Browsing Tag

éducation

On bouquine ?

Tout ce que mon chien veut me dire…

20 juillet 2020

#BOUQUINE

Utile

Queeny n’a pas besoin de la parole pour se faire comprendre, cependant, j’adore les bouquines instructifs, ceux qui m’apportent un éclairage nouveau sur ses comportements. Dans la série des bouquines appréciés, je vous propose ce livre …

Caractéristiques de l’ouvrage : Rédigé par HEIKE SCHMIDT-RÖGER, Tout ce que mon chien veut me dire, aux éditions Marabout, collection Guides et références, paru en mars 2020, 96 pages illustrées.

Présentation de l’éditeur : “” Que disent ses yeux, son museau, sa queue et son corps ? Est-il de bonne ou de mauvaise humeur ? D’humeur bagarreuse ou plutôt joueuse ? Les chiens ont un langage corporel et il est essentiel pour leurs maîtres de bien interpréter ces signes, de comprendre ce que pensent et ressentent leur ami à quatre pattes”. Source

Au sujet de l’auteure : Heike Schmidt-Röger est journaliste, propriétaire de chiens depuis toujours, et expert dans l’analyse comportementale des chiens. Pour en apprendre davantage sur cette passionnée, je vous invite à consulter son site internet;

Décortiquons l’ouvrage …

Il peut être dissocié en trois parties : L’archétype du chien, entre chiens et, chien & humain.

Introduction: La réflexion est posée par la problématique suivante,” à quoi pensent les chiens?”; qui permet de prendre conscience de l’importance de parvenir à décrypter son chien, ses réactions afin de mieux le comprendre et donc de répondre à ses besoins, et pas seulement à ce que l’on présume comme étant l’un de ses besoins”.

Il s’agit là d’une double page qui invite à l’introspection afin d’entrer dans le sujet progressivement mais surtout, l’esprit ouvert à la remise en question qui peut parfois s’avérer nécessaire.

Première partie, l’archétype du chien: Les chiens sont tous les mêmes physiquement (quatre pattes, une truffe, une queue …) , mais ils présentent de multiples différences… ce premier chapitre aborde la nature liée à l’appartenance à une race, mais aussi, au vécu antérieur, il est par exemple question de l’adoption et de l’abandon. Dans un second temps, l’auteur nous plonge dans la découverte du monde qui entoure nos boules de poils, en évoquant sa perception des choses; la rencontre des objets, des humains, mais aussi, des congénères; Ainsi, l’on comprend mieux l’addiction de certaines boules de poils à courser les vélos, à malmener les facteurs, à ne pas apprécier que l’on approche du véhicule de son humain…

D’autres thématiques spécifiques sont abordées en détail: ma gamelle, ma maison, ma voiture, mon os, le côté épicurien de nos poilus, ce qui important pour lui, sa conception de la visite chez le vétérinaire, vieux et alors?, … Une approche qui nous permet de nous placer à l’échelle de perception de nos compagnons, de mieux comprendre comment ils perçoivent ces éléments et donc de décrypter les réactions qu’ils peuvent manifester à ces moments précis. Parfois notre interprétation peut être erronée, … on a beau connaître nos chiens par cœur, la complexité de leurs caractères comme des nôtres, peut brouiller notre compréhension d’une situation. Ce chapitre apporte donc bon nombre d’éclairages sur une multitude de situations hypothétiques mais récurrentes dans notre quotidien avec poilu.

Seconde partie, entre chiens: Le constat est simple, les rapports entre chiens sont beaucoup plus francs et directs que les rapports humains… Ce chapitre apporte une aide précieuse pour décrypter le comportement de poilu avec ses congénères, parfois il est difficile de percevoir la frontière entre jeu et guerre, il peut même arriver, que l’un d’ eux franchise la frontière en un rien de temps… Ce qui pour nous, humain, peut s’avérer déconcertant.

Ainsi, ce chapitre aborde : Les présentations, le jeu, les rivalités, le fait de donner raison à l’autre, le refus de sympathiser, la meute, le chef du jeu, la sollicitation du copain, les relations entre amis, les messages qu’on se laisse, ce qu’ils se disent, ce qu’ils apprennent des grands, etc…

Une partie très intéressante pour mieux cerner les relations entre congénères, savoir quand il faut intervenir ou non, comment les présenter et les laisser gérer les amitiés.

