Browsing Tag

Race

BabyDogBabyLove Welcome Baby dog

Et si on choisissait notre baby dog ?

20 juin 2017

Choix d’une race, d’un caractère

00

 

Cela fait un bon moment que vous avez pesé le pour et le contre l’accueil d’un poilu dans la famille, et la réponse est arrivée : vous êtes prêt à accueillir un poilu (baby ou adulte) au sein de la famille ! Plein d’amour en perspective !! Une merveilleuse histoire va s’écrire, le début d’une très belle relation va naitre. Oh petit poilu viens à moi !!!

Lorsqu’on a décidé de donner de l’amour à un poilu, de l’accueillir dans notre vie, il faut être sûr de son choix. Et là, c’est bon vous êtes prêts : vous avez du temps à lui accorder, de la place à la maison, les finances pour l’entretenir correctement, des solutions en cas de départ en voyage (où poilu ne pourrait pas vous accompagner) et surtout plein d’amour à donner. Bref, vous voulez rendre heureux une boule de poils !

Mais mais mais, une grande question subsiste : quel poilu choisir pour qu’il convienne à la famille, à son style de vie ? Quel poilu nous correspond pour que LUI soit heureux avec nous ! Parce que ce n’est pas le tout de prendre un poilu et lui donner tout votre amour, si la situation familiale, vos journées types, les activités et le temps que vous êtes prêt à lui consacrer ne conviennent pas à SON style de vie, le rêve peut tourner cauchemar pour lui, comme pour vous. Certains pourraient me dire « quelque soit sa race, un chien reste un chien. Tant qu’il sort, mange, dort et qu’il a des câlins, il est heureux. » Oui… mais… Non.

On bouquine ?

Quel chien !

16 décembre 2016

#L’humaine, veux-tu jouer? … 

Qui est-ce ? Ou comment parvenir à différencier les boules de poils ….

Oh qu’il est mimi ce petit poilu … Il s’agit d’ un Hush puppies, n’est-ce pas? 

Un quoi? Non.. mais l’humaine… Hush puppies, c’est une marque de chaussure, pas une race de poilu ! Il s’agit d’un basset Hound ! 

Oui, bien évidemment que je le savais … ou pas …!

Ce moment, nous l’avons tous connu… impossible de déceler la race, de retomber sur le nom, … c’est justifiable, on ne peut pas tout savoir… cela étant, pour être honnête, je ne me suis jamais guère intéressée aux races, et pour cause, je n’ai jamais eu de “chien de race”, certes, je reconnais aisément les plus connues, mais pour d’autres, je suis bien souvent à miles lieux du nom exact… !

Ma méconnaissance m’impose donc la ruse… parfois, au détriment de ces pauvres petits poilus, qui écopent de surnoms mélioratifs ou péjoratifs selon le comportement qu’ils adoptent en ma présence ( le petit ronchon qui râle), des sobriquets (ras-moquette qui mord), et parfois, des noms de marques qu’ils ont promues (César… est un West highland white terrier).

D’autant que lorsqu’ils sont chiots, il n’est pas toujours aisé de les différencier… (Prenons l’exemple du coton de Tuléar et du bichon maltais,au stade poupons, pour moi, novice, ils semblent relativement proches dans les caractéristiques d’identification visuelle).

%d blogueurs aiment cette page :