Tel chien, tel maître; dis moi quel chien tu as, je te dirai qui tu es !

#Bouquine LUDIQUE; 

Tel maître, tel chien, une expression que nous avons déjà tous entendue; il semble effectivement un fait établi que poilu vous ressemble si ce n’est pas physiquement, c’est peut-être moralement ou psychologiquement; mais la plupart des humains s’accordent à trouver des points communs ou similitudes entre eux et leur boule de poils.

Plus globalement on parle souvent de mimétisme dans la relation unissant un poilu à son humain; le livre que je vous propose de découvrir n’est pas vraiment centré sur l’étude ce phénomène, et fort heureusement, nous serions passé à côté de sa répartie et de son humour !

Il se place effectivement dans la catégorie des livres distrayants, teinté d’humour mais il n’en demeure pas moins qu’un fond de vérité est distillé derrière chaque portrait.

couvertureCaractéristiques : Rédigé par Jo Hoare, le livre est paru le 12 mars 2018, il s’agit d’un guide illustré, publié aux éditions Artémis, 69 pages au format 12 x 18.5cm. 

Présentation de l’éditeur:« Un regard humoristique sur les particularités des chiens et de leurs maîtres avec quinze portraits cocasses de races canines détaillant les caractéristiques et les faiblesses de chacune. Sur un ton décalé, l’ouvrage traite également de différents thèmes tels que le choix du nom, l’alimentation, le toilettage ou les loisirs. »

 

Décortiquons l’ouvrage; Il est composé de deux parties bien distinctes.

Première partie de la page 10 à la page 30 : Les points sensibles, partie qui m’a beaucoup fait rire, car elle aborde effectivement des thématiques qui peuvent porter à polémique dans la sphère familiale, ou sur les réseaux sociaux; qui sont d’ailleurs abordés eux-aussi !

Parmi les thématiques abordées : Eau de dog, on aborde sans tabou l’hygiène et l’odeur; en haut en bas, à faire et à éviter dans la cohabitation avec poilu, les réseaux sociaux entre introspection et parodie, j’ai vraiment adoré ce chapitre criant de réalisme, les loisirs que l’on peut partager avec sa boule de poils en surfant sur les phénomènes de mode actuels; les chiens et la vie amoureuse, une partie intéressante, et toujours dans l’air du temps poilu serait-il un atout séduction? Les noms et la réflexion pouvant mener aux choix, toujours ironie mais véracité; L’alimentation et ses clans clairement identifiés, crottes et savoir-vivre sujet fréquent de discorde entre les Doglovers et les autres, entre ceux qui ramassent et ceux qui ferment les yeux, et c’est justement un beau panel de ces nuances que présente le chapitre. Le toilettage, un test ludique pour vérifier si vous n’êtes pas tombé, justement, dans les dérives des phénomènes de mode… il vaut le détour, drôle mais pour le moins, très significatif.

Chacun des chapitres de cette première partie est abordé sur une ou deux double-pages, avec des illustrations tendances, dynamiques et extrêmement bien réalisées.

Deuxième partie de la page 34 à la page 63; Les races…

De nombreuses races ou dirons-nous représentants de famille de races sont abordés; tout le monde peut donc s’y retrouver… même moi, étant donné qu’une double page est consacré au chien mixé intitulé « bâtard » même si je n’aime pas ce terme, le contenu ne lui donne rien de péjoratif. Dans ces présentations, toutes effectuées en demi-pages vous pourrez en apprendre davantage sur vous, au travers de vos choix, de votre manière d’être avec poilu, des informations sur vos « grandes lignes » sont mises en évidence.

Un livre d’humour, oui mais pas seulement, il y a un beau fond de vérité, je me suis parfaitement reconnue dans la description faite pour notre catégorie, exception faite du dernier mini paragraphe, je garde le mystère, ceux qui lirons le livre sourirons et me confirmerons si oui ou non, ils conviennent que cela ne me ressemble pas vraiment !

Parmi les races ; Le golden retriever, le bouledogue français, le boxer, le cocker anglais, le springer anglais, le cockapoo, le border terrier, le berger allemand, le labrador, le chihuahua, le caniche, le teckel, le shih Tzu, le carlin;… il est un fait, que l’auteur ne pouvait développer ce portrait pour chaque race de chiens, c’est pourquoi, il vous faudra vous orienter vers celle qui s’apparente le plus à votre poilu, soit au niveau des caractéristiques morales, physiques, tailles, etc…

Bref, mon avis: J’ai adoré, ce livre léger, drôle, parodique et pourtant imbibé de bon sens, qui peut également servir de garde fou, et nous ouvrir les yeux sur les excès que nous développons parfois par amour pour nos boules de poils. Un livre que je recommande à ceux qui apprécie « rire d’eux-même » avec délicatesse, subtilité et sympathie.

Où acheter ? Le livre est vendu 10.90 euros sur le site Fnac.

signature