Troisième partie, chien & humain: La vie à deux au sens large, avec l’arrivée d’un chien, et ce que l’on partage au quotidien, ce qu’il apprécie, le sentiment de sécurité que son humain lui confère, les yeux dans les yeux et sa signification, les gestes et les ordres, ceux qu’il faut éviter, la perception du langage corporel humain, les interactions, les sorties, le besoin de se dépenser, la promenade, le besoin d’attention, le jeu, la gestion de vos absences, les enfants.

Une partie qui aborde vraiment plusieurs aspects du quotidien, et dans laquelle on peut retrouver des séquences “vécues”…

Gros plus: Des encadrés “le saviez-vous”, des illustrations en adéquation avec les contenus, un langage simple et un déroulement étape par étape; qui confère à l’ensemble une hiérarchisation des apprentissages et des situations très cohérentes.

Mon avis ? J’ai apprécié ce livre, et je le recommande à ceux qui introduisent un poilu pour la première fois dans le foyer, mais aussi, à ceux qui comme moi, sont toujours soucieux de mieux comprendre pour mieux faire ! Ce livre est instructif, divertissant et très bien conçu !

Où acheter ? Le livre est vendu 10.90 euros, disponible sur le site des éditions Marabout, mais aussi Fnac et bien évidemment, chez vos libraires de proximité sur simple commande.

Bonnes adresses

Viens…On va Klepser !

27 février 2020

#The Ultimate Petshop à Paris …

Vous connaissiez déjà la boutique en ligne Kleps, l’une de nos pépites, celle qui nous propose toujours une très belle sélection; à la fois haut de gamme en qualité et abordable en rapport qualité prix, stylée et naturelle; Tendance et novatrice… ou alors vintage et assumée. Bref, Kleps, cela fait plusieurs années que nous y effectuons notre shopping version WWW…. D’ailleurs, nous vous présentons fréquemment nos acquisitions sur le blog.

CLIC pour les consulter;

On pourrait en rester là, mais non… il y a peu, la GRANDE nouvelle est tombée… Kleps est presque Open (non pas bar, je vous vois venir… OPENBAR) Ok; Ok, on le refait, vous n’étiez pas prêt, remarquez, moi non plus, j’ai hurlé de joie en apprenant, tellement c’est énorme, Bref, Kleps is presque OPEN … C’est pas vraiment une personne, du moins, pas encore, mais c’est LE futur SPOT incontournable de Paris, une vraie boutique, pour shopper décontracté, taper la discute autour des quadrupèdes et des bipèdes… Emmener poilu se promener, rencontrer des copains, choisir son cadeau d’anniversaire, ou son non-anniversaire … très important aussi… Choisir le cadeau d’anniversaire de cousin Gégé, bref, chez Kleps, on va pouvoir shopper nos marques préférées, déjà présentes sur le site, et plus encore… car des surprises sont à venir.

Poilu pourra donc essayer avant d’acheter, vous hésitez entre deux tailles de collier, deux couleurs? Let’s Go, on va essayer, directement chez KLEPS !

Autre info qui devrait vous plaire, la boutique sera ouverte 7J/7 de 10h30 à 19h30 ! Elle fermera plus tôt le dimanche, Blanche doit dénicher de nouvelles pépites pour la boutique et le dimanche soir, c’est cinédog en tête à truffe avec Matcha, parce que soyons clairs, la Bigboss, c’est cette adorable Shiba, que vous aurez peut être la chance de croiser à la boutique.

Alors, on ne sait toujours pas quoi faire de son dimanche?? On vous a déniché la bonne excuse pour échapper à la réunion de famille et au déjeuner interminable apparenté… On se voit dimanche ? “Ah non, dommage … Je ne peux pas, je vais Klepser !”

Où mais où ??? Kleps vous attend au 31 rue du Jour à 75001 Paris, 1 arrondissement; On vous a MapGoogler la boutique, le point rouge, c’est votre futur incontournable …

Vous pourrez y trouver quoi … Une mise en bouche ?

Un cadre accueillant, un environnement chaleureux, des conseils, un avis professionnel, une sélection d’articles et de produits qui vous feront craquer … Que demander de plus ?!

Gros plus, vous pourrez récupérer vos commandes, effectuées sur le site internet, directement à la boutique; Pause déjeuner, à la bourre en sortant du boulot, on effectue son shopping en soirée dans le canapé, on la récupère, le lendemain, à la boutique… Hyper pratique pour affronter le marathon du quotidien, sans se priver de shopping, et sans se contraindre à l’attente de la livraison, lorsque celle-ci repose sur la poste… !

Les Kleps seront bien évidemment accueillis comme à la maison, c’est donc 100% Dogfriendly !

Votre incontournable shopping depuis le 4 mars 2020

Alors, qui va promener son humain chez Kleps ??

Un cadre cosy chic… un accueil chaleureux dans un environnement intimiste, l’idéal pour se sentir comme à la maison;

Pour info: Kleps organise également un casting mensuel qui permet de gagner « une box cadeau » pleine de surprises, et de voir la jolie bouille de poilu trôner sur le site de la boutique !

kleps casting

Les liens utiles : Le site officiel / Le Facebook/ L’Instagram / Les articles sur les produits testés par le blog.

On bouquine ?

100 clés pour dresser son chien

16 avril 2019

#Bouquine 

Comment faire de ton PadawanPoilu

Un vrai JEDI !

L’une des facultés de l’individu, que j’affectionne le plus, c’est son indéniable capacité à apprendre toute sa vie durant, pour peu qu’il en manifeste la volonté… Assidue dans cette philosophie de vie, j’apprécie d’acquérir de nouveaux savoirs ou compétences, qui s’intègrent dans mon quotidien, s’articulant ainsi, avec les acquis dont je bénéficiais déjà préalablement. Au même titre, je trouve salutaire, de prendre la peine, et le temps de remobiliser des acquis antérieurs parfois peu sollicités, afin d’en explorer les possibilités. En termes d’éducation, ce concept triadique, d’acquisition, de mobilisation et de remobilisation est au cœur de ma relation avec Queeny, car il ne me semble pas présomptueux d’affirmer que cette capacité à apprendre toute notre vie durant, peut également être observée chez nos boules de poils.

Friandises Le coin des gourmands NatureLovers Soins et quotidien

Entoma Petfood friandises aux insectes

16 janvier 2019

#WTF

Des bestioles???

Queeny ne touche pas la petite bête…. Queeny, ne mange pas la bestiole, c’est mauvais, c’est dangereux, ça va te rendre malade, tu vas avoir des petites bêtes dans le ventre, elles vont pondre des œufs, ça va faire comme ALIEN, tu vas mourir et elle va tous nous bouffer après !!! HAAAAAAA … C’est dégoûtant !

On bouquine ?

Petit ABC Rustica de l’éducation positive du chiot et du chien

28 août 2018

#Back To School 

Sois une bonne élève, humaine !

L’éducation de poilu, vaste sujet, se trouvant également, souvent au cœur de polémique, notamment sur les réseaux sociaux où les conseils foisonnent entre recommandations et interdits. Cependant, un constat m’interpelle, en toute franchise, il est parfois bien difficile de faire le tri, on a beau vouloir bien faire, les conseils qui pullulent sur la toile ne proviennent pas toujours de professionnels, ne sont pas forcément adaptés à notre boule de poils ; car en termes d’éducation rappelons-le, un chien n’est pas un autre, comme nous, être humain, le chien est parfois marqué par les stigmates de son vécu ; ou encore, en proie à des craintes dont sa famille ne parvient à expliquer l’origine.

On bouquine ?

Le dressage silencieux

26 janvier 2018

#The Sound Of Silence… 

S’il est bien une chose que j’exècre, ce sont les gens qui crient… sur les enfants, sur les aînés mais aussi sur les poilus ; ceux qui parlent plus fort que les autres ; au point de ne plus pouvoir s’entendre.

J’assimile ces hausses d’intonations, généralement ponctuées, à une forme de violence verbale ; ainsi je conçois parfaitement qu’un poilu fasse demi-tour lorsqu’il se trouve confronter à un humain qui lui hurle dessus.

Crier, le sacre de la contre productivité, on peut changer son intonation sans pour autant passer pour une hystérique, le cri ne peut qu’engendrer peur, et bien souvent, on répond à la violence par une autre forme de violence, ou par la fuite.

Même si, mes notions d’éducation sont rudimentaires, dans mon quotidien, qu’il s’agisse de poilu ou des humains, je n’ai jamais pratiqué l’excès de vocalises pour obtenir gain de cause. C’est aussi une question de respect, vous voulez être écouté, vous faire respecter, faites-le par la pertinence de vos mots plutôt que par votre volume sonore.

Et pourtant, le haussement de ton, est l’arme facile que l’on brandit aisément lorsque l’on se sent démuni, dans une situation qui nous dépasse, ou lorsque nous avons le sentiment de perdre le contrôle. Même si, en notre for intérieur, nous savons pertinemment que cette pratique n’est d’aucune utilité !

On bouquine ?

DEUX LIVRES pour comprendre ses pensées et ses secrets : Que pense votre chien et secrets de chiens !

25 octobre 2017

#Bouquine 

Tu as raison l’humaine, il faut t’instruire…CAR

… Parfois tu ne comprends rien !

 

Lorsque nous sommes parvenus à développer une réelle complicité avec notre boule de poils, cela va s’en dire, nous nous comprenons sans avoir besoin de nous parler. 

Je sais d’instinct lorsque ma poilue veut sortir, manger, jouer, lorsque quelque chose lui déplaît, je parviens à anticiper ce qui dans les prochaines minutes lui fera peur …

Bien évidemment, cette relation se construit avec le temps, la complicité ne “coule” pas de source, comme par magie, au moment où vous passez le pas de la porte avec un poilu dans les bras.

Même si je connais ma poilue comme ma poche, il lui arrive parfois de faire des choses… comment dire … “loufoques“, je remarque lorsqu’elle joue la Traviata pour attirer mon attention, lorsqu’elle se prend pour Bozo afin d’amuser la galerie et monopoliser les invités, Lorsqu’elle me fait un remake de 300, afin de montrer au poilu qui passe devant le jardin, qu’ici c’est chez elle … mais parfois… il lui arrive d’être malgré tout un peu loufoque, c’est rare, mais parfois je ne comprends pas vraiment la finalité de son action ou même la cause de son épisode télé-drama personnel.

Rien de terrible, juste des us et coutumes bien à elle, relativement drôles à observer mais qui suscite des interrogations … Pourquoi se roule-t-elle toujours telle une Nem lorsque je place un plaid propre ? (Hypothèse: le plaid sent bon car il est propre, donc ma poilue y place sa propre odeur, marquage d’espace) Pourquoi me pique-t-elle quelque chose de personnel, pour le cacher, lorsque je suis à la bourre pour partir bosser et ce, toujours le lundi matin ? ( Hypothèse: Elle sait que je vais partir, donc la laisser, c’est un moyen pour elle d’attirer mon attention, de me maintenir à la maison. Aussi, elle a quelque chose à moi, qui va la rassurer pour dormir dessus durant la journée).

Bref, j’avais pas mal de mini-questionnements, accompagnés de leurs hypothèses … j’ai déniché deux livres sympas qui m’ont permis, soit de confirmer mes hypothèses, soit de m’en fournir de nouvelles.

Entre ses pensées et ses secrets, voici deux ouvrages apportant des réponses aux questions fréquentes que nous nous posons, en tant qu’humains de poilus loufoques.

Entendons, l’un sera davantage destiné aux novices, l’autre aux plus initiés.

On bouquine ?

Faire perdre ses mauvaises habitudes à son chien

29 septembre 2017

#Une édition revue et mise à jour

Toutes les techniques de dressage pour un bon comportement canin !

 

 

Je suis généralement réticente avec les ouvrages “éducatifs”, parce que je pense qu’au cas par cas, ce qui fonctionne avec l’un, ne fonctionnera pas forcément avec l’autre ! Force est de constater que souvent ces livres généralisent en tentant d’apporter des réponses au plus grand nombre de lecteurs, contrairement à un éducateur ou un comportementaliste qui ne s’adressera qu’à vous selon votre duo et votre situation, en incluant les facteurs extérieurs qui composent votre quotidien dans l’équation permettant de régler VOTRE problème, en s’adaptant et en collaborant !

Pourtant, ces ouvrages sont très répandus, il en sort de nouveaux chaque année, ils sont très largement commercialisés, cela implique peut-être qu’ils peuvent s’avérer, également utiles ?

Dans mon cas, je suis satisfaite de ma poilue, elle a appris beaucoup de choses, très rapidement, par instinct, par jeu, en collaboration et surtout, pour me faire plaisir… je ne suis pas une “pro” de l’éducation, étant moi-même une humaine imparfaite, poilue est à mon image, on se complaît dans nos petits travers qui ne nuisent à personne. Cependant, il y a deux petites manies que je souhaite gommer, chez Queeny.. Nous y revenons “ses fameux trous dans le jardin”, et cette fâcheuse habitude à vouloir mâchouiller les petits cailloux … ce sont des petites manies dangereuses… elle pourrait se blesser en courant avec ses trous … elle pourrait s’étouffer en jouant avec ses petits cailloux … !

On m’a recommandé un ouvrage qui semble-t-il devrait m’aider à y parvenir;

On bouquine ?

Petventures, un livre personnalisable

2 juillet 2017

#Son histoire 

à lire et relire à l’infini !

 

La petite trouvaille du jour; pour ceux qui aiment raconter des histoires, mais aussi, en lire ! Tous ceux qui souhaitent offrir un livre personnalisé relatant les péripéties de poilu, mais qui n’ont pas la fibre artistique nécessaire à sa réalisation, sachez que c’est désormais possible … !

Le cadeau idéal pour petit d’homme…

un livre d’histoire dont SON poilu sera le héros… 

Le bilinguisme étant un atout de taille, il est intéressant de commencer l’apprentissage d’une langue étrangère dès le plus jeune âge, voici donc un outil qui devrait vous plaire, il permet à petit d’homme, de se familiariser avec l’anglais au travers de l’histoire de SON poilu !

SON POILU ? MAIS comment ?

Grâce à un outil virtuel génial…

On bouquine ?

Des livres pour petits d’hommes qui ont du “chien” !

28 juin 2017

#Petits d’hommes … aiment les Poilus…

Notre sélection de livres pour enfants, du tout-petit d’homme à l’adolescent !

Toujours, autour de l’univers des “poilus” 

 

 

L’humaine, où on va ? On va faire du shopping ? 

Oui Queeny, on va acheter un cadeau pour l’anniversaire de petit d’homme ! Tu sais c’est ce samedi, dans le jardin de Tati Caro ! 

Super ! il va y avoir du gâteau, et un barbecue ?

illustration queeny

Je crois mais peut-être pas pour toi, si c’est au chocolat ! … Gourmande!

Et l’humaine, je sais ce qu’on va lui acheter … UNE BALLE ! Pour jouer avec MOI ! 

Huhum… il n’est pas du tout égoïste ton cadeau… je pensais à un livre MOI !

Non, l’humaine, tu crains, si tu lui offres un livre, il ne jouera pas !!

Non, mais il te racontera une histoire, ça ne te fera pas de mal de t’instruire ! 

 

Quels livres offrir à un petit d’homme, poiluaddict en devenir ?

Entre ludique, pédagogique dans sa finalité didactique, instructif, narratif mais surtout, informatif…

Dog's Mom Life

Quand Poilu est-il en droit de manger le petit d’homme ?

27 juin 2017

#Non mais… c’est quoi cette question?

T’es sérieuse ?

La réponse semble simple, Poilu n’est pas en droit de manger le petit d’hommeJAMAIS, même pas un petit orteil pour le goûter …

Cependant, si la réponse est simple, tout comme le concept, ce type de “catastrophe” arrive … Poilu a mordu le petit d’homme, OUI MAIS … le petit d’homme avait mordu poilu … C’est la faute du Chien… C’est la faute du Gamin … 

Qui est coupable ? Poilu ? Le petit d’homme ? … Poilu et le petit d’homme ont en commun de ne pas songer aux conséquences, de suivre les envies du moment… les humains en revanche doivent être prudents, entendons donc inculquer des notions de vivre ensemble tant à poilu qu’au petit d’homme ! C’est bien plus qu’une mission, il en va de notre responsabilité ! Pour éviter les catastrophes, coexister sans dangers, les enfants et les poilus doivent être éduqués ! 

Baby's life BabyDogBabyLove

100 fiches pour éduquer son chiot

23 juin 2017

Petite aide pour l’arrivée de baby dog et son éducation

00

 

 

 

 

Il n’est pas rare à l’arrivée de Baby dog d’avoir des doutes ou de carrément prendre peur rapidement avec certains comportements, de ne pas savoir trop comment faire pour les règles simples d’éducation, d’agir d’une certaine façon face à mini poilu sans savoir si on fait bien ou mal…  Mais rassurez-vous, il est tout à fait normal de se poser plein de questions !! Nous nous en sommes tous et toutes posés à l’arrivée de notre (ou nos) baby dog !

D’ailleurs, il est aussi courant de laisser passer beaucoup de petites choses devant une mini boules toute mignonne, rigolote, et qui sait parfaitement comment obtenir de vous ce qu’elle veut dès son plus jeune âge ! Le problème ? Les comportements acquis bébé deviennent très vite des habitudes… et pour certains, des mauvaises habitudes…

Il est donc important dès l’arrivée à la maison de baby dog d’instaurer quelques règles, et de commencer son éducation le plus tôt possible afin que tout se passe bien, et que tout le monde soit heureux et vive en harmonie.

Pour cela, nous vous avons dégoté un petit livre très sympa, ludique et avec un prix tout doux, pour accueillir, comprendre et éduquer bébé poilu :

100 fiches pour éduquer son chiot, édition « Animaux de compagnie » de chez Marabout, 6€90.

On bouquine ? Vacances Winter is Coming

Jeux pas bêtes pour chien malin

11 juin 2017

#50 Activités …

Playtime … et fou rire assuré !

L’humaine, je m’ennuie ! L’humaineuuu, j’ai dit que je m’ennuie ! 

Queeny, on rentre d’une aventure de deux heures à la plage, tu n’es toujours pas HS ? (hors service), Tu ne veux pas faire une sieste ? Jouer avec des jouets ?

Non, l’humaine, je m’ennuie, je veux jouer avec toi ! C’est le weekend, et le weekend tu es TOUTE à moi ! Je veux profiter pleinement de chaque moment et tout faire avec toi !

Tu as raison Queeny, profitons-en, il fait beau, jouons ensemble, bouger / éliminer (pensons popotin, aussi bien le sien, que le mien). Mais à quoi va-t-on jouer ?

La balle ?

Non déjà joué ce matin… 

La corde ? ton tunnel ? Le frisbee ?

Pff l’humaine, on joue tout le temps à ça, soit créative, qu’on s’amuse avec des nouveautés!

Justement, la créativité, … Ce n’est pas le tout d’acheter des jouets et de les placer devant Poilu en espérant qu’il s’occupe avec ! D’autant qu’il est important de partager des moments privilégiés avec sa boule de poils, en dehors des promenades, des siestes et des gloutonneries devant les séries-télés … JOUER ça renforce les liens, consolide la confiance, et surtout ça fait plaisir de voir Poilu heureux !

Pour tout dire, lorsque je joue avec Queeny, en toute franchise, je m’amuse très certainement autant qu’elle … ces moments j’y tiens, de fait, je tente toujours de les rendre le plus divertissants possibles.

Seulement voilà, parfois, la créativité me fait défaut, je ne suis pas toujours inspirée pour élaborer de nouveaux jeux, nous propulser dans un nouvel univers, nous faire vivre une nouvelle aventure extraordinaire sans pour autant, quitter le jardin, ….

C’est ici que je peux me réjouir, car j’ai déniché un livre qui sera désormais mon bras droit !

Je vous présente, mon assistant, j’ai nommé …

IMG_3976

Un livre qui ne comprend pas moins de 50 activités et des conseils au top, pour divertir toute une colonie de poilus en mal d’amusement ! 

Dog's Mom Life

Comment aider Poilu à rester seul à la maison? … Mes petites astuces !

31 mai 2017

#Dog’s Mom diary

Poilu, je te laisse les clés du château …!

Tu blagues l’humaine ? Encore ? Mais c’est tout les jours … !

Parce que tous les jours, je vais travailler Queeny !

Pff, L’humaine… Je n’aime pas le travail! Je m’ennuie sans toi, je veux aller à la plage, à l’aventure, te faire courir derrière ma balle … ! Regarde l’humaine, je te fais les yeux du chat dans Shrek … ça marche ? Tu vas rester ?

Lol, non Queeny,  Tu m’attends à la maison ! SOIS SAGE… !

Une phrase que je lance systématiquement à moi poilue lorsque je pars, … « tu m’attends, sois sage » selon la destination ou le moment de la journée, elle est accompagnée d’indications complémentaires par exemple ; « je vais travailler », « je vais faire des courses » …

Ce sont des phrases qu’elle comprend et qu’elle associe plus une moins à une situation, elle sait que lorsque je pars faire des courses, j’emporte des sacs à courses… et je reviens chargée de bonnes odeurs, ça sent la « bouffe », à l’identique, lorsque je pars bosser, j’emporte toujours le même sac cabas dans lequel je peux glisser mon portable et mes dossiers. (Notons qu’étrangement, celui-là, elle le regarde toujours avec les yeux revolver… et le regard qui tue !).

Le comportement de Queeny est toujours le même, elle va s’installer dans le canapé, avec la mine boudeuse !

Boudeuse à mon départ mais rarement à mon retour, d’autant que j’ai de la chance car ma poilue sait rester seule, elle ne pleure pas, n’aboie pas, ne se soulage pas en mon absence et surtout, ne démolit rien !

Attention, si c’est le cas aujourd’hui, sachez que ce ne fut pas toujours comme ça… RIP à deux corbeilles dodo, deux tapis,  l’un rongé et l’autre souillé de soulagements, une lampe en morceau,  une clé USB, deux paires de chaussures, la tirette d’un sweat –shirt qui traînait sur le lit … Bref, on peut dire que l’apprentissage de la solitude fut un challenge, pour elle comme pour moi.  Cela étant,  je m’étais fixé l’objectif, en une semaine de vacances, avec la mise en place d’un plan Intensif, de l’aider à rester seule à la maison !

L’opération « SOS, MI CASA ES TO CASA »

L’objectif étant que ma boule de poils, se sente bien à la maison en mon absence, qu’elle ne soit ni dans la peur, ni dans l’angoisse, ni dans la démolition. 

Les indispensables du Train-Train

La litière pour … chien

1 avril 2017

#Hoops !

 

Si tu ne viens pas au jardin, le jardin viendra à toi …!

 

Chers vous,

NON vous ne rêvez pas, vous êtes toujours sur un blog “100% dogs” et OUI, j’ai bien écrit”litière en précisant …pour chien”.

Une litière c’est quoi?

Nous connaissons tous, les litières pour chats… mais vu que nous sommes des pro-Dog, en bons incultes félins (et fiers de l’être), il nous faut d’abord parfaire notre culture générale en matière de félidés…

Une litière pour chats c’est le contenu, et non le contenant, entendons, les petits granulés (absorbeurs de liquide et odorants, donc attrayants) que l’on place soit dans un bac à litière, soit dans une maison de toilette.

Ce qui différencie les deux, c’est simple, la maison de toilette constitue la version luxe, elle est fermée avec cependant, une entrée en forme de trappe à l’avant, afin d’éviter les projections autour des WC de Kitty …, elle peut également comporter une fente de ventilation à l’arrière pour ne pas incommoder Kitty lors de ses passages obligés journaliers. Autre critère de différenciation, le prix qui varie du simple au triple… 

Mais alors, la litière pour chien c’est quoi?

Les passionnés

Portrait d’une reconversion- éducateur canin passionné.

23 mars 2017

# Un métier de passionné …

… à exercer avec passion

 

Ne fais pas ci, ne fais pas ça … Patati … Patata…, d’une personne à l’autre, nous n’avons pas tous les mêmes prédispositions en matière d’éducation canine, tantôt trop stricte, parfois trop laxiste, le juste milieu semble difficile à trouver, lorsque la psychologie et les modes de fonctionnement d’un poilu nous sont inconnus. Parallèlement, nos poilus sont différents, de par leur vécu, leur caractère, ou leur provenance, ce qui fonctionne avec l’un peut s’avérer un échec avec l’autre.

Qui plus est, en tant qu’individu, nous n’avons pas les mêmes limites, sur le canapé, pas sur le canapé, … limitation des espaces ou freestyle … c’est “All in” à la maison… Tant de facteurs qui nous différencient, et pourtant, nous avons en commun l’élément clé… nous partageons la vie d’une boule de poils, que nous aimons, majoritairement, nous souhaitons tous que cette relation soit épanouissante et harmonieuse tant pour poilu, que pour nous ou les membres de la famille.

Il ne suffit pas d’ouvrir la porte de son foyer, en clamant “Welcome home” pour que les choses coulent de sens… Eux et Nous devons nous adapter… à cette nouvelle cohabitation.

Cela étant… Il peut arriver que la cohabitation, les sorties, le relationnel de poilu avec les autres à deux ou quatre pattes, les petits détails qui constituent notre quotidien soulèvent des questions, posent des problèmes… voir nous plongent dans des problématiques compliquées à gérer et dans ce cas…

Il est parfois difficile de se débrouiller seul, lorsque nous sommes confrontés à un problème éducatif d’envergure, d’autant que les informations glanées sur la toile ne sont pas toujours suffisantes, ou tout simplement adaptées à notre cas. En pareille circonstance, on a besoin d’une personne de confiance, sur laquelle s’appuyer, quelqu’un qui pourra nous écoute, nous conseiller, nous guider dans cette démarche progressive, à savoir, corriger un comportement, le tout, sans nous juger.

