Attention aux plantes !

 

Quand le printemps/été peut devenir cauchemar – n°2

 

De bien jolies balades et séances de jeux en extérieur s’annoncent avec l’arrivée de l’été. Le tout, en pleine nature… un lever ou un coucher de Soleil, la douceur d’une brise d’été, les embruns de la mer, le clapotis d’une rivière, les chants des petits oiseaux. Et la nature environnante, belle, verdoyante, chatoyante, lumineuse, rafraichissante.

Mais… oui, il y a un mais… une petite mise en garde s’impose pour la santé de vos poilus !

Je sais… encore une… mais elle est nécessaire….

Petite histoire qui nous est arrivés il y a peu : Luna était dans le jardin, à profiter d’une belle après-midi, pour finir le lendemain midi toute malade (vomissement, sang dans les selles, fatiguée… mais pas complètement amorphe non plus). Après réflexion et recherches, nous avons fini par dégoter le coupable : une plante dans le jardin. Oui, vous avez bien lu, une plante l’a rendue malade. Irritation de tout le système digestif après avoir décortiqué : un morceau de bois de la haie de Laurier. Coup de téléphone au vétérinaire dès les premiers symptômes et identification du coupable : surveillance accrue et traitement à base de smectite et plâtre pour l’estomac (sur conseils du véto. J’avais déjà tout en stock, pas de nécessité de visite tant qu’elle se portait plutôt bien. Tout s’est bien terminé, le soir même elle jouait comme une folle avec Nalie, et le lendemain, plus aucun symptôme… on a eu chaud !)

20170430_150635.jpg

Les plantes sont donc certes très jolies, apportent de la fraicheur (et de l’oxygène), de la verdure, de la beauté (et tout ce que vous voudrez d’autre), mais elles n’en sont pourtant pas moins dangereuses pour nos poilus.

En effet, il existe de très nombreuses plantes, ornant nos jardins ou la nature sauvage, toxiques pour nos poilus. Certaines sont même mortelles !

La mise en garde du jour va donc concerner ces plantes d’extérieurs toxiques. Nous nous focaliserons sur les plus dangereuses d’entre elles pour nos amis à quatre pattes. Il est très facile pour eux de se jeter sur une plante toxique pour jouer. Et pour nous, difficile de savoir si le bout de bois trouvé et transformé en jouet peut potentiellement être dangereux…

Certaines plantes toxiques ont un goût très amer, qui découragera très vite poilu de s’y attaquer, mais pour d’autres, le risque est bien présent.

Alors, quelles sont les plantes d’extérieurs les plus toxiques ?

Il faut savoir que selon les plantes, toute ou parties de la plante sont toxiques (il faut donc éviter le contact avec la plante, et ce quelque soit la partie toxique, par précaution) (en orange, les potentiellement mortelles).

Azalée, Brunfelsia, Colchique d’automne, Glorieuse du Malabar, Graines de jequirity, Graines de ricin, Hémérocalle, Taxus baccata, If commun, du Japon, du Canada et de Floride, Kalanchoë, Laurier-rose (et tous les autres Lauriers, de moindre dangerosité mais tout de même), Lys, Margousier, Muguet, Rhododendron, Yucca, Cyclamen, Gui, Ficus, Philodendron, Narcisse, Dieffenbachia, Liliacées, Oreilles d’éléphant, Jonquille, Lierre commun, de colchide, d’Irlande, du Népal, Tulipe, Rhubarbe, Ortie, Iris, Bamboo, Amaryllis, Arum, Jasmin étoilé, Chrysanthèmes, Cannabis (normalement, vous ne devriez pas en trouver à tous les coins de rue en promenant votre poilu)

chien-mange-plantes-toxiques

Source

La solution pour éviter l’intoxication ?

La prévention ! Et la connaissance des plantes les plus toxiques, afin de les reconnaître dans un jardin, ou dans la nature lors des promenades. Il faut absolument empêcher poilu de manger des fleurs, herbes et plantes.

Il est aussi, et naturellement, préférable d’éviter d’en acheter pour les placer dans le jardin, et si elles sont déjà là, pensez à les surélever pour éviter que poilu ne s’y intéresse de trop près. Vous pouvez aussi pulvériser un répulsif dessus, qui éloignera la boule de poils (mais personnellement je ne tenterais pas le diable, si jamais le répulsif ne fonctionne pas…on ne sait jamais !)

Si vous possédez des plantes toxiques, utilisez des gants pour jardiner et/ou lavez vous les mains avant de caresser votre ami, il ne faudrait pas déclencher une réaction par contact.

Il y a plus de 50 plantes toxiques pour les chiens, un bon conseil pour éviter les problèmes, selon nous : Considérez qu’elles le sont toutes si poilu les ingère ! Comme ça, la surveillance sera de mise, bon, vous serez un peu stressé, mais au moins si un problème apparaît, vous saurez gérer !

Reconnaissance d’une intoxication : quels sont les symptômes principaux ?

Un ou plusieurs symptômes peuvent apparaître des suites de l’ingestion d’une plante toxique (ou d’un morceau de plante). Tous ne sont pas présents. Il faut bien les repérer pour permettre au vétérinaire ou au centre anti-poison de vous renseigner et d’agir au plus vite et au mieux.

  • Vomissements
  • Diarrhée
  • Salivation importante
  • Gastro-entérite avec sang (type hémorragique)
  • Brûlures buccales
  • Tremblements
  • Paralysie
  • Perte de coordinations
  • Léthargie importante
  • Convulsions
  • Perte de connaissance / coma
  • Difficultés respiratoires
  • Gingivite
  • Conjonctivite
  • Diminution du rythme cardiaque (insuffisance cardiaque)
  • Diminution de l’activité rénale (insuffisance rénale)

 

Au cas où poilu aurait grignoté ce qu’il ne fallait pas, que faire ?

Si le comportement de votre poilu change après une balade ou des jeux dans le jardin, au moindre doute, il faut téléphoner ou mieux consulter votre vétérinaire au plus vite. Ne pas attendre pour réagir ! Au plus vite, l’intoxication sera prise à temps, meilleures seront les chances de guérison.

Donnez le nom de la plante au vétérinaire ou au centre anti-poison (si vous ne le connaissez pas, amener un morceau de la plante chez le véto avec vous).

Surtout, n’essayer pas de faire vomir votre animal, ni le faire boire ou manger. Et bien évidemment, ne lui donnez pas de médicaments sans l’avis du vétérinaire avant. Surveillez le,  téléphonez au vétérinaire/centre anti-poison, et amener-le si la situation l’exige.

En cas d’empoisonnement/intoxication, voici les numéros des centres anti-poison (CAPA)

Tous les centres indiqués sur l’annuaire de la fondation 30 millions d’amis CLIC

  • Centre national d’informations toxicologiques vétérinaire de Lyon (CNITV) (ouvert 7j/7 et 24h/24). Tél. : 04 78 87 10 40
  • Centre Antipoison Animal et Environnemental de l’Ouest (CAPAE-Ouest) de l’école vétérinaire de Nantes (ouvert 7j/7 et 24h/24). Tél. : 02 40 68 77 40
  • Centre national d’informations toxicologiques vétérinaire de Maison-Alfort (de 9 à 17 h, jours ouvrables). Tél. : 01 48 93 13 00
  • Centre Antipoison Animal de Toulouse (de 9 h à 17 h, jours ouvrables). Tél. : 05 61 19 39 40

Cela peut arriver à n’importe quel poilu, sans que nous nous en rendions forcément compte. La vigilance est de mise !

Surveillez bien vos poilus ! Prenez soin d’eux et de vous.

Luna’s Team; 

 

 

 

2 commentaires sur « Attention aux plantes ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s