Les massages (c’est aussi ) pour les chiens

#MYQUEENBOUQUINE

Sortons la grosse artillerie..

 

Pour lutter contre le stress,

C’est le sacre de la détente à portée de poils !

 

Nous n’allons pas faire l’apologie du stress dans notre société, mais nous, humains, sommes, suivant l’individu concerné, parfois ou souvent stressé, et de fait, stressant…

Nous rentrons à la maison, agacés, croulant sous le poids d’une journée professionnellement marathonienne, râlant et maudissant la terre entière … à une exception près POILU !

Son sourire, son accueil, sa joie de vivre et de nous retrouver, nous font oublier l’espace de cette fête improvisée et pourtant quotidiennement tant attendue, les soucis, les frustrations, les contrariétés qui nous ont accablés toute la journée… Seulement voilà, notre stress reste perceptible, tapis dans un coin de notre tête, flottant dans l’air, attendant le bon moment, l’instant F pour resurgir… ET CELA, Poilu le perçoit, le ressent, par ailleurs, il tente de le combattre à sa manière, donnant de sa personne pour les distractions d’une promenade où il s’improvise clown afin de vous changer les idées, lors d’un jeu de ballon durant lequel il est tantôt acrobate et tantôt funambule, …  Poilu colmate cet état morose comme il le peut… mais il en fait hélas bien souvent les frais… LUI AUSSI est stressé !

Lorsque je suis stressée, en humaine égoïste que je suis, je pense instinctivement à courir me faire prodiguer un soin ou à m’adonner à une séance de balnéo, ce qui me permettrait de rentrer à la maison, vidée mais sereine… ET POILU?

Son stress est toujours présent, ajouté à l’attente, suis-je monstrueuse ? NON, il me fallait trouver un moyen de nous détendre collectivement, un moment partagé qui pourrait nous apporter bien-être et sérénité à toutes les deux.

Si je dois lutter contre mon stress, je dois lutter contre le sien !

Ce qui m’apaise c’est le bonheur de Poilu, si je fournis du bonheur à Poilu, je suis apaisée.. Bon ok … Comment ?

Par définition, Poilu se contente de peu, votre amour, votre attention, une partie de jeu, une promenade en amoureux, des papouilles… PAPOUILLES… en voilà une idée, qu’elle est bonne !

En appliquant à Poilu ce que j’appliquerai pour moi…

 

une séance de massage- PAPOUILLES !

 

Vendu … On se lance, mais comment? HAHA c’est ici qu’il entre en scène… Cet ouvrage prodigieux que nous utilisons pour nos séances cocooning, détente, relaxation entre filles (POILUE ET MOI).

massage.jpg
Kerstin Haase (Auteur) Jörn Oleby (Auteur), Les massages (c’est aussi) pour les chiens, Paru en mai 2008, ed.Leduc S., 109p.

Note: Oui, il n’est pas récent, Oui, il est de fait, plus difficile à trouver, mais après en avoir épluché plusieurs, c’est celui qui nous est paru le plus adapté, celui que nous avons le plus de facilité à utiliser comme guide pour nos séances de « relaxingpoilu ».

Pour information: Sachez qu’il existe des séminaires de formation, se déclinant sous plusieurs séances, ou à la journée afin d’apprendre à pratiquer le massage sur son poilu.

Décortiquons l’ouvrage :

1. Table des matières, Note des auteurs et avant -propos, jusqu’à la page 11.

Dans cette prémisse, une information capitale (car elle rend d’autant plus légitime notre démarche) est mise en évidence, pratiquer le massage sur Poilu c’est améliorer son bien-être mais aussi renforcer le lien qui vous unit à lui.

Les recommandations avant pratique qui sont pertinentes et rassurantes, dans le doute, il vaut mieux se référer à un vétérinaire, si Poilu souffrir d’une douleur articulaire, ne jouez pas les apprentis sorciers avec lui ! Laissez faire les professionnels, le massage tel que nous l’abordons, est préconisé dans le but de détendre, rendre heureux, partagez un moment agréable pour poilu, lui consacrer du temps, en faire la DIVA de l’heure à venir par un traitement VIP digne de votre attachement ! Le massage tel que nous l’abordons n’est pas médical, il n’a pas pour vocation de soigner…

2. « Le loup et le chien domestique », de la page 12 à la page 24

Comme dans beaucoup d’ouvrage tournant autour des poilus, une partie introductive qui se veut avant tout, INFORMATIVE, forte en contenus, elle met en évidence, la place de poilu dans la vie moderne et les problématiques récurrentes, telles que prise de poids, manque d’exercice ou exercice non adapté, mal pratiqué, l’endurance, la gestion rationnelle de l’effort, les gestes quotidien que nous pouvons faire pour lui, les causes de blessures. (Anticiper c’est prévenir, donc guérir…)

3.  Repères historiques sur le massage, de la page 25 à 26

Cette partie retrace l’historique du massage tout d’abord de manière générale et ensuite, pour les poilus en particulier. L’apport est également consistance en matière de stretching pour les animaux.

