Association Stéphane Lamart

#Association

L’inégalité canine, on en parle ?

Juin, la période de préparation, on sort les valises, on s’impatiente, on fait du shopping pour s’équiper, nouveau bikini, n’oublions pas la crème solaire, opération bonne mine en perspective pour la reprise engagée ;….

Les plus chanceux de nos quatre pattes, ont droit au même rituel de préparation, harnais plus léger, crème solaire pour poilu ; tapis rafraîchissant et la panoplie complète des nouveaux gadgets sortis récemment pour qu’il puisse passer les vacances de rêve que vous lui concoctez…. Qu’il soit du voyage ou dans une structure de garde, en famille ou confié à des professionnels méticuleusement et rigoureusement sélectionnés, poilus passera un été agréable…

Loin de se généraliser cette notion idyllique de « Dogfriendly », poilu en vacances avec ses humains n’est que l’une des deux faces de la réalité, l’autre plus sombre dépeint allègrement l’une des dérives de notre société ; la postposition de la faculté à la surconsommation appliquée aux êtres vivants ;

Après la lune de miel, on balance le chien… Il est problématique, il fait des bêtises parce qu’on n’a pas jugé bon d’investir dans des cours d’éducation ; parce que l’orgueil est à nous ce que la fidélité est à eux ;… Il est malade ou trop vieux ; les plages lui sont interdites, on n’a pas les moyens de payer une garde parce que vous comprenez cette année on voulait se faire plaisir on part à l’étranger… Dans la famille personne ne veut le garder, et de toute façon il est moins beau qu’on ne l’avait envisagé lorsqu’il était chiot… Bref, c’est l’été on va balancer le boulet ; les gamins s’en remettront parce qu’on en prendra un autre pour Noël ou l’année prochaine, on fera mieux la prochaine fois, on choisira mieux que celui-là ; ou pas…

L’abandon c’est une réalité qu’on peine à reluquer depuis nos cages dorées, le chien ; tout comme le chat d’ailleurs ; est un être vivant doté d’une réelle intelligence, d’une sensibilité profonde, et contrairement à ce que je lis encore trop souvent, d’une mémoire ; lorsqu’il est abandonné, il attend, il se souvient, il peine, et souffre, indéfectiblement, il espère le retour de SON humain ; vous pourriez être le plus pitoyable représentant de notre espèce, que votre chien vous aimerait malgré ça comme la première merveille du monde ;

Cependant, chaque année, ils sont laissés, balancés, jetés, durant les vacances ; juillet et août sont les deux mois qui constituent le pic le plus prononcé en termes d’abandon ; chaque année des campagnes de sensibilisation sont lancées, malgré cela, inlassablement, chaque année, ils se font larguer, jeter, balancer….

Au-delà de l’abandon, il y a la maltraitance, car celle-ci n’est pas que physique, la maltraitance est également psychologique, et l’abandon est une forme de maltraitance ; imaginez que du jour au lendemain, un être que vous aimez vous abandonne, sans mot dire, par un leurre, perdu au milieu de nulle part, comment vivriez-vous cette situation ? Telle une déchirure, une trahison, un crève-cœur ; et c’est ce que vive des milliers de chiens et chats chaque année, on leur brise le cœur !

Qui répare ? Des associations, ce sont-elles qui réparent et assument la cruauté et l’égoïsme humain…

Seulement voilà, à l’impossible nul n’est tenu… Si l’argent poussait sur les arbres, ça se saurait, cette profusion d’abandons centralisés sur ces deux mois de l’année met à mal de nombreuses structures, qui veulent pouvoir prendre en charge un maximum d’esseulés, malheureusement, bien souvent les fonds font défaut !

Alors, on les laisse crever ? En se disant, « après tout, ce ne sont pas les nôtres… » ; Ou au contraire, on les aide ? Parce qu’après tout, ce sont nos semblables qui ont généré cette problématique, ce sont des humains comme nous qui ont joué avec la vie de ces êtres vivants sans défense ; Et que finalement, on nous tanne avec la solidarité, le respect, l’entraide, entre êtres humains, et que nous, on veut choisir nos causes !

L’être humain se plaît à clamer haut et fort qu’il est l’espèce dominante ; par sagesse on pourrait s’attendre de lui qu’il protège les espèces les plus faibles ; on ne peut pas clamer de grandes valeurs moralisatrices sans les appliquer ou en se contentant de les appliquer sélectivement….

Aujourd’hui, je voudrais vous présenter l’association Stéphane LAMART

« Fondée le 8 mars 2000 par Stéphane LAMART, l’association est totalement dédiée à la Défense des Droits des Animaux. Cet ancien policier ne lâche rien et sait s’entourer de bénévoles, salariés et partenaires tout aussi impliqués dans leur mission : agir chaque jour sur le terrain pour venir en aide aux animaux, quels qu’ils soient. »

Concrètement, que font-ils ?

« L’Association Stéphane LAMART œuvre quotidiennement sur tous les fronts pour défendre et protéger les droits des animaux : Sauvetages d’animaux, Évolution des lois, Campagnes de sensibilisation, Plainte devant les tribunaux, Soins vétérinaires, Sauvetages des animaux à l’euthanasies, Prises en charge des animaux maltraités et abandonnés dans notre Refuge des Orphelins en Normandie… »

Source : About us

refuge-des-orphelins.jpg

Information complémentaire, depuis Le 12 avril 2013, le décret au Conseil d’État reconnaît l’association d’Utilité Publique.

Une association engagée par la prise de position, les actions de terrain, les actions juridiques ; pour découvrir plus en détail les actions menées http://www.associationstephanelamart.com/nos-actions/

Ils mènent des enquêtes, l’association compte aujourd’hui 70 enquêteurs bénévoles, formés par l’association et reparti partout en France ; L’association se constitue également partie civile afin de défendre les droits des animaux maltraités qui ont pu être retirés à leur bourreau ; L’association travaille en collaboration avec trente avocats spécialisés ;

Ils s’impliquent concrètement dans des actions de terrains en récupérant des chiens et chats abandonnés en fourrière afin de leur éviter l’euthanasie, ils prennent en charge les animaux maltraités ou abandonnés par leur propriétaire, il aide les plus démunis à financer les soins vétérinaires de leurs compagnons. Elle recrute, encadre et conseille des familles d’accueil afin d’assurer des placements provisoires ou définitifs.

Sensibilisation et information, une association engagée par ses collaborations, elle apporte informations et conseils juridiques aux fonctionnaires de police et de gendarmeries, ainsi qu’aux particuliers qui le désirent ; de même, elle joue un grand rôle dans la sensibilisation au respect et aux droits des animaux en menant des actions médiatiques.

L’association gère également des adoptions par le refuge des orphelins, situé en Normandie ; Un refuge qui a ouvert ses portes aux orphelins le 30 août 2016 ; dans lequel quatre bénévoles prennent soin quotidiennement de ces laissés pour compte.

Quels pensionnaires ? Des chiens sortis de fourrière afin de les sauver de l’euthanasie ; à savoir, le refuge recueille également des chats et des Nacs et vient également en aide aux animaux de ferme ; tels que des ânes, des cochons, des chevaux, des poules,…

En cette période, plus qu’à toute autre, avec le pic d’abandon présagé cet été, l’association a besoin de votre soutien afin de sauver un maximum de chiens, les sortir de fourrière et leur offrir une chance de retrouver l’amour d’un humain méritant ! Une seconde chance, une nouvelle vie, un nouveau départ ;…

Les fonds seront également utilisés afin de défendre les animaux victimes de maltraitance ;

Comment les aider ?

  1. En effectuant un don ; pour soutenir 3 formules possibles :

soutenir.jpg

  1. Vous pouvez également effectuer votre shopping sur la boutique solidaire en ligne ; vous pourrez y trouver des T-shirt, sweat, tasse, pins,…

boutique en ligne .jpg

  1. Rejoignant activement l’association ; plusieurs possibilités d’engagement ;

rejoindre l'association.jpg

Les liens utiles :Le site de l’association / Facebook de l’association / Facebook du refuge des orphelins / Instagram 

MDIAQ

signature Queeny