Entoma Petfood friandises aux insectes

#WTF

Des bestioles???

Queeny ne touche pas la petite bête…. Queeny, ne mange pas la bestiole, c’est mauvais, c’est dangereux, ça va te rendre malade, tu vas avoir des petites bêtes dans le ventre, elles vont pondre des œufs, ça va faire comme ALIEN, tu vas mourir et elle va tous nous bouffer après !!! HAAAAAAA … C’est dégoûtant !

Bref, j’ai répété un nombre incommensurable de fois à Queeny de ne pas se mettre de bestioles en gueule (entendons, d’insectes en bouche), petites, grandes, peu importe, c’était non… Entre celles qui volent et celles qui rampent, celles qui pondent, et celles qui piquent, la réponse était résolument non ! C’est d’ailleurs dans cet état d’esprit, que depuis son plus jeune âge, je lui fais prendre des traitements antiparasitaires internes naturels, et que je m’offusque lorsqu’elle envisage de se désaltérer dans une flaque d’eau … car il y a une règle d’or simple… ON NE MANGE PAS DE BESTIOLES ! 

Et pourquoi… Il y a deux mois, j’ai acheté un sachet de friandises à la composition détonante… C’est-à-dire à base de protéines d’insectes ! 

20180108_entomaPetFood_kraft_LOGO_150x.png

Il s’agit d’une marque française, lancée en 2018, qui propose des aliments; nourriture sèche sous forme de croquettes et friandises à base de protéines d’insectes.

Insectes ?? Oui à base d’Hermetia illucens, ou autrement appelée, la mouche soldat noire…

Hermetia illucens dans la gueule, une nouveauté ? Non, cet insecte était déjà fréquemment utilisé pour d’autres animaux, par exemple sous forme de larves vivantes pour les reptiles, sous forme de larves séchées en pisciculture. Pourquoi? Parce que cet insecte est un apport naturellement riche et reconnu en oméga 3, 6 et 9 (acides gras naturels dont je vous parlais déjà dans l’article sur les compléments alimentaires) en acide laurique, complexes de vitamines B, fer et calcium; En revanche, ce qui est une nouveauté, c’est la transformation en alimentation canine, que l’on peut véritablement qualifier de novatrice !

Les avantages de consommation pour ce produit à base d’insectes ? Il s’agit d’un produit dont la source protéinée est naturelle, hypoallergénique, et d’une digestibilité accrue, un produit naturel dont la production est plus écologique …

 

Nous avons testé les friandises éducatives; 

Composition : Protéines: 30%, Lipides: 10%, Fibres: 8%, Humidité: 9%, Cendres: 5%

Ingrédients : De pommes, de la betterave et des carottes, pleines de vitamines A,B,C et de minéraux, des protéines innovantes à base d’insectes, riches en acides aminés et oméga 3-6-9, et du gingembre frais.

TOPTOP; le gingembre, est source d’énergie en plus d’être un antioxydant anti-inflammatoire et antiémétique, la betterave qui contribue à réduire le stress et apporte une sensation de bien-être, la patate douce, qui est excellente pour la peau, entretien de la mémoire, limitation du cholestérol (eh oui, poilu aussi, peut, force d’une alimentation trop humaine, et donc, inadaptée avoir du cholestérol), la carotte, bienfaits pour la peau, la vue, les os, et le foie, riche en anti-oxydants qui préserve notamment le cœur, mais aussi, idéale pour la ligne.

Gros plus ? Un produit 100% naturel et sans additifs chimiques, composition sans céréales, vertu hypoallergénique, ce qui implique qu’il convient à tous les types de poilus, y compris ceux qui souffrent d’intolérances, sensibilité ou fragilité digestive et de problème de peau, écologique par son procédé d’exploitation, Made In France, et … d’un format parfaitement adapté aux jeux intelligents, ou les apprentissages impliquant de récompenser, mais aussi, adapté à la FURBO pour ceux qui comme moi, sont toujours au taquet pour dénicher des friandises pouvant remplir le réservoir de la caméra interactive en y étant parfaitement adaptées !

Le saviez-vous ? L’insecte est une importante source de protéines…

« Une source importante de protéines Contrairement au bœuf et à la volaille qui ont un taux de protéines respectif de 40% et de 31%, l’insecte atteint quant à lui un taux de 60% de protéines.2. »

Source 

Avec les insectes, pas de gaspillage, ils peuvent être consommés en quasi-totalité, d’autant qu’il s’agit d’un apport « pauvre » en calories, c’est notamment l’un des arguments qui m’a donné envie d’essayer, Queeny étant sujette à la prise de poids, ce type de friandises, favorise l’utilisation des jeux ou de l’option « récompense » de la caméra sans risque de prise de poids !

J’ai évoqué le caractère écologique de la production, un élément qui me plaît beaucoup, effectivement, la production d’insectes contrairement à la production de viande, autant dire l’élevage, et plus spécifiquement, l’intensif, permet de limiter la production de CO2…

« L’élevage d’insecte ne rejette que 0,0001kg de CO2 pour un 1 kilo de viande et n’émet ni méthane ni protoxyde d’azote. »

Source 

Qui plus est, les insectes consomment moins d’eau, par exemple, les insectes adultes se contentent de l’eau de fruits et légumes par lesquels, ils se nourrissent; mais encore, l’élevage d’insectes permet de recycler les déchets végétaux... Exemple, les épluchures de fruits et légumes, il faut les nourrir ces petites bestioles, pour qu’elles grandissent…

Le côté attractif pour la truffe, sans doute lié à l’alimentation de ces petites bestioles, elles ont semble-t-il une petite odeur noisettée et végétale; ce qui explique très certainement aussi leur forte appétence. 

Alors, j’entends déjà d’ici les donneurs de leçons, « un chien est carnivore, il doit manger de la viande »! Bon, on y vient, l’insecte est une source de protéines… donc une forme de viande, non ? D’autant, qu’au passage, par définition populaire, une grande partie d’humains est carnivore, non? Cependant, l’humain mange aussi de la salade, non ? Alors un petit Jiminy de temps à autre pour poilu, pourquoi pas ?? Un peu de fantaisie, de variété … NON?

Perso, si je peux faire un geste écologique simple par l’utilisation de ces friandises, et qu’en prime, elles sont sans céréales avec un bon apport protéiné… Je ne suis pas contre le concept !

Les friandises éducatives sont vendues 3.99 euros le sachet de 75 grammes.

Pour information : Vous pourrez également retrouver des friandises « beauté » et des croquettes, ainsi qu’un pack découverte composé des trois produits,  sur le site officiel.

Mon avis ? Visuellement, ça ressemble à une croquette, olfactivement, ce n’est pas du tout désagréable, à l’ouverture du sachet, j’ai trouvé l’odeur relativement agréable pour un aliment canin…  Le concept;  écologique, novateur, original m’attire beaucoup;  d’autant que Queeny a apprécié la découverte de ces friandises qui pourront être utilisées avec la caméra ou dans les jeux sans risque de prise de poids.

Initialement, j’avais quelques appréhensions, des insectes… dans le bidou de ma boule de poils, et finalement, après m’être documentée sur la question, j’ai été conquise par le concept pour l’aspect écologique surtout, notons, que le packaging est en totale adéquation avec les valeurs du concept, cette simple cohérence m’a conforté dans l’idée que cela pouvait être profitable à notre planète, et qu’il s’agissait d’un petit geste tout simple qui ne changerait pas grand-chose à nos habitudes de consommation en surface mais qui aura un impact bénéfique sur l’environnement par le procédé de production écoresponsable du produit;

Soyons altruistes, ne gardons pas ce nouveau petit plaisir gustatif offert par la nature pour nos quadrupèdes, les humains peuvent, eux aussi, se faire plaisir en s’initiant à la découverte des protéines d’insectes … en se rendant, par exemple, sur ce site spécialisé dans la vente de produits à base d’insectes CLIC 

Nous conclurons avec ce simple constat, il n’y a plus une seule bestiole à l’abri de la gourmandise humaine, en ce bas monde,  c’est Jiminy qui a du souci à se faire … êtes-vous tentés par l’aventure? 

Les liens utiles : Le Facebook / L’Instagram / Le site pour faire son shopping.

MDIAQ

signature Queeny