CinéDog

Cruella

6 août 2021

#CINEDOG

Nous vous l’annoncions dans la rubrique Breaking News de juin; Cruella, le nouveau long métrage de Disney est arrivée et nous avons adoré !

Séquence Remember “CRUELLA” …

Les 101 dalmatiens, à l’origine … sortie en salle le 20 décembre 1961 d’une durée d’1h 19min; il s’agissait alors d’un long métrage d’animation des studios Disney; un mélange d’ aventure destiné aux familles et plus spécifiquement aux enfants; de Clyde Geronimi, Hamilton Luske, Wolfgang Reitherman par Bill Peet, Dodie Smith avec Roger Carel, Sophie Leclair, Lita Recio,…

Pongo et Perdita, deux magnifiques dalmatiens, ont un beau jour quinze bébés chiens. Leur joie et celle de leurs maîtres, Roger et Anita, serait sans ombre si l’infâme Cruella, ancienne camarade de classe d’Anita, ne convoitait les chiots pour la réalisation d’un manteau de fourrure. Un soir, profitant de l’absence du couple, les méchants Jasper et Horace font main basse sur la portée. Pongo et Perdita se lancent alors dans un plan de sauvetage désespéré qui va les conduire à mener vers l’évasion non pas 15, mais quelques 99 chiots…

Les 101 dalmatiens; le film ! On se retrouve en 1997 au cinéma pour une durée d’ 1h 42min ; un long métrage placé dans la série comédie et famille de Stephen Herek, p ar John Hughes avec au casting; Glenn Close, Jeff Daniels, Joely Richardson; …

Pongo et Perdy, superbes dalmatiens, vivent a Londres avec leurs maitres respectifs, Roger, concepteur de jeux vidéo et Anita, dessinatrice de mode pour la maison de couture de Cruella d’Enfer. Lorsqu’ils se croisent au parc, c’est le coup de foudre autant pour les chiens que pour les maitres. Et c’est ainsi que, quelques mois plus tard, les deux couples attendent un heureux évènement. Mais Cruella, obsédée par la fourrure, enlève Pongo et Perdy.

De retour en 2001 avec” Les 102 dalmatiens“; Glenn Close réincarne Cruella; pour une durée d’1h 40min; toujours dans le registre de la comédie; une réalisation de Kevin Lima, par Kristen Buckley, Brian Regan, avec Tim McInnerny, Jim Carter, Ron Cook et Gerard Depardieu;

La thérapie du Dr Pavlov, consistant à maîtriser le comportement de chacun, est tout simplement révolutionnaire. Et pour convaincre le monde entier, quoi de mieux qu’une patiente jugée incurable : Cruella D’Enfer. La méthode semble efficace. Trois ans après avoir kidnappé la quasi-totalité des dalmatiens de Londres, Cruella est devenue la protectrice et la meilleure amie des chiens.
Tous s’émerveillent devant ce changement brutal de comportement, sauf son officier de probation, Chloe Simon, qui n’est pas dupe une seule seconde. Elle est encore plus sceptique, lorsque Cruella annonce aux médias qu’elle rachète le Second Chance Dogs Home, un chenil menacé de fermeture. D’ailleurs, la disparition soudaine des chiots de Chloe, les petits enfants de Pongo et Perdy, Loupiot, Domino et Prunelle, laisse présager le retour des problèmes et la fin des illusions.

La nouvelle version…

On se refait la bande-annonce ?

Un récap des infos ?

Cruella a débarqué sur nos écrans le 23 juin, pour une durée de 2h14 min; une nouvelle version plus sombre mais surtout plus psychologique ; elle est Disney ce que Jocker fut à l’univers Batman… à savoir, un méchant qui s’explique… Une réalisation de Craig Gillespie, par Tony McNamara, Dana Fox avec, au casting Emma Stone, Emma Thompson, Paul Walter Hauser ; …

Synopsie : Londres, années 70, en plein mouvement punk rock. Escroc pleine de talent, Estella est résolue à se faire un nom dans le milieu de la mode. Elle se lie d’amitié avec deux jeunes vauriens qui apprécient ses compétences d’arnaqueuse et mène avec eux une existence criminelle dans les rues de Londres. Un jour, ses créations se font remarquer par la baronne von Hellman, une grande figure de la mode, terriblement chic et horriblement snob. Mais leur relation va déclencher une série de révélations qui amèneront Estella à se laisser envahir par sa part sombre, au point de donner naissance à l’impitoyable Cruella, une brillante jeune femme assoiffée de mode et de vengeance …

En images

Un film pour adulte ? Il est recommandé dès 8 ans mais clairement pas à classer dans l’univers enfants … Disney s’adresse davantage aux enfants que nous étions; la génération qui a grandit avec Cruella et son obsession des dalmatiens … Il fait écho à notre enfance, à nos souvenirs et à nos représentations; s’appuie sur notre passage à l’âge adulte; comme si nous avions atteint la maturité suffisante pour que vérité nous soit révélée. Il ne faut pas l’appréhender comme une nouvelle version, mais comme une nouvelle histoire; passer outre ce que vous gardiez en souvenir du dessin-animé, et traité cette adaptation comme une entité cinématographique nouvelle …

Une psychologie profonde des personnages qui surpasse de loin le dessin-animé ou les précédentes adaptations cinématographiques : pourquoi les méchants sont-ils méchants ? Et d’ailleurs, le sont-ils vraiment ? Ce sont des réponses apportées par Disney dans cette adaptation; tout comme ce fut le cas pour Maléfique; la tendance est à l’humanisation des personnages les plus décriés de notre enfance; et personnellement, j’adore le concept ! Pour information; les dalmatiens sont présents, mais il faut les aborder, eux-aussi, sous un angle nouveau ! Disons que sa relation avec les chiens est plus … complexe qu’il n’y parait, moins conflictuelle qu’on ne le pense … !

Un univers époustouflant: Décors, costumes, playlist sont au rendez-vous; un ensemble dynamique, des tableaux qui cadre parfaitement à l’univers de la mode; des acteurs qui incarnent parfaitement leur personnage; des scènes dynamiques; théâtrale, un vrai régal pour les adeptes du GLAMOUR !!!

En gros, j’ai adoré; j’étais très surprise du rendu global; car souvent tout est dit dans la bande-annonce; pour une fois, la subtilité réserve encore de belles surprises au spectateur, même si on peut, plus ou moins anticiper, le dénouement, disons la résolution de l’intrigue; on ne peut vraiment imaginer le chemin emprunter par l’héroïne pour mener à bien ses projets; partagée entre ombre et lumière; on retrouve en elle, toute la complexité morale des méchants; et on les aime tout autant; d’où, c’est un film qui capte l’attention, jusqu’à la fin; je peux même affirmer qu’on en redemande … Une suite au programme ? Un bon moment à passer en tête à truffe, entre amis ou en famille; on vous le recommande vivement !

Queeny & L'humaine
Queeny & L’humaine

𝘘𝘶𝘦𝘦𝘯𝘺, 𝘤𝘳𝘰𝘪𝘴𝘦́𝘦 𝘈𝘒𝘈 𝘱𝘢𝘶𝘱𝘪𝘦𝘵𝘵𝘦 e𝘵 𝘴𝘰𝘯 𝘩𝘶𝘮𝘢𝘪𝘯𝘦 💬𝙵𝚘𝚗𝚍𝚊𝚝𝚛𝚒𝚌𝚎 𝚍𝚎 𝙼𝙳𝙸𝙰𝚀 𝚎𝚗 𝟸0𝟷𝟼 𝗥𝗲́𝗱𝗮𝗰𝘁𝗿𝗶𝗰𝗲𝘀 𝗕𝗹𝗼𝗴 & 𝗠𝗮𝗴 𝟭𝟬𝟬% 𝗗𝗼𝗴𝗺𝗼𝗺𝘀 ◽Dღɢℓɨƒєsтγℓє / Иєωs◽ 𝑅𝑢𝑏𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 𝑝ℎ𝑎𝑟𝑒𝑠 : 𝑊𝑖𝑠ℎ𝑙𝑖𝑠𝑡, 𝑏𝑜𝑢𝑞𝑢𝑖𝑛𝑒, 𝐷𝑜𝑔𝑠𝑚𝑜𝑚𝐿𝑖𝑓𝑒,..

ENVIE DE DECOUVRIR D’AUTRES FILMS ?

Précédemment sur MDIAQ

You Might Also Like...

2 Comments

  • MydogisaQueen
    6 août 2021 at 13:52

    Avec plaisir ! Excellente journée et des gros bisous

  • LilouDoo
    6 août 2021 at 10:50

    Hello, merci pour l’info, hâte de le découvrir! belle journée des bises

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :