Browsing Tag

US

Ma salle de jeux NatureLovers Soins et quotidien Nos tests

Planet dog

20 octobre 2020

#Playtime

Balle is life… ou pas !

On pourrait en parler durant des heures, ou devrais-je dire, en débattre ; la balle est à poilu ce que la zappette télé est à l’humaine ; c’est-à-dire qu’il s’agit d’un outil très intéressant, à condition de l’utiliser parcimonie.

Tantôt critiquée, tantôt plébiscitée ; la balle a le mérite de faire parler dans l’univers canin ; je ne vais donc pas vous faire un énième laïus sur ses bons et mauvais côtés ; je vais me contenter de vous parler de notre utilisation de la balle, et de notre vécu ;

Queeny et la balle, un début mitigé : Comme beaucoup de chiot, Queeny peinait à comprendre le concept de « balle », entendons, le traditionnel mais incontournable « rapporter » ; elle rechignait à me rendre la balle, ce n’est qu’après plusieurs essaie, qu’elle a compris le fonctionnement, notamment en nous observant jouer entre humains, avec une balle qui passait de l’un à l’autre.

Une fois l’acquisition du « rapporter » validée, j’ai constaté que la balle pouvait présenter des aspects positifs pour elle ; notamment, la concentration et la réactivité ; lorsque vous voulez feindre de l’envoyer dans une toute autre direction, ou lorsque vous imposez un temps d’arrêt entre deux lancés.

La balle, mon alliée éducative : La balle a été ma binôme lorsqu’il a fallu renforcer le rappel de Queeny, prendre la balle m’assurait un retour rapide, notamment lorsque la situation nécessitait de la rattacher rapidement ; mais c’était également un excellent moyen de détourner son attention de quelque chose sur le point de passer, ou d’un bruit susceptible de l’effrayer.

Enfin, pour nous la balle est un bon moyen de maintenir une activité physique et distrayante ; autant pour elle que pour moi ;

Comment utilisons-nous la balle ?

Dès le départ certaines règles ont été plus ou moins implicitement instaurées ; à savoir : pas de balle dans la maison, la balle n’est pas un jeu qu’on laisse traîner, nous la sortons pour y jouer et la rangeons dans la corbeille spéciale « balles » avec mes clés ; cependant, elle sait l’attraper en montant sur le canapé, il lui arrive donc de venir me l’apporter dans le jardin, pour quelques lancés, c’est spontané et j’apprécie de lui donner cette liberté ;

En sortie, c’est moi qui transporte la balle, par exemple, jusqu’à la plage ; et on ne joue pas directement, elle profite d’abord d’un temps de marche et exploration, la balle n’est pas recommandée dans les moments d’excitation parce que ça fait monter davantage la pression de votre boule de poils.

Aussi, la balle peut être une source de conflit, Queeny est relativement cool là-dessus, elle prête volontiers ses jouets aux copains, cependant, par sécurité, lorsque nous jouons à la plage et que je vois un autre chien arriver vers nous, je range la balle afin de les laisser interagir sans éléments extérieurs pouvant déclencher une rivalité ou une frustration. On ne sait jamais comment peut réagir un poilu rencontré au hasard d’une promenade, il vaut mieux être prudent.

Les bonnes habitudes sont de mises avec la balle, j’évite de la lancer trop haut, pour son dos et ses articulations ; en revanche, les balles longues et basses, avec un changement de direction dernière minutes sont ses lancés préférés.

Aussi, lorsque je choisis une balle ; mes critères sont relativement simples : flottaison pour pouvoir l’utiliser dans l’eau, poids léger pour son confort, taille adaptée à sa « gueule », robuste pour éviter de les tuer en une partie… Souvent dans les box on reçoit des balles de type « tennis », sachez qu’elles n’ont généralement pas une longue durée de vie avec les poilus jeunes ou à tendance scientistes de conception…

Les temps de jeu sont limités ; pour ne pas solliciter trop longtemps ses articulations, nous jouons 10 minutes, ensuite nous passons à un temps de pause, qu’on peut assimiler à un retour au calme ; si la motivation nous gagne plus tard, on peut refaire une partie selon le même mode opératoire. D’elle-même Queeny se pose lorsqu’elle considère que la partie est terminée… Tête sur la balle en mode flemme !

Gros plus : Certaines balles peuvent servir pour jouer mais aussi, à dissimuler des friandises ; se transformant alors, en jouet d’occupation.

Vous l’aurez compris, on est clairement dans la team « Balle », pas forcément au point de clamer que « balle is life », mais on l’utilise au quotidien, comme un renfort éducatif, ou encore un moyen ludique de s’adonner à une activité simplement récréative ; cela étant Queeny n’a aucun instinct de chasse… Testez et adoptez ou pas, mais restez libres de vos loisirs !

Zoom sur une marque qui correspond à nos critères de sélection ;

Planète Dog est une marque américaine, fondée en 1997, elle propose des jouets résistants mettant à l’honneur le design d’une conception haut de gamme ; mais surtout porteuse de valeurs dites « responsables ».

« Responsabilité, transparence, compassion, innovation, positivité, rentabilité, engagement et plaisir ! »

Pour aller plus loin, il faut savoir que Planet Dog fut l’une des entreprises pionnières dans la conception de jouet respectueux de l’environnement. La durabilité est au cœur de la conception ; elle est d’ailleurs parmi les membres fondateurs de la Pet Sustainability Coalition (PSC), une collaboration à l’échelle de l’industrie pour accroître la durabilité environnementale et sociale, dans ce domaine Pet-écofriendly, bien spécifique et encore relativement récent.

Les actions de l’entreprise ; La ligne des jouets « recyclage » est fabriquée à partir de matériaux recyclés, ce qui contribue à éliminer les déchets de fabrication, autant qu’à donner une seconde vie aux déchets.

Tous les produits Orbee-Tuff® sont fabriqués aux États-Unis, minimisant les émissions provenant du transport outre-mer sur les articles les plus lourds et les plus volumineux. Le Wood Chuck® est fabriqué à partir de bambou, quant à la poignée elle est réalisée avec les chutes de liège. Utilisation d’encres et de papiers écologiques sur les catalogues, la signalétique et les supports. Ils ont également remplacé les boîtes utilisées par des sacs en papier, ce qui réduit le poids et les déchets d’expédition et des sacs réutilisables offerts au magasin de l’entreprise.

Enfin, ils participent au compostage en bordure de rue, avec Garbage to Garden, au Planet Dog Campus et au Planet Dog Company Store. L’entreprise assure également une politique de durabilité sociale envers ses employés et ses revendeurs.

Vous l’aurez compris c’est une marque qui semble dans l’air du temps aujourd’hui, mais qui l’était cependant déjà il y a plus de 20 ans !

Pour Queeny, et en adéquation avec nos valeurs, par simple symbolisme, j’ai craqué pour la « ORBEE-TUFF PLANET BALL » Une balle qui représente la terre, j’aime bien le clin d’œil pour un produit conçu à partir de matériaux recyclés ;

Elle est disponible en plusieurs couleurs mais aussi en trois tailles ; S, M et L. Elle flotte, et est très simple d’entretien ; La balle est vendue à partir de 12.50 euros;

Ses particularités : outre son apparence très stylée, elle est conçue sans BPA ni phtalates, avec des matériaux approuvés par la Food and Drug Administration (FDA, « Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux »), et bonus, imprégnée d’huile naturelle de menthe.

Bonus : Elle présente un petit trou pour glisser une friandise, c’est donc un jouet multifonction !

Hygiène de la balle, mes conseils : on n’en parle jamais suffisamment mas les jouets de poilu doivent faire l’objet d’un entretien, la balle se trouve la majorité du temps au sol, là où les autres chiens se soulagent, là où les humains marchent, crachent, comme des lamas… De fait, la balle est un accessoire qui se lave très régulièrement, pour ma part, c’est lavage après chaque utilisation. Aussi, selon la balle, il est conseillé d’éviter de la laisser traîner en plein soleil, elle risque de décolorer et se rigidifier.

J’adore le concept, les jouets produits par la marque sont vraiment qualitatifs ; d’apparence et d’utilisation très ludiques ; un rebond parfois aléatoire, parfait pour Queeny, par les cavités du design terrestre, elle apprécie l’effet de surprise, ça pimpante le jeu. La marque propose beaucoup de jouets, et un nombre impressionnant de balles différentes, couleurs, thématiques, formes ; n’hésitez pas à découvrir la gamme, ou faire un tour du côté des jeux d’occupation.

Le site officiel / / Le Facebook / L’Instagram / Le Twitter / Des liens shopping ?  Hariet&Rosie / Inooko

<strong>Team Paupiette</strong>
Team Paupiette

𝘘𝘶𝘦𝘦𝘯𝘺, 𝘤𝘳𝘰𝘪𝘴𝘦́𝘦 𝘈𝘒𝘈 𝘱𝘢𝘶𝘱𝘪𝘦𝘵𝘵𝘦 e𝘵 𝘴𝘰𝘯 𝘩𝘶𝘮𝘢𝘪𝘯𝘦 💬𝙵𝚘𝚗𝚍𝚊𝚝𝚛𝚒𝚌𝚎 𝚍𝚎 𝙼𝙳𝙸𝙰𝚀 𝚎𝚗 𝟸0𝟷𝟼 𝗥𝗲́𝗱𝗮𝗰𝘁𝗿𝗶𝗰𝗲𝘀 𝗕𝗹𝗼𝗴 & 𝗠𝗮𝗴 𝟭𝟬𝟬% 𝗗𝗼𝗴𝗺𝗼𝗺𝘀 𝙲𝚑𝚊𝚛𝚐𝚎́𝚎 𝚍𝚎 𝚌𝚘𝚖𝚖𝚞𝚗𝚒𝚌𝚊𝚝𝚒𝚘𝚗 ◽Dღɢℓɨƒєsтγℓє / Иєωs◽ 𝑅𝑢𝑏𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 𝑝ℎ𝑎𝑟𝑒𝑠 : 𝑊𝑖𝑠ℎ𝑙𝑖𝑠𝑡, 𝑏𝑜𝑢𝑞𝑢𝑖𝑛𝑒, 𝐷𝑜𝑔𝑠𝑚𝑜𝑚𝐿𝑖𝑓𝑒,..

Fashion Week NatureLovers Soins et quotidien

HERZOG

5 octobre 2020

#ECOFRIENDLY

Série 4

Le coton et silicone avec Herzog ;

Le tout-terrain, il a tout d’un grand sportif par sa robustesse et sa durabilité mais il incarne également l’accessoire de mode par excellence grâce à son style minimaliste et élégant, très moderne et épuré, qui magnifie le quadrupède qui le porte !

Dans les coulisses d’Herzog se cachent l’illustratrice et designer née dans le Michigan, Emma Wilson, et sa mère, Maureen.

La société a commencé après qu’Emma et son mari australien, Simon, aient adopté une boule de poils, Werner Herzdog. Emma a commencé à fabriquer des colliers à la main et a entrepris de créer un collier durable qui respecte l’environnement ; Ensuite, la nouvelle gamme de colliers Herzog a été fabriquée à partir d’un matériau silicone innovant, résistant aux intempéries, écologique et qui convient à la fois à la planète et à poilu. L’entreprise Herzog est basée à Traverse City, Michigan + Melbourne, Australie.

Que propose la marque ? Herzog propose des colliers, laisses, bandanas et un T-shirt pour humain.

Crédit photo ©Herzog

Quelles particularités de production ?

Tout d’abord, contrairement à d’autres marques, Herzdog ne propose qu’une quantité limitée de produits ; pour être plus précise, il s’agit d’un modèle, une gamme, qui se décline en deux coloris, accompagné d’une édition limitée.

Ils ont misé sur une alternative durable aux colliers et laisses en PVC, que l’on trouve fréquemment dans le commerce. En produisant des produits à partir de silicone robuste. Les avantages sont multiples ; facile à nettoyer, agréable au toucher, mais aussi Idéal pour les poilus aqua-addict, comme Queeny ; ou encore, ceux qui ont un don inné pour se salir vu que ces colliers sont très simples à entretenir.

J’ai craqué pour le collier « sage » en coloris vert d’eau ; parce que je trouve que cette couleur ressort très bien sûr Queeny et lui correspond au niveau caractère ; et le bandana vert Kaki … C’est la force tranquille…

Ce qui m’a conquise initialement, sa résistance aux tâches, griffures, antibactérien et surtout sans PVC ; ce qui correspond à notre objectif d’éco-responsabilité ; notons, que les colliers sont fabriqués artisanalement à partir de matériaux durables et robustes ; ce qui implique qu’ils survivront aux plus belles aventures de nos compagnons ; la boucle d’attache est également très résistante, c’est sécurisant, même si je ne l’attache que très rarement au niveau du cou.

Le côté étanche en fait un accessoire idéal pour les sorties pluvieuses ou les baignades ; enfin, il est ajustable pour Queeny qui n’a pas le même tour de cou entre l’avant et l’après toilettage, c’est un critère qui à mon sens, a son importance.

Où acheter ? Le collier est disponible en trois tailles S, M et L, et en trois coloris : vert d’eau, orange et l’édition spéciale « Dugan » à dominance noire avec un rappel couleurs sur l’avant. Il est vendu entre 34.99 et 39.99 euros, selon la taille choisie. Notons que les laisses assorties sont disponibles en deux tailles S ou M, vendues entre 45.90 et 49.90 euros ;

Bonus : Le Bandana, disponible en vert ou bleu marine ; vendu 19.99 euros.

Tous les produits sont à retrouver sur l’e-shop d’Inooko

C’est un collier fonctionnel, mais surtout hyper-résistant ; il en voit de toutes les vagues avec ma boule de poils et il est toujours aussi splendide ; ce produit est idéal pour les poilus au style sportswear mais qui souhaitent malgré tout être élégant et à la mode ! Une marque qui produit en se souciant de l’écologie et de l’environnement, des articles parfaitement adaptés aux besoins de robustesse des accessoires d’un poilu engagé dans un quotidien dynamique, urbain, ou encore, aventureux.

Le site officiel / L’Instagram 

<strong>Team Paupiette</strong>
Team Paupiette

𝘘𝘶𝘦𝘦𝘯𝘺, 𝘤𝘳𝘰𝘪𝘴𝘦́𝘦 𝘈𝘒𝘈 𝘱𝘢𝘶𝘱𝘪𝘦𝘵𝘵𝘦 e𝘵 𝘴𝘰𝘯 𝘩𝘶𝘮𝘢𝘪𝘯𝘦 💬𝙵𝚘𝚗𝚍𝚊𝚝𝚛𝚒𝚌𝚎 𝚍𝚎 𝙼𝙳𝙸𝙰𝚀 𝚎𝚗 𝟸0𝟷𝟼 𝗥𝗲́𝗱𝗮𝗰𝘁𝗿𝗶𝗰𝗲𝘀 𝗕𝗹𝗼𝗴 & 𝗠𝗮𝗴 𝟭𝟬𝟬% 𝗗𝗼𝗴𝗺𝗼𝗺𝘀 𝙲𝚑𝚊𝚛𝚐𝚎́𝚎 𝚍𝚎 𝚌𝚘𝚖𝚖𝚞𝚗𝚒𝚌𝚊𝚝𝚒𝚘𝚗 ◽Dღɢℓɨƒєsтγℓє / Иєωs◽ 𝑅𝑢𝑏𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 𝑝ℎ𝑎𝑟𝑒𝑠 : 𝑊𝑖𝑠ℎ𝑙𝑖𝑠𝑡, 𝑏𝑜𝑢𝑞𝑢𝑖𝑛𝑒, 𝐷𝑜𝑔𝑠𝑚𝑜𝑚𝐿𝑖𝑓𝑒,..

Fashion Week Ma salle de jeux NatureLovers Soins et quotidien

Ware of the Dog

11 février 2019

#PLAYTIME

Qui plaira à tous… !

L’humaine est complètement addicte de mes jouets, comme vous le savez depuis quelque temps, elle est beaucoup plus regardante quant à la composition de mes jouets; alors qu’avant, elle avait véritablement tendance à céder uniquement à l’impulsion du coup de cœur, par la forme, les couleurs, ou le côté attractif pour moi, désormais elle se montre plus attentive quant aux matériaux, soucieuse de l’empreinte écologique, de la problématique des plastiques qui nous envahissent, du recyclage qui n’est pas optimal compte tenu les tonnes de déchets que nous produisons quotidiennement !

Bref, l’humaine souhaite apporter son caillou à l’édifice du mieux vivre avec notre planète, et cela passe aussi par ma corbeille à jouets ! Il était grand temps de consommer en plaçant le développement durable au cœur de nos achats, et la problématique écologique au centre de nos actions;

C’est donc tout naturellement, qu’elle a craqué pour cette marque spécialisée en jouets crochetés; 

téléchargement.png

Fashion Week Ma salle de jeux Winter is Coming WoofMas- New Year

Fabdog

24 janvier 2019

Le casual incontournable de cette saison;

#Looké, c’est stylé !

L’un de mes petits plaisirs d’hiver, parce qu’il faut bien en trouver… C’est l’heureux moment de ressortir ma collection d’écharpes, bonnets, gants et grosses chaussettes !

Qu’en est-il pour poilu ?

Toujours en quête d’une certaine harmonisation entre ma tenue et celle de ma boule de poils, je suis tombée sous le charme d’un accessoire, qui reste, en mon cœur, l’un des incontournables de la saison… Le Snood. 

Bonnes adresses

SirdogWood

7 février 2018

#Labonneadresse

Bon plan SHOPPING (1).jpg

Je ne saurais dire si c’est lié à la témérité ou à la fièvre du shopping, mais j’adore effectuer des achats à l’étranger ; certes, j’ai déjà connu certaines déconvenues mais au final, cela m’a permis de faire de belles découvertes marques, enseignes et surtout d’acquérir des produits de qualité qui changent de ce que nous utilisons habituellement ; élargissant ainsi, mon terrain de jeu, étoffant mes connaissances en matière de mode canine, j’ai également pu faire de belles rencontres, sur la toile « internationale » !

Notamment celle-ci ;

Permettez-moi de vous présenter une super adresse, récemment testée, elle est à placer dans la catégorie, qui vaut le détour !

Sirdogwood.jpg

Fashion Week Ma salle de jeux

Max Bone

15 janvier 2018

#Playtime And Hug

Pour des séances cocooning placées sous le signe de la tendresse…

  • La symbolique du Doudou ;

Le doudou c’est le jouet tout doux, qu’on peut traîner partout, avec lequel on peut à la fois jouer mais aussi câliner. Initialement on associe plus aisément le doudou aux petits d’hommes, cela étant, les doudous pour Poilu sont partout ; c’est jouet peuvent être rassurants pour votre boule de poils, surtout au moment de la transition ou l’arrivée à la maison, lorsque vous êtes absents, ils peuvent aussi servir de polochon à poilu pour ses siestes ;

Box LootPets

Box Lootpets septembre 2017

29 octobre 2017

#Rentrée des classes ?

 

Poilu est équipé pour le premier jour à la WoofSchool

testé et approuvé

Comme toujours, Lootpets m’a apporté satisfaction pour cette édition de rentrée… pour cause, 4 surprises ludiques, gourmandes et utiles… 

Box LootPets

Box Lootpets Août 2017

29 octobre 2017

# Encore de belles surprises ….

testé et approuvé

Petit récapitulatif de la box qui fut proposée par Lootpets durant le mois d’août 

Je sais que vous êtes habitués à des articles plus détaillés, mais j’ai pris pas mal de retard sur les présentations box, d’où les deux box Août et septembre seront présentées très sommairement; toutes mes excuses, je me rattrape dès le mois d’octobre ! 

Box LootPets

Box Lootpets – Mai 2017

10 juin 2017

#My dog is a GEEK !

Why not ?

 

“L’humaine, c’est quoi une Geek ? Toi et moi, est-ce que nous sommes des Geekettes?” 

(mode perplexe) “Heu… excellente question, Queeny ! Nous allons faire des recherches, pour clarifier la notion de “Geek” avant de statuer sur notre cas …”

Qu’est qu’un Geek ? Tout d’abord, il s’agit d’un mot anglo-américain qui signifie fou de…

Il me semble que cette notion à cependant évolué au fil du temps, initialement Geek était utilisé dans une approche péjorative, une association à notre actuel ado”no life” , stéréotypé, grosses lunettes, peu d’amis, des heures passées sur l’ordi… aujourd’hui le “Geek” a gagné en notoriété, ce n’est plus une tare, c’est davantage quelqu’un qui gère avec compétences, que soit technologiquement ou informatiquement des actions liées au quotidien, aux loisirs, ou même à sa profession … 

De fait, on peut associer le “Geek” à un fan d’informatique, mais pas seulement, il s’intéresse plus largement aux nouveautés et aux avancées technologiques. Le geek est donc dans la projection, il affectionne par cet aspect, la science-fiction (entendons ce qui est futuriste, novateur,…). En certains cas, le Geek apprécie les jeux vidéo, attention, ce n’est pas une obligation car le Geek n’est pas forcément un “gamer”, il peut cependant s’avérer adepte des comics ou de leurs dérivés,… D’autres diront, que les “Geeks” sont des adolescents ou adulescents, qui passent beaucoup de temps sur un ordinateur, ou d’autres objets connectés, un être qui passe plus de temps à développer une vie virtuelle qu’à s’insérer dans une vie sociale réelle (exemple; on discute sur le net… au lieu de se retrouver autour d’un café, afin d’échanger …).

Houla… finalement c’est complexe la “geekitude”, une notion qui a évolué dans le temps, une mutation en adéquation avec la société dans laquelle nous évoluons.

%d blogueurs aiment cette page :