Biogance, une sélection de shampoing

#sois belle même si t’es rebelle…

On passe au bain !

 

Laver poilu, pour certains c’est une formalité, alors que pour d’autres,… C’est le Koh Lanta de la Dog’sMom… Car jouons franc jeu, certains poilus ont horreur du bain !

IMG_9314.JPG

Par chance, ce n’est pas le cas pour moi, ma boule de poils apprécie le bain, je pense que plus largement, elle apprécie surtout d’être propre.

Quand laver son poilu ? Idéalement, lorsqu’il est sale ! Mais encore, comment peut-on déterminer qu’un bain est nécessaire ? Je vous dirais de manière très pragmatique, que l’odeur peut s’avérer un très bon indicateur, mais il est préférable de ne pas en arriver à ce stade… pour prendre les choses en main ! La texture du poil est plus grasse, pour les poilus de couleurs claires, ou blancs, le poil prend une teinte jaunâtre ou marron, liée aux salissures et à la boue que poilu a côtoyé de trop près.

Notons que parfois, le bain à pour but de soulager des démangeaisons ou d’éliminer des parasites… Un bain peut être donné par souci d’hygiène, mais pour d’autres raisons,…

Attention : Le PH de poilu est différent du nôtre, c’est pourquoi, il ne faut pas passer poilu à la douche tous les jours, comme vous le faites pour vous-même, choisir un shampoing adapté et spécialisé, mais aussi, le laver en prenant en considération ses particularités physiques. Le poil c’est la barrière de protection naturelle de poilu contre le froid, la chaleur, les coups de soleil, entendons, les rayons U.V. mais pas seulement, il le préserve aussi des allergènes et des agents infectieux environnants.

C’est pourquoi, l’entretien du poil, et plus largement de la peau, contribue largement à la bonne santé de poilu, cela dépasse largement la simple question de l’hygiène. Nous le savons, le poil pousse et se renouvelle continuellement, d’où les mues, de fait, il est d’autant plus important de lui accorder une attention particulière en lui conférant un entretien régulier, notamment en prévention à d’éventuelles infections cutanées. Pour info, les nœuds peuvent en être à l’origine, donc attention, ne négligez pas le brossage… Fréquent, on ne le dira jamais suffisamment !

Bon alors finalement, on lave à quelle fréquence ? Sans généralité… À titre indicatif ;

  • Lorsque poilu a le poil long ou blanc, il se salit plus facilement ou dirons-nous que les salissures sont plus rapidement visibles, sa texture de poil est fine, mais il a beaucoup de poils, un beau volume, qui nécessitera un entretien d’une fois par mois.
  • Lorsque poilu a les poils mi-longs, ils traînent moins fréquemment par terre, sa texture est moins fine mais il garde une belle composition volume, on considérera qu’un lavage toutes les 4 à 5 semaines, est une bonne moyenne.
  • Poilu a les poils courts ou ras, voir épais, on considérera que la moyenne de 5-6 semaines est suffisante.

Entre considération et réalité ? Un poilu n’est pas un autre, on ne peut généraliser, le mode de vie influence grandement la fréquence des lavages, les chiens sédentaires ou plus âgés ont tendance à moins se salir, les chiens pratiquant des sports d’extérieurs, randos, balades dans les bois, ou même, à poils longs et clairs, dans les centres- villes, au contact de la pollution seront plus rapidement sales.

C’est pourquoi, chacun doit trouver un juste équilibre entre nécessité et respect du derme et de l’épiderme de poilu.

En règle générale, je me suis fixée de ne pas dépasser un bain par mois, exception faite, lorsque son état général nécessite vraiment un bain avant la fin du délai d’un mois ; lorsqu’elle est légèrement sale entre les bains, j’applique les systèmes D : Shampoing sec, nettoyage des pattes uniquement, lingettes,…

Notons que le brossage régulier, idéalement, tous les jours contribue largement à l’élimination des salissures et au maintien de l’aspect « propre » entre deux bains.

Conseils : Avant de passer au shampoing, commencez par démêler les poils, si vous brossez poilu régulièrement, vous limitez les risques de nœuds, qui peuvent en certains cas, s’avérer très douloureux. Si vous souhaitez raccourcir les poils, personnellement, je le fais avant le shampoing, c’est plus facile avec la mienne, et d’un point de vue esthétique, c’est moins risqué. Pour cause, après le bain, le poil est mouillé, vous risquez donc de générer des inégalités en coupant, de plus, poilu mouillé, à tendance à se secouer dans tous les sens, en voulant se frotter ; il risque donc d’être peu disposé à une séance de coiffure.

C'est l'heure du bain !

  1. Choisir un shampoing adapté et spécifique

La question du jour… Quel shampoing choisir lorsque poilu est bicolore, noir et blanc ?

  1. Un shampoing pour poils noirs ;
  2. Un shampoing pour poils blancs ;
  3. Les deux à la fois mais sur des zones du corps différentes ;
  4. Un universel, c’est moins prise de tête !

Les solutions : Pour un poilu bicolore, privilégiez le shampoing pour poils blancs, si vous utilisez du shampoing pour poils noirs, sur ses poils blancs, vous risquez d’avoir un aspect « violet » ou coloration passée… un peu comme les mamies que l’on voit parfois sortir de chez les coiffeurs douteux. L’universel est une bonne alternative également. S’il s’agit d’un bon produit, il n’aura pas d’incidence sur le pelage noir…

Il est important de choisir un shampoing qui correspond à votre poilu…

À la maison, nous sommes adeptes de Biogance et nous utilisons, selon, les périodes l’un ou l’autre de leurs shampoings.

Nous utilisons fréquemment :

 

  • shampooing-poil-blanc.jpgEn hiver : Le shampoing pour poils blancs son atout, au pH neutre, a été délicatement formulé à base d’extrait végétal de Sureau. Activateur naturel de couleur, ce shampooing nettoie en douceur et nourrit en profondeur.

 

Après son utilisation, le poil blanc est éclatant, doux, brillant et il sent extrêmement bon. Gros plus, son action, olfactive, est efficace approximativement 10 jours. Contrairement à d’autres shampoings qui perdent rapidement leur bonne odeur après lavage.

Il convient aux pelages blancs et clairs, mais également aux chiots ou aux chats blancs.

Mon avis : Je l’utilise très fréquemment lorsque Mademoiselle est sale, pour retrouver la blancheur de son pelage, son noir ne perd pas l’éclat, sa texture est renforcée, je parviens facilement à éliminer l’aspect jaunâtre de ces poils, principalement au niveau des pattes.

Où acheter ? Chez Wanimo, il est vendu 10.90 euros, le flacon de 250ml

 

shampooing-reparateur.jpg

  • À la sortie de l’hiver : Le shampoing réparateur ; fidèle au poste pour réparer son poil qui a dû faire face aux agressions multiples du froid.

Le shampooing Réparateur au pH neutre a été formulé à base d’extrait végétal de Bardane enrichi d’huile d’Avocat pour une triple action : nutrition, réparation et apaisement.

 

Mon avis : Son action nourrissante, et hydratant agit en profondeur, elle permet de réparer les poils secs ou abîmés, je constate l’amélioration notamment, au niveau des pointes de poils, ayant les poils mi-longs, c’est facile à vérifier.

Après utilisation, son poil est nourri, ce qui lui permet de retrouver souplesse, vitalité mais aussi brillance, les poils ternes sont balayés !

Petit plus : Ce shampoing convient également aux chiots.

Où acheter ? Chez Wanimo, il est vendu 9.99 euros, le flacon de 250 ml

 

  • shampooing-demelant-in-.jpgShampoing 2 en 1 notre incontournable durant les vacances, lorsque nous partons en week-end, ou lorsque j’ai moins de temps pour faire un soin après le shampoing : Je m’équipe toujours de la version deux en un.

 

Ce shampoing conditionneur a été spécialement formulé à base de Bourache et d’Amande douce pour une triple action : nettoyante, antistatique et démêlante.

Le gros plus : il n’est pas nécessaire de faire un après shampoing, efficacité et résultat garantis, le poil est impeccablement démêlé ! Recommandé spécialement pour les poilus à poils mi-longs ou longs, il peut également être utilisé sur les chiots.

Mon avis : C’est un très bon gain de temps, et une formule très démocratique pour ceux qui ne souhaitent pas utiliser systématiquement un après shampoing, il est efficace et ne nécessite pas d’effort particulier pour démêler le poil après son utilisation ; en vacances, on a autre chose à faire que démêler, non ?

Où acheter ? Chez Wanimo, il est vendu 10.90 euros, le flacon de 250ml

Le point commun de ces trois produits ? Outre le fait, qu’ils font partie intégrante de notre quotidien, c’est qu’il m’apporte entière satisfaction, tant au niveau de l’effet produit sur le poil, qu’au niveau de la texture obtenue, le poil est sublimé, doux, brillant, souple et soyeux. L’odeur est agréable, une résonance naturelle dans les narines, je ne suis pas fan des odeurs trop sucrées, ma boule de poils vit quotidiennement au contact de la nature, je ne souhaite pas qu’elle se retrouve avec la faune locale au popotin lors de nos promenades…

Protéger, préserver, sublimer, hydrater, nettoyer en profondeur, revivifier… tant de missions qu’un seul flacon parvient à accomplir… Alors, ce que j’en dis, c’est que grâce à ces produits, maintenir une bonne hygiène corporelle à poilu, tout en lui assurant bien-être et confort, c’est désormais à la portée de tous ! Des prix démocratiques pour des produits de hautes qualités et d’une extrême efficacité !

  1. Comment laver poilu?

Commencez par mouiller abondamment les poils, utilisez la juste dose de shampoing, comme pour nous, trop de shampoing peut générer des démangeaisons, et ce, même si le shampoing est de bonnes qualités. Petit truc, faites une ligne de shampoing sur le dos, qui suit la longueur de poilu, afin de le Shampouiner à partir de cet axe, en massant les poils, prenez le temps, c’est un moment qui doit lui être agréable.

Il est parfois nécessaire d’insister sur les pattes, dans ce cas, je dispose une goutte de shampoing dans ma main, je frotte pour obtenir une mousse, et je masse les pattes de poilu afin d’ôter les salissures qui se trouvent accrochées entre les coussinets.

C’est également un moment de complicité, alors, s’il ne vous semble pas rassuré, complimentez-le, signalez-lui qu’il est beau, qu’il va sentir bon,… Prenez une voix douce et rassurante, jouer un peu avec l’eau, avant de commencer, si vous le sentez anxieux. Si vous avez une baignoire, vous pouvez prendre un jouet d’eau afin d’occuper poilu durant le lavage.

Surtout, évitez de mettre du shampoing de manière abondante sur les zones sensibles, comme les babines, poilu à horreur de cela, et bien évidemment, jamais de shampoing dans les yeux.

Il est important de laisser agir le shampoing, selon vos habitudes, ou la nécessité, en général nous le laissons poser 10minutes, on fait des massages papouilles pour passer le temps, ou on joue avec le canard de bain. Enfin, rincer abondamment, il est important d’éliminer l’intégralité du shampoing, pensez également à bien rincer entre les pattes, au popotin et l’extrémité de la queue.

Attention, lorsque vous rincez abondamment, évitez de mettre de l’eau directement dans les oreilles de poilu, si cela arrive, par faux mouvement, ce n’est pas grave, déculpabilise, ça arrive aux meilleurs, pensez à bien les essuyer, rapidement, afin d’éviter le risque d’otite.

Petit conseil : Pour les oreilles, j’humidifie le coin d’un gant de toilette ou d’une mini-éponge, comme celle que vous utilisez pour vous nettoyer la peau, mais je n’utilise jamais de jet dans l’oreille de manière directe, les tympans de poilu sont fragiles et sensibles. Qui plus est, avec de l’eau dans l’oreille, il risque d’être perturbé, du fait, de ne plus entendre ce qui l’entoure.

Notons que certains utilisent des brosses de bain, perso, je lave ma boule de poils directement avec les mains, c’est plus rassurant pour elle, et cela me permet de lui faire un massage au passage !

La gamme Biogance est très fournie, chacun d’entre vous devrait y trouver son bonheur, et ce, en fonction de la texture ou de la couleur du poil de votre poilu.

Intégralité de la gamme.jpg

 

  1. Ne pas hésitez à utiliser un après-shampoing

Quel est l’intérêt d’un après-shampoing ? Exactement le même que pour les humains, c’est un soin du poil, qui, selon le produit sélectionné, va démailler, nourrir, dynamiser le volume de la texture du poil, renforcer la brillance etc. Un soin complémentaire, qui peut contribuer à entretenir et sublimer le pelage de votre boule de poils.

apres-shampooing-xtra-conditioner.jpgPour les poilus qui ont les poils longs ou mi-longs comme Queeny, je vous recommande l’après shampooing Xtra Volume

Il a été formulé à base de protéine de soie, enrichi à la vitamine E pour nourrir le poil en profondeur, redonner du volume à la fourrure et faciliter le démêlage. Sa formule hypoallergénique, sans paraben et aux actifs bios fait de lui, l’incontournable de tous nos bains.

 

Plus : Il convient aux chiots, chat et chatons.

Mon avis ? Personne ne veut d’un cheveu plat et terne ; il en va de même pour poilu, un beau volume, un poil brillant lui donnera tout de suite un aspect plus soigné, qui épousera plus harmonieusement ses mouvements.

Où acheter ? Chez Wanimo, il est vendu 10.90 euros, le flacon de 250ml

Après le bain avec shampoing et après shampoing, séchez vigoureusement, vous pouvez selon les tolérances de poilu, utilisez un sèche-cheveux, ou à défaut, un peignoir. C’est ce que j’utilise avec Queeny… N’oubliez pas de sécher les pattes, de passer entre les coussinets, les oreilles etc.

  1. Entre les lavages, envisagez l’utilisation de soins afin de nourrir le poil, plusieurs produits ont déjà été présentés sur le blog, dans la rubrique « bulles de savon ». Un poil nourrit est un poil qui joue efficacement son rôle de barrière protectrice naturelle pour votre boule de poils.

Poilu ne sait pas se charger de son entretien et du maintien de sa bonne hygiène corporelle, c’est donc une tâche qu’il nous faut impérativement accomplir avec régularité, pour son bien-être ; et de vous à moi, c’est un moment agréable à partager, lorsqu’il sort du bain tout content, en remuant la queue, souriant, reniflant sa propre odeur, douce et délicate… Que demandez de plus ?

IMG_2659

Si poilu est récalcitrant ? Plus jeune il est habitué, plus facile sera le bain toute sa vie durant ; mais ne rassurez-vous rien n’est perdu…

  • Familiariser poilu à la douche, en le laissant y aller de son plein gré, pour ce faire, déposer, par exemple une friandise, deux ou trois jours avant le jour de la douche, et répéter l’opération jusqu’au jour J.
  • Utiliser un jeu intelligent en plastique dans la douche, pour faire diversion ;
  • Utiliser le jeu pour le motiver, un peu d’eau par-ci, un peu d’eau par-là ;
  • Enfiler un maillot de bain et mimer le fait de prendre une douche avec lui ;
  • En été, laver poilu à l’extérieur avec un tuyau pour que cela soit ludique ;
  • Investir dans des jouets d’eau pour le distraire durant le bain ;
  • Mettre de la musique pour le détendre ;
  • Pratiquer le massage au moment de le laver ;
  • Lui parler pour le rassurer et surtout, ne jamais forcer ou s’énerver ;
  • Suspendre une friandise inaccessible, en mentionnant à poilu que celle-ci lui sera accordée lorsqu’il sera propre…

Pure élégance non_Normal, c'est Biogance !

 

Les liens : Le site officiel / Le Facebook / L’Instagram  / Présentation de la brosse / Article sur le parfum / AlgoProtect / Article sur les lingettes./ Waterless shampoing sec / Soin cutané dermocare + Biospotix Phytocare Slim+

signature