Ma salle de jeux NatureLovers Soins et quotidien Nos tests

Planet dog

20 octobre 2020

#Playtime

Balle is life… ou pas !

On pourrait en parler durant des heures, ou devrais-je dire, en débattre ; la balle est à poilu ce que la zappette télé est à l’humaine ; c’est-à-dire qu’il s’agit d’un outil très intéressant, à condition de l’utiliser parcimonie.

Tantôt critiquée, tantôt plébiscitée ; la balle a le mérite de faire parler dans l’univers canin ; je ne vais donc pas vous faire un énième laïus sur ses bons et mauvais côtés ; je vais me contenter de vous parler de notre utilisation de la balle, et de notre vécu ;

Queeny et la balle, un début mitigé : Comme beaucoup de chiot, Queeny peinait à comprendre le concept de « balle », entendons, le traditionnel mais incontournable « rapporter » ; elle rechignait à me rendre la balle, ce n’est qu’après plusieurs essaie, qu’elle a compris le fonctionnement, notamment en nous observant jouer entre humains, avec une balle qui passait de l’un à l’autre.

Une fois l’acquisition du « rapporter » validée, j’ai constaté que la balle pouvait présenter des aspects positifs pour elle ; notamment, la concentration et la réactivité ; lorsque vous voulez feindre de l’envoyer dans une toute autre direction, ou lorsque vous imposez un temps d’arrêt entre deux lancés.

La balle, mon alliée éducative : La balle a été ma binôme lorsqu’il a fallu renforcer le rappel de Queeny, prendre la balle m’assurait un retour rapide, notamment lorsque la situation nécessitait de la rattacher rapidement ; mais c’était également un excellent moyen de détourner son attention de quelque chose sur le point de passer, ou d’un bruit susceptible de l’effrayer.

Enfin, pour nous la balle est un bon moyen de maintenir une activité physique et distrayante ; autant pour elle que pour moi ;

Comment utilisons-nous la balle ?

Dès le départ certaines règles ont été plus ou moins implicitement instaurées ; à savoir : pas de balle dans la maison, la balle n’est pas un jeu qu’on laisse traîner, nous la sortons pour y jouer et la rangeons dans la corbeille spéciale « balles » avec mes clés ; cependant, elle sait l’attraper en montant sur le canapé, il lui arrive donc de venir me l’apporter dans le jardin, pour quelques lancés, c’est spontané et j’apprécie de lui donner cette liberté ;

En sortie, c’est moi qui transporte la balle, par exemple, jusqu’à la plage ; et on ne joue pas directement, elle profite d’abord d’un temps de marche et exploration, la balle n’est pas recommandée dans les moments d’excitation parce que ça fait monter davantage la pression de votre boule de poils.

Aussi, la balle peut être une source de conflit, Queeny est relativement cool là-dessus, elle prête volontiers ses jouets aux copains, cependant, par sécurité, lorsque nous jouons à la plage et que je vois un autre chien arriver vers nous, je range la balle afin de les laisser interagir sans éléments extérieurs pouvant déclencher une rivalité ou une frustration. On ne sait jamais comment peut réagir un poilu rencontré au hasard d’une promenade, il vaut mieux être prudent.

Les bonnes habitudes sont de mises avec la balle, j’évite de la lancer trop haut, pour son dos et ses articulations ; en revanche, les balles longues et basses, avec un changement de direction dernière minutes sont ses lancés préférés.

Aussi, lorsque je choisis une balle ; mes critères sont relativement simples : flottaison pour pouvoir l’utiliser dans l’eau, poids léger pour son confort, taille adaptée à sa « gueule », robuste pour éviter de les tuer en une partie… Souvent dans les box on reçoit des balles de type « tennis », sachez qu’elles n’ont généralement pas une longue durée de vie avec les poilus jeunes ou à tendance scientistes de conception…

Les temps de jeu sont limités ; pour ne pas solliciter trop longtemps ses articulations, nous jouons 10 minutes, ensuite nous passons à un temps de pause, qu’on peut assimiler à un retour au calme ; si la motivation nous gagne plus tard, on peut refaire une partie selon le même mode opératoire. D’elle-même Queeny se pose lorsqu’elle considère que la partie est terminée… Tête sur la balle en mode flemme !

Gros plus : Certaines balles peuvent servir pour jouer mais aussi, à dissimuler des friandises ; se transformant alors, en jouet d’occupation.

Vous l’aurez compris, on est clairement dans la team « Balle », pas forcément au point de clamer que « balle is life », mais on l’utilise au quotidien, comme un renfort éducatif, ou encore un moyen ludique de s’adonner à une activité simplement récréative ; cela étant Queeny n’a aucun instinct de chasse… Testez et adoptez ou pas, mais restez libres de vos loisirs !

Zoom sur une marque qui correspond à nos critères de sélection ;

Planète Dog est une marque américaine, fondée en 1997, elle propose des jouets résistants mettant à l’honneur le design d’une conception haut de gamme ; mais surtout porteuse de valeurs dites « responsables ».

« Responsabilité, transparence, compassion, innovation, positivité, rentabilité, engagement et plaisir ! »

Pour aller plus loin, il faut savoir que Planet Dog fut l’une des entreprises pionnières dans la conception de jouet respectueux de l’environnement. La durabilité est au cœur de la conception ; elle est d’ailleurs parmi les membres fondateurs de la Pet Sustainability Coalition (PSC), une collaboration à l’échelle de l’industrie pour accroître la durabilité environnementale et sociale, dans ce domaine Pet-écofriendly, bien spécifique et encore relativement récent.

Les actions de l’entreprise ; La ligne des jouets « recyclage » est fabriquée à partir de matériaux recyclés, ce qui contribue à éliminer les déchets de fabrication, autant qu’à donner une seconde vie aux déchets.

Tous les produits Orbee-Tuff® sont fabriqués aux États-Unis, minimisant les émissions provenant du transport outre-mer sur les articles les plus lourds et les plus volumineux. Le Wood Chuck® est fabriqué à partir de bambou, quant à la poignée elle est réalisée avec les chutes de liège. Utilisation d’encres et de papiers écologiques sur les catalogues, la signalétique et les supports. Ils ont également remplacé les boîtes utilisées par des sacs en papier, ce qui réduit le poids et les déchets d’expédition et des sacs réutilisables offerts au magasin de l’entreprise.

Enfin, ils participent au compostage en bordure de rue, avec Garbage to Garden, au Planet Dog Campus et au Planet Dog Company Store. L’entreprise assure également une politique de durabilité sociale envers ses employés et ses revendeurs.

Vous l’aurez compris c’est une marque qui semble dans l’air du temps aujourd’hui, mais qui l’était cependant déjà il y a plus de 20 ans !

Pour Queeny, et en adéquation avec nos valeurs, par simple symbolisme, j’ai craqué pour la « ORBEE-TUFF PLANET BALL » Une balle qui représente la terre, j’aime bien le clin d’œil pour un produit conçu à partir de matériaux recyclés ;

Elle est disponible en plusieurs couleurs mais aussi en trois tailles ; S, M et L. Elle flotte, et est très simple d’entretien ; La balle est vendue à partir de 12.50 euros;

Ses particularités : outre son apparence très stylée, elle est conçue sans BPA ni phtalates, avec des matériaux approuvés par la Food and Drug Administration (FDA, « Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux »), et bonus, imprégnée d’huile naturelle de menthe.

Bonus : Elle présente un petit trou pour glisser une friandise, c’est donc un jouet multifonction !

Hygiène de la balle, mes conseils : on n’en parle jamais suffisamment mas les jouets de poilu doivent faire l’objet d’un entretien, la balle se trouve la majorité du temps au sol, là où les autres chiens se soulagent, là où les humains marchent, crachent, comme des lamas… De fait, la balle est un accessoire qui se lave très régulièrement, pour ma part, c’est lavage après chaque utilisation. Aussi, selon la balle, il est conseillé d’éviter de la laisser traîner en plein soleil, elle risque de décolorer et se rigidifier.

J’adore le concept, les jouets produits par la marque sont vraiment qualitatifs ; d’apparence et d’utilisation très ludiques ; un rebond parfois aléatoire, parfait pour Queeny, par les cavités du design terrestre, elle apprécie l’effet de surprise, ça pimpante le jeu. La marque propose beaucoup de jouets, et un nombre impressionnant de balles différentes, couleurs, thématiques, formes ; n’hésitez pas à découvrir la gamme, ou faire un tour du côté des jeux d’occupation.

Le site officiel / / Le Facebook / L’Instagram / Le Twitter / Des liens shopping ?  Hariet&Rosie / Inooko

You Might Also Like...

No Comments

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :