Dans les coulisses de Citypattes avec Iago

#Tout savoir …. Interview 

BoudoirAu top des lectures recommandées aux « PoilusAddicts » que nous sommes, se trouve le Magazine « City Pattes », un mensuel complet, disponible gratuitement dans bon nombre de cabinets vétérinaires.

Pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un véto à la « page »… Sachez que le magazine est également consultable en ligne, sur le site officiel, pour patienter entre deux éditions, un blog diffuse des articles variés, relayés sur la page Facebook de l’équipe.

Certes, les humains jouent un grand rôle dans cette entreprise, totalement « Petsfriendly » mais le vrai cerveau des opérations, le beau gosse du collectif, est, sans conteste, le poilu qui œuvre en coulisse, IAGO…

Vous l’avez certainement déjà repéré sur les réseaux sociaux, tel qu’Instagram… Poilure au top, babines en coin, Regard de braises,… Un journaliste qui n’hésite pas à donner de sa personne pour nous fournir un contenu riche, ludique et informatif 100 % Doglovers !

Chapitre premier : Baby a bien grandi…

Quel âge as-tu Iago ? J’aurai 5 ans 9 février prochain.

Dans quelles circonstances es-tu arrivé dans la famille ?

« Cela faisait un p’tit moment que mes humains souhaitaient adopter un chien. Ils en parlaient beaucoup avec mes 2 sœurs Léna et Cassandre. Et un soir, coup du sort ou heureux hasard, il y’a eu un cambriolage dans notre rue. La BAC s’est pointée avec un équipier à poils : un berger belge Tervuren. Ma famille est immédiatement tombée raide in love de cette race. Mes sœurs ayant été traumatisées par cet événement, cela a fait ni une ni deux dans l’esprit de mon humain : ce chien serait le compagnon idéal pour les protéger en cas de récidive. »

Le choix de ta race est-il hasardeux ou s’agit-il d’un réel coup de cœur antérieur ? Quelles sont les particularités de la race, observables dans ton quotidien ?

Je suis hyper affectueux, limite collant. Je suis aussi craintif, trop même. J’ai un peu peur de tout. Mais cela n’a rien à voir avec la race.

Et ton nom alors, une anecdote quant au choix « Iago’?

C’est la contraction de « Yeah ! » et « Go ! » et comme c’était l’année des « I », cela, c’est transformé en Iago.

Dog’s Dad les bons et mauvais côtés ? (Entendons, les meilleurs et pires souvenirs de ton enfance).

IMG_0354.jpg« Alors… mon meilleur souvenir, c’est quand mes humains m’ont emmené me baigner à l’Océan au Cap Ferret. Un truc de ouf ! Sauf, que c’est aussi mon pire cauchemar ! Je me suis fait emporter par un courant de baïne (très fréquent sur la côte atlantique). Et si mon humain n’était pas venu me chercher… bref j’en tremble encore. Comme la fois où, sur notre parcours de course, je me suis retrouvé nez à nez avec un… lama ! Il s’était éloigné un peu trop de son cirque et m’a fait une belle frayeur. »

Iago au cœur d’un projet : Quel rôle as-tu joué dans le lancement de City Pattes ? Et actuellement, quelles sont tes fonctions dans l’entreprise ?

« Mon humain était obsédé par mes phobies et à ma dermatite atopique (allergie alimentaire) pour lesquelles il ne trouvait aucune réponse comportementale ou thérapeutique satisfaisante. Il a eu alors l’idée géniale de lancer un magazine pour ceux, qui comme lui, se posaient mille et une questions sur bien-être de leurs animaux de compagnie. Sa volonté était également de sensibiliser les propriétaires sur leurs engagements et devoirs envers leur compagnon à quatre pattes.

Actuellement, j’occupe la fonction de super mascotte : un job de rêves » 

Chapitre second : Gagner sa croûte !

Quels sont les aménagements prévus pour toi au sein des bureaux de City pattes ?

Aucun aménagement particulier. Les bureaux de City Pattes sont comme ma deuxième maison : j’y ai un panier, une gamelle… Je vais et je viens comme ça me chante, je sieste où je veux selon mes envies. Il y a aussi un patio paysagé où j’adore grignoter des morceaux de bois et me dorer la pilule dès qu’il y a un rayon de soleil.

Iago au boulot.jpg

Quelle est ta journée type lorsque tu accompagnes ton humain au boulot. Est-ce que tu as des amis ? Comment se déroulent les échanges avec tes congénères ?

« On arrive vers 9h30, ou un peu plus tard si mon humain m’emmène courir au parc de Talence le matin. Après avoir dit bonjour à toute l’équipe, je cherche le meilleur endroit pour faire ma sieste. Vers 13 heures, je fais un tour dans le quartier pour renifler de bonnes odeurs. Ensuite, retour au bureau où j’assiste avec envie au déjeuner. Ça sent super bon… mais comme je ne peux pas manger autre chose que des croquettes spécifiques (sinon je me gratte comme un fou), la consigne est de rien me donner. Après, sieste à nouveau. Parfois je pose pour des photos qui vont illustrer un post sur les réseaux sociaux. Ah ! J’oubliais, j’aboie quand la sonnette de la porte d’entrée retentit. Tout d’abord pour prévenir l’équipe que quelqu’un arrive, ensuite pour avertir le visiteur de ma présence et qu’il a tout intérêt à bien se tenir. »

DSC_6886.jpg

– L’équipe de Citypattes-


« Côté relations, je suis super pote avec Hélène (Yorkshire) et Hugolino (Westie) 2 quatre pattes d’amis de mes humains et avec Maggie, le teckel à poil dur de la rédactrice du Mag. Maggie, elle me mène carrément par le bout de la truffe. J’en suis même un peu jaloux car quand elle est au bureau et fait sa belle et du coup les autres m’ignorent un peu.
Petit je me suis fait attaquer par 2 Jack Russel, depuis je ne suis pas super serein avec les autres congénères. Mes humains m’ont pourtant fait suivre des séances d’éducation et de socialisation mais c’est plus fort que moi : j’ai une peur panique de l’inconnu (e). »

 Iago et les potes.jpg

Iago et l’équipe : Nous avons tous nos rituels, peux-tu me parler des habitudes et relations que tu entretiens avec les membres de l’équipe ? Le plus de câlin, le partage de moments complices, les séances de jeu, les bouderies…

« Mes relations avec l’équipe sont top ! Dès que j’arrive, je dis bonjour à tout le monde et je demande un câlin un peu particulier. L’idée est de glisser ma tête entre leurs cuisses pour quémander des caresses. Cela peut paraître surprenant, mais c’est notre rituel. »

 Iago et les câlins.jpg

Niveau alimentaire, es-tu plutôt gourmand ou gourmet ? Quelles sont tes activités préférées ? (ballade, jeu, sieste,… où ?)

« Je suis très gourmand, mais avec ma dermatite atopique je suis constamment au régime L. Mais j’ai tout de même droit aux pommes et aux clémentines dont je raffole ! Mes activités préférées : la cani-rando en forêt, courir après une ba-balle, rapporter des bâtons et les siestes ! »

Tes qualités et tes défauts ?

« Je suis un amour de chien qui a peur de (presque) tout. »

Quels sont les rituels que tu partages avec ton humain ? Iago es-tu réceptif à la musique ? Si oui, quel est ton morceau préféré ?

« La cani-rando, les câlins entre ses cuisses et dormir dans son lit. Côté musique, je suis plutôt branché soul & rythm and blues dans le style de Sade et son « Smooth operator ». »

CachecacheIago.jpg

Après l’effort, le réconfort …. Moi je craque complètement pour cette Bouille … 

Les interdits, les compromis, les péripéties d’une vie de chien… du tac au tac ce qui lui vient…

Le lit ? Toutes les nuits

La nourriture humaine ? Interdite… sauf le poulet, pommes et les clémentines.

Les vocalises ? À chaque sortie.

Les trous dans le jardin ? Jamais.

Obéissant sauf… ? Quand je suis dans la rue ou dans un espace public.

Le bain ? Plus jamais ! Sauf avec de la mousse chez mon toiletteur.

Les chats ? L’Ennemi !

La boue ? C’est quoi ?

Les câlins ? Je kiffe !

Téméraire lorsque ? Moi ? Absolument pas.

Peureux mais seulement… ? Heu… Tout le temps.

Il fait le ménage dans les bureaux.jpg

Je vais tenter d’expliquer à Queeny que chez City pattes, ils appliquent la répartition des tâches ménagères, moi aussi j’ai des vitres à laver !

Chapitre 3 : Noël pour lui aussi…

Que pouvons-nous lire sur ta lettre au Père Noël cette année ? Des confessions ? Des souhaits de cadeaux ?

« Un clémentinier. »

Est-ce que tu as une idée cadeau à souffler à nos lecteurs ?

« Un abonnement au Club City-Pattes. »

 

Iago carre.jpg

Quels sont tes projets pour Noël et Nouvel an ?

« Aller courir et faire le foufou dans la neige »

En parlant de Nouvel an, une bonne résolution pour 2018 ? (Pour te déculpabiliser, je te souffle celle de Queeny… Cette année, elle a décidé de faire la paix avec le facteur… pourvu que cela dure….)

« Me lever plus tard et traverser la place de Gambetta sans paniquer. »

Avant de nous quitter, un petit mot pour nos lecteurs ?

« Les poilus, c’est comme les enfants, on les rêve parfaits mais parfois il peut y avoir un couac. Ce n’est pas pour autant qu’on les aime moins. Alors oui, je suis trouillard, je suis sociable comme Bernard (l’Hermite), avec en plus une dermatite atopique et des tas de tocs….mais finalement c’est ce qui me rend unique aux yeux de mes humains ! »

Pour information le City pattes numéro 9 est déjà dans les Bacs… Qui n’a pas encore fait le plein d’infos ?

23032482_780343382173985_283548600948374758_n.jpg

L’humaine est accro à ce magazine, elle adore me faire la lecture des nouvelles éditions, comme un petit rituel en tête à truffe, moi mon rêve c’est rencontrer Iago en vrai, pour qu’on puisse échanger nos trucs et astuces de Poilus !

Les liens utiles: Le site / Facebook / Instagram

signature

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s