Un homme et son chien

#Cinédog

Informations générales : Date de sortie 14 janvier 2009, d’une durée d’1h34 min, un film français, du genre dramatique, réalisé par Francis Huster, avec pour acteur principal Jean-Paul Belmondo, et « le chien »…

Le casting

« Ils sont venus, ils sont tous là, parfois quelques secondes à peine, pour rendre hommage à Jean-Paul Belmondo : José Garcia, Rachida Brakni, Tcheky Karyo, Barbara Schulz, Françoise Fabian, Max von Sydow… Plus, Jean Dujardin en ouvrier. Micheline Presle en improbable clodo. Emmanuelle Riva récitant la Passion du Christ dans une église… Même les absents sont présents, grâce à des photos que la caméra effleure : François Truffaut, Françoise Dorléac, Vittorio De Sica, auteur d’Umberto D. dont ce film prétend être le remake… »

Source : Pierre Murat

Ce film n’est pas récent, mais il est intéressant de le porter à la connaissance des Doglovers que vous êtes…

Le synopsis

images« Jeanne, séduisante veuve, annonce son remariage à Charles et le met à la porte de chez elle, avec son chien. Elle fut sa maîtresse à la mort de son mari, meilleur ami de Charles, pendant leurs années de marine. Enceinte de père inconnu, Leïla, la jeune employée de maison, ne peut lui offrir que son affection et son lumineux sourire. En retour, Charles lui donnera beaucoup plus. »

Source : Allocine

Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas adepte des drames, peut-être est-ce parce que je termine toujours en larmes devant ma télévision… Tout est-il que j’ai regardé ce film pour faire plaisir à mon grand-père, comme beaucoup de personnes de sa génération, il est un grand fan de Jean Paul Belmondo. Si ma génération l’ignore encore, Jean Paul Belmondo, au cinéma, n’est pas qu’un franc-tireur en blouson de cuir, ou un cascadeur accroché à une échelle suspendue à un hélicoptère…

Le moment du visionnage ; j’étais restée sur cet aspect de l’acteur, cascade, humour, et ce, jusqu’aux premières minutes du film, parce que dans mon esprit « BéBel » ne vieillit pas, c’est l’un des mythiques du cinéma français de sa génération,… Et pourtant, j’ai été confrontée à cette réalité, j’ai rencontré cet acteur, mûre, qui ressemblait à mon grand-père, non pas physiquement, mais dans le reflet des stigmates de la vie, qu’il portait sur le visage comme tout homme de son âge.

Je me suis laissée porter par le film, oubliant, qu’il ne s’agissait pas de ma génération, oubliant que j’étais réfractaire au visionnage quelques heures auparavant ; oubliant qu’il s’agissait de cinéma dramatique français, omettant qu’il s’agissait d’un film ayant 10 ans, et je me suis abandonnée à l’histoire de Charles qui se jouait devant mes yeux.

Un film qui suscite émotions et réactions variées ; De l’empathie, à l’attendrissement, en passant par la colère, l’inquiétude, le désarroi, c’est un feu d’artifice de sentiments confus, qui s’enchaînent tout au long de ce récit de vie bouleversant.

J’ai aimé ce film car il reflète l’amour inconditionnel pouvant unir un homme et son chien, même si durant la majorité du film, le personnage principal, Charles, semblait dans le déni de cette réalité. Il a tout perdu, mais il lui reste cependant l’essentiel, source d’amour, pour peu qu’il s’en rende compte avant qu’il ne soit trop tard…

Un film qui dissimule une autre réalité, la solitude, celle de nos aînés, mais aussi celle de leurs compagnons lorsque la vie les malmène ; La perte de tout, la galère des seniors que l’on évoque moins fréquemment que celle rencontrée par les plus jeunes ; les amitiés auxquelles on s’accroche mais qui ne reflète plus rien de concret, celles que l’on déplore, qu’on a perdu, ou qu’on maintient tant bien que mal. Les nouvelles, ce vent frais de la jeunesse qui parfois pose un regard sur le sort de l’un de ces aînés laissé pour compte…

Alors oui, vous allez pleurer, oui vous trouverez l’histoire triste, mais non, vous ne resterez pas sur cette note nostalgique, vous aimerez l’amour d’un homme et son chien parce que cette histoire, finalement reste emplie d’espoir ; tant qu’on a que l’amour… Il nous reste encore l’amour, et c’est beau à voir, même lorsque l’on a des larmes plein les yeux ! Un film qui vaut le détour, âme sensible, plongez-y… et savourer ce moment de pure émotion.

Pour acheter le film : Il est vendu entre 5 et 14.40 euros sur Amazon

Pour le visionner en ligne : Lien direct youtube

signature

signature