DIY collier en tissu

#DIY #Faisletoimême

T’as donc rien d’autre à faire de tes journées?

L’humaine adore acheter de beaux colliers, les changer fréquemment, faire un raccord entre sa tenue et celle de Poilue. Cela étant, elle a très vite compris que la vision d’une poilue toujours propre et majestueuse, se limitera pour elle, à ceux des pubs qui passent à la télévision.

Pas de chance l’humaine, My Queen est l’archétype même de la « Cocoche », surqualifiée dans le salissage, et surtout, adepte des roulades dans l’herbe, la boue, le sable.

Nous vivons au bord de mer, ce qui implique que ma Poilue se promène, une à deux fois par jour sur la plage, pour ne pas dire, dans l’eau… Car OUI… My Queen se prend pour un poisson,…. Un gros poissonnet, je vous l’accorde, mais elle adore se baigner.

J’ai très vite constaté que le sable et l’eau de mer endommageaient nos superbes colliers, les transformant en torchons de cou, nous contraignant à ce fâcheux « RIP le collier » après à peine 1 à 2 mois de cohabitation.  J’ai donc décidé de ruser… Je garderais nos beaux colliers issus du commerce pour les sorties « classiques », en ville, les mondanités, les dîners,… (Baptêmes, mariages, entêtements, bref, ils seront la tenue du DIMANCHE de My Queen…).

Le reste du temps, nous endommagerons, les colliers réalisés par l’humaine sans que cela ne nous fasse trop de peine… Ni au porte-monnaie, ni au cœur,…

Notons, qu’ils tiennent relativement bien la route, après 4mois d’existence, ils sont toujours là, cela étant, nous alternons souvent, ceci pourrait donc expliquer cela…

Le bon côté de la réalisation d’un collier DIY, c’est avant tout le choix… Les matériaux (plastique ou métal pour les attaches), les couleurs, motifs, sont laissés à votre libre appréciation. Vous pouvez même réaliser des doublons (un pour vous, l’autre pour Poilue, c’est par ailleurs, ce que j’ai fait avec un tissu tartan en réalisant un collier à My Queen et une écharpe tour de cou pour moi… Ils vous seront présentés prochainement dans la fameuse rubrique « Et les humains… »dont vous êtes nombreux à me demander ce qu’on y trouvera…)

Bref, je m’égare… Donc désormais, My Queen, mon Poissonnet, peut vaquer à ses activités aquatiques préférées sans que je ne passe par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel en pensant qu’elle massacre un collier que j’adore, acheté au prix dérisoire de 89 euros, juste le temps d’une « trempette »….

Notez que cet article vous propose un mode de réalisation, qu’il en existe d’autres, que nous réalisons actuellement d’autres DIY colliers, qui viendront compléter la rubrique progressivement. Que les motifs sont le fruit de mes goûts personnels et que les sites recommandés pour l’achat des fournitures sont donnés à titre indicatif. Si vous en connaissez d’autres plus intéressants, nous sommes, bien évidemment, preneuses de vos bons plans !

Réaliser un collier ajustable simple pour son Poilu avec du tissu.

img_4768
Notre réalisation du jour, avec une breloque Origami

Les matériaux 

01-1

  • Un morceau de tissu de votre choix (les dimensions ne sont pas énormes pour la réalisation d’un collier, selon la taille de cou de votre poilu 7 cm de large pour 50 cm de long en ce qui concerne les colliers de My Queen).
  • Une attache boucle rapide (là encore, vous avez le choix, 1.5cm, 2cm, 2.5cm de large au niveau de l’ouverture, attention modifier la configuration de la boucle, implique que vous modifiez la largeur du tissu…)
  • Un double passant ( en métal ou en plastique) dimension adaptée à la largeur de votre attache boucle rapide. (si vous prenez une attache boucle rapide 2cm, le passant doit faire 2cm).
  • Une boucle simple demi- lune pour la médaille ou accrocher la laisse. (Même dimension au niveau de la largeur)
  • Une bande de renfort, comme on utilise dans la confection.

Les mesures, ça galère… sois plus claire… l’humaine…

Les deux éléments sont liés, (dimension de l’attache, et largeur du tissu)

Pour déterminer ma largeur de tissu, je multiplie par trois (la dimension de la boucle) et j’ajoute 1cm pour les plis au niveau de bord. (pour une attache 1.5cm, je coupe donc 5.5cm de largeur niveau tissu/ pour une attache de 2cm, je coupe 7cm de largeur niveau tissu)

Où trouver ces matériaux ?

  • A little mercerie (Rubrique tissus et couture) ou d’autres enseignes telles que ETSY, et les merceries en ligne…

Souvent les tissus sont vendus par 10cm ou 50cm, il ne vous en faut pas davantage (comptez environs 5 euros suivant le tissu choisi), avec le tissu acheté, vous pourrez réaliser plusieurs colliers. Comptez plus ou moins 3euros pour le reste des fournitures.

