Monthly Archives

décembre 2020

Friandises Le coin des gourmands WoofMas- New Year

Dolci Impronte

27 décembre 2020

#TREAT-TIME….

C’est pas MAMA qui fait … et peut être que c’est tant mieux !


Queeny définition : Boule de poils, qualifiée communément de poilue reine du royaume microscopique de sa Dog’sMOM; globalement sage, mais pas comme une image; ceux qui l’ont déjà rencontré vous le diront; il ne faut pas se fier aux apparences, cette petit paupiette a un caractère bien trempé, malgré un gros cœur sur la patte.

Bref, ma poilue fête son anniversaire… En Dog’sMOM qui se respecte, pour ses 6 ans, j’ai voulu marquer le coup… Initialement j’avais envisagé une grosse fête avec des copains etc, mais COVID oblige, nous nous sommes limités au comité restreint. Cependant, il y a bien une chose dont j’étais certaine, son gâteau d’anniversaire rencontrerait un franc succès; pour cause, il était artisanal et personnalisé, ni plus, ni moins, mais j’étais très satisfaite de lui offrir une ripaille digne de ce nom pour célébrer ce jour; que j’aime de moins en moins…car le temps passe, malheureusement; d’un autre côté, ça me motive davantage à nous fabriquer de beaux souvenirs, et à faire de sa vie un tourbillon de bonheurs !

Bon alors, ton gâteau … ? L’humaine elle cause de tout sauf de l’essentiel…

Soyons clairs, la recette d’un anniversaire réussi se compose d’amis qu’on aime, d’instants conviviaux, accessoirement de petits cadeaux symboliques mais très bien choisis; stop… petits ? Pourquoi petits ? Ce n’est pas la taille, ni la valeur du cadeau qui comptent, c’est ce qu’ils symbolisent; un cadeau bien choisi, qui nous plait révèle que celui qui nous l’offre nous connait bien, qu’il a prit le temps de dénicher ce qui nous correspond; et enfin, un anniversaire réussi s’accompagne d’un gâteau à partager !

Du coup, cette année, je voulais un gâteau qui soit esthétiquement beau; car bien souvent (référence aux 5 derniers anniversaires de Queeny, quant les mains gauches se lancent dans le D.I.Y. parfois c’est à manger avec un bandeau sur les yeux …disons que lorsqu’on n’osait pas le découper ce n’était pas lié à son aspect merveilleux, mais plutôt en redoutant l’aspect pitoyable qu’il aurait après découpe) après ma boule de poils est polie, jamais elle ne s’en plaindrait … Cependant, on n’a qu’une fois 6 ans, non?!

Bref; tout cela pour dire que je me suis donc tournée vers une pâtisserie artisanale italienne, afin qu’elle lui réalise un gâteau d’anniversaire au poil.

Il s’agit d’une marque Italienne, spécialisée dans les friandises artisanales, très personnalisées, mais aussi, de saisons ou thématiques; les recettes sont réalisées avec l’aide d’un nutritionniste vétérinaire et bien évidemment, sans sucre; en revanche, elles sont élaborées avec des matières premières de haute qualité, en prévillégiant le circuit court et local. L’artisanat et le souci du détail sont les points fondamentaux de Dolci Impronte®, qui crée des desserts artisanaux très originaux.

Connue dans toute l’Italie pour la qualité et l’authenticité de ses produits, Dolci Impronte® est la pâtisserie de référence pour tous les poilus gourmands.

Accessoirement; ce qui me plait beaucoup c’est qu’une grande partie des créations sont des traditionnels humains mais revisités pour nos boules de poils; pour les autres créations, c’est original, créatif et surtout, savoureux.

J’ai sélectionné plusieurs gourmandises en passant ma commande, afin de lui proposer un petit déjeuner, un goûter, un gâteau d’anniversaire, et une petite douceur complémentaire pour prolonger les festivités.


Croissant; pour un petit déjeuner d’anniversaire dont on se souviendra …

Vendus 5.50 euros, par deux, dans une jolie boîte avec un nœud de satin, pour mieux les préserver; ils sont préparés avec une pate feuilleté légère; SHOP

Ingrédients : farine, beurre, lait demi-écrémé, miel, stévia, levure de bière, e200, e202.

Gâteau d’environ 300 grammes, personnalisable avec le nom de poilu;

En passant ma commande, je ne pensais pas que l’expédition serait aussi rapide; le service est vraiment impeccable, une expédition rapide et très soignée; effectivement, le gâteau était emballé dans une boite adaptée à sa taille et rigide afin de le protéger durant le transport; il était donc intact au moment de le savourer.

Ingrédients : génoise, chocolat sans théobromine, glaçage au yaourt, biscuits sablés, fruits déshydratés Autorisation de surveillance alimentaire et sanitaire – ASL Zocca Prot.0088901/16

Le gâteau personnalisable est disponible en trois coloris; à savoir: bleu, rose ou neutre comme celui de Queeny; il est vendu 26.90 euros sur le SHOP

Pour information: Il existe un autre gâteau, non personnalisable, en rose ou bleu, vendu 20.90 euros ICI

Les macarons, c’est bon !

Vendus par trois, 6.90 euros ou par six 13.90 euros; dans une boîte pour la conservation et le transport; ils ont vraiment l’aspect et la texture de nos macarons; notons, qu’ils sentent extrêmement bon; et ce, bien qu’ils soient réalisés sans sucre. SHOP

Ingrédients : Farine d’amande, album, fructose, colorant végétal, beurre de cacao sans théobrome pour la garniture et arôme vanille, E200 et E202.

KISS ME… pour un biscuit?

Le biscuit Kiss ME, de 30grammes, vendu 4.90 euros; pour information d’autres formes, tailles ou message sont disponibles sur la boutique My Luxury Pet; SHOP

Ingrédients : Farine de blé 00, beurre, œufs, miel, E200, E202, et impression alimentaire pour la décoration.

Le gros plus : Il s’agit de produits “longue durée” qui ne nécessite pas de réfrigération; il faut cependant le  conserver dans un endroit frais et sec à l’écart des sources de chaleur. Par exemple, mon gâteau est arrivé fin juillet, nous l’avons donc conserver jusqu’à l’anniversaire de Queeny en septembre; il en va de même pour les croissants. En revanche, nous avons craqué en consommant le biscuit et les macarons en avance…

Ma commande a été effectuée chez My Luxury Pet, une boutique, située à Venise, qui propose une grande partie des produits de la gamme Dolci Impronte; C’est une super découverte pour moi, évidemment, ce ne sont pas des friandises “journalières”, mais pour des occasions spéciales, c’est vraiment l’idéal; d’autant que la marque propose des éditions thématiques, telles que Pâques, Noël, Saint Valentin, etc… Les pâtisseries, car on parle bel et bien de pâtisseries, artisanales, sont d’excellente qualité; il s’agit de produit frais, voire, haut de gamme, qui font plaisir aux papilles. Ma commande a été envoyée rapidement, dans un packaging très soigné; je dois également vous dire que les responsables de la boutique sont adorables et très à l’écoute en cas de questions.

Queeny, évidemment, a adoré ses gourmandises et son gâteau a rencontré le franc succès escompté !

J’en vois déjà d’ici qui trouveront que le prix est peu démocratique, à cela, je vous recommande de prendre en considération la taille du gâteau; à 4 chiens, il en restait encore durant une semaine; l’artisanat de sa confection et aussi la personnalisation. Ce n’est pas comme des standardisations à la chaîne, c’est un vrai travail de pâtissier.; à mon sens, la tarification est donc légitime pour ce type de produit.

Ce que j’en retiens; c’est beau, c’est bon… OUI, j’ai goûté, et ça plaît beaucoup à Queeny, pour son anniversaire c’était donc le bonus gustatif que je vous recommande de tester !

1.XMAS SNOWMAN – 42 GR vendu 9.50 euros / 2. XMAS FOUR CANDY – 85 GR, la boîte de 4, vendus 18.90 euros / 3. XMAS TIME SQUARE – 110 GR, la boîte de 4, vendus 18.90 euros /4. CHRISTMAS LOVE GR 30, vendu 4.90 euros (c’est comme le Kiss Me présenté à l’anniversaire de Queeny) / 5. XMAS COUNTRY BONE 62 GR, vendu 5.90 euros / 6. LITTLE CHRISTMAS TREE – 24GR, vendu 6.90 euros / 7. CLASSIC ITALIAN CAKE – PANDORO WITH COCONUT, vendu 9.90 euros / 8. CLASSIC ITALIAN PANETTONE, vendu 10.90 euros.

Pour info: Des nouveautés sont disponibles toute l’année, selon les fêtes ou thématiques; mais les pâtisseries classique “reste à la carte”, comme les croissants ou les macarons.

La boutique My Luxury Pet pour shopper / L‘Instagram de la boutique / Le Facebook / Le site officiel de la marque Dolci Impronte / Le Facebook/ L’Instagram.

Les passionnés Pour doglovers Only

Un chien dans la ville

23 décembre 2020

#Interview

Récemment, le Podcast “Un chien dans la ville“, vous a été présenté dans le Mag numéro 10 “Naturelovers“;

Présentation officielle du Podcast : ” Des enjeux d’avoir un chien dans une ultra-urbaine et de tout ce que cela implique! Attardons nous sur des portraits maître(s) – chien(s) ou de professionnels engagés, inscrit dans leur quotidien et bien sûr dans leur histoire, unique à chacun. Des praticiens comme le Dr Thierry Bedossa, vétérinaire comportementaliste, président du refuge AVA et éthologue (à ses heures perdues sur TF1, et M6 pour des émissions tel que “La vie secrète des chats” ou “Happy dog”) nous donnent leurs conseils sur des questions santé et/ ou comportementale de leur animal. Ces bons professionnels nous éclairent sur les idées reçues, nous mettent en garde sur les erreurs humaines que nous faisons, souvent évidemment sans penser à mal (!) afin de permettre à d’autres d’éviter bien des tracas !”

Pour tout dire, je suis tellement adepte de son approche, que j’ai souhaité en apprendre davantage sur ses coulisses; Pour cela, j’ai posé mes questions à sa créatrice, Charlie;

Un Podcast = Un duo

Peux-tu me parler de toi ; c’est vaste, mais sérieux ! Qui es-tu ? (Ton parcours, ta petite vie d’humaine, tes valeurs, ce que tu aimes ?)

Salut ! Alors mon prénom c’est Charlie, je précise, je suis une fille (femme ?! déjà !) et dans ma vraie vie d’humaine je suis ingénieure du son à Radio France.

Je suis passionnée de musique, en particulier dans les musiques extrêmes comme le métal, et évidemment je suis passionnée du monde animal, plutôt canin car c’est un domaine que j’ai découvert avec l’adoption de mon petit monstre, il y a 6 ans.  Mes valeurs sont assez simples : dans la vie “tu récoltes ce que tu sèmes” , en bien, en mal, mais aussi en te créant des opportunités ! Le son et la musique sont un peu mes bases fondatrices et est venu s’ajouter une sensibilité au monde animal, en vieillissant. 

Y-a-t ‘il un … Poilu dans ta vie ?  Depuis quand ; votre rencontre, ses particularités, qualités … défauts ? 

Houlà ! Beaucoup de question et je ne pourrais pas répondre à tout sinon je te pondrais un roman !

Oui, du coup il y a une grosse belette dans ma vie du nom de Youpla , d’environ 18 kg donc maxi belette. C’est un Bouledogue croisé Teckel qui ressemble à un mini phacochère ! Je m’explique, déjà il est prognate, et ensuite il a 2 becs de lièvre de part et d’autre de son museau, ce qui ne le dérange absolument pas mais donne des airs de chien vampire ou de Pumba… Il s’appelle Youpla, je l’ai adopté il y a 6 ans, bientôt 7. Il allait être abandonné sur une brocante s’il ne trouvait pas preneur sur “Leboncoin”, il est tout maigrelet, c’était le seul chiot de la portée. Malheureusement pour lui et sa mère, les deux ont été “vendus” au plus offrant tels des bêtes de foire. C’était le fruit d’un amour coupable entre une bouledogue et un teckel et le hasard a fait qu’il est tombé sur moi.

Ton plus beau souvenir en sa compagnie et ta pire mésaventure ?

Mon souvenir le plus fort reste celui du jour où je l’ai récupéré un 1er Mai, férié, sous une pluie torrentielle. Je ne savais pas si j’étais prête à avoir un chien, ce que je savais c’est que la personne m’avait rappelé car j’étais la seul à avoir proposer de la payer en liquide et qu’elle voulait “du cash” . Autant dire que je ne la portais pas dans mon cœur et quand elle m’a dit que ce chien allait être laissé sur une brocante, j’ai foncé et fait 200km en voiture pour aller le chercher. Et quand je l’ai vu j’ai su. Tout simplement ! Ce chiot à l’époque, a été un pilier de ma vie. Il m’a en quelques sorte sauvé car j’étais sur une très mauvaise pente, je ne m’en rendais pas compte et ce petit être et toutes ces responsabilités m’ont permis de revoir mes priorités. J’ai perdu des membres de ma famille cette année-là, et j’ai choisi de quitter la personne avec qui j’étais parce que j’étais très malheureuse. A l’inverse, ce petit chien était une explosion de joie, et à deux on faisait une super équipe. Alors je l’ai pris sous mon bras et on est parti. 

Il avait autant besoin de moi que moi de lui à ce moment-là. Il me l’a bien rendu en fouinant dans des buissons et en trouvant l’équivalent de mon loyer dans un tas de feuilles car je précise à ce moment-là j’étais en dernière année d’étude. Et puis j’ai compris très vite que mon devoir de maîtresse c’était aussi d’apprendre leur langue, de me mettre à sa hauteur d’animal. Je voulais éviter les pièges anthropomorphiques, les pièges comme l’anxiété de séparation etc… Mon chien n’allait pas être heureux en vivant enfermé avec moi dans un cocon mais en remplissant tous ses besoins physiologiques et psychiques inhérent à son espèce !

Cela voulait dire : un chien social, qui fréquente tous ses congénères de toutes espèces depuis tout petit ; un chien habitué à la vie citadine avec le bruit, les transports en commun ; un chien libre et éduqué, pour sa propre sécurité et son bien être mental, tout ça quoi ! Donc oui il ne porte pas de laisse, jamais, sauf si je ne suis pas en capacité de le surveiller (au téléphone par exemple), mais après un TRES long combat d’éducation positive, il écoute très bien, même dans des situations critiques j’ai essayé de faire en sorte de pouvoir m’en sortir à la voix et non à la laisse en l’empêchant d’aller quelque part où de voir un autre congénère, même si celui-ci n’est pas amical. Il s’assoit au passage piéton tout seul, aujourd’hui c’est que du bonheur.

TAC-TAC sur ton poilu …

Pâté VS croquettes ou RM ? 

Pour ce qui est de l’alimentation, j’ai fait 2 épisodes de mon podcast “Un Chien Dans La Ville” qui portent là-dessus. Je te laisse les découvrir. C’est justement sur le topic croquette avec ou sans céréale “Arrêtons de prendre les gens pour des bananes” et un autre sur le BARF .

Indépendant ou glue ?

Concernant Youpla, c’est un pot de colle, mais aux vues de notre passif c’est compréhensible. Je vis seule avec lui depuis toujours, forcément nous sommes un tandem. Mais j’essaye de l’envoyer chez la nounou où chez des copains régulièrement pour qu’il comprenne que c’est chouette aussi et que je reviens toujours. Avec un peu de poulet, on fait des miracles… 

Lit- canap ou panier ?

J’ai été très stricte les 2 premières années de sa vie pour justement éviter les pièges que pourrait amener notre relation très fusionnelle, ça voulait dire panier dans une autre pièce et rarement canapé. Aujourd’hui, il dort dans son panier dans la même pièce que moi et vient souvent sur le canap’ , mais il a compris que c’est uniquement si je lui propose !

Un Podcast = Un sacré boulot !

Pourquoi et comment as-tu décidé de te lancer dans la réalisation d’un Podcast animalier ? 

Pour la création de notre podcast à Youpla et moi, car oui il participe activement à alimenter en divers bruit l’émission, finalement c’était assez simple. Je suis ingé son en radio et un jour je me suis dit que je ne faisais pas assez de créatif à mon goût. Nous sommes beaucoup dans l’exécutif, c’est un peu chacun son métier. Sauf que non ! moi j’aime toucher à tout et je voulais créer un support répondant à mes attentes en matière de qualité sonore (des attentes très élevées !) et j’ai ainsi réuni mes 2 passions : les chiens et le son ! En tant que maîtresse je me pose et je me suis posée un millier de questions. Est-ce que je fais les choses bien ? La nourriture c’est un casse-tête, qui nous prend pour des idiots ? Comment le comprendre ? Est-ce que les gens savent à quel point la ville ça peut être un atout pour les chiens ? Bref toutes ces questions. 

Comment sont sélectionnés les sujets ? Ton vécu, ton inspiration du moment, le quotidien, ce que tu vois ou entends ? 

Je souhaitais, comme postulat de départ, vraiment réhabiliter le chien dans la ville. Parce que oui les chiens en villes sont parfois INFINIMENT aussi heureux et parfois plus que des chiens à la campagne qui ne restent que dans leur jardin attendant que le temps passe. Les chiens en ville ont souvent des maîtres attentifs à leur bien être justement parce que la ville ce n’est pas facile. Alors on les sort et on les sort beaucoup !! Combien de maîtres ai-je interrogés et combien de personne ayant un jardin sort véritablement son chien entre 2 et 3 heures par jour ! Je n’en connais que peu. Un chien avec des maîtres qui travaillent dans un jardin où avec un accès au jardin qui n’a aucun stimulus, va être Ô combien plus malheureux qu’un chien sans jardin sorti 1h le matin et 1h le soir, parfois même plus.

Mes inspirations ? C’est simple : ce sont les questions que je me suis posée en tant que maîtresse et aussi les initiatives chères à mon cœur, comme “Mon Bibou” ou bien “Play-dogs”.

Un podcast dure quelques minutes, cependant, c’est un boulot monstre, non ? peux-tu nous décrire le cheminement d’un podcast “de l’idée à sa réalisation”? 

En effet faire un podcast qui répondent à mes attentes d’auditeur c’est un travail monstre. Pour une interview de 10min, il y a souvent au moins 1h30 d’enregistrement ! Il y a souvent une vingtaine d’heure parfois davantage d’heure de choix de réalisation, de montage, de mixage, d’enregistrement des voix off etc… 

Sur cette émission j’ai presque tout fait, l’animation, une partie de l’habillage, la direction artistique, les interviews, les choix de réalisation, le montage, le mixage etc… Je dis presque car j’ai un ami spécialisé en sound design qui m’a mis en forme les logos sonores de l’émissions, avec les mélodies qui me trainaient en tête dans le style que je souhaitais. Nous travaillons d’ailleurs en ce moment sur le nouvel habillage qui sera plus rock teenagers et moins “mignon”. J’ai aussi une amie très chère, graphiste de talent, qui m’a fait le logo de l’émission ! Autant dire que c’est de la grande débrouille mais avec de vrais pro. Et d’ailleurs c’est pour ça que je ne souhaite pas monétiser mon podcast. Chaque acteur du processus mérite d’être payé, tout travail mérite salaire ! Et si je fais ça bénévolement, c’est pour aider les gens, et eux ont fait ça pour m’aider, il est donc hors de question que je gagne le moindre centime si eux non plus !

Zoom l’interview cash …

La protection animale, elle avance ?

oui elle avance et dans le bon sens comme on peut le constater, mais c’est un processus lent qui demande que chacun fasse un peu pour faire changer les choses. 

Un permis de détention pour chien ?

Un permis de détention pour le chien serait je pense proche du régime autoritaire et bien trop difficile à contrôler. Imaginez, ce serait le contrôle de la natalité canine et les familles où ils tombent… C’est déjà compliqué pour les humains alors bon !

En revanche, interdire aux personnes ayant abandonné un chien d’en avoir à nouveau, punir sévèrement ceux qui les abandonnes lâchement, ce serait déjà un début. L’obligation de pucer son chien, combiné avec une justice sévère pour les chiens avérés abandonnés permettrait de faire le tri je pense… Très peu de personnes sont punis de leur acte d’abandon qui je le rappelle est passible de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende. Il ne faut pas attendre un acte de cruauté envers un animal pour sévir ! Si tous les juges faisaient de chaque cas un exemple, si on reversait cet argent aux associations, on aurait beaucoup moins d’irresponsables en possession de chien.

Les réseaux sociaux ?

Réseaux sociaux ?  Malheureusement c’est le nerf de la guerre. Je n’apprécie pas ça mais c’est l’unique moyen de communiquer et je suis très mauvaise d’ailleurs en “com” ! Vous ne verrez pas de photo de moi en slip pour obtenir des écoutes supplémentaires !!! Je trouve que les réseaux sociaux c’est très bien pour communiquer mais ceux qui se vendent et se “vantent” dessus sont la lie de l’humanité (désolé je suis dure !). Il y a quelque chose de très artificiel qui ne me plaît pas dans les réseaux sociaux à outrance. La vie, ce ne sont pas les écrans. 

Ce que tu veux changer au monde ?

Ce que j’aimerai changer dans le monde ?  Hé bien si déjà les uns et les autres nous agissions tous avec toute la bienveillance dont nous savons faire preuve, ce serait déjà pas mal ! Le Karma est quelque chose de fort auquel je crois. Nous ne sommes pas parfaits évidemment mais quand je m’emballe j’essaye de me mettre en pause et de me poser la question : “Est ce que tu aimerais qu’on te le fasse ? Est-ce que ça te ferait plaisir qu’on porte un jugement sur toi parce X ? Est-ce que ça vaut vraiment le coup de perdre ton énergie à t’énerver ? Est-ce que répondre à un con par un sourire n’est pas plus désarmant pour lui qu’une bonne série d’insulte (oui je craque parfois hein…) ? 

Welcome to the futur …

Tes futurs projets, podcast ou en lien ?

Podcast : He bien comme je te l’ai dit mes passions sont la musique et les dogs, alors cette année je me lance dans un podcast de musique métal avec un collectif qui m’a accueilli à bras ouvert. J’essaye de les aider à réaliser leur projet et j’espère bien qu’on fera un bout de chemin ensemble.

Les personnes que tu rêves l’interviewer ou avec qui tu voudrais collaborer ?

Les personnes que je rêve d’interviewer ? Facile, c’est Florence Foresti et son dog Albert ! Mais j’ai déjà essayé et son attaché de presse m’a dit qu’elle ne faisait pas là-dedans. Un jour peut-être. J’aimerais trouver un parrain ou une marraine de l’émission qui ait les mêmes valeurs que moi.

Quels conseils peux-tu donner aux jeunes qui rêvent de se lancer dans la réalisation d’un podcast animalier ou autre ? 

Pas de réponse sur les conseils à donner sur la création d’un podcast, ha si seulement un, si vous doutez de votre projet, ne lésinez jamais sur la qualité sonore ! 95% des podcasts ont un son pourri et moi perso, c’est non direct. Le son doit faire travailler l’imaginaire et chouchouter nos oreilles, surtout que c’est l’unique support du podcast à l’origine. 

Merci à Charlie et Youpla de s’être prêtés au jeu en répondant à nos questions, nous espérons que vous apprécierez la découverte de leur univers; surtout, n’hésitez pas à lui indiquer votre épisode préféré ou à l’encourager dans ses prochains épisodes en partageant et diffusant ses contenus autour de vous !

Les épisodes du Podcast “Un chien dans la ville” à découvrir ICI /L’Instagram / Le Facebook pour suivre toute l’actualité et les prochaines sorties.

Alimentation Le coin des gourmands NatureLovers Soins et quotidien

Les bienfaits de la moule verte;

20 décembre 2020

#Santé au naturel

Dans la gamelle !

Dans la série des superaliments; je vous présente, la reine des océans; enfin, plus spécifiquement de l’un d’entre eux; j’ai nommé, la moule verte… originaire de Nouvelle-Zélande; prénommé moule verte, pour la petite ligne verte, bien visible sur l’extrémité de sa coquille, c’est pourquoi, on l’appelle “green lipped mussel” ce qui signifie en FRENCH “moule à lèvres vertes”; on parle aussi d’elle comme de la moule aux orles verts.

Faut-il cuisiner des Moules à Poilu pour sa santé ? C’est ça que tu veux dire ? On se fait une soirée à thème, braderie de Lille mais version Nouvelle-Zélande ?

Bon déjà, on va se calmer sur les soirées à thème… Il s’agit d’un complément alimentaire, du moins, c’est sous cette forme que poilu va le consommer; il suffira d’intégrer le complément de moule verte qui provient de ce fameux Perna canaliculus (c’est son nom cérébral de scientifique), qui n’est autre qu’un crustacé cultivé en mer, on parle d’aquaculture, donc, dans de l’eau salée et que l’on trouve exclusivement en Nouvelle-Zélande. C’est d’ailleurs, un produit phare et véritablement emblématique de la région, qui contribue pleinement à son économie.

Historiquement, les bienfaits de la moule verte ont été découvert lors d’une étude dédié au régime alimentaire des Maoris; Les Maoris qui vivaient en bord de mer, et consommaient des moules vertes, présentaient moins de problématiques; telles que : rhumatismes, asthme et autres maladies inflammatoires que les Maoris qui vivaient dans les terres; et donc n’en consommaient qu’occasionnellement. Les premiers essais de culture eurent lieu dans les années 1960; et la finalisation suivie de la commercialisation débutèrent considérablement dans les années 1990.

C’est donc un superaliment à le fois très ancien, si l’on considère ses origines; mais aussi très récent, au regard de son intégration à nos us et coutumes alimentaires occidentales.

Aquaculture VS pisciculture : L’aquaculture désigne d’une manière générale toutes les activités de production animale ou végétale en milieu aquatique, que ce soit en eau douce, en eau saumâtre, ou en milieu marin.

Ce terme générique rassemble notamment : La pisciculture qui, quant à elle, n’est qu’une des branches de l’aquaculture. Spécialisée dans l’élevage de poissons, la pisciculture se fait en eau douce comme en mer, dans des enceintes en dur (bassins) ou dans des cages flottantes. Cependant, il s’agit bien souvent de monoculture (une seule variété de poisson), à laquelle on attribue une certaine forme de pollution (par l’activité des fermes piscicoles), polémique également autour de l’alimentation des spécimens élevés en bassin. Une autre forme d’aquaculture, est la conchyliculture, la production de coquillages; notamment nos moules vertes, cultivées selon la technique de cordage. Dans tous les cas, l’aquaculture, se veut une alternative à la surpêche, une manière d’exploiter les produits de la mer plus responsable; cependant, elle n’est pas exempt de polémique écologique; d’où l’importance de bien sélectionner ses produits dérivés.
Pour information: Sachez qu’il existe également la pénéiculture (utilisée pour cultiver les crustacés, tel que les crevettes) ou l’algoculture (production des algues). Pour en apprendre davantage CLIC

La moule verte a la chance d’être cultivée, dans des eaux océaniques extrêmement saines; le gouvernement Néo-Zélandais est très attaché à la préservation de l’environnement, et plus spécifiquement des espaces naturels et marins. Ce qui implique, qu’il ne peut y avoir les mêmes polémiques que celles rencontrées avec l’huile de saumon et la pollution hypothétiquement ingérée par les spécimens avant leur transformation en huile. C’est donc un superaliment, très sain et fiable en therme d’origine naturelle; Les moules vertes sont élevées selon la technique de cordage, durant une période de 12 à 18 mois à Coromandel, au détroit de Marlborough et aux Iles de Stewart; avec un contrôle régulier de la qualité de l’eau et une vigilance toute particulière accordée à la pluviométrie; le cycle de l’eau étant ce qu’il est, la pollution peut venir de la pluie; tout est-il que nos excises évoluent sans le moindre élément perturbateur, dans un cadre naturel et protégé.

La moule verte, quels bienfaits ?

L’extrait de moule verte contient un faible inhibiteur de prostaglandines produisant ainsi, un effet anti-inflammatoire; qui plus est, il est riche en acides aminés, graisses, glucides et minéraux. Ce qui le rend si intéressant pour nous, c’est son apport en acides gras oméga-3.

Prostaglandines : Substances présentes dans de nombreux organes et exerçant, selon leur espèce, des effets très variables. Elle favorisent notamment la fécondation et l’ accouchement, l’agrégation des plaquettes, agissent sur les bronches, le rein, le tube digestif ou l’ inflammation.

L’avantage étant que la moule verte peut être administrée à titre préventif ou curatif en complément d’un traitement vétérinaire lorsque poilu présente une boiterie, inconfort ou une blessure articulaire; elle constitue également un fidèle allié des poilus vieillissant qui présentent des problèmes de mobilité; enfin, c’est un atout incontournable du chien sportif, et ce, toute sa vie durant.

Elle Agit comme un anti-inflammatoire naturel grâce à sa haute teneur en Oméga 3 (EPA, DHA et ETA).; elle favorise la bonne santé mais aussi la consolidation articulaire; lubrifie et solidifie les articulations, enfin, l’association de l’extrait de lipides de moule verte et de glycosaminoglycanes peut contribuer à stimuler la production de la matrice du cartilage et à réparer, mais aussi à inhiber l’activité des enzymes qui le dégradent. elle peut donc contribuer à la régénération des tissus articulaire; tout en protégeant voire préservant les cartilages. On retiendra donc qu’il s’agit d’un anti-inflammatoire naturel qui peut aider efficacement les poilus souffrant d’arthrose.

Sous quelle forme la donner à poilu ?

Comme la majorité des compléments d’origines organiques; les bienfaits résident dans “la moule crue”; de fait, il est important, comme pour l’huile de poisson, de sélectionné un produit issu d’une extraction à froid; afin d’en préserver toutes les vertus thérapeutiques; La moule doit être fraîche, cela implique que l’extraction doit être effectuée sur place; aussi la qualité de l’eau est primordiale; d’où, il vous est recommandé de sélectionner un produit “fabriqué en Nouvelle-Zélande” et exporté en France. Il faut donc éviter les produits intitulé “Fabriqué en France” car la moule de verte n’y est pas cultivée. Idéalement, vérifié qu’elle soit propre à la consommation humaine afin de vous assurer de sa qualité.

C’est légèrement la galère à trouver en France, autant US, CA voire UK sont favorisés, autant, pour nous, trouver la moule verte conforme à ces critères nécessite de bien lire les étiquettes, surtout de ne pas céder aux chants des prix trop attractifs…

Vous pouvez la dénicher en gélules, comprimés ou encore sous forme de poudre; vous pouvez notamment, l’acquérir en poudre chez EASY BARF, vendue selon trois conditionnements; à savoir, 150g : 17,20€ , 300g : 28,90€ , 600g : 53,50€ ou encore la marque Diopet vendue chez Horze.fr à 69.95 euros le pot / évidemment, pour trouver un produit réellement conditionné en Nouvelle-Zélande, alors que les marques distribuent souvent uniquement US ou CA, il faut ruser … ; de fait, si vous connaissez quelqu’un aux US, ou au Canada, qui peut commander pour vous et vous l’expédier; je vous dirige vers des marques spécialisées en compléments telles que SuperSnouts le pot est vendu 69.99 dollars ou encore, Four Leaf Rover, vendu 29.99 dollars. Vous l’aurez compris, avec la moule verte, la qualité se paie; méfiez vous donc des prix trop attractifs ! Vous avez d’autres bons plans moules vertes à nous recommander ? Indiquez-le en commentaire !

Les indispensables du Train-Train Vacances Winter is Coming

Lampe de sécurité Orbiloc

15 décembre 2020

Promène ton sapin de poils, bien décoré !

#Sécurité

Quand la nuit s’invite durant le jour; vous l’aurez remarqué, durant le solstice d’hiver; la durée de la nuit semble s’allonger… malgré ce constat idéale, détrompez-vous, on doit malgré tout se lever pour partir bosser; ce qui peut s’avérer particulièrement frustrant lorsque l’on commence tôt ! La vérité, c’est qu’il fait sombre beaucoup plus tard le matin, et que la nuit tombe beaucoup plus tôt le soir; Progressivement, le solstice d’hiver fera place à celui d’été, rallongeant la durée du jour; cependant, d’ici là; on vivra dans l’obscurité lors de nos promenades matinales et nocturnes. Ce qui contraste grandement avec l’été durant lequel, on peut prolonger les promenades jusqu’au coeur de la nuit, tout en profitant de beau coucher de soleil ! Evidemment, nos chiens n’ont pas de solstices particuliers pour le besoin d’activités; jour ou nuit, ils doivent sortir; c’est donc à nous; d’anticiper en adaptant notre matériel de virée…

Qui dit environnement sombre, dit aussi … FAIBLE VISIBILITE !

Les promenades très matinales ou nocturnes de la mi-automne à la fin de l’hiver, sont les plus compliquées; les conditions météorologiques sont d’ailleurs beaucoup moins clémentes durant cette période de l’année; ce qui peut amoindrir davantage la visibilité ! C’est pourquoi, il est important de rendre poilu visible; de nous pour pouvoir le localiser lorsqu’il est détaché, mais aussi, des autres usagers de la voie publique; bipèdes, quadrupèdes, deux ou quatre roues.

Pour cela, j’ai opté pour une lampe de sécurité; j’ai mené des recherches sur internet, j’en ai testé deux, et voici le modèle qui a été validé unanimement par notre duo.

La marque Orbiloc est spécialisée en lampe de sécurité, pour humain et pour poilu; c’est d’ailleurs son unique produit; elle se décline en plusieurs modèles différents, qui peuvent respectivement correspondre à l’utilité ou aux accessoires utilisés par votre compagnon; entendons, harnais ou collier. Fondée en 2009, par Anette Kristensen et Jan Jægergaard au Danemark; cette marque est très rapidement devenue une référence en termes de sécurité et visibilité lors des sorties nocturnes.

Les valeurs de la marque : Sécurité; qualité, responsabilité, respect et honnêteté.

De gauche à droite: le modèle Dog Dual; le modèle Run Dual ou le modèle Outdoor Dual;

L’avantage des produits Orbiloc, c’est qu’ils peuvent être utilisés aussi bien pour vous, que pour poilu; aussi, tous les accessoires d’ajustements sont vendus séparément; Ce qui permet également de remplacer facilement, c’est donc un concept parfaitement écoresponsable, plutôt que de changer complétement la lampe, on rachète uniquement la partie ayant souffert des affres du temps, et des aventures…

Ce qui permet d’utiliser la lampe de sécurité, aussi bien sur; un collier, un harnais, un manteau, un sac, une laisse, votre équipement, … les possibilités se déclinent à l’infini.

Gros plus, le vaste choix au niveau des couleurs de votre lampe; pas moins de 10 coloris différents : Rouge, bleu, vert, blanc, jaune, orange, rose, gris, bleu turquois et violet.

J’ai commandé le modèle Dog Dual, qui est arrivé dans une boite avec deux accessoires; la sangle velcro et l’attache solide;

Il suffit de retirer la languette en carton de sécurité pour activer la lampe; un petit bouton à faire tourner, comme pour un cadran de montre, sert, quant à lui, à positionner le signalement lumineux que vous souhaitez; à savoir: clignotement “flash”, lumière fixe “continue” ou éteindre la lampe.

Très facile à installer et à moduler; la lampe peut rapidement se poser sur un harnais ou un collier, j’ai choisi de l’installer sur le collier plutôt que sur le harnais pour les sorties, ce qui me permet de ne pas le retirer systématiquement pour les promenades du jour; Queeny a plusieurs collier, je change relativement souvenir, en revanche, elle tourne toujours sur les deux mêmes harnais; Pour rappel, elle prote simultanément collier pour son identification et harnais pour l’attache, je ne lui place jamais de laisse au collier.

Caractéristiques du produit : Visibilité et a une portée de 5 km de distance et un angle d’éclairage de 270°, elle fonctionne en mode flash (environ 250 heures d’autonomie) ou en continu (environ 100 heures d’autonomie); l’on peut donc considérer qu’il s’agit d’une grande autonomie; composée de deux ampoules LED; facile à trouver dans le commerce (CR2032 à titre indicatif, elles sont vendues environs 3.99 euros les 5) ; la lampe ne dégage pas de chaleur, il n’y a donc aucun risque de brûlures, allergies ou gênes pour poilu.

Gros plus, elle est étanche jusqu’à 100m, pour les poilus aquatiques ou les promenades pluvieuses; elle résiste à une pression jusqu’à 100kg, très résistante aux chocs; elle s’est prise beaucoup de coup de galets avec Queeny, et actuellement, elle ne comporte toujours pas la moindre griffe.

Dimensions : 39 mm x 19 mm x 60 mm / Poids : 22 grammes; pour information, cette lampe est une référence pour les chiens de travail, recherche de victime dans des situations extrêmes, secouristes, etc… Pour les poilus aventurières de l’extrême, sachez qu’elle fonctionne parfaitement sur des températures allant de -40ºc à +50ºc;

Bonus : Votre produit est garanti 3 ans; Made In Danemark;

On se récap; ce qui m’a conquise: La modulation possible à l’infini, le fait que cela puisse servir à Queeny ou à moi en modifiant la configuration à volonté; le vaste choix des coloris, des accessoires faciles à racheter si nécessaire, les trois fonctions qui permettent de s’adapter aux circonstances en un simple tour de clic. En bref, j’apprécie les fonctionnalités, et surtout l’aspect très pratique; outre la sécurité que ce dispositif confère, c’est un produit très qualitatif, extrêmement résistant et d’un excellent rapport qualité prix; Le design en fait un accessoire, certes, High-tech mais aussi, très contemporain sans pour autant que ma boule de poils ne ressemble à un sapin de Noël !

Le shop officiel pour les éventuels produits à remplacer ou compléter / Le Site officiel pour obtenir des informations sur les produits / L’Instagram / Le Facebook .

Où acheter ? J’ai passé commande chez Inooko car je voulais du bleu; la lampe est vendue 24.90 euros sur le site officiel / Cependant, pour ceux qui souhaitent acquérir une autre couleur; elles sont également disponibles chez la compagnie des animaux ou encore, Croquetteland.

Dog's Mom Life Lifestyle/ Inspiration Pour doglovers Only WoofMas- New Year

Brodbyceline

12 décembre 2020

#DogsMomLife

100% Personnalisé … What Else?

Idée cadeau … à se faire ou à faire !

Tout a commencé, lorsque je suis tombée sur l’Instagram d’une créatrice; elle proposait des broderies personnalisées de nos compagnons, et ce, sur différents supports. Le concept m’a immédiatement tapé dans l’œil; j’ai donc passé commande à deux reprises, sur sa boutique Etsy; clairement, je n’en suis pas déçue du tout, car la personnalisation en achat en ligne, c’est toujours quitte ou double… MAIS, avec elle, vous pouvez valider les yeux fermés… le résultat est absolument superbe mais surtout, très réaliste et conforme à la représentation de ma boule de poils qu’elle avait “en modèle” pour réaliser les broderies.

Tout d’abord, sachez qu’il s’agit d’une entreprise déclarée, qui a fêté sa première année d’existence le 29 septembre dernier, les créations sont réalisés à la main par Céline, dans son atelier, en France. Céline est une créatrice, une perfectionniste, une passionnée mais aussi, l’heureuse Dogsmom de deux adorables boules de poils;


L’histoire de BrodbyCéline, racontée par Céline...

En septembre 2018, dur retour en France après plusieurs années à vivre à l’étranger. Je ne sais pas vraiment quoi faire, et tombe sur des fils à broder en faisant du tri dans mes placards. Là, je regarde mon chat et me dis “tiens, si je le brodais ?”

Et voilà, tout a commencé ce jour là. J’ai toujours aimé les activités manuelles, et ai développé mon côté créatif au fil des années. C’est donc tout naturellement que j’ai appris la broderie, seule, grâce à quelques tutos et surtout à beaucoup d’observation. Sur les conseils de mon entourage, j’ai commencé à proposer des personnalisations de broches et porte clés brodés chiens et chats, et cela a bien fonctionné! J’ai développé un peu ma gamme de produits en proposant, entre autre, des broderies sur tote bag, trousses, marque page, bijoux en tout genre, etc …

Fin d’année 2019, je me décide enfin à créer ma boutique Etsy, et ainsi proposer mes créations à un plus grand nombre de personnes. Par la même occasion, je crée ma micro entreprise, et fait de la broderie mon activité principale.
Je développe encore ma gamme de produits, et place les animaux au centre de mes créations, avec notamment une collection de bandanas et noeuds papillons pour chiens et chats, cousus à la main et brodés du prénom de l’animal.
Aujourd’hui, je propose une large gamme de produits brodés, qui plaisent au plus grand nombre. La personnalisation est une partie importante de mon travail, mes client(e)s aiment recevoir leurs pièces uniques spécialement brodé pour eux/elles ! Et ce n’est que le début de cette belle aventure “BrodByCéline”, je vous réserve encore plein de surprises …!”

Source

Une créatrice… Des créations !

Que propose Céline ? Sur la boutique Etsy, il y a une vaste gamme de produits personnalisables, mais aussi, des accessoires pour chiens, chats, et humains.

Pour les Dog’smom, à l’effigie de poilu: Des broches en deux formats, petite ou grande, mais aussi avec deux boules de poils, des trousses à pharmacie, des patchs brodés à coudre sur les vêtements ou sacs, des trousses à crayons, et le fameux ToteBag personnalisable, porte-clés,…

Pour poilu : Des bandanas, des nœuds papillon, des lingettes nettoyantes réutilisables; des duos bandana et chouchou les cheveux de l’humaine.

Autres créations : Des bijoux brodés, des chouchous, des carnets brodés animaux minimalistes sous formes d’origamis, des marques pages, des masques en tissu, la trousse fourre-tout, le ToteBag à fond plat, etc…

Pour ma première commande, j’ai craqué sur une broche; l’idéal en période d’hiver, on peut la placer sur les pulls à grosses mailles ou sur les vestes en jean, voire sac à dos en été; et ainsi, être accompagnée de poilue partout; même au boulot lorsqu’initialement, elle y est persona non grata; Le modèle petite broche, personnalisé, à l’effigie de votre boule de poils est vendu 19.95 euros;

Caractéristiques : Longueur 4 Centimètres; largeur 3 Centimètres / Matériaux : Coton; complètement personnalisable, avec la possibilité de représenter deux poilus ou d’ajouter le prénom brodé de votre boule de poils.

Niveau livraison : Pour un travail réalisé sur commande, à la main, j’ai été impressionnée par la rapidité d’exécution; la commande est envoyée sous quinzaine; cela étant, avant les fêtes, attendez-vous à un délai plus long; il est donc important d’anticiper vos commandes. Ma commande est arrivée très soignée avec un petit mot manuscrit, tout aussi personnalisé que le contenu de mon colis. Notons, que pour les petits pièces, la livraison ne vous coutera pas plus 1.95 euros.

Pour ma seconde commande, étant hyper satisfaite de la première, j’ai décidé de m’organiser… en m’offrant une trousse à crayons; j’ai toujours des stylos qui trainent partout, essentiellement, sur mon bureau mais un peu d’organisation ne fait pas mal… et voir la bouille de ma Queen en bossant, c’est juste le sacre de ma motivation … Pourquoi ? Je vous explique “le boulot c’est le pognon, le pognon c’est cadeau Queeny...” Bref, l’humaine va gagner tes croquettes… la trousse à crayons, personnalisée à l’effigie de votre boule de poils est vendue 25.95 euros; pour les frais de port comptez 2.95 euros.

Caractéristiques : Taille de la broderie : environ 4cm de hauteur / Dimensions : 23cm de longueur , 11.50cm de diamètre / 100% coton / Fermeture zip blanche / 2 petites lanières de chaque côté.

Ce qui m’a marqué, à son arrivée, c’est la qualité de confection, je connaissais déjà la qualité des broderies par ma broche, ce nouveau produit m’a permis d’apprécier les talents de couturière de Céline; la trousse est superbement confectionnée; le tissu est robuste, doublé, écofriendly, d’un ton neutre qui rend l’ensemble très harmonieux.

Pour info, la trousse à crayons peut être lavée à la main… si vous êtes comme moi, à la traîner partout, cette info vous sera très utile; le beige étant par nature salissant, rassurez-vous, votre trousse pourra recevoir son nettoyage de printemps sans risques.

J’adore les créations de Céline; et je suis pleinement adepte de cette possibilité d’acquérir un objet si précieux, qu’est la représentation de notre compagnon; qui plus est, réalisé à la main, d’une telle qualité, à un prix si démocratique; c’est vraiment ma plus belle trouvaille Dog’sMom 2020 ! Les créations sont d’une superbe qualité, et surtout, Céline est une personne super, très à l’écoute, disponible et bienveillante, je pense qu’il est important d’encourager les créateurs de talent, et de soutenir ces petites entreprises qui œuvrent à nous fabriquer des accessoires personnalisés avec soin et professionnalisme;

Les atouts de BrodbyCéline ? Un travail minutieux, authentique, personnalisé; une création unique et intemporelle à l’effigie de notre compagnon; un réel service alliant amabilité et écoute; une excellente communication, des prix démocratiques au regard du temps de travail et de la qualité des matériaux utilisés; des délais rapides pour un produit réalisé à la commande; un packaging éco-responsable et un réel investissement dans chacune de ses créations; Céline ne se contente pas de broder; elle insuffle à la représentation tout son réalisme, et ça, on ne peut y parvenir qu’avec le cœur, en prenant la peine de s’intéresser à la boule de poils sur laquelle on travaille.

C’est donc une “belle personne” qui réalise de belles et grandes choses; au format mini mais qui impliques le maxi détail; effectivement; tout est dans le détail, deux chiens d’une même race ne sont jamais identiques, c’est tout le challenge de son métier; capter les particularités et parvenir à les illustrer concrètement, en seulement quelques centimètres.

Vous l’aurez compris, je suis totalement fan de son travail; et je vous encourage à la suivre sur ses réseaux ou à passer commande de l’une de ses créations personnalisés afin d’offrir ou vous offrir une représentation de votre compagnon à emporter partout !

La boutique Etsy / L’Instagram / Le Facebook.


Cet article vous a plu ? Vous souhaitez être informé de nos prochains bons plans ?

Dog's Mom Life Lifestyle/ Inspiration Pour doglovers Only

Quelle DOGSMOM es-tu selon ton signe astrologique ?

6 décembre 2020

#Spécial DOGSMOM

Bon, déjà, l’astrologie, on y croit ou on y croit pas; bien que … parfois, on y croit qu’un peu… Tout est-il, que cela varie bien évidemment, selon le vécu, l’influence du décan; etc… mais parfois, il y a une once de vrai… alors, tu t’y reconnais ?

Complice et déterminée ;

21 mars – 20 avril.

La dogMom bélier a du caractère, elle sait fixer des objectifs, et surtout, elle sait les atteindre ; de fait, il n’est pas rare de la voir lancer des défis éducatifs, relationnels à son duo ou pratiquer un sport canin pour lui permettre de se dépasser tout en renforçant la complicité qui lui est chère. Cependant, très protectrice, la DogMom bélier devra concilier obligation et nécessité de laisser son poilu vaquer à ses activités en solo tout en gardant un œil bienveillant et ne s’en éloignant jamais outre mesure ; il n’est d’ailleurs pas rare que sa boule de poils hérite de son caractère bien trempé ! Elle sait improviser et retomber sur ses pattes lorsque ça s’avère nécessaire ; c’est une DogMom fonceuse, voire impulsive qui devra cependant se modérer avec les années et l’expérience, comme sa boule de poils.

Instinctive et câlineuse ;

21 avril – 21 mai

Elle ne manque pas de compréhension, s’intéresse beaucoup au bien-être physique et mental de sa boule de poils ; le sien est intimement lié à celui de son compagnon ; de fait, elle sait lui proposer des activités adaptées à ses besoins et décrypter ses réactions quasi instinctivement ; elle est d’ailleurs très indulgente. C’est d’ailleurs bien souvent, une adepte des jeux intelligents. Elle est capable d’introspection et intellectualise énormément les interactions humaines et congénères. Aussi, c’est une DogMom douce et aimante pour qui le câlin est une véritable philosophie éducative ; cependant, attention à ne pas se montrer trop possessive envers sa boule de poils ; et à le laisser coexister avec des copains à poils sans se sentir abandonner par son éloignement.

Encyclopédique, le couteau suisse des Dog’s Mom ;

22 mai – 21 juin

Perfectionniste dans l’âme, la DogMom Gémeaux veut faire les choses comme il faut ! Elle n’hésite pas à s’entourer de professionnels avisés, voire à se former très assidument pour parvenir à contribuer pleinement à l’épanouissement de sa boule de poils. Elle est multifonction, D.I.Y., activités variées, promenades savamment élaborées en amont ; elle devient rapidement, une mine d’informations pour les copines Dog’s Mom. Elle a un instinct Mom très prononcé, de fait, elle appréhende les séparations trop longues avec son poilu ; dans son monde idéal, poilu l’accompagne partout ; attention cependant à garder les pieds sur terre, certaines personnes peinent parfois à comprendre cette relation fusionnelle !

Dévouée et émotive ;

22 juin – 22 juillet

C’est la Dog’s Mom empathique, qui vit pleinement toutes les déconvenues de sa boule de poils comme s’il s’agissait des siennes ; les autres chiens ne veulent pas jouer avec toi… Mon dieu, elle se sent mal comme si, elle-même avait été rejetée… Douce, tendre, rassurante mais surtout hypersensible, elle n’est pas prédisposée à incarner l’autorité, pour elle tout est question de communication et confiance. Très investie et à l’écoute, elle devra prendre garde à ne pas se laisser déborder par ses émotions, au risque de passer pour l’éternelle mère poule du parc à chiens… d’autant, qu’elle a tendance à trouver son réconfort plus souvent auprès des quadrupèdes que des bipèdes.

Ambitieuse et perfectionniste ;

23 juillet – 22 août

La Dog’s Mom lion conçoit sa boule de poils comme son extension, elle projette donc tout naturellement les ambitions et les exigences qu’elle s’impose, à son compagnon quadrupède. Toujours tiré à quatre poils ; soigné et bichonné, sa boule de poils est un reflet d’elle-même ; son éducation est importante et ses réussites sont valorisées en permanence. Cependant, la Dog’s Mom lion cède facilement au concept de poilu roi, en gâtant énormément sa boule de poils ; des récompenses bien méritées souvent à la hauteur de ses exigences ; elle devra malgré tout faire attention à ce que son compagnon n’en use et abuse pas trop souvent pour parvenir à ses fins, par culpabilité.

Méthodique & organisée ;

23 août – 22 septembre

S’il est bien une Dog’s Mom prédestinée au BARF c’est elle ; toujours un train d’avance, une organisation sans faille, une anticipation des besoins avant même que poilu n’en ressente les premiers signes. Elle ne se laisse jamais déborder ; c’est celle qui vous tendra un sac à déjection, une lingette, qui a une réserve de biscuits suffisante pour nourrir tous les chiens du parc ; et en prime, qui vous propose un rafraichissement humain, entre deux conseils très avisés ! Elle est disciplinée et bienveillante en toute circonstance ; attention, il faut cependant, qu’elle pense à se préserver des moments à elle ; trop d’attention donnée aux autres, implique parfois d’omettre de s’écouter soi-même.

Harmonieuse et positive ;

23 septembre – 22 octobre

L’équilibre joue un rôle important dans les relations de la Dog’s Mom balance avec sa boule de poils ; dans cet univers tout doit être harmonieux, agréable, pas de conflits, pas de cris, et surtout, jamais de punition ; Très positive, elle peine à dire NON, … Elle peut se montrer très attirée par les communications animales, car elle a besoin de comprendre, justifier, expliquer et améliorer en permanence. Elle se montre donc très à l’écoute des signes avant-coureurs d’une problématique ; Cette Dog’s Mom sait anticiper, et remédier aux difficultés ; attention, cependant, elle câline beaucoup mais craque devant la jolie bouille de poilu ; qui parfois peut la mener par le bout du nez.

Protectrice et possessive ;

23 octobre – 22 novembre

La Dog’s Mom scorpion est très attentive à sa boule de poils, parfois même un peu étouffante ; elle peut recadrer un chien en promenade si elle juge que son approche était inappropriée ; elle n’a d’ailleurs pas la langue dans la poche, et nommera un chat … bah … un chat ! Cela étant, c’est un cœur énorme, et tout ce qu’elle fait, n’est jamais mal dirigé ; elle est très préoccupée par la sécurité de sa boule de poils ; avec les années, elle trouve généralement le juste équilibre dans la manière de dire les choses ; tendre et disponible pour tous, à commencer par son poilu; elle devra cependant faire attention de ne pas indirectement couper sa boule de poils des congénères en agaçant les autres Dog’s Mom par son côté surprotecteur qui peut être interprété, à tort, comme inquisiteur.

Bohème et fantaisiste ;

23 novembre – 21 décembre

La Dog’s Mom sagittaire est une grande idéaliste ; du coup, elle prend son rôle de Dog’s Mom très au sérieux, pour elle, c’est limite une mission divine. Indépendante de nature, elle parviendra cependant à faire une énormément place à sa boule de poils ; très investie, mais guère sévère ou préoccupée du qu’en dire t’on ; elle et sa boule de poils vivent dans un monde qu’il est parfois difficile d’intégrer ; elle aime les grandes évasions, et entretient son syndrome de Peter Pan avec son quadrupède. C’est une super Dog’s Mom qui ne se laisse pas démonter par les difficultés mais qui parfois à tendance à les intérioriser plutôt que de les partager avec d’autres humains. Elle devra continuer à se montrer indulgente sans pour autant sombrer dans le laxisme, sans se couper du monde humain ; sous peine de voir sa boule de poils jouer les dramaQueen ;

La main de fer dans le gant de poils ?

22 décembre – 20 janvier

Clairement la Dog’s Mom capricorne n’est pas la Dog’s Mom qu’on tourne en bourrique ; elle ritualise et orchestre d’une main de maître ; toujours avec douceur et pédagogie, mais clairement sa boule de poils a de forte chance d’être le premier de classe du club canin. De fait, elle valorise énormément, et parle beaucoup de son poilu car elle en est très fière ; elle s’arrange toujours pour qu’il ne manque de rien et sélectionne toujours le meilleur très scrupuleusement ; il n’est pas rare d’apprendre une polémique alimentaire ou un retrait de produits de sa bouche car elle gère avec fermeté tout ce que poile approche de près ou de loin ! Cependant, il ne faut pas que la Dog’s Mom oublie de temps à autre de lâcher prise, et de mettre la barre moins haute, à force de se montrer exigeante avec elle-même et son compagnon, elle risque d’oublier de savourer l’instant présent.

Fun et décontractée ;

21 janvier – 19 février

La Dog’s Mom verseau est facile à repérer ; c’est celle qui s’amuse à sauter dans les flaques de boue avec sa boule de poils ; qui a le smile en sortant promener les jours de pluie, et qui voit le verre a moitié plein alors que tous, le conceptualise à moitié vide. Cette Dog’s Mom est créative et pas vraiment adepte de l’autorité ; elle ne culpabilise pas trop en partageant un morceau de fromage avec sa boule de poils car la vie est trop courte, et ça, elle a pleinement conscience. Cependant, elle devra faire attention à marquer certaines limites pour que son quadrupède s’intègre parmi les congénères, à force de tout partager, il pourrait finir par penser, qu’elle aussi, est un chien, ou carrément lui, un humain.

Empathique et généreuse ;

20 février – 20 mars

La Dog’s Mom poisson, veut tout ce qu’il y a de mieux, une belle vie, remplie et heureuse ; de fait, elle va tout mettre en œuvre pour que cela soit le cas ; se faisant parfois passer au second plan ; sa boule de poils est sa priorité vacances, sorties, cadeaux ; pour poilu rien n’est trop beau. Cependant, elle peut se montrer très angoissée, notamment, lorsqu’il est question de la santé de poilu ou de ses interactions avec des congénères inconnus ; de fait, elle cède facilement aux caprices, justement, parce qu’elle fait du bonheur de poilu une priorité. Attention à ne pas se laisser déborder par les émotions et le stress, car poilu peut le ressentir.

Dog's Mom Life WoofMas- New Year

LoveChallenge de l’Avent

2 décembre 2020

#Calendrier de l’Avent version love

Les fêtes de fin d’année ne se résument pas à l’acte d’achat, ou aux cadeaux; c’est aussi une belle période pour s’aimer d’amour; faire plaisir, se soucier des autres et rendre le quotidien magique;

C’est pourquoi, cette année, je vous propose ce LOVECHALLENGE;

25 Missions à accomplir avec votre boule de poils, il n’est pas obligatoire de les réaliser dans l’ordre, vous pouvez biffer la case réalisée et suivre les missions en vous adaptant à la météo ou au jour de la semaine le plus approprié à sa réalisation; l’objectif étant de réaliser les 25, en tête à truffe, d’ici Woofmas !

Si vous participez, surtout, n’hésitez pas à partager vos beaux moments avec nous !

BadTime Les dangers Winter is Coming WoofMas- New Year

Décembre & co. ces mois de tous les dangers !

2 décembre 2020

#Prévention

Nous le savons, être Dogmom, implique d’entretenir ce sens de l’anticipation surdéveloppé qui vous caractérise; c’est-à-dire d’être vigilante au bien-être de votre boule de poils, et ce, à toutes les saisons; car soyons clairs, elles offrent toutes un joli lot de déconvenues … C’est pourquoi, on vous a listé les points de vigilances des prochains mois, pour vous faciliter la vie; parce qu’on sait que vous êtes overbookées dans la préparation de Woofmas…

En automne – Hiver; le FAR-WEST est de sortie …

Entendons, la chasse ! La problématique est la suivante; lorsque nous nous promenons dans la nature, si la signalétique est mal gérée, on peut vite se retrouver au mauvais endroit, au mauvais moment, et ce, avec nos chiens; parfois en frontal avec d’autres chiens plus nombreux et particulièrement échauffés par le feu de l’action; C’est justement le problème, nos chiens ont besoin de sortir, de s’aérer mais la rencontre avec une meute en pleine chasse peut avoir des conséquences dramatique.

Idéalement que faut-il faire pour se promener malgré la chasse ?

Se rendre visible et audible; en se munissant de vêtements voyants pour vous et d’un dossard ou harnais fluo pour votre chien; une clochette au harnais ou à la laisse; ou encore, l’alternative mélodique, de l’une de mes amies, se promène avec de la musique; on est d’accord c’est pas génial pour les animaux qui vivent dans les bois, mais d’un autre côté, si vous choisissez une musique ” agréable” vous vous ferez peut -être les mêmes copains que Blanche-Neige en chantant … Moins discret, dans le sac à dos, pourquoi pas l’équipement du fan de foot, … histoire de signaler votre localisation précise aux chasseurs !

Promener son chien en laisse, et oui, ça aussi, c’est une privation de liberté pour lui, nous sommes d’accord mais la sécurité doit prévaloir; la loi considère votre chien en divagation si et seulement si, il se trouve à plus de 100 mètres de vous; votre chien doit toujours être à porter de voix (code rural); en dehors du chemin ou sentier balisé, ce qui implique que s’il sait rester dans cette distance et respecter le tracé de la route, vous pouvez le détacher sans encourir d’amende; mais nous savons tous que nos chiens aiment renifler et fureter à droite et à gauche, il est donc préférable d’anticiper. La laisse peut sauver, si votre chien se trouve sur le parcours d’un sanglier traqué, il ne va pas faire de manière si vous vous trouvez sur son chemin. De fait, en période de chasse, si le champs se trouve à proximité des habitations, par exemple, derrière chez vous, et que vous souhaitez laisser à votre chien un peu de liberté, pourquoi pas, mais sous haute vigilance; en revanche, en forêt, il est préférable de rester prudent; ce genre de situation peut vite arriver, sans vous laisser le temps de réagir.

Eviter les zones de chasse dans certains coins plus spécifiquement, par exemple, en forêt ou du moins certains jours; généralement, les zones de chasse peuvent être renseignées à la mairie, tout comme les jours; il peut être intéressant d’en prendre connaissance afin d’éviter de se retrouver au même endroit, au même moment que les chasseurs. Si les choses sont organisés dans les règles des panneaux signalétiques doivent être apposés au début et à la fin de la zone, voire aux extrémités, et des garants sont poster aux zones de délimitation avec les véhicules pour faire contourner les promeneurs; soyez vigilants et respectez scrupuleusement ces signalisations. Toutes les informations relatives aux périodes sont disponibles par localisation nationale ICI

Etudier la fréquentation du terrain, avant de vous y rendre: Vous pouvez Installer des applications telles que “Partage et Nature ” si vous résidez en Haute- Savoie, celle-ci vous permet de localiser les jours et zones de chasse afin de les éviter. Ce site propose les mêmes fonctionnalités pour la région Auvergne; il y a également l’application “nature Safe” qui vous coutera 2.29 euros, mais qui est utilisable à l’échelle nationale; elle évalue et localise les risques en temps réel dans votre zone et vous alerte par notifications; ou encore, mais là, faut vraiment avoir envie… Hunter & Co, il s’agit d’une application pour chasseurs, ils y communiquent, et finalement, ça permet de savoir où, ils se trouvent …

Vous munir d’un moyen de défense; je sais … moi aussi, j’aime les animaux, mais dans le doute, un bâton de marche ça peut contribuer à dissuader, idem pour la réserve de friandises à balancer si on sent un peu d’hostilité; histoire de payer son droit de passage.

Signalez sa présence et ne pas hésiter à communiquer avec les principaux intéressés; c’est-à-dire; à demander aux chasseurs dans quelle direction ils se rendent; afin de pouvoir poursuivre votre promenade sans les recroiser; évidemment, cela demander de faire preuve de beaucoup de diplomatie, de mettre de l’eau dans votre vin, mais ça peut vous apporter des indications précieuses, et éviter de contraindre votre boule de poils à écourter sa promenade.

Enfin, on évitera le “hors piste“, en restant sur les sentiers, bords de route ou chemins balisés; afin d’éviter de croiser les animaux ou les chausseurs qui suivent rarement les signalisations routières; on a rarement vu un sanglier se déplacer en suivant la ligne blanche, donc, suivez le tracé officiel de la route !

Laisse vous guider par le bon sens, vous connaissez votre compagnon; si votre chien est sensible ou craintif, évitez tout simplement les zones à proximités sonores, pour la simple raison, que cela va occasionner du stress, de la peur à votre compagnon; entre les bruits de meute et ceux des détonations liées au coup de feu; il est préférable d’éviter de le placer dans une situation qu’il peinera à gérer émotionnellement.

En hiver – Le froid, comment l’y préparer et le protéger?

Comme nous, nos quatre pattes ne sont pas sujets aux affres du froid équitablement; certains chiens en souffrent davantage; les petits et les maigrichons, les chiots mais aussi, les seniors. Aussi, l’épaisseur de la fourrure joue un rôle; c’est pourquoi, il ne faut pas hésiter à utiliser un manteau, ou un pull pour les fragiles; Il faut choisir un vêtement adapté à sa taille et à son pelage.

Aussi, à l’approche de l’hiver, il peut être bénéfique de recourir aux compléments alimentaires afin de renforcer les défenses immunitaires de votre compagnon. Cependant, il faudra éviter de surchauffer votre habitation, car les risques sont les mêmes que pour les humains, aussi, ne lui laisser pas son vêtement à l’intérieur si l’habitation est chauffée, il risque d’avoir encore plus froid, lorsqu’il sortira à l’extérieur.

Il est un fait, qu’on évitera de laisser son chien dehors, dans le froid, et qu’on limitera les activités statiques; les promenades par temps froid et sec, sont salutaires pour se dégourdir les pattes; en revanche, l’humidité et les fortes pluies sont néfastes aux articulations. Il faut donc trouver le juste milieu entre nécessité et prévention des problématiques récurrentes de santé.

En hiver – Les risques liés à WOOFMAS;

Ta déco, ma connerie : Pour les poilus qui ne sont pas encore au stade de prendre un objet pour ce qu’il est, ou qui le découvre uniquement en le mâchouillant, il faudra élaborer votre décoration et plus spécifiquement votre sapin avec ingéniosité pour que rien de dangereux ne se trouve à porter de truffe. Pour ceux qui ont un faiseur de conneries à la maison, vous savez déjà que TOUT est potentiellement dangereux, du simple ruban, à la boule de noël; qu’avec vous soit la force… et la créativité ! Un article sur la méthodo faire son sapin avec poilu à découvrir ICI. Notons, que même les emballages cadeaux peuvent lui donner des idées… pensez également aux jouets des enfants, particulièrement, avec des petites pièces à monter le matin de Noël, si poilu traine par là, elles ne feront pas long feu…

Food ennemi public numéro 1: Les fêtes sont souvent synonyme de ripaille, et bien évidemment, poilu n’est jamais loin, parfois on laisse trainer l’apéro non terminé sur la table, le ballotin de chocolat, ou le calendrier de l’Avent de petit d’homme, à des endroits beaucoup trop accessible pour cet équilibriste, d’Arsène Woufpin. De fait, chocolat, sel, ail, marrons, alcool, café, noix, et châtaignes, tant de denrées qui devront être vivement surveillées! La liste non exhaustive des interdits à se remémorer ICI. Un dernier point de vigilance, le casse-croute de Papa Noël, qu’on laisse à proximité du sapin, gardez à l’esprit que poilu ne se contentera pas des carottes laissées pour les rennes… il attaquera d’abord les petits gâteaux au chocolat, et ensuite, … les chocolats de tante Huguette dont il aura flairé l’odeur parmi les cadeaux ! Il est rusé poilu … C’est pas un lutin !

Ambiance toxique : Attention aussi, aux parfums d’ambiance que vous utiliserez durant la période, privilégiez des produits naturels, n’oubliez pas que poilu inhale ce que vous dispensez dans votre chaumière.

