Monthly Archives

mars 2020

Antiparasitaires prévention et information Les indispensables du Train-Train NatureLovers Soins et quotidien On bouquine ?

Nos bouquins; Les soins naturels de mon chien…!

29 mars 2020

#Bouquine

Soins, remèdes et bien-être au naturel !

Allo maman, bobo! Lorsque Queeny est malade, s’il s’agit d’un petit bobo, je me tourne vers des solutions naturelles; en surveillant l’évolution afin d’évaluer s’il est nécessaire ou non de consulter notre vétérinaire. Je privilégie les ressources et procédés naturels, pour elle, comme pour moi; tout en gardant à l’esprit que certaines pathologies, plus graves, nécessitent l’intervention immédiate d’un professionnel de la santé animale, à savoir, votre vétérinaire. C’est pourquoi, le présent article, est à considérer comme notre réserve à solutions pour les petits bobos du quotidien… UNIQUEMENT ! Des livres qui sont nos référents pour dénicher une solution naturelle, et faire face à une problématique santé légère. C’est la bibliothèque, toujours à portée de main… Les ouvrages qu’on consulte fréquemment, qui font intégralement partie de notre quotidien et qui ont été efficaces pour nous !

Notons, qu’avant l’utilisation d’un remède naturel, il n’est pas exclu de contacter votre vétérinaire afin d’obtenir son aval, ses conseils et ses recommandations. Si vous faites le choix des remèdes naturels, vous devez toujours être vigilants, car malgré toute votre bonne volonté, et l’application inconditionnelle dans les soins prodigués, ces dispositifs ont des limites, lorsqu’il s’agit de pathologies graves, cela nécessite, d’être réactif dans la prise de conscience que ça ne fonctionne pas, et qu’en ce cas, il faut recourir à une “autre médecine”, dispensée par un professionnel, et ce, dans les plus brefs délais.

Pourquoi le naturel ? Parce que les bienfaits des produits naturels, des plantes, des essences et huiles sont reconnus et utilisés depuis l’Antiquité; Evidemment, elles nécessitent de bien se documenter, notamment, afin d’éviter les contre-indications, ou pour sélectionner la composition adaptée spécifiquement à la problématique qu’il faut traiter, mais en règle générale, les solutions naturelles causent moins de dommages aux organes vitaux sur le long terme, tels que : l’estomac, les reins, le foie, le cœur … Qui plus est, la majorité de ces ressources naturelles peuvent être, également, utilisées préventivement, cela permet de limiter les effets secondaires possibles avec l’utilisation des produits chimiques.

Dans quels cas choisissons-nous de nous tourner vers ses solutions et remèdes naturels ? Diarrhée passagère, plaies légères, stress temporaire ou peur liée à une tempête, bidou qui fait des gargouillis en étant un peu tendu, constipation, grattouilles aux oreilles, piqûre d’insecte, démangeaisons, allergies, pellicules sur le poil, coupure superficielle au coussinet, etc… Bref, les petits bobos que nous connaissons tous à un moment donné de la vie de nos boules de poils, ceux qui surviennent inévitablement le weekend, et qui nécessitent réactivité afin que cela ne prenne pas trop d’ampleur ou prolonge l’inconfort qu’ils occasionnent !

Notre fonctionnement : On observe le bobo ou le problème, si ce n’est pas douloureux ou profond, on pratique les soins naturels en se fixant une “DeadLine”, selon le cas, de 24h à 48h, pour observer une amélioration. Au-delà de ce délai, si l’amélioration escomptée n’est pas survenue, nous recourons à un professionnel, à savoir, le vétérinaire. Si le bobo est douloureux, profond, on ne tente pas le naturel, on recourt immédiatement au vétérinaire.

Sur le blog : Les compléments alimentaires qui contribuent au bien-être, à la santé, en cure ou en préventif, et plus globalement, nos articles qui abordent les astuces alimentaires pour une bonne santé. Pourquoi et comment intégrer les bienfaits des plantes dans la vie de poilu; La trousse de secours traditionnelle à composer ou à acheter voire à compléter par la suite.

Mais aussi, présentation des bouquines : Soigner son chien naturellement et soins naturels pour chiens et chats.

Un premier bouquine à placer dans sa trousse … Petit format pour maxi-solutions, clés en main, des remèdes !

Il s’agit du guide de poche, remèdes naturels pour chats et chiens, rédigé par Philippe Chavanne, aux éditions First, paru en avril 2019, 160 pages, vendu 2.99 euros en version papier et 1.99 euros au format numérique chez Fnac, Décitre, Amazon, et chez vos libraires de proximité, sur simple commande. Pour consulter un extrait, c’est par ICI.

Présentation de l’éditeur : ” Plus de 150 remèdes naturels pour traiter les petits maux de son animal de compagnie, soigner son bien-être, son alimentation et son habitat

Vous en avez assez d’utiliser des produits industriels et chimiques, payés au prix fort, pour traiter votre animal ? Vous souhaitez le nourrir plus sainement ? Utiliser des produits d’hygiène sans produits nocifs ? Alors ce petit livre est fait pour vous !
Philippe Chavanne vous présente des remèdes naturels, inspirés par les médecines douces (plantes, huiles essentielles, fleurs de Bach…), pour prévenir, soulager ou soigner de nombreux maux de votre animal. L’ouvrage rassemble également une sélection de recettes de pâtées et de croquettes maison adaptées à l’âge et au type de l’animal, ainsi que des conseils pour rendre son environnement plus sain.
Fatigue ? Poils ternes ou tombants ? Tiques ou puces ? Yeux larmoyants ? éternuements ? Petite plaie ? Régime alimentaire à surveiller ? Avec cette véritable bible des remèdes naturels, la solution à tous les petits soucis de votre compagnon à quatre pattes est dans votre poche !

Décortiquons l’ouvrage : Il fait d’abord état d’une introduction préventive, similaire, à l’introduction de cet article.

Premier chapitre, il clarifie les particularités des chiens et des chats selon leurs espèces.

Second chapitre, Il offre les clés pour bien soigner, par l’observation; c’est-à dire, de l’observation générale à l’observation plus pointue de zones spécifiques pouvant s’apparenter à des indicateurs de vigilance; telles que : Le pelage, les oreilles, les yeux, la gueule, les pattes et coussinets, les urines et les selles; en indiquant que les éléments suivants, quant à eux, nécessitent de consulter : Toux, vomissements répétés, diarrhée ou constipation persistantes, sanguinolentes, etc…;

Troisième chapitre, fait l’objet d’une présentation ses médecines douces; la phytothérapie, l’aromathérapie, les hydrolats (ou eaux florales), les élixirs floraux (ou fleurs de Bach), chacune de ces médecines douces est présentée en détail afin de vous faire une idée vaste des bienfaits qu’elles confèrent.

Quatrième partie, les remèdes naturels, des remèdes concrets sont proposés pour chiens et pour chats, classés par problématiques : Abcès, brûlure, cicatrisation, conjonctivite, égratignure légère sur la cornée, coupure superficielle, crampes d’estomac, douleurs articulaires, gale auriculaire, plaie non infectée, soin bucco-dentaire, tartre, teigne, tique, vermifuge naturel, soin des yeux, mais aussi des astuces pour le quotidien: bain anti-odeurs, antiparasitaires naturels, collier antipuce, soin des coussinnets, démangeaisons, irritations, mal des transports, soin des oreilles, traitement des pellicules, piqûres d’insectes, nettoyer les plis de la peau, brillance du poil, combattre les puces, shampoing anti-démangeaisons, spray répulsif, nettoyer la truffe, ….

Cinquième chapitre, l’alimentation et la protection de l’environnement de vie de votre boule de poils : L’importance d’une bonne alimentation, pourquoi éviter les produits chimiques, que peut-on ajouter aux croquettes, faciliter la digestion, comment bien nettoyer la gamelle, les jouets, le panier, ou encore, traiter l’obésité, mais aussi, des recettes alimentaires maisons, biscuits, repas, croquettes, gâteau d’anniversaire, des pâtées, ragoûts, de nombreuses idées recettes savoureuses, qui ressemblent à nos produits du terroir.

Mon avis ? Ce petit guide est un indispensable des soins naturels, j’ai testé plusieurs remèdes pour les petits bobos, qui se sont tous avérés très efficaces; le gros plus, les produits naturels qui composent les remèdes sont faciles à trouver, peu coûteux, et pour la plupart, nous les avons déjà à la maison… C’est un libre qui aborde le bien-être santé, dans sa globalité, et qui peut aisément accompagner un humain novice dans sa démarche de reconversion vers un quotidien “plus naturel”.

Un second boutique, centré sur l’élaboration d’une trousse homéopathique pour les soins du quotidien

Rédigé par Daniela Montesion, vétérinaire Homéopathe, première trousse homéopathique pour chiens et chats, avril 2019, éditions Macro, donne la patte, 125 pages, vendu 9.95 euros en version papier et 7.99 euros en version numérique, chez Fnac, Amazon, Editions Micro, et sur commande chez vos libraires de proximité.

Présentation de l’éditeur : “Pourquoi, quand et comment administrer de l’homéopathie avec nos chats et nos chiens ?

Le Dr Daniela Montesion prend en examen les troubles les plus courants qui peuvent affliger nos amis les animaux :

  • Des coups de chaleur aux abcès,
  • des convulsions à la diarrhée,
  • de la toux aux traumatismes,
  • des éternuements à la peur !

En lisant ce livre, vous pourrez:

  • repérer les remèdes homéopathiques les plus efficaces pour soigner les principales maladies aiguës des chiens et des chats ;
  • savoir comment fonctionne l’homéopathie ;
  • préparer une petite trousse à pharmacie chez vous ou à emporter en vacances ;
  • en savoir plus sur les 80 remèdes principaux pour soigner les animaux ;
  • approfondir la connaissance des troubles courants et des paramètres physiologiques de votre chien et de votre chat.

La vision du Dr. Daniela Montesion : “si primum non nocere est mon principe de base, chaque fois que je pense qu’un traitement médical est nécessaire, je choisis de prescrire des remèdes homéopathiques, phytothérapeutiques, si possible certifiés bio, ou des essences florales pour accompagner doucement l’animal dans son parcours de guérison. Je partage ainsi la conscience d’un choix thérapeutique bien précis et j’explique que ce chemin nous fera grandir nous aussi tout en sachant qu’en utilisant ces médicaments nous respectons l’animal et ne polluons pas la Terre, aspect tout aussi important.” Source

Pour une présentation détaillée de son auteur CLIC

Décortiquons l’ouvrage :

Première partie : Mes “origines” en tant que vétérinaire homéopathe; qui vous permettra de mieux comprendre, comment, et pourquoi, l’auteure centralise ses soins sur l’homéopathie. C’est toujours rassurant, lorsque l’on plonge dans un univers “nouveau”, d’en apprendre davantage sur le professionnel qui nous y guide.

