Another pets in wonderland On bouquine ?

Le loup et son mystère, histoire d’une fascination par Christophe levalois

11 juillet 2020

#Bouquine

L’histoire d’une fascination…

Ma rencontre avec le loup remonte à l’enfance, bien qu’alors purement “imaginaire“, “merci papa, merci maman“; pour cause, nous ne nous sommes jamais retrouvés face à face, du moins, pas dans un premier temps; notre relation, “littérale”, commença donc ainsi, “promenons-nous dans les bois, tant que le loup n’y est pas”, et contre toute attente, l’idée fit son chemin, à l’époque, j’illusionnais une présence pesante en me promenant dans les bois, ce lieu pourtant magique, imprégné d’histoires et de folklore dont on me berçait pour m’endormir; ce lieu mystique, dans lequel il ne fait pas bon de traîner seule, lorsque l’on est haute comme trois pommes. Cette relation utopique, se poursuivit par une cape rouge portée fièrement à l’école; certes des études littéraires m’éclairèrent, plus tardivement, sur la symbolique du rouge, et Bettelheim à jamais me plongea dans le déni relatif à cet épisode de vie, cependant, représentatif d’une symbolique qui, par chance, demeura ignorée de tous mes camarades de l’époque.

Un jour, j’ai ouvert la porte de la maison à ce digne descendant du loup; entendons, un chien, créature carnivore, certes plus courante de cohabitation, et qui depuis, partage mon quotidien, suscitant en moi, la même fascination que celle du loup pour l’auteur, Christophe Levalois, dont il fait état dans son ouvrage, Le loup et son mystère, histoire d’une fascination, paru aux éditions Le Courrier du livre, chez Trédaniel, juin 2020, 200p.

Evidemment, antérieurement, on a aussi découvert “Toc, Toc, Toc” de Zazie et “Game of thrones“, plus précisément, l’épisode où les chiens-loups ont pris d’assaut les refuges après des vagues d’abandon massives, parce qu’effectivement, ça grandit, et que franchement, même si ça y ressemble beaucoup, ce ne sont pas des loups, notons qu’accessoirement, c’est sacrément plus complexe à gérer qu’une peluche ! Cela étant, c’est malheureusement, une autre histoire… mais qui confirme la fascination de l’homme pour le loup, sa beauté, sa superbe, tout en majesté, les récits d’enfance le dépeignent cruel et sans pitié, d’un appétit vorace et sans limite, cauchemar des éleveurs; combat des militants de la cause animale, le loup, est toujours au cœur des débats animés de nos sociétés à l’heure où j’écris ces mots;

Présentation de l’éditeur;

“Depuis des dizaines de milliers d’années, l’être humain entretient une relation particulière et privilégiée avec le loup. De Fenrir, le fossoyeur du monde, à la louve nourricière de Romulus et Rémus, du grand méchant loup au frère loup de saint François d’Assise, en passant par les loups cheyennes Maheone Honehe et Evevsev Honehe, il existe vis-à-vis du loup une véritable fascination qui plonge ses racines dans les tréfonds de l’âme humaine, mais aussi dans un compagnonnage dont l’origine se perd dans la nuit des temps.

Christophe Levalois vous propose dans cet ouvrage un grand voyage dans l’histoire des sociétés humaines, de la préhistoire à nos jours, explorant mythes, légendes, rites, aventures extraordinaires, et convoquant aussi faits historiques, découvertes scientifiques et archéologiques.

Saviez-vous que le grand conquérant mongol Gengis Khan prétendait descendre du loup bleu Börte Tchino? Qui étaient les peuples loups et les guerriers-loups ? Quelle est l’histoire du loup-garou ?

Cette relation privilégiée de l’homme au loup porte aussi d’autres questions qui nous taraudent depuis toujours et aujourd’hui d’une actualité brûlante, à savoir notre relation avec la nature : la nôtre et celle qui nous entoure. Sommes-nous prêts pour une réconciliation ?” Source

Cet ouvrage, permet, donc, de retracer l’histoire de cette relation atypique et inaliénable par la coexistence, de l’homme au loup, du loup à l’homme, au travers un fil conducteur, à la fois, chronologique et thématique, à la lisière de l’étude de cas, très documenté, qui ne peut que nous passionner.

Au sujet de l’auteur: Christophe Levalois est journaliste et essayiste français, né en juin 1959 à Bordeaux, professeur d’histoire et de géographie en lycée en région parisienne, rédacteur en chef du site Orthodoxie.com, pour découvrir d’autres ouvrages rédigés par l’auteur CLIC;

Pour parcourir les premières pages CLIC

Sans spoiler, mes temps forts …

Une ouverture appropriable; c’est ici, dès la première page, que l’on peut percevoir, la teneur pédagogique de l’approche proposée par l’auteur, le premier chapitre, “la présence du loup”, et plus spécifiquement, “loup y es-tu?” fait à la fois référence à ces récits d’enfances de par son titre, ce permet au lecteur de partir de ce qui lui est contemporain; une accroche qui a parfaitement fonctionné avec moi. Le loup qui m’est proche, temps dans le temps et dans l’espace, car il est bel et bien question de la présence du loup en France, me fit voyager dans l’histoire, de ce que fut, le loup lointainement…

Du loup au chien, une révolution pour l’être humaine; Ici, je tiens à applaudir l’auteur, j’ai lu énormément de livres sur les chiens, tous, des livres d’éducation aux livres de présentation, font état de la descendance du chien par le loup, cependant, c’est la première fois, que ce point est abordé avec une telle efficacité, objectivité, des sources variées et des données tant quantitatives que qualitatives précises; Une structure argumentative qui ne se contente pas de théoriser, elle explique, elle illustre concrètement son argumentaire par des exemples des plus précis. Evidemment, vous vous dîtes, ça parle de chien, voilà, voilà, pourquoi c’est son chapitre préféré; eh bien non, c’est parce que cela parle judicieusement du lien entre chien et loup que j’ai apprécié, ainsi naquit la nuance, qui trouve genèse dans l’efficacité des propos de l’auteur à m’informer concrètement; Les raisons du rapprochement entre le loup et l’homme, sont hautement plus complètes et complexes, que celles exposées dans les ouvrages génériques susmentionnés , et justement, peut être trop globalisant.

Une autre partie coup de cœur; “parmi les loups”, qui revient sur un grand classique de l’enfance et présente des cas concrets, d’enfants sauvages revenus à la vie humaine, après avoir évolué avec une meute de loups, tel que Marcos Rodriguez Pantoja; mais aussi, de Shaun Ellis, un être humain “adulte” parmi les loups. Tant d’informations qui m’étaient méconnues… c’est ici, que nous en venons à …

Mon avis: Cet ouvrage permet de rejoindre le “chemin de traverse”, de sortir du carcan littéraire infantile, dans lequel, beaucoup d’entre nous sont encore ancrés, et de plonger dans une réalité plus tangible, plus authentique, plus objective. Le loup est abordé dans l’histoire, dans la littérature, dans la mythologie, etc. C’est une véritable mine d’informations pour ceux qui souhaitent en apprendre davantage sur le loup; non pas dans ses caractéristiques biologiques, mais bel et bien par une étude judicieuse de sa simple présence et des relations à l’homme au fil du temps. Ainsi, le loup y est abordé tel un être vivant fascinant. L’ouvrage répond à toutes les promesses d’un titre évocateur, c’est, entre autres, ce qui me plait beaucoup, le sentiment d’enrichissement à la fin de ma lecture, une soif de savoir assouvie, un plus titanesque, qui replace le “petit chaperon rouge” que j’étais au fond de sa malle, par une approche du loup, nourricière. J’ai vraiment dévoré ce livre, en lisant deux fois de suite, tellement les contenus étaient “pharaoniques”.

Ce livre pour qui ? Justement, ce livre est pour tous, réfractaires, amoureux ou simples sympathisants, pour toute personne qui souhaite débattre pour ou autour du loup; pour celui qui s’intéresse à son devenir avec une approche cohérente… “Lorsque tu ne sais pas où tu vasregarde d’où tu viens (Proverbe africain). J’ai presque envie de vous dire, ce livre est aussi, pour le loup, surtout, pour le loup; son demain ne peut être sans son hier, son devenir, celui que l’on détient entre nos mains. l’ensemble est subtil, ce n’est pas à proprement parler du militantisme, c’est une riche connaissance, offerte par l’auteur et la connaissance est une arme à ne pas négliger. D’où, c’est efficace, et c’est surtout une belle manifestation de fascination, des mots justes, des portes ouvertes qui alimentent la réflexion, un chemin à parcourir en suivant le guide.

Appréhender le défi de la cohabitation, qui anime les débats, en replongeant dans ce qu’elle fut … du réalisme au symbolisme, de la domestication à la rupture…

Gros plus : L’ouvrage est parsemé d’illustrations, un support iconographique pertinent pour une assimilation aisée du lecteur; car effectivement, le contenu de cet ouvrage est très conséquent cependant, la lecture est fluide, l’approche très pédagogique; de fait, on perçoit clairement la plume de l’historien mais aussi, celle du pédagogue. Ce qui rend la découverte d’autant plus agréable.

L’auteur avait déjà rédigé un premier ouvrage, qu’il qualifie de premier stade à ses recherches, publié en 1986 aux éditions Arché, sous le titre “le symbolisme du loup“, une seconde édition vu le jour en 1997, de fait, sa réflexion sur les représentations du loup dans l’histoire et les relations avec les diverses cultures qui peuplent notre monde, se construit, et ce, au fil de différents travaux, ce qui permet a cet ouvrage d’être vraiment le plus qualitatif qu’il m’ait été donné de lire sur le sujet, jusqu’ici, car, il me reste encore beaucoup à lire, et il nous reste encore beaucoup à produire; cela étant, ce livre est un énorme coup de cœur que je vous recommande il est aussi captivant, que son protagoniste, le loup.

Où acheter ? L’ouvrage est vendu 18 euros en version papier et 12.99 euros au format e-book, disponible sur le site officiel des éditions Le courrier du livre / sur le site Fnac / Décitre /Unithèque et bien évidemment, chez vos libraires de proximité sur simple commande.

Les liens utiles : Pour suivre l’actualité de l’auteur Twitter / Le Blogspot / le Facebook de la maison d’édition Le Courrier du livre / L’Instagram / Le site officiel.

2 Comments

  • Reply
    LilouDoo
    12 juillet 2020 at 09:22

    Hello, merci pour la découverte de ce livre qui va probablement être placé sur ma liste des incontournables de cet été, belle journée! Bisous

    • MydogisaQueen
      13 juillet 2020 at 18:10

      Je te souhaite une excellente lecture, il est vraiment exceptionnel ! Des bisous

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :