Le chagrin des animaux

Quand un anthropologue vous parle d’amour et de chagrin animal

Il est certain que nous, amoureux de poilus, savons pertinemment que les animaux ressentent des émotions et des sentiments : amour, joie, chagrin, douleur, peur, surprise, envie…

Mais pour les scientifiques, ce n’est que très récemment qu’ils ont enfin considéré que les animaux éprouvaient des sentiments et ressentaient des émotions (pourtant, c’est assez flagrant ! mais les dogmes ont la dent dure…).

Contrairement à nos habitudes de vous proposer des livres pour nos poilus de type canin, il s’agira aujourd’hui de vous parler d’un livre nous plongeant dans l’analyse des sentiments du monde animal.

20170102_192251.jpg

Le chagrin des animaux de Barbara J. King

Récompensé par le Prix d’essai 30 millions d’amis

Format Broché : Edition de Fallois Eds – 19€

Format Livre de poche : Edition livre de poche – collection Littérature et Documents – 285 pages – 7€30

 

20170102_192346.jpg

Professeure en Anthropologie au College William and Mary aux USA, l’auteure, Barbara J. King fait partie des pionniers, prenant en considération le sentiment animal. Sa vie personnelle se partage entre son mari, l’écriture et le sauvetage de nombreux chats.

Via les différentes situations qu’elle a vécues, et les récits qui lui sont parvenus, elle dresse dans ce livre une analyse des émotions dans le monde animal.

De la fourmi à l’éléphant, en passant par la chèvre, le poulet, nos animaux de compagnie et même la tortue, vous apprendrez tout sur leurs capacités et leurs façons diverses et variées d’exprimer le chagrin et l’amour : « Quand nous décèlerons du chagrin chez un animal, nous découvrirons vraisemblablement chez lui de l’amour ».

Structure du livre :

Le livre est divisé en différents chapitres, traitant des sentiments de chagrin et d’amour d’une espèce (ou d’une catégorie d’animaux) à la fois.

1er chapitre pour le chat, le 2nd pour le chien, le 3ème pour les animaux de fermes, etc (oiseaux, singes, animaux marins, éléphants, lapins…).

Il y a également un chapitre sur le chagrin inter-espèces et un sur le suicide chez les animaux (pas très joyeux, je sais…).

Cette organisation permet de mieux appréhender les différences et les similitudes entre les espèces. L’ordre choisi est logique, ce qui facilite la lecture et la compréhension des différents sujets traités.

Mon avis sur ce livre :

Tout d’abord, il est accessible à tous ! La lecture est plutôt facile même si le livre conserve une base scientifique avant tout. Les histoires vécues ou vues sont racontées à la manière d’un roman, mais elles sont entrecoupées d’analyses et explications claires, de questionnements et raisonnements de l’auteure sur les comportements des animaux impliqués. Les histoires étant totalement vraies, elles nous ramènent à nos propres expériences avec nos poilus, et les observations que certains d’entre nous ont probablement déjà faites.

Le chapitre sur le chien m’a personnellement ramenée une bonne quinzaine d’années en arrière, quand nous avons perdu brutalement Maya, une de nos petites chiennes avec mes parents, et que Kitty, notre chienne « survivante » (comme il est écrit dans le livre) a sombré dans la dépression (perte des poils, ne mangeait plus, cherchait Maya en permanence, pleurait, nous collait tout le temps, ne voulait plus sortir ni jouer), emplie de chagrin après la perte de Maya… Elle ne s’en ai sorti que 6-9 mois plus tard, en gardant toujours une petite part de tristesse au fond d’elle, j’en suis certaine…

Ce livre est une petite mine d’or pour les curieuses que nous sommes à la maison ! J’ai beaucoup appris. Une leçon de science, mais surtout de vie.

Je retiendrais notamment qu’« un animal est quelqu’un pas quelque chose ». Nous sommes bien d’accord avec Barbara J. King : les animaux sont des êtres sensibles, capables tout autant que nous de ressentir des sentiments et émotions telles que le chagrin, la souffrance et son contraire, l’amour.

Je vous recommande vraiment « Le chagrin des animaux » si vous souhaitez en savoir plus sur les sentiments de vos poilus, et sur les sentiments dans le monde animal en globalité.

Bonne lecture,

Luna’s Team

Petite explication si besoin en est : un anthropologue est un scientifique qui étudie avec attention tous les aspects physiques et culturels de l’Homme – anatomie, physiologie, morphologie, évolution, comportements sociaux, culturels, religieux, déplacements des populations, études psychologiques…

Il existe 4 spécialités : l’anthropologie sociale et culturelle, l’archéologie et la paléoanthropologie, l’anthropologie biologique/physique et la linguistique.

L’étude anthropologique des animaux est l’anthropozoologie (sujet du livre : analyses anthropologiques des comportements sociaux-culturels des animaux)

Où acheter :

Format Broché : Fnac / Amazon 

Format Poche : Livre de poche / Fnac / Amazon

3 commentaires sur « Le chagrin des animaux »

  1. J’ai vécu ça à deux reprises. La première avec mon chat quand nos deux mamies chattes sont parties et la seconde quand Austin a perdu sa grande copine « Naïk » notre briarde. Plus rien ne semblait les intéresser il leur a fallu un bon moment avant de « reprendre gout à la vie ». Ce livre doit être très intéressant je le note dans ma liste à lire

    J'aime

    1. C’est vraiment un livre avec lequel j’ai beaucoup appris et qui a su attiser ma flamme de scientifique que je suis. Très agréable à lire, très intéressant ! Donnez nous votre retour quand vous l’aurez lu 😉 bonne soirée !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s