En hiver – L’embonpoint & la morosité;

En hiver, c’est bien connu, nous sommes moins actifs; le temps ne nous facilite pas la pratique d’activités extérieures; si certains jours, cela reste relativement jouable, à d’autres, on est carrément coincé à la maison par les conditions météo. Ce manque d’activité nécessite de revoir les quantités ingérées par poilu, notamment, les friandises, car on a tendance à lui en proposer à outrance afin de lui remonter le moral. Le risque étant le prise de poids; c’est pourquoi, il est important de compenser par une activité mentale adaptée à la saison, cela permet à notre boule de poils de ne pas sombrer dans la morosité ! Pour vous aider, sachez que plusieurs articles sont disponibles sur le blog; les activités à pratiquer à l’intérieur; les choses à faire avec son chien et les jeux intelligents. Ces différents dispositifs permettent à votre chien de maintenir une activité; de se dépenser et donc de s’épanouir malgré des sorties plus courtes et moins fréquentes qu’à l’accoutumé.

Pour son moral, il peut être intéressant de lui proposer de nouvelles activités; d’inviter des copains poilus à la maison, de le faire participer à ce vous faîtes, par exemple, la préparation de Woofmas, l’emballage des cadeaux, etc… de lui passer plus fréquemment de la musique ou de lui accorder une attention plus particulière, en étant au taquet de la moindre éclaircie pour foncer à l’extérieur.

Pour l’alimentation, il faut limiter les grignotages, éventuellement, adapter les quantités à sa diminution d’activités; vous assurez qu’il ait une alimentation équilibrée et l’occuper pour qu’il se détourne de la gamelle, bien souvent, lorsque poilu s’ennuie, il est comme nous… il gloutonne ! Votre mission sera donc de détourner son attention, en l’occupant intelligemment malgré la contrainte du temps; vous pouvez même envisager d’intégrer un tapis d’occupation pour lui servir ses repas ou une gamelle anti-glouton.

Attention: Les chiens qui restent très actifs durant la période et qui passent du temps à l’extérieur, quant à eux, peuvent voir leur ration alimentaire augmentée de 10 à 20% selon les besoins et les conditions climatiques.

En automne – Hiver – Les accidents domestiques ou de saison ;

Les lieux froids: On dit qu’il ne faut jamais laisser son chien dans une voiture en été; il en va de même durant l’hiver, celle-ci se transforme rapidement en congélateur, ce qui peut s’avérer rapidement mortel pour nos compagnons; il en va de même pour les chiens qui dorment à l’extérieur; il est préférable de leur fournir un abris sec et chauffé, loin du froid et de l’humidité durant cette période hivernale.

Les produits toxiques : Par exemple, l’antigel, qu’on oublie de ranger, peut être fatal à nos boules de poils; pour cela il faut s’assurer que les produits dangereux soient stockés en hauteur, idéalement, dans une armoire fermée à clé. Dans la série bonheur de Noël, certaines plantes propres à la saison sont également très toxiques pour nos compagnons, il faudra vous assurer qu’il n’y ait pas accès, surtout en votre absence (attention donc aux épines du sapin de noël, aux poinsettias ou étoiles de Noël que l’on reçoit souvent à cette période, le Gui qui est très fréquent dans notre décoration de Noël, les amaryllis, les hellébores noirs ou rose de Noël, l’if, le pommier d’amour, et enfin le houx qui décore souvent les compositions ou des emballages cadeaux sophistiqués). Un article complet sur la thématique des produits ménagers à retrouver ICI.

Les bougies et les feux de cheminées: Il est important d’accoutumer votre compagnon, et surtout, de lui inculquer la notion de danger afin qu’il ne s’en approche pas de trop près, au risque de se brûler ou de causer un incendie.

La déshydratation: On y pense davantage en été, mais comme susmentionné, en hiver on chauffe, voire surchauffe nos habitations, il est primordial de s’assurer que poilu bénéficie d’un bol d’eau fraiche en permanence afin de se désaltérer.

La perte ou la fugue : Durant les fêtes, il peut y avoir des festivités plus ou moins bruyantes qui sont susceptibles d’effrayer votre compagnon, par exemple; les feux d’artifice de nouvel an; soyez donc très vigilant, laissez le à la maison, à l’intérieur et pas au jardin ! Dans un environnement rassurant et clos; Il en va de même si vous organisez des fêtes à la maison, d’un poilu à l’autre, celles-ci peuvent générer de l’inconfort, il faudra donc vous assurer de privatiser un lieu zen à votre compagnon s’il ne souhaite pas y assister. Dans tous les cas, évitons la perte ou la fugue de poilu car durant les fêtes tout tourne au ralenti, beaucoup de services sont limités, en hiver les gens sortent moins, il est donc moins aisé de compter sur la solidarité ou les associations de recherches parfois en pause, ou en activité limitée le temps des fêtes. Un article sur mes astuces avec Queeny juste ICI.

Les promenades nocturnes: En hiver, par fortes pluies, temps neigeux, non seulement les chaussées peuvent être glissantes, mais aussi, la visibilité peut s’avérer limitée; pensez donc à sortir votre compagnon en vous rendant bien visible; une lampe au collier, un collier ou un harnais réfléchissant; un dossard fluo; pour vous un manteau qui se voit bien dans le noir; par exemple, fluo ou blanc; ou un gilet de sécurité par-dessus. Il est aussi préférable de ne pas marcher directement le long d’une route, et même si vous avez la priorité, de bien vous assurer que la route est dégagée avant de vous engager sur les passages pour piétons. Les accidents sont plus fréquents à la nuit tomber, en hiver, elle tombe plus tôt; et l’hiver est propice aux pertes de contrôle des véhicules à cause des conditions climatiques parfois extrêmes dans certaines régions.

En hiver – Les aléas santé !

La prévention des pattes : Si poilu adore jouer dans la neige, elle n’en demeure pas moins un réel danger; notamment, pour ses pattes; elle peut occasionner engelures et gerçures relativement douloureuse; c’est pourquoi, il est vivement recommandé de bien lui sécher les pattes après sa session de jeu ou sa promenade et surtout, d’utiliser en amont ou après exposition un baume protecteur, réparateur des coussinets. Au même titre, le sel utilisé pour le dessalage est particulièrement nocif; c’est pourquoi, il faut faire très attention à ce que poilu n’en ingère pas, il risquerait l’intoxication, et redoubler de vigilance dans le rinçage des pattes et l’application d’un baume. Pour information, plusieurs baumes sont présentés dans le rubrique Winter is Coming. Si vous emmenez poilu au ski, sachez qu’il existe des chaussettes ou bottines de protection pour ses pattes.

La prévention des yeux : En hiver, avec la neige, la réverbération peut s’avérer très forte, c’est pourquoi, il est important de protéger les yeux, de les nettoyer régulièrement; d’autant que le vent neigeux peut lui aussi présenter une menace pour les yeux sensibles ou fragiles de nos boules de poils. Des lunettes de protection existe, si vous emmenez poilu au ski; pour les autres, un nettoyage régulier et rigoureux devrait suffire. Des lotions recommandées à retrouver ICI.

La prévention des oreilles : Même constat pour les oreilles; les rafales de vent peuvent engendrer des otites; c’est pourquoi, en hiver, comme en été d’ailleurs, le soin des oreilles est un incontournables; surtout, soyez vigilants au retour de promenade, lorsque poilu est mouillé, à ne pas oublier de lui sécher également l’intérieur des oreilles; la stagnations d’eau froide, et l’humidité sont des facteurs aggravants, pouvant aller, jusqu’à occasionner des champignons. Des lotions à retrouver ICI.

Les maladies hivernales : Gastro qu’il s’agisse du froid ou de l’ingestion de neige, la gastro est la maladie d’hiver la plus répandue chez nos compagnons; cependant, elle n’est pas la seule, le coup de froid leur pend à la truffe, effectivement, nos compagnons peuvent également s’enrhumer; c’est pourquoi, il est important de bien les sécher et les réchauffer après les sorties et de les préserver des courants d’air, ou du passage brusque “chaud/froid”. Un article complet sur les maladies d’hiver est à retrouver sur le blog.

Les parasites : On en parle beaucoup en été, mais malheureusement, les parasites ne prennent pas de vacances en hiver pour autant; certes, ils sont moins visibles mais pas complètement aux abonnés absents; justement, ils cherchent un hôte bien chaleureux pour passer l’hiver au chaud; ne négligez donc pas l’utilisation, à titre préventif, des antiparasitaires. Une sélection de produits testés et approuvés disponible sur le blog;

L’occlusion intestinale: Un transit intestinal qui ne fonctionne que partiellement ou plus du tout; suite à l’ingestion d’interdit mentionné dans les recommandations Woofmas, il faut recourir d’urgence au vétérinaire, car elle peut s’avérer mortel pour votre compagnon, et peut d’ailleurs nécessiter une intervention chirurgicale; Les symptômes : salivation excessive, baisse de l’appétit, constipation ou a contrario, une diarrhée liquide voire sanguinolente, l’absence de selles, des vomissements, une masse palpable au niveau du vente, ou une distension de l’abdomen, des douleurs ou plaintes lorsqu’on lui touche l’abdomen; un comportement inhabituel et apathique.

L’indigestion : Parfois les humains sont généreux; trop généreux, ils ripaillent et par culpabilité, font ripailler poilu, un peu trop; ou encore, c’est poilu qui dérobe de quoi ripailler dans son coin; petite Queeny a volé un saucisson dans le panier au retour des courses… oui oui un beau grand saucisson … par chance, on a remarqué le larcin rapidement, elle était tranquille, dans son panier, à ronger son précieux, entre les pattes…

Vous l’aurez compris, la saison est plus que propice aux conneries, mésaventures, et sacrées galères; autant être prudents; perso, les vétérinaires de garde la veille de Noël, le stress et l’angoisse qui remplacent la magie des fêtes, j’aime autant éviter … ! Prenez soin de vous, et de lui; profitez pleinement de cette période magique loin de ses dangers.

%d blogueurs aiment cette page :