Browsing Tag

Lovemonpoilu

On bouquine ? Winter is Coming

Mon chien fait recettes

31 juillet 2016

IMG_3398.JPG

Avec “Mon chien fait recettes”

Récits et recettes de cuisine pour maîtres et toutous;

 

Mon chien fait recettes, un ouvrage rédigé par Frédérick e. Grasser-Hermé aux éditions Noesis enseptembre 2001.

Bon alors Mamie, tu nous ressors tes vieux bouquins ?

Oui… et Non, Mon chien fait recettes n’est certes pas un ouvrage récent, cependant, je l’ai découvert récemment.

Je cherchais vainement une recette de cuisine pour un WOOFYBirthday … auquel seront conviés des poilus en abondances mais aussi leurs humains. (Oui, les poilus sont magnanimes, ils leur arrivent parfois de bien vouloir emmener leurs humains aux dîners mondains auxquels ils sont conviés! … Si on pouvait en dire autant de tous les humains … la vie serait une perpétuelle fête !)

Donc, je voulais un repas sympa, pas trop guindé mais malgré tout festif, fun et original. L’un de mes critères étant que les poilus pourraient eux aussi s’en mettre plein la panse … !

Nous connaissions le concept de la “table des enfants”, cet ouvrage nous invite à instaurer la “table des poilus” !

Frédérick e. Grasser-Hermé,  avec un nom si long, que je ne suis pas prête de le placer dans une conversation … Et pourtant !

Et bien, Frédérick e. Grasser- Hermé, plus que des ouvrages, un concept qui repose sur l’association de la littérature et de la gastronomie, par ailleurs, on a jamais vraiment besoin de présenter.

C’est l’élévation de la cuisine à un rang artistique, avant-gardiste, médiatique, une traque de l’originalité, le détournement culinaire par des produits variés, une quête du goût revisité et ce, pour notre plus grand plaisir gustatif. Point d’honneur sur les produits naturels mais aussi sur l’utilisation de produits industriels, une cuisine bricolage, composée ou encore élaborée, bref, c’est l’opulence de la création à portée des “lambdas” comme moi. (Petites mains gauches oblige…) 

Nous ne retracerons pas le parcours intégral ici, mais notons qu’au-delà de l’élaboration des cartes de nombreuses grandes tables de France, de nombreuses publications gastronomico-littéraires et bien évidemment des ouvrages de référence plus que populaires, il y a cet ouvrage pour nous et poilus.  

Par ailleurs, si vous vous intéressez à l’auteur, voici le lien d’un article de 2011 qui devrait vous plaire “Comment Frédérick e. Grasser-Hermé a ensorcelé Alain Ducasse?“, consultable sur le site l’express style. Clic 

 

Le livre donne envie … 

Différent des ouvrages culinaires habituels, tout d’abord de par son aspect très girly et tendance (malgré sa publication 2001, avant-gardiste ?) Mais surtout, car il ne comporte pas une seule photographie des recettes réalisées, qui ont été remplacées par du texte… des commentaires, des référents culturels, cet ouvrage est un livre de cuisine enrichissant pour la culture générale. Chaque recette est accompagnée d’une note variée, comportements canins, proverbes, anecdotes historiques ou humoristiques, des chiens célèbres, des lieux qui ont du chien pour nos poilus, une véritable petite mine à découvertes.

C’est ce qui fait l’attrait démesuré de cet ouvrage, il peut être utilisé dans la cuisine mais dévoré dans votre canapé ! Notons également, la présence de photographie de réalisation d’artefacts artistiques représentant des poilus.

Multifonctions donc… et on en raffole !

Bon My Queen, les recettes c’est pour quand ?

Oui, venons-en aux recettes, du léchage de babine en perspective, allant du classique revisité voir détourné à la totale innovation découlant d’associations auxquelles nous n’aurions jamais songé !

Le petit plus de ces recettes, elles sont désignées par des noms vraiment originaux, elles furent baptisées pour nous donner le sourire.

Exemple: Toutou chéri mène la danse, touche pas à mon os, Saint -valenchien, crocs devant, Réservoirdogue, Dog story à Sainte-Rita, ….

Le plus de ce livre: 

156 pages de recettes pour vous et votre poilu, ce que nous avons qualifié de “gamelle commune” ( Avec cependant une dizaine de recettes interdite au poilu ) et 11 pages de recettes pour poilu Only “chacun sa gamelle”. 

Le concept nous plaît beaucoup, poilu peut partager le dîner de fête sans la moindre contre-indication gastronomique. 

Où se procurer cet ouvrage ?

Sur les sites traditionnels de vente en ligne telles que Fnac, Amazone, … budget neuf 18 euros et d’occasion déjà à partir de 5 euros.

Pour développer votre dog attitude culinaire, afin d’élaborer des repas durant lesquels poilus et humains partageront la même gamelle… ce livre de recettes littéraires est à plébisciter !

 

MDIAQ

signature Queeny

Antiparasitaires prévention et information NatureLovers Soins et quotidien On bouquine ? Winter is Coming

Soins naturels pour chiens et chats

31 juillet 2016

 

Soins naturels.jpg

Cet ouvrage ne se substitue en rien aux soins et conseils prodigués par un vétérinaire, cependant, il incarne parfaitement le complément idéal, en s’adressant à tous les propriétaires de poilus soucieux de leur prodiguer des soins “naturels” aux quotidiens.

Des soins naturels alternatifs à l’arsenal chimique traditionnel auquel nous avons quotidiennement recours. Des soins du quotidien, allant de l’alimentation, au bien être et l’hygiène en passant par la santé (entendons, uniquement les petits bobos comme ceux que nous, humains, pouvons rencontrer sans avoir recours au médecin pour autant).

Un ouvrage réalisé par la collaboration de trois auteurs ayant chacun un domaine de compétences en adéquation avec les contenus relatés.
Sylvie Hampikian, experte pharmaco-toxicologue, déjà auteure de plusieurs ouvrages sur les soins naturels qu’elle pratique à titre personnel, depuis une vingtaine d’années.
Amandine Geers et Olivier Degorge, formateurs et créateurs culinaires qui se sont intéressés pour cet ouvrage à l’alimentation animal en créant des recettes de cuisine spécialement élaborées pour nos poilus.

Une bible du naturel donc, parue aux éditions terre vivante en janvier 2016, un ouvrage que nous recommandons vivement !

Effectivement, il constitue le point d’ancrage d’une connaissance des soins naturels pouvant être prodigués à nos poilus de par son contenu informatif très largement fourni. D’autre part, il propose une série de “recettes” de soins ou d’alimentation selon le concept DIY, qui donne véritablement envie de passer à la réalisation.

Il s’adresse à un public très vaste étant donné que les explications sont claires et que le cheminement logique du contenu dans son ensemble est plus que cohérent. Il est agréable de parcourir les différents chapitres qui, au fil de la lecture, nous enrichissent de découvertes, connaissances et idées, cet ouvrage est une bonne source d’inspiration ludique. Donc un appel constant à la mise en action de nos petites mains gauches.

Par ailleurs, les réalisations proposées sont à la portée des novices, grâce aux explications, pas à pas des étapes pratiques à accomplir.

Plus concrètement, procédons à la décomposition de l’ouvrage 

Première partie, celle que nous qualifierons de partie informative, à savoir les 82 premières pages de l’ouvrage.
Dans le premier chapitre, l’ouvrage apporte des informations pertinentes sur “les besoins de nos poilus” dans leur quotidien. Le second quant à lui est voué à l’alimentation, incluant les besoins nutritionnels, les quantités, les modalités de la prise de repas, les ingrédients recommandés ou à éviter ; ainsi que les compléments alimentaires. Notons que l’ouvrage prend également en compte les spécificités de nos poilus, en s’adressant à certains moments, plus spécifiquement aux poilus d’un âge plus avancé. Et enfin, le troisième chapitre, de cette partie informative qui traite dubien être, garant de la santé de nos poilus. Des astuces pour allier l’utile à l’agréable durant le toilettage quotidien, des connaissances permettant d’être attentif aux signes de maladie et surtout, un référentiel de remèdes naturels pour le quotidien.

Remèdes naturels dont voici des exemples que nous avons jugés intéressants, surtout en cette période, à savoir, l’approche des vacances : Contre le mal des transports, contre le stress, les douleurs liées à l’âge, soins de la peau ou du pelage, des armes Antiparasitaires.

Deuxième partie, celle que nous affectionnons… “Le carnet DIY” composé de 52 pages, de “recettes” à réaliser.
Notre petite sélection, personnelle… dans les produits beauté et soins…
La lotion beauté au romarin, dont la préparation n’excède pas 10 minutes et dont la fréquence d’utilisation recommandée est d’une fois par semaine. Les ingrédients sont simples à trouver, du romarin séché et de l’eau à faire bouillir. Cette “recette” est donc, bel et bien à la portée de tous, dans un budget des plus raisonnable !
Le gel hydratant et adoucissant à la gomme de Guar pour les coussinets, toujours une réalisation n’excédant par les 10 minutes et une formule permettant une conservation allant jusqu’à 2 mois à température ambiante.
La lotion nettoyante des yeux à base de bleuets ou de camomille, en utilisant une compresse stérile, voilà de quoi entretenir les beaux yeux de votre poilu tout en douceur. Une lotion nettoyante pour les oreilles à base lavande, rose ou hamamélis est également proposée.

Pour les fins gourmets, voici un aperçu des recettes disponibles, dans le coin cuisine de l’ouvrage.
Des pâtés originaux, sains, équilibrés, naturels, bref, l’idéal pour combler les papilles de poilu…
Pâté aux légumes, au foie, pour les poilus prenant de l’âge ou affaibli, des biscuits au poulet,…

Notons que, l’ouvrage propose la même quantité d’informations, DIY et recettes pour les chats ! Il comporte également un carnet d’adresses, notamment, pour vous faciliter l’acquisition de certaines matières nécessaires à la réalisation des DIY soins et beauté (achats en ligne, Of course)

Les gros plus de cet ouvrage,…
Des réalisations à la portée de tous avec des matières premières simples à trouver et surtout pour un budget dérisoire.
Cette petite bible du bien être est un bon moyen de prendre soin de poilu en mettant la main à la patte, une occupation ludique et utile qui peut très vite devenir addictive.

Où trouver l’ouvrage ?
Facilement sur le site des éditions terre vivante, Fnac, vendu au prix de 17 euros.

Alors les poilus,… à quand une journée soins – beauté en dégustant des petits plats maisons, spécialement concoctés pour vous par vos humains ?

MDIAQ

signature Queeny

DIY pour créatifs NatureLovers Soins et quotidien Vacances

Glace – Icy Stark

31 juillet 2016

#GOURMANDES♥FRIANDISES♥DIY

 

Icy Stark ou douceurs glacées

 

Prenez un bonbon Émile ?

Les beaux jours ont fait leur grand retour, pour notre plus grand plaisir, mais aussi, pour ceux de poilu… Et pour cause, les petits plaisirs glacés ont pointé le bout de la truffe…

Les dog’smom usent d’ingéniosité pour rafraîchir leur boule de poils, évidemment, par forte chaleur, on évitera de multiplier les friandises, cela étant, poilu n’en demeure pas moins un grand gourmand !

Comment jongler avec la gourmandise de poilu, les fortes températures qui nécessitent de ne pas se gaver et le besoin constant de se rafraîchir ?

Simplement, en réalisant des bonbons glacés aux fruits ;

Je les ai réalisés à la fraise, mais d’autres fruits de saison conviendront parfaitement, nous en faisons également aux framboises, pastèques, kiwis,… Avec deux variantes, coulis ou morceaux.

Matériel : Un bac à glaçons, des fruits, une fourchette ou un mixeur ;

Temps de réalisation : 5 minutes / Temps de refroidissement : 1-2heures.

Quantité journalière : 2-3 pour un petit poilu/ 4-5 pour un poilu moyen / 6-7 pour un grand poilu (attention, cela dépend de la taille de vos compartiments à glaçons, les miens sous minikiki)

À quel moment ? Lorsque poilu à chaud, lorsqu’il souhaite une friandise, ou tout simplement pour se rafraîchir avec ce petit plaisir glacé.

  1. Pour la version coulis, passez les fruits au mixeur, ou écrasez-les à l’aide d’une fourchette. Ensuite, remplissez les compartiments de votre bac à glaçon et placez-le au congélateur. Il ne reste plus qu’à déguster d’ici une heure ou deux.
  2. Pour la version en morceaux, couper des petits morceaux de fruits, répartissez – les dans les compartiments de votre bac à glaçons, ajoutez de l’eau pour les remplir complètement et placez-le au congélateur. Il ne reste pus qu’à déguster d’ici une heure ou deux.

preparation-des-glacons-fruites-au-champagne.jpgPetit plus : Pour les poilus qui souffrent de problème d’haleine, n’hésitez pas à ajouter des petits morceaux de menthe fraîche à votre préparation, juste avant de placez votre bac à glaçons au congélateur, elle se marie très bien avec la saveur de la fraise, poilue n’y verra que du feu ; en revanche, il aura une haleine fraîche et agréable !

Un petit plaisir sain, rafraîchissant, et pour ceux qui ont un potager, vraiment peu coûteux !

Pour la liste complète des fruits et légumes autorisés : Clic 

Pour la version GRRR (carnivore, je te mange ton cuissot) : Bouillon de poulet, jus de cuisson de poulet ou de dinde. Vous pouvez également ajouter des petites friandises dans des bacs à glaçons ou un saladier, ajouter de l’eau, congélateur… Cela permettra à poilu de s’amuser en se rafraîchissant durant sa dégustation !

Réalisation :

Coupez vos fruits en petits morceaux, (il ne vous en faut pas beaucoup, 4 à 5 morceaux par douceurs glacées), la bonne occasion de partager un goûter fruité avec poilu. Vous les déposez dans chaque compartiment de votre bac à glaçons. Vous ajoutez de l’eau (comme lorsque vous préparez des glaçons) et hop au frais pendant environs une heure !

Il ne reste plus qu’à déguster… Notons que vous pouvez également utiliser les douceurs glacées en les déposant directement dans le bol d’eau de votre poilu s’il n’aime pas les glaçons.

La douceur glacée rafraîchie et peut aussi se transformer en jeu le temps de la dégustation, en les plaçant dans son bol d’eau, ce sont les pattes et la truffe que vous rafraîchirez également, si poilu est joueur de nature.

Icy Stark à la fraise grand format : Petit moule facile à trouver en grande surface, vendu individuel ou par 4;

IMG_4423.JPG

Recommandation:

Il ne faut pas en abuser, vous pouvez donner des douceurs glacées à votre poilu pour le rafraîchir lorsqu’il fait chaud mais un excès risquerait de perturber son transit intestinal.

Idée bonus: J’ai des framboises dans mon jardin, je les place au congélateur, ce qui les transforme en petits bonbons glacés dont Queeny raffole, idéal pour se rafraîchir ! Vous pouvez le faire avec d’autres petits morceaux de fruits autorisés !

 

Des bons plans fraîcheur à votre disposition dans les articles du blog Clic et Clic .

Bon rafraîchissement les poilus et excellente journée à vous ! 

MDIAQ

signature Queeny

 

%d blogueurs aiment cette page :