Marie Capriata – L’illustratrice de Queeny

#Présentation #Coup de cœur 

Marie Capriata, l’illustratrice officielle de Queeny;

La Mam’s des virtuels « MinisQueenys », Elle et seulement ELLE !

Car nulle autre n’a son pareil, nulle autre ne la croquera…

Petite pomme en a décidé ainsi !

essai 4

Marie c’est le gros de cœur artistique et humain de Queeny et moi, au-delà de son talent, il y a une personne exceptionnelle, que je tenais particulièrement à vous faire découvrir!

Portait de Marie,

Une illustratrice passionnée et passionnante;

 

aeges.jpg

©MarieCapriata

Il y a quelques mois, j’ai découvert, au hasard de mes flâneries sur Facebook, une page pas comme les autres ! D’emblée, on a l’impression de tomber dans un petit monde enchanté, mais au fil des publications, on constate que celles-ci comportent également un réel contenu, véhiculent des messages pertinents, percutants, parfois drôles, ou invitant indirectement à la remise en question de soi même, de la société, plus largement, du monde, sur des sujets, d’actualités, liés à la cause animale, ou encore à la politique et à l’écologie. Le tout, toujours sublimé par les magnifiques illustrations de Marie. Un trait qui en dit long, sur cette personnalité attachante !

Là où certains s’expriment uniquement par la plume vecteur de mots, Marie y ajoute les crayons et les pinceaux, et parvient ainsi, à jongler entre figurant, figuré, figures de style, humour, pédagogie, avec une aisance magistrale, et ce,  malgré des thèmes parfois délicats à aborder !

C’est son authenticité, son naturel, sa sincérité et son sens inné de la répartie qui lui permettent de créer un univers imaginaire, pourtant bien ancré dans la réalité !

Cet univers est l’incarnation du plaisir pour les yeux, « le beau et bon », par excellence, une bonne adresse pour une nourriture « cérébrale »saine et complète, un monde sans disette, Marie, c’est incontestablement « ma découverte bonheur » ! Dès que j’ai du temps, je flâne sur ses réseaux sociaux, pour m’y sustenter de ses nouveautés !

couverture non souffrance animale.jpg

©MarieCapriata

« C’est pour ça l’humaine que tu es moins productive sur le blog, tu passes trop de temps chez Marie et pas suffisamment à bosser! »

« Mais non Queeny ! Je me documente, sur la page de Marie, il y a un chat, et crois-moi celui-ci semble plus au fait de l’actualité que toi ! Passer sur la page de Marie, c’est comme lire l’actualité mais en version ++++ MIEUX ! « 

« Pff ! L’humaine, moi aussi je connais l’actualité, ce soir on mange une terrine poulet, ce n’est pas de l’actualité ça ?! »

HUM, note pour plus tard, expliquer la différence entre actualité, et quotidien personnel à Queeny … ! 

 

Bref, On adore Marie, et croyez-moi, prochainement Vous aussi ! 

 

J’ai demandé à Marie de se présenter à vous, ainsi vous comprendrez, par vous-même ce qu’est « l’effet Marie« , …

La présentation de Marie : « Bonjour Julie, bonjour à tous. Je suis peintre/illustratrice en Bourgogne dans un petit village des Hautes-Côtes de Nuits-Saint-Georges. Je travaille dans mon atelier, un lieu calme rempli de tubes de peinture, de vieux papiers, de livres, de pinceaux, de tout un arsenal de matériel de bricolage. Fille et soeur de professeurs et d’artistes plasticiens, j’ai eu la chance de grandir dans un univers créatif très riche, dédié à l’imaginaire, la curiosité et la réflexion. J’essaie de développer aujourd’hui ce patrimoine culturel à travers mes illustrations. Je suis une personne plutôt solitaire, paradoxalement, j’exerce ce métier avant tout pour partager mes idées, mes convictions et transmettre un petit bout de cet univers qui est le mien. Par les couleurs, par le trait, le sens, par l’humour qui se dégagent de certaines créations, offrir à ceux qui les regardent, quelque chose de positif. »

Alors, vous comprenez mieux ? Marie est une personne entière, l’amour de son métier, la générosité et le partage sont des valeurs qui m’ont beaucoup touché, elle est accessible, malgré son côté solitaire, et surtout intéressée par les personnes qui l’abordent, il y a une réelle sensibilité et une cohérence entre l’univers qu’elle nous propose et SON univers intérieur. Je pense que c’est tout simplement l’essence de l’authenticité, peindre et dépeindre ce que l’on est, et pas ce que l’on veut sembler être ! Une franchise suggestive que j’affectionne, et que j’ai rapidement décelée chez Marie.

 

profil.jpg

©MarieCapriata

Bon; il est temps de vous faire découvrir « l’effet Marie », et si on leur en disait plus ?

« OUI !! L’humaine, des infos, des infos, !!! MARIE ! Marie ! Dis-nous tout, ou paie l’apéro ! »

Queeny, tiens-toi tranquille,… sinon c’est toi que j’envoie chercher l’apéro, Miss sardine ! 

Donc, Marie, TU es une artiste de talent, mais qui se cache derrière ce coup de crayon incomparable ? Au-delà de ces mises en couleurs merveilleuses ?

« En raison de soucis de santé, mon parcours est assez chaotique, du moins atypique. J’ai étudié les arts plastiques à la faculté de Saint-Etienne mais c’est surtout en autodidacte que j’ai appris mon métier, à force d’efforts, de volonté et de passion. Je suis revenue vivre en Bourgogne il y une dizaine d’années. Pour travailler dans de bonnes conditions, les arbres, la nature, l’herbe, le chant des oiseaux, les pierres me sont précieux. Les animaux sont au centre de ma création, ils représentent l’essentiel de mon inspiration et de mes préoccupations. »

Je vous le disais, les « poilus addicts » sont partout, parmi vous, … Ils œuvrent dans l’ombre … pour Vous, pour Nous, et Marie en fait partie !

Le Tac au Tac de Marie, idées en Vrac et spontanéité; 

 

Adopt don’t shop ? 

« Yes, of course ! And buy cruelty-free too !!! Cause animale ? J’essaie de m’investir de plus en plus contre la maltraitance animale sous toutes ses formes. J’ai travaillé bénévolement pour des associations comme le CIWF (campagne contre la condition d’élevage industriel des lapins), Cause Animale Nord (contre la présence d’animaux dans les cirques), Animavox, Leaping Bunny USA, Végétik et pour des refuges locaux. Le concept est simple, je leur dessine des visuels destinés à être imprimés sur divers supports (affiches, flyers, t-shirts, mugs, autocollants, …) qu’ils mettent ensuite en vente au public. Tous les bénéfices sont reversés au profit des animaux.

Concernant la campagne du CIWF contre les conditions d’élevages, une belle avancée a été réalisée récemment. Suite aux combats de chacun, aux dossiers montés, aux manifestations, de nouvelles lois ont été votées au parlement européen.

La sensibilisation à la cause animale reste un sujet très compliqué. Grâce à Internet, entre autres, les informations circulent plus facilement. Seulement, par leur violence, elles ne sont pas à la portée de tous et provoquent parfois l’effet escompté inverse. Elles sont insoutenables et… rejetées. C’est légitime. J’ai moi-même eu beaucoup de mal à ouvrir les yeux il y a deux ans lorsque j’ai commencé à être alertée par les maltraitances des animaux d’élevage, les abandons et les tortures des particuliers sur leurs animaux, les tests en laboratoires au nom de la médecine et des cosmétiques, etc. Je l’ai très mal vécu. Mais comment traiter d’un sujet lorsqu’on ne le maîtrise pas? Passage obligé, la connaissance passait inévitablement par la violence de ces images et des récits. C’est pourquoi je tente de sensibiliser mes amis, mon entourage, mes contacts par des dessins naïfs, humoristiques et cyniques, par une autre approche, moins agressive, plus susceptible d’être regardée, appréhendée, lue et partagée.

On reproche aussi très souvent aux défenseurs des droits des animaux de ne pas se soucier en premier lieu de l’humain. C’est, à mon sens, un faux débat. Les hommes et les animaux sont un tout, connecté et connectable, un ensemble qu’on ne peut pas comparer, pas dissocier. Le respect de la vie et le bien-être de l’homme passent par le bien-être animal et inversement. Les avancées, les progrès, les changements, les évolutions vers un meilleur ne se feront pas les uns sans les autres ! »

©MarieCapriata

non fourrure

©MarieCapriata

parrot

©MarieCapriata

Jamais sans mon/ ma… ?

« Jamais sans mes tablettes, celles en chocolat et celle qui me sert à jouer à Candy Crush Soda et Best Fiends ! »

« Oh mais ne t’en fais pas Marie, il faut bien la nourrir, la créativité ! Moi, j’ai dénombré par moins de trois paquets de M&M’s ouverts à l’humaine, un dans le tiroir numéro 2 de son bureau, un autre dans la boîte à gant de la voiture, en été merci, ça promet… Qui veut du Nutella aux cacahuètes? Et le dernier dans le meuble de télévision. Bref, je vais fonder une assoc. « Sauvons le popotin de l’humaine ! » »

HUM ! Queeny, il va vraiment falloir qu’on cause toutes les deux, concernant les choses que tu peux et ne peux pas dire publiquement sur le blog

Ton univers ?

« Un univers décalé à la fois naïf, insouciant, emprunt au monde de l’enfance, très ludique, sucré, coloré et à la fois très sombre, plus mature, plus sage, plus posé. Le tout vivant au rythme de mes inspirations du moment, de mes envies, des saisons et de la musique qui résonne dans toute la maison toute la journée ! »

Une chanson ?

« Go with the Flow » des Queens of the Stone Aaaaaaaaage !!! (cris hystériques ^^)

Oh oui ! Une pause musicale ? On fait découvrir aux Poilus? 

OK Queen ! Les copains, montez le son, moment, petit bonheur avec la découverte musicale proposée par Marie ! 

Source 

Un beau moment ?

« Plus qu’un beau et grand moment, ce serait plutôt plein de « petits beaux moments » : manger des cerises dans mon verger avec mes meilleurs amis sous un beau soleil, trouver des yeux de Ste Lucie sur la plage, dénicher de superbes perles semi-précieuses chez un marchand de minéraux, manger une charlotte aux fraises devant un bon film, dénicher des petits trésors dans des vide-greniers, bref… se délecter et savoir apprécier chaque élément ou événement positif, aussi petit qu’il paraît ! »

Un lieu à ne pas perdre de vue ?

« Mon jardin parce que mon lapin y passe beaucoup de temps et je ne veux pas qu’il lui arrive quoi que ce soit. Il est aveugle d’un oeil et connaît des soucis d’équilibre, il se cogne souvent et est tombé à plusieurs reprises dans les escaliers. Je suis très vigilante. »

crapette pissenlit.jpg

©MarieCapriata

Si tu étais une poilue, tu serais …?

« Un chat, clairement ! Je peux choisir ma couleur ? Parce-que les gris et les noirs unis sont mes préférés ! »

Queeny ?

« C’est un prénom très musical en fait, rapport au groupe de Freddy Mercury qui a ravi mes oreilles durant toute mon adolescence et à mon groupe chouchou depuis plusieurs années : les « Queeny of the Stone Age »;) Alors forcément, je ne peux que l’aimer ta princesse. She rocks !!! »

Tu as lu ça l’humaine ? Elle a dit qu’elle m’aime ! Moi aussi je te Nem Marie ♥

Et dans la vie de Marie, est-ce qu’il y a des poilus ?

« Oui, il y a toujours eu des poilus dans ma vie : des chats et des cochons d’inde. Des plumeux aussi (pigeons et tourterelles) et des écailleux (poissons rouges). Ma plus belle relation a été celle que j’ai partagée avec mon chat noir Angström, malheureusement décédé en 2012. Nous étions fusionnels. Il est devenu le héros de mes planches de BD, c’est une façon de le faire vivre encore.

Aujourd’hui, je prends soin de Mallow et Eli, deux chats de quatre ans, l’un noir et l’autre beige. Bien que très différents l’un de l’autre, ils sont très complices et très joueurs. Eli gagne à être connu pour son intelligence et son humour. En plus il sourit ! Et il sait donner la patte Seul problème, en digne petit-fils d’un chat sauvage, il chasse beaucoup et je n’aime pas ça ! Mon troisième et dernier petit poilu est Crapette, un lapin nain gris moucheté de 2 ans et demi. C’est un lapin que j’ai réussi, par je ne sais quel miracle, à sauver d’hypothermie alors qu’il avait à peine 15 jours. Je l’ai sevré au biberon. Il vit en liberté dans la maison, je m’en occupe beaucoup. Il est très intelligent. Il connaît quelques petits tours. « C’est le plus détendu et le plus gentil de tous mes patients lapins » dixit mon vétérinaire, je ne suis pas peu fière ! ^^ »

anniv crapette 1.jpg

©MarieCapriata

Le plus beau souvenir partagé avec eux ?

« Trop nombreux avec Angström entre les cadeaux qu’il me ramenait, les blagues qu’il me faisait, les endroits improbables où je le retrouvais dans la maison… En fait, il me faisait un truc nouveau tous les jours, c’était dingue !

Avec Mallow, c’est quand je l’ai ramené à la maison tout bébé. Je pensais qu’il serait un peu perdu, un peu tendu, il s’y est senti bien au moment où il est sorti de sa boîte de transport.

Avec Eli, c’est quand je lui ai appris l’an passé à donner la patte contre une friandise, il a capté tout de suite.

Avec Crapette, c’est le lendemain matin du jour où je l’ai ramené de sa ferme. Il était très mal en point, je ne pensais pas qu’il s’en sortirait. Au petit matin, après l’avoir « couvé », réchauffé et hydraté toute la nuit, il était toujours là, bien dru ! »

Ils sont très présents dans tes œuvres, sont-ils ta source d’inspiration ? Ton moteur ? Tes assistants ?

« Mes animaux font partie de ma famille donc oui, ils sont tout cela ! Angström ne quittait jamais mon atelier lorsque j’y travaillais. Un assistant super efficace ! »

angstrom au coin.jpg

©MarieCapriata

Du tac au tac, faisons connaissance avec eux ;

  • Les petits surnoms ? « J’appelle mes chats « mes lapins » et mon lapin « mon chat », en toute logique donc 🙂 »
  • La plus grosse bêtise ? « La médaille d’or revient à Crapette qui a bousillé tous les câbles de la maison (tel, tablette, tv, ordi,…), mes chaussures, mes chaussons, des pantalons, les tapis, les plantes, les coques de tablette, de téléphone, des manettes de PS3, mes pieds de guitare, des dossiers administratifs (ça c’est pas trop grave ^^), des dessins aussi (ça c’est moins cool!), mon portefeuille, mon sac à main, mes casques audio et TOUT le revêtement de l’étage. Depuis, du parquet est venu remplacer le jonc de mer. Il a aussi pris la mauvaise habitude de faire pipi dans les lits et dans le canapé… Aujourd’hui je suis une pro de la protection matérielle dans la maison. »
  • Le jouet favori ? « À mon grand regret, ils n’aiment pas les jouets. Eli préfère la chasse, Mallow gratte tout ce qui lui tombe sous la patte (le piano, les fauteuils, les papiers, mes peintures, les portes, les fenêtres, ses bols), il gratte tout, tout le temps, je ne sais pas pourquoi. Et Crapette c’est le grignotage de tapis !!! »
  • La gourmandise préférée ? « Crapette les chips (c’est occasionnel hein!), Mallow le jus de thon et Eli les croquettes fourrées industrielles dégueulasses faites avec des animaux élevés en batterie ! Grrrr… »

Ahaha, il doit y en avoir de l’animation chez Marie ! C’est agréable de lire le compte rendu d’une maison qui vit, avec ses poilus ! 

« Dis donc l’humaine, il serait peut-être temps de parler du travail de Marie, non? »

Exact Queeny, tu es une excellente assistante, … abordons le sujet ! 

Le travail de Marie, il serait plus judicieux de parler des Arts de Marie et de ses superbes réalisations, … Marie est une personne passionnante, mais c’est l’une des composantes de cette intégralité géniale, qui nous a permis de mieux la connaître, c’est son talent !

Il s’agit professionnellement d’une artiste qui propose un vaste panel de prestations tant aux particuliers, qu’aux professionnels !

Actuellement, quelles sont les prestations que tu proposes aux professionnels et aux particuliers ?

« Plein de choses différentes ! Pour les particuliers, des portraits personnalisés (style naïf) de leur animal, des faire-parts de naissance, de mariage, des bodies pour bébés, des tableaux, des cartes de voeux, des carnets de santé pour chats… Depuis quelques temps, parallèlement à l’illustration, je m’intéresse à la lithothérapie et crée des bijoux en pierres semi-précieuses. Vous pouvez retrouver tout cela sur mon blog boutique.

Pour les entreprises, la création d’illustrations/logos, des flyers, des affiches événementielles, des cartes de visite, … En résumé, tout ce qui touche à l’image et à la communication visuelle. Je travaille aussi pour des éditeurs (littéraires et musicaux). »

©MarieCapriata

©MarieCapriata

crapette livre.jpg

©MarieCapriata

Quels sont tes projets futurs ? Et tes rêves ?

« Je vais bientôt déménager dans un nouvel atelier. J’espère pouvoir en faire un lieu d’expo/vente ouvert au public, convivial, où les visiteurs pourront venir passer de bons moments de détente et de découvertes.

Des rêves, oui, trop ! Certains resteront utopiques, comme illustrer les pochettes des albums de mes artistes préférés (QOTSA, Radiohead, Nine Inch Nails, Royal Blood, Muse, Arctic Monkeys, All Them Witches,…). Je rêve que mes BD d’Angström soient éditées. Je rêve de travailler pour de grandes maisons d’éditions en ayant carte blanche sur des projets enrichissants. Sur le plan personnel, Je rêve aussi d’une mini-ferme avec des chèvres naines et une vache ! »

muse.jpg

©MarieCapriata

Dis Marie, est-ce que tu as un scoop pour Queeny, une confidence à lui souffler ?

« J’ai une petite astuce pour toi Queeny. Si tu veux faire plaisir aux oiseaux, garde tes boules de poils après brossage pour les accrocher dans les arbres. Les plumeux viendront les chercher pour leurs nids. Tes poils tiendront chaud aux bébés oisillons ! »

« Oh ça, c’est un bon plan super ! Récupération de poils pour les Zozios du jardin, ils deviendront peut -être enfin des copains, ils accepteront de jouer avec moi ! « 

« Huhum, à ceux qui se demandent pourquoi « ENFIN »? Miss sardine à la fâcheuse habitude de penser qu’elle est aussi « the Queen of the garden », …

De fait, elle prend les oiseaux pour des « copains » de jeu, ce qui n’est pas un sentiment réciproque, lorsqu’elle déboule en courant droit sur eux, avec toute la délicatesse d’un ourson sauvage, ils tentent plutôt de la nier…  N’est-ce pas votre magnificence ? »

« Je ne vois pas du tout ce que tu insinues l’humaine, je suis légère comme une plume et gracieuse comme un plat de nouilles ! »

Je crois qu’il est temps pour toi de faire une sieste, Queeny, … Nous allons laisser la parole à Marie, NOTRE invitée ! 

Ma copine !

Notre invitée, 

Ma copine, ton invitée l’humaine, elle m’a « croqué », tu ne peux pas comprendre, ça créé des liens ! Tu ne sais pas que peindre le regard, c’est sondé les recoins de l’âme ? Donc, voilà, Marie et moi, nous partageons quelque chose désormais ! 

Le mot de la fin, celui que Marie souhaitait vous adresser;

« Un grand merci pour votre intérêt et plein de caresses à vos animaux ! Longue et belle vie à eux !!! »

profil crapette marie.jpg

©MarieCapriata

En exclusivité, rien que pour vous …

Voici venues, les « MinisQueenys », … Vous pourrez les découvrir, à l’avenir, dans les articles de Queeny sur le blog, ainsi que dans ses publications officielles sur Facebook;

 

Bref aperçu des illustrations réalisées par Marie, les « MinisQueenys », on ne va pas toutes vous les dévoiler … elles pointeront le bout de la truffe, prochainement, …

Toutes les caractéristiques de ma boule de poils sont présentes, son grand sourire, son regard de coquine, sa langue qui sort constamment, … et sa queue en panache.

J’étais initialement conquise par le travail de Marie, mais depuis ces illustrations de Queeny, je le suis davantage, elle n’a pas que le coup de crayon, elle a également, l’œil, l’instinct, et le cœur !

Une superbe découverte, quelqu’un avec qui, il est très aisé de collaborer, une personne que je vous encourage à suivre et à soutenir dans ses projets actuels et futurs ! En tout cas, Queeny et moi serons au rendez-vous de son actualité !

Belle découverte à vous;

Et des bisous à Marie !

Les liens utiles : le blog /  la boutique / le Facebook / La chaîne Youtube « angstromkiki ».

Les jolis bonus : Album de crapette Clic et Clic, les Albums de Marie Clic et la galerie Clic.

Queeny et son humaine; 

 

 

6 commentaires sur « Marie Capriata – L’illustratrice de Queeny »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s