Browsing Tag

Bâton

Friandises Le coin des gourmands NatureLovers Soins et quotidien

Escapure

9 mai 2018

#GOURMANDISE QUAND TU NOUS TIENS!

Sur place ou à emporter ?

Il y a deux choses que ma boule de poils apprécie, plus que tout recevoir, les câlins, et les friandises.

Les friandises font partie de nos habitudes de consommation, sans en abuser, il est agréable d’en offrir à poilu durant la journée, c’est l’équivalent du goûter… pour me donner bonne conscience, généralement, c’est lorsque je grignote que ma poilue en reçoit…

Notons, que les friandises sont également fréquemment utilisées dans le cadre de l’apprentissage, lors des séances d’éducation, pour mener poilu a effectuer une tâche, pour le motiver, pour le féliciter.

Sur le marché, les friandises sont nombreuses, je me plais cependant, à la catégoriser ; il y a les friandises pour le petit-déjeuner, celles destinées au goûter, les friandises qui permettent à poilu de participer à l’apéro, les petits plaisirs du soir, avant de dire bonsoir ; mais également, les friandises que l’on emporte en promenade.

La friandise de « promenade », telle que je la conçois, doit être fonctionnelle, idéalement de petits formats, pas trop odorante car les promenades s’effectuent dans la nature, et que nous tenons à passer inaperçue, de fait, elle ne s’émiette pas. Pour bien faire, elles se glissent facilement dans la poche, et seront consommées sur le pouce. Gros pus de ces friandises, elles sont parfaitement adaptées à la Furbo !

Je vous propose de découvrir deux nouvelles marques qui proposent des friandises idéales pour vos virées à l’aventure…

Ma salle de jeux Vacances

Dogwood Stick

29 mai 2017

#Play Time

Non mais t’es sérieuse là ?

Tu n’as toujours pas terminé ta “phase mâchouille” !

 

Bon, l’heure est grave… ou pas… ! Comme beaucoup d’entre vous, j’ai une Poilue qui adore mâchouiller … le bois. Entendons-nous, Queeny ne s’attaque pas au mobilier, sa victime de prédilection … ce sont les bâtons ! 

En matière de bâtons, elle ne fait aucune distinction… du plus “crade” au plus habité par une colonie de bestioles … en passant par celui, qui est rongé par l’humidité, à ses yeux un bâton reste un bâton et tous les bâtons sont bons à prendre !

Sauf que moi, ça me déplaît qu’elle mette n’importe quoi en bouche, en cette période avec les chenilles processionnaires qui font leur apparition, les vipères qui se baladent dans les sous-bois et qu’on commence à croiser … je n’aime pas la savoir prenant n’importe quoi en gueule, à faufiler la truffe à l’aveugle, sous un arbre couché pour dénicher un bâton.

D’autant que j’ai toujours peur qu’elle avale un morceau, se blesse en courant avec lorsqu’ils sont pointus, se mette une écharde dans la gueule … bref … je suis en mode humaine poule.

Alors Que faire ? Comment accepter l’amour inconditionnel de Queeny envers ses bâtons tout en garantissant sa sécurité ? 

%d blogueurs aiment cette page :