Des livres qui donnent des idées d’activités intérieures

Mes coups de cœur « bouquine » du moment; 

BouquineDeux livres qui proposent des activités ludiques à faire avec poilu, à la maison.

Jouer avec son chien dans la maison, rédigé par Anja Jakob, paru aux éditions Ulmer le 4 septembre 2014 et vendu 12.90 euros sur le site de la Fnac.

coup de coeur

Ce livre propose une multitude d’activités à petits prix, car il s’agit essentiel d’utiliser des objets usuels en les détournant, de leur fonction initiale, le temps de vos séances de jeux.

Toutes les activités sont classées selon les critères suivants ;

  • La durée : Courte, moyenne ou longue, certains poilus ont davantage de difficulté à se concentrer, ou avec l’âge se fatigue plus rapidement, ce classement vous permet de sélectionner un jeu adapté à votre compagnon.
  • La difficulté : Lorsque poilu en est au début des stimulations, il peut certes, apprendre très vite, mais pour commencer, et maintenir le renforcement positif, il est préférable de pallier les difficultés. Ce critère vous permet donc d’élaborer un parcours de progression approprié.
  • La place nécessaire à l’activité : Petite, moyenne ou grande, afin de déterminer dans quelle pièce de la maison vous pourrez vous amuser.

Les jeux sont répertoriés selon les catégories suivantes ; jeux d’intelligence, rapporter, jeux d’enfants (détournement de jeux pour petits d’hommes principalement), apprentissage de tours « éducatif » (exemple, marcher à reculons), et apprentissage de tours « plus fonctionnels » (exemple rapporter le courrier).

Toutes les activités sont développées « pas à pas », et étoffer d’illustration, vous permettant de mieux visualiser la finalité à atteindre. Un encadré conseils et astuces renforce la facilité d’acquisition des activités en anticipant les difficultés que vous pourriez rencontrer lors de votre mise en pratique du jeu. Ce qui est extrêmement rassurant, et permet de rester dans un renforcement positif lors de l’exécution de chacune des activités.

L’ensemble est ludique et particulièrement distrayant tant pour poilu que pou l’humaine, qui l’espace d’une séance de jeux, prendra grand plaisir à retrouver son âme d’enfant ! j’ai déjà plusieurs livres de ce type, et je dois reconnaître que les activités proposées changent de celles que l’on trouve habituellement dans ce type d’ouvrage, qui prône la récup et le détournement plutôt que l’investissement ! Fait, des plus appréciables.

50 jeux pour vous et votre chien, rédigé par Suellen Dainty, paru aux éditions le courrier du livre, en juin 2012, et vendu 13 euros sur le site de la Fnac.

 

50 jeux pour vous et votre chien

Contrairement au premier livre présenté, celui-ci propose également des activités à pratiquer à l’extérieur.

Tout d’abord, l’ouvrage introduit le jeu, et explique clairement les processus d’assimilation du jeu par poilu, par une courte explication mais très pertinente. Les techniques proposées sont pratiquées avec des friandises ou le Cliqueur. Des conseils sont également dispensés afin de choisir le jeu adapté à votre boule de poils. L’accent est placé sur les bases éducatives à maîtriser avant de commencer à jouer, exemple ; assis, couché, ne pas bouger, s’arrêter. Enfin, cette introduction met l’accent sur la sécurité et qu’il s’agisse d’environnement de jeu ou de capacité et d’endurance à ne pas dépasser. Il en va, bien évidemment, de même, pour la concentration.

Dans le vif de l’ouvrage, bref décorticage

Les jeux de type « attraper » des jeux classiques, que nous pratiquons déjà naturellement, ils sont cependant, proposés avec des variantes.

Les jeux qui permettent de trouver « soi-même », je dois dire que ma boule de poils adore cette catégorie de jeu, lorsqu’elle doit chercher ou pister, c’est un bonheur de la voir s’amuser à ce point ; en la matière, le livre propose plusieurs activités ludiques qui peuvent aisément être pratiquées à la maison.

Les tours « un tour pour une récompense » je n’utilise pas friandise pour les tours, ou très rarement, nous fonctionnement davantage à la « fête » et aux « câlins », qui plus est, je m’amuse beaucoup en effectuant les tours en simultané avec elle ! Le ridicule ne tue pas… Après tout, c’est un bon moyen de maintenir son âme d’enfant, jouer avec poilu est une distraction collective, des moments de franche rigolade dont nous aurions vraiment tort de nous priver ! Dans cette catégorie, les grands classiques sont abordés et parfois revisités, exemple, faire le mort, la roulade,…

Le défi de « l’agilité », il s’agit d’une présentation simple de ce sport, qui propose également de s’initier dans son jardin, en commençant par les bases, ce qui vous permettra de jucher si poilu et vous accrochez à cette activité, et pourquoi pas, vous inscrire dans un club par la suite afin de vous y mettre sérieusement ?

La dernière partie donne des pistes d’activités extérieures : la promenade, courir ou faire du vélo, pratiquer la Canirando ou le camping, jouer au Frisbee, à la corde, ou s’adonner à l’un de ces sports humains détournés pour poilu ; le volley-ball, le baseball, le football. Personnellement, nous avons facilement accroché avec le football, et découvert le baseball, c’est une pratique à laquelle je n’avais jamais songé ; malgré des débuts difficiles, parce qu’elle courait dans tous les sens, en deux semaines elle a capté le système, et depuis, nous le pratiquons à plusieurs… Même s’il lui arrive encore de vouloir garder la balle pour elle, ou de courir dans la mauvaise direction ; on s’amuse beaucoup de ses détournements de règle, et on découvre que la miss peut aussi se montrer « mauvaise perdante », cela étant, pour rester sur une note positive, on ne souligne jamais ses tricheries !

Ce qui me plaît, chaque jeu est exposé de manière claire, accompagné d’illustration et d’encadrés, avec notamment, des encadrés relatifs à la sécurité. Un critère qui a beaucoup d’importance pour moi, jouet est indispensable, mais le faire prudemment est primordial !

D’autre part, des ordres de base en éducation peuvent être assimilés par le jeu, et ça, j’adhère complètement, car apprendre en s’amusant est la plus agréable des formes d’apprentissage, que ce soit pour poilu ou pour nous, ses humains.

Et enfin, ils proposent des activités qui placent les interactions, entre nous et nos poilus, à l’honneur en permettant même les jeux collectifs avec d’autres poilus.

Bref, un petit livre sympa, qui propose malgré tout 50 jeux ludiques, un incontournable des vacances avec poilu, un format facile à emporter dont on ne sait déjà plus se passer !

Bon amusement les copains !

signature