Fashion Week Les passionnés Pour doglovers Only

Koko Collective;

5 septembre 2020

#ECOFRIENDLY

Série 1

Les matériaux recyclés, et pourquoi pas… une seconde vie aux roues de vélo… avec KOKO Collective ;

Lorsque l’on aborde le développement durable, on parle souvent de la revalorisation des objets ou encore de l’équitabilité salariale, cette marque a justement décidé de s’engager dans ces deux domaines.

Des chiens, mais aussi des humains…

Derrière KOKO Collective, on trouve Clara Jackson, une personne qui s’engage pour un vivre mieux universel ; Tout comme lorsqu’elle s’est rendue en Inde pour la première fois en 2016 afin d’y faire du bénévolat auprès de l’association caritative Calcutta Rescue à Kolkata.

Fondée par le, connu et reconnu, médecin britannique Jack Preger, qui a commencé à travailler pour les plus pauvres, et ce, parmi les personnes les plus pauvres de la ville en 1979, cette organisation caritative fournit gratuitement des soins de santé, une éducation et d’autres formes de soutien à des milliers de personnes les plus démunies au sein de cette métropole fortement touchée par les inégalités et la précarité.

L’un de ses projets est un atelier d’artisanat et un centre de formation accrédité commerce équitable pour les anciens étudiants et anciens patients qui rencontrent de grandes difficultés à trouver un emploi.

C’est ici que Clara, une créatrice de bijoux londonienne, est venue travailler. Elle souhaitait partager ses connaissances du design et développer les compétences du personnel pour créer des produits axés sur le design qui offriraient une alternative éthique unique au grand public.

Après plusieurs mois de conception, d’approvisionnement en matériaux et de tests, il était clair que le partenariat de Clara avec l’organisation caritative était florissant et elle a décidé d’investir son temps et ses économies dans la création de Koko Collective.

L’objectif à long terme de Koko Collective est d’aider les artisans de Calcutta Rescue à créer une chaîne de travail et d’approvisionnement durable qui offrira un travail gratifiant à davantage de personnes. C’est donc le commerce équitable qui se trouve au centre de ce projet, tout a commencé par les bijoux, avant de s’étendre aux boules de poils car Clara est également une super DogMom ! La vision de la marque est claire, fournir des produits responsables, transparents dans les pratiques de confection, et commercialisés de manière éthique qui profitent aux personnes marginalisées de notre monde en développement.

Crédit photo ©CocoCollective

Que propose la marque ? Justement, c’est un super spot pour poilu et sa Dogmom car tous deux peuvent trouver leur bonheur ; comme ce fut le cas pour Queeny et moi… Des colliers, laisses et bandanas pour poilu ; Bonus, sur la boutique vous trouverez également de quoi faire le bonheur des « chatmis » ; pour l’humaine : Des bijoux, à savoir des bagues et des boucles d’oreilles, des écharpes en tissus, et plus récemment, des masques.

Quelles particularités de production ?

L’humain : Les produits de Koko Collective sont fabriqués par l’association caritative Calcutta Rescue. Ils emploient 10 artisans qui ont été liés à l’organisme de bienfaisance soit en raison d’une maladie, soit en fréquentant les écoles de l’association. Chaque membre de l’équipe est en charge d’un processus différent de fabrication et des contrôles de qualité sont effectués après chaque processus. Calcutta Rescue est certifié commerce équitable, donnant à ses employés un salaire équitable et un accès à des soins de santé et à une scolarité gratuite pour leurs familles. Ce qui implique qu’en achetant un produit chez Koko collective, vous contribuer à réduire les inégalités sociales dans le monde ; grâce à vous, des enfants mangeront à leur faim car des parents seront payés équitablement pour le travail réalisé, ils pourront être scolarisés et donc s’insérer plus aisément dans la vie active une fois adulte, grâce au bagage apporté par la formation à teneur professionnalisante.

L’environnement et le respect de la nature : En Inde, les gens ont toujours une culture de réparation plutôt que de jeter, contrairement à notre culture occidentale. La marque a décidé d’adopter et d’appliquer cette philosophie dans le processus de confection de ses produits. Ainsi, chez Koko Collective, sont utilisés des matériaux recyclés pour fabriquer les produits, notamment, les colliers pour chien. Mais quoi ? Une chambre à air de vélo recyclée provenant d’ateliers de réparation locaux à Kolkata, en Inde est utilisée pour concevoir l’attache du collier. C’est une excellente alternative végétalienne au cuir car il est durable et imperméable, résistant à l’usure générale, c’est très robuste. Queeny porte son collier depuis plusieurs mois, en se baignant avec lui dans de l’eau salée, et très franchement, il n’a pas bougé. Tous les tissus utilisés dans les produits KOKO sont achetés localement sur les marchés de sari d’occasion, l’équipe choisit des tissus qui ne sont pas de la soie pour garder les produits 100 % vegan.

Crédit photo ©CocoCollective

Un engagement en faveur de la cause féminine : Si la précarité est importante, il faut savoir qu’elle touche inégalement les hommes et les femmes ; effectivement ces dernières sont plus marquées par les inégalités car plus faiblement scolarisée. Calcutta Rescue emploie des femmes de villages environnants qui viennent chaque semaine à l’atelier pour se former et rapporter des travaux de broderie à la maison. Cela signifie qu’ils peuvent travailler à domicile et s’occuper de leur famille. La formation est donnée par des artisans plus expérimentés jusqu’à ce que les compétences soient maîtrisées.

Ce projet est crucial car il donne une indépendance aux femmes des communautés rurales pauvres leur permettant de gagner un salaire et de subvenir aux besoins de leur famille. Toutes les écharpes Kantha Stitch sont fabriquées par ces femmes, elles cousent un ou deux morceaux de sari recyclé ensemble en utilisant le point Kantha traditionnel qui est un petit point pointillé droit qui ajoute de la force et une belle esthétique aux foulards.

Crédit photo ©CocoCollective

Vous l’aurez compris, Koko collective est vraiment une marque qui donne une autre dimension à l’acte d’achat ; il est rare d’acheter en étant fière de sa démarche ; ici, c’est vraiment différent, en achetant, on contribue à soutenir les rêves des enfants du monde.

Ce n’est pas ici, oui mais… Souvent, on pense que la solidarité se limite à nos portions de territoire, au national voire à l’UE ; personnellement, je pense que dans nos sociétés occidentales, nous sommes des privilégiés. Malgré les crises économiques que traversent nos États, nous avons la chance de bénéficier d’aide sociale pour les plus en difficulté, d’avoir un système de santé viable, et une organisation basée sur la solidarité de tous ; malheureusement, ce n’est pas le cas partout dans le monde ; alors si acheter un produit, permet de contribuer à la réduction de ces inégalités mondiales, je me dis, pourquoi pas ? ! La mondialisation peut également contribuer à l’émancipation des femmes, à la scolarisation des enfants, à l’accessibilité à la santé et aux produits de première nécessité ;

J’ai commandé sur la boutique officielle, le collier ADD Blue Ikat, que je trouve absolument superbe ; ma commande m’est parvenue très rapidement, parfaitement conditionnée, la communication est au top et le paiement sécurisé.

Le collier est disponible de la taille XS à la taille L ; il est vendu entre 20 et 22 euros ; plusieurs coloris ou motifs à découvrir sur l’e-shop.

Pour moi, j’ai craqué sur deux bagues : nugget et triangle, toutes deux, en coloris bleu ; je voulais faire un raccord avec le collier de Queeny ; elles sont vraiment très bien réalisées, passe-partout, pour un look ethnique chic; vendues respectivement 15.50 euros la nugget et 18.82 euros la triangle, ajustables toutes les deux.

D’autres créations 100% DogMom sont à découvrir sur la boutique en ligne;

Pour information : Les bagues et autres bijoux ont été réalisés par Quazi Design

Fondée en 2010 afin de créer des emplois indispensables à Eswatini, en Afrique australe. La marque a développé une petite entreprise centrée sur l’artisanat local; de fait, toutes les femmes qui réalisent les bijoux travaillent à temps plein à l’atelier en bénéficiant d’un CDI; la production utilise des procédés simples de revalorisation de matières premières recyclées, notamment le papier, pour obtenir un superbe résultat; je les trouve vraiment magnifique ! Quazi Design est également membre fondateur de SWIFT, Swaziland fair trade – ils défendent activement les principes du commerce équitable.

Une marque que j’affectionne vraiment beaucoup, le fait qu’il s’agisse d’un produit réalisé à partir d’objet recyclé c’est véritablement en adéquation avec mes valeurs d’éco-responsabilité ; pourquoi jeter quand on peut revaloriser en offrant une nouvelle vie à un composant ? C’est la magie de la créativité… Des produits qui correspondent parfaitement aux poilus qui souhaitent adopter un look boho ; c’est engagé, créatif et coloré !

Le site internet / Le Facebook / L’Instagram / Le Twitter

You Might Also Like...

No Comments

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :