CinéDog

Fritzi -L’histoire d’une révolution

9 juillet 2021

#CINEDOG

Pour P’tit d’homme;

Comment plonger P’tit d’homme dans l’histoire contemporaine ? En utilisant son addiction aux boules de poils, en passant par un dessin animé !

Il s’agit d’un film d’animation en deux dimensions, d’une durée de 86 minutes, sortie en 2019 en Belgique et en octobre 2020 en France; une co-produit par l’Allemagne, le Luxembourg, la Belgique et la République Tchèque; réalisé par Ralf Kukula et Matthias Bruhn avec au casting voix Ali Lyons, Oisin Conroy, Lucy Carolan; de son titre original “Fritzi – Eine Wendewundergeschichte” du distributeur Septième Factory;

Ce film d’animation est recommandé à partir de 10 ans;

Synopsis : En Allemagne de l’Est, à l’automne 1989. Sophie, 12 ans, quitte Leipzig bien malgré elle pour aller en Hongrie passer ses vacances en famille. Elle confie alors son chien Spoutnik à Fritzi, sa meilleure amie. Mais à la fin de l’été, Sophie ne revient pas. Fritzi, inquiète, et ne pouvant croire que Sophie ait disparu ainsi sans lui donner de nouvelles, entreprend de lui ramener Spoutnik. Ce périple mènera la jeune fille au coeur d’une page importante de l’Histoire : la chute du mur de Berlin. Fritzi apprendra, notamment aux côtés de dissidents, combien il est important de lutter pour la paix et la liberté…

Source

Adapté du livre “Fritzi war dabei” de Hanna Schott, illustré par Gerda Raidt.

Un aperçu bande-annonce ?

De l’importance d’initier l’enfant, dans sa sphère familiale à l’histoire mondiale; en l’occurrence, il est question d’aborder la chute du mur de Berlin, la réunification allemande, et donc, plus tard, la fin de la guerre Froide marquée par la fin de l’URSS. L’approche permet de mettre en évidence; par l’amour des animaux, l’amitié, la famille et l’impact d’un collectif qu’il s’agisse d’un groupe classe ou d’une union citoyenne; un contenu historique intelligible pour l’enfant; ainsi, il lui est parfaitement possible, de comprendre les modes de vie en vigueur dans cette Allemagne morcelée, notamment par l’endoctrinement scolaire, imprégné par l’autoritarisme et les propos de l’institutrice relatifs au fonctionnement de la société, ou encore, par la cérémonie du drapeau, les symboles et tenus de pionniers, le manque de liberté, le regroupement citoyen par les lundis de manifestation, instaurés le 4 septembre 1989 par des collectifs pour la paix qui se rassemblaient à l’église Saint Nicolas; mais aussi, le rôle répressif de la Stasi, poussant à la “REPUBLIKFLUCHT” de toute une partie de la population; etc. Ce film d’animation est donc une fenêtre sur un moment fort de l’histoire qui lui permettra de mieux comprendre l’implication citoyenne dans le devenir du monde d’hier et de l’appréhender pour demain. On ne le dira jamais suffisamment, les enfants d’aujourd’hui, sont les adultes de demain; ils auront à endosser cette responsabilité de maintenir un monde unifié et en paix, pour ce faire, la connaissance du passé est un atout efficace.

Notons, la scène d’ouverture, illustre subtilement, qu’en 1989, au moins 140 personnes ont ainsi été tuées au pied du mur en tentant de fuir la RDA; une subtilité qui permettra d’aborder ou non, cet aspect avec l’enfant lors du visionnage ou après celui-ci.

L’amitié est un vecteur d’implication émotionnelle fort pour les enfants, tout comme l’attachement que qu’ils peuvent avoir envers son chien; ainsi, Fritzi et plus globalement son amitié avec Sophie permettra à l’enfant de s’interroger sur les raisons qui ont poussé la maman de Sophie à fuir la RDA. Fritzi est un personnage fort de valeurs; sincère, impliquée, parfois peut-être imprudente, mais toujours guidée par ce qui lui semble juste; elle est investie dans la mission qu’elle s’est fixée et déterminée pour la mener à bien. Elle prend grand soin de Spoutnik; en ce sens, elle peut aisément incarner un modèle à suivre lorsqu’il est question de responsabilisation de l’enfant par rapport à l’animal qui lui est confié mais aussi, dans ses amitiés.

Un ensemble très réaliste; qu’il s’agisse des décors, par exemple, l’église Saint Nicolas ou encore des extraits télévisés de l’époque scruté attentivement par Julia, la maman de Fritzi; les actions de la Stasi et le portrait de celle-ci expliqué par Julia permettent à l’enfant d’intégrer des concepts complexes, avec aisance car ils sont parfaitement compréhensibles et cohérent à l’histoire.

Ainsi, la scène finale, à la frontière est forte et permet à l’enfant de comprendre toute la complexité d’une situation historique, qui aujourd’hui semble difficilement concevable pour lui; une complexité qu’il a pu suivre des revendications citoyennes, jusqu’à la résultante, à savoir, la fameuse réunification; et ce, par de nombreux exemples concrets durant l’aventure de Fritzi. Clin d’œil à Spoutnik qui occupe une place centrale dans cette scène !

J’ai apprécié ce film d’animation, il convient effectivement aux enfants à partir de 10 ans, et invite vraiment aux discussions dans la sphère familiale après son visionnage, il permet de lancer le débat, de clarifier des notions abordées, et d’ancrer des prérequis historiques qui seront ultérieurement mobilisés au collège et au Lycée. Aussi, les supports traitant cet épisode historique sont très rares pour les enfants, on en trouve beaucoup sur la Première et Seconde Guerre Mondiale, mais quasiment pas sur la Guerre Froide; que les enfants ne connaissent généralement pas. Ce qui peut donc aisément susciter l’intérêt, quelque chose de nouveau est toujours plus attrayant à découvrir surtout, si un poilu du nom de Spoutnik fait la visite guidée !

©  Doghouse / Filmverleih GmbH / Balance Film / TrickStudio/ Maur Films.

Queeny & L'humaine
Queeny & L’humaine

𝘘𝘶𝘦𝘦𝘯𝘺, 𝘤𝘳𝘰𝘪𝘴𝘦́𝘦 𝘈𝘒𝘈 𝘱𝘢𝘶𝘱𝘪𝘦𝘵𝘵𝘦 e𝘵 𝘴𝘰𝘯 𝘩𝘶𝘮𝘢𝘪𝘯𝘦 💬𝙵𝚘𝚗𝚍𝚊𝚝𝚛𝚒𝚌𝚎 𝚍𝚎 𝙼𝙳𝙸𝙰𝚀 𝚎𝚗 𝟸0𝟷𝟼 𝗥𝗲́𝗱𝗮𝗰𝘁𝗿𝗶𝗰𝗲𝘀 𝗕𝗹𝗼𝗴 & 𝗠𝗮𝗴 𝟭𝟬𝟬% 𝗗𝗼𝗴𝗺𝗼𝗺𝘀 ◽Dღɢℓɨƒєsтγℓє / Иєωs◽ 𝑅𝑢𝑏𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 𝑝ℎ𝑎𝑟𝑒𝑠 : 𝑊𝑖𝑠ℎ𝑙𝑖𝑠𝑡, 𝑏𝑜𝑢𝑞𝑢𝑖𝑛𝑒, 𝐷𝑜𝑔𝑠𝑚𝑜𝑚𝐿𝑖𝑓𝑒,..

You Might Also Like...

No Comments

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :