Et si on choisissait notre baby dog ?

Choix d’une race, d’un caractère

00

 

Cela fait un bon moment que vous avez pesé le pour et le contre l’accueil d’un poilu dans la famille, et la réponse est arrivée : vous êtes prêt à accueillir un poilu (baby ou adulte) au sein de la famille ! Plein d’amour en perspective !! Une merveilleuse histoire va s’écrire, le début d’une très belle relation va naitre. Oh petit poilu viens à moi !!!

Lorsqu’on a décidé de donner de l’amour à un poilu, de l’accueillir dans notre vie, il faut être sûr de son choix. Et là, c’est bon vous êtes prêts : vous avez du temps à lui accorder, de la place à la maison, les finances pour l’entretenir correctement, des solutions en cas de départ en voyage (où poilu ne pourrait pas vous accompagner) et surtout plein d’amour à donner. Bref, vous voulez rendre heureux une boule de poils !

Mais mais mais, une grande question subsiste : quel poilu choisir pour qu’il convienne à la famille, à son style de vie ? Quel poilu nous correspond pour que LUI soit heureux avec nous ! Parce que ce n’est pas le tout de prendre un poilu et lui donner tout votre amour, si la situation familiale, vos journées types, les activités et le temps que vous êtes prêt à lui consacrer ne conviennent pas à SON style de vie, le rêve peut tourner cauchemar pour lui, comme pour vous. Certains pourraient me dire « quelque soit sa race, un chien reste un chien. Tant qu’il sort, mange, dort et qu’il a des câlins, il est heureux. » Oui… mais… Non.

C’est bien loin d’être aussi simple… Il y a donc plusieurs règles à respecter, plusieurs questions à se poser avant d’aller rencontrer notre baby ou chéri dog.

Pourquoi tant de complications ? Pourquoi ne pas forcément prendre le poilu qui nous plait le plus physiquement ?

Réponse : le caractère et les besoins physiologiques du poilu. Chaque poilu possède des traits de caractère dominants et des besoins physiologiques précis, de part sa race ou son mélange de race, mais aussi, comme nous les humains, son caractère propre !

Il y a des poilus sociables ou associables, les indépendants ou les pots de colle, les dominants ou les soumis, les têtus ou les dociles, ceux qui s’expriment et vocalisent ou les « silencieux »… et j’en passe ! Les poilus mini, petit, moyen, grand ou géant, costaud ou maigrelet, robuste ou fragile, poils longs, durs, courts, ras ou encore frisés. Sportif ou rantanplan, poilus vif et joueurs ou leur contraire les « chiens de canapé »…

Bref, il y a plein de critères à prendre en compte lorsque l’on se décide à choisir un poilu. Ce n’est pas qu’une question de mignonnitude et de taille. C’est bien plus compliqué que ça !

Il est absolument nécessaire de faire un choix réfléchi. Pour cause, combien avez-vous vu passer d’annonces (sur les réseaux sociaux par exemple et sur les sites des refuges) avec des phrases telles que « la famille s’en sépare car il ne supporte pas les enfants » « la personne ne peut plus s’en occuper car il est trop vif, trop actif, il joue trop » « il a trop grandit et nous n’avons plus la place pour le garder ».

Et si dans les annonces d’adoption on peut retrouver ce genre de critères pour l’adoption « famille sans poilu : ne s’entend avec aucun autre animal » « besoin d’espace et de courir, de se dépenser beaucoup » « pas d’enfants » ce n’est pas pour rien.

On prend souvent l’exemple de la mamie qui adopte un Jack Russel… le chien excité en permanence et têtu par excellence… qui ne convient pas du tout au style de vie d’une personne âgée ! Le problème, cet exemple est bien réel…

Pour l’exemple de notre famille :

Luna, un Coton de Tuléar en premier chien : s’adapte facilement au style de vie de sa famille, et la vie en appartement (même si Luna est plutôt un Coton d’extérieur) lui convient bien. Beaucoup de soin et d’entretien avec le poil long et blanc. Chien têtu et joueur. Pour le « papa » qui n’avait jamais eu de poilu, le Coton convenait bien.

PART_1444478230269 (1)

Nalie, un Scottish terrier, il faut connaître la race : très indépendant, dominant et pas très sociable (là ça va, Luna était là la première, mais Nalie la domine tout de même malgré qu’elle soit encore chiot !). Ce n’est pas bon en premier chien (sinon on se fait bouffer par le caractère très dominant !) et si on souhaitait un chien câlin, c’est loupé… le scottish est affectueux, mais seulement quand lui le décide ! Et ne pas oublier que c’est un terrier et un chasseur à la base. Ce n’est pas un type de poilu pour tout le monde en sorte.

20170408_153920(0).jpg

Alors pour être certain de choisir un poilu qui saura s’adapter à votre famille, et pour lequel votre style de vie conviendra noter quelques critères importants :

  • vie en ville ou à la campagne/montagne à lieux pour se dépenser selon ses besoins
  • vie en appartement ou maison à besoin d’espace et de vie extérieure ou pas
  • vie énergique et sportive ou plutôt tranquille à besoin de se dépenser du chien
  • beaucoup de place dans le logement (et la voiture) ou pas à quelle taille de poilu choisir ?
  • dormira-t-il dehors ou pas àchien de compagnie ou de type garde/chasse/nordique (qui supportent mieux la vie en extérieure)
  • poilu restera seul en journée ? en demi-journée ? jamais ?
  • besoin de supporter/vivre avec des enfants
  • besoin de supporter/vivre avec d’autres poilus
  • combien de temps par jour disposez-vous, pour vous occuper de lui (sortie, repas, entretien/toilettage…)
  • avez-vous du temps pour l’entretien ? à poils long ou ras
  • à éduquer ou pas à chien de compagnie versus chien de garde/de travail
  • quels traits de caractères dominants souhaitez-vous chez votre poilu à calme, docile, énergique, joueur, têtu, dominant, indépendant, pot de colle, etc…
  • vous avez de l’expérience avec les chiens ? à caractère dominant du chien
  • quel budget avez-vous (nourriture, toilettage, éducation si besoin) à un grand chien mange beaucoup plus qu’un petit, un coton a besoin de plus de soin/entretien qu’un jack russel par exemple (donc les budgets diffèrent)

En somme, déterminez bien quel type de chien peut convenir à votre famille, ne vous focalisez pas sur une race particulière parce que c’est un chien avec un look sympa. Il faut aller beaucoup plus loin que ça !

N’hésitez pas à poser des questions à des personnes qui possèdent déjà des chiens de la race qui vous intéresse pour être sûr que poilu sera heureux avec vous, et que votre style de vie lui conviendra. Pour les adoptions en refuge, donnez vos critères, informez-les sur votre façon de vivre, ils connaissent bien leurs chiens et seront à même de vous présentez les petits poilus qui vous correspondront, et à qui vous correspondrez.

Prenez votre temps, n’agissez pas sur un coup de tête parce que le petit poilu devant vous est mignon. C’est une question de besoins et de bonheur réciproques, d’harmonie entre poilu et ses humains.

With Love…

Luna’s Team;

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s