élection Présidentielle 2022
Breaking News

Election Présidentielle 2022

Election Présidentielle 2022 ! Les 10 et 24 avril prochains, nous avons rendez-vous avec les urnes; Lucie s’est penchée sur la question de l’engagement en faveur de la cause animale, en toute objectivité et neutralité afin de vous fournir les informations nécessaires en cas d’indécisions, voire d’hésitations.

Représentations et réalité de l’engagement des candidats à la présidentielle sur la condition animale : décalages et clivages politiques

Le premier tour des élections présidentielles est dans quelques jours et beaucoup de Français qui comptent se rendre aux urnes ne savent pas encore pour qui ils iront voter parmi les douze candidats encore en lice. Il y a néanmoins un constat réel, les Français selon un sondage IFOP pour Engagements Animaux 2022 sont sensibles aux questions ayant trait à la condition et à la protection animales et cela quelles que soient leurs opinions politiques et leurs intentions de vote.

Cependant, la condition animale a malheureusement été reléguée quelque peu au vu des dernières actualités, et même si elle reste une préoccupation réelle pour certains candidats, elle n’a pas été un enjeu majeur pour tous dans cette campagne présidentielle.

Pourtant, la condition animale était l’un des thèmes majeurs du parti animaliste représenté par Mme Hélène Thouy qui remplissait dans ses engagements les 22 mesures prioritaires proposées par Engagements animaux 2022. Sur les 300 promesses recueillies, Mme Thouy n’a pu enregistrer que 139 parrainages, très loin derrière les 500 requis par le Conseil Constitutionnel d’où son absence marquée dans cette élection présidentielle.

Rappelons qu’en 2019, le parti animaliste avait pourtant recueilli presque 500 000 voix aux élections européennes.

Concrètement, voici la liste des candidats engagés pour les animaux avec leur pourcentage de mesures validées par Engagement Animaux 2022.

Il s’agit de 22 mesures prioritaires pour la cause animale. On constate que 4 candidats restent désespérément muets sur la cause animale : Emmanuel Macron, Éric Zemmour, Valérie Pécresse et Fabien Roussel.

Election Présidentielle 2022

Pour consulter la fiche individuelle des candidats : Engagement-animaux.fr

Les six thématiques essentielles des 22 mesures engagées


– Animaux & Société́
– Elevage, transport et abattage
– Expérimentation animale
– Captivité́ et divertissements
– Animaux de compagnie et de loisir – Animaux sauvages et biodiversité́

Des clivages nets entre la droite et la gauche 

 Concernant la corrida, le débat est tranché. Jean-Luc Mélenchon veut y mettre fin, Marine Le Pen veut l’interdire au moins de 16 ans, Nicolas Dupont-Aignan quant à lui se refuse à l’interdire. Les candidats Yannick Jadot, Nathalie Arthaud et Philippe Poutou se sont engagés à y mettre fin également .

Aucun autre candidat n’a intégré l’interdiction des corridas et des combats de coqs dans son programme. Rappelons que la corrida tout comme les combats de coqs sont reconnus comme des sévices graves ou actes de cruautés sur les animaux. 77 % des Français sont favorables à l’interdiction des corridas en France selon un sondage Ifop 2022.

Les 29 ONG réunies pour la Campagne d’Engagement Animaux 2022 ont demandé à l’ensemble des candidats de s’engager sur 4 mesures prioritaires sur la thématique des animaux d’élevage, dont l’interdiction des pratiques d’abattage les plus douloureuses (notamment l’abattage sans étourdissement). Actuellement, 90 % des Français souhaitent mettre fin à cette pratique (sondage Ifop 2022).

Cinq candidats de gauche s’engagent sur toutes les mesures proposées alors que Marine Le Pen ne prend position que sur l’abattage sans étourdissement et Nicolas Dupont-Aignan sur celui-ci et le respect d’un niveau acceptable du bien-être animal et de l’exclusion du soutien de l’Etat en cas de non-respect.

Enfin, la chasse divise encore les candidats à cette élection présidentielle. Cette pratique a refait parler d’elle très sérieusement suite au décès malheureux d’une joggeuse de 25 ans tuée par un tir de chasse dans le Cantal.

Plusieurs propositions ont été émises parmi les 29 ONG comme par exemple interdire la chasse au moins deux jours par semaine dont le dimanche et les jours fériés ainsi que les vacances scolaires.  Il est à noter que 83 % des Français sont favorables à cette mesure (Ifop février 2022).

Nicolas Dupont-Aignan ne s’engage sur aucune mesure, Marine Le Pen sur quelques-unes mais veut laisser décider les communes notamment sur l’interdiction de la chasse certains jours. Yannick Jadot , Jean-Luc Mélenchon , Philippe Pouton s’engagent sur toutes les mesures  et Anne Hidalgo et Nathalie Arthaud  sur une partie seulement .

Casser les idées reçues : le profil des Français sensibles à la condition animale

  •   89% des personnes issues de la catégorie modeste
  •  74% des personnes issues de la catégorie aisée
  •  86% des habitants des communes rurales
  •  80% des habitants de l’agglomération parisienne

Toutes les catégories de la population sont sensibles à ce sujet, et a fortiori les personnes de catégorie modeste et les habitants des communes rurales.

Décalage des perceptions versus réalité de l’engagement

81 % des Français se disent sensibles à la condition animale mais pour autant ne perçoivent pas l’engagement des candidats dans cette élection présidentielle.

On constate cela même parmi les électeurs de Valérie Pecresse qui n’a pourtant pas répondu à la Campagne d’Engagement Animaux 2022, et qui pour autant se déclarent à 71 % sensibles à la condition animale.

Dans le sens inverse, Yannick Jadot qui soutient 98 % des 22 mesures, seulement 45 % des électeurs le jugent engagé.

Il en va de même pour Marine Le Pen et Jean Lassalle avec 35 % des sondés qui les jugent engagés malgré une adhésion plus importante de ces candidats aux mesures sur la condition animale.

Jean-Luc Mélenchon qui a proposé de nombreuses propositions en matière de condition animale ne semble quant à lui être engagé qu’à 33 % alors qu’il a validé 98 % des mesures.

D’autres candidats à ce jour semblent surévalués comme Éric Zemmour qui est considéré comme engagé sur la condition animale par 21% des Français alors qu’il n’a aucune proposition en faveur des animaux dans son programme et qu’il n’a répondu à aucune sollicitation d’Engagement Animaux 2022.

Pour le Président sortant : Emmanuel Macron, celui-ci est perçu comme engagé pour 32 % des Français alors que 80 % des Français ayant l’intention de voter pour lui se déclarent sensibles à la condition animale.

Pourquoi un tel décalage ?

Ces résultats confirment la nécessité d’évaluer la réalité de l’engagement des candidats au-delà des discours et de la faire connaître au plus grand nombre.

Et c’est la mission que “Engagement Animaux 2022” s’est fixée avec ses 29 ONG et les 22 mesures prioritaires mises en place. La condition animale s’impose aujourd’hui comme un sujet incontournable dans cette campagne présidentielle mais aussi dans les prochaines années à venir.

“On reconnaît le degré de civilisation d’un peuple, à la manière dont il traite ses animaux.”

Ghandi
Election Présidentielle 2022

Les liens utiles : Le site officiel d’engagement animaux 2022 / Le Facebook / Twitter

𝐿𝓊𝒸𝒾𝑒 & 𝓈𝑒𝓈 𝓅𝑜𝒾𝓁𝓊𝓈
𝐿𝓊𝒸𝒾𝑒 & 𝓈𝑒𝓈 𝓅𝑜𝒾𝓁𝓊𝓈

𝐿𝓊𝒸𝒾𝑒 & 𝓈𝑒𝓈 𝓅𝑜𝒾𝓁𝓊𝓈; 𝐿𝓊𝒸𝒾𝑒,𝒥𝒶𝒸𝓀﹠ 𝑀𝒶𝓇𝓉𝓎; ʀᴇ́ᴅᴀᴄᴛʀɪᴄᴇ𝓈 𝘽𝙡𝙤𝙜 𝙚𝙩 𝙈𝙖𝙜 𝟣𝟢𝟢% 𝘿𝙤𝙜𝙢𝙤𝙢𝙨, 𝐸𝒸𝑜𝓇𝑒𝓈𝓅𝑜𝓃𝓈𝒶𝒷𝓁𝑒

You Might Also Like...

1 Comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :