Le mémorial

#On ne les oubliera pas …

 

RIP

Ils ont contribué à écrire notre histoire, ils étaient membres de notre communauté, et le seront toujours, peu importe le temps, en nos cœurs, ils occuperont toujours cette place d’exception… Nos amis que nous ne voulons pas oublier !

Un hommage;

♥Austin♥

 

Un regard chargé de douceur, un goût prononcé pour les bonnes choses, je pense souvent à toi petite boule, tu étais là dès nos débuts, ta jolie bouille nous manque, à nous, mais surtout à ton humaine, Pascale. Repose en paix, ton passage a laissé une trace indélébile, l’amour, qui perdurera au-delà des âges.

les trois mousquetaires

♥ Les trois mousquetaires sont réunis,  Maguy petite retraitée d’élevage, partie en 2014 , Deedee, petite bichonne qui déjoua les plans du destin, en vivant jusqu’à 14, malgré les prévisions initiales, elle est partie en 2015 et Austin, désormais, elles seront à jamais ensemble ! ♥ Toutes trois aimaient les bonnes choses; jouer, se balader, déguster, la vie, la vraie avec intensité et amour. Elles sont à l’origine de merveilleuses années pour leur famille, Austin, la meneuse a retrouvé ses deux petites étoiles en 2017.

« L’amour immatériel est éternel, parce que l’être qui l’éprouve ne peut mourir. Ce sont nos âmes qui s’aiment et non nos corps. »

Victor Hugo;


 

Reine

♥Reine♥

Courageuse petite guerrière, batailleuse jusqu’au boutisme, tu as été le rayon de soleil de ton humaine Léa, toi et ton regard captivant, ta « félinitude » glamour, ton pelage magnifique. Tout en contraste, douce, câline et indépendante. Belle étoile, tu brilles toujours en nos cœurs.

« Si vous êtes digne de son affection, un chat deviendra votre ami mais jamais votre esclave. »

Théophile Gautier;

22221849_10203745328510481_7842540731532143259_n.jpg

♥Satine♥

Ton humaine, Mallory, parle de toi comme de son âme sœur, elle t’a aimé et t’aime toujours d’un Amour sincère; Nous ne t’avons pas connu mais à voir ton joli regard, on comprend aisément pourquoi, …

« L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console. »

William Shakespeare;

Repose en paix, Gaïa prend soin de votre famille, pour toi;


 

FB_IMG_1524575552575

♥Gordon♥
 » mon cher Gordon,tu as été l ami fidèle  et le chef de la bande des poilus pendant sept ans. Petit ,tu avais déjà un sacré  caractère ;la brosse ,tu voulais pas en entendre parler. Tu te roulais dans tous les sens pour pas te faire coiffer.  T’as jamais voulu de panier non plus; c’était mieux le tapis de la salle de bain, ou le canapé. 
Tu t’es comporté  comme un papa pour Hercule et petit pois dont tu t’es occupé  comme tes petits; de façon un peu brusque mais au nombre de fois où  ils t ont rendu chèvre, tu es resté  bien patient.  Je me souviens encore des courses entre vous dans le jardin,quand je te voyais en mode comère à la fenêtre avec les deux autres,ou attendre  patiemment à  côte de la table quand on faisait la cuisine,au cas où  quelque chose tomberait. 
Tu en a fais des bêtises : voler  les dessous des pots de fleurs,faire des trous dans le jardin ,piquer des fruits aussi;j aimais bien te donner des fraises ou des framboises quand c’était le moment . Tu as aussi  mangé  les petits poulets du voisin,attrapé  des poules et même le coq! Ah ça,tu avais pas peur ,c’était plutôt tes maîtres qui couraient derrière toi pour que tu relâches  tout ce petit monde! Parce que ta maison ,et le jardin , c’était ton territoire. Tu faisais ton boulot de gardien.  Il y en a encore un qui doit se souvenir d avoir vite couru dans son camion quand il a voulu rentrer ! 
Mais quand on venait,on avait le droit à la fête. T allais toujours voir Gaëtan (mon conjoint ) en premier-je ne sais pas pourquoi-et ensuite t étais un peu trop content et tu finissais par mordre un peu trop fort.une des vilaines manies que t avais; toujours à vouloir être le premier ,toujours au dessus. Le premier à être  caressé,à  manger les friandises. En même temps,c’était toi le chef. Et on rigole jamais avec le chef. Le chef a toujours raison. Et quand tu l ouvrais trop,petit pois te donnait un coup de patte sur la tête  ou te faisais une léchouille pour que tu te calmes. 
 Ça va être vide sans toi mon renard noir,mon nez gros,mon nounours.une dernière photo de toi ,qui aimait tant poser devant les appareils ,tu me suivais dès  que tu me voyais avec ,tu faisais ta star. Maintenant  c’est toi l étoile,elle est là haut dans le ciel. Je t aime fort mon Gordon,je ne t oublierai  jamais. « 
Emeline L.
Le gros nez au cœur tendre, on adorait entendre les histoires qu’Émeline nous contait sur toi, tu es avec les étoiles, désormais, mais tu as toujours une énorme place dans le cœur de celle qui t’aimera toujours ! Repose en paix l’ami …