Bonnes actions- Un Noël solidaire

Quelles actions mener pour ceux qui en ont besoin ?

Ceux qui en ont besoin… entendons, ceux qui n’ont pas encore la chance d’avoir une famille aimante et un foyer dans lequel prendre part aux festivités de fin d’année ; ceux qui n’auront pas de menu spécial à noël ou de cadeau au pied du sapin ; Ceux qui se coucheront comme à leur habitude dans le fond d’une cage en espérant que le noël prochain, eux aussi, pourront arborer le plus beau des sourires sur la traditionnelle photo de famille que l’on réalise au matin de Noël.

Nous ne pouvons pas tous les accueillir à la maison, c’est une bien triste certitude ; cependant, à notre échelle, nous pouvons tous mener l’une ou l’autre actions afin de leur témoigner de la considération durant cette période, souvent, placée sous le signe de la solidarité.

Quelles actions pouvons-nous mener ?

  1. Faire un don ; simple, rapide et efficace, lorsque l’on n’a pas la possibilité de se déplacer et que l’on souhaite contribuer malgré tout, cela reste la formule classique la plus connue.
  2. Acheter le calendrier de l’association: Effectivement, de nombreuses associations lancent, à cette occasion, un calendrier mettant en scène les loulous à l’adoption. Cette démarche simple d’achat peut contribuer à aider.
  3. Envoyer un colis surprise : Sur les sites de vente en ligne, l’adresse de livraison et l’adresse de facturation sont généralement dissociables ; lors de cette étape logistique, vous pouvez envoyer le colis à l’association et la facture à votre domicile. C’est une initiative qui permet de jouer au père Noël à distance, consultez préalablement l’actualité de l’association, afin de vérifier que certains produits ne sont pas justement nécessaires. Surtout n’hésitez pas à vous faire confirmer l’adresse d’expédition afin que votre colis arrive à bonne destination. Éventuellement, comptez le nombre de poilu présents à l’association afin que chacun puisse bénéficier de votre envoi. Pourquoi pas vous mettre à plusieurs, invitez des amis à vous rejoindre dans cette démarche, et envoyer un gros colis de produits utiles ou ludiques, car après tout, c’est noël ; pensez aux produits d’hygiène, aux friandises, à l’alimentation, aux jouets, aux accessoires qui font parfois défaut ;… Pensez aux couvertures et produits permettant aux poilus de se maintenir au chaud.

Vous pouvez également passer déposer votre colis surprise et dans la foulée…

  1. Donner de votre temps ; Quelques heures pour aider le refuge à faire le grand nettoyage, parfois les refuges organisent des « petites fêtes » pour les pensionnaires, donnez un coup de pattes, réalisez des biscuits maison à déposer, ou encore, emmenez quelques poilus faire une promenade afin de se dégourdir les pattes ; câlinez sans modération, apportez un peu de chaleur aux poilus mais aussi aux bénévoles ;

On omet souvent cet aspect des choses, mais les bénévoles sont sensibles au sort de leur protégé, les voir ainsi, le jour de Noël, peut occasionner peine et désarroi, ils sont par ailleurs nombreux à décider de rester avec cette famille d’adoption durant les fêtes de fin d’année. Ce ne sont pas que des pensionnaires, ils ont des noms, des habitudes, des manies, ils vivent ce quotidien d’attente à leur côté, subissant les déceptions avec eux, vivant les angoisses lorsque l’un d’entre eux tombe malade, ils tentent de toute leur force d’apaiser la solitude et de rendre l’attente plus supportable.

Célébrer les bénévoles, en cette période plus qu’à l’habitude, car la période des fêtes de fin d’année peut être joyeuse mais aussi triste et nostalgique. Donnez de l’espoir, tendez la main, accordez de l’attention; c’est parfois le plus beau des cadeaux que l’on puisse faire à un poilu.

  1. Ouvrez votre foyer en devenant famille d’accueil ou panier retraite; par cette action, vous libérerez une place pour un autre poilu dans le besoin. Au quotidien, vous contribuerez à la construction d’une nouvelle vie pour le poilu que l’association placera sous votre aile. Vous lui permettrez ainsi de prendre ou reprendre confiance, de se réadapter à la vie de famille, de découvrir ou redécouvrir l’amour de l’humain, de vivre des beaux moments et de bénéficier d’une attention particulière ; ce dont ces poilus manquent souvent, la quantité de travail est telle que les bénévoles donnent sans compter, mais pour ces poilus en grande demande, cela reste bien souvent insuffisant.
  2. Faire votre shopping dans les boutiques associatives: Les associations vendent des produits au profit des pensionnaires, mugs, autocollants, peluches, boules de Noël, un achat solidaire en cette période ne peut que plaire à celui à qui vous l’offrirez.

On ne peut donner ce que l’on n’a pas, en revanche, on peut donner sans compter l’amour qu’on est capable de produire en abondance !

signature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s