Deuxième partie : L’homéopathie : son origine et ses principes; De l’origine à l’évolution de la médecine homéopathique, en passant par la posologie et la préparation des remèdes, il s’agit d’un apport théorique très complet qui vous permettra d’accroître vos connaissances de manière très complète. Notons, que cet ouvrage s’adresse vraiment au débutant et qu’il y a une réelle pédagogie dans l’approche du sujet traité, les étapes sont structurées, l’approfondissement progressif, ce qui permet d’assimiler aisément les contenus au fil de l’ouvrage.

Troisième partie : L’homéopathie en médecine vétérinaire; Comment utiliser les remèdes, définir la posologie, explication avant la réalisation de vos DIY soins.

Quatrième partie : Diagrammes des troubles aigus les plus courants chez le chien et le chat; les troubles aigus les plus courants sont abordés dans le détail, chaque schématisation permet de déterminer le soin adéquat selon des critères prédéfinis;

Les troubles sont classés, il est donc facilement de troubler sa problématique, en suivant le schéma, on peut rapidement prendre connaissance du traitement adapté. On peut dire que l’intégralité des problématiques de nos boules de poils sont abordées, et que les remèdes proposés, ainsi que les schémas très détaillés, favorisent la mise en place un traitement efficace mais surtout, adapté.

Exemple de l’otite;

Cinquième partie : Caractéristiques principales des 80 remèdes cités; sous la forme de tableaux très complets; classé par remède, autres nomenclatures, origine, caractéristiques principales, indications, améliorations, aggravations, horaire pour la prise, latéralité. C’est un raccourci qui est plus adapté à ceux qui ont déjà des connaissances, ou sont déjà accoutumés à la pratique.


Sixième et dernière partie : Réflexion finale : l’homéopathie est une médecine holistique; accompagnée d’annexes très utiles , notamment, un tableau à compléter en créant sa propre petite trousse homéopathique, pour retrouver rapidement les remèdes que vous avez déjà concoctés à la maison, mais aussi, une fiche qui comprend les principaux paramètres physiologiques du chien et du chat; par exemple: Température corporelle, fréquence cardiaque, fréquence respiratoire, indication grossesse.

L’auteure clarifie l’approche, en précisant que l’homéopathie est avant toute chose, une médecine holistique; c’est-à-dire qui s’intéresse aux maux par une approche globale, comme mentionné dans le tableau récapitulatif des remèdes.

Mon avis ? J’apprécie énormément cette médecine douce, même si nous venons tout juste de nous y mettre, j’ai déjà testé le traitement pour une otite légère en complément des soins dits “nettoyants” et je dois reconnaître que ce traitement est d’une grande efficacité ! L’ouvrage est un vrai guide, clair, précis, très pédagogique dans son approche, et c’est très simple de procédé aux soins adaptés, sans se tromper, cependant, à nouveau, il est recommandé pour les petits bobos, ou en compléments d’un traitement pour des pathologies plus lourdes, après concertation avec votre vétérinaire.

Nos Best, faciles et rapides …

Le gel d’aloe vera : C’est ce que je privilégie lorsqu’il s’agit d’une petite plaie, coupure, ou lors des démangeaisons. Il est réputé pour être riche en acides aminés et en oligoéléments; ce qui lui permet d’être efficace en antimicrobien, hydratant, cicatrisant, clamant. Le gros plus : son goût amer ne donne pas envie à poilu de le lâcher, son application est facile car il s’agit d’un gel, il ne colle pas, et ne graisse pas le poil. Si poilu se prend un petit coup de soleil sur le bidou… c’est une excellente solution, pour vous également, à la maison, nous partageons le gel, il sert notamment pour les petits bobos tels que les coupures, petites plaies, démangeaisons, par exemple, lorsque mademoiselle va traîner dans les champs, qu’elle se prend une irritation. C’est donc un gel multifonction qui dépanne vraiment, et que nous intégrons à notre trousse de premier secours.

L’argile : On la porte en masque pour notre peau, sachez qu’elle peut également soulager votre boule de poils, qu’elle soit verte ou blanche, en poudre à mélanger à de l’eau, ou en tube déjà conditionné. Elle est riche en silice et en minéraux, composée d’alumine et au moins 50 % de silice, qui lui confèrent sa capacité à absorber des microbes et des impuretés. C’est donc un médicament naturel qui purifie, désinfecte, et soulage certaines douleurs. L’argile peut être appliquée directement sur une zone irritée; en cas d’allergie, Queeny lèche souvent la plaie ou se gratte, l’argile permet de soulager, il suffit de faire une forme de cataplasme sur la plaie, ou en cas de morsure, voire de douleur articulaire.

Camomille et/ou eau de bleuet : Pour Queeny, il m’arrive de faire un soin des yeux à partir de camomille en fleurs fraîches ou séchées ou d’eau florale et d’eau de bleuet, il suffit de préparer l’infusion de camomille, ajoutez quelques gouttes d’eau de bleuet selon la quantité que vous souhaitez produire, appliquez sur un coton propre, nettoyez les yeux. C’est facile à trouver, c’est rapide à préparer, et ça permet de réaliser sa propre lotion, selon la quantité nécessaire uniquement, pour limiter la surconsommation et/ou surproduction. Notons, que la camomille, à elle seule, peut nettoyer efficacement, l’ajout d’eau de bleuet sera recommandé en cas d’irritation, de fragilité, etc, …

Le miel : Nous l’utilisons à titre préventif, mais il peut également être utilisé sur les plaies légères; un article dédié juste ICI, il m’aide également lorsque Queeny doit prendre un médicament en camouflant le goût et l’odeur de celui-ci.

Le vinaigre de cidre : Un produit connu pour ses vertus anti-bactériennes et antiseptiques. Nous l’avons déjà utilisé pour nettoyer les oreilles, il suffit d’imprégner un coton, et de nettoyer légèrement le pavillon externe, afin de le débarrasser des impuretés, au retour de plage, lorsque nous n’avons plus de nettoyant, ou pour nettoyer au naturel, c’est un excellent procédé.

Information : Cet article sera complété, lorsque nous dénicherons d’autres incontournables de soins au naturel ! Pensez à revenir le consulter fréquemment afin de prendre connaissance de ses mises à jour ! Surtout, n’hésitez pas à partager vos bons plans naturels avec nous !

Dog's Mom Life

Moi, mon chien, le confinement et le déconfinement…

23 mars 2020

Depuis le lundi 16 mars, annonce du Président, Emmanuel Macron, informant la population qu’au lendemain de son allocution, à savoir, le mardi 17 mars à midi, notre pays, la France serait placée en “confinement”, moi et ma boule de poils sommes … comme la majorité des Français, confinées.

Comment gérons-nous le confinement, quelle organisation pour ce nouveau quotidien, quelles sont les règles imposées par la situation, et celles découlant du bon sens …? Voilà plusieurs questions, que nous voulions aborder avec vous.

Covid-19 et chiens …

Non, les chiens et chats … ne peuvent pas attraper ou nous transmettre le Covid-19 (ou même coronavirus); voici une vidéo qui pourra répondre aux questions que vous êtes nombreux à vous poser. Ce qu’il faut en retenir, votre chien ne peut pas vous “refiler” le Covid-19.

Source : Youtube

Des affirmations confirmées par l’ordre national des vétérinaires et largement relayées par les multiples associations et acteurs de la cause animale;

CLIC pour consulter les différentes publications officielles.

Cependant; certaines mesures sont vivement recommandées pour votre sécurité et celle des autres durant toute cette période de pandémie.

Lavez vous les mains très régulièrement, maintenez la distanciation sociale d’un mètre entre vous et les autres, mais aussi, entre votre chien et les autres humains… Imaginons qu’une personne malade éternue sur votre chien, et que juste après, vous attrapiez votre chien par le collier, étrangement… légèrement humide, suite à quoi, petite chatouille de printemps, vous portez votre main au visage… Cela reste hypothétiquement, possible, avec certes, un faible taux de probabilités… mais il faut cependant rester prudent, car cela fonctionne dans les deux sens, vous pourriez rendre quelqu’un malade, pensons à nos aînés.

Vigilance : Il ne sert à rien de laver et relaver votre chien, ne sombrez pas dans la paranoïa, mais restez vigilants…. Gardez vos habitudes et vos routines hygiènes et soins, en ajoutant la suivante, lavez-lui les pattes au retour de promenade, rincez-les à l’eau claire, ou utilisez des lingettes. Pourquoi? Dans l’éventualité ou poilu aurait marché dans un crachat humain… pour éviter lors des papouilles, de vous en mettre sur les doigts. En revanche, si votre chien a été en contact avec un autre humain, câlins, papouilles, etc… Il est recommandé de le laver ! Pour éviter d’avoir à le laver trop souvent durant le confinement, car ce n’est pas recommandé pour son bien-être, sa peau, son pelage, son système immunitaire, et bien d’autres choses; on évitera donc qu’il n’approche d’autres humains, que ceux, résidant dans votre foyer.

Attention…

Dessin d’illustration réalisé par Marie Captriata, l’illustratrice de Queeny, dont nous vous parlions ICI

Mon chien et le confinement…

Ou autrement dit, qu’est-ce qui change, concrètement pour mon chien… ?

Tout d’abord, gardez à l’esprit que votre boule de poils, si vous travaillez à l’extérieur, habituellement, est maître dans l’art du confinement, donc ça ne change pas grand-chose pour poilu de rester à la maison, étant donné que c’est déjà le cas, à la normale. En revanche, ce qui change c’est votre présence permanente et la suppression de ses grandes virées à l’aventure.

Les sorties…

Vous avez le droit de sortir votre chien, mais en tenant compte des restrictions, il est donc imposé d’effectuer des sorties “de commodités” à proximité de votre domicile, et ce, en étant munis de votre attestation de déplacement dûment complétée.

Vous pouvez télécharger votre attestation ICI

Mise à jour 5 avril 2020: L’attestation numérique sera autorisée à partir de ce lundi 6 avril, elle sera accessible depuis le site du ministère de l’intérieur également CLIC pour plus d’informations.

Pour rappel, les motifs de sortie, légitimes, sont les suivants …

  • déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle,
    lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées
    sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements
    professionnels ne pouvant être différés ;
  • déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des
    établissements autorisés (liste sur gouvernement.fr) ;
  • déplacements pour motif de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes
    vulnérables ou la garde d’enfants ;
  • déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle
    des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.

Notre fonctionnement : Queeny fait ses besoins dans le jardin et on effectue deux sorties en suivant un petit sentier qui se trouve à proximité de la maison, une le matin et l’autre en fin d’après-midi.

Pourquoi deux fois par jour, et pas plus ? Tout simplement car il y aura un après Covid-19, et qu’en sortant Queeny 10 fois par jour, le retour à la réalité d’un quotidien non confiné risque d’être très difficile à vivre pour elle. Nos boules de poils prennent vite de nouvelles habitudes… Cette situation, aussi pénible soit-elle, n’en demeure pas moins temporaire, c’est pourquoi, il est important pour l’équilibre de votre chien de garder à l’esprit qu’il poursuivra le confinement “seul” lorsque la levée du confinement humain sera amorcée. Nous compensons en passant du temps au jardin… pour s’aérer.

Cela étant, je conçois parfaitement, qu’en appartement ou dans un espace réduit, il doit nécessaire psychologiquement de s’aérer davantage. D’où, chacun doit adapter ses pratiques au cas par cas, selon la configuration de son lieu de confinement.

Queeny a mal vécu les premiers jours de confinement, habituée à de longues promenades à la plage, celle-ci étant strictement interdite d’accès, et ce, jusqu’à nouvel ordre, les sorties devant être limitées, il a fallu s’adapter et trouver une nouvelle organisation; Cependant, nous n’avons pas à nous plaindre, je pense, notamment, à ceux qui n’ont pas de jardin, pour qui, la situation doit être plus compliquée à gérer. En quatre jours, ce nouvel équilibre a été instauré à la maison, sans trop de difficultés…

On sort son chien, idéalement seul, ou éventuellement, avec un membre du foyer, si et seulement si, cela se justifie; je pense notamment, aux enfants qui ne peuvent pas être laissés seuls à la maison, il est légitime qu’ils vous accompagnent.

Avec bon sens, pas de randonnées, pas d’endroits interdits, pas de promenade de deux heures, pas de promenade en groupe, en sachant que la majorité des plages, parcs, forêts sont désormais interdits… Trouvez-vous, un sentier, un espace vert ou un coin “autorisé” à proximité du domicile, partagez le bon plan avec les copains du quartier en vous fixant des tranches horaires… Pour les chiens, ils peuvent être en contact, ils ne peuvent rien se transmettre alors si vous avez un chiot, il est envisageable pour sa socialisation qu’il côtoie d’autres chiens, les copains du coin, dans un espace clos, s’il y en a un à proximité, à la seule condition que les humains, quant à eux, gardent les distances obligatoires; à savoir, un mètre de distanciation sociale.

Sécurité : Avec le confinement, il est important de sortir votre chien en laisse, si celui-ci présente un rappel non acquis, les recherches sont pour ainsi dire, impossibles à organiser durant cette période de restriction, de fait, si poilu venait à se sauver ou se perdre, il serait très compliqué de le retrouver selon les procédés habituels. Personnellement, je lâche Queeny au niveau du sentier, mais je la garde en laisse à proximité des routes et de notre lotissement.

Confinement, s’occuper, m’occuper, l’occuper…

Vous avez le sentiment de devoir occuper votre chien, ce qui nous ramène au premier constat… Au cas par cas, demandez-vous ce qui meublait les journées de votre boule de poils avant tout cela.

Pour Queeny, c’était sieste, attente de mon retour… Elle n’a donc nullement besoin d’être occupée outre mesure… C’est moi, qui dois trouver de quoi m’occuper. Cependant, je suis présente, il est donc, normal, qu’elle sollicite de l’attention.

Vigilance: Il ne faut pas sur-stimuler votre chien, en lui proposant, trop d’activités sur la journée, et ce, pour les mêmes raisons qu’évoquées lors des sorties… Tout d’abord, il y aura un après confinement et celui-ci risque d’être brutal pour votre chien si vous ne tenez pas compte de la nécessité de maintenir un équilibre entre ses habitudes, la situation vécue actuellement, et la situation à la sortie du Covid-19. Ensuite, votre chien a besoin de repos, contre toute attente, un chien, ça dort… Il est donc important de laisser à votre chien le loisir d’effectuer ses cycles de sommeil journaliers.

Nous avons des temps d’activités ensemble, mais nous nous acclimatons aussi au positif de cette situation, nous avons du temps pour “ne rien faire”, partager les silences et se détendre, ensemble. De fait, n’hésitez pas à prendre exemple sur votre boule de poils, en effectuant une sieste, en vous posant au calme avec un livre, en regardant un film … Le matin nous prenons le temps de nous réveiller en douceur, et de nous lever tranquillement, ce qui n’est habituellement le cas, que le week-end…

Sur le blog, vous pourrez trouver plusieurs articles qui proposent des activités à faire avec votre boule de poils : Dans la rubrique Winter mais aussi des DIY ou encore des films et livres qui peuvent vous occuper ensemble; Les jeux et activités à faire lorsqu’on est bloqué à la maison…

Il faut donc occuper votre chien afin de compenser la perte d’activité liée aux grandes promenades mais pas le préparer aux J.O…. On compense, sans pour autant multiplier…Il est nécessaire de lui faire faire de l’exercice à la maison, même si vous vivez en appartement, en respectant les mesures de sécurité, qu’il ne puisse pas glisser, se faire mal en se cognant aux meubles etc. Une activité physique maintenue, adaptée à la situation, à configuration de l’habitation ou du jardin, aux restrictions de sortie, à sa morphologie, mais aussi, à ses pathologies et à son âge. Bref, au cas par cas, vous connaissez votre chien, ses habitudes, ses besoins et parviendrez à lui concocter un programme adéquat afin de le maintenir en bonne forme physique et mentale. La stimulation mentale peut aisément compenser la diminution des activités physiques, pensez-y, on peut par DIY, si on n’a pas de jeux d’occupation, mettre en place, facilement et à moindres coûts des dispositifs efficaces.

Vigilance : Vous passez davantage de temps avec poilu, vous en profitez pour travailler son éducation, pour lui apprendre des tours, pour confectionner des jeux d’occupation “DIY”, et c’est génial… Cependant, ne perdez pas de vue, la gestion raisonnable des “récompenses”, entendons, les friandises. Pour cause, l’activité physique de votre boule de poils est réduite, par les restrictions de sorties, il est donc important de surveiller son alimentation, pour cela, réduisez sa ration alimentaire de 10% si vous accentuez les friandises durant les activités ludiques. Il faut adapter ses quantités alimentaires proportionnellement à vos nouvelles pratiques gustatives.

Nous humains, devons également faire attention, aux grignotages… et éviter de donner trop de nourriture humaine à nos boules de poils… Je mange une crêpe… “ohh tiens… un petit morceau…” Pourquoi, est-ce si tentant??? Car nous passons tout notre temps ensemble, cela renforce les liens, on partage absolument tout, actuellement, seulement, il faut rester vigilants afin que poilu ne prenne pas de poids durant cette période de confinement;

La culpabilité de l’humain… Nous nous sentons coupable, indirectement, de priver nos chiens de grandes sorties, et inconsciemment nous avons le sentiment de devoir compenser, en proposant des activités en abondance, et des friandises à outrance.. Gardons à l’esprit, que ce n’est pas nécessaire… On instaure un ou plusieurs rituels activités durant la journée, de courte durée, pour que l’attention et la concentration soient optimales, on favorise la valorisation, on ne reste jamais sur un échec et on ne place jamais son chien en situation d’échec en proposant quelque chose qu’il n’est pas en capacité d’accomplir de par sa morphologie ou son âge.

Autre risque: Le sur-attachement, nous passons tout notre temps avec nos boules de poils, cependant, si nous ne maintenons pas l’équilibre, nos chiens peuvent développer un sur-attachement, l’après Covid-19 risque d’engranger des angoisses de séparation… liées à l’hyper-attachement. Ces troubles peuvent avoir de lourdes conséquences pour votre chien et votre mobilier… aboiement, démolition, mal-être, … (plus d’informations ici et ICI ) Il est important que votre boule de poils garde son autonomie, et ce, malgré votre présence permanente. Il doit garder ses moments à lui, des moments où, dirons-nous, la configuration d’avant le Covid-19, il s’occupait seul, par exemple, avec des jeux en autonomie, un doudou, ronger un sabot, un tapis d’occupation à lécher, de la mastication, et ce, dans son espace à lui, entendons, un coin, de son choix où il peut vaquer à ses occupations en paix. Il doit garder l’habitude d’avoir des moments seuls, à la maison, afin qu’il supporte le retour à la solitude après la levée du confinement; il faut maintenir l’autonomie et l’équilibre.

Faire la sourde oreille aux chants de sirènes…

Lutter contre votre ennui, dans le respect de votre compagnon, je vois, depuis plusieurs jours, beaucoup de défis qui ne semblent pas au goût de toutes les boules de poils… Parfois, certains humains réalisent ces défis sans prendre en considération les signaux d’apaisement, ni les risques encourus pour eux, ou pour le chien. Exemple: Il est parfaitement irresponsable de soulever un chien qui se débat sur un balcon… Je dis ça, je dis rien, mais en le tenant à bout de bras juste derrière une rambarde… je vois pas comment vous parviendriez à le rattraper s’il tombe… Si vous vous adonnez à de nouveaux apprentissages, c’est uniquement dans le respect et en suivant les règles… L’apprentissage n’a de sens que si votre boule de poils se sent investie, si elle s’amuse, si elle apprend… Par amour vos chiens feraient n’importe quoi, n’en profitez pas… Demandez-vous toujours : Est-ce que ça lui apporte quelque chose, est-ce qu’il s’amuse, est-ce qu’il a envie de faire ce jeu, est-ce qu’il est en capacité avec le temps ou directement d’y parvenir, pour ne pas le placer en situation d’échec… soyez également attentif aux signaux d’apaisement…

Confiné ok … mais pas sous-alimenté …

Nous avons abordé la question du contrôle alimentaire, pour éviter de sombrer dans une trop grande abondance; notamment, avec les récompenses. Pour ce qui est de l’alimentation, sachez que les magasins alimentaires pour animaux sont ouverts et approvisionnés, tout comme les commerces alimentaires humains et les supermarchés.

Les animaleries en ligne et les boutiques virtuelles pour animaux continuent de fonctionner, quasi normalement, cependant, certaines ont instauré, par mesure de sécurité, des jours d’expédition, ce qui pourrait rallonger les délais d’acheminement de vos commandes. Niveau livraison, Chronopost a confirmé que les livraisons seraient assurées; en revanche, les points relais sont fermés et la poste, présente, selon les régions, certains dysfonctionnements.

Comme pour vos propres réapprovisionnements, privilégiez les grandes quantités afin de limiter vos sorties; sans pour autant engendrer de pénurie, une sortie par semaine, ou tous les 10 jours, on pense solidaire… mais on limite les déplacements, les sorties, et donc de se retrouver dans les supermarchés, c’est le concept même du confinement, sortir le moins possible pour limiter au maximum les contacts entre humains et donc aplanir la courbe de progression de la pandémie afin d’éviter la saturation de notre système de santé, contraignant ainsi, les soignants à devoir faire des choix, comme c’est malheureusement le cas en Italie et désormais en France, ce que l’on qualifie de “médecine de guerre”. Témoignage ici…

Allo véto … BOBO

Durant la période de confinement, les vétérinaires travaillent toujours, cependant, certains aménagements ont été mis en place afin de prévenir les risques et de répondre aux contraintes de distanciation liées à la crise sanitaire… Que faire si votre chien tombe malade durant la période de confinement ?

RECOMMANDATIONS AUX PROPRIÉTAIRES D’ANIMAUX DANS LE CADRE DE L’ÉPIDÉMIE DE COVID-19

Les cabinets et cliniques vétérinaires ne font pas partie des établissements ayant obligation de fermeture. Bien au contraire, ils sont considérés comme une activité essentielle puisqu’ils assurent d’une part le suivi des animaux d’élevage nécessaire à l’approvisionnement alimentaire, et, d’autre part, les soins et le suivi des animaux de compagnie qui se trouvent eux-aussi confinés.

Ainsi les vétérinaires ont dû s’adapter face au virus, et chaque praticien a mis en place la meilleure solution possible pour les propriétaires d’animaux en fonction de ses moyens et des risques encourus par les propriétaires, leur personnel et eux-mêmes. Ceci explique que le fonctionnement des établissements vétérinaires se trouve parfois profondément changé : horaires d’ouverture modifiés, voire réduits, personnel restreint, voire absent pour cause de garde d’enfants, soins réservés aux urgences, renouvellement de médicaments sur rendez-vous, et surtout mise en place de mesures strictes de biosécurité.

En plus des gestes barrières, il est important de suivre certaines règles. Tout d’abord, téléphonez à votre vétérinaire qui sera le seul juge de la nécessité de votre déplacement, et qui pourra alors gérer le flux de passage dans son établissement sans compromettre la santé de tous. Ensuite, une fois sur place, respectez les consignes qui vous seront données par l’équipe soignante, et respectez les consignes de distanciation. Enfin sachez qu’aucune rupture de médicaments ou d’aliments n’est annoncée ou prévisible à ce jour. Au-delà de maintenir, autant que faire se peut, un niveau de service élevé, les vétérinaires se sont également engagés auprès des services de santé en proposant leur matériel (appareil de respiration, concentrateur d’oxygène, pousse-seringues, etc.) et en s’inscrivant dans la réserve des services de santé. Par ailleurs, leur formation en biosécurité et en santé vétérinaire publique leur permet de répondre à vos éventuelles interrogations sur les bonnes attitudes à adopter.

Alors n’hésitez pas à leur poser vos questions, elles et ils seront heureux(ses) de contribuer à votre protection, celle de votre entourage et à la leur, tout en prenant soin de vos animaux !

SOURCE

Vous pouvez donc vous rassurer, en cas d’urgence, votre boule de poils bénéficiera d’une prise en charge !

Pour les cliniques vétérinaires équipées, sachez que la téléconsultation est également possible avec Linkyvet pour les petits bobos moins inquiétants. CLIC

Une période de solidarité, nouvellement retrouvée…

Pour les personnels soignants, les personnes qui continuent à faire tourner la production, le réapprovisionnement de nos commerces, le bon fonctionnement administratif indispensable, et la collecte des déchets… mais aussi, pour les personnes qui ne peuvent sortir. Des sites de gardes et de services, c’est-à-dire, pouvant proposer une aide entre particuliers, notamment, pour sortir votre compagnon, se sont mobilisés sur internet.

Bibou qui propose une aide entre particuliers, pour la garde ou les sorties de nos compagnons. CLIC pour y accéder.

Emprunte mon Toutou qui propose également ces services, et cette aide. Clic pour y accéder.

On ne va pas se mentir, habituellement, je suis contre ce type de pratique, entre particuliers, pour les raisons évoquées, confiance, expérience, sécurité, mais durant ce climat de crise sanitaire inédit, il faut reconnaître que ces dispositifs sont en capacité de venir en aide aux personnes qui sont mobilisés en première ligne ou aux autres qui, pour des raisons de vulnérabilité, ne peuvent pas mettre le pied dehors.

Ces services peuvent également vous aider si vous tombez malade; En cas de maladie, contactez votre médecin en priorité, ne vous rendez pas sur place, appelez, en revanche, si vous présentez des signes de détresse respiratoire ou des symptômes du virus, contacter les services d’urgence. Un site permet également d’évaluer vos symptômes CLIC

Notons, qu’à votre échelle, il est parfaitement possible, de vous rendre utile dans votre quartier. En proposant votre aide aux personnes plus vulnérables pour faire des courses, sortir leur boule de poils, imprimer des attestations, prendre des nouvelles, même si ce n’est que par téléphone, les aînés, ne doivent pas se sentir isolés.

Une application “une lettre, un sourire“, permet de contribuer à rompre cet isolement, il suffit d’écrire une lettre qui sera transmise aléatoirement à un résident d’Ehpad, partout en France, vous n’écrivez pas à vos proches, vous écrirez aux personnes seules, sans famille, ou sans possibilité de contacts avec leur famille. Un geste solidaire, en deux clics… POUR PARTICIPER CLIC

Nous sommes, pour la plupart, coupés de nos familles, de nos parents, de nos grands-parents … Pour notre sécurité et pour la leur… Aussi, Névéo, vous offre deux mois gratuits afin de faire parvenir un journal à vos proches … Une surprise qui peut mettre du baume au cœur lorsque le manque les gagne. Pour cela, il vous suffit d’utiliser le code “SOUTIEN” en finalisant votre commande, durant deux mois, un journal composé de 50 photos et textes personnalisés sera envoyé au proche de votre choix.

Une autre forme de solidarité, c’est la bienveillance, … Durant cette période de confinement, les risques de violences conjugales mais aussi animales sont multipliés. Le confinement rend nerveux, les risques sont réels. Si vous entendez ou assistez à des comportements violents, envers des personnes, des enfants ou des animaux, les démarches d’intervention restent inchangées.

Pour les humains, composez-le 3919, il s’agit d’un numéro d’urgence nationale / pour les animaux, en contactant l’un de ces intervenants, voire plusieurs, et/ou la police ou la gendarmerie la plus proche. Ils sont très occupés, mais prennent toujours au sérieux les violences, en ayant conscience de la situation de dangerosité d’un confinement pour les plus vulnérables. Un article complet, qui présentent les nouvelles mesures d’aide, dispositifs mis en place durant le confinement, notamment pour signaler des violences en ligne ou le rôle “centre d’alerte” des pharmacies. CLIC

Pour les animaux…

  • 30 millions d’amis : 01 56 59 04 44
  • Association Stéphane Lamart : 01 44 75 00 47
  • Association Brigitte Bardot : 01 45 05 14 60
  • Société Protectrice des Animaux : 01 43 80 40 66 et par email enquetes@spa.asso.fr en fournissant un maximum de détails sur les faits et le lieu pour qu’une enquête puisse être ouverte, si possible avec photos ou vidéo à l’appui.

Mise à jour 05/04/2020 : Et les dangers humains… de récentes déclarations laissent à penser que porter un masque peut, finalement, s’avérer utile … ou du moins permettre de sortir sans mettre d’autres personnes en danger. Voici un article complet avec patron sur le site de santé journal des femmes CLIC. Il vous permettra d’en réaliser, version DIY en tissu, à défaut de pouvoir en acheter, car ceux-ci sont toujours difficiles à trouver, et de fait, réservés aux personnels de santé qui en ont un réel besoin pour sauver des vies !

Des bons plans pour les humains… Activités et découvertes…

J’estime avoir de la chance de vivre mon confinement avec ma boule de poils, sa présence permet de rompre le silence, de maintenir un semblant de discussion… d’interactions sociales … même si les réponses sont corporelles et non verbales, sa présence est rassurante et permet de maintenir un semblant de normalité dans ce nouveau quotidien. Voici des activités qui devraient vous aider à meubler vos journées…

Des musées à visiter gratuitement depuis chez vous CLIC / CLIC / CLIC / CLIC / CLIC/ CLIC Des livres et films gratuits CLIC / CLIC / CLIC Des ressources pédagogiques gratuites pour petits et grands CLIC / INA et sa nouvelle plateforme CLIC / Des histoires à écouter en famille CLIC / Pour les enfants CLIC Mais aussi des concerts CLIC / et de l’art en Podcasts CLIC / Des possibilités culturelles variées CLIC De nombreux artistes donnent des concerts depuis chez eux, sur leur Facebook : M, Calogero, Jean-Louis Aubert, Patrick Bruel, et bien d’autres… Des coloriages pour petits et grands ICI. Et pour conclure, un best juste ICI

Au pire, je suis certaine qu’il y a du rangement à faire “Marie Kombo…” sors de ce corps!

Durant cette période, prenez soin de vous et de vos proches, même si vous ne pouvez les voir actuellement, donnez et prenez des nouvelles.. Nos boules de poils sont, plus que jamais, nos meilleurs alliés.

Et après ? Parlons du déconfinement…

Pour les humains qui cherchent des masques en tissus, je vous propose la boutique AIRTUOZ. J’ai commandé deux masques qui sont arrivés relativement rapidement, compte tenue des péripéties de la poste; D’une superbe qualité, avec une créatrice vraiment au top ! Réalisés en double épaisseurs, lavable, et esthétiquement très créatif, ils sont vendus 15 euros pièce sur la boutique Etsy. Le port du masque est de plus en plus vivement recommandé, malheureusement, les masques “médicaux” ne sont pas disponibles dans le commerce, ainsi, cette alternative, peut s’avérer rassurante, son design apporte la bonne humeur…

Pour le déconfinement, j’ai appliqué les mêmes rituels qu’en fin de vacances, réhabituer petit à petit, Queeny à mes absences; Trois articles peuvent peut -être vous être utiles sur le blog : Humaine ne fait pas de caprices (parce que c’est aussi une transition à effectuer sur nous, humains), comment aider poilu à rester seul à la maison, comment aider poilu à ne pas avoir peur, des astuces qui fonctionnent pour notre duo; en espérant qu’elles puissent vous servir. Pour nous, pas de transition brusque, on garde des rituels “confinement”, et on a renforcé par le retour des grandes promenades, qui compense grandement mes absences, Queeny vit relativement bien ce retour à la “normal”, même si, dans notre cas, je suis toujours partiellement, à la maison, donc objectivement, par la configuration professionnelle, ce n’est qu’une reprise partielle ce qui facilite la transition. Je vais surtout essayer de multiplier les rencontres avec ses congénères, dans les prochaines jours (semaines) afin qu’elle soit moins focalisée sur moi (l’humain) et qu’elle retrouve une vie sociale plus riche … de l’importance d’avoir un ami.


Friandises Le coin des gourmands

SOOPA

20 mars 2020

#On se brosse les quenottes MiMile??

Vous connaissez déjà mon obsession pour l’hygiène bucco-dentaire de Queeny, et mon intérêt pour les dispositifs permettant de prendre soin des dents de ma boule de poils, à titre préventif, on est affublé d’un véritable arsenal … Et c’est tant mieux, la véto me signale à chaque visite que ses dents sont impeccables ! Voilà, voilà, lorsqu’il fait chaud, parfois MIMILE, il sent de la “gouille”, alors, on fait quoi??? On lui propose un KissCool ? Non…… MIMILE ne peut pas manger les KISSCOOl, par contre, on a déniché quelque chose, qui produit l’effet cool et favorise le Kiss d’une haleine fraîche, et d’une dentition entretenue…

Pour retrouver les autres articles sur la thématique bucco-dentaire CLIC et ReCLIC

Queeny ce qu’elle préfère, ce sont les dispositifs bucco-dentaires qui se mangent … On ne va pas se mentir, entre se faire brosser les dents et dévorer un snack, évidemment, elle prend le snack… D’autant que bien souvent ce sont les snacks inadaptés qui favorisent l’accumulation de la plaque dentaire, responsable du tartre ou de la mauvaise haleine…

On vous propose donc de découvrir, ce petit grignotage utile…

Un peu d’histoire: Derrière la marque Soopa se cache une ancienne toiletteuse, qui fut choquée de constater le nombre de poils atteint de problèmes tels que : obésité, diabète, démangeaisons chroniques et allergies cutanées; principalement liés à l’alimentation trop riche, trop grasse, etc. Elle-même propriétaire d’une boule de poils nommée Lily, elle a décidé de se lancer dans l’aventure, en proposant des friandises saines, naturelles, faible en calories. Forte de ses connaissances, et notamment, de l’attrait des chiens pour les fruits frais, elle s’est lancée dans la confection de produits aux ingrédients d’origine 100% naturels, hypoallergénique, et depuis, 2013 Soopa régale les poilus en proposant des friandises Vegan… et oui, aucunes matières premières dans la composition n’est d’origine animale…

J’en vois d’ici qui vont me dire, le chien c’est un carnivore, il n’est pas Vegan… On est bien d’accord, dans la gamelle, il faut de la barbaque; Queeny ne peut pas voir un canard sans l’envisager en magret, alors, oui, je comprends bien, ce que vous voulez dire… Cela étant, je ne suis pas herbivore, cependant, en été, j’apprécie les salades, ça rafraîchit, c’est léger, idem pour les glaces… Pour poilu c’est pareil, jadis, lorsqu’il avait encore la moitié du cerveau identique à celui du loup, et qu’il vivait comme Moogly, évidemment, vous lui tendiez des fruits rouges, il vous aurait bouffé la main… mais VOTRE poilu, celui qui se prélasse pattes en l’air dans le canapé, il apprécie aussi son entrée dans le 21e siècle et la découverte de nouvelles saveurs, les arbres à bâtonnets bucco-dentaire étaient très peu répandus dans les forêts Moyenâgeuse, et vous me direz, ça ne peut être pire que le morceau de fromage que votre beau-père à glisser sous la table à noël dernier… SI Si, je vous assure, le félon a osé … Bref, les friandises vegan, juste pour le plaisir, pas forcément pour se nourrir… Why not?

La gamme VEGAN pour carnivores est relativement vaste… un aperçu ?!

La marque propose donc des petites friandises naturelles, des tranches de fruits et légumes tels que : noix de coco, papaye, patate douce; et bien évidemment, des sticks dentaires..

Nous avons testé les sticks dentaires…

Saveurs banane et beurre de cacahuète, noix de coco et graines de chia;

Les avantages de ces bâtonnets à mâcher, outre le fait qu’ils favorisent une bonne hygiène bucco-dentaire, résident dans le fait qu’ils soient hypoallergéniques et sans céréales, 100% à base d’ingrédients naturels. Il incarne donc l’alternative idéale au Dentastix dont la compo est … (tousse) comment vous dire?! Vraiment pas naturelle…
Leur atout : Leur forme permet un frottement sur les dents qui aide à réduire la formation du tartre, ce qui permet à poilu de garder des dents saines et des gencives fortes.
Gros plus : Haute teneur en vitamines et minéraux, et surtout, sans blé, maïs, soja, arômes ou colorants artificiels.

Les ingrédients, alors ? Tout d’abord la noix de coco, c’est un extrait gras à haute teneur en acides saturés, vitamines E et K, et quelques minéraux parmi lesquels on retrouve le fer. Plébiscité pour son effet sur la peau et le poil, mais elle contribue aussi, à l’entretien des dents, comme pour les dentifrices humains…

Les graines de chia contiennent des acides gras oméga 3, excellent complément pour la santé de poilu, notamment le cœur, riches en calcium, magnésium, phosphore (tient comme dans nos dentifrices), potassium, et d’autres compléments, qui sont entre autres, antioxydants. Les bananes, véritable probiotique naturel, elle est riche en potassium qui contribue à renforcer les os et permet une meilleure absorption du calcium. Elle renforce également les vaisseaux sanguins et tonifie les muscles. On peut aussi y trouver de la vitamine C pour le système immunitaire, qui stabilise églament la tension artérielle, et B6 connue pour sa fonction anti-inflammatoire qui favorise la prévention des maladies cardiovasculaires, mais qui peut aussi réguler le fonctionnement des globules rouges.

Beurre de cacahuète, l’humaine aussi, adore ça… Les cacahuètes sont riches en acides gras naturels et en antioxydants, comme les oméga 3 et les oméga 9, qui aident à prévenir les dommages cellulaires et les problèmes cardiovasculaires. Elles contiennent aussi des vitamines E, B, de l’acide folique, des minéraux des nutriments essentiels pour renforcer le système immunitaire, et la musculature.

Vous l’aurez compris, le bâtonnet dentaire Vegan, il n’est pas mal composé du tout, aussi bien pour les dents que pour la bonne santé générale de nos boules de poils…

Mon avis? Découverte génial, ça permet de compléter les dispositifs “SOS.MIMILE” que nous avions déjà à la maison, la miss adore ces friandises, et je les trouve parfaitement adaptées à l’entretien de ses petites quenottes … Gros plus, la possibilité de lui fournir des compléments alimentaires dans une friandise, de varier les saveurs, de proposer du naturel pour nettoyer et entretenir les gencives et les dents, j’adhère vraiment au concept VEGANDental …

Où acheter ? Les bâtonnets sont vendus en boîte de 4 sticks dentaires, 5.95 euros sur la boutique officielle Inooko; Vous pourrez choisir votre saveur parmi les suivantes: Noix de coco et graine de chia, banane et beurre de cacahuète, carotte et citrouille, chou kale et pomme, cranberry et patate douce; Vous pourrez également tester les petites friandises qui sont proposées dans les mêmes saveurs que les sticks dentaires, et les tranches de fruits et légumes… Sur la boutique d’Inooko, on trouve absolument tout !!

Les liens utiles : Le site officiel de la marque / L’Instagram / le Facebook

Pour Inooko : L’article boudoir / le premier test / Le Facebook / Le site officiel / L‘Instagram / L’article sur la collection 2017./ La collection 2018.

Dog's Mom Life Lifestyle/ Inspiration On bouquine ?

Névéo, le journal familial

17 mars 2020

#Garder le lien…

Partager ses moments de bonheur…

J’ai été contactée par la Team Névéo afin de tester le journal familial; Pour être honnête, j’ai tout de suite été très emballée par l’idée; Vous allez vite comprendre pourquoi…

Le journal familial de Névéo, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un journal, format A4, en papier d’excellente qualité, que vous allez concevoir entièrement depuis l’application Névéo, à l’aide de votre téléphone portable; Intuitif et simple, vous n’avez pas à vous soucier de la mise en page. Il suffit de sélectionner les photos depuis la galerie de votre téléphone ou depuis votre compte Instagram; en y ajoutant un texte personnalisé. Tous les mois, votre journal sera édité et envoyé au(x) proche(s) de votre choix, ou à vous, si vous souhaitez vous fabriquer des souvenirs.

Névéo, le journal familial, pour qui ? Pourquoi? J’ai adoré le concept, en pensant à mon grand-père, amoureux de chiens, il a vécu en leur compagnie toute sa vie; avec l’âge, il n’était plus question pour lui d’en reprendre un, physiquement, ça n’était plus possible; Il adore Queeny, mais ne parvient pas à suivre ses aventures sur les réseaux sociaux, les smartphones ne lui sont pas familiers, … la distance qui nous sépare étant conséquente, c’est un excellent moyen, pour moi, de lui faire un clin d’œil tous les mois… en lui permettant de suivre notre quotidien et d’en garder une trace. L’option récupération de contenu depuis mon compte Instagram me convient parfaitement… Cela me permet de sélectionner des photos récentes….

Concrètement, comment cela fonctionne ?

Tout d’abord, il faut télécharger l’application Névéo sur GooglePlay ou AppStore;

Après avoir téléchargé l’application, il vous faudra créer votre profil d’utilisateur.

Pour ce faire, il vous faudra renseigner : votre nom, prénom, adresse, langue; et choisir une photo de profil. Vous pourrez également donner un titre à votre journal…

Lorsque votre profil est terminé, il vous faut démarrer un journal, en choisissant le destinataire, ensuite, vous pouvez commencer à télécharger vos photos…

Vous pouvez ajouter les photos depuis la galerie de votre téléphone, mais aussi depuis Instagram, Facebook ou encore google.

Le téléchargement peut prendre du temps, pour l’album, qu’il me fallait constitué, composé de 50 photos, cela a duré 20 minutes, notons, que c’est variable selon la qualité de votre connexion internet. Lorsque la limite, de votre formule est atteinte, un encadré rouge vous en informe.

Ensuite, vous pouvez améliorer la qualité de vos photos et ajouter un texte personnalisé de 150 caractères, pour chacune d’entre elles.

Seul ou en famille…. Il vous est proposé d’inviter des contributeurs; ainsi, plusieurs membres de la famille peuvent œuvrer collectivement à la réalisation du journal qui sera envoyé à votre “proche” commun… D’où, pour les mariages, naissances, baptêmes, diplômes, … Ce journal peut parfaitement constituer un cadeau surprise, original et créatif, il ne se limite donc pas à l’usage familial.

L’album doit être réalisé dans le mois, un compteur vous indique le nombre de jours restants; le dernier jour du mois, votre journal est clôturé, il sera mis en page afin de vous être expédié à vous, ou à votre proche, la semaine suivante.

Comment est née cette idée prodigieuse ? C’est l’histoire de Simon, Vincent et Jérôme..

“Nous venions d’horizons très différents, mais nous avons tous les 3 fait le même constat : nous nous laissons prendre par nos boulots et nos occupations et nous ne prenons pas assez de temps pour partager les moments importants de nos vies avec nos proches. L’idée d’une solution simple pour envoyer des photos à nos parents et nos grands-parents nous a réunis. Nous avons donc imaginé et conçu Neveo comme un moyen de pouvoir facilement recréer les albums photo de nos enfances. Nous sommes passionnés par notre projet, et nous espérons qu’il permettra à de nombreuses familles de renouer le contact aux travers de photos.”

Deux formules sont proposées, le journal est envoyé mensuellement, vous pouvez interrompre votre abonnement à tout moment; la formule 50 photos, tarifée 9.99 euros, et la formule 180 photos à 19.99 euros. Les gros plus sont la mise en page automatique et la possibilité d’expédition dans le monde entier, je pense notamment aux expatriés, aux étudiants en Erasmus ou aux pensionnés qui vivent à l’étranger;

Une démo ????

Caractéristiques du journal : Format A4, 135 grammes, une mise en page de 3 photos par page, une description permettant jusqu’à 150 caractères, composition automatique.

Le résultat en images….

Mon avis ? Conquise par le concept et très satisfaite par la qualité du journal; ils sont arrivés à la maison, car je voulais produire des visuels pour l’article avant de les envoyer à mon grand-père, vraiment super ! Gros plus, pas de perte au niveau du rendu visuel des clichés, la mise en page est soignée et cohérente; un plaisir de redécouvrir ces moments de bonheur avec ma boule de poils.

Vous voulez une bonne nouvelle ? Votre premier journal est actuellement à 0.99 euros…

Les liens utiles : Le site officiel / L’Instagram / Le Facebook / Télécharger l’application GooglePlay / Télécharger l’application AppStore.

On bouquine ?

Petit curieux, le chien…

11 mars 2020

N’aura bientôt plus de secrets pour toi!

#PETITDHOMME

Et si petit d’homme était passionné de poilus, et si petit d’homme posait une multitude de questions à chaque fois qu’il croise une boule de poils? Et si petit d’homme rêvait d’avoir un chien, et si petit d’homme, en avait déjà un, mais souhaite devenir un expert, et en petit d’homme germait la fibre d’un futur vétérinaire, comportementaliste, etc… ? On le sait, les enfants, en règle générale, et exception faite d’une éducation contraire reçue à la maison, ou d’une mauvaise expérience avec un quadrupède, adorent les chiens… La curiosité n’est pas forcément un vilain défaut, lorsqu’elle est à l’origine d’une démarche de recherches, d’approfondissement, elle peut s’avérer instructive… et c’est justement ce que je vous propose de découvrir aujourd’hui, un livre à placer dans la série documentaire, abordant le chien et réservé à vos petits hommes.

Virginie Jobé-Truffer, le chien, collection P’tit curieux, aux éditions la grenouille, février 2020, 48 pages, format 16,5 x 22 cm, en français.

Présentation de l’éditeur : “Une collection pour découvrir les animaux au cœur de leur environnement. Un documentaire animalier sous forme de focus sur un animal. L’essentiel des connaissances sur les particularités, le mode de vie, l’alimentation, la reproduction et les différentes espèces dans le monde. Des anecdotes et des chiffres insolites. Un portrait complet très richement illustré de plus de 100 photographies. Une collection pour éveiller la curiosité et apprendre en s’amusant.” Recommandé pour les petits d’homme de 7 ans et +

Les éditions grenouille, l’incontournable CLIC des parents qui veulent insuffler à petit d’homme la connaissance du Monde, au-delà de l’attrait de la lecture … Notamment par la série des livres-jeux.

Editeur de livres pour enfants, les éditions Grenouille s’adressent aux tout-petits, aux petits et aux un peu plus grands. Généraliste avec nos livres d’activités, nos livres-jeux, nos albums et nos livres d’éveil, nous sommes également un éditeur jeunesse spécialisé dans la nature et les animaux. Nous réalisons des livres documentaires inédits sur les animaux sauvages et domestiques, le vent, l’eau, la terre, la mer, les plantes, les forêts et mille sujets qui éveillent à la sauvegarde de la planète. Nos livres sont faits pour s’amuser, découvrir, comprendre et rêver. La logistique des Editions Grenouille est assurée par Cartothèque-logistique : toutes les informations, solutions de stockage et entrepôt directement sur le site cartotheque-logistique.comSource.

Au sujet d’ l’Auteure : Virginie Jobé-Truffer est journaliste et auteure de littérature pour jeunesse, diplômée de l’université de Lausanne. Pour un aperçu des autres livres rédigés par Virginie Jobé-Truffer CLIC

Décortiquons l’ouvrage;

Le livre est structuré en 6 parties, réparties en 48 pages.

Chien, qui es-tu ? Cette partie introduit le chien, de ses origines, à ses caractéristiques physionomiques générales, l’alimentation, l’instinct, la domestication, le chien dans l’histoire et dans la culture “populaire” allant de la mythologie, en passant par les films, et la première chienne envoyée dans l’espace.

Un compagnon génial : Les sens sont détaillés, l’audition, l’odorat, le flair, le rôle de la queue, l’aboiement, un aperçu qui peut donner des clés pour mieux comprendre le langage corporel de nos boules de poils.

Dix groupes et des centaines de races : Informations sur la FCI, et la SCC, ainsi que le répertoire des chiens de race LOF, le passeport, avant d’en arriver à une présentation des 10 groupes de chiens, chaque présentation de groupe intègre des exemples.

Chien, comment vis-tu ? Le chien travaille, à la chasse, chiens d’assistance et de thérapie, chien de garde, chiens d’intervention, de troupeaux, chiens de traîneau, chien truffier, le sport avec son chien.

Ses histoires de famille : La reproduction, la grossesse, la naissance, l’arrivée des petits, la prise en charge de maman chien, le passage à l’alimentation croquettes, les premiers pas vers l’indépendance, …

Des chiens sauvages dans le monde : Quatre pages qui permettent à petit d’homme de découvrir la grande famille des canidés, par exemple, sont abordés: Le chien viverrin, le dingo, le chien des bois, etc..

Bonus : les têtes de chien qui correspondent à des encadrés “Le sais-tu?” qui apportent une information concrète, relatent une anecdote, porteurs d’un contenu informatif riche, attrayant, suscitant l’apprentissage ludique chez l’enfant. Le livre est parsemé de superbes photographies, la mise en page est dynamique et ludique.

Mon avis ? Je le recommande pour les petits curieux, le vocabulaire est abordable pour les enfants, les notions sont intéressantes et pertinentes dans l’approche instructive du chien. Si petit d’homme souhaite partager la vie d’un quadrupède, ou la partage déjà, il est intéressant qu’il en apprenne davantage sur son (futur) compagnon; Attention, cependant il ne s’agit pas d’un guide du quotidien de type, “comment vivre avec SON chien”, c’est-à-dire qu’il n’aborde pas l’éducation, la santé, le toilettage, le budget, les accessoires nécessaires,… ; il ne s’agit pas non plus d’un ouvrage préventif, ou engagé sur la cause animale, l’abandon, l’adoption, les croisés, la responsabilisation, les gestes et attitudes à adopter en présence d’un chien, n’y sont pas traités concrètement, ces éléments sont ceux qu’il vous faudra pédagogiquement aborder en parallèle à la prise de connaissance des contenus par petit d’homme. Il s’agit vraiment d’une petite encyclopédie des notions élémentaires de base sur le chien, c’est un ouvrage découverte, allant de l’historique, aux caractéristiques physiques, en passant par les particularités ou l’évolution de ses us et coutumes, avec une grande place données aux races, aux groupes de chiens, aux activités “professionnelles” qu’ils peuvent mener. De fait, je le trouve instructif et attractif, il peut également être un excellent outil pour aider petit d’homme à renouer avec la lecture, l’attrait des chiens pouvant s’avérer une excellente motivation. C’est un livre qui permettra à petit d’homme de se documenter et d’entrer dans l’univers du chien, pour approfondir par la suite, sur d’autres contenus plus ciblés selon ses centres d’intérêt, justement, décelé par le présent ouvrage, exemple, affinité avec une race plus qu’une autre, avec une occupation menée par certains chiens, etc… En ce sens, c’est donc un premier livre très bien structuré pour une plongée dans l’univers canin.

Où acheter ? Sur le site officiel des éditions Grenouille, vendu, 9.90 euros. Pour les abonnés Fnac qui préfèrent l’enlèvement en magasin, ou qui cumulent des points, il est vendu au même prix à l’expédition ou 9.40 euros avec le retrait en magasin. Pour ceux qui reversent à des associations par leurs achats Amazon, il y est vendu 9.90 euros.

Et bien évidemment, chez vos libraires de proximité, sur commande.

L’auteure propose également le livre CHAT, dans la collection petit curieux, vendu 9.90 euros également.

D’autres ouvrages disponibles dans la même collection… Le chat, le cheval, les chouettes et hiboux, le renard, le hérisson, les animaux de montagne, etcDans d’autres collections, vous pourrez également retrouver les abeilles, histoire d’œufs, exploration de la terre, les oiseaux, ABC des animaux, mais également, ABC du jardin,… Il y a beaucoup de pépites sur le site à découvrir ICI qui peuvent contribuer à constituer une belle bibliothèque à votre progéniture pour une meilleure compréhension du vivant, et un développement cognitif structuré du monde qui l’entoure, à commencer par la nature.

Pour compléter la collection de petit d’homme, un autre ouvrage : Mon carnet de découverte, les chiens par Corinne Beutry et Amandine Gardie, vendu 9.90 euros également également édité par les éditions grenouille CLIC. D’autres livres sur la thématique chien ICI

Les liens utiles : Le site des éditions Grenouille / Le Facebook / L’Instagram / Le Facebook de l’auteure pour suivre son actualité.

D’autres articles sur la thématiques Petit d’homme et poilu ICI.

Les passionnés My Queen et les associations Pour doglovers Only

Pets & Wild

8 mars 2020

#Actualité

2020 PetsLovers

Du nouveau sur les réseaux sociaux; Mercredi 4 mars dernier, était lancé, le nouveau média Pets & Wild par une présentation très engagée de l’équipe rédactionnelle afin de marquer le départ de cette nouvelle grande aventure;

Un lancement intimiste et convivial;

“Pets&Wild c’est un nouveau média d’information qui parle des animaux, de tous les animaux ! De compagnie ou sauvages, des mignons, des moches, de ceux qui nous fascinent, de ceux qui nous font peur… C’est vrai, on a beau les aimer, certains on quand même parfois de drôles de tronches !
Pets&Wild c’est un média 100% digital. Pas la peine de chercher un groupe de presse derrière nous, c’est juste moi et quelques amis, que je remercie d’ailleurs parce qu’on se lance dans une sacrée aventure… On parlera de tout, de belles histoires, de ceux qui s’engagent pour la cause animale, de sauvetages, d’espèces menacées, on aidera aussi ceux qui se sentent débordés par leur chien, leur chat, leur poisson rouge, et puis on rigolera ensemble de leurs facéties.
On va surtout s’émerveiller de la beauté du monde animal. J’ai l’intime conviction qu’il faut agir maintenant, que la préservation du monde animal dans toute sa diversité est l’affaire de tous mais qu’elle passe obligatoirement par une première phase qui est la découverte sa beauté et de sa diversité. Beaucoup d’entre vous me suivent depuis des années grâce notamment à mes chroniques sur Télématin, ou aux émissions de radio que j’ai la chance d’animer, aujourd’hui sur Sud radio, autrefois sur Europe 1, certains m’ont accompagnée dans mon engagement à la SPA… J’espère que vous serez nombreux à suivre Pets & Wild. Partagez ! Faites nous connaitre ! Suivre Pets.and.Wild, c’est un acte militant, un acte engagé en faveur de la cause animale, mais toujours positif !”

Source: Natacha Harry pour Pets & Wild.

Un média novateur;

Un nouveau média, 100% numérique, 100% gratuit et surtout, 100% dans l’ère du temps; le souci écologique omniprésent semble traduire ce choix, à savoir, un support 100% Instagrammable.

L’impact visuel est allié à la force rédactionnelle, d’un contenu simple, condensé mais efficace; allant droit à l’essentiel sur des thématiques contemporaines, des préoccupations réelles; parmi les premières publications furent abordées des problématiques telles que : Qui est à l’origine du Covid-19 qui paralyse la planète ? C’est quoi un pangolin ? Le gorille victime des virus humains !

Un concept simple; une thématique permettant de soulever une problématique, qui trouve réponse dans un argumentaire illustré, complet, étayer de données quantitatives, qualitatives, mais surtout, de clarifications scientifiques; Une explication accessible à tous, pour en apprendre davantage sur ces phénomènes de sociétés animales, ou d’actualité humaine. Une fenêtre ouverte sur l’engagement “humaniste”.

D’où l’apparition des publications ACTS FOR PETS  qui proposent de découvrir des associations, ou des actions concrètes afin d’oeuvrer en faveur de la cause animale, au sens le plus large du terme. Informations, prévention, sensibilisation, sur la faune sauvage, sur nos compagnons “domestiques”, sur les acteurs de la cause animale. Bref, un contenu extrêmement vaste, décrypté avec clairvoyance et expertise, en un rendu condensé certes, support oblige, mais pouvant s’apparenter à une production encyclopédique.

En coulisses; vous pourrez retrouver des femmes engagées, professionnelles du monde animalier, passionnées, telles que Natacha Harry, Carine Célibert, ou plus récemment, l’illustratrice Isabelle Fregevu; Nul doute que d’autres rejoindront cette aventure;

Pour suivre Pets & Wild, être informés de l’essentiel du monde animalier, local, national, et international; Il suffit de s’abonner au compte Instagram en cliquant ICI.

Vous aimez les animaux ? L’amour passe également par la connaissance de l’Autre, la compréhension de cet être différent et semblable, qu’est le vivant “pas comme moi”. Cet apprentissage de l’Autre s’accompagne de connaissances langagières, et ce quelle qu’en soit la nature, pour communiquer efficacement avec lui ou à son sujet… Pets & Wild vous permettra d’entrevoir et comprendre le monde afin d’y trouver votre place, pour y œuvrer avec passion, à votre échelle…

Friandises Le coin des gourmands

Coco Bone

7 mars 2020

#Nouveauté Gourmande

Aston’s Cookies…

Vous connaissiez déjà le mixe, de saveurs, succulent P’ti Bone, et le délectable Puppy bone… Voici venu, le dernier né, de la famille BONE, prénommé COCO… Tout aussi, délicieux…

VEGAN… Le biscuit est réalisé à 100% sans le moindre composant d’origine animale…

Composition: farine de blé, margarine végétale, lait de coco 12% (noix de coco 80%, eau), poudre de noix de coco 9%, poudre de caroube, sirop d’agave, bicarbonate de sodium.

Il ressemble à ses parents et à son petit frère… par sa forme en petit os de 3 grammes, il s’agit donc du même gabarit que le puppy bone; c’est donc un format idéal pour les récompenses, l’éducation ou encore, les jeux d’occupation.

Comme le reste de sa famille, il est confectionné artisanalement à partir d’ingrédients premium, agréés alimentation humaine et tous issus de l’agriculture biologique. Saupoudré d’un amour inconditionnel des boules de poils, avant cuisson…

Des ingrédients sélectionnés pour leurs hautes qualités digestives, permettant à ce petit crush d’être destiné à tous… même les poilus plus sensibles ou sujets aux allergies.

La noix de coco est riche en acide laurique, un acide gras dont le corps est capable d’absorber les molécules entièrement, en les utilisant comme source directe d’énergie. L’acide laurique possède des propriétés anti-inflammatoires majeures. Les anti-oxydants, abondants dans la noix de coco, sont d’excellents stimulants du système immunitaire.

La caroube n’a que des qualités également! Extrêmement riche en vitamines, en minéraux, en fibres, en polyphénols, en antioxydants, en phosphore et en calcium, elle est bonne pour la digestion et l’élimination des déchets dans le corps, bonne aussi pour les os et pour toutes les petites cellules ! Un plus d’être anti-allergène, elle ne contient pas de théobromine et sa saveur est très proche de celle du chocolat !

Aston’s cookies gage de confiance : Les produits sont tous exempts de conservateurs et additifs. Vous n’y trouverez que des ingrédients simples et sains. Pour une conservation optimum de texture et de saveur, les friandises Aston’s cookies sont conditionnées en sachets hermétiques et en boîtes carton. À conserver au frais et au sec.

Mon avis ? Queeny a directement accroché avec cette nouvelle saveur, au point de bouder les autres, côté humaine, parce qu’évidemment, je goûte … et j’adore… Le goût coco est vraiment très subtile, il survient en un second temps, vous serez d’abord envahis par la délicatesse du croquant, avant d’être assiégés par la douceur du coco, en arrière bouche. Un biscuit qui se laisse donc déguster en tête à truffe; cela n’engage que moi, mais il est irrévocablement mon favori dans la gamme complète d’Aston’s Cookies, détrônant Miss Gingerbread, la bousculant en seconde place; il est sur le sommet du podium à la maison.

Ceci est un message de prévention gustative: Il est très très addictif… dés que j’en donne un à Queeny, c’est plus fort que moi, il m’en faut un également… Après ça devient difficile de s’arrêter… Soyez prudents, votre boule de poils risque de vous toiser du coin de l’œil… Pensez à partager, initialement, ce sont les siens…

Où acheter ? Le paquet de 150 grammes, Coco Bone est vendu 7.50 euros, sur le site officiel

Les liens utiles : Le site officiel / Le Facebook / L’Instagram / Les autres articles sur les produits de la marque Aston’s Cookies.

BadTime Dog's Mom Life Les dangers Les indispensables du Train-Train

Éducateur, coach, comportementaliste, on s’y perd… Des clés pour s’y retrouver !

6 mars 2020

#Collaboration

Vous êtes nombreux à me contacter afin de relater vos mauvaises expériences, ou encore, pour me poser des questions lorsque vous cherchez un éducateur canin; J’ai toujours été claire sur le fait, que je ne suis ni comportementaliste, ni éducatrice, et que les articles rédigés sur le blog ne témoignent que de mon vécu avec Queeny, il s’agit de conseils issus de notre propre expérience. Cependant, je vous recommande fréquemment de vous tourner vers un professionnel lorsque la situation vous échappe, ou lorsqu’une aide semble nécessaire pour améliorer le quotidien de votre boule de poils, ou tout simplement, la cohabitation avec celle-ci.

Quand se tourner vers un professionnel ?

Pour l’éducation du chiot, la rééducation du chien adulte au moment de son adoption, ou à l’âge adulte, à l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille, lors d’un déménagement, suite à un traumatisme, par exemple: attaque par un congénère, perte de son compagnon de toujours; mais aussi, pour remédier à des troubles du comportement, qui génèrent mal être chez votre boule de poils, complication au sein du foyer, ou encore, conflits avec les voisins. Les motifs de consultation sont multiples; mon chien aboie, mord, détruit, il ne supporte pas le nouvel arrivé, il tire en laisse, il fait un burn-out, il est fugueur, il tente de s’échapper du jardin dès que nous avons le dos tourné, il fait des trous, arrache le papier peint, il vole, se soulage dans la maison, ne supporte pas les congénères, ou encore, les chats, il grogne sur les enfants, …

Tant de problématiques comportementales qui relèvent bien souvent, d’un problème de compréhension entre vous et votre chien, un professionnel vous viendra en aide, tout d’abord, parce qu’il est en capacité de poser un regard extérieur et objectif, sans l’affect qui caractérise votre relation, ce qui permettra à son expertise de la situation d’être la plus adaptée possible à votre cas, prenant en compte toute la complexité des paramètres relevant de votre mode de vie, vos caractères respectifs, les configurations spécifiques de votre habitation, ou encore, de votre organisation logistique, vos habitudes à l’intérieur mais aussi à l’extérieur, etc… ; Ce n’est pas intentionnel, mais parfois, nous sommes à l’origine des problèmes de nos poilus… par nos propres comportements ! Le professionnel pourra porter un regard bienveillant mais franc et lucide sur la situation ! Les ouvrages éducatifs sont généralisant, et de fait, il ne porte pas toujours de solutions à vos problématiques particulières.

Se pose alors la grande question “Vers qui se tourner ?” Un coach, un éducateur, un comportementaliste… Finalement, c’est quoi la différence ? Comment choisir, dans cet univers ultra connecté ou les offres fussent ? Quelles sont les critères permettant de certifier que nous sommes bel et bien face à un professionnel, et non, un autodidacte aux résultats hypothétiquement peu fiables ?

Afin d’accéder le plus efficacement possible à votre demande d’information, et surtout, de vous apporter des réponses concises, je me suis tournée vers deux professionnels de l’univers canins, deux personnes que j’apprécie énormément pour leur professionnalisme et leur gentillesse, deux accoutumés des problématiques comportementales qui ont placé leur expérience et leur compétence aux services de vos questionnements, afin de produire un décryptage simple par lequel, nous l’espérons, vos questions trouveront réponses.

SOSPETS & CO.

Vous livre des clés, pour aborder sereinement votre quête du professionnel le plus adapté possible à vos besoins … Entendons, celui qui sera le plus à même de vous venir en aide !

Aujourd’hui, nous constatons beaucoup de polémiques vis à vis des ‘éducateurs’ /comportementalistes / coachs /conseils en comportement et des méthodes d’éducation, conseil en relation homme/chien….

Les propriétaires s’y perdent et ne savent pas comment se dépatouiller de tout cela. Et c’est bien normal.

Gardez en tête que : quel que soit le titre que la personne se donne, tous font à peu près la même chose : éduquer ou rééduquer un chien.Par contre, il faut savoir que le seul diplôme reconnu par l’état est le BP d’éducateur canin. Seul diplôme qui permet de se targuer d’être Educateur canin et de revendiquer ce titre. A savoir que peu de BP prônent l’éducation positive. Mais il y en a !
Un comportementaliste est vétérinaire et a passé des diplômes complémentaires sur le comportement. Je sais, beaucoup de professionnels se disent ‘Comportementalistes’ sans être vétérinaires. Normalement, ce titre est réservé aux vétérinaires. On pourra dire qu’il s’est vulgarisé

Nous allons tenter de vous expliquer le plus simplement possible les différents courants ainsi que ce que vous pouvez en attendre.

Libre à vous d’éduquer votre chien avec la méthode qui vous convient.

2 méthodes principales existent

1/ La méthode traditionnelle dite coercitive :

C’est une méthode qui est fondée sur la domination de l’homme sur l’animal et sur de nombreux interdits afin de canaliser le chien et qu’il ne prenne pas la place de l’humain dans la hiérarchie.

Ainsi, vous entendrez des conseils du type : le chien doit manger après vous, il passe après vous par la porte, il ne doit pas dormir avec vous sous peine que vous soyez débordé, bébé il faut le mettre sur le dos et le maintenir par la peau du coup, en cas d’accident de pipi ou caca dans la maison, lui mettre le nez dedans et lui dire NON.

La marche en laisse est gérée de manière assez brutale : lorsque le chien tire, on le rappelle à l’ordre en tirant un grand coup sec sur la laisse. En promenade, on travaille le rappel avec une chainette dans la main ou une cannette remplie de petit cailloux. Si le chien n’obéit pas de suite, il prend la chainette au mieux à côté de lui eu pire, sur la tête. Le but étant de lui rappeler que l’on est là.

Qu’en pensons-nous aujourd’hui ?

Nous avons appris, grâce au DE Relation Homme-Chien de l’Ecole vétérinaire de Maison Alfort (que nous avons fait) et à coup de résultats d’études scientifiques que la dominance n’existe pas en tant que telle. Ah bon ? Mais alors, un chien ne peut pas nous dominer ? Ah bah, si elle n’existe pas entre les chiens eux-mêmes, elle existe entre moins entre 2 espèces différentes.

 Il y a des chiens qui ont beaucoup de caractère, d’autres qui sont réactifs à certaines choses, d’autres qui sont très craintifs, ….. cela n’en fait pas des dominants et des soumis.

Cela étant posé : Réfléchissons aux conseils que l’on entend dans cette méthode juste avec du GBS (gros bon sens) :

• Le chien doit manger après vous : Si un chien a faim et que l’on mange à côté de lui, que va t il se passer ? Il va probablement nous casser les pieds. Alors que si nous le faisons manger avant ou en même temps que nous, il sera plus zen et plus attentif à nos demandes envers lui

• Il doit passer la porte après vous : Là, j’avoue, je n’ai jamais bien compris cette technique à part le fait qu’il soit toujours derrière, donc après le chef

• Il ne doit pas dormir avec vous : Si on prend un animal à la maison, nous sommes d’accord pour dire que cela nous fait plaisir . Pourquoi le chien n’aurait pas le droit de dormir avec nous si nous en avons envie ? Il n’y a aucune raison qui justifie cette interdiction outre des problèmes d’hygiène mais avouez que c’est bien sympa d’avoir une boule de poils collée.

• Le mettre sur le dos et le prendre par le coup comme le ferait sa mère : 1/ la mère ne fait pas cela. Lorsqu’elle le prend par le coup, c’est pour le déplacer, pas pour le gronder. Elle ne le met pas non plus sur le dos. Elle le maintien au sol jusqu’à ce qu’il se calme (les 4 pattes sont au sol)

• Lui mettre le nez dans son pipi ou autre et lui dire NON : Si vous faites cela, vous retardez la propreté de votre chien. En effet, vous accordez de l’attention à ce qu’il vient de faire même si c’est négatif sans lui montrer le bon comportement.

• Tirer sur la laisse : Ca fait mal au chien, peut avoir des conséquences irréversibles et là encore, on n’apprend pas le bon comportement au chien

• Le rappel : C’est une méthode qui peut fonctionner, c’est vrai mais pour les chiens les plus sensibles, il s’éloignera encore plus pour que vous ne puissiez pas l’atteindre et je ne vous parle pas de l’absence de confiance en vous qui va en découler.

1bis / Une autre technique est beaucoup utilisée qui est une méthode issue de la première : C’est ce que l’on appelle le ‘tradi bonbon’.

Par exemple, le chien fait un mauvais comportement – il est puni (souvent avec violence verbale ou physique) : il arrête le mauvais comportement – on le récompense. Hum, pas très logique et les chiens ne s’y retrouvent pas.

Alors, oui, on peut obtenir des résultats avec ces méthodes. C’est exact. Mais quelle relation souhaite t on avoir avec notre chien ? Une relation fondée sur la terreur ou la confiance mutuelle ?

2/ La méthode positive / collaborative / Bienveillante :

La méthode consiste à se concentrer avant tout sur ce que le chien fait bien et le récompenser pour cela. Soit à la voix soit avec des friandises ou du jeu. L’idée est de montrer au chien le bon comportement à avoir et de renforcer ce dernier. Il n’est pas ici question de le laisser faire n’importe quoi ni de lui donner des friandises toute sa vie.

Pas de notion de dominance ou de soumission dans ces techniques ni dans la vision de la relation entre chiens ou chien-humain

Ainsi, le bien-être du chien est privilégié et à terme la relation homme-chien

Je ne vais pas ici vous développer toutes les techniques de la méthode positive car elles sont nombreuses et peuvent changer selon le chien et le propriétaire. Mais vous voyez bien maintenant les différentes fondamentales

Juste à titre d’exemple, la propreté : Le chien doit sortir toute les 1h30, après la sieste, le repas ou un moment de jeu. Si un pipi ou un caca est fait dehors, on s’extasie ‘C’est super mon loulou…. Génial !’ avec la voix la plus enjouée possible qui part dans les aigus. C’est ce qu’on appelle le baby talk et les chiens adorent ça. Si il y a un accident à la maison, on ne dit rien. On prend le chien dans les bras et on va dehors avec lui.

Le méthode ‘Positive’ peut prendre plus de temps à intégrer par le chien mais elle est pérenne parce que l’on fait comprendre au chien le bon comportement à avoir et renforce les liens avec les propriétaires

Dans l’éducation canine, il est essentiel tout d’abord que vous soyez en accord avec la méthode que va utiliser le professionnel et que vous la compreniez. Que toute la famille l’adopte sous peine de perturber le chien et qu’il ne comprenne plus ce que l’on attend de lui.

De plus, il est essentiel de très bien s’entendre avec le professionnel avec qui vous allez travailler. Il va vous expliquer, mon montrer, vous transmettre mais c’est A VOUS d’éduquer votre chien. Si vous ne travaillez que dans les séances, cela NE SERT A RIEN. C’est de l’argent jeté par la fenêtre. Vous devez travailler entre chaque cours et après.

Pour ma part, la relation avec le professionnel est plus que primordiale car il va devoir vous comprendre et détecter si il existe des problèmes relationnels avec votre animal . Si il y a des problèmes et que ces derniers ne sont pas résolus, vous ne pourrez pas travailler correctement avec votre chien. Souvent, les ‘positifs’ sont excellents avec les chiens mais oublient l’humain qu’il y a à côté. Ainsi, c’est à vous de discuter avec le professionnel pour comprendre s’il est un peu psychologue ou si le chien est sa priorité

Ainsi, lorsque vous chercher une aide pour votre chien : que ce soit pour l’éduquer, pour un problème de comportement que vous n’arrivez pas à gérer ou autre, voici les choses à vérifier avant tout :

1/ Est il diplomé de quelque chose ? Ou a t il été formé ? (vérifier et regarder en quoi consiste ces formations). Pour nous, les personnes qui ont été formées à L’ENVA, au centre du bien-être animal, le centre Animalin de Catherine Collignon, Vox Animae , Animal University sont des personnes qui sont bien formées et qui ont les outils pour bien travailler.

2/ A t il son CCAD (ou les autres noms donnés récemment) ACACED : OBLIGATOIRE et est-il déclaré ?

3/ A t il une assurance ?

4/ Quel est la méthode éducative qu’il utilise ? Vous devriez comprendre en lui posant des questions et selon ses formations. Vous avez le droit de préférer la méthode traditionnelle mais soyez en informé au préalable;

5/ Vous comprend- il et s’adapte t il a vos attentes et besoins ou suit-il un process unique ? Acheter des forfaits de 10 cours n’est pas une bonne idée. D’abord parce qu’on ne sait jamais à l’avance si ces séances vont nous satisfaire (vous avez le droit de vous tromper d’éducateur), 3 séances peuvent suffire si vous travaillez bien entre les séances, parfois, il en faut 15. Vous pouvez aussi abandonner après 5 séances (cela arrive très souvent)…. Bref, une fois que vous avez payé le forfait, c’est trop tard. Pas de remboursement possible (à part quelques personnes très très honnêtes).

Éduquer un chien n’est pas compliqué. C’est plus difficile de bien faire comprendre aux propriétaires.

Chacun de nous a ses priorités et ses limites. C’est à vous de définir en famille ce que le chien aura le droit de faire ou pas et de vous y tenir : monter sur le canapé, dormir avec vous……. La famille doit rester cohérente

A mon sens, les commandes les plus importantes dans l’éducation sont :

  • Que le chien sache s’asseoir sur commande (quand c’est possible, selon la race)
  • Le rappel
  • Le STOP
  • La marche en laisse sans tirer
  • Le ‘A ta place’ (le chien doit aller dans son panier et y rester)
  • Le lâche

Dans notre application SOS PETS & Co, ne sont référencées que des personnes qui travaillent en positif dans le respect et le bien-être de l’animal et de son propriétaire.

Elles sont toutes déclarées, ont leur CCAD/ACCACED….,ont signées notre charte (disponible sur notre site internet), sont issues de formation que nous validons ou sont inscrites au MFEC (Mouvement Français des éducateurs canins). Lorsque les personnes nous contactent et ne sont pas issues de ces formations, nous avons un entretien téléphonique pendant lequel nous vérifions leur méthode de travail. Ce n’est qu’après que nous acceptons ou pas de les référencer. Certains travaillent très bien sans avoir été formé. Juste avec de l’observation et du bon sens.

Il est plus difficile de nous engager sur leur psychologie mais nous sommes confiants sur le fait qu’ils font de leur mieux pour s’adapter aux propriétaires et à leurs chiens.

Nous espérons que cet article vous aura permis d’y voir un peu plus clair dans les méthodes. Encore une fois, vous êtes libres de choisir la méthode qui vous convient le mieux.  Cet article n’a pas pour but de faire un procès mais d’essayer de vous présenter avec objectivité les différentes méthodes proposées. Nous espérons vous y avoir aidé.

Nous tenons à remercier Olivia et Luc, pour cette collaboration, un article super, rédigé avec bon sens, et expérience, qui vous permettra d’y voir plus clair dans la multiplicité des offres présentes sur le marché ! Que votre choix se porte sur des cours collectifs, ou individuels, choisissez un éducateur pour éduquer et un comportementaliste pour approfondir des problématiques plus complexes, trouvant souvent leur origine du côté psychologique… Soyez attentifs aux 5 points de vigilance énoncés;

Les liens utiles : Le site officiel / Le Facebook / L’Instagram / L’article de présentation CLIC / Rappel pour télécharger l’application : Appstore / Googleplay

%d blogueurs aiment cette page :