Daily Archives

6 décembre 2020

Dog's Mom Life Lifestyle/ Inspiration Pour doglovers Only

Quelle DOGSMOM es-tu selon ton signe astrologique ?

6 décembre 2020

#Spécial DOGSMOM

Bon, déjà, l’astrologie, on y croit ou on y croit pas; bien que … parfois, on y croit qu’un peu… Tout est-il, que cela varie bien évidemment, selon le vécu, l’influence du décan; etc… mais parfois, il y a une once de vrai… alors, tu t’y reconnais ?

Complice et déterminée ;

21 mars – 20 avril.

La dogMom bélier a du caractère, elle sait fixer des objectifs, et surtout, elle sait les atteindre ; de fait, il n’est pas rare de la voir lancer des défis éducatifs, relationnels à son duo ou pratiquer un sport canin pour lui permettre de se dépasser tout en renforçant la complicité qui lui est chère. Cependant, très protectrice, la DogMom bélier devra concilier obligation et nécessité de laisser son poilu vaquer à ses activités en solo tout en gardant un œil bienveillant et ne s’en éloignant jamais outre mesure ; il n’est d’ailleurs pas rare que sa boule de poils hérite de son caractère bien trempé ! Elle sait improviser et retomber sur ses pattes lorsque ça s’avère nécessaire ; c’est une DogMom fonceuse, voire impulsive qui devra cependant se modérer avec les années et l’expérience, comme sa boule de poils.

Instinctive et câlineuse ;

21 avril – 21 mai

Elle ne manque pas de compréhension, s’intéresse beaucoup au bien-être physique et mental de sa boule de poils ; le sien est intimement lié à celui de son compagnon ; de fait, elle sait lui proposer des activités adaptées à ses besoins et décrypter ses réactions quasi instinctivement ; elle est d’ailleurs très indulgente. C’est d’ailleurs bien souvent, une adepte des jeux intelligents. Elle est capable d’introspection et intellectualise énormément les interactions humaines et congénères. Aussi, c’est une DogMom douce et aimante pour qui le câlin est une véritable philosophie éducative ; cependant, attention à ne pas se montrer trop possessive envers sa boule de poils ; et à le laisser coexister avec des copains à poils sans se sentir abandonner par son éloignement.

Encyclopédique, le couteau suisse des Dog’s Mom ;

22 mai – 21 juin

Perfectionniste dans l’âme, la DogMom Gémeaux veut faire les choses comme il faut ! Elle n’hésite pas à s’entourer de professionnels avisés, voire à se former très assidument pour parvenir à contribuer pleinement à l’épanouissement de sa boule de poils. Elle est multifonction, D.I.Y., activités variées, promenades savamment élaborées en amont ; elle devient rapidement, une mine d’informations pour les copines Dog’s Mom. Elle a un instinct Mom très prononcé, de fait, elle appréhende les séparations trop longues avec son poilu ; dans son monde idéal, poilu l’accompagne partout ; attention cependant à garder les pieds sur terre, certaines personnes peinent parfois à comprendre cette relation fusionnelle !

Dévouée et émotive ;

22 juin – 22 juillet

C’est la Dog’s Mom empathique, qui vit pleinement toutes les déconvenues de sa boule de poils comme s’il s’agissait des siennes ; les autres chiens ne veulent pas jouer avec toi… Mon dieu, elle se sent mal comme si, elle-même avait été rejetée… Douce, tendre, rassurante mais surtout hypersensible, elle n’est pas prédisposée à incarner l’autorité, pour elle tout est question de communication et confiance. Très investie et à l’écoute, elle devra prendre garde à ne pas se laisser déborder par ses émotions, au risque de passer pour l’éternelle mère poule du parc à chiens… d’autant, qu’elle a tendance à trouver son réconfort plus souvent auprès des quadrupèdes que des bipèdes.

Ambitieuse et perfectionniste ;

23 juillet – 22 août

La Dog’s Mom lion conçoit sa boule de poils comme son extension, elle projette donc tout naturellement les ambitions et les exigences qu’elle s’impose, à son compagnon quadrupède. Toujours tiré à quatre poils ; soigné et bichonné, sa boule de poils est un reflet d’elle-même ; son éducation est importante et ses réussites sont valorisées en permanence. Cependant, la Dog’s Mom lion cède facilement au concept de poilu roi, en gâtant énormément sa boule de poils ; des récompenses bien méritées souvent à la hauteur de ses exigences ; elle devra malgré tout faire attention à ce que son compagnon n’en use et abuse pas trop souvent pour parvenir à ses fins, par culpabilité.

Méthodique & organisée ;

23 août – 22 septembre

S’il est bien une Dog’s Mom prédestinée au BARF c’est elle ; toujours un train d’avance, une organisation sans faille, une anticipation des besoins avant même que poilu n’en ressente les premiers signes. Elle ne se laisse jamais déborder ; c’est celle qui vous tendra un sac à déjection, une lingette, qui a une réserve de biscuits suffisante pour nourrir tous les chiens du parc ; et en prime, qui vous propose un rafraichissement humain, entre deux conseils très avisés ! Elle est disciplinée et bienveillante en toute circonstance ; attention, il faut cependant, qu’elle pense à se préserver des moments à elle ; trop d’attention donnée aux autres, implique parfois d’omettre de s’écouter soi-même.

Harmonieuse et positive ;

23 septembre – 22 octobre

L’équilibre joue un rôle important dans les relations de la Dog’s Mom balance avec sa boule de poils ; dans cet univers tout doit être harmonieux, agréable, pas de conflits, pas de cris, et surtout, jamais de punition ; Très positive, elle peine à dire NON, … Elle peut se montrer très attirée par les communications animales, car elle a besoin de comprendre, justifier, expliquer et améliorer en permanence. Elle se montre donc très à l’écoute des signes avant-coureurs d’une problématique ; Cette Dog’s Mom sait anticiper, et remédier aux difficultés ; attention, cependant, elle câline beaucoup mais craque devant la jolie bouille de poilu ; qui parfois peut la mener par le bout du nez.

Protectrice et possessive ;

23 octobre – 22 novembre

La Dog’s Mom scorpion est très attentive à sa boule de poils, parfois même un peu étouffante ; elle peut recadrer un chien en promenade si elle juge que son approche était inappropriée ; elle n’a d’ailleurs pas la langue dans la poche, et nommera un chat … bah … un chat ! Cela étant, c’est un cœur énorme, et tout ce qu’elle fait, n’est jamais mal dirigé ; elle est très préoccupée par la sécurité de sa boule de poils ; avec les années, elle trouve généralement le juste équilibre dans la manière de dire les choses ; tendre et disponible pour tous, à commencer par son poilu; elle devra cependant faire attention de ne pas indirectement couper sa boule de poils des congénères en agaçant les autres Dog’s Mom par son côté surprotecteur qui peut être interprété, à tort, comme inquisiteur.

Bohème et fantaisiste ;

23 novembre – 21 décembre

La Dog’s Mom sagittaire est une grande idéaliste ; du coup, elle prend son rôle de Dog’s Mom très au sérieux, pour elle, c’est limite une mission divine. Indépendante de nature, elle parviendra cependant à faire une énormément place à sa boule de poils ; très investie, mais guère sévère ou préoccupée du qu’en dire t’on ; elle et sa boule de poils vivent dans un monde qu’il est parfois difficile d’intégrer ; elle aime les grandes évasions, et entretient son syndrome de Peter Pan avec son quadrupède. C’est une super Dog’s Mom qui ne se laisse pas démonter par les difficultés mais qui parfois à tendance à les intérioriser plutôt que de les partager avec d’autres humains. Elle devra continuer à se montrer indulgente sans pour autant sombrer dans le laxisme, sans se couper du monde humain ; sous peine de voir sa boule de poils jouer les dramaQueen ;

La main de fer dans le gant de poils ?

22 décembre – 20 janvier

Clairement la Dog’s Mom capricorne n’est pas la Dog’s Mom qu’on tourne en bourrique ; elle ritualise et orchestre d’une main de maître ; toujours avec douceur et pédagogie, mais clairement sa boule de poils a de forte chance d’être le premier de classe du club canin. De fait, elle valorise énormément, et parle beaucoup de son poilu car elle en est très fière ; elle s’arrange toujours pour qu’il ne manque de rien et sélectionne toujours le meilleur très scrupuleusement ; il n’est pas rare d’apprendre une polémique alimentaire ou un retrait de produits de sa bouche car elle gère avec fermeté tout ce que poile approche de près ou de loin ! Cependant, il ne faut pas que la Dog’s Mom oublie de temps à autre de lâcher prise, et de mettre la barre moins haute, à force de se montrer exigeante avec elle-même et son compagnon, elle risque d’oublier de savourer l’instant présent.

Fun et décontractée ;

21 janvier – 19 février

La Dog’s Mom verseau est facile à repérer ; c’est celle qui s’amuse à sauter dans les flaques de boue avec sa boule de poils ; qui a le smile en sortant promener les jours de pluie, et qui voit le verre a moitié plein alors que tous, le conceptualise à moitié vide. Cette Dog’s Mom est créative et pas vraiment adepte de l’autorité ; elle ne culpabilise pas trop en partageant un morceau de fromage avec sa boule de poils car la vie est trop courte, et ça, elle a pleinement conscience. Cependant, elle devra faire attention à marquer certaines limites pour que son quadrupède s’intègre parmi les congénères, à force de tout partager, il pourrait finir par penser, qu’elle aussi, est un chien, ou carrément lui, un humain.

Empathique et généreuse ;

20 février – 20 mars

La Dog’s Mom poisson, veut tout ce qu’il y a de mieux, une belle vie, remplie et heureuse ; de fait, elle va tout mettre en œuvre pour que cela soit le cas ; se faisant parfois passer au second plan ; sa boule de poils est sa priorité vacances, sorties, cadeaux ; pour poilu rien n’est trop beau. Cependant, elle peut se montrer très angoissée, notamment, lorsqu’il est question de la santé de poilu ou de ses interactions avec des congénères inconnus ; de fait, elle cède facilement aux caprices, justement, parce qu’elle fait du bonheur de poilu une priorité. Attention à ne pas se laisser déborder par les émotions et le stress, car poilu peut le ressentir.

%d blogueurs aiment cette page :