Mon chien fait recettes

IMG_3398.JPG

Avec « Mon chien fait recettes »

Récits et recettes de cuisine pour maîtres et toutous;

Img 3398

Mon chien fait recettes, un ouvrage rédigé par Frédérick e. Grasser-Hermé aux éditions Noesis enseptembre 2001.

 

Bon alors Mamie, tu nous ressors tes vieux bouquins ?

Oui… et Non, Mon chien fait recettes n’est certes pas un ouvrage récent, cependant, je l’ai découvert récemment.

Je cherchais vainement une recette de cuisine pour un WOOFYBirthday … auquel seront conviés des poilus en abondances mais aussi leurs humains. (Oui, les poilus sont magnanimes, ils leur arrivent parfois de bien vouloir emmener leurs humains aux dîners mondains auxquels ils sont conviés! … Si on pouvait en dire autant de tous les humains … la vie serait une perpétuelle fête !)

Donc, je voulais un repas sympa, pas trop guindé mais malgré tout festif, fun et original. L’un de mes critères étant que les poilus pourraient eux aussi s’en mettre plein la panse … !

Nous connaissions le concept de la « table des enfants », cet ouvrage nous invite à instaurer la « table des poilus » !

 

Frédérick e. Grasser-Hermé,  avec un nom si long, que je ne suis pas prête de le placer dans une conversation … Et pourtant !

Et bien, Frédérick e. Grasser- Hermé, plus que des ouvrages, un concept qui repose sur l’association de la littérature et de la gastronomie, par ailleurs, on a jamais vraiment besoin de présenter.

C’est l’élévation de la cuisine à un rang artistique, avant-gardiste, médiatique, une traque de l’originalité, le détournement culinaire par des produits variés, une quête du goût revisité et ce, pour notre plus grand plaisir gustatif. Point d’honneur sur les produits naturels mais aussi sur l’utilisation de produits industriels, une cuisine bricolage, composée ou encore élaborée, bref, c’est l’opulence de la création à portée des « lambdas » comme moi. (Petites mains gauches oblige…) 

Nous ne retracerons pas le parcours intégral ici, mais notons qu’au-delà de l’élaboration des cartes de nombreuses grandes tables de France, de nombreuses publications gastronomico-littéraires et bien évidemment des ouvrages de référence plus que populaires, il y a cet ouvrage pour nous et poilus.  

Par ailleurs, si vous vous intéressez à l’auteur, voici le lien d’un article de 2011 qui devrait vous plaire « Comment Frédérick e. Grasser-Hermé a ensorcelé Alain Ducasse?« , consultable sur le site l’express style. Clic 

 

Le livre donne envie … 

Différent des ouvrages culinaires habituels, tout d’abord de par son aspect très girly et tendance (malgré sa publication 2001, avant-gardiste ?) Mais surtout, car il ne comporte pas une seule photographie des recettes réalisées, qui ont été remplacées par du texte… des commentaires, des référents culturels, cet ouvrage est un livre de cuisine enrichissant pour la culture générale. Chaque recette est accompagnée d’une note variée, comportements canins, proverbes, anecdotes historiques ou humoristiques, des chiens célèbres, des lieux qui ont du chien pour nos poilus, une véritable petite mine à découvertes.

C’est ce qui fait l’attrait démesuré de cet ouvrage, il peut être utilisé dans la cuisine mais dévoré dans votre canapé ! Notons également, la présence de photographie de réalisation d’artefacts artistiques représentant des poilus.

Multifonctions donc… et on en raffole !

 

Bon My Queen, les recettes c’est pour quand ?

Oui, venons-en aux recettes, du léchage de babine en perspective, allant du classique revisité voir détourné à la totale innovation découlant d’associations auxquelles nous n’aurions jamais songé !

Le petit plus de ces recettes, elles sont désignées par des noms vraiment originaux, elles furent baptisées pour nous donner le sourire.

Exemple: Toutou chéri mène la danse, touche pas à mon os, Saint -valenchien, crocs devant, Réservoirdogue, Dog story à Sainte-Rita, ….

 

Le plus de ce livre: 

156 pages de recettes pour vous et votre poilu, ce que nous avons qualifié de « gamelle commune » ( Avec cependant une dizaine de recettes interdite au poilu ) et 11 pages de recettes pour poilu Only « chacun sa gamelle ». 

Le concept nous plaît beaucoup, poilu peut partager le dîner de fête sans la moindre contre-indication gastronomique. 

 

Où se procurer cet ouvrage ?

Sur les sites traditionnels de vente en ligne telles que Fnac, Amazone, … budget neuf 18 euros et d’occasion déjà à partir de 5 euros.

 

Pour développer votre dog attitude culinaire, afin d’élaborer des repas durant lesquels poilus et humains partageront la même gamelle… ce livre de recettes littéraires est à plébisciter !

 

My Queen

Un commentaire sur « Mon chien fait recettes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s