4. Les muscles et les articulations, de la page 28 à la page47

Riche en schématisation et illustrations, elle nous plonge dans l’univers des muscles et des articulations de nos poilus, en informant sur la structure des muscles, les différentes formes, différentiation de ceux caractérisés de muscles « superficiels », les deux types de fibres musculaires, mise en évidence des différences avec l’homme, le fonctionnement du muscle, ses quatre fonctions principales, les réflexes protecteurs, excellente présentation du squelette du chien. Les articulations, fonctions et structure, le bien-être de Poilu, les causes de blessures et soins préventifs, le vécu de poilu, adaptabilité des massages liée à son mode de vie, la nécessité du contact physique entre vous et poilu, les bienfaits de ces contacts, la place de l’exercice par la clarification de la notion quantitative « trop ou pas assez », les effets physiologiques du massage, l’effet sur des muscles sains et sur des muscles lésés, la réaction de poilu au stretching, …une véritable mine d’informations qui peut être très utile dans la connaissance anatomique de poilu bien au-delà de l’activité liée  aux massages.

5. Dans quels cas… de la page 49 à 58

Dans quels cas pratiquer le massage pour les chiens de compagnie exercice et massage, exercice et stretching, pour les chiens de travail, les chiens sportifs, entraînement et massage, exercice et stretching. Mise en avant des effets positifs du massage et du stretching pour les deux catégories de poilus.

Dans quels cas éviter le massage et le stretching, quand éviter, lors de plaies ouvertes, rupture musculaire, fièvre, douleur et peu, mauvais état général, chiennes en gestation, jeunes chiens, accidents, les interdits formels (exemple: affections cutanées, tumeur, infection, …)

6. Les différents massages, de la page 59 à 74

On n’entre en douceur dans le sujet, en se demandant pourquoi et comment? Ensuite chaque type de massage est présenté en détail, durée préconisée, méthode, schématisation d’accompagnement. Une double page par activité de massage, parmi les activités proposées nous pouvons retrouver: Le massage préparatoire sur les muscles du dos par effleurage, le massage superficiel de la musculature du dos par le pincement en croix, le massage profond de la musculature du dos par la friction, le massage superficiel des muscles fémoraux (biceps et quadriceps) et des fessiers par friction (l’un des préférés de ma poilue), massage profond des muscles fémoraux (biceps et quadriceps) et des fessiers par cisaillement, massage du triceps brachial par friction transverse, une page double page résumé qui reprend les 5 types de massages pour mieux visualiser l’ensemble et organiser vos séances, en fonction des besoins de poilu. Les explications sont claires et concises, cela étant, il est impératif d’avoir ingéré toute la première partie théorique afin de procéder aux massages dans les zones concernées, de la manière adéquate et bien évidemment selon les recommandations préalablement exposées.

7. L’échauffement et les différents étirements musculaires, de la page 78 à 998

Avant le stretching, les différents étirements musculaires après l’effort (conseil et contenu théorique très complets, pour ceux qui pratiquent le sport avec Poilu c’est réellement très enrichissant, on a beau le faire souvent, avoir déjà beaucoup lu sur la question, avoir participé à des séminaires de formations, on ne sait pas tout, quand on aime poilu, et qu’on veut être garant de son bien-être et de sa sécurité, on n’en sait jamais suffisamment).

Comme pour la partie massage, des doubles pages, proposent une explication détaillée des activités à faire et une schématisation pour la bonne pratique de celles-ci. Parmi les activités proposées, étirement des fléchisseurs et des extenseurs du membre antérieur, étirement localisé du triceps brachial (muscle postérieur du membre antérieur), étirement des muscles du poitrail, étirement localisé du biceps brachial (muscle antérieur du membre antérieur), étirement des muscles fléchisseurs de la hanche, étirement du quadriceps fémoral, étirement des adducteurs du membre postérieur, étirement du biceps fémoral et des fessiers, suivi à nouveau d’une double page de résumé. Le gros plus, des recommandations de prévention pour chacune des activités.

8. À retenir, illustrations et Index, de la page 101 à 105.

Une synthèse sur les éléments principaux en 8 points clé, l’index qui vous permet après une prise de connaissance antérieure et approfondie de retrouver plus rapidement les activités que vous souhaitez pratiquer.

De vous à NOUS…

Pourquoi j’adore cet ouvrage et la pratique des activités proposées ?

My Queen, outre le fait qu’elle doive subir mon stress professionnel ponctuellement, elle pratique intensivement plusieurs sports, soucieuse d’améliorer son bien-être corporel et de renforcer notre complicité, nous trouvons dans ces séances de « relaxingpoilu » une réelle source d’enrichissement relationnel, de détente, de partage. Aussi dingue que cela puisse paraître, après sa séance, je suis tout aussi détendue qu’elle !!

Quand les pratiquons-nous ?

Deux à trois fois par semaine, une séance de massage détente devant la télé (c’est notre séance cocooning du lundi soir… reprise de semaine oblige), une autre le vendredi mais avec une composition différente en vue des séances de sport des deux jours qui suivent, avec une à deux séances à ce moment-là.

Parfois, on en pratique une autre, juste pour le plaisir… la durée varie de 10 à 60 minutes en fonction du type d’activités, du nombre d’activités placées dans notre séance, de la nécessité ou juste de la volonté de ma poilue de prolonger. (Notez que bien souvent … elle s’endort durant la séance de massage, mais se réveille en râlant lorsque j’ai le malheur de m’arrêter ! )

Pour pousser plus loin… Deux de NOS indispensables…

massage2
Modèle d’embout – Massage intense

La Brosse Foolee Easee, (taille M à 37.90 euros) les embouts sont interchangeables, il suffit d’acquérir la brosse massage (doux ou intense, selon votre choix à 14.90 euros), disponible sur le site de Wanimo

Le Spray Caresses – Bien-être Arom’terrapet pour les articulations, vendu chez Poils à Moustaches à 12.90 euros le flacon de 50Ml

 

Bonnes séances bien-être à vous et vos poilus 😉

My Queen,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s