Les problèmes comportementaux sont trop souvent à l’origine … d’abandons, faute de patience, de persévérance, ou simplement, d’avoir sollicité l’aide nécessaire, certains baissent les bras… Bien évidemment, certains troubles du comportement peuvent, selon les cas, placer poilu, ses congénères ou les membres de la famille, en danger. mais avant de songer aux conséquences, il faut s’interroger sur les causes … c’est là, qu’une aide est précieuse, comprendre le problème, afin de mettre en place une solution adaptée, qui pourra éviter d’en arriver à la mesure extrême qu’est l’abandon.

Les poilus font des bêtises, ils mais certaines bêtises ne passent pas avec le temps, si le comportement n’est pas modifié, la situation ne peut qu’empirer, poilu ne va pas apprendre seul, il ne va pas comprendre, et il n’est pas le seul à devoir se remettre en question…

Les passionnés Vacances

Le monde d’Emi

14 février 2017

#Portrait / Découverte/Humaine passionnée

Lors d’une de mes promenades virtuelles, je suis tombée par hasard sur une page qui a attiré mon attention, j’ai suivi le cheminement proposé, de clic en clic, j’en prenais plein les yeux, des informations éducatives, de belles photographies, des créations…

Mais surtout une réelle identité et une personne PASSIONNÉE dont voici l’interview!

Plongez-vous avec moi dans le monde d’Emi !

Un monde dans lequel, les poilus sont rois, un monde qui parle aux amoureux de poilus, bref, un monde qui conseille, qui écoute aussi et qui peut aider lorsque cela s’avère nécessaire, un monde dans lequel on se sent chez soi, en confiance  !

5bf904_7b845686d056480b8a4bdd1707a5e47b-mv2_d_2048_1414_s_2.jpg

Ma salle de jeux Vacances

DVD de jeux canins amusants chez Kanizoo

12 février 2017

#À ce prix autant dire qu’ils le donnent…!

Le bon plan à 1 euro…!

 

Kanizoo, je connaissais de nom, mais je n’avais jamais testé… Je vous présente le bon plan, que dis-je  “le meilleur plan” du site… par son côté ludique !

 

Il s’agit d’un DVD d’activités et jeux canins à faire avec votre poilu.

01.jpg

Présenté comme suit : “Ce DVD a été réalisé par les éducateurs canin de Prins Petfoods montre différents jeux amusants pour votre chien et vous !”

Source

Lifestyle/ Inspiration

Woof-Opoly

29 janvier 2017

#Jouer Poilu?

Quand le Monopoly passe aux poils…

S’il est bien un classique du jeu de société par excellence, c’est le Monopoly ! Celui même que l’on nomme allègrement… le jeu de société le plus populaire du monde !

Pour la petite histoire, le Monopoly est un jeu de société américain édité par Hasbro, dont la première édition (la classique, …que nous connaissons tous) vit le jour en 1935.

Le but du jeu consistait initialement à ruiner ses adversaires... en se montrant stratège dans ses acquisitions immobilières. Ce jeu qui de prime abord, nous apparaît comme un véritable Sacre du Capitalisme de l’époque, prend depuis lors une tout autre direction en se déclinant au fil des décennies en une multitude de variantes, … passant de Disney, aux éditions nationales et régionales, ou encore, les éditions culturelles très nombreuses … Le plus de ce jeu, il peut se pratiquer de 2 à 6 joueurs, et confère à ses adeptes des heures d’activités, sans voir le temps passer, d’autant qu’on peut s’y adonner dès l’âge de 8ans.

Heu… My Queen joue au Monopoly ? C’est cela le but de ton article l’humaine ?

NON ! Par contre My Queen vous a déniché un Monopoly version Poilus … !

On bouquine ?

Mon chien sur le Divan

29 septembre 2016

#MYQUEENBOUQUINE

 

Drôle et cependant, très instructif !

01

C. Sacase, Mon chien sur le Divan, dessins de C. Besse, ed. Larousse Pratique, février 2016, 243p.

La grande MODE du psy …

Voilà … Nous y sommes… Un beau paquet d’années que le rendez-vous psy, la thérapie de groupe, le groupe de parole, les coachs en communication et en développement personnel pullulent, réelle nécessité pour les uns, véritable snobisme “tendancieux” pour les autres, … Le rendez-vous psy ou ironiquement qualifié de confessionnal “Moderne” … est désormais bien implanté dans les mœurs d’une partie de notre population. À l’époque où tombe les burn-out comme s’écoulait, jadis les rhumes… le Psy s’impose tel le rendez-vous incontournable à placer dans son agenda juste en dessous de la balnéo. mais juste au-dessus du gynéco.

%d blogueurs aiment cette page :