Et si on choisissait notre baby dog dans une foule de babies?

Rencontre et choix du chiot dans la portée

00La rencontre avec son bébé, il paraît que c’est magique ! Personnellement, je ne connais pas encore ce sentiment version « rencontre de son bébé humain »… ça viendra… En revanche, je connais bien la rencontre de baby dog et le sentiment l’accompagnant ! Une évidence…

D’ailleurs, ce sentiment est tout aussi vrai lorsqu’il s’agit de la rencontre de chéri dog (déjà adulte) au refuge par exemple…

Lorsqu’on est sûr de soi (et il faut l’être ! non négociable ! un poilu, c’est pour la vie !), qu’on va se lancer dans l’adoption d’un bébé, que la race ou le type de caractère dominant est déterminé (cf article #1), le sexe (mâle ou femelle ?), il faut passer par une étape cruciale : le choix du bébé parmi ses frères et sœurs…

« Choix cornélien que le choix d’un chiot ! » – me direz-vous ?

J’aurais envie de vous répondre :

« – Que neni !!

  • ah bon ?
  • oui, oui !!
  • Pas de critères tels que : conditions de vie des chiots, caractères des parents, son caractère à lui, l’état de santé, le comportement par exemple ?
  • Oui ça aide au choix forcément mais… je crois que ce n’est pas le plus important au final… si un chiot vous est proposé, c’est qu’il est apte à être adopté (si les éleveurs ou les personnels des refuges sont honnêtes, pas de craintes à avoir… mais ça c’est encore autre chose qui rentrerait plutôt dans du « suis-je certain de l’endroit où je vais choisir mon baby dog ou mon chéri dog ?) »

Pourquoi cette certitude ? Je l’ai vécu à chacun des choix de mes baby dog : l’Evidence, avec un grand E… le regard, l’attitude, le rapprochement mutuel et immédiat…

Choisir un chiot, on pourrait penser que c’est aussi : choisir les couleurs, la taille (le plus petit ou le plus grand de la portée ?), le dominant ou le soumis, l’hyper-actif ou le soupe au lait… Alors oui, dans certaines situations c’est inévitable, il faut des critères stricts (choix d’un chien pour du concours, chien de travail, service-dog, etc…), mais pour un poilu qui va devenir un membre de votre famille sans conditions particulières, il est difficile de faire un vrai choix ! On pourra se baser sur notre envie d’un chien actif ou non, mais souvent, au moment du choix, ils se ressemblent beaucoup. Et encore plus quand ils sont tous de la même couleur et le caractère pas encore très affirmé ! Les personnes qui s’occupent de baby dog pourront alors vous aiguiller si vous avez une envie précise en terme de caractère.

Mais si ce n’est pas le cas (comme ce l’était pour nous), et que vous n’avez pas de critères précis sinon de vouloir un poilu à aimer et qui vous aimera en retour, j’en reviens à l’évidence.

Je pense (et ce n’est que mon avis perso) qu’il faut se laisser porter par la découverte des baby, les laisser vous découvrir, et c’est ainsi que vous les découvrirez vous aussi. Tout passe dans le comportement, le votre et celui des bébés, et dans le regard.

La rencontre, c’est probablement le moment le plus important… n’hésitez pas à prévoir du temps… il faut se découvrir mutuellement, et ça prend plus de 5 min (surtout si vous êtes au milieu d’une portée de 10 chiots) !

En réalité, je ne pense d’ailleurs pas que ce soyons nous qui choisissions vraiment un chiot quand on veut qu’un petit poilu rejoigne la famille, je crois que c’est surtout le petit poilu qui nous choisit (valable quand il y a un choix à faire dans une portée). C’est celui qui sera le plus attiré par nous, qui va venir vers nous, réagir à nos sollicitations, nous observer en retour, nous lancer des petits regards fripon et/ou admiratif genre « hey ! je crois que toi, je t’aime déjà ! (Et je vais faire la misère dans ta maison !) ».

Après, je vous l’accorde, c’est mon expérience personnelle qui prime ici… mes rencontres avec Luna, puis avec Nalie ont été des évidences à chaque fois.

Pour Luna, nous avions le choix entre 3 fifilles, des mini cotons… des mini boules de poils toutes douces, toutes mimi… le summum de la mignonnitude ! Avec chéri, nous les avons regardé dans les yeux toutes les trois, et nous avons su… c’était Luna. Les autres pépettes avaient la même bouille mimi… mais le regard de Luna nous a comme « happé ». Je l’ai prise dans les bras, et n’ai plus réussi à m’en défaire… j’avais eu les autres baby dans les bras aussi, mais Luna… c’était différent… le coup de foudre en quelque sorte !! C’était elle ou aucune autre ! Elle avait 2 mois, et déjà son regard de fripouille (et un caractère bien trempé découvert 3 jours après l’arrivée à la maison) !

Pour Nalie, c’était plus difficile… nous avons été les premiers à aller voir la portée… les baby avaient seulement 6 semaines (c’est tôt pour discerner les différents caractères…). Nous nous sommes donc assis à côté et avons observé, attendu, une main tendue vers eux. Une petite boule est venue vers ma main, et ne l’a plus lâché durant l’heure qui a suivi… les autre boules de poils faisaient leur petite vie sans trop s’intéresser à notre présence… mais elle, oui. C’est  elle qui a choisi… pas nous…

Que ce soit pour Luna ou Nalie, nous n’avons pas eu de question à nous poser concernant le caractère, la taille, la couleur, le comportement… c’étaient elles deux, rien à dire de plus…

Le choix, pour moi, n’en est donc pas forcément un…

Petite confidence : une évidence peut même pointer le bout de son nez via une photo, en voyant le regard et l’émotion qui se dégage du poilu…

Nous avions craqué pour une petite puce d’un refuge, en regardant des photos sur des sites de refuges, peu de temps après avoir accueilli Luna, mais pas suffisamment d’espace à l’époque… elle m’est pourtant restée en tête cette petite Cali (qui a été adoptée rapidement)…

Après tout, chaque rencontre avec un poilu est unique… le plus important, c’est l’amour qui va se dégager d’un côté et de l’autre, la confiance mutuelle qui va être accordée à ce moment là… Rien n’est écrit, tout est à vivre, une merveilleuse histoire commence…

Et vous, comment s’est passé la première rencontre avec votre poilu (baby ou pas d’ailleurs) ?

 

With Love…

Luna’s Team;

 

2 thoughts on “Et si on choisissait notre baby dog dans une foule de babies?

  1. J’ai eu un chien quand j’étais petit, c’était un chien errant qui s’est pris d’affection pour mon frère et moi alors qu’on attendait que notre père finisse un match de tennis à son club, il nous suivait partout et il est monté dans la voiture avec nous quand on est rentré à la maison, du coup on l’a adopté…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s