#Yoos de Ceva

Une innovation qui pense à moi !

Récemment, l’humaine a passé le cap de la trentaine, rassurez-vous, elle a survécu… Cela étant, elle a adopté de nouvelles routines, un contour des yeux plus efficace, des cures de vitamines, des soins plus accrus de ses articulations après le sport,… Bref, l’humaine a pris conscience qu’avec le temps, les choses changent. Cette prise de conscience la mena à un constat simple, ce qui change pour elle, change également pour moi. D’ailleurs, me concernant, les choses arrivent encore plus rapidement étant donné que mon espérance de vie est inférieure à la sienne.

Entre alors, dans la danse, une innovation qui attira toute son attention…

« Confort articulaire et aide à la mobilité », une simple phrase qui fit écho à ses multiples préoccupations me concernant.

Collier Yoos

Cette innovation c’est Ceva qui la propose, il s’agit du collier « Yoos »

CevaCeva, un peu d’histoire ;

Le groupe Ceva, créé en 1999 est actuellement le neuvième groupe pharmaceutique vétérinaire au monde. Il ne l’est pas par hasard ou par chance, les spécialistes qui travaillent sous la bannière Ceva placent le bien-être de nos boules de poils au centre de leurs recherches, afin d’élaborer des produits innovants, répondant aux besoins spécifiques de nos chiens, et ce, à toutes les étapes de leur vie. Des produits, qui répondent aux attentes des maîtres soucieux du bien-être de leur chien. Du chiot, au chien plus âgé, qu’il s’agisse de produits apaisants, ou encore soulageant comme c’est le cas du collier que je vais vous proposer ; Ceva, est un coéquipier de qualité pour ceux qui souhaitent améliorer la santé de leur protégé à poils.

Ainsi, Ceva s’attelle à trouver de remèdes aux maladies mais aussi, à élaborer des dispositifs permettant d’améliorer la santé et le bien-être au quotidien.

Le plus parce qu’une entreprise ce n’est pas qu’une machine à business, Ceva soutien et contribue à différents programmes sociaux et caritatifs. Exemple : Ceva fournit des colliers Adaptil aux chiens de refuge aux Royaumes Unis, afin de réduire le stress occasionné par le confinement et l’attente de l’adoption.

Nous pourrions développer plus largement toutes les actions menées par cette entreprise internationale tant ses engagements éthiques et solidaires reflètent véritablement le souci de concevoir des produits répondant à nos attentes, mais surtout, aux besoins de nos chiens.

J’ai testé le collier Yoos ;

Le collier Yoos, est un collier qui va aider poilu à réduire l’inconfort et les raideurs articulaires.

Là, vous vous dites, que j’exagère, Queeny a trois ans… Et bien, détrompez-vous, les douleurs articulaires concernent tous les chiens, et ce, quel que soit leur âge, leur race ou, leur mode de vie et leur gabarit. Un chien trop sédentaire, tout comme, un chien proactif, peuvent tous deux être touchés par cet inconfort, et ce, à n’importe quel âge.

Prenons également en considération l’environnement de vie de votre boule de poils, la mienne vit dans un environnement relativement humide, ce qui peut contribuer à la confrontation de cette problématique, plus vite que nous l’envisageons, dans notre perception collective de l’arrivée des problèmes articulaires. On pense toujours que ceci ou cela n’arrivera pas avant que poilu n’entre dans ce que l’on peut considérer comme l’équivalent de notre « troisième âge », mais la fée nature, peut, en certains cas, en décider autrement. Un poilu n’est pas un autre, en ce sens, ce collier constitue un atout tant en matière de traitement permettant de soulager l’inconfort, qu’en matière de prévention, afin d’anticiper l’arrivée de cet inconfort.

Et c’est justement dans cette perspective, que j’ai décidé d’adopter le collier Yoos. Anticiper les problèmes articulaires, car j’ai remarqué, que durant les périodes à forte humidité, ma poilue a une attitude générale, plus raide, notamment, à froid (entendons, lorsqu’elle est contrainte à une diminution d’activités physiques principalement causée par les conditions climatiques déplorables de cette saison, qui ne dure certes, qu’un mois ou deux, mais qui nous mène la vie « dure »)

00

Les trois stades d’actions du collier Yoos :

Stade 1 (celui de ma boule de poils) L’inconfort à froid, des raideurs articulaires qui surviennent surtout le matin ou au moment du réveil (comme après une longue sieste).

Stade 2 L’inconfort à chaud, et là, je le recommande à mes copains sportifs, afin de soulager l’inconfort et les raideurs qui surviennent lors de l’effort physique, ou lors d’une préparation accrue, anticipativement, afin de soulager poilu.

Stade 3 L’inconfort permanent, là, en revanche, cela touche les poilus qui souffrent et éprouvent des difficultés à se mouvoir, tout simplement, marcher, courir, ou encore sauter.

Dans ce cas, gardez à l’esprit que nous et poilu sommes pareils, lorsque vous êtes dans l’incapacité de maintenir votre rythme d’activité coutumier, le moral en prend un coup, or de nombreuses études, attestent de l’importance du moral face à la maladie. Poilu, n’intellectualise pas les maux qu’il subit, tout ce qu’il sait, c’est que son corps refuse de lui obéir, que la douleur est lancinante lorsqu’il tente de vivre son quotidien de chien, par exemple ; en squattant adorablement votre canapé comme il l’a faite toute sa vie durant… Cette douleur inexpliquée pour lui, l’empêche d’y monter, aujourd’hui, ça fait mal, et s’ajoute à l’inconfort, le sentiment de punition. Il se sent donc, puni et perdu… Il n’a plus de prise sur son quotidien, il en perd le contrôle, tout comme il perd le contrôle de son corps. Ses habitudes sont chamboulées, et ses envies ne peuvent être assouvies, bref, c’est la déprime et l’incompréhension qui l’assaille sans qu’il ne puisse reprendre le contrôle sur ses membres.

D’où proviennent l’inconfort et les douleurs articulaires ? Le cartilage articulaire protège les os et agit comme un amortisseur. Lorsqu’il est abîmé et qu’il ne peut plus jouer son rôle protecteur, des raideurs articulaires ; un inconfort et des difficultés pour se déplacer aisément peuvent apparaître.

Quelles sont les causes de ces douleurs articulaires ? Comme précédemment évoqués, les chiens âgés ne sont pas les seuls concernés ; certaines races ont des prédispositions, au même titre, les chiens qui sont en surpoids risquent d’être rapidement atteints par la problématique, les poilus prédisposés à l’arthrose, ou à l’arthrite, pathologies qui peuvent être amplifiées ou subvenir plus tôt dans des environnements froids et humides..

C’est pourquoi, il est important de veiller à ce que votre poilu face un véritable échauffement avant le sport, et à soulager les articulations du chien âpres l’effort, éviter qu’il ne saute à des hauteurs inadaptées à sa taille, pourquoi pas, lui donner des compléments alimentaires permettant de consolider, et surtout, se montrer très attentif durant la croissance du chiot. C’est notamment, l’une des raisons pour lesquelles la pratique de sport tel que le canicross sont interdites aux chiots !

Ce qui m’a séduite chez Yoos ?

  • Sa composition naturelle, effectivement, Yoos est réalisé à base d’huiles essentielles apaisantes. Le collier est imprégné d’un complexe de quatre huiles essentielles parmi lesquelles ; la gaulthérie et le romarin, sélectionnés pour leurs vertus apaisantes sur l’inconfort et la raideur articulaires.
  • Le fonctionnement des actifs qui ne constitue aucunement une contrainte, simple d’utilisation, le collier se place au cou de poilu, il est actif durant 30jours, nul besoin de le manipuler ou de lui faire ingérer des comprimés, ce qui rentrait le traitement plus contraignant. Le collier sert de vecteur, les huiles essentielles se diffusent régulièrement dans le corps en pénétrant à travers la peau afin de soulager l’inconfort.
  • La longévité, pour un dispositif de ce type, notons que 30 jours (soit 4 semaines) est une très bonne durée de vie. Cette longévité est rendue possible grâce à la matrice en polymère brevetée.
  • La rapidité de l’efficacité, les premiers effets de Yoos sont constatables dans les trois jours.

Autre gros plus ; Un esthétisme qui permet au collier, d’être porté avec un autre collier sans que cela ne choque, ou dénote. Noir, classique, fin, on pourrait le qualifier d’élégant. Autre gros plus ; sa légèreté, et sa facilité de réglage.

collier-yoos-pour-le-confort-articulaire

Attention : N’attachez pas de laisse à ce collier, il n’est pas conçu à cet effet ! Aussi, afin d’optimiser l’efficacité du collier, veillez à ne pas l’ôter durant la période préconisée, à savoir, les 30jours sauf au moment du bain, éviter de mettre Yoos en contact avec un shampoing, un parfum ou même un shampoing sec, afin de ne pas altérer son efficacité. Aussi, le collier Yoos ne peut pas être utilisé en même temps qu’un collier antiparasitaire, les deux actions cumulées et les composants risquent d’interagir et de fait, perdre toute efficacité.

Mise en garde importante : Le collier Yoos ne peut pas être utilisé avec un chat, il contient de l’huile essentielle de gaulthérie qui contient un dérivé de l’acide acetyl salicylique. Or, cette substance peut être toxique chez le chat.

Bilan de notre test :

Mon Yoos

Ma sardine n’était plus aussi « pro-active », avec l’humidité, pour info, nous vivons en bord de mer, les mois d’hiver sont peu cléments, froids et humides…

Mes constats avant utilisation : Mademoiselle faisait la feignante, surtout au moment de sauter, je la sentais raide ; elle qui d’habitude « snob » le sol pour sa sieste, semblait hésiter à sauter sur son canapé. Le constat, c’est raide, elle était vraiment campée dans la raideur!

L’arrivée de Yoos : J’ai donc décidé de lui passer « THE YOOS » au cou… Après quelques jours, je l’ai sentie plus à l’aise, j’ai retrouvé son côté « Flufy », elle n’hésitait à sauter sur le canapé. Je sais qu’elle a tendance à l’embonpoint, par ce temps, en cette saison, elle pratique moins d’activités. Chaque année, c’est systématique, elle prend un peu de poids… Et ce, tous les hivers. Mais cette modification morphologique est suffisante pour occasionner gêne et inconfort. De fait, Yoos sera notre copain de cure préventive durant ses deux mois de l’année, qui semblent plus compliqués à gérer pour elle.

Petite astuce, si le fait de faire porter un collier » peu glamour » à poilu vous dérange, esthétiquement parlant, malgré le fait, qu’il soit relativement passe-partout. Je vous recommande, de l’ajuster plus proche du cou, et de le glisser sous le « vrai » collier de poilu, ni vu, ni connu, Yoos en mode « gaine » Bridget Jones… Sors de ce corps… Efficacité et discrétion garantie !

Une superbe innovation, qui place la question de la gestion de la douleur, pour nos poilus, au centre des nouvelles préoccupations, d’une partie de notre société. Trop peu de dispositifs sont pensés, élaborés et conceptualisés afin de leur conférer bien-être lors des périodes de maux, qu’il s’agisse d’une problématique temporaire, ou liée à l’âge, Yoos est à féliciter pour cette initiative innovante, un concept éthique et responsabilisant qui permet à tous ceux qui constatent une difficulté, un inconfort ou une douleur articulaire chez leur boule de poils d’agir, soutenir et épauler comme n’importe quelle dog’smom souhaite pouvoir le faire.

Si comme moi, vous constater une raideur temporaire, ou si votre poilu manifeste un inconfort articulaire quelconque parlez-en à votre vétérinaire, et tenter l’expérience. Yoos est testé et approuvé chez nous, j’aime son concept innovant et au-delà de son statut de « produit » de consommation, j’adhère pleinement à la prise de conscience sociétale de la douleur canine qu’il incarne. Ceva est une marque que j’ai découverte au travers de cet indispensable, mais dont je vais suivre les prochaines innovations avec grand intérêt.

Image-slider-1_slider_image

Où acheter ? Deux tailles disponibles S pour les poilus de moins de 10kg, il est vendu 16.90 euros / le ML pour les poilus de plus de 10kg, qui, quant à lui, est vendu 19.90 euros chez Wanimo.

Envie d’autres informations complémentaires ?

Les liens utiles : Le site internet Ceva France / Le site officiel de Yoos

signature

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s