Les jeux d’intérieur, en hiver que faire?

En hiver, la distraction, c’est la galère !

Il est une réalité simple, l’humaine n’affectionne pas le froid ; si on ajoute à la configuration que malgré le froid qui règne dehors, poilu a continuellement besoin de se dépenser et de s’occuper ; on en arrive facilement à la conclusion suivante que ; soit l’humaine apprend à aimer le froid, soit elle trouve des activités occupationnelles qui permettront à poilu de se dépenser ou de compenser la diminution de cette dépense énergétique, en s’occupant avec des activités stimulantes intellectuellement, et ce, afin d’éviter le supplice de rester des heures durant à l’extérieur… dans le froid.

En hiver, que ce soit pour vous, ou pour poilu, rester des heures durant à l’extérieur, c’est parfois beaucoup plus compliqué que durant les trois autres saisons, que nous connaissons le reste de l’année. Entre neige, pluie, rafales de vent, gel, givre, verglas, et températures négatives… Les moments de distractions extérieures peuvent être sacrément contrariés par les conditions météorologiques.

Cependant, poilu, petite boule d’énergie a besoin de bouger, il ne peut pas se contenter d’une simple ballade, il ne comprend pas cette soudaine transition, ce chamboulement du programme distractif habituel.

Alors que faire ? Comment concilier le besoin d’occupation de sa boule de poils et les aléas météorologiques qui recommandent de limiter les sorties ? Que faire avec poilu, lorsque le temps ne permet pas de sortir ? Les activités récupératrices ; l’occupation douce….

* Pratiquer la sieste….  Cela semble complètement à l’opposé de l’activité souhaitée par poilu, mais si je me base sur mon quotidien ; c’est quelque chose qui fonctionne relativement bien avec la mienne ; Elle a besoin de se dépenser, mais comprend que parfois, le temps nous empêche de sortir. Dans ce cas, une petite sieste peut être une activité cocooning fort appréciée ;

* S’installer confortablement et faire la lecture à voix haute ; poilu est souvent réceptif à la voix de son humain ; la mienne ne comprend certainement pas la moitié du récit, cependant, elle apprécie le fait de participer indirectement à l’activité.

* Faire participer poilu à des tâches domestiques ; le rangement de ses jouets, faire le lit en poussant la couverture, sous forme de jeu, poilu pour y voir une occupation stimulante intellectuellement ; entendons-nous il ne s’agit pas de transformer votre poilu en parfaite « Desperate Housewife » mais bien, de l’occuper en lui permettant de passer du temps avec vous, en lui apprenant de nouvelles choses, comme porter une chaussette jusqu’à la machine à laver, sortir le linge de la machine à laver pour le mettre dans une corbeille disposée devant ; du ludique… et de l’utile pour passer le temps lorsqu’on est coincé à l’intérieur.

  1. Faire du « sport » à la maison ;

* Initier poilu à de nouvelles activités telles que « l’Obérythmée », la « Dogdance », ou encore le « Doga » ; il s’agit d’activités qui favorisent la dépense physique, mais aussi la stimulation intellectuelle, qui renforce la concentration, et qui peuvent accroître votre complicité ; s’avérant ainsi, bénéfique tant à poilu, qu’à vous ; car soyons honnêtes, les humains aussi doivent se bouger le popotin en hiver, sous peine d’en faire les frais à l’arrivée de l’été.

  1. Jouer avec poilu ; la sollicitation intellectuelle à l’honneur… voici quelques activités que nous pratiquons souvent à la maison ;

* Apprendre à poilu le nom de quelques jouets : cela permettra de les utiliser pour les jeux qui suivent ; au moment de l’apprentissage vous pouvez placer 3-4 jouets à l’autre bout de la pièce, et demander à poilu d’aller chercher l’un d’eux, petit à petit, vous pouvez augmenter le nombre de jouets ; afin d’accroître la difficulté.

* Cache-cache l’objet : Vous cachez un jouet dont poilu connaît le nom dans la maison, ou un autre objet de votre choix, quelque chose avec votre odeur par exemple, « un exercice de flair » qui permettra à poilu de jouer les détectives, sollicitation de ses sens mais aussi de sa réflexion si vous installez un parcours de difficulté (par exemple, avec des objets à contourner, passer au-dessus, au-dessous,…)

* Les jeux de passe-passe : (l’un des jeux préférés de ma poilue), il suffit de prendre trois gobelets retournés, vous placez une friandise sous l’un d’eux, vous les mélangez en tournant et retournant l’ordre de disposition de ceux-ci, devant poilu. Au signal, vous demandez à poilu de choisir le gobelet dans lequel se trouve la friandise.

Variante : En récupérant une dizaine de tubes (le type de tube que l’on récupère au moment des travaux de plomberie), vous pouvez encourager poilu à les déplacer et les manipuler jusqu’à dénicher la friandise cachée dans l’un d’eux.

*Faire une montagne à la hauteur de poilu ; il vous suffit de prendre des petits objets qu’il lui sera possible d’empiler, en lui montrant petit à petit, comme les superposer ; il existe des jeux de ce type pour enfants en bas âge qui peuvent aisément être recyclés pour poilu. Lorsque la pyramide tombe avant l’aboutissement, n’oubliez pas de féliciter et récompenser poilu, il est important que le jeu reste pratiqué dans un renforcement positif, recommencer à empiler un ou deux objets pour arrêter sur une réussite avant de ranger ; sans quoi, ce jeu sera associé à la difficulté par poilu qui ne voudra très certainement plus y jouer à l’avenir.

* La pêche au canard : Après avoir garni une boule de friandises, vous disposez l’ensemble (composé de 2 à 5 boules suivant ce que vous avez sous la main), dans une bassine, en laissant poilu manipuler, déplacer, tenter d’ouvrir à sa guise, jusqu’à obtenir les friandises. Pour ce type de jeux, vous pouvez utiliser soit les clés en main ; des Kongs ou des balles à friandises, ou alors des boules de récupération, ou de votre propre confection.

Exemple de premier prix, distractif: Jouet distributeur Funny Ball, vendu 2.45 euros pièce www.wanimo.com

exemple balle 1.jpg

* Le traditionnel cache-cache : Vous vous cachez à tour de rôle, en jouant à vous retrouver et en vous passant le relais avec ma poilue, le relaie s’effectue par un « tape patte », c’est un jeu qu’elle apprécie beaucoup et auquel nous pouvons jouer facilement une heure sans nous lasser.

* Le jeu de quilles : Disposez des quilles en plastique au bout de la pièce, et apprendre à poilu à faire rouler sa balle afin de les faire tomber ; chacun son tour, poilu peut également vous aider à redresser les quilles entre chaque lancé.

*Le mime ou sa variante miroir : Imitation des attitudes de votre poilu, un jeu que les enfants et les adultes pratiquent en activité théâtre, j’ai découvert que ma poilue en étant parfaitement capable. Vous enchaînez tout d’abord de petites séries d’actions, en invitant poilu à faire de même, marcher derrière vous jusqu’au stop…. Passer du canapé au sol, rouler sur vous-même,…. Pour alterner, vous pouvez ensuite imiter votre poilu, à votre tour ! Fous rires garantis…

* L’apprentissage de tours : comme le « Bang-Bang, faire le mort », saluer assis, saluer debout, attraper un objet, allumer ou éteindre la lumière, apporter un objet spécifique (exemple, la télécommande de la télévision) chanter en duo avec vous sur une chanson,….

L’attrait de ses activités repose également dans l’interaction qu’elles vont susciter entre vous et votre poilu ; de bons moments d’attention, de complicité et d’amusement à partager sans modération.

  1. Plusieurs livres proposant des activités occupationnelles variées sont présentés dans la rubrique bouquine du blog ; CLIC
  1. Les jeux occupationnels, clés en main

On les appelle généralement « jeux occupationnels », pour ma part, je préfère les nommer « jeux intelligents » car ils stimulent l’intelligence autant, qu’ils occupent. Cependant, ils ne sont à mon sens pas destinés à se décharger de son compagnon ; il ne suffit pas de les placer au sol, pour ensuite, s’en aller vaquer à ses occupations humaines ; Poilu apprécie de pouvoir y jouer en compagnie de son humain, d’être encouragé, aider au début, féliciter lorsqu’il parvient à résoudre « l’énigme sensorielle » menant à la friandise. Les jeux intelligents peuvent être utilisés à tout âge, chez les plus jeunes dans le cadre de l’apprentissage et de la découverte ; mais aussi chez les seniors afin de maintenir une activité stimulante et d’éviter que poilu ne sombre dans la léthargie de son âge avancé. Ces jeux cognitifs permettent à poilu de mobiliser ses capacités intellectuelles, mais aussi, de les développer pour progresser davantage dans l’apprentissage de nouvelles tâches, de maintenir un esprit vif, et surtout, de se divertir utilement, entendons, autrement qu’en mâchouillant.

Ce sont donc des jeux qui doivent être utilisés pour occuper, stimuler mais aussi, vous permettre de passer de bons moments avec votre boule de poils. Suspense, rigolades, boutades, et beaux souvenirs en perspectives.

Notons, qu’il existe plusieurs gammes de difficultés du débutant à l’expert, mais aussi plusieurs gammes de prix, généralement liés aux matériaux qui composent le jouet (plastique ou bois).

Une sélection 100 % jeux intelligents pour poilu

  1. Jeu Sudoku pour chien My Intelligent Dogs, il s’agit d’une marque localisée à Raasdorf, en Autriche, qui fait enfin son apparition en France, des jouets ludiques et excréments bien conçus, proposant plusieurs de niveau de difficultés, et réalisés en bois. (D’un point de vue personnel, j’affectionne davantage les jouets en bois, je trouve ça plus écologique, et plus sain pour ma boule de poils ; plus esthétique pour mon intérieur également, ce qui ne gâche rien.)

Vendu de 29.90 à 44.90 euros, selon le niveau de difficulté sélectionné.

Plusieurs modèles sont vendus chez Wanimo, cependant pour accéder à l’intégralité de la gamme, n’hésitez pas à vous diriger directement sur le site officiel.

Sur le site officiel, les jouets sont classés en fonction de la difficulté mais aussi en fonction du gabarit de votre boule de poils.

les prix peuvent varier du quitte au double, avec l’exemple du Turtle, pour gabarit médium vendu 76 euros.

1.2 le turtle

Le Happy Roll, vendu 15 euros, qui quant à lui encourage la mobilité des pattes en plus de la réflexion.

1.3

Petite astuce, si vous souhaitez offrir un jouet intelligent à votre poilu, je vous recommande l’achat d’un niveau deux pour commencer. Un niveau deux ? Pourquoi pas un niveau un ? Et bien, j’ai commencé par un niveau un, en pensant bien faire, il s’avère que ma poilue, en est venue à bout en moins de 5 minutes, il était trop simple pour elle, de fait, il dort dans l’armoire depuis ce jour, et j’ai dû racheter un niveau supérieur, car elle appréciait ce type de jeu, mais se lassait trop vite du niveau un, dont elle avait, déjà suffisamment fait le tour.

  1. Jouet interactif Apollo | Karlie, vendu 13.05 euros chez Auberdog

2.jpeg

Info; à noter que la marque Karlie a également conçu un modèle chiot, que je trouve très attractif et surtout, avec un excellent rapport qualité prix, vu le délai plus court de son hypothétique utilisation, bien que cela varie d’un poilu à l’autre.

Jouet chiot interactif Rocky | Karlie, vendu 8.95 chez Auberdog

3 version chiot.jpeg

Les jeux uniques Karlie, qui sont très attractifs niveau prix, 7.75 euros, ce qui permet d’en acheter deux ou trois différents ; variant ainsi les activités afin que poilu ne se lasse pas trop vite. Gros coup de cœur pour cette série, et bravo à Karlie pour l’ingéniosité de la démarche, d’individualisation de l’activité. Souvent les activités multiples sont positionnées sur le même jouet, ici, poilu peut, pour le même prix qu’un jouet unique à activités multiples, passer de l’un à l’autre sans sombrer dans la redondance. Chez Auberdog

Le DOGGY BRAIN TRAIN HERA, 22,50 € chez Moustache 

 5.jpg

Et enfin, Gros coup de cœur pour cette boutique en ligne, qui s’est spécialisée dans les jouets intelligents, et sur laquelle on peut notamment retrouver les célèbres jouets de la marque « Nina Ottosson »

Wood MixMax, jeu de réflexion modulable en bois vendu 31.90 euros

6.jpgDog Worker, jeu de réflexion évolutif en bois, vendu 37.90 euros

7.jpg

Les deux sont disponibles chez Malice animale.com 

malice-animale-logo-1457292589

Alors les poilus.. L’hiver c’est toujours la galère ??

signature