Première fois chez le vétérinaire… et vaccins !

Qui a peur des aiguilles ?

 

« Les filles, on va chez le véto !

Allez hop ! les laisses ! »

 

« Hein ? Quoi ? Nalie ! Planque toi !!!

Mam’s t’es pas sérieuse, tu vas pas lui infliger ça !

Elle a même pas 3 mois !! 

C’est de la torture !

Naliiiiie ? T’es cachée ?! »

 

00La redoutable première fois chez le vétérinaire… Que vous veniez d’adopter un poilu adulte ou un chiot, vous allez forcément y passer !!! Enfin… surtout eux !

Quand poilu est adulte, on sait qu’il connaît déjà l’ambiance clinique véto et les dogteurs… il sait souvent à quoi s’attendre… et ça lui plait rarement ! Surtout s’il a eu de nombreuses misères et qu’il a du rester à la clinique une ou plusieurs fois !

Mais un baby dog, il ne sait pas du tout ce qui va lui arriver ! Alors oui, bien sûr, il aura eu son identification et sa primo vaccination, avec contrôle de bonne santé avant que vous ne l’accueilliez chez vous… Cependant pas sûr qu’il est bien compris ce qu’il se passait, et puis il était accompagné de ses frères et sœurs, c’est plus rassurant.

Attention, rappel ! Il est obligatoire, que ce soit un achat ou un don, que le chiot/chien/chaton/chat soit vacciné, identifié et vermifugé, et remis avec un certificat de bonne santé. Il devra donc être passé au moins une fois sous l’œil d’un vétérinaire !

Là, il va être tout seul avec vous dans la clinique, à aller voir le dogteur… avec en ambiance environnante tout plein d’odeurs d’autres poilus, mélangées au désinfectant et autres produits divers et variés… La curiosité (bah oui, c’est un baby, c’est toujours curieux un baby), peut à ce moment là se mélanger au stress… surtout si vous aussi vous stressez !

Alors, quels sont nos petits conseils pour que les premières visites chez le vétérinaire se passent bien ? Les vaccins à faire ? A quelle fréquence ?

Nos petits conseils :

  • Premier conseil et pas des moindres : Rester Relax !

Il n’y a aucune raison que ça se passe mal. Baby dog est curieux de nature, il sera donc plutôt content de découvrir un nouveau lieu avec plein d’odeurs qui le stimuleront, et de rencontrer l’équipe de la clinique véto (assistant(e)s vétérinaire et vétérinaire). Qui arrive à rester insensible au charme d’un chiot lors de sa rencontre ?

Et si poilu est adulte, il ne faut pas le stresser plus qu’il ne l’est déjà ! Ne pas faire attention, rester tranquillement installé, agir de la manière la plus normale possible.

Si vous stressez, il le ressentira et stressera aussi… mauvais plan ! Donc la zénitude est de mise !

  • Second conseil : ne le couvrez pas de bisous et câlin à la moindre manipulation du vétérinaire. Tenez le simplement quand nécessaire (pour éviter qu’il saute de la table !)

Les manipulations, si elles ne sont pas habituelles, sont un peu stressantes pour baby dog. Si vous le couvez un peu trop à ce moment là, ça renforcera son stress… Alors que si vous agissez normalement, il comprendra que ce n’est pas grave et qu’il faut se laisser faire.

Petit conseil lié : manipulez votre chiot dans tous les sens tous les jours pour l’habituer, habituez le à l’inspection des oreilles, des dents, du ventre. Ça facilitera les visites et contrôles divers.

Agir de la même façon avec un poilu adulte, de façon à, encore une fois, ne pas renforcer son stress. Si vous le couver quand il a peur, il prendre ça pour du “ok, j’avais raison de stresser”, et hop ! stress renforcé…

  • Troisième conseil : laissez le découvrir la pièce tout seul, tranquillement quand il est au sol.

Cette découverte va lui permettre de se familiariser avec les lieux, et si en plus les vétérinaires et assistant(e)s sont câlin(e)s et joueur/joueuses avec lui, il intégrera le côté positif de sa visite, et sera content d’y revenir !

Idem pour un poilu adulte ! On le laisse découvrir, sentir, faire sa vie !

Enfin, si vous avez l’occasion de passer juste dire bonjour de temps en temps, pour récupérer le vermifuge mensuel par exemple, n’hésitez pas !

Ces petites visites sans manipulations et/ou vaccins seront d’autant plus agréables, et renforceront le côté positif d’aller chez le vétérinaire ! Tout bénéf ! Et puis, les équipes soignantes aiment toujours avoir des visites amicales de leurs petits patients, juste pour le plaisir de papouiller et jouer !

Nos vétérinaires, avec Luna d’abord sur Paris, et la nouvelle clinique pour Nalie en province, nous l’ont d’ailleurs fortement conseillé pour dé-diaboliser les visites !

Maintenant que les petits conseils sont donnés, comment se passe la première visite en quelques mots ?

Le vétérinaire, en temps normal, va procéder de la façon suivante :

  • Contrôle de bonne santé : vérifications des dents, oreilles, yeux, de la démarche, des systèmes digestif et urinaire, poumons/respiration, battements du petit cœur, poids, température, etc… C’est à ce moment là que poilu est ausculté dans tous les sens !
  • Rappel de vaccin : le moment le moins agréable du jour… pique, pique !
  • Informations sur le vermifuge et achat du vermifuge du mois.
  • Rappel des dates du prochain rendez-vous pour le rappel de vaccins ou les futurs vaccins à faire (pour la rage par exemple)

Pas de quoi stresser, aucune grosse misère ne sera faite à votre poilu lors des visites de contrôles et pour les vaccins ! Juste la routine !

Entrons maintenant dans la jungle des vaccins… Quels sont les vaccins obligatoires ? Les vaccins non obligatoires ? A quels moments faire les rappels ?

Petit rappel sur la vaccination :

Les vaccins servent à protéger votre poilu des maladies, qu’elles soient dues à des virus, des bactéries ou des parasites (tous dits pathogènes lorsqu’ils entrainent des maladies). La vaccination permet à l’organisme, et plus particulièrement au système immunitaire d’être mis en présence d’un fragment du pathogène, ou d’un pathogène atténué ou tué (donc inoffensif), de façon à ce que l’organisme apprenne à se défendre contre le pathogène injecté. Lors de la vaccination, le système immunitaire va donc apprendre à reconnaître et se battre contre le pathogène en quantité infime, et retenir son passage. Si un jour, votre poilu est en contact avec le pathogène (en grande quantité cette fois-ci puisqu’il s’agira d’une contamination « naturelle »), son système immunitaire, grâce à sa mémoire, reconnaitra rapidement l’intrus et s’activera très rapidement de façon à pouvoir l’éliminer efficacement… et donc éviter la maladie !

Pour initier la protection, le chiot, ou le chien adulte jamais vacciné (ou dans le doute d’une vaccination faite étant chiot ou non) devra être vacciné avec plusieurs doses des vaccins (primo-vaccination puis rappel quelques semaines plus tard).

Par la suite, et de façon à conserver la protection à vie et entretenir la mémoire immunitaire, des rappels seront nécessaires (le rythme dépend des vaccins).

image002

source image

Les Vaccins Obligatoires :

  • Maladie de Carré

Sigle C ou D

Le virus entraine des troubles digestifs associés à de la fièvre, mais également des problèmes respiratoires et cardiaques. Elle est très fréquemment mortelle. Même après guérison, des troubles neurologiques peuvent persister. Mieux vaut l’éviter à tout prix !

  • Parvovirose

Sigle P

La Parvovirose est très connue car très fréquente chez le chiot, et malheureusement très contagieuse. Les symptômes sont de types digestifs, avec des gastro-entérites très sévères qui peuvent conduire au décès.

  • Hépatite de rhubarth

Sigle H ou A

Cette hépatite, due à un virus, est peu répandue grâce à la vaccination. Elle entraine jaunisse, fièvre, une atteinte de la cornée (œil blanchatre) et des atteintes diverses aux organes.

  • Leptospirose

Sigle L

Maladie due à une bactérie, la Leptospire, et transmise lors d’un contact avec de l’eau contaminée par des animaux malades (urine de rongeurs par exemple). Elle entraine des fièvres et des atteintes du foie et des reins.

Vaccin Non Obligatoire mais Fortement Recommandé :

  • Parainfluenza / Toux du chenil

Sigle Pi

Deux agents pathogènes différents sont responsables de cette maladie : la bactérie Bordetella branchiseptica et le virus Parainfluenza. Cette maladie respiratoire est principalement transmise en collectivité (refuge, chenil, pension canine).

Contre ces maladies dangereuses pour nos poilus, une seule solution : la vaccination ! Ne pas négliger la primo-vaccination et les premiers rappels surtout !!!

VaccinChien.jpeg

source image

Pour vous donner un exemple avec les filles…

Pour Nalie, voici les dates auxquelles elle a eu droit à ses petites piqûres obligatoires CHPPi/L (Maladies : carré, parvo, hépatite, parainfluenza, lepto):

Le 6 mai (à 2 mois) pour la primo vaccination (elle était encore avec ses frères et sœurs, nous l’avons eu le 10 mai).

Le 29 mai pour la seconde injection – 1er rappel

Le 21 juin pour la troisième injection – 2nd rappel + vaccination contre la rage (avec délivrance du passeport)

Il est possible de faire 2 injections pour ces vaccins : primo-vaccination à 2 mois, et un seul rappel à 3 mois. Cependant, il est possible de réactiver à cet âge-là les anticorps maternels (transmis pas le lait maternels), et non les anticorps propres du chiot, le rappel peut donc être moins efficace.  La mémoire immunitaire peut ne pas être complète/consolidée.

Il y a encore 2 ans en arrière, Luna n’a eu que 2 injections à 2 et 3 mois. Aujourd’hui, selon notre vétérinaire, on revient à une dernière vaccination après 3 mois et demi pour être sûr que ce sont bien les anticorps du bébé qui sont réactivés et « renforcés », et non ceux de la maman. D’où les 3 injections de Nalie pour qu’elle soit bien protégée !

Capture-d%u2019écran-2016-05-12-à-01.23.10.png

Source image

Les Vaccins Non Obligatoires :

  • La Rage :

Sigle R

Le vaccin n’est pas obligatoire en France, tant est qu’on soit certain de ne pas dépasser la frontière de la métropole. En revanche, le vaccin contre la rage devient obligatoire pour voyager un jour ou l’autre. Il vous sera fourni, en même temps que le vaccin, le passeport de votre poilu.

Attention : le vaccin est également obligatoire pour les chiens de catégorie 1 et 2.

Le vaccin est possible à partir de 3 mois, avec un rappel 1 an après (pour celui que nous avons eu). Luna a eu un vaccin avec rappel 2 mois après, puis 1 an après… Il faut donc demander si des rappels sont nécessaires en fonction du vaccin dont disposera votre vétérinaire.

Il y a eu cette année la sortie en France d’un vaccin contre la rage à faire tous les 3 ans… Mais il n’y a pas encore de recul sur ce vaccin… Si les retours sont positifs, il y a fort à parier qu’il deviendra le vaccin contre la rage de référence.

  • La Piroplasmose :

Sigle Bab (pour babésiose)

La vaccination est fortement conseillée dans les régions à risques.

Cependant, il faut savoir que le vaccin ne protège pas à 100% contre la maladie. Il n’est efficace que 9 mois environ, et est donc à refaire tous les ans.

Le vaccin ne dispense donc pas d’une protection anti-parasitaire externe !

  • Maladie de Lyme :

Sigle Bor (pour borréliose de Lyme)

De même que la piroplasmose, la vaccination contre la maladie de Lyme est conseillée dans les régions à risques.

Là encore le vaccin ne protège pas à 100% contre la maladie. Il est donc à refaire tous les ans. D’ailleurs, les 2 vaccins (Piro et Lyme) sont souvent effectués en même temps.

Le vaccin ne dispense donc pas d’une protection anti-parasitaire externe !

  • La Leishmaniose :

Sigle Leih

Là aussi la vaccination est préconisée dans les régions à risques. La maladie est transmise par les moustiques (phlébotomes).

Le vaccin ne dispense donc pas d’une protection anti-parasitaire externe !

Notons qu’il peut y avoir quelques effets secondaires, souvent bénins, suite à la vaccination (comme pour nous lorsqu’on se fait vacciner !) : fièvre, fatigue, troubles digestifs, douleurs dans la zone de vaccination voire petite inflammation ou kyste (granulome qui disparaitra spontanément en 3 semaines).

Une réaction allergique est également possible… dans ce cas, il faut consulter son vétérinaire rapidement.

Je pense que là, vous êtes parés pour vos visites chez le vétérinaire !

Plus aucune raison de stresser !

Moi j’ai surtout envie de dire :

« Bon courage les copains ! C’est qu’un mauvais moment à passer… de l’ordre de 15 min ! 

Luna’s Team;

2 thoughts on “Première fois chez le vétérinaire… et vaccins !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s