(Un total donc d’approximativement 8 euros suivant vos choix, bien évidemment, ça peut grimper, par exemple: si vous choisissez une boucle attache rapide en métal doré…)

D’un point de vue personnel; j’utilise les boucles d’attache rapide en métal lorsque le tissus est lourd, le reste du temps j’utilise les boucles d’attache rapide en plastique qui sont plus légère. On pourrait se dire, c’est moins joli, … pas forcément, lorsqu’elle est assortie à la couleur de votre tissu, elle passe davantage inaperçue, les grosses attaches en métal, « Bling Bling », qui miroite avec le soleil, … peuvent détourner le regard du tissu que vous aurez sélectionné avec goût !

Le matériel 

  • Un mètre,
  • Une paire de ciseaux
  • Une craie pour tracer, ou un simple feutre (c’est ce que j’utilise, la craie ne trace jamais à ma convenance, … les mains gauches, … sont toujours ma caractéristique principale !!!)
  • Une machine à coudre, ou une bonne aiguille et du fil. (sur les deux colliers présentés, l’un a été réalisé avec une machine à coudre, le scandinave noir en grosse toile, l’autre à été réalisé à la main, le collier en tweed).

À la main, ça prend plus de temps, il faut bien consolider vos points, pour garantir une bonne sécurité à Poilu. À la machine, c’est plus rapide, mais selon votre machine, parfois impossible à réaliser lorsque le tissu est trop épais (exemple; le collier en Tweed).

J’ai la machine de Blanche-Neige, pas du tout industrielle, juste nickel pour confectionner des bonnets aux nains… (entendons, une simple Singer à usage domestique simple).

Pour ceux qui décide de tenter à la machine à coudre, attention à votre choix d’aiguille, j’utilise une aiguille pour « jeans » car elles sont plus adaptée à mon épaisseur …

La réalisation 

Exemple illustrant la réalisation d’un collier 1.5 cm le largeur niveau de la boucle rapide.

  1. On prépare ses matériaux.

  • Découper une bande de renfort de 3 cm, la plier en deux afin d’obtenir 1.5cm, couture sur les deux côtés pour éviter qu’elle ne bouge, que le tissu ne plisse, …
02
Repliez votre bande de renfort, piquez sur le premier côté, ensuite même chose sur le second. (ça évitera des différences d’épaisseur entre les deux côtés)
  • Découper une bande de tissu de 5.5cm. (si vous n’êtes pas à l’aise avec les bords, vous avez peur de piquer trop juste, vous pouvez le couper à 6cm et repliez un bord plus large) Soyez Zen, la première fois, ce n’est jamais parfait, on chipote, on râle, on se trompe, mais au final… avec le temps on progresse !
01
Bande de tissu nécessaire à la réalisation du collier.

2. Passons à l’action, positionnons.

  • On enroule son tissu autour de la bande de renfort, en repliant les bords, il ne reste qu’à piquer !
03.jpg
On a la base de notre collier, une couture sur le dessus, une sur le dessous, les bords sont invisibles car ils ont été repliés à l’intérieur avant la réalisation de la couture.
  • Les extrémités 
04
Petites finitions sur les deux extrémités, c’est disgracieux mais ça sera camouflé lorsque les attaches auront été positionnées. (Cela évite l’effilochage de votre tissu aux extrémités)
  • On défait sa boucle attache rapide, à chaque extrémité, sa partie, …

Extrémité 1

05
Extrémité 1: On fait d’abord passer la demi lune
06
Extrémité 1: Ensuite on enfile la première partie de la boucle d’attache rapide
08
Extrémité 1: On replie le tissu, et on effectue deux coutures, l’une après la demi-lune afin de fermer l’ensemble (piquez avant et arrière plusieurs fois, il faut que ça soit solide), l’autre couture se trouve devant la demi-lune, pour éviter qu’elle ne se balade entre votre fermeture et la couture qui tient l’ensemble.

On passe à l’extrémité 2

09
Extrémité 2: On commence par enfiler son double passant.
10
Extrémité 2: Ensuite, on fait passer la partie 2 de notre boucle d’attache rapide.
11.jpg
Finition : On refait passer la bande de tissu dans le passant, en dessous de notre premier passage, dans le sens opposé. on effectue une couture (avant et arrière, ça doit être solide) sur la bande du BAS… pour pouvoir bouger la bande et ainsi, ajuster le collier. (le procédé est identique à celui présenté dans le DIY collier avec un ruban)
13
Vous êtes libres de jouer avec les couleurs.. même collier avec une boucle attache rose…
18
Avec les matières, le collier en Tweed
Souvent
En coton jaune, avec une boucle attache rapide en métal et un Pompon en cuir.
15
Comme on a toujours trop de tissu, on peut faire des cadeaux aux copines…

Alors les petites mains gauches, … on tente l’aventure, c’est le moment au poil pour réaliser votre collection Automne-Hiver… 😜

Belles créations à vous,

My Queen,

 

 

Un commentaire sur « DIY collier en tissu »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s