Daily Archives

19 février 2021

Mini hum’addict

Un bébé arrive dans la vie de poilu ? Partie 1…

19 février 2021

#Dogmomlife

Journal de bord d’une MOM..

Episode 1 : La découverte du petit pois

Nous sommes en plein milieu de l’automne, et depuis quelques jours, les fifilles me font différemment la fête quand je rentre du travail… Etrange…

Elles me sautent toujours dessus, j’ai les aboiements de Luna et les wouwou qui n’appartiennent qu’à Nalie, mais il y a autre chose de nouveau : elles se sont mises à me sentir genre « bonjour copain chien ! que racontes-tu aujourd’hui ? » Oui oui, vous avez bien compris ou visualisé la chose, elles me sentent entre les jambes dès que je me baisse pour les caresser et m’occuper d’elles !

Etrange, étrange… pourquoi se mettent-elles à faire ça toutes les deux ??

Bon, il est vrai que je sens qu’il y a un truc depuis quelques jours, je me sens un peu patraque, nauséeuse de temps en temps donc… ok, je crois qu’il est temps faire un petit test…

Et hop !! 2 petites barres ! « Les filles, vous aviez raison !! »

En résumé, cette découverte précoce de ma grossesse, je la dois aux 2 poilues : elles m’ont clairement mis la puce à l’oreille et leur comportement m’a incité à faire un test beaucoup plus rapidement que je ne l’aurais fait sans elles.

Info Box

Pourquoi le savaient-elles avant moi ? Grâce aux hormones, pardi ! Les sacrées saintes hormones qui nous font changer d’odeur corporelle. Et je n’ai pas besoin de vous préciser que les poilus sont des êtres très sensibles aux changements, et particulièrement à ces types de changements là (odeurs, comportements, etc…).  Ce sont d’ailleurs ces capacités qui sont utilisées pour les chiens d’assistance (par exemple détection des crises d’épilepsie, problèmes glycémiques lors d’un diabète, crises d’anxiété sévères ou troubles psychiatriques et/ou comportementaux importants néfastes, certains types de tumeur ou encore plus récemment un certain virus qui pourri la vie de tout le monde…). Le test beta-HCG peut aller se rhabiller !

Il n’a donc pas été compliqué pour elles de comprendre qu’il se tramait quelque chose dans mon corps. Des tests de grossesse sur pattes ! Elles ont donc détecté très rapidement que j’étais enceinte, et, adorables comme elles sont, elles me l’ont fait comprendre à leur manière (aka des sniff bien placés…) !

Hihi ! J’aime mes fifilles, et j’adore le fait qu’elles m’aient un peu annoncé la jolie nouvelle 😊


Episode 2 : Le 1er trimestre de grossesse – La déchéance !

Qu’on se le dise, niveau grossesse, on n’est clairement pas toutes logées à la même enseigne ! Il y a les futures mamans épanouies, resplendissantes et en pleine forme qui dansent jusqu’au jour J, et puis il y a moi… arrêtée au bout d’un mois de grossesse, littéralement HS avec un package « symptômes de grossesse » quasi complet… je vous passe les détails pas glam du tout ! ça me donne envie de crier à tout bout de champs des « C’est pô juste ! » comme un certain Titeuf (les plus anciens comprendront haha).

Résumé de ce 1er trimestre ? Le package est bien installé, je suis KO en permanence et à la maison.

Bon ok, ce n’est pas tout : je suis plus qu’heureuse d’avoir un petit être qui grandit en moi, et en même… temps je suis flippée ! Et je m’en veux un peu quand même : je n’arrive pas à m’occuper des filles comme je le fais d’habitude, et autant que je le souhaiterais… Luna, me voyant à la maison en permanence, veut tout le temps sortir. Mais en appartement, pas possible de lui ouvrir la fenêtre pour qu’elle aille se défouler dans le jardin. Il faut obligatoirement sortir avec les monstres. Mais je suis teeeeeeellement fatiguée… Les sorties sont plus courtes et moins dynamiques… Alors oui, je culpabilise…

Les filles, elles, semblent ne pas mal le vivre en revanche. Je suis à la maison et elles peuvent se la couler douce avec moi en permanence à côté. Vive les siestes et les calinous !

D’ailleurs, Nalie se met à venir se coucher en permanence sur moi. Et quand je dis sur moi, c’est souvent sur mon ventre ! Une vraie petite mère poule ! Luna, elle, ne change pas son comportement. Elle m’en veut probablement un peu de ne pas jouer autant que d’habitude, mais dans l’ensemble, elle reste fidèle à elle-même. On gère, on gère ! 

J’ai pu lire durant cette période qu’il y avait 3 types de comportements possibles : poilu qui ne change pas son comportement (=Luna), poilu qui couve (=Nalie) ou poilu qui devient un peu plus tendu voir agressif (ouf !! ce n’est pas pour nous !)

Quoi qu’il en soit, je crois que le principal c’est de continuer de vivre avec poilu le plus normalement possible (et d’essayer de faire fi de l’espèce de sentiment de gastro permanente pendant plusieurs mois ! je hais les hormones).

Et je n’ai qu’une chose à dire : vivement le 2ème trimestre ! Il paraît que les symptômes disparaissent…

Info Box

Mon poilu a changé de comportement depuis je suis enceinte, est-ce normal ?

Comme mentionné plus haut, il n’est pas rare qu’un poilu change de comportement lorsque sa dog mom est enceinte. Ces changements peuvent être de 2 ordres principalement : poilu devient beaucoup plus protecteur, collant, une vraie glue sur pattes ! Ou alors, beaucoup moins cool, il peut devenir un peu agressif, repousser les câlins de sa mom, l’éviter, ne plus écouter le moindre ordre…

Pourquoi ? Les poilus sont sensibles à nos changements, et avec un petit être qui grandit dans son ventre, la future maman en subit des changements ! Non seulement des changements physiques bien sûr, mais aussi physiologiques et comportementaux (même le plus petit changement comportemental est susceptible d’impacter un poilu). Et puis le/la partenaire de la dog mom change aussi généralement son comportement vis à vis de la future maman (plus protecteur, activités quotidiennes qui se modifient, etc…), ce qui là encore peut renforcer les ressentis de poilu.

Poilu, fasse à ce déferlement de changements dans sa famille, s’adapte comme il peut. Et en début de grossesse, difficile de lui faire comprendre que sa vie va bientôt être complètement chamboulée ! Il ne sait pas trop pourquoi, mais quelque chose change, donc il a le droit, lui aussi, de changer. Il faut qu’il s’adapte et cela peut passer par un changement comportemental… Il voit la famille être plus protectrice avec sa dog mom ou alors il sent sa dog mom plus faible ? peut-être décide-t-il lui aussi de devenir plus protecteur… Il est difficile de savoir exactement à quoi pense un poilu dans ce cas-là, mais une chose est sûre : les poilus vivent de façon routinière. Et avec une grossesse et l’arrivée prochaine d’un bébé, les routines changent dans la famille… La grossesse l’impacte donc lui aussi dans sa vie.

Il ne faut pas en vouloir à poilu si son comportement change. En revanche, s’il change vraiment beaucoup trop, ou que vous sentez poilu mal dans sa peau, voir un comportementaliste pourrait aider la famille et surtout poilu à être mieux dans ses patounes !


Episode 3 : Le 2ème trimestre de grossesse – confinement de la future maman, déconfinement des poilues !

Après les affres du 1er trimestre, les symptômes se calment effectivement progressivement et l’énergie revient lors du début du 2nd trimestre, ouf ! Mais il y a un « mais » : Bonjour Confinement dû au Covid !! haha !! Tu l’avais pas vu venir celle-là hein ?! Et bah si ! C’est LA surprise de l’année dont on se serait bien passé ! On aurait pu recommencer à se balader tranquillement avec les filles, mais non ! On continue sur la même lignée, coincées chez soi. Enfin en l’occurrence, ça sera un confinement, coincées chez mes parents… mais en maison s’il vous plait ! (petit rappel retour vers le futur ! il y a un décalage d’environ 8 mois entre la publication de l’article et la période durant laquelle nous l’avons vécu). Et oui, le futur papa est en 1ère ligne dans la lutte contre le Covid. Alors avec une femme enceinte à la maison, on ne souhaite prendre aucun risque : les filles et moi partons en exil. Pour le plus grand bonheur des petits monstres !!

Un confinement déconfiné pour les filles ! Jardin, 3 pommes à lécher en permanence, des câlins et… un bébé qui bouge pour le plus grand plaisir de Nalie 😊 Tout comme au 1er trimestre, elle continue de me couver pendant que Luna s’éclate dans le jardin. Je culpabilise beaucoup moins, elles sont heureuses et ça se voit !

Et que dire du lien que Nalie et le bébé sont en train de créer… un vrai bonheur ! Elle vient s’installer sur mon ventre et attend que ça gigote à l’intérieur. Et le petit bout le lui rend bien : il gigote dès qu’elle vient prendre place, un peu du genre « oui je suis là, mais je veux plus de place alors pousse toi petit chien ! »

Nous commençons à préparer doucement l’arrivée du bébé, et les 1ers éléments arrivent. Et il est bien évidemment hors de question pour moi de mettre les filles de côté. Je leur présente donc chaque objet, vêtement, produit qui arrive ! De toute façon, Luna est tout le temps persuadée que les colis sont pour elle donc elle saute comme un petit cabri pour voir ce qui se cache dans les cartons, et fourre sa truffe partout. Je tente de leur faire partager les débuts des préparatifs.

Et je leur parle beaucoup de leur « petit frère » qui va bientôt arriver. Il faut bien commencer à les préparer. Ce chamboulement va aussi les concerner !

En cette fin de 2ème trimestre, les filles sont dans la confidence : elles seules connaissent le prénom du bébé ! Et au moins, je suis certaine qu’elles ne le répèteront pas haha !

Info Box

Préparer poilu à l’arrivée d’un bébé, faut-il le faire ? Si oui, comment ?

Sur la toile, si vous tapez les mots clés “chiens, bébé, grossesse”, vous tomberez très probablement sur quelques articles vous parlant de comment préparer son chien à l’arrivée de bébé. J’ai moi-même cherché quels étaient les meilleurs conseils pour que les filles puissent se préparer et accepter au mieux l’arrivée du mini humain. J’ai trouvé quelques conseils, qui d’ailleurs ne me convenaient pas forcément, et souvent dans le sens “vous devez absolument faire ça” (sinon votre poilu va manger tout cru votre bébé mouhahahaha). Bref, j’ai surtout fait selon mon instinct et en connaissant mes filles. Vous connaissez vos poilus, alors, même si ce n’est pas une science exacte et qu’un poilu reste un animal, et qu’il faut quand même toujours faire attention, vous savez probablement au fond de vous ce qu’il sera nécessaire de faire ou non pour le préparer à l’arrivée d’un bébé dans sa vie.

Il se peut effectivement que si votre poilu est hyper possessif et en demande permanente de votre attention, il y ait quelques petits soucis à l’arrivée de bébé puisque que vous serez accaparés par ce petit être vivant hyyyyper dépendant, et que poilu soit de ce fait un peu plus “seul”, et ce même en faisant très attention.

Certains préconisent de commencer à habituer poilu à avoir moins d’attention, car il en aura forcément un peu moins à l’arrivée du bébé. Je pense que de toute façon, si vous avez une grossesse un peu difficile ou, plus simplement, que vous n’avez pas la pêche (comme ça a pu être le cas pour moi qui était en arrêt dès la fin du 1er mois), poilu va forcément avoir un peu moins d’attention, par la force des choses, car vous serez difficilement active… Il commencera donc son adaptation. A vous de voir comment gérer au mieux en fonction de vos capacités et de votre état pendant cette période de la vie ! Et s’il semble avoir du mal à s’adapter, ne pas hésiter à voir un comportementaliste pour l’aider et vous aider.

Personnellement, je n’ai pas à proprement parlé préparer les filles, je les ai plutôt impliquées dans les préparatifs pour qu’elles voient les nouveaux équipements principalement. Parce que, il faut le dire, des équipements nouveaux dans la maison, il va y en avoir un certain nombre ! Poussette, cosy, transat, tapis d’éveil qui pourrait passer pour un nouveau tapis/panier de jeu, chaise haute… et peut-être même des baignoires (purée, un nouvel engin de torture pour le bain ! courage , fuyons !). Pour nous, les futurs parents, c’est une sacrée épopée d’équiper toute la maison et trouver une place pour chaque objet, mais pour poilu, ça s’apparente à une montagne d’objets non identifiés potentiellement dangereux ! Les filles, par exemple, adorent voir des poussettes car ça veut dire mini humain qui joue pour elles, donc voir arriver la poussette ne les perturbe pas. En revanche, le transat… cette espèce de petite chaise longue à bascule… c’est carrément flippant ! Donc, il va leur falloir apprivoiser la chose ! Le temps de comprendre que ce n’est pas dangereux pour elles et que ça ne va pas les attaquer en gros ! Et pour le coup, c’est mieux de grogner et aboyer sur le transat avant qu’un bébé ne soit dedans je crois ! Donc… présenter les équipements à poilu et le laisser renifler et toucher à tout (sans qu’il détruise cela va de soi) me semble une bonne approche pour éviter les mauvaises surprises quand bébé prendra place dans ces équipements justement.

Concernant le bébé en lui-même… cet étrange petit être qui ne fera pas grand chose au début à part pleurer, manger, dormir… et remplir ses couches ! Elles ont déjà côtoyé des bébés en étant adorable, mais jamais aussi petits qu’un retour de maternité… donc la prudence restera de mise quand même ! L’avantage étant qu’elles aiment beaucoup les enfants et adoooorent jouer avec, je sais au fond de moi que tout se passera bien. Il faudra une petite période d’adaptation, surtout à Luna je crois, mais ça ira ! Encore une fois, vous connaissez votre poilu, si comme les miennes, il est habitué aux bébés et enfants, il se peut que tout se passe bien. Mais attention, le bébé chez les autres, ce ne sera jamais pareil que votre bébé. Votre comportement envers ce petit être sera différent et poilu le ressentira. Donc il agira peut-être de manière différente… il faut s’y préparer aussi soi-même.

En revanche, si votre poilu n’a jamais été en contact avec des enfants, et encore plus des mini mini humains, il est peut-être nécessaire de savoir comment poilu pourrait réagir. Le faire côtoyer des enfants calmes et des bébés pourrait être un bon début si cela est possible bien sûr. En général, il sera plus prudent de l’éduquer ou le rééduquer avant l’arrivée de bébé pour éviter les problèmes. Il est toujours préférable de prévenir plutôt que guérir ! Dans ce cas, n’hésitez pas à bien vous entourer pour éduquer poilu !

C’est d’ailleurs un conseil général, un poilu éduqué (j’utilise volontairement le terme “éduquer” et non “dresser”, je n’aime pas ce dernier, qui me semble toujours trop violent… histoire de sémantique…) sera plus facile à gérer lors de l’arrivée de bébé, quelle que soit sa façon de réagir (heureuse voire trop enjouée, curieuse, brusque, etc).

Petit mot de la fin : lors de l’arrivée prochaine d’un bébé, la maison et la famille se préparent… et poilu ne fait-il pas partie intégrante de la famille ?


Episode 4 : Le 3ème trimestre de grossesse – mode baleine !

Je suis certaine que celles qui sont passées par là comprendront parfaitement ce que je veux dire lorsqu’on a l’impression de s’être transformée en baleine ou en éléphant de mer lors du 3ème trimestre de grossesse ! Mais COMMENT font celles qui arrivent à gigoter jusqu’au bout comme on peut le voir dans des vidéos sur le net ?! J’ai l’impression d’être énorme… et pourtant, mon ventre n’est pas gros dixit l’équipe de soignants qui me suit.

Les filles sont d’accord avec moi je crois : mon ventre prend trop de place ! Elles ne peuvent plus se coucher dessus et je galère à me baisser. Les doucher ou les brosser ?? mouhahaha la bonne blague ! De toute façon, Luna, la petite garce, ne veut plus que je m’occupe de son poil depuis que je suis enceinte… pourquoi ? C’est une excellente question qu’il faudrait lui poser ! Elle n’accepte que son papa… Nalie, ça a toujours été le cas « Non, maman c’est pour les câlins et le jeu ! et manger aussi, c’est sacré ! ». Bref, vive le toilettage et nos super toiletteuses !!!

Mais, moins drôle, je recommence à culpabiliser de ne pas pouvoir m’en occuper aussi bien qu’à l’habituée. Les sorties sont courtes, rapides, parce que j’ai du mal à marcher… Vivement la fin !!

Et je stresse un peu : comment vont-elles réagir dans quelques semaines lorsque le petit sera là ? Comment je peux faire pour que les présentations et la cohabitation se passent au mieux ? Comment faire pour qu’elles acceptent le petit, sans être jalouses ? Et comment m’occuper d’elle alors que bébé me prendra énormément de temps ? Comment vais-je réussir à conjuguer les poilues et le bébé ? Comment sortir les filles avec un nourrisson ? Et si je n’arrivais pas à gérer toute la troupe ?? Je fais quoiiiii ? Bref… plein de questions se posent pour moi… et c’est stressant tout ça…

Et quand je relis des conseils sur le net, rien ne me convient… il y a tout et son contraire… Soit ! Je ferai comme je le sens !!

En parallèle de tous ces questionnements, il faut continuer de préparer l’arrivée de petit bouchon aka : lui faire sa chambre ! hihihi ! Et quand je dis faire la chambre, c’est la refaire du sol au plafond. Les filles dans nos pattes en prime… J’ai bien pensé au moment de refaire la peinture des murs à prendre Nalie comme pinceau à réchampir et Luna en plumeau pour m’aider à dégager les angles. Valérie Damidot sort de ce corps !

En attendant, elles étaient visiblement ravies de jouer aux inspectrices des travaux finis ! A chaque morceau de planche fixé lors du montage des meubles, un petit sniff pour vérifier que les vis étaient bien serrées. Et je ne vous raconte pas la vérification des jouets… « Dis voir Mam’s, t’es sûre que c’est pas pour nous ça ? ». En bref, elles ont participé à chaque étape de la préparation de l’arrivée du petit, pour le plus grand plaisir de tout le monde. Certains décident d’interdire l’accès à la chambre de bébé aux poilus (et je peux comprendre hein !), mais pour nous, c’est totalement impossible, j’aurais l’impression de les exclure. Donc… elles ont le droit d’y aller quand elles en ont envie et Luna a tout de suite trouvé son coin pour faire la sieste dans cette nouvelle pièce ! Nous verrons quand bébé sera là si elles y vont toujours pour dormir elles-aussi !

Info Box

Poilu peut-il continuer à aller partout dans la maison avec l’arrivée de bébé ?

Ce sont surtout, à mon sens et uniquement ceci, les habitudes et le comportement habituel de poilu avec des enfants qui va vous permettre de répondre à cette question.

Si votre poilu est un peu brusque sans le vouloir, super méga léchouilleur ou encore très pot de colle, il se pourrait que vous ayez besoin de lui faire comprendre que bébé est très fragile, et donc à vous de faire passer la protection de bébé en priorité par rapport aux habitudes de poilu. Pas que poilu serait volontairement dangereux, mais un petit coup de patoune en jouant, ou une fête un peu trop enjouée et bébé se retrouverait peut-être vite submergé par une boule de poils !

Dans ce cas là , il vous faudra donc faire en sorte qu’il comprenne que bébé à sa zone à lui, et ce, que cette zone se cantonne simplement à son tapis de jeu ou carrément à la moitié de la maison. Mais dans ce cas, essayez d’y aller progressivement et toujours en éducation positive… Il est préférable de commencer doucement avant l’arrivée de bébé à délimiter les zones, pour que ça devienne une nouvelle habitude de ne pas aller dans telle ou telle pièce, ou tel ou tel coin de la maison. Le risque d’un changement trop brutal serait que poilu ne comprenne vraiment pas pourquoi d’un seul coup il est interdit d’aller où bon lui semble, et il se pourrait bien qu’il assimile le bébé à ces changements (ce qui est la vérité) mais de façon beaucoup plus négative… Si les changements se font progressivement, l’acceptation sera probablement plus douce.

Si vous souhaitez que poilu continue de vivre sa vie tranquillement après l’arrivée de bébé, comme c’est le cas pour nous, alors pas besoin de changer ses habitudes, vous en prendrez de nouvelles à l’arrivée de bébé, au fur et à mesure des découvertes si besoin ! Pour notre part, les filles ont le droit d’aller dans la chambre de bébé quand elles le souhaitent, en revanche, elles ne sont pas censées aller sur le tapis d’éveil. Donc même si elles ont vu ce grand tapis moelleux au sol (et qu’elles ont tenté de le tester lorsque je le fabriquais), je leur ai gentiment dit que c’était pour le futur bébé, pas pour elle. Même si ce n’est pas vraiment compréhensible pour elles la notion de “futur bébé”…

La délimitation des zones peut aussi être bénéfique pour poilu ! L’éducation se fera dans les deux sens par la suite, éducation de poilu et bébé, pour que chacun se respectent, et respectent leur espaces de vie respectifs.

En effet, pourquoi ne pas proposer, si besoin, à poilu son propre espace ou un nouvel aménagement de son espace existant, avec quelques améliorations pourquoi pas ? un panier plus moelleux, plus de jeux ou autres, pour compenser les nouvelles zones “interdites” de la maison. Poilu aura le temps de s’approprier son espace à lui avant l’arrivée de bébé, et pourra par la suite s’y réfugier lorsqu’il aura besoin d’être tranquille. Vous pourrez également plus facilement lui demander de rester dans son espace quand vous en aurez besoin quand bébé sera là (par exemple quand bébé joue sur son tapis et que vous devez vous absenter quelques minutes pour par exemple aller aux toilettes ou manger ! haha). Il ne prendra pas cette zone comme une punition genre “va dans ton panier !” Cela peut donc être bénéfique pour tout le monde !


Episode 5 : Quelques jours avant l’arrivée et les présentations !

Pour finir notre retour sur la grossesse, un petit point sur les derniers jours avant l’arrivée de bébé. Surtout pour déculpabiliser les futures mamans à qui cela pourrait arriver…

Je pensais pouvoir garder les filles avec moi jusqu’au bout, mais il s’avère que je n’arrive plus du tout à me bouger et les sortir est devenu vraiment trop compliqué. Je me suis donc résolue à les confier à mes parents 10 jours avant l’accouchement pour qu’elles soient bien et puissent se dépenser autant qu’elles le souhaitent. Je ne crois pas que ça les perturbe, elles sont en vacances ! Et moi, je peux me reposer avant le tsunami ! 

Finalement, en plein cœur de l’été, petit bouchon a pointé le bout de son nez ! Via l’option ouvre-boite pour maman, et je vous assure que j’étais bien contente que les filles soient gardées par mes parents ! Parce que papa a pu rester à la maternité jours et nuits durant tout le séjour et les filles étaient donc tranquillement dans leur deuxième maison, à se faire choyer telles des princesses poilues.

Pour la petite anecdote, petit bouchon et Luna partage leur anniversaire ! 5 ans pile entre eux deux !

Covid oblige, interdiction des visites durant mon séjour à la maternité… Nous qui souhaitions proposer aux filles de sentir un body porté par bébé avant notre retour à la maison c’est loupé ! Quoi que ?! finalement, les filles sont restées 3 jours de plus chez mes parents après mon retour de la mat’. Papa devant retourner travailler 3 jours avant ses vacances, et moi avec mes agrafes, j’avais du mal à imaginer devoir sortir les filles avec le risque qu’elles tirent en laisse + gérer un nourrisson sans aucune autre aide… Donc ma maman venue voir bébé chez nous avant le retour des filles, a emporté le body pour le faire sentir aux filles 😊 De cette façon, elles ont pu avoir un petit aperçu de cette nouvelle odeur, avec l’explication qu’il s’agissait d’un vêtement de petit bouchon, leur petit frère !

Alors oui, j’ai dû laisser les filles un peu plus de 15 jours en cette fin de grossesse et le début de cette nouvelle vie, mais je ne le regrette pas, c’était pour notre bien à tous ! Et ce fut pour de meilleures retrouvailles… et une jolie rencontre entre bébé et les filles 😊

Petit conseil : faites vous confiance, et n’hésitez pas à prévoir une solution de repli pour les poilus si jamais vous en veniez à ne plus arriver à vous en occuper comme vous le souhaiteriez. Ce n’est pas à mon sens les abandonner, mais penser à leur bien-être aussi que de les confier au besoin.

LA rencontre !

Comment la rencontre s’est déroulée ? euh… comment dire… sportive ? joyeuse ? les deux en même temps !

Les filles étaient gardées par mes parents, donc c’est lors de leur venue pour me ramener les ptits monstres, que les présentations ont été faites.

En premier lieu : la grosse fête ! Luna qui me saute dessus (mouarf, une césarienne ? m’en fout moi mam’s !) et Nalie qui me wouwoute dessus.

Elles ont eu un peu de mal à retrouver leur calme il faut le dire, donc au moment de découvrir petit bouchon, elles étaient encore un peu fofolles ?

Tiens ? Il nous ont ramené un nouveau truc à la maison… mais qu’est-ce que c’est ?! Oh punaise ! ça bouge et ça crie !! mais ça sent bon… et si on tentait de lui faire quelques léchouilles pour voir ? Que sur la main et les pieds ? Bon, ok, ça sera sur les mini pieds et mini mains alors les bisous !

Bref, tout s’est bien déroulé pour nous ! heureusement ! J’avais confiance en nos filles, nous n’étions pas stressés… et surtout nous étions plusieurs pour gérer plus sereinement tout ce petit monde qui se voyait pour la première fois. Je pense que ça a largement contribué à la réussite de cette rencontre.

Info Box

Comment gérer au mieux la première présentation de bébé à poilu ?

Si vous tombez sur notre article, vous êtes donc très probablement passés par des articles sur la toile, indiquant qu’il faut faire sentir l’odeur de bébé à poilu avant de ramener le nouveau venu à la maison. Et ce, pour que poilu reconnaisse ensuite l’odeur de bébé lorsqu’ils seront en présence dans la même pièce. L’odeur ne lui sera ainsi pas totalement étrangère. C’est donc ce que nous souhaitions faire aussi. Beaucoup optent pour les bodies portés par bébé durant la journée ou la nuit, mais certains vont même jusqu’à présenter les couches sales !

Toutefois, en y réfléchissant bien, et si c’est papa qui rentre s’occuper des poilus restés au calme au domicile, logiquement, il a été en contact rapproché avec bébé et est donc imprégné de son odeur sur lui. Ce n’est donc à fortiori pas vraiment nécessaire.

En revanche, si vous êtes dans notre cas, où papa reste H24 à la maternité et que poilu est en vacances dans la famille, un visiteur peut tout à fait lui présenter cette nouvelle odeur, qui ne lui sera donc pas inconnue quand il verra bébé pour la première fois “Tiens ! C’est donc cette petite chose qui sentait ça ?! ok !”

Le retour à la maison… On peut se poser la question de savoir à quel moment présenter bébé à notre poilu. En l’occurrence, je ne pense pas qu’il y ait de moment spécifique. Surtout si poilu est déjà dans la maison au moment où on rentre !

Le plus important, à mon avis, c’est que poilu soit calme et qu’il ne saute pas dans tous les sens. Alors oui, comme d’habitude, il va faire la fête à sa dogmom parce qu’il ne l’aura pas vu depuis quelques jours. Il est donc préférable de laisser bébé avec papa, dans son cosy, le temps que poilu dise bonjour comme il se doit et qu’il ait eu le temps de retrouver un peu son calme avant d’amener bébé dans la pièce.

Il est donc préférable d’être à plusieurs lors des présentations : un qui gère bébé, l’autre qui gère poilu (et éventuellement un troisième visiteur qui filme ! hahaha)

Ensuite, il faut laisser faire poilu, sous surveillance bien évidemment ! La suite dépend du caractère et de l’envie de poilu à découvrir ce petit (mini) d’Homme. Un poilu curieux ira vite voir à quoi ressemble le nouveau venu, un timide ou méfiant s’approchera doucement, histoire de s’assurer que ce n’est pas dangereux pour lui par exemple.

Et surtout, surtout ! ne jamais forcer poilu ! S’il ne veut pas s’approcher, ou s’il n’est pas aussi intéressé que vous l’auriez souhaité, tant pis ! Son bien être passe avant et s’il ne veut pas, il ne veut pas. Il ira plus tard, quand il sera décidé et qu’il en aura envie. Cette petite chose qui arrive, va rester et chambouler sa vie, il a donc bien le temps de faire connaissance en douceur.

Le tout, c’est de rester calme et d’observer les réactions de poilu. Vous le connaissez, vous connaissez ses façons de faire et ses réactions. Alors observez-le, et faites-vous confiance. Et tout se passera pour le mieux!

Luna's Team
Luna’s Team

ʟᴜɴᴀ·s ᴛᴇᴀᴍ; ᴋᴀʀᴇɴ﹐ ɴᴀʟɪᴇ﹐ ʟᴜɴᴀ ﹠ ᴘ·ᴛɪ ᴅ·ʜᴏᴍᴍᴇ; ʀᴇ́ᴅᴀᴄᴛʀɪᴄᴇs 𝘽𝙡𝙤𝙜 𝙚𝙩 𝙈𝙖𝙜 100% 𝘿𝙤𝙜𝙢𝙤𝙢𝙨 – 𝘼𝙡𝙡 𝘽𝙖𝙗𝙮𝙨- ʀᴜʙʀɪϙᴜᴇs ᴘʜᴀʀᴇs ﹕ ᴛᴀᴋᴇ ᴄᴀʀᴇ﹐ ᴍɪɴɪ ʜᴜᴍ·s ᴀᴅᴅɪᴄᴛ﹐ ʙᴀʙʏᴅᴏɢ ᴇᴛ ᴘʟᴜs ᴇɴᴄᴏʀᴇ…

%d blogueurs aiment cette page :