Gare aux épillets !

Quand le printemps/été peut devenir cauchemar

 

Avec la période estivale, vous avez probablement entendu parler des épillets… Les fameux épillets… je ne sais pas si vous avez fait attention en promenant poilu, mais il y en a de partout à cette période de l’année ! Une vraie plaie pour nos poilus. Pourquoi sont-ils méchants ? Tout simplement parce qu’ils peuvent se loger partout chez nos amis à 4 pattes, et entrainer une multitude de problèmes, tous plus désagréables les uns que les autres…

Revenons-en au début, enfin, à nos épillets.

Ce sont les fleurs des graminées, et de certaines de leurs cousines. Ces « fleurs » – qui ne ressemblent en rien à des fleurs classiques qui sentiraient bon et seraient jolies – sont en forme d’épis. On les retrouve principalement dans les hautes herbes (campagne, montagne…).

Chez certaines graminées, les épillets vont « mûrir » pour passer d’un état « épillet vert/jeune » à un état plus mature « épillet sec ». C’est l’épillet sec qui provoque le plus de désagréments chez nos poilus.

Voici la photo de certains types d’épillets classique, et un schéma de leur structure en épis :

Epi1Epi2

Source image

 

Maintenant que vous avez visualisée la chose, vous comprenez le  problème ?

Les épillets secs possèdent une pointe dure et pointue, suivi de l’épi en lui-même. Le problème avec les épillets ? Lors des promenades de poilus dans la nature (ou pas d’ailleurs, puisqu’au pied des arbres en ville, vous pouvez aussi en trouver), les épillets vont de part leur forme en épi s’accrocher dans le poil (je vous explique même pas quand on a un poilu avec les poils longs combien on peut en trouver sur lui). Il est donc impératif de vérifier le pelage de votre boule de poil en rentrant à la maison s’il a vagabondé dans des « zones à épillets ».

Mais c’est loin d’être le gros du problème… En effet, il arrive trop souvent que les épillets, à cause de leur pointe dure et pointue, s’enfoncent dans la peau (entre les coussinets souvent : poilu marche dessus et Bam ! un épillet infiltré), le museau/nez, les yeux (au niveau des paupières), les parties génitales ou encore dans la bouche ou les oreilles de poilus. Ils peuvent entrer partout ! A ce moment là, l’épillet ne va pas tomber ou rester coincé au même endroit comme on pourrait l’espérer (afin de le repérer plus facilement et l’extraire). Non, non, non, avec leur structure en épis, ils ne peuvent pas faire « marche arrière » et vont donc continuer leur chemin vers l’intérieur de l’organisme de notre poilu, toujours plus loin, toujours plus vite. En quelques jours seulement, les épillets peuvent s’infiltrer très profondément dans la peau, les oreilles ou autre de notre poilu. Ils vont alors occasionner des abcès, des infections avec tous les symptômes liés : forte douleur, rougeurs, chaleur dans la zone infectée.

Comment se rendre compte que poilu a un épillet coincé ou « infiltré » dans son organisme ? Que peut entraîner l’épillet ?

  • Les oreilles : si poilu secoue la tête, la penche d’un côté, pleure et ne veut pas que vous touchiez son oreille, il y a fort à parier qu’un épillet s’est logé dans la cavité. L’épillet va entraîner une otite, et s’il n’est pas retiré très vite par le vétérinaire, il pourra continuer son chemin, en route vers le perçage de tympan (au sens propre du terme).
  • Les yeux : si d’un coup en balade, poilu cri, ferme les yeux, cligne beaucoup de l’œil et se frotte la tête partout ou gratte, il est fort possible qu’un épillet se soit coincé dans la paupière (surtout si celle ci se met à enfler). En clignant des yeux, l’épillet va frotter l’œil pouvant causer des dommages à la cornée (infection de l’œil, ulcère de la cornée).
  • Le nez : si d’un coup poilu se met à éternuer en permanence, il est fort probable qu’un épillet se soit logé dans la cavité nasale. Il peut alors entrainer des infections avec saignements de nez… voire aller jusqu’aux poumons, et y provoquer de graves infections, en s’infiltrant toujours plus loin…
  • Les voies génitales : oui, l’épillet peut vraiment s’infiltrer partout. Il provoquera des infections locales (notamment des vaginites chez la femelle)
  • Dans la peau : Avec sa pointe dure, l’épillet peut pénétrer à n’importe quel endroit du corps de poilu… Poilu va alors se lécher intensivement la patte par exemple, ne plus la poser au sol, etc… en s’infiltrant sous la peau, il va créer une inflammation locale (douleur, rougeur, chaleur) pouvant conduire jusqu’à un abcès.

Que faire lorsque l’on se rend compte qu’un épillet squatte poilu ?

VETERINAIRE ! Il est le seul apte à retirer le malotru de notre boule de poils. Dans certains cas graves, il faudra même aller jusqu’à la chirurgie pour retirer l’épillet coincé.

Plus tôt vous consulter, meilleur sera le diagnostic (et le pronostic) ! Les épillets se faufilent vraiment très vite dans l’organisme. Il ne faut pas hésitez une seule seconde, foncez chez le véto !

Que faire pour éviter tous ces désagréments ?

Eviter d’emmener poilu (et de le lâcher surtout) au milieu des hautes herbes, pleines d’épillets (même si n’en voyez pas beaucoup, plus loin, il peut y avoir un grand nid d’épillets).

Vérifier le pelage, les coussinets, les oreilles de votre poilu dès que vous rentrez de promenade (par la même occasion, vous pourrez vérifier qu’aucune tique ne s’est accrochée).

Pour ceux qui le peuvent/le souhaitent, faite faire une petite coupe de printemps à poilu pour qu’il ait le poil court (et que les épillets ne s’y accrochent pas).

Gare aux épillets donc !! La vigilance est de mise en cette période estivale ! L’épillet, fléau de nos étés !

Vérifiez bien vos poilus ! Prenez soin d’eux et de vous.


Edit du 7 juin 2017…. soit 10 jours après la parution initiale de l’article : Non seulement les épillets sont dangereux… mais ils sont fourbes !!!

Malgré toutes nos vérifications d’après-promenades, Luna en a fait les frais (comme certains de ces copains, pour qui les conséquences ont été plus ou moins dramatiques malheureusement…).

Après un week end prolongé (où nous avons consulté un véto de garde très peu compétent…), les mésaventures de Luna se sont terminées par une chirurgie d’urgence en ce mardi 6 juin : un épillet est rentré, puis sorti toute seul (ouf, on a eu un peu de chance qu’ils ne continuent pas sa route) près de la vulve de ma petite boule blanche. Résultats ??  2 gros abcès qui ont éclaté lui créant ainsi de très vives douleurs et 2 trous d’environ 0,5 à 1 cm de diamètre près de sa petite craquette (Merci Tati Val’ pour le terme !).

Après un nettoyage, un curetage des abcès et une exploration complète sous anesthésie générale, ma chérinette s’en sort avec 6 beaux points de suture et une sublime parabole autour de sa tête (on capte bien le satellite à la maison maintenant !).

Nous ne le répéterons jamais assez, évitez au maximum les balades dans les coins à risques, et même si le coin n’est pas à risque, sachez que les épillets volent très bien... il peut donc y en avoir de partout !

Vérifiez bien le pelage et la peau de votre poilu après chaque sortie.

20170604_000627

Et si vous observez une zone d’inflammation, surveillez bien et désinfectez ! Signes d’une zone inflammatoire : rougeur, gonflement, douleur (pas obligatoire), chaleur.

D’ailleurs, même si poilu ne montre aucun signe, vérifiez régulièrement son petit corps : Luna n’a eu absolument aucun comportement suspect, je me suis rendue compte par hasard (le soir tard en plus…) de l’abcès en formation sur la vulve. Le lendemain matin tôt, au moment de mon appel chez le véto de garde, il explosait sans qu’elle ne disent quoi que ce soit malgré la forte douleur…

20170604_125237

Gare aux épillets…. plus que jamais !!!

Luna’s Team;

 

 

 

2 commentaires sur « Gare aux épillets ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s