Ces travers qui font de nous des humains HEUREUX !

 

L’éducation canine n’est pas à prendre à la légère, un poilu doit recevoir une bonne éducation pour éviter les incidents qui peuvent malheureusement parfois être dramatiques ! Cela étant, nous avons souhaité vous pondre un article ludique, ironique, basé sur nos expériences mais à prendre au second degré ! (Rassurez-vous tous ces travers ne sont pas ceux d’un seul poilu, nous avons compilé les plus significatifs de 4 poilus réunis !)

Pour les « addicts » le chien n’est pas un chien, il est membre à part entière de la famille des bipèdes. Et pourtant, par ce comportement vous avez enfreint les sacro-saints commandements dispensés dans la majorité des guides éducatifs canins. Non content d’avoir joué le mauvais élève durant toute la formation de votre Puppy’s Académie… Vous vous plaisez à récidiver au quotidien. Et pourtant dans cette « lose » vous vous sentez heureux… !

Si vous vous sentez dans l’échec éducatif de votre poilu, cette parenthèse ironique est pour vous ! Sentez-vous moins seuls… Nous sommes nombreux, nous sommes partout,… Nous sommes les losers de l’éducation !

Nous nous sommes remémorées quelques-unes des règles d’or, inculquées avec sagesse par nos instructeurs canins.

(Mea Culpa, s’ils lisent cet article, sachez qu’on a admiré votre persévérance, puis au moins on vous aura fait rire !)

1. Vous vous rebellez à l’encontre d’une terminologie que vous jugez totalement inappropriée à votre poilu… RÉvolution !

Madame, votre chien c’est quoi cette race ?, … Non, stop, je n’aime pas qu’on l’appelle comme ça, parce que vous savez, il comprend tout,…

Oui mais c’est un chien ? ! Oui et non, c’est Budy tout simplement… Mon Loulou, mon Poilu, ma Boule de poils, mon bébé,…

(Si après ça, il n’a toujours pas intégré… C’est un cas désespéré !)

Vous êtes le maître de ce Budy ! No, stop, Maître… C’est comment vous dire avec courtoisie…., on n’a pas encore viré SM, malgré le visionnage de 50 nuances de Grey… Ce n’est pas notre truc la domination.

Propriétaire alors ? Non mais oh (il me cherche celui-là… T’es propriétaire de tes mômes aussi ??) Je suis propriétaire de ma voiture, de ma maison, de mon portable et de tout objet qui m’appartient,… Mon chien c’est autre chose, NOUS sommes une famille, une équipe, un binôme !

(Il fait pipi sur tout ce qu’il possède aussi… ?)

Bref votre poilu, c’est votre Minimy à poils… et ça vous gonfle qu’on le traite comme un objet, jouet, ou même problème…. (Le chien, il vient aussi ? Parce que bon au resto ce n’est pas peut-être pas nécessaire ? Si ?… Mon grand le « chien » et moi sortons dîner, si tu veux, commande une pizza !)

Poilu forever !

 

2. Le chien vit en meute, vous êtes sa nouvelle meute, affirmez-vous directement comme le dominant !

Oui… En pratique ça donne quoi ?

« Le chien aura son propre espace de vie, pour dormir et surtout JAMAIS dans votre chambre… »

(PASSEZ minuit mon poilu pourrait donc me manger toute crue ? ! Fiel un carnivore sous mon toit)

– Première nuit : Installation du panier dans le salon (23 heures…)

– Première nuit : Des bruits suspects en provenance du salon, on se lève, il a peur, il pleure… (23 h 45)

On se souvient des commandements… SURTOUT ne cédez pas dès la première nuit, les premières nuits sont les plus difficiles ! TENEZ bon… SOYEZ fort !

Première nuit : Les pleurs s’accentuent, on lui a laissé une veilleuse, un pull avec notre odeur, un doudou, mais… Il semble tellement triste… (1 h 10 du matin… Donc la seconde nuit ?)

Première nuit : On migre le panier à proximité de la chambre, c’est juste pour cette nuit… (ON A sans le vouloir, franchit la ligne rouge) (1 h 30)

Première nuit : On gratte sur le bord du lit… C’est Budy… Le pauvre, il fait froid devant la chambre… On migre à nouveau le panier (1 h 50) IL EST DANS LA CHAMBRE ! Tous aux abris !!!

Il dort, heureux… Zoom, votre bras qui pend du lit jusqu’au panier c’est normal ? Il a besoin de sentir ma présence, vous comprenez… !

Quelques semaines …. parce qu’ils sont précoces lorsqu’ils sont motivés… Vous vous réveillez dans la nuit et il est sur le lit, truffe dans le cou…

C’est mort, l’étape DÉLIMITATION DES ESPACES…. Par K.-O.

bébé lit.JPG

©MydogisaQueen

Quelques années plus tard, lorsque vous vous êtes péniblement habitué au bord du lit, le pied par terre, vous repensez à cette FOUTUE première nuit… Mais comme il est tellement mimis lorsqu’il dort à vos côtés… Vous ne regrettez rien!

au lit.jpg

©MydogisaQueen

NON RIEN DE RIEN, Non je ne regrette rien…. Ni les poils, ni les coups, tout ça m’est bien égal ! (Parce que oui, un poilu, ça bouge, ça ronfle, ça vous pique la couette… !)

3. Toujours dans la série, délimitation des espaces… Des pièces de la maison lui seront formellement interdites…

Oui… Cause toujours tu m’intéresses… Au début on dit non… On oublie de fermer la porte, ou il apprend carrément à l’ouvrir par lui-même…

On a dit binôme ? Ce mot prend tout son sens avec votre poilu… Car Où tu iras, j’irais… Salle de bain, mobilisation devant les WC, je t’attends… !

salle de bain ok.jpg

©MydogisaQueen

L’inspectrice des travaux finis … 

4. Le chien ne doit pas monter sur les canapés ! C’est le trône de l’humain… Il doit avoir son panier….

Bref on commence à placer des paniers et des coussins dans toutes les pièces pour que Poilu se sente vraiment chez lui ! C’est important, on nous l’a dit, il doit avoir SES espaces, SES affaires.

Au final, le matin c’est le parcours du combattant dès la sortie du lit, entre les jouets couinent, les os qui vous massacre la plante des pieds… Atteindre la salle de bain, c’est comme une longue marche dans le désert parsemé d’embûches ! YOU WILL SURVIVE !

On fait pareil avec les corbeilles à jouets, parce que l’envie de jouer peut lui prendre n’importe où, et surtout, n’importe quand !

La chronologie de la réalité des faits…

Poilu ne montera JAMAIS sur le canapé, MY GOD… Il est sur le canapé… Descend ! Bon, tu peux rester dans celui-ci, mais pas dans les autres…

(On dispose un plaid… Et on lui attribue)

Poilu ne montera que sur SON canapé

Poilu partagera VOTRE canapé… C’est l’hiver, on se tient chaud, le film lui fait peur, bref, on partage le grignotage,…

Poil devra vous donner l’AUTORISATION de squatter l’un de ses multiples canapés parce que bon, il aime s’allonger et ça préférence se portant sur le canapé face à l’écran télé, vous comprenez,… Vous n’allez tout de même pas oser le déranger ??? 

canapé.jpg

©MydogisaQueen

5. Votre chien mangera toujours après vous, il ne se jettera pas sur sa nourriture, il attendra passivement que vous l’autorisiez à se sustenter… Affirmez -vous tel le dominant !

Dans la meute le dominant mange d’abord, les autres auront les restes… Si et seulement si, le dominant laisse quelque chose… !

Heu,… Vous ne vous seriez pas formé à GUANTÁNAMO ? Déjà, nos horaires sont parfois perturbés, le boulot, les courses, la course-poursuite de votre poilu,…

Au retour du boulot, on fonce en balade, parce que LUI, il vous a attendu toute la journée, et que pour vous, CE MOMENT de complicité c’est la bouffée d’air pur dans la journée, son regard heureux suffit à vous apaiser ! Son bonheur c’est le vôtre.

Au retour de balade vous devez ranger, cuisiner, faire une multitude de petites choses domestiques, qui risque bien de propulser votre dîner au palmarès des horaires les plus déconseillés pour une digestion assurée ! Alors, vous vous dîtes, pourquoi lui faire ce coup-là à lui aussi ? De fait, vous cuisinez pour lui avant même d’envisager ce que vous mangerez !

au bureau.jpg

©MydogisaQueen

Bref je vis chez mon poilu…même mon bureau est un lieu commun !

6. Vous ne jouerez avec lui, ne le câlinerez et ne le promènerez que lorsque vous aurez décidé de le faire ! SURTOUT jamais à sa demande !

C’est cela oui… à l’instant même où je vous rédige cet article MY Queen m’a interrompu 2 fois, la première pour un calinou, la seconde pour une partie de foot dans le jardin, et elle a raison,… Mon poilu sait m’imposer des pauses ! Mon poilu veille à mon bien-être.

Bien évidemment, on ne cède pas toujours et surtout, pas à tout, mais comme dans toutes relations rien ne fonctionne à sens unique,… On se complète et on se concerte..!

En résumé, Mon poilu n’est pas parfait, mon poilu a des travers, mon poilu est à mon image … Un brouillon en perpétuelle évolution. Ces travers me procurent des moments de réelle complicité avec lui, donc NON, je ne regrette rien !

J’ai toujours chaud la nuit, même sur le bord du lit, je ne me sens jamais seule, même sous la douche, j’ai la certitude qu’au moins une personne en ce bas monde, se soucie de mon transit intestinal en m’attendant devant les WC, j’ai toujours une présence lors de mes dîners, je suis une vraie VIP avec un coach sportif à ma disposition, il me prépare un parcours d’agilité tous les matins pour me garder en forme, il m’accorde des câlins lorsque je suis une bonne humaine ! Elle n’est pas belle la vie ???

Si comme nous, tu es un loser heureux ! Clap dans les mains… Nous, on n’arrête pas et ça nous rend Heureux…… 

Keep calm and love your poilu !

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s