Poilu et les maladies d’hiver

Poilu peut-il prendre froid ?

Virus et cie…

Une petite grippe… une gastro… et avec ça vous prendrez quoi d’autre ?

L’arrivée de l’hiver rime aussi avec l’arrivée de deux ou trois petites choses dont on se passerait bien : le coup de froid avec son mal de gorge, le rhume ou la bronchite. Et c’est sans compter sur les beaucoup plus redoutables, j’ai nommé les 2 G : la Grippe et la Gastro ! Que le premier, ou la première, qui ne fuit pas les gens contaminés ou potentiellement contaminants lève la main ! Personnellement, c’est ma hantise… surtout la gastro : je l’ai en horreur comme tout être vivant ! Le coup de froid c’est une chose, on fait avec, mais les 2 G… c’est beaucoup, beaucoup, beaucoup moins cool. Pour la grippe, y’a l’option vaccination si on entre dans les critères de personnes à risque, mais la gastro… on ne peut compter que sur son instinct de survie et son lavage maniaco-maniaque des mains pour l’éviter !

love inall forms.jpg

Et poilu ? Et bien il est dans la même situation que nous ! Les sorties sont, tout comme pour nous, une belle occasion d’attraper froid ou récolter virus et bactéries qui traineraient par là (transmises par les paillettes extérieures ou les copains poilus malades)…

Bien évidemment, les poilus sont en général plus résistants que les humains au froid, mais quand même, tous les poilus ne sont pas équipés pour. La plupart y sont sensibles. Alors certes, certains possèdent un pelage dense, chaud, bien fourni qui leur permet d’affronter le froid plus sereinement, mais tous ne sont pas des husky ou des samoyèdes ! D’autant plus qu’avec son confort dans nos intérieurs, chauffage et panier douillet bien chaud, l’organisme de poilu n’est ni prêt, ni habitué à affronter un froid piquant dehors d’un coup, à l’ouverture de la porte.

Nos poilus, comme nous, sont donc à risque de coup de froid. Et bien évidemment, les virus et bactéries de l’hiver ne les épargnent pas… sinon ce n’est pas drôle ! Les 2 G pourront, malheureusement, être servies à poilu sur un beau plateau…

Tout comme les bipèdes, les poilus peuvent être plus ou moins résistants aux maladies. Donc gare aux virus & bactéries !

La majorité des pathologies ci-dessous ne sont pas uniquement saisonnières, mais le froid diminuant les défenses immunitaires des poilus (surtout des plus fragiles), elles seront plus présentes en hiver.

  • Le coup de froid

Il fait froid, vous promenez poilu et en rentrant paf ! Poilu n’est pas en super forme et cherche à se réchauffer par tous les moyens, il commence à trembloter… C’est le coup de froid ! Pas de virus ou bactérie dans ce phénomène, seule la température joue un rôle.

Les symptômes ?

Tremblements, fréquence cardiaque ralentie, muqueuses pâles ou bleues (alors qu’elles sont normalement roses) et température rectale en dessous de 35°C (température corporelle normale : 38,5°C).

Si l’hypothermie est importante, le poilu peut avoir les pupilles dilatées et tomber dans les pommes (poilu inconscient). Il s’agit alors d’une urgence !

Que faire ?

En cas de coup de froid, il faut absolument réchauffer poilu. Installez-le confortablement au milieu de plaid et couverture pour faire remonter sa température. Vous pouvez aussi placer près de lui des bouillottes, enveloppées dans une couverture pour éviter qu’il ne se brûle.

Si l’hypothermie est trop importante : Vétérinaire !

Comment l’éviter ?

Pour éviter le coup de froid de poilu, pas de secret, il faut maintenir son corps au chaud. Comme on couvrirait un petit bipède pour éviter qu’il n’attrape froid, on couvre donc petit poilu avec un manteau ou un pull lors des sorties ! Vous pouvez aussi lui protéger les pattes avec des petites bottines si le sol est gelé, enneigé ou mouillé (et froid). Les coussinets sont en effet une zone sensible au froid, tout comme les oreilles et le museau.

Il est fortement conseillé de limiter les temps de sortie quand il fait vraiment très froid. Attention, je n’ai pas dit de ne pas sortir ! Mais vous pouvez réduire un peu le temps de balade pour que poilu (et vous) retourniez plus vite au chaud.


  • Le Rhume

Tout comme l’Homme, poilu peut attraper un rhume. Et oui ! Différents virus peuvent être à l’origine du rhume…

Les symptômes ?

Ils sont proches d’un rhume chez l’humain : museau qui coule, fatigue, éternuements, yeux humides, toux, manque d’appétit, et parfois petite fièvre.

Cependant, attention de bien distinguer le rhume d’une autre pathologie telle que la grippe, de la bronchite ou alors d’allergies.

Le rhume peut dans certains cas s’accompagner d’une angine : tout comme chez le bipède, poilu a la gorge enflammée et douloureuse…

Que faire ?

Etant viral, un rhume ne se soigne pas avec des antibiotiques (« Les antibiotiques, c’est pas automatique »). Vous pouvez juste atténuer les symptômes pour soulager poilu. Pour le reste, il faut attendre que son corps combatte le virus. Pour atténuer les symptômes : repos, hydratation et alimentation suffisantes, cure de vitamines/plantes contenant de la vitamine C pour le booster.

Chez un chiot ou un chien âgé, avec des défenses immunitaires moins efficaces, il convient de consulter votre vétérinaire. Dans tous les cas, au moindre doute ou si les symptômes persistent, il faut consulter votre dogteur.

Si une angine est associée, poilu devra prendre un traitement pour le soulager, suite à la visite chez le vétérinaire

Pendant toute la durée du rhume, gardez poilu bien au chaud !

Transmission Homme-Chien & Chien-Homme ?

Les virus qui touchent l’Homme et le chien sont différents. Il n’y a donc pas de transmission entre espèces : votre chien n’aura pas le même virus que vous et ne vous le transmettra pas, et vice-versa. Si vous êtes malades en même temps, il s’agit donc seulement d’une coïncidence.

Comment l’éviter ?

Un système immunitaire en bonne santé reste la meilleure des barrières contre les virus. Seul un bon système immunitaire permettra de lutter efficacement contre les minis envahisseurs. Pour le booster si besoin, une petite cure de compléments alimentaires peut être faite.


  • La bronchite

La bronchite est, comme son nom l’indique, une inflammation des bronches. Elle peut être aiguë ou chronique. Elle peut être d’origine virale ou bactérienne, mais aussi allergique, ou encore parasitaire. La bronchite chez le chien, peut être anodine ou grave, tout dépend des causes et de la forme de la bronchite. Il convient donc de surveiller attentivement un poilu qui tousse.

Les symptômes ?

Les symptômes sont là encore identiques aux symptômes humains : toux, fatigue, difficultés respiratoires, possible fièvre.

Le problème étant que la bronchite peut être facilement confondue avec d’autres pathologies telles que le rhume ou la grippe. Il conviendra donc de suivre l’évolution et noter à quels moments la toux est la plus importante.

Que faire ?

Il est nécessaire de consulter votre vétérinaire, afin qu’il puisse déterminer l’origine de la toux et soulager les symptômes de poilu avec un traitement adapté. Le traitement consistera principalement en l’élimination de l’inflammation et la toux, et en cas de bronchite bactérienne, éliminer la bactérie (avec des antibiotiques).

Dans le cas d’une bronchite virale, des traitements plus naturels pourront être utilisés, mais il vous faudra l’avis du dogteur avant pour savoir de quel type de bronchite il s’agit. Un traitement de fond plus naturel pourra aussi être envisagé dans certains types de bronchite chronique.

Lors d’une bronchite, garder poilu au chaud et éviter les efforts qui pourraient déclencher des quintes de toux.

Transmission Homme-Chien & Chien-Homme ?

Pas de transmission connue entre l’Homme et le chien et vice-versa. Les pathogènes ne sont pas les mêmes, tout comme le rhume.

Comment l’éviter ?

Evitez au maximum le contact avec d’autres poilus ayant une bronchite aiguë (d’origine virale ou bactérienne). Là encore, un système immunitaire efficace sera à même de protéger poilu.

Eviter de fumer dans l’environnement de poilu : il pourrait développer une bronchite chronique… Les fumeurs, pour la santé de poilu, il faut aller s’intoxiquer dehors !


  • La gastro-entérite

La redoutée gastro-entérite… Celle qui peut sonner le glas d’une journée d’angoisse pour poilu et vous, mais surtout, d’une journée de nettoyage !

Les symptômes ?

Symptômes identiques aux symptômes humains, malheureusement pour poilu ! Vomissements, nausées, maux de ventre, diarrhée, fatigue, salivation, perte d’appétit et parfois fièvre.

Avec l’irritation des intestins, plus fragiles chez les poilus que chez nous, il est possible qu’il y ait des traces de sang dans les selles…

Que faire ?

Mettre poilu à la diète et l’emmener chez le vétérinaire afin qu’il lui administre un anti-vomitif et un anti-diarrhéique. Le poilu se déshydrate vite en se vidant… il faut absolument éviter cela.

24-36h de diète peuvent être nécessaire, avec accès à de l’eau propre et fraiche.

Une petite cure de probiotiques pour ré-équilibrer la flore intestinale et traiter la diarrhée pourra être faite.

Transmission Homme-Chien & Chien-Homme ?

Certains parents de poilus rapportaient qu’ils avaient souvent une gastro en même temps que poilu, des équipes françaises et anglaises se sont donc penchées sur la question en 2015. Le norovirus est le virus majoritaire dans les cas de gastro-entérites humaines. Ils ont donc cherché à savoir si ce virus était transmissible de l’Homme au chien, et… oui, le norovirus peut se fixer aux cellules intestinales du chien et entrainer des diarrhées.

La transmission du chien à l’Homme reste une question en suspens, mais la transmission possible dans l’autre sens laisse suggérer une possibilité. Cependant, le poilu pourrait ne pas produire suffisamment de virus pour infecter l’Homme…cela est donc probablement possible, mais aucune preuve véritable jusqu’à maintenant.

En résumé, si vous et poilu avez une gastro en même temps, ce n’est peut être pas le hasard ! Peut-être lui avez vous refilé votre gastro…

Comment l’éviter ?

Les poilus ont tous tendance à aller sniffer les paillettes des autres poilus. Les déjections contiennent les virus & bactéries et peuvent donc contaminer facilement votre boule de poils… En période de risque, faites en sorte que votre poilu n’aille pas sentir à droite et à gauche !

Lors des balades, éviter les contacts avec les poilus malades. A la maison, on limite les papouilles à base de bisous et léchouilles, et surtout, lavez les gamelles et le sol très régulièrement. Les règles d’hygiène de base lorsqu’une gastro rode sont à mettre en application.


  • La grippe

Seconde maladie de l’hiver la plus redoutée chez le bipède : la grippe ! Mais saviez-vous que chez le poilu elle porte le plus souvent un autre nom ? La toux du chenil, ça vous parle ?

Lorsqu’elle est lié au virus influenza, la toux du chenil n’est autre que la grippe ! Donc en théorie, si vous avez fait vacciner votre poilu contre cette maladie, il est protégé… ou du moins, il a beaucoup moins de risque de l’avoir.

Les symptômes ?

La grippe est une pathologie très contagieuse des voies respiratoires. Tout comme chez l’Homme, elle entraine de la fièvre, une toux, le museau qui coule, grande fatigue, perte d’appétit… Tous les poilus ne présentent pas les symptômes et certains peuvent être asymptomatiques. D’autres iront jusqu’à développer une pneumonie et autres troubles respiratoires importants. Les symptômes de la grippe canine sont donc variables d’un poilu à l’autre.

Que faire ?

Consulter son vétérinaire pour avoir un traitement contre les symptômes. Les traitements seront des traitements de support pour la fièvre, la toux. Un traitement antibiotique pourra être administré si une surinfection est suspectée.

A la maison, il faut veiller à ce que poilu reste bien hydraté. Et bien sûr, garder poilu au chaud !

Attention chez les poilus sensibles (chiot, sénior, défenses immunitaires faibles), le virus peut entrainer une dégradation très rapide de l’état de santé, et aller, dans de rares cas, jusqu’au décès. Il convient donc d’être réactif et de consulter rapidement au moindre doute.

Transmission Homme-Chien & Chien-Homme ?

Les virus humain sont le H1N1, H3N2, H1N2, etc… et même s’ils mutent tous les ans, le virus pour les poilus n’est pas le même, il s’agit du H3N8. Une transmission entre Homme et chien n’est donc théoriquement pas possible puisqu’il ne s’agit pas des mêmes antigènes viraux (marqueurs à la surface du virus).

Cependant, de nouvelles études ont montré que le chien pouvait être porteur asymptomatique du H5N1 (poilu a le virus et pas de symptômes)… il pourrait donc potentiellement jouer un rôle dans l’épidémie chez l’Homme.

Enfin, il faut savoir que le virus de la grippe chez le chien est identique au virus équin (H3N8)… donc attention à ne pas mettre de chien malade au contact d’un cheval, et vice versa ! Chiens et chevaux peuvent se transmettre le virus.

Pas de réponse certaine quand à la transmission Homme-Chien et Chien-Homme… la prudence reste de mise… la science a encore bien des découvertes à faire sur ce virus un peu compliqué…

Comment l’éviter ?

Si poilu n’est pas vacciné ou fragile, évitez le contact avec les poilus à risques, et les zones où des poilus malades séjournent. Comme le virus de la grippe humaine, la grippe canine se transmet par voies aériennes et contact.

Nos poilus sont donc tout autant sensibles que nous aux pathologies de l’hiver ! Elles ne sont pas que l’apanage des humains. Prenez garde ! Surtout si vous avez un chiot, un poilu âgé ou un poilu fragile.

Les éléments clés pour éviter les maladies et le coup de froid :

  • Maintenir la température corporelle de poilu : manteau, pull, bottines
  • Raccourcir les promenades et sorties jeux
  • Veillez à ce qu’il ne sente pas toutes les paillettes environnantes
  • Eviter les contacts avec les poilus qui ont été ou sont malades
  • Veillez à une température constante à l’intérieur
  • Eviter les coupes courtes chez le toiletteur
  • Doucher poilu moins souvent et attention à bien le sécher
  • Veillez à ce que poilu s’hydrate bien
  • Adapter son alimentation : poilu aura tendance à manger un peu plus (mais attention à ce qu’il ne prenne pas de poids)
  • Faire une petite cure de compléments alimentaires pour le booster si besoin

 

Conseils complémentaires…

Attention à ne pas mettre trop de chauffage, une température constante mais pas trop élevée est recommandée. Poilu pourrait être fortement perturbé avec une température intérieure trop importante… maintenir son logement entre 20 et 22°C est préférable.

Veillez à changer la gamelle d’eau très régulièrement : poilu aura tendance à boire plus avec la présence du chauffage, et la montée des températures à l’intérieur. De plus, en changeant régulièrement son bol, vous pourrez vérifier qu’il boit correctement et surtout suffisamment durant cette saison.

Enfin, et contrairement à ce que beaucoup pensent, un manteau ou un pull pour poilu n’est pas qu’esthétique, et loin de là ! Un manteau va, comme chez le bipède, permettre à poilu de maintenir sa température corporelle lorsqu’il sort et qu’il fait froid. Les poilus sont sensibles aux changements brusques de température, il est donc nécessaire de les limiter au maximum. La présence du pull ou du manteau permettra de limiter ce changement de température, poilu ne se refroidira pas d’un seul coup… d’autant plus s’il ne possède pas une fourrure suffisante pour palier au froid parfois glacial de l’hiver.

Les manteaux évitent également à poilu de se retrouver complètement trempé par la pluie ou la neige. Vous vous en doutez probablement, mais un poilu mouillé, avec le froid, risquera d’attraper froid beaucoup plus rapidement qu’un poilu au sec.

En bref, pour beaucoup de poilus, le manteau est un indispensable de l’hiver pour maintenir poilu au chaud, et éviter l’humidité. Il est donc nécessaire de bien le choisir afin qu’il remplisse toutes ses fonctions principales !

love inall forms (1).jpg

Prenez soin de vous, et d’eux.

Signature Luna

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s