Dialogues avec l’animal et le vivant

#Bouquine 

Un enrichissement personnel, offert par un collectif bienveillant; 

 

Dialogues est au pluriel … 

Il y a plusieurs manières de dialoguer et plusieurs interlocuteurs possibles; ce qu’il est intéressant de faire, lorsque l’on approche cet ouvrage, c’est de se questionner; Quel sens donnons-nous à la notion de dialogue, quelle place occupe le dialogue dans nos vies; Quelle valeur accorde-t-on à l’apport de l’autre dans le dialogue? Parvenons-nous à dialoguer harmonieusement, avec les autres; entendons « bipèdes et quadrupèdes »; 

Ce qu’en dit Mr Larousse : « Conversation entre deux ou plusieurs personnes sur un sujet défini ; contenu de cette conversation ; entretien, discussion « .

Habituellement, je vous parle exclusivement de chiens… aujourd’hui, par la présentation de ce livre, je souhaite aborder, plus globalement, le vivant;

Car après – tout; avant d’être animal ou humain; nous sommes tous des vivants.. 

L’ouvrage : Du collectif, Intuiteurs Sans frontièresDialogues avec l’animal et le vivant; Les animaux ne nous regarderont plus comme avant; aux éditions Le Souffle d’Or », collection La Huppe, juin 2019, 302 pages. 

dialogues-avec-l-animal-et-le-vivant.jpgPrésentation de l’éditeur: » L’animal nous remémore l’essence de qui on est véritablement, il a énormément à nous apprendre. Il pacifie, il soulage, il éveille. En partant de ce constat, l’association TAAC (The Animal Alliance Channel) a pour vocation d’amener l’Humain à porter un nouveau regard de gratitude sur nos compagnons et le Vivant. Les témoignages, ici, sont troublants. Un panel de spécialistes (scientifiques, éthologues, philosophes, journalistes, communicatrices animalières) témoignent en relatant leurs échanges tant avec les animaux sauvages que domestiques. L’expérience de la médiation animale en prison a montré par exemple que même les criminels peuvent retrouver leur part d’humanité, grâce au contact avec l’animal, qui ne juge pas.

Les perspectives offertes par à la communication inter-espèces sont multiples. Cette forme de communication subtile est accessible à toute personne qui souhaite entrer en contact avec les différentes formes de vie sur terre. En nous reliant au Vivant, nous avons la possibilité de réveiller notre intelligence émotionnelle, la seule capable de communiquer avec les animaux, les plantes.

Cette connexion amène de nouvelles interrogations sur le monde vivant qui nous entoure. Quels droits accorde t-on réellement aux animaux et au végétal? Quelle éducation instaurer pour nous reconnecter à notre intuition? Une prise de conscience s’élève au sein de la population pour reconnaître que l’espèce animale et la Nature sous toutes ses formes apportent bien-être et équilibre.

En leur accordant le droit à l’existence, nous réveillons en nous une sagesse et une émotion empathique essentielle au désir de protection. C’est ce que démontre le livre : Dialogues avec l’Animal et le Vivant. »


 

Décortiquons l’ouvrage: 

Le livre peut être décomposé en 8 parties fondamentales, dans l’approche de la thématique communicationnelle ou relationnelle avec le vivant; chacune de ces parties, comporte des chapitres permettant d’étayer l’approche ou d’illustrer le raisonnement, le constat,  à l’aide d’un ou plusieurs exemples précis, issus d’un vécu, d’une étude de cas, d’une étude scientifique, de données qualifiables mais aussi quantifiables, de témoignages ;

  1. Humaniser le monde avec l’Animal;
  2. Communication par conscience:
  3. Communication animale:
  4. Communiquer avec le monde végétal:
  5. Comment se penser autrement en tant qu’humain dans la nature?
  6. Vers une éducation plus intuitive:
  7. Messagères du monde sauvage:
  8. Pour conclure, tout serait question d’ouverture:

D’emblée la majuscule attribuée à l’Animal, dans la première partie, donne le ton, dans ce livre, l’Animal est compagnon, vecteur et facilitateur de communication; Il contribue également à la (re)construction personnelle; Et à l’enrichissement universel… Ce savoir de « vie » qui issus des uns et autres, contribue à enrichir l’humanité…  Lorsque l’on plonge plus profond dans les différentes parties, l’on se rend compte que le vivant, Animal ou végétal, nous entoure, et fait partie intégrante de notre univers…

L’une des parties qui me poussa à reconsidérer mon quotidien: En lien à l’intelligence émotionnelle des plantes, qui est abordée très clairement, les explications sont à la portée de tous, avec un contenu riche et très instructif; Cette partie me fit écho… Il m’arrivait rarement de parler à mes plantes, j’ai un bambou et une adorable plante grasse dont je ne connaissais même pas la variété… Je me suis rendu compte que ces deux plantes, à proximité de mon bureau, partagent mon quotidien…

Elles sont à mes côtés lorsque je travaille, spectatrice des tumultes et bonheurs de mon quotidien… Certes, je prends soin d’elles en les arrosant, en m’assurant qu’elles bénéficient d’une luminosité suffisante, en les sortant l’été lorsque je migre mon bureau à l’extérieur; Mais est-ce suffisant? C’est la question qui m’est instinctivement venue après lecture de ce chapitre … Est-ce que finalement, elles ne méritent pas davantage d’échanges… ? De fait, … je parle plus souvent à mes plantes, j’ai également introduit une « tacticité » dans l’échange… je ne me contente plus de dépoussiérer les feuilles, j’entre en contact par le toucher; EH BIEN… croyez-le ou non, depuis que ce petit rituel est installé … de nombreuses pousses sont arrivées. Le constat de ce bien-être de mes plantes… contribue allègrement à mon propre bien-être ! Ce livre vous invite,donc également, à renouer avec une certaine forme de nature…

Voilà longtemps que je m’attarde à penser, que la vraie richesse est ailleurs, au-delà de la consommation, de la pérennité d’un compte bancaire; La vraie richesse, pour moi, a toujours trouvé place en la connaissance; La connaissance de soi, la connaissance de l’autre, …  Et lorsque la connaissance de soi, découle de l’approche de l’autre, c’est un enrichissement mutuel qui s’offre à nous, un échange qui peut être intergénérationnel et inter-espèces, … Le bon côté de mon approche, c’est que nous ne serons jamais rassasiés de connaissances… car nous ne parviendrons jamais à balayer l’intégralité de ce qu’il y a à balayer… d’où l’attrait omniprésent pour l’autre; Ce vivant qui peut compléter le puzzle avec moi !

La communication intuitive au centre de cet ouvrage; abordée par le rôle majeur joué par l’Animal dans le processus de réhabilitation, ou dans la guérison, l’accompagnement dans la maladie ou tout simplement dans le quotidien d’une vie, dans l’aparté d’une rencontre fortuite; L’observation des comportements de l’Animal avec ses pairs ou avec l’homme; tout comme l’observation de l’Homme avec d’autres Hommes ou animaux… Qui devraient favoriser une plus vaste « ouverture » dans la considération du vivant…  c’est exactement ce que cet ouvrage propose, des observations, des questionnements indirects ou implicites, sur le vivant, ce qui induit également sur l’Homme… Cet Animal pas comme les autres… !

Mon avis ? Je me suis posé beaucoup de questions, à cause ou grâce aux contenus, selon les chapitres, de cet ouvrage, j’ai laissé mon esprit vagabonder et « introspecter »; ce qu’il en ressort, majoritairement? Un enrichissement personnel; Un sentiment d’ouverture, ou dirons-nous une volonté d’ouverture et un besoin d’accroître ma capacité à entrer dans l’échange, à dialoguer plus concrètement avec le monde qui m’entoure,; Ce monde composé des vivants; Cependant, ces réflexions s’accompagnent d’un constat, le dialogue est binaire, il ne peut limitativement se restreindre à une action unique; le dialogue ne peut être constructif que s’il s’apparente à l’écoute, à l’observation, au Feed-Back indispensable de l’échange; Pour qu’il y ait échange, il faut impérativement prise en considération de l’autre vivant …

Si je prends l’exemple de ma boule de poils; nous ne parlons pas le même langage; je m’exprime majoritairement par la parole; Cependant, ma parole s’accompagne d’indicateurs plus ou moins clairs à décrypter pour elle; l’intonation, le débit sonore, la gestuelle, le regard, l’expression, l’odeur, la connaissance de moi, de nous … Il en va de même pour elle; notre compréhension mutuelle, nous permet de dialoguer selon ces codes parallèles à la communication humaine, mais qui , cependant, sont des composants analogues de celle-ci. L’observation nous permet de ressentir l’autre, l’intuition nous permet de décoder ou d’anticiper, la conscience qu’elle soit intuitive ou réflexive favorise le dialogue.

Bref; j’ai lu et relu ce livre trois fois, et j’ai le sentiment de ne pas avoir achevé son exploration, tant il est riche en contenu et parsemé de bon sens; Une compilation de bienveillance pour ceux qui parviennent à s’ouvrir l’esprit à l’autre… Ce VIVANT différent ! C’est véritablement MON livre COUP DE CŒUR … il risque de demeurer indétrônable, dans cette catégorie pour un bon moment …. ! Je le recommande donc, à tous … Ceux qui souhaitent s’enrichir dans la connaissance, dans la réflexion, dans l’échange; Ceux qui souhaitent s’ouvrir à de nouvelles perceptions du monde qui les entoure, un monde de différences, et cependant, riche en similitudes …

En revanche; Je ne le conseille pas aux jeunes enfants, car le vocabulaire et l’approche risquent de poser des problèmes de compréhension, par contre, l’adolescent peut y trouver un intérêt probant, surtout s’il manifeste un attrait pour le monde Animal, l’écologie, ou le vivant, tout simplement… Par ailleurs, cette prise de connaissance des contenus peut donner lieu à des échanges épanouissant dans la sphère familiale ou sociétale !

Pour lire un extrait CLIC de redirection ICI

extrait

En apprendre davantage sur le collectif : Intuiteurs Sans frontières
L’association TAAC, The Animal Alliance Channel, crée des évènements et projets mettant en lumière l’infinie richesse de notre relation avec les animaux. Elle a réuni à la Maison de la Radio en octobre 2018, des scientifiques, éthologues, philosophes, enseignants, juristes, journalistes, communicateurs animaliers, représentants des sagesses traditionnelles autour du thème de la communication inter-espèces.

Liens utiles : Le Facebook de TAAC / Le site internet / Le Twitter ;

Où acheter ? Le livre est vendu 18.90 euros sur le site officiel de la maison d’édition ICI 

Pour ceux qui reversent à une association animale par leurs achats Amazon, vous le trouverez au même prix, 18.90 euros ICI / Pour les abonnés FNAC, il est vendu 17.96 euros en cliquant ICI.

L’Interview des auteurs ? 

Belle découverte à tous;

Liens utiles: Les éditions Le Souffle d’Or sur Instagram / sur Facebook / Le site internet / Le Twitter; Pour suivre les prochaines parutions…

cropped-mydogisaqueen.jpg

signature Queeny