POUR TA DOGMOM…

Dans le quotidien d’une DogMom, soyons clair, il faut pouvoir palier à toutes les éventualités; de fait, il est vivement recommandé de s’équiper pour faire face à toutes situations; en gros, votre sac, c’est l’équivalent du bagage de Mary Poppins… Alors, évidemment, il y a les incontournables qui siègent en permanence parce qu’ils sont vraiment indispensables, et doivent rester dans votre sac pour le quotidien, et les aléatoires, davantage liés aux saisons ou aux destinations. Cet article est le premier d’une série, qui propose d’aborder les “indispensables et les incontournables” pour Dogmom, pour poilu, et ce, au fil des saisons ou selon les circonstances;

Le premier à ouvrir la série, c’est mon kit de promenade, aventures du quotidien; celui qui est toujours préparé pour nos virées à la plage ou en forêt, il reste au porte-manteau et nous attend en l’état présenté ;

D’autant que si vous êtes ici, c’est que vous êtes clairement à placer dans la catégorie des DOGMOMS prévoyantes, le genre de Dogmom qui a toujours plusieurs sacs à déjections en rade pour les dépanner les copines, qui peut improviser un goûter sur le lieu de promenade car vous vous êtes trainer l’équivalent d’un garde-manger sur 5 km sans broncher et que tous les quadrupèdes du coin, étant donnée que vous êtes une Dogmom avec le cœur sur le main, sont chaleureusement invités à partager l’encas de votre boule de poils.

HumamSTYLE

Les produits proposés dans cet article sont ceux que j’utilise dans mon quotidien, étant donné que les goûts sont subjectifs, d’autres références, Wishlist, sont également proposées sur le blog afin que vous puissiez trouver votre bonheur et personnaliser un maximum vos indispensables, selon votre style.

Le porte sac à friandises

Porte sac à friandises, que vous connaissez déjà sur le blog, il s’agit du modèle proposé par la marque Band and Roll; l’avantage de ce modèle réside dans le fait qu’il puisse être attaché à votre sac, et détaché très rapidement, aussi, le cordon assure une fermeture sécurisé, pas de risque de perdre vos friandises dans la nature; et sa matière déperlante lui confère une excellente protection par temps de pluie. Pour rappel, celui-ci est disponible en 3 coloris; gris, jaune et vert, vendu 35.95 euros. Nettoyage à la main afin de préserver les pièces de cuir qui assemble les différentes attaches.

Le porte sacs à déjections

Le porte sacs à déjections de la marque Cloud7; 90% coton et 10%polyester; peut être lavé à 30°; ce qui m’a séduite, c’est son aspect vintage, jeans, relativement casual. Je ne voulais pas de porte sacs à déjection en plastique ou trop guidé pour les aventures dans la nature; il présente également une attache, qui vous permet de le suspendre à votre sac afin d’y accéder plus rapidement. Celui-ci est disponible en deux coloris: bleu ou basalte; vendu 19 euros. Notons, que pour les sorties de “quartier” le mousqueton permet de clipsé et déclipsé rapidement, il peut donc être attaché directement à votre laisse ou votre ceinture.

Pour le remplir, nous vous recommandons les sacs à déjections de la marque Inooko que nous utilisons au quotidien; vendu 1.30 euros le rouleau de 15 sacs; le format 30 rouleaux est disponibles à 39 euros. Pourquoi on les aime ? Ils sont biodégradables et parfumés à l’eucalyptus ! Disponible sur l’e-shop d’Inooko

Le sac de l’humaine

Le sac, vaste débat, nombreux sont ceux qui préfèrent un sac à dos; pour ma part, je suis adepte de la besace, car elle se porte de côté, et permet d’accéder rapidement à son contenu; elle peut également être portée en inversée, c’est-à-dire, en répartissant le poids sur l’arrière du corps; Elle me permet de transporter les affaires de Queeny, en proposant des points d’attaches; mais aussi des poches latérales et une poche intérieure; elle propose une double fermeture, une pression intérieure et deux à l’extérieur. Mélange de cuir et de toile imperméabilisée, elle n’a jamais failli en temps de pluie. Elle est suffisamment grande pour y glisser mon appareil photo et un second objectif, mais suffisamment souple pour épouser le corps même remplie.

La mienne a déjà 10 ans, et pas une ride… elle m’accompagnait initialement au boulot, mais j’étais tellement accro à sa fonctionnalité, qu’elle fut rapidement indispensable également en promenade; il s’agit d’un modèle besace de la marque Aridza Bross acheté aux alentours de 200 euros à l’époque.

Le sifflet

Le sifflet, personnellement, j’ai habitué Queeny très jeune en l’utilisant comme un véritable outil de rappel; pour la simple raison que nous nous promenons beaucoup sur des plages, ou en forêt, et que dans ces environnements soit il y a des animaux qu’on ne souhaite pas déranger, soit il y a des bruits naturels qui peuvent amoindrir l’impact de ma voix (vent, bruit des vagues,…); le sifflet sculpté main, en bois de cerf avec un cordon cuir; de la marque Cloud7 vendu 17.90 euros.

La laisse ajustable

Un incontournable de toutes les Dogmoms adeptes des mains dans les poches, du mug de café, des prises de photos en promenade pour immortaliser les paysages…

J’utilise régulièrement trois laisses ajustables de trois marques que j’affectionne beaucoup, leur point commun étant de pouvoir se porter en bandoulière; c’est l’un de mes critères de sélection lorsque j’achète une nouvelle laisse; Ajustable, portable à l’épaule, robuste au niveau des attaches, et esthétique.

La laisse on en parle souvent; outre le fait qu’il s’agisse d’une obligation légale, on ne peut laisser son chien divaguer sur la voie publique; il y a également une obligation morale, une pointe de bon sens, et aussi, beaucoup d’empathie pour ceux que l’on croise attachés; on peut rapidement effrayer sans le vouloir.

Gardez toujours à l’esprit, que même si votre chien a un excellent rappel, qu’il est sociable et veut juste saluer un humain ou un congénère; parfois ce comportement que vous trouvez charmant est dérangeant pour les autres; un chien âgé, malade, un enfant craintif, des parents anxieux, des humains qui ont peur des chiens…

Promenez son chien en laisse n’est pas une privation de liberté, il s’avère qu’en certaines circonstances, c’est tout simplement une sécurité pour lui et pour les autres; ou encore, une forme de respect pour les personnes ou autres chiens que l’on croise. Rattacher son chien à l’approche d’un congénère ou d’un humain, est un geste sain afin de ne pas entraver l’éducation de la boule de poils que l’on croise; celui-ci peut effectivement être en rééducation, il peut travailler sa réactivité, il peut avoir antérieurement été agressé, les comportements intrusifs de votre chien, même s’il ne pense pas à mal risque de nuire au duo que vous croisez.

La laisse une histoire d’introspection …

Même lorsque votre chien est sociable, par sécurité, courtoisie, prévention et bienveillance; rattachez-le avant le croisement; du moins jusqu’à ce que l’humain du congénère, la personne ou l’enfant signifie le feu vert… En cas de recul, ne prenez pas son refus d’interaction entre votre chien et le sien comme une offense; il y a un vécu, des circonstances, un passif qu’on ne peut deviner en un regard au grés d’un croisement lors d’une promenade !

Il en va de même pour les enfants; l’éducation de ceux-ci vous est méconnue, savent-ils respecter le chien dans leur approche ? En ont-ils peur, ont-ils déjà été mordus ? Dans le doute, il vaut parfois mieux s’abstenir, prendre le temps d’échanger, et encadrer avec vigilance les interactions de nos boules de poils, et ce, même si on a le chien le plus gentil du monde; car PERSONNE n’est JAMAIS à l’abri d’une action ou d’une réaction inadaptée et ce, d’un côté comme de l’autre;

Je fais confiance à mon chien, mais je ne suis pas maître des réactions de ceux qui nous croisons, étant donnée qu’elle adaptera son comportement selon ses réactions, et que je me dois de rester maître de la situation lorsqu’il est question de mon chien, en toutes circonstances, je mise toujours sur la prudence.

La version proposée par Band and Roll, ma plus récente acquisition;

L’incontournable High5Dogs la Clic Laisse, qui nous accompagne depuis 2 ans;

L’indémodable modèle Tiergarten de Cloud7 que nous utilisons depuis 3 ans;

Elles sont toutes disponibles en plusieurs coloris, vendues entre 35 et 139 euros, selon le modèle sélectionnée; toutes sont d’excellente qualité, ajustables, robustes, et surtout, elles traversent le temps sans nous lâcher !

INSPIRATION

D’autres incontournables peuvent être ajoutés à la liste, notamment, pour rassurer ta DOGMOM, on peut recourir à un dispositif de localisation; à découvrir dans la rubrique GeekParadise; des vêtements 100% Dogmoms peuvent être portés pour marquer son attachement, ou encore, un joli écusson brodé à ton effigie ajouté à son sac…

En espérant que notre sélection vous plait, n’hésitez pas à revenir vers nous avec vos suggestions; ou nous poser des questions sur les produits présentés.

<strong>Team Paupiette</strong>
Team Paupiette

𝘘𝘶𝘦𝘦𝘯𝘺, 𝘤𝘳𝘰𝘪𝘴𝘦́𝘦 𝘈𝘒𝘈 𝘱𝘢𝘶𝘱𝘪𝘦𝘵𝘵𝘦 e𝘵 𝘴𝘰𝘯 𝘩𝘶𝘮𝘢𝘪𝘯𝘦 💬𝙵𝚘𝚗𝚍𝚊𝚝𝚛𝚒𝚌𝚎 𝚍𝚎 𝙼𝙳𝙸𝙰𝚀 𝚎𝚗 𝟸0𝟷𝟼 𝗥𝗲́𝗱𝗮𝗰𝘁𝗿𝗶𝗰𝗲𝘀 𝗕𝗹𝗼𝗴 & 𝗠𝗮𝗴 𝟭𝟬𝟬% 𝗗𝗼𝗴𝗺𝗼𝗺𝘀 𝙲𝚑𝚊𝚛𝚐𝚎́𝚎 𝚍𝚎 𝚌𝚘𝚖𝚖𝚞𝚗𝚒𝚌𝚊𝚝𝚒𝚘𝚗 ◽Dღɢℓɨƒєsтγℓє / Иєωs◽ 𝑅𝑢𝑏𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 𝑝ℎ𝑎𝑟𝑒𝑠 : 𝑊𝑖𝑠ℎ𝑙𝑖𝑠𝑡, 𝑏𝑜𝑢𝑞𝑢𝑖𝑛𝑒, 𝐷𝑜𝑔𝑠𝑚𝑜𝑚𝐿𝑖𝑓𝑒,..

Dog's Mom Life Lifestyle/ Inspiration Pour doglovers Only

Quelle DOGSMOM es-tu selon ton signe astrologique ?

6 décembre 2020

#Spécial DOGSMOM

Bon, déjà, l’astrologie, on y croit ou on y croit pas; bien que … parfois, on y croit qu’un peu… Tout est-il, que cela varie bien évidemment, selon le vécu, l’influence du décan; etc… mais parfois, il y a une once de vrai… alors, tu t’y reconnais ?

Complice et déterminée ;

21 mars – 20 avril.

La dogMom bélier a du caractère, elle sait fixer des objectifs, et surtout, elle sait les atteindre ; de fait, il n’est pas rare de la voir lancer des défis éducatifs, relationnels à son duo ou pratiquer un sport canin pour lui permettre de se dépasser tout en renforçant la complicité qui lui est chère. Cependant, très protectrice, la DogMom bélier devra concilier obligation et nécessité de laisser son poilu vaquer à ses activités en solo tout en gardant un œil bienveillant et ne s’en éloignant jamais outre mesure ; il n’est d’ailleurs pas rare que sa boule de poils hérite de son caractère bien trempé ! Elle sait improviser et retomber sur ses pattes lorsque ça s’avère nécessaire ; c’est une DogMom fonceuse, voire impulsive qui devra cependant se modérer avec les années et l’expérience, comme sa boule de poils.

Instinctive et câlineuse ;

21 avril – 21 mai

Elle ne manque pas de compréhension, s’intéresse beaucoup au bien-être physique et mental de sa boule de poils ; le sien est intimement lié à celui de son compagnon ; de fait, elle sait lui proposer des activités adaptées à ses besoins et décrypter ses réactions quasi instinctivement ; elle est d’ailleurs très indulgente. C’est d’ailleurs bien souvent, une adepte des jeux intelligents. Elle est capable d’introspection et intellectualise énormément les interactions humaines et congénères. Aussi, c’est une DogMom douce et aimante pour qui le câlin est une véritable philosophie éducative ; cependant, attention à ne pas se montrer trop possessive envers sa boule de poils ; et à le laisser coexister avec des copains à poils sans se sentir abandonner par son éloignement.

Encyclopédique, le couteau suisse des Dog’s Mom ;

22 mai – 21 juin

Perfectionniste dans l’âme, la DogMom Gémeaux veut faire les choses comme il faut ! Elle n’hésite pas à s’entourer de professionnels avisés, voire à se former très assidument pour parvenir à contribuer pleinement à l’épanouissement de sa boule de poils. Elle est multifonction, D.I.Y., activités variées, promenades savamment élaborées en amont ; elle devient rapidement, une mine d’informations pour les copines Dog’s Mom. Elle a un instinct Mom très prononcé, de fait, elle appréhende les séparations trop longues avec son poilu ; dans son monde idéal, poilu l’accompagne partout ; attention cependant à garder les pieds sur terre, certaines personnes peinent parfois à comprendre cette relation fusionnelle !

Dévouée et émotive ;

22 juin – 22 juillet

C’est la Dog’s Mom empathique, qui vit pleinement toutes les déconvenues de sa boule de poils comme s’il s’agissait des siennes ; les autres chiens ne veulent pas jouer avec toi… Mon dieu, elle se sent mal comme si, elle-même avait été rejetée… Douce, tendre, rassurante mais surtout hypersensible, elle n’est pas prédisposée à incarner l’autorité, pour elle tout est question de communication et confiance. Très investie et à l’écoute, elle devra prendre garde à ne pas se laisser déborder par ses émotions, au risque de passer pour l’éternelle mère poule du parc à chiens… d’autant, qu’elle a tendance à trouver son réconfort plus souvent auprès des quadrupèdes que des bipèdes.

Ambitieuse et perfectionniste ;

23 juillet – 22 août

La Dog’s Mom lion conçoit sa boule de poils comme son extension, elle projette donc tout naturellement les ambitions et les exigences qu’elle s’impose, à son compagnon quadrupède. Toujours tiré à quatre poils ; soigné et bichonné, sa boule de poils est un reflet d’elle-même ; son éducation est importante et ses réussites sont valorisées en permanence. Cependant, la Dog’s Mom lion cède facilement au concept de poilu roi, en gâtant énormément sa boule de poils ; des récompenses bien méritées souvent à la hauteur de ses exigences ; elle devra malgré tout faire attention à ce que son compagnon n’en use et abuse pas trop souvent pour parvenir à ses fins, par culpabilité.

Méthodique & organisée ;

23 août – 22 septembre

S’il est bien une Dog’s Mom prédestinée au BARF c’est elle ; toujours un train d’avance, une organisation sans faille, une anticipation des besoins avant même que poilu n’en ressente les premiers signes. Elle ne se laisse jamais déborder ; c’est celle qui vous tendra un sac à déjection, une lingette, qui a une réserve de biscuits suffisante pour nourrir tous les chiens du parc ; et en prime, qui vous propose un rafraichissement humain, entre deux conseils très avisés ! Elle est disciplinée et bienveillante en toute circonstance ; attention, il faut cependant, qu’elle pense à se préserver des moments à elle ; trop d’attention donnée aux autres, implique parfois d’omettre de s’écouter soi-même.

Harmonieuse et positive ;

23 septembre – 22 octobre

L’équilibre joue un rôle important dans les relations de la Dog’s Mom balance avec sa boule de poils ; dans cet univers tout doit être harmonieux, agréable, pas de conflits, pas de cris, et surtout, jamais de punition ; Très positive, elle peine à dire NON, … Elle peut se montrer très attirée par les communications animales, car elle a besoin de comprendre, justifier, expliquer et améliorer en permanence. Elle se montre donc très à l’écoute des signes avant-coureurs d’une problématique ; Cette Dog’s Mom sait anticiper, et remédier aux difficultés ; attention, cependant, elle câline beaucoup mais craque devant la jolie bouille de poilu ; qui parfois peut la mener par le bout du nez.

Protectrice et possessive ;

23 octobre – 22 novembre

La Dog’s Mom scorpion est très attentive à sa boule de poils, parfois même un peu étouffante ; elle peut recadrer un chien en promenade si elle juge que son approche était inappropriée ; elle n’a d’ailleurs pas la langue dans la poche, et nommera un chat … bah … un chat ! Cela étant, c’est un cœur énorme, et tout ce qu’elle fait, n’est jamais mal dirigé ; elle est très préoccupée par la sécurité de sa boule de poils ; avec les années, elle trouve généralement le juste équilibre dans la manière de dire les choses ; tendre et disponible pour tous, à commencer par son poilu; elle devra cependant faire attention de ne pas indirectement couper sa boule de poils des congénères en agaçant les autres Dog’s Mom par son côté surprotecteur qui peut être interprété, à tort, comme inquisiteur.

Bohème et fantaisiste ;

23 novembre – 21 décembre

La Dog’s Mom sagittaire est une grande idéaliste ; du coup, elle prend son rôle de Dog’s Mom très au sérieux, pour elle, c’est limite une mission divine. Indépendante de nature, elle parviendra cependant à faire une énormément place à sa boule de poils ; très investie, mais guère sévère ou préoccupée du qu’en dire t’on ; elle et sa boule de poils vivent dans un monde qu’il est parfois difficile d’intégrer ; elle aime les grandes évasions, et entretient son syndrome de Peter Pan avec son quadrupède. C’est une super Dog’s Mom qui ne se laisse pas démonter par les difficultés mais qui parfois à tendance à les intérioriser plutôt que de les partager avec d’autres humains. Elle devra continuer à se montrer indulgente sans pour autant sombrer dans le laxisme, sans se couper du monde humain ; sous peine de voir sa boule de poils jouer les dramaQueen ;

La main de fer dans le gant de poils ?

22 décembre – 20 janvier

Clairement la Dog’s Mom capricorne n’est pas la Dog’s Mom qu’on tourne en bourrique ; elle ritualise et orchestre d’une main de maître ; toujours avec douceur et pédagogie, mais clairement sa boule de poils a de forte chance d’être le premier de classe du club canin. De fait, elle valorise énormément, et parle beaucoup de son poilu car elle en est très fière ; elle s’arrange toujours pour qu’il ne manque de rien et sélectionne toujours le meilleur très scrupuleusement ; il n’est pas rare d’apprendre une polémique alimentaire ou un retrait de produits de sa bouche car elle gère avec fermeté tout ce que poile approche de près ou de loin ! Cependant, il ne faut pas que la Dog’s Mom oublie de temps à autre de lâcher prise, et de mettre la barre moins haute, à force de se montrer exigeante avec elle-même et son compagnon, elle risque d’oublier de savourer l’instant présent.

Fun et décontractée ;

21 janvier – 19 février

La Dog’s Mom verseau est facile à repérer ; c’est celle qui s’amuse à sauter dans les flaques de boue avec sa boule de poils ; qui a le smile en sortant promener les jours de pluie, et qui voit le verre a moitié plein alors que tous, le conceptualise à moitié vide. Cette Dog’s Mom est créative et pas vraiment adepte de l’autorité ; elle ne culpabilise pas trop en partageant un morceau de fromage avec sa boule de poils car la vie est trop courte, et ça, elle a pleinement conscience. Cependant, elle devra faire attention à marquer certaines limites pour que son quadrupède s’intègre parmi les congénères, à force de tout partager, il pourrait finir par penser, qu’elle aussi, est un chien, ou carrément lui, un humain.

Empathique et généreuse ;

20 février – 20 mars

La Dog’s Mom poisson, veut tout ce qu’il y a de mieux, une belle vie, remplie et heureuse ; de fait, elle va tout mettre en œuvre pour que cela soit le cas ; se faisant parfois passer au second plan ; sa boule de poils est sa priorité vacances, sorties, cadeaux ; pour poilu rien n’est trop beau. Cependant, elle peut se montrer très angoissée, notamment, lorsqu’il est question de la santé de poilu ou de ses interactions avec des congénères inconnus ; de fait, elle cède facilement aux caprices, justement, parce qu’elle fait du bonheur de poilu une priorité. Attention à ne pas se laisser déborder par les émotions et le stress, car poilu peut le ressentir.

Dog's Mom Life Lifestyle/ Inspiration NatureLovers Soins et quotidien Pour doglovers Only

Un poilu engagé dans l’écologie…

1 novembre 2020

#ECOFRIENDLY

L’éco-responsabilité, un concept plus vaste qu’il n’y paraît…

Au cœur de cette thématique, la nécessité de consommer moins, sans abstraire la notion de consommer mieux.

Consommer moins, afin de limiter la surproduction, nous sommes pleinement conscients, que la surconsommation a un impact dramatique sur l’écologie et que la surproduction est un véritable fléau pour notre environnement ;

De même, favoriser le développement durable est l’enjeu majeur de ces dernières décennies, et manifestement, il le restera encore longtemps, du moins, tant que nous, consommateurs ne prendront pas notre « destinée en main ».

Consommer en pensant à demain, répondre aux besoins d’aujourd’hui sans amoindrir la capacité d’exploitation des ressources demain. Placer l’écologique au centre de notre réflexion sans l’opposer à l’humain, c’est là, le cœur même du concept de développement durable ; nous sommes un tout, qui se doit de tendre vers la cohérence en matière de coexistence ; de fait, la réduction des inégalités est également l’une des clés de voûte de cet édifice qu’est l’humanité ; c’est pourquoi, l’acte d’achat se complexifie pour celui qui souhaite concilier consommation et éthique …

Consommer sans souffrance qu’elle soit humaine ou animale, consommer durable pour ne pas racheter en permanence ; consommer solidaire pour contribuer à un vivre mieux pour tous, consommer rationnel pour éviter les achats impulsifs, consommer équitable pour que tous soient valorisés dans la sphère de production, consommer en pleine conscience car on est en droit d’attendre la transparence, l’information et la sollicitation de notre libre arbitre !

Cette série d’articles, sur cette thématique spécifique, me tenait a cœur, il est en quelque sorte la matérialisation de ma rédemption, j’ai longtemps été une grande consommatrice, je suis souvent restée attachée à mes ornières ; cependant, depuis quelques années, les constats, que beaucoup dénient encore à tort d’alarmistes, ont trouvé écho en moi, car personnellement, je les considère comme réalistes !   

Nous sommes de plus en plus nombreux à placer l’écologie et l’éco-responsabilité au cœur de nos préoccupations ; soucieux de préserver notre planète avec éthique, nous modifions nos us et coutumes afin d’y intégrer une dimension de consommation « durable ».

Si vous souhaitez changer de cap en y intégrant votre boule de poils, c’est possible, cette série d’article est conçue pour vous y aider… Il est fruit de ma réflexion personnelle, et des adaptations mises en place dans notre vie depuis quelques années.

Changement de cap….

Stylé avec éthique… Les deux sont conciliables

Les colliers en cuir n’ont pas le monopole du « style », il existe plusieurs alternatives qui permettent de mettre votre boule de poils en valeur sans recourir à ce matériau, qui de plus en plus, se trouve au cœur de polémiques relatives aux conditions d’élevage et d’abattage des animaux dont la peau sera prélevée afin de réaliser cet accessoire ! Aussi, nous pouvons soulever le questionnement suivant ; « une bête sur une bête », est-ce bien éthique ? Ici encore, tout n’est que question de convictions ; d’aspiration et d’engagement ; mais il est important de savoir, qu’il existe des accessoires superbes, conçus et réalisés sans la moindre cruauté animale, car la mode change, progressivement, suivant l’éveil des mentalités, et qu’il n’est jamais trop tard pour emboîter le mouvement du cruetly free… Une sélection de 4 styles, pour adopter ce nouveau mode de consommation, alternatif au cuir ;

J’ai personnellement décidé de renouveler le dressing de Queeny en ce sens, voici ma sélection à découvrir sur le blog : Hoadin / Koko collective / Pawness / Herzog / Cloud7 la collection Vegan / See Scout Sleep.

D’autres viendront ultérieurement étoffer cette liste, par des articles “vu sur la toile”

L’hygiène écofriendly à portée de pattes…

Ici aussi, des gestes simples sont à privilégier lorsque l’on souhaite intégrer pleinement poilu dans l’univers de l’éco-responsabilité ; à commencer par se montrer regardant quant à la composition de ses produits de soin, en favorisant un maximum les produits naturels et en limitant au maximum les produits chimiques, qui sont, notamment, responsables de pollution.

Plusieurs marques éco-responsables sont présentées sur le blog, dans les rubriques bulles de savon et naturelovers.

D’autres attitudes à adopter pour contribuer à préserver notre environnement… Limiter les bains qui génèrent une forte consommation d’eau, grâce à la mousse lavante et privilégier un savon solide, afin de minier l’empreinte Carbonne des contenants; il en va de même pour la prévention, en favorisant des antiparasitaires naturels afin de limiter l’impact écologique; On a un crush sur le savon Aston & Astrée; une collaboration au poil.

Ces gestes favorisent non seulement, la limitation de surconsommation d’eau, qui, pour rappel, reste un Graal dans certaines régions du monde ; et la réduction des déchets, les savons solides ne sont pas conditionnés dans des bouteilles plastiques, c’est donc un moyen concret de militer contre la pollution.

Food, pour manger sain et responsable…

L’écoresponsabilité alimentaire passe inévitablement par la composition, mais aussi par la traçabilité, la provenance des ingrédients ; plus globalement, lorsqu’il est question de viande, il s’agit de producteurs et de méthodes d’abattage prenant en considération la notion d’éthique. L’Union européenne ne garantit pas l’équitabilité de ces deux mesures… C’est pourquoi un produit MADE In France avec provenance UE, n’est pas forcément un produit éthique ou écoresponsable, soyez donc vigilants !

Conseils : Privilégiez les produits naturels ; circuits courts, production locale, labels attestant d’un engagement écologique ou éthique ; par exemple pêche durable, élevage en plein air ; sélectionnez également vos produits en fonction du packaging : recyclable, recyclé, papier kraft, tetra et bocaux plutôt que plastique ou conserve; Plusieurs marques d’alimentation ou de friandises sont proposées sur le blog, ainsi que des bonnes adresses pour les “shopper”. Idéalement, il faut privilégier les compléments naturels, issus d’une agriculture éthique.

Playtime, des jouets aux matériaux engageants et engagés ;

Sur le marché, on trouve de plus en plus de marques qui propose des jouets durables et éco-responsables, très souvent réalisés à partir de matériaux recyclés. Ainsi, plusieurs d’entre elles sont à retrouver dans la rubrique salle de jeux; notamment la marque “Planète Dog” pionnière en la matière;

Les astuces récup & Antigaspi, simples à appliquer

L’eau : Source de vie ; elle est indispensable, vue du ciel, elle semble, à juste titre être abondante. Effectivement, l’eau des océans et des mers recouvre 71 % de la surface de la Terre, contre 29 % pour les terres émergées. Vue de l’espace, la Terre apparaît bien comme la « planète bleue » ! Toute l’eau présente sur la Terre représente un volume de 1,4 milliard de km3. Cependant, l’eau salée des mers et des océans représente plus de 97 % du volume d’eau total, l’eau douce, quant à elle représente donc un peu moins de 3 % de ce volume. La problématique réside dans l’inégale répartition de cette ressource. C’est pourquoi, il est important de ne pas la gaspiller.

Quotidien, que faire ? Recycler l’eau des écuelles… Nous changeons régulièrement l’eau des écuelles de nos compagnons, jusqu’à plusieurs fois par jour en été, pour y remettre de l’eau fraîche ; Il est indispensable de ne plus jeter cette eau à peine souillée dans nos éviers ; elle peut être utilisée pour les plantes, les oiseaux du jardin ou du balcon, nettoyer les jouets de poilu, le nettoyage de la gamelle etc.

Bonus : Pour petit d’homme, voici un dossier de l’UNICEF qu’il peut être intéressant d’aborder en famille.

Les poils : Les poils perdus au moment des mues peuvent, eux aussi, être réutilisés, vous pouvez soit les offrir en présent aux oiseaux de votre jardin pour qu’ils les utilisent dans la constitution de leur nid ; soit les conserver afin de les transformer en laine pour vous tricoter un Snood ou une écharpe avec les poils de votre compagnon.Si vous ne savez pas tricoter et que vous n’avez pas de jardin, pensez aux associations qui recueillent des « volatiles » blessés, et proposez votre don…

Pour les nids / Pour la laine un article existe déjà sur le blog, on vous y présentant Dogwool.

Une seconde vie à vos objets : Adopter de nouveau réflexes de consommation et de « disgrâce » pour les effets personnels de poilu ;

Nous avons tous des ratés dans nos choix de jouets, mais ce qui ne plaît à l’un peut contribuer à faire le bonheur de l’autre ; ainsi, lorsque poilu délaisse des jouets neufs ou en bon état, pensez à les offrir, à un ami ou à une association ; il en va de même pour les couchages, accessoires, plaids, couvertures ;…

Un site dédié pour les objets humains et canins :Longue vie aux vieux objets

Lire les étiquettes : Qu’il s’agisse d’alimentation, de jouets, d’accessoires, il est intéressant de prendre le temps de lire la composition ou les matériaux, mais aussi, de prendre connaissance de la provenance ; à défaut d’informations suffisantes, une recherche sur la marque, menée en amont de l’acte d’achat, peut s’avérer utile.

Pour limiter l’empreinte carbone, on peut privilégier les circuits courts, acheter local, voire national ; en achetant international, on se montrera regardant quant aux conditions de conception, respect des normes écologiques et/ou éthique que l’on affectionne, labellisation et certification du produit par les matériaux utilisés et les procédés de fabrication, mais aussi des conditions de travail et de la législation sociale en vigueur dans le pays de fabrication.

Un site qui vous informe sur les labels; 

Plus globalement, sur l’éthique, l’incontournable PETA et sa liste indétrônable qui est une véritable bible pour moi ; La Vegan / La cruetlyfree 

Pour info, sachez qu’une application est disponible en libre téléchargement.

Privilégier le HOME MADE : Qu’il soit question des friandises, réalisées à l’aide d’un déshydrateur, des accessoires ou jouets en DIY, confectionner soi-même, avec des matériaux de récupération peut largement contribuer à limiter la pratique de la surconsommation. Le Web et Pinterest regorgent de bon plan en la matière ; aussi, sur le blog, plusieurs D.I.Y sont proposés, notamment pour réaliser des accessoires Vegan, des friandises, des utilitaires du quotidien… Ainsi vous pouvez recycler vos objets en réalisant des accessoires ou des jouets à votre boule de poils.

Promenades utiles : Individuellement ou collectivement, contribuez en pratiquant la promenade responsable, cela implique, de ramasser les déjections de votre compagnon et de les placer à la poubelle, mais aussi, de participer à nettoyer les espaces collectifs en ramassant des déchets lors de vos promenades. Plusieurs collectifs existent, il s’agit d’une initiative que vous pouvez prendre ou rejoindre.

Pour information : Le 19 septembre, c’est la journée mondiale du ramassage des déchets, à cette occasion se déroulera la worldcleanupday sur le site officiel français, vous pouvez rejoindre ou organiser un cleanup à proximité de chez vous s’il n’y en a pas encore !

Des associations qui organisent : MountainRiders / SurfRider / Plastic Pickup / j’agis pour la planète /WWF / Geres / Difuzz : Une plateforme qui propose des initiatives citoyennes, toutes causes confondues / Pour les parisiens ZeroWasteParis / Un article de Consoglobe qui vous explique comment organiser une récolte ; monter votre projet

<strong>Team Paupiette</strong>
Team Paupiette

𝘘𝘶𝘦𝘦𝘯𝘺, 𝘤𝘳𝘰𝘪𝘴𝘦́𝘦 𝘈𝘒𝘈 𝘱𝘢𝘶𝘱𝘪𝘦𝘵𝘵𝘦 e𝘵 𝘴𝘰𝘯 𝘩𝘶𝘮𝘢𝘪𝘯𝘦 💬𝙵𝚘𝚗𝚍𝚊𝚝𝚛𝚒𝚌𝚎 𝚍𝚎 𝙼𝙳𝙸𝙰𝚀 𝚎𝚗 𝟸0𝟷𝟼 𝗥𝗲́𝗱𝗮𝗰𝘁𝗿𝗶𝗰𝗲𝘀 𝗕𝗹𝗼𝗴 & 𝗠𝗮𝗴 𝟭𝟬𝟬% 𝗗𝗼𝗴𝗺𝗼𝗺𝘀 𝙲𝚑𝚊𝚛𝚐𝚎́𝚎 𝚍𝚎 𝚌𝚘𝚖𝚖𝚞𝚗𝚒𝚌𝚊𝚝𝚒𝚘𝚗 ◽Dღɢℓɨƒєsтγℓє / Иєωs◽ 𝑅𝑢𝑏𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 𝑝ℎ𝑎𝑟𝑒𝑠 : 𝑊𝑖𝑠ℎ𝑙𝑖𝑠𝑡, 𝑏𝑜𝑢𝑞𝑢𝑖𝑛𝑒, 𝐷𝑜𝑔𝑠𝑚𝑜𝑚𝐿𝑖𝑓𝑒,..

Friandises Le coin des gourmands NatureLovers Soins et quotidien

Goodchap’s

10 janvier 2020

#FOODTIME 

MANGE pas que COMME LE CHAT?!

On associe souvent à tort, le petit plaisir des papilles, comme suit: “Les chiens aiment la viande, et les chats le poisson…” Idée fausse… Les chats aiment aussi la viande, et les chiens raffolent également du poisson… Il arrive d’ailleurs très fréquemment à Queeny d’en manger, c’est un apport pour la santé, notamment par la présence d’oméga, vous pourrez en apprendre davantage sur son addiction et les bienfaits en cliquant ici.

Box

BONJOUR EUSTACHE BOX & SHOP

24 décembre 2019

#BONPLAN

 

Une box, c’est quoi ? Une box, est une boîte surprise dans laquelle, vous pourrez, généralement, mensuellement, découvrir des produits variés … Les sites de box proposent généralement plusieurs formulent d’abonnements, et suivent des thématiques liés aux fêtes, saisons, ou encore, nouveautés sur le marché. L’univers Box a beaucoup évolué ces dernières années, si bien, que l’on peut désormais dénicher des box dans une multitude de thématiques; allant des cosmétiques, aux thés ou encore, aux livres, en passant par les chaussettes ou les vêtements, et bien évidemment… nos compagnons ne sont pas en reste, il en existe plusieurs éditions pour chiens, chats, ou encore NAC… 

Dog's Mom Life NatureLovers Soins et quotidien On bouquine ?

Communiquer avec les animaux, c’est possible !

23 décembre 2019

#Bouquine 

Un échange intuitif à la portée de tous; 

Exercices et conseils pratiques ! 

 

On entend souvent dire, “il ne lui manque que la parole“, et cependant, eux et nous, parvenons parfaitement à nous comprendre; Est-ce magique ou intuitif ? Comment renforcer la complicité, accompagner au mieux dans les bons et mauvais moments de la vie sans parler le même langage ? Peut-on communiquer efficacement avec son compagnon poilu, malgré la barrière du langage ? Tant de questions que nous nous sommes tous déjà posées, tant de mystère sur leur quotidien et leurs états d’âme que nous rêvons de percer … Et si je vous disais, que finalement, c’est possible ?! Plonger dans l’univers de la communication animale, faire la découverte d’une approche initiatique, pas à pas, à l’aide d’un ouvrage simple et intuitif … que me répondriez-vous ? Super ! C’est exactement ce que j’ai pensé… et c’est ce que je vous propose de découvrir …

Alimentation Le coin des gourmands NatureLovers Soins et quotidien On bouquine ?

Mieux nourrir son chien

22 décembre 2019

#Bouquine 

 

La question alimentaire au centre de nos préoccupations, il s’agit là, d’une évidence, d’autant que la longévité de nos compagnons est liée, notamment, à ce facteur de “bonne alimentation” elle-même garante de la bonne santé. Cela étant, avant d’aborder la question de l’alimentation, il est important de clarifier la notion même de “bonne alimentation“…

Une bonne alimentation se résume à cette association : ÉQUILIBRE / ADAPTABILITÉ / PROPORTIONNALITÉ / SPÉCIFICITÉ …   

Équilibrée car elle répond aux besoins en apports nutritionnels et complémentaires, adaptabilité car elle prend en considération les particularités du chien (âge, poids, activité), proportionnée car elle tient compte des quantités nécessaires limitant ainsi, à la fois excès et insuffisance, ce qui permet de minimiser les risques de carences ou de surpoids et enfin, spécificité car elle intègre la réalité selon laquelle, certains chiens ont des besoins plus spécifiques liés à une pathologie, l’âge, une intolérance, etc…

My Queen et les associations On bouquine ?

L’animal sujet de droit, propositions pour de nouveaux horizons par Animal Cross

1 décembre 2019

#Vocation

 

Pour Noël … Offrez la perspective d’un monde nouveau.. soutenez une cause qui nous concerne tous!

 

Au départ d’une vocation, une association… Animal Cross; 

Animal cross est une association, fondée en mars 2009, qui a pour but de diminuer la souffrance animale; Entendons, qu’elle s’intéresse, milite, sensibilise, lutte et agit en faveur de la cause animale, au sens large; Et ce, en menant de front, de nombreuses actions. Tous les animaux sont concernés, et c’est ainsi, à tous les animaux; domestiques, sauvages, d’élevages, qu’elle accorde son attention !

On bouquine ?

Comprendre son chien de Trevor WARNER

24 novembre 2019

#Bouquine 

100 attitudes et petites manies décodées ! 

 

Si Queeny parvient à lire en moi comme dans un livre ouvert; soyez clair, malgré des années d’observations accrues, il me reste encore deux ou trois lacunes; Certes, je sais anticiper ses peurs, l’aider à les appréhender; je parviens à envisager les relations qu’elle nouera ou pas, avec un congénère dans un espace collectif MAIS… parfois, il lui arrive encore de me surprendre par une attitude; qui sur le coup, me laisse dubitative … Il peut également s’agir d’un comportement non récurrent, ou dont la fréquence est tellement sporadique entre deux manifestations, que j’avais presque oubliées… qu’elle était capable de faire ça, ou réagir comme ça ! 

CinéDog On bouquine ?

L’art de courir sous la pluie

15 novembre 2019

#Cinédog 

Titre original : The Art of Racing in the Rain;

 

Un cinédog en tête à truffe, un film qui met en lumière tant les relations humaines, des humains entre-eux, que les relations entre humains et quatre pattes; Un feu d’artifice d’émotions… mais surtout une fenêtre ouverte sur certaines réflexions.

Informations utiles : Production américaine, sortie le 9 août 2019, distribué par 20th Century Fox, placé dans la catégorie mélodrame, durée 1h49 minutes, réalisé par Simon Curtis; scénarisé par Mark Bomback et Garth Stein; au casting : Milo Ventimiglia (Denny Swift), Amanda Seyfried (Eve), Martin Donovan, Gary Cole, Kathy Baker; voix anglaise d’Enzo Kevin Costner.

Another pets in wonderland My Cat is a King

Chat -Poète chante d’Emilie Würz

8 novembre 2019

#Bouquine

Et s’évade …

Beaucoup d’amour, de poils et surtout, de la poésie;

 

Les fêtes approchent, voici venu un bon plan cadeau… Vous me direz, pour ceux qui découvriront cet article, plus tardivement, que dans la vie, l’amour n’a de limites que celles que l’on se fixe, vous pouvez donc, l’offrir, à un autre moment, avec pour seule raison, que la raison de votre inclination.

TOI, Chat, source d’inspiration, te revoilà … et le pire? J’aime ça… 

On bouquine ?

L’animal, un allié, un double, un miroir de Marie-France Patti

3 novembre 2019

#Bouquine 

Le temps est venu, de se parfaire, de s’interroger ! 

Partager la vie d’un chien, rien n’est plus commun, et cependant, paradoxalement complexe; Qui est-il pour moi, qui est-il pour la société, et encore, plus lourd de sens, qui est-il pour lui-même ! Il n’y a pas d’universalité possible à cette réponse, car comme, pour nous, humaine, les parcours de vie de nos compagnons peuvent être diamétralement différents …

Alimentation Le coin des gourmands Vacances

Les P’tites briques “Pooch&Mutt”

15 octobre 2019

#FOODTIME

Clé en main…

C’est presque moi qui l’ai fait …

 

Dans la vie de ma boule de poils, il y a plusieurs “rencards” quotidien qui égaient son existence, le câlin du matin, mon retour du boulot MAIS SURTOUT… Le moment où je clame haut et fort, avec la même intonation “chantante” chaque jour, “QUEENY VIENT MANGER” …  C’est à ce moment que je la vois arriver, sourire aux babines, remuant la queue … Reniflant à outrance comme si elle tentait de deviner ce qui lui est proposé pour le dîner ! Queeny est nourrie principalement à la “ration ménagère“; Cependant, le dimanche… et lorsque je termine tard, entendons, cela reste relativement occasionnel, la PawsMasterChef pour qui elle me prend, est HS, la cuisine est fermée, de fait, j’ai recours à un “clé en main version gamelle” !

Les passionnés Lifestyle/ Inspiration Pour doglovers Only

Journée douleur – Conférence du 27 novembre 2019

11 octobre 2019

#Agenda 

Un événement à ne pas manquer ! 

 

La douleur…  qui n’a jamais prononcé ces mots “j’ai mal” pour exprimer ses maux …? Pourtant la douleur est définie par l’Association internationale pour l’étude de la douleur (IASP) comme une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle, ou décrite dans ces termes”.

NatureLovers Soins et quotidien On bouquine ?

Dialogues avec l’animal et le vivant

6 octobre 2019

#Bouquine 

Un enrichissement personnel, offert par un collectif bienveillant; 

 

Dialogues est au pluriel … 

Il y a plusieurs manières de dialoguer et plusieurs interlocuteurs possibles; ce qu’il est intéressant de faire, lorsque l’on approche cet ouvrage, c’est de se questionner; Quel sens donnons-nous à la notion de dialogue, quelle place occupe le dialogue dans nos vies; Quelle valeur accorde-t-on à l’apport de l’autre dans le dialogue? Parvenons-nous à dialoguer harmonieusement, avec les autres; entendons “bipèdes et quadrupèdes”; 

CinéDog Dog's Mom Life

Year of the Dog

7 septembre 2019

#Cinédog

On ne comprend pas tout… mais ça fait réfléchir ! 

Le week-end pointe le bout de la truffe ; Pourquoi adorons-nous le week-end ? Car il signe le top départ, de deux jours entiers loisibles, idéal pour se consacrer pleinement à sa boule de poils ; C’est d’ailleurs, le moment que nous attendons impatiemment toute la semaine ; Chaque week-end porte son lot de virées, d’explorations ; il s’accompagne souvent, de session shopping ou de la découverte de nouveaux lieux, on a deux fois plus de temps pour faire des câlins et des grasses matinées lovées. Et enfin, un rituel que nous affectionnons particulièrement Queeny et moi….  La soirée cinédog, avec un film spécial poilu que nous regardons en tête à truffe, confortablement installées dans le canapé, avec de quoi grignoter.

Bulles de savon Vacances

Algo Stress par Biogance

3 août 2019

#Zen soyons zens… 

Clarifier la notion de Stess ; Le stress apparaît chez une personne dont les ressources et stratégies de gestion personnelles sont dépassées par les exigences qui lui sont posées.

Définition du stress selon, OMS, Arck et al., 2001

Trop souvent minimisé, le stress est un état signification, qu’il faut avant tout considéré comme un mal-être émergeant en réaction à une agression de l’organisme par un agent physique, psychique, émotionnel entraînant un déséquilibre qui doit être compensé par un travail d’adaptation.

C’est pourquoi, le stress peut être lié à une problématique professionnelle, familiale, sociale, financière, émotionnelle, découlant de l’enfant, relationnelle, à une variante instable basique, comme les conditions météorologiques, anodines pour les uns, mais susceptibles de générer stress intense pour les autres, etc. D’où, il est important de se montrer à l’écoute de soi, et de son entourage afin de pouvoir soutenir ou être soutenu au mieux, en cas de stress profond.

On bouquine ?

L’amour fou de Mylène Demongeot

28 juin 2019

#De l’amour …

Et des animaux ! 

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir cette autobiographie de Mylène Demongeot, qui relate l’amour fou … par son vécu;

Mylène Demongeot , L’amour fou, parution mai 2019, aux éditions Michel Lafon, préfacé par Henry-Jean Servat, 184 pages;

On bouquine ?

Gobi & Moi

18 juin 2019

 #Bouquine 

… Avec émotion !

 

Le livre recommandé pour votre été … 

Qui ne connaît pas Gobi et son incroyable histoire ? Nous en avons tous entendu parler, dans les médias, sur les réseaux sociaux, mais toujours en un flux d’informations éparses ; des brides et des échos dont on retenait l’essentiel, pouvant souvent tenir à peu de chose « Un coureur a trouvé une chienne durant une course, ayant lieu dans le désert de Gobi, il l’a ramené chez lui en Écosse, happy end » ; J’en savais… Si peu de chose finalement,… Comment peut-on résumer une si belle histoire en si peu de choses ?… C’est pourquoi, à la perspective de découvrir l’ouvrage relatant leur aventure, j’étais très emballée, j’allais enfin, en apprendre davantage, sur l’incroyable histoire de Gobi et Dion ;

Friandises Le coin des gourmands Vacances

Friandises EAT CLEAN ITALY, pour soulager les maux émotionnels ou comportementaux légers;

12 juin 2019

#QUAND UNE FRIANDISE…

…VIENT AU SECOURS DE POILU !

 

Une nouveauté, exclusive, proposée par Hariet & Rosie;

Ce n’est plus un secret pour personne; Poilu est un être sensible, doué de raison, mais aussi d’appréhension, de peurs, d’inquiétude; Lorsque le trouble émotionnel est passager, léger, ou lié à un élément bien ciblé; Outre le travail effectué conjointement à un éducateur ou un comportementaliste; sachez qu’il existe une gamme de friandises conçues spécifiquement afin d’accompagner poilu dans ces mauvais moments du quotidien; Un soutien gourmand au malaise comportemental ou émotionnel;

CinéDog

It’s Bruno la mini série de Netflix

27 mai 2019

#Cinédog- Série

Un DogDad et … son poilu; 

 

Comme vous le savez, nous sommes toujours au taquet des nouveautés, de fait, une nouveauté mettant en scène les poilus sur grands ou petits écrans … On adore !!

Le 17 mai 2019, Netflix a lancé une nouvelle mini-série intitulée “It’s Bruno“, et effectivement, c’est Bruno, la star !

CinéDog Dogfriendly Vacances

Le Festival International de films de chiens

24 mai 2019

#Agenda

Le 13 juillet … Vous avez une virée de WOOF à y inscrire !

 Un festival… 100% centré sur les films de chiens ! 

La nouvelle est tombée en février mais il est grand temps de s’y préparer; alors à vos agendas …

Retour sur les faits; Ovidie, annonçait sur Twitter, le 5 février dernier: “J’ai l’immense joie de vous annoncer la concrétisation d’un grand projet que je mijotais depuis un bail : le 13 juillet prochain aura lieu la première édition du Festival International de Films de Chiens. Ce festival en plein air se tiendra à Cellefrouin, en Charente.

NatureLovers Soins et quotidien On bouquine ?

Mon animal, compagnon de santé “Le pouvoir de sa présence” par Janet RUCKERT

17 mai 2019

#Bouquine 

2ème édition revue et corrigée; 

 

La quête du bien-être et de l’équilibre émotionnel, dans un monde où tout va très vite; Nous sommes tous plus ou moins conscients de la nécessité de trouver un équilibre dans notre vie quotidienne, entre les contraintes professionnelles souvent à l’origine du stress, qui peut entraîner des conflits, du mal-être, le repli de l’individu ou a contrario, la difficulté à gérer ses émotions face aux autres … Tant de mécanismes complexes qui nous maintiennent dans une tourmente émotionnelle quasi permanente, par la succession d’aléas professionnels, privés, émotionnels, relationnels, familiaux, introspectifs, que nous avons à gérer simultanément ou en alternance, mais toujours dans cette dynamique “d’un tracas, aussi insignifiant soit-il, qui en remplace un autre…”.

Dogfriendly Vacances

Destination vacances … avec quels outils? Le petit futé… et Co.

11 mai 2019

Non pas de chiens ici…

Je ne suis pas un chien… je suis la poilue à son humaine ! 

Madame, excusez-moi mais les chiens sont interdits sur la plage… (Le gamin qui fait pipi sur la plage, dos à la mer, juste à côté de ceux qui s’empiffrent en laissant des déchets, c’est juste pour les nouvelles cartes postales ou pour m’enquiquiner ?)

Madame, vous ne pouvez manger ici avec votre chien, cependant, vous pouvez l’attacher devant, la rue est relativement calme, notre chargée d’accueil jettera un œil (En période estivale… Tu me prends pour une quiche ?? On dîne dans un jardin extérieur et mon poilu est “persona non grata ??)

Évidemment Madame, nous acceptons les animaux à l’hôtel. Cependant, ils ne sont pas admis autour de la piscine, la boutique, dans le restaurant, dans l’espace petit déjeuner, au bar,… Vous comprenez, c’est une question d’hygiène !(En gros, dans la chambre il est autorisé à entrer, ou vous le considérez admis s’il reste dans le coffre de la voiture sur votre parking ?)

MAIS Où alors ?

Pourtant pour moi les vacances, c’est jamais sans mon poilu…

Pour ne pas les passer coincée dans votre chambre d’hôtel à manger des salades préparées durant toutes vos vacances… il vaut mieux bien les préparer !

Que vous optiez pour la location, l’hôtel, le camping, la chambre d’hôte ou le gîte, il est impératif de savoir si votre poilu, lui aussi, passera de bonnes vacances lors du choix de votre prochaine destination; entendons, est-il accepté, toléré ou carrément interdit de séjour.

Nous avons donc tenté de vous regrouper des informations potentielles utiles afin d’éviter les mauvaises surprises !

Avec Queeny ? 

Queeny est trop (grosse) grande… (il ne faut pas lui dire…) pour voyager en cabine dans l’avion, la soute n’est pas envisageable, elle ne supporte pas le confinement; Ce qui exclus ce mode de transport; Le train s’avère tout aussi compliqué pour des vacances longues durées, pour un weekend c’est jouable, mais pour une semaine ou plus, entre ses affaires et les miennes … avec les changements, etc… ça devient compliqué, j’ai donc rapidement fait une croix sur ce mode de transport !

De fait, avec Queeny nous nous déplaçons principalement en voiture, ce qui nous permet de faire des arrêts fréquents, d’une nuit parfois deux, un véritable parcours touristiques, parfois éloigné des sentiers battus, découvrant ainsi des coins magnifiques qui nous donneront peut être envie de revenir plus longuement une autre année.

Nous privilégions l’hôtel pour nos arrêts, et la location pour nos vacances; cela permet à Queeny de se sentir plus à l’aise dans un environnement qu’elle s’approprie généralement très vite, sans restrictions ou contraintes liés à la cohabitation avec d’autres clients, comme c’est le cas dans les hôtels ! Nous choisissons toujours une location pourvue d’un jardin pour ne pas modifier radicalement ses habitudes.

Ce type de voyage doit être bien préparé, nous réservons nos nuits à l’avance, même s’il nous arriver de prolonger lorsque c’est possible, il faut garder à l’esprit que la période de vacances est chargée pour tout le monde, et qu’il est préférable d’anticiper les réservations pour ne pas se retrouver sans logement !

Pour vous aider à décider du mode de transport, qui influence bien souvent la destination, et vice-versa … Voici un site qui comporte une infographie très complète des modalités de transport aérien ICI sur Globe-Trotting

1. Les choses auxquelles on pense avant les vacances 

  • L’identification par puce ICAD doit être à jour, et éventuellement, les bonus tels que Dispositifs QR-Code ou traceur de géolocalisation.
  • La vaccination et les traitements antiparasitaires internes et externes à jour. Voici un site qui vous propose de télécharger une application vous offrant une cartographie des menaces.
  • On vérifie si le pays de destination applique une période de quarantaine.
  • On pense au certificat de santé et au passeport européen pour les animaux de compagnie.
  • On vérifie la prise en charge de l’assurance. (Responsabilité civile)
  • Installer l’application SOSPETS pour les urgences vétérinaires.

Pour la valise de poilu on CLIQUE ICI 

Sachez qu’un rubrique vacances est à votre disposition sur le blog, vous pourrez y découvrir des produits indispensables, des destinations, des astuces, etc. pour la découvrir, il suffit de cliquer ICI.

2. Les destinations qui posent une réglementation particulière dans l’Union Européenne : Finlande, Irlande, Royaume-Uni, Malte, Suède.

Votre poilu doit avoir au moins 3 mois (jusque -là logique) mais il doit également avoir subi un test permettant de vérifier l’efficacité du vaccin contre la rage, avoir reçu un traitement antiparasitaire (vers et tiques), arrivé sur le territoire par un transport public, officiel et non privé (laissez le jet privé au hangar pour les vacances, poilu voyagera avec le commun des mortels…) Une prise de sang de vérification peut ou doit selon la destination être préalablement effectuée (prenez garde au délai, anticipez !) Par ailleurs, nous vous conseillons de vous rendre directement sur le site officiel (ambassades, ministères de l’agriculture) du lieu d’accueil afin de vérifier que notre liste est complète ou que la législation en vigueur n’a pas évolué.

Soyez particulièrement dans les prochaines années avec le BREXIT car les mesures relatives à l’entrée ou à la sortie des poilus risquent de changer !

3. Les destinations en dehors de l’Union européenne :

Il faut se renseigner directement auprès des ambassades du pays concerné, des documents peuvent vous être demandés, ce qui nécessite une préparation quelques mois avant votre départ !

Les outils indispensables pour préparer ses vacances par ici !

Tout d’abord, je vous propose de découvrir le guide du petit futé “VACANCES AVEC OU SANS SON ANIMAL”

Concours

CONCOURS PAWCAPCHALLENGE avant l’été version confinement !

8 mai 2019

#Concours

Troisième édition, 2020; 

PAWCAPCHALLENGE, c’est quoi?

Depuis deux ans, vous êtes nombreux à participer à notre Pawcapchallenge, un concours étalé sur plusieurs semaines qui permet à l’un d’entre vous de gagner un pack chargés de cadeaux et à un d’autre, de remporter un lot de consolation; Outre le fait de gagner des cadeaux, ce concours fut lancé dans le but de s’amuser en relevant des défis photos à thèmes variés.

C’est notre CONCOURS qui pointe le bout de la truffe pour vous proposer sa troisième édition. Il est ouvert à tous; nos abonnés et les autres copains sont bienvenus, vous pouvez même inviter vos amis, votre famille, vos collègues à jouer avec vous !

THE GRAND JEU DE L’été …. “PawCap ou PasPawCap?”

Photo de Rafael Mantesso
On bouquine ?

100 clés pour dresser son chien

16 avril 2019

#Bouquine 

Comment faire de ton PadawanPoilu

Un vrai JEDI !

L’une des facultés de l’individu, que j’affectionne le plus, c’est son indéniable capacité à apprendre toute sa vie durant, pour peu qu’il en manifeste la volonté… Assidue dans cette philosophie de vie, j’apprécie d’acquérir de nouveaux savoirs ou compétences, qui s’intègrent dans mon quotidien, s’articulant ainsi, avec les acquis dont je bénéficiais déjà préalablement. Au même titre, je trouve salutaire, de prendre la peine, et le temps de remobiliser des acquis antérieurs parfois peu sollicités, afin d’en explorer les possibilités. En termes d’éducation, ce concept triadique, d’acquisition, de mobilisation et de remobilisation est au cœur de ma relation avec Queeny, car il ne me semble pas présomptueux d’affirmer que cette capacité à apprendre toute notre vie durant, peut également être observée chez nos boules de poils.

Bulles de savon

Démêler et sublimer sans avoir à couper !

8 avril 2019

#COUPEMOIPASMESPOILS 

La problématique du poil long, aussi sublime puisse être son effet, notamment lorsque poilu court, le poil long n’en reste pas moins un atout beauté qui nécessite un entretien très régulier en amont. Vous avez été nombreux à me demander comment je gérais la problématique des poils de Queeny compte tenu son goût prononcer pour l’aventure, ses roulades dans le sable, sa manie de se rouler dans la boue etc. !

Pour la problématique de la boue, je vous parlais de la notion nettoyante sans rinçage dans un précédent article ; vous l’avez manqué ? Vous pouvez le retrouver en cliquant ICI.

Voici nos 4 indispensables de notre routine beauté démêlage, et sublimation du poil.

CinéDog

A Dog’s Way Home / L’incroyable aventure de Bella

3 avril 2019

#Cinedog

Tête à truffe

ALERTE, voici un film que vous allez adorer, il aborde plusieurs problématiques actuelles, et expose les dilemmes de vie auxquels un poilu est susceptible d’être confronté…

Caractéristiques : Il s’agit d’un film américain, adapté du roman de W. Bruce Cameron, sortie avril 2019, durée 1h36 min, réalisé par Charles Martin Smith, classé dans les genres drame, aventure, famille, avec au casting, des acteurs tels qu’Ashley Judd, Jonah Hauer-King, Edward James Olmos ; etc.

Si le nom de l’auteur ne vous est pas indifférent, c’est car nous lui devons notamment le best-seller « mes vies de chien », ce nouvel opus animalier, devrait ravir les fans du genre !

Fashion Week Les indispensables du Train-Train

Le collier Tivoli de Cloud7

20 mars 2019

#Lookoftheyear

Nouveauté comme on les aime!

 

Je suis récemment tombée sur ce dicton Yiddish : “Ce n’est pas ce qui est beau qui est cher ; c’est ce qui est cher qui est beau.”Et si je vous annonçais, que j’ai déniché et testé une “beauté vraiment pas cher” ? 

CinéDog

Patrick

16 mars 2019

Ce petit fléau qui…

Bouscule la vie de Sarah

#Cinédog

Comme vous la savez, avec Queeny, nous affectionnons particulièrement les soirées en tête à truffe, devant un bon film… mettant en scène ses congénères !

Voici un film que vous et poilu devriez apprécier ;

%d blogueurs aiment cette page :