Journée douleur – Conférence du 27 novembre 2019

#Agenda 

Un événement à ne pas manquer ! 

 

La douleur…  qui n’a jamais prononcé ces mots « j’ai mal » pour exprimer ses maux …? Pourtant la douleur est définie par l’Association internationale pour l’étude de la douleur (IASP) comme une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle, ou décrite dans ces termes ».

Cette simple définition tend à la fois à clarifier, mais aussi à induire la difficulté rencontrée par les professionnels de la santé, lorsqu’il s’agit de prendre en charge la douleur; Pourquoi? Car elle découle d’un ressenti, propre à chaque patient; Il en découle donc une certaine subjectivité, relative à la « résistance », au ressenti; propre à l’individu atteint de douleur… La difficulté résulte donc dans la qualification et quantification de cette « expérience ».

La douleur n’est jamais simple, que cache-t-elle? Où est-elle dissimulée… ? N’est-ce que la pointe de l’Iceberg? … Mais surtout, quels moyens efficaces mètrent en place afin de la soulager ? Une douleur n’étant pas une autre, une personne, dans toute son individualité, et ce, malgré son humanité, ne ressemblant à aucune autre…

Et nos compagnons? Nos quatre pattes? Les animaux ?… En général, comment aborder leurs perceptions et sensations de la douleur? Parlons pluriel parce qu’ils sont sujets, aux mêmes problématiques d’individualités que l’être humain…

La prise en considération de la douleur animale est encore récente, temporellement, et chronologiquement parlant, si l’on compare à celle de la douleur humaine ou plus spécifiquement infantile, car l’enfant en bas âge, tout comme l’animal confronte le professionnel de la santé au facteur communicationnel plus limité, voire inexistant. Par ailleurs, cette douleur animale est toujours au centre de polémiques; De fait, si une partie de cette « humanité » se pose les vraies (bonnes) questions dans l’ultime but d’améliorer les conditions de vie, soins, et mort, de nos compagnons; Gardons à l’esprit qu’une autre partie, occulte toujours « la douleur » animale pour légitimer les mauvais traitements infligés à ces espèces qui, cependant, comme nous, ressentent la douleur… preuve en est, l’attitude corporelle, les cris, les gestes de sollicitation et la demande de pitié… que les animaux parviennent, en un ultime geste d’espoir ou de désespoir, à manifester.

La bonne nouvelle du jour, la partie que j’affectionne a décidé de se réunir, le temps d’une journée, autour de cette thématique centrale qu’est la douleur animale, notamment, en y intégrant une approche croisée avec la douleur humaine ; 

« La douleur chez l’homme et l’animal sont des problématiques qui se sont souvent croisées au fil du temps avec comme points communs une prise de conscience de plus en plus forte et une volonté d’améliorer sa prise en charge. Mais laquelle a servi l’autre ? L’homme est-il venu au secours de l’animal ou bien est-ce l’inverse ? » Source 

CAP DOULEUR ?? Kesako? Il s’agit d’un Réseau; entendons;  plusieurs acteurs, professionnels de la santé animale, vétérinaires,  regroupés afin de travailler ensemble sur des sujets tels que la douleur ou le bien-être animal. Ce réseau existe depuis 2009; notons, par exemple, la mise en place depuis 2011 d’une Consultation Douleur sur l’île de Ré.

Ce n’est pas parce que c’est proche de « mon chez-moi », mais avouez que c’est génial??!! Bref, revenons à nos … moutons… ?!

Tout savoir de CAP DOULEUR, rendez-vous ICI pour découvrir les axes du projet et ICI pour prendre connaissance des services et avantages du réseau.

CAP douleur vous propose, donc, une journée exceptionnelle au cours de laquelle l’univers de la santé animale rencontrera celui de la santé humaine à travers 4 thématiques annexes :

L’état douloureux dans notre société du XXIème siècle :  de l’homme à l’animal. Regards croisés du chercheur et du pédiatre;
L’homme « animal » et la recherche: Recherche translationnelle, évaluation de la douleur et développement thérapeutique;
L’actualité douleur en 2020 : Projets du réseau CAP douleur, douleur et chirurgie, cannabis, microbiote, et table ronde autour de l’arthrose;
La variété de la douleur dans le monde vétérinaire: Le monde équin, les reptiles et invertébrés, la faune sauvage.

Cette journée vous intéresse ? Ok… à vos agendas…

Elle se déroulera le 27 novembre 2019 au Boehringer-Ingelheim Bat. Boréal au 29 Avenue Tony Garnier, 69007 Lyon;

Modalités : La journée de conférence se déroulera de 9h à 18h; Et sera suivie d’une soirée au Musée des Confluences; situé à 15 minutes à pied de Boréal au  86 Quai Perrache, 69002 Lyon;

Tarif Non-Adhérent  CAP douleur 290 €HT
Tarif Adhérent  CAP douleur 190 €HT

L’inscription comprend :
– La journée complète de conférences
– Le déjeuner sur place
– L’accès privatisé au Musée des Confluences avec visite guidée
– Le diner-cocktail au sein du musée

Pour vous inscrire, rendez-vous ICI

Au programme de cette journée… 

Programme

Programme 2.jpg

Source 

Pour en apprendre davantage sur les conférenciers : Giorgia della Rocca, Alessandra Bergadano, Daniel Annequin, Jean-Pierre Genevois, Olivier Levionnois, Didier Picat, Romain Potier, Guy Simonnet, Eric Troncy, notamment; Thierry Poitte, Luca Zilberstein, Charly Pignon rendez-vous sur le site officiel ICI

Découvrir le livre blanc sur la douleur animale, en libre téléchargement ICI 

« Le Think Tank CAPwelfare est un groupe de réflexion pluridisciplinaire, réuni autour de la thématique du bien-être des animaux de compagnie. Convaincus que cette question méritait d’être explorée plus en avant, ses membres ont conjugué leurs expertises pour offrir un panorama non exhaustif de ce que certains travaux scientifiques récents, mais également la pratique vétérinaire, peuvent nous apprendre sur le bien-être des animaux de compagnie. A travers ce livre blanc, nous souhaitons nourrir le débat public sur cet enjeu de société, mais également fournir aux vétérinaires des clés de compréhension et des occasions de réflexions. En évitant de formuler des recommandations, nous invitons les vétérinaires à se saisir de la thématique et à faire valoir leur expertise à partir de leur propre pratique. »

Source; 

Comme il est plaisant, de penser, que nous ne sommes pas les seuls, à penser… qu’il est temps de davantage les considérer… dans toute leur complexité, incluant leur douleur, …

Vous n’êtes pas disponible ? Rendez-vous sur l’agenda CAP Douleur afin de prendre connaissance des prochaines conférences et formations organisées en France, mais aussi en Belgique ICI 

Information importante pour nos lecteurs Belges, vous êtes nombreux, on vous adore, et on profite de l’occasion pour vous saluer, la même conférence se tiendra en Belgique, dans la ville de Namur, le jeudi 14 novembre, rendez-vous ici pour les modalités et inscriptions CLIC vers le site officiel. 

Une journée qui s’annonce collaborative, basée sur la réflexion, l’échange et l’enrichissement pour l’humain et pour la cause animale…

Seul, on va plus vite, ensemble on va… moins douloureusement plus loin!

Les liens utiles : Le site officiel CAP douleur /  Le Facebook ;

cropped-mydogisaqueen.jpg

